AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Feu et Glace

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuu
Reine de Koori
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 27
Rang : Reine de Koori / Hippie Flower power
Pouvoirs : Signeuse
Espèce : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Feu et Glace   Mer 28 Mar 2007 - 15:57

Koori etait maintenant une grande puissance. Une puissance qui ne manquait de rien. Yuu sourit, iapparemment. Vraiment, tout avait ete comme elle le souhaitait. Nelta etait tombe, Amsya aussi. restait les pays sans importance, comme Swilyara. Puis prendre nascarian qui avait ete vide de ses habitants. Pfiou, cela avait ete d'une facilite.. Elle n'avait reconstruit son royaume que depuis moins de deux ans, et tant d'habitants, malgre les proces frequents et cruels, les vies si frequememnt enlevees. Oui otu tpour plaire a la Reine de Glace, presque maitre du monde, du monde mortel bien entendu. Il restait un cheveu sur sa soupe, se nommant Hideki, mais elle s'en occuperait plus tard. Plus important a fair,e pour la Reine, oui. Elle savait qu'il y avait au dessus d'elle, maintenant. Bien au dessus d'elle, car c'etait un Dieu. Elle n'etait qu'une mortelle, plus vraiment Humaine a cause du sort repete qu'elle faisait.. pas trop non plus, elle restait plutot humaine, avec des sentiments et des sensations marquees... Enfin elle allait rendre visite a ce superieur. Pour la premiere fois, elle allait le voir. Elle se savait comme un pion dans son jeu d'echecs, elle se savait orchestree plus ou moins par ce dieu .Elle avait quand meme deu libre arbitre, un peu.... Mais cleui qui avait manipule le destin,e tait suement lui.. Avoir amene les deux "terrosristes" a faire leur attenta rate, declencher cette guerre. Il avait recupere sa puissance, son corps, la guerre avait commence. Et c'etait finie en un terrible carnage, assez de sang pour ravir la Reine.... meme si une fois de plus ses proies de choix lui avaient file entre les doigts.

Elle se noua les cheveux. Les deux petites meches, devant, avec ce ruban legerement rose, qu'elle cachait ensuite en mettant deux petits bijoux d'ivoire. Pierre tres utilisee, a Koori. La Reine soupira d'aise, regardant par la fenetre. Bien, elle etait prete. La jeune femme se chaussa finalement, des escarpins brodes d'or qui lui allaient juste bien. La magicienne, coquette, pas trop, jsute assez, se regarda dans le miroir, et se sourit. Elle etait rayonnante, meme si comme toutes les filles elle se rabaissait un peu. Ainsi elle reajusta une derniere fois sa ceinture.. Puis fit le sort qu'elle avait repete pour se rendre la ou vivait celui qu'elle voualit rencontrer. bien Amos, Yuu arrive. Ne compte pas sur elle pour se laisser trop amrcher sur les pieds.. Si il l'avait bien observee, il devait savoir que c'etait une femme qui penait des initiatives. Des bonnes comme des mauvaises, c'etait Humain. Le sort s'activa. Bientot de ses mains sortirent des jets brillants, bloranges, qui apsserent autour d7elle, l'enserrant come la ligotant, mais des qu'elle fut ocmpletement recouverte, els jets finirent par s'eteindre d'eux meme, sans laisser de traces. Yuu etait partie.

Le sort avait bien marche. Yuu ne ressentit presque pa sle voyage, simplement un frisson, puis une sensation de chaud irresistible, irrepressible, qui sur sa peau blanche faisait etrange. Elle ne craignait pas les temperature.. juste une sensation d'etouffement qui s'enelverait bientot. Elle n'avait pas peur. Son couer ne battait pas vraiment la chamade dans sa poitrine. Elle savait se controler. Elle n'etait pas une adolescente timide, elle etait une Reine puissante et respectee. elle savait l'homme qu'elle verrait presque immortel. Elle ne pourrait rien faire contre lui. Justement, ca la faisait sourire. La jeune femme endossa le sourire qu'elle avait habituellement, satisfait et assure. Elle marchait. Elle marchait sur quoi? Mais quel etait cet endroit? Une sorte de long couloir ... noire et ruouge. Jolie decoration. Pas du styyle de la reine. Tout cela etait tellement simple.. c'etait etrange. Et si sombre aussi. Des bougies au mur eclairaient un peu le couloir sombre.. une porte au bout de ce couloir. Comme dans un cauchemard. Comme dans un cauchemard, aucune ame qui vive, juste le claquement sinistre de ses pas resonnant dans sc eouloir. Clac, clac, clac. La Reine de Glace n'avait aps peur. Elle se demandait simplement quel gout avait ce cher Amos.Quelle forme aussi. Etait il affreusement laid, a faire peur, ou justement avait il l'irresistible beaute de la tentation et du mal?

La Reine elle etait toujours de cette froide paleur la caracterisant. Vetue d'une robe serree autour d'elle avaiec un corset qui aurait fait tomber dans les pommes les plus resistantes tant il etait serre, sa robe etait redressee un peu grace a une de ces armatures qui donnaient jolie forme a la robe. Celle ci etant tres courte d'aileur, arrivant au dessus des genoux par devant, et formant un degarde par derriere. Le tout d'un bleu pale, et argentes, un peu d'or aussi. Comme cses yeux et ses cheveux, ses cheveux longs et dispilines, ses yeux calmes, mais froids. Sa couronne, simple cercle d'argent avec quelques ornements de Koori, etait le seul attribut royal sur elle. Mais ell avait de la prestance. Elle esperait que cette perosnne etait aussi magnifique qu'on le disais. Peut etre etait il metamorphe aussi.... Elle eseprait que sa vraie forme etait bien celle de quelqu'un de majestueux.. et non quelquconque vieillard qui se donne la jeunesse. Clac clac clac, sur le damier que formaientles dalles de marbre. Elle finit par arriver a cette porte. Une porte qui vue de loin semblait petite, vue de pres monumentale. La Reine, apres en avoir admire les details, surtout sur la poignee, se demanda si il fallait entrer.. si elle etait bien au royaume infernal aussi. L'humaine finit par toquer, et entre.r Qu'allait lui reserver comme surprise le chateau de cette personne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 28
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Mer 28 Mar 2007 - 18:49

Le chien de feu avait finit sa fameuse balade de sa journée qui durait des heures même parfois plusieurs jours, mais quand cela durait aussi longtemps on pourrait se demander si c'était vraiment une balade de plaisir, car cela mettait normalement moins longtemps, ne serrai ce un tour dans la forêt, ou encore une petite chasse. Voyons, ce loup n'était pas n'importe qui, il fallait bien qu'il fasse son travail. Amos était si occuper par autre chose, il devait s'occuper des affaires futures, il n'avait donc pas assez de temps pour surveiller ce qu'il se passait dans le monde des mortelles, le monde céleste était maintenant sa priorité. Et oui il fallait bien. En plus il préférait prendre son temps et prendre du plaisir, donc son sbire faisait quelque foi son boulot a la place du reste.
L'animal était très Fidel, sa il n'y avait pas de doute la dessus, mais il y avait tout de même quelque chose qui cloche dans toute cette histoire avec ce sbire, c'était qu'il n'était pas présent depuis bien longtemps, donc d'où pouvait-il bien venir ? On pourrait ce douter que c'était son maître qui l'avait créés, mais il y avait quelque chose qui clochait. Quoi donc ? Difficile de conclure quelque chose avec ça, il n'y avait rien qui venait rien quand le regardant, c'était étrange, cela devait être plus profond que ce qu'on pensait.
Enfin bref, ce fameux sbire venait de rentré de sa fameuse balade pour observer ce qu'il se passait dans le monde des mortelles, et il venait juste pour prévenir son maître de quelque chose qui allait arriver dans quelque instant. Apparut de nul par dans le monde infernal, l'animal arriva dans une salle un peut plus éclairer que d'autre, et en plus de sa présence, cela faisait un grand flash de lumière assez impressionnant, mais les quelque torche qui éclairait l'endroit se mirent a brillé plus faiblement pour que l'atmosphère de cet endroit ne change pas. Et il se dirigea ver un endroit ou se trouvait la seule personne qui le commandait dans tout l'univers.

Assis sur un fauteuil des plus majestueux, habiller de façon élégante et surtout royale, enfin, c'était une façon de parler, et cela montrant qu'il imposait son pouvoir au fur et a mesure du temps tout en restant tout à fait dans la discrétion totale sans que personne ne le remarque, enfin, plutôt les mortelle qui n'avait aucune ambition et qui ne regardait que ce qu'ils voulaient voir. C'était un début de conquête parfait, et en plus, la fameuse reine Yuu déclarait la guerre aux autres royaumes en même temps que le roi des ténèbres ne décide de prendre le pouvoir. Il n'avait plus qu'a la laissé faire, ensuite il avisera selon la situation, de toute façon, qui pourrait le vaincre à un moment pareil, il était intouchable pour le moment. D'ailleurs dés qu'il pensait à cela, Amos ne pouvait s'empêcher d’éclater un petit rire démoniaque de façon amusante. Il adorait ce qu'il était en train de faire, et son rêve, depuis qu'il avait quitté le monde céleste, était en train de se réaliser, il pouvait remercier sa patience qui était en partit à l'origine de tout cela.
Le dieu marionnettiste continuait à rêvassé avec plaisir assis dans son fauteuil fait de bois noir presque en cendre, montrant la noirceur de son pouvoir. Cependant la pièce autour de lui était tout de même animer à par ses pensées farfelues. Quelque objet sans importance flottait autour de lui et attendant qu'on face quelque chose avec. Devant Amos se trouvait une table d’échec, dont les pièces flottaient juste au-dessus.
En temps normal, il fallait réfléchir avant de changer de pièce de place, mais lui, tout en étant ailleurs dans ses pensées, il arrivait à joué sans même regarder la table, ne serrais qu'un instant. A quoi bon s'en donner la peine, il pouvait gagner en un clin d'œil, mais il aimait aussi les difficultés par moment, et son adversaire invisible qui déplaçait les pions blancs était au même niveau que lui, c'était donc parfait pour un combat sans violence, de quoi faire reposer l'esprit malsain d'Amos. En plus il était très occuper à pensé à la victoire qu'il avait eu avec Tadis, il se remémorait la scène par moment, savourant chaque geste. Pauvre Déesse créatrice, a-t-elle eu le temps de dire au revoir à ceux qu'elle aimait ? Non, bien sur que non, comme c'était regrettable.
C'était une autre pensée farfelue, et cela le faisait un peut sourire, comme toujours.

Son sbire c'était arrêter à quelque mètre de son maître pour le regarder un instant. Il le voyait s'amuser et se demandait s'il fallait le déranger pour ce qu'il avait à dire, mais il le fallait bien. Donc il ne fit qu'attendre juste quelque instant pour que le dieu cesse de penser a tout et n'importe quoi et pense à ce qu'il va faire pour essayer de vaincre son adversaire, toujours aussi inconnus et invisible. Amos se tapota légèrement le menton avec son index après avoir vider son esprit de tout sa afin de réfléchir juste un peut, mais il ne fallut pas attendre des siècles, fort heureusement, d'un geste de main il déplaça un cavalier noir pour qu'il aille prendre une tour deux case plus loin et sur la gauche. Et voila, cela faisait sept pièces blanches de prise en moins d'une heure, et lui, avait toujours tous ses pions près à capturé n'importent qui.
Amos mit comme il faut sa tête en arrière contre son fauteuil et attendit que son adversaire lance une attaque pour le défier à nouveau avec une autre pièce. Mais a ce moment la, il remarqua enfin la présence de son sbire, qui celui-ci respectait le calme et la "sympathie" de son maître. Dés qu'il est posé les yeux sur lui, le loup se rapprocha un peut plus et lui parla par télépathie pour lui expliquer ce qu'il se passait en ce moment même, dans les couloirs du monde infernal. Apparemment Amos était trop prit par ses délires qu'il n'avait pas senti la présence de l'intrus, quel malheureux il faisait, mais ce n'était pas important. Le dieu tourna les yeux ver la seul porte de la pièce, avant de tourner la tête ver tous les objets volant autour de lui. D'un simple regard il les fit poser au sol de façon correcte et en profita pour les mètres a leur place respectable. Amos fit un petit soupire et attendit que la reine Yuu, entre enfin dans la pièce.
Le sbire d'Amos s'étira doucement les pattes de devant avant de tourner autour de lui et aller dans un coin de la pièce pour se coucher et faire comme si sa présence n'avait jamais existé pour ne pas déranger la situation qui allait suivre. Qu'allait-il donc ce passer, avec cette reine Yuu, celle qui en ce moment prenait le pouvoir partout ou elle allait.

La porte fit enfin du bruit de toc. Amos les yeux fermer et la tête contre sa main, attendit qu'elle entre avec patience, celle-ci devait tout de même ce méfiés de lieu, de toute façon il y avait de quoi, ce n'était pas tous les jours qu'on sentait une telle atmosphère dans ce genre dans un endroit pareil. Et puis ça se trouve elle était pus dur comme fer, et n'était pas impressionner, ce serrait parfait pour le seigneur de ces lieux, il ne serrait pas déçu.
Amos était habiller en noir avec une simple chemise un pantalon. Pas tout à fait ce qu'on attendant d'un dieu tout de même, mais rien qu'a le regardait, il avait le portrait d'un empereur de tout. Il avait aussi quelque bijou, la posture et la coiffure d'un seigneur, alors même le défaut de ses vêtements, s'il en avait une, ne se verrait jamais en sa présence. Puis ensuite, la porte finit par s’ouvrire, mais avant qu'elle ne s'ouvre complètement.

"Je vous souhaite la bienvenue, majesté..."

_________________


Dernière édition par le Jeu 29 Mar 2007 - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuu
Reine de Koori
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 27
Rang : Reine de Koori / Hippie Flower power
Pouvoirs : Signeuse
Espèce : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Jeu 29 Mar 2007 - 0:40

La Reine de glace jeta une dernier regard au couloir sombre, avant de s'engouffrer dans la piece, plus noire encore. Une voix retentit, majestueuse. Les faibles lumieres qui projetaient son ombre et celle des meubles sur les murs etaient vraiment tres faibles come des bougies. Etrange eclairage, un peu "rustique" meme si elle sentait la magie qui en emanait. a Koori, elle avait pris des cristaux ressemblant un pe a de la glace et qui naturellement etaient pourvus en magie pour eclairer le palais et les rues. Enfin dans les Bas quartiers ces cristaux etaient presque tous casses. reproduisant ce gen d'obscurite. Jamais de sa memoire elle n'avait habite la bas, mais elle ne se sentait pas mal a l'aise. Juste sur ses gardes. Si le dieu avait decide de la surprendre, il fallait bien garder une contenance. La jeune femme aux cheveux blonds marcha prudement dans la piece. Et en s'approchant mieux, elle se rendit compte que l'une des formes sombres un peu etranges dans la piece, n'etait pas un meuble. Non cela etait un jeu d'echec, flottant devant une forme qui l'interessa bien plus. Cette perosnne, c'etait certainement Amos. Enfin amos. Elle s'approcha, devoilant un epu mieux son visage auxc lumieres un peu etouffees de la piece, en regardant a son tour le Dieu.

C'etait quelqu'un de jeune oui. Comme elle pensait, et s'iimaginait. Un Dieu a l'apparence jeune mais qui avait des milliers d'anees peut etre. Elle s'approcha legerement plus, pour apercevoir mieux ce visage. Cheveux blond fonce... visage fin.. Il etait plutot bel homme, restait a saovoir si xc'etait sa veritable apparence ou juste une qu'il avait choisie pour l'invitee. Pres de lui, un chien semblant presque de feu... Un loup? Un animal bien etrange, qui attira son attention un insant, mais celui qui l'occupait surtout, etait le roi, le maitre de ses dieux, qui maintenant etait maitre du mond celeste comme infernal.. Peut etre controlait il meme les enfers et le paradis? Cela elle en doutait, il fallait etre fou, pour s'en rpendre a la mort directement. Car la mort en elle meme, elle pouvait tout avaler, dieux ou non.. Si on la titillait et essayait de prendre le pouvoir.

Je vous souhaite la bienvenue, votre majestee, tels avaient ete les paroles du Dieu du mal lorsqu'elle avait ouvert la porte. Un homme bien poli et respecteux des manieres. Ce n'etait pas si souvent.. Non cela se faisait meme rare, les gens qui etaient si polis.. Meme ses imbeciles de conseillers qui la voyaient pourtant tous les jours ne parvenaient pas a la ravir, en disant simplement ce genre de paroles. Il y en avait toujours un peu.. quelques magiciens fideles, il y avait eu le traitre, qui d'ailleurs continuait de l'apeller comme ca, il etait petrifie de peur quand il la voyait. Soupir d'aise qui s'echappa de ses levres, doux. La Reine de Glace fit une petite reverence gracieuse, comme le disaient l'etiquette d'a peu pres tous les pays. La Reine, se relevant un peu, repondit de sa voix flutee et douce, etrange pour une Reine reputee impitoyable, sa voix ressemblait a une voix d'enfant. Lorsqu'on connaissait sa reputation...


"Merci, o Maitre des royaumes celestes."


La reine regarda le jeu d'echecs. Il semblait gagner, mais ne regardait meme pas l'echiquier, comme connaisant les gestes de son adversaire invisiible. Un adversaire plutot faible, faisant des erreurs... Mais parfois faisant des attaques surprises assez organisees et surprenantes justement. Un jeu amusant... La Reine prit une chaise, il y en avait beaucoup dans la piece, et s'y assit sans trop que le maitre des lieux ne lui ai demande. On ne faisait pas attendre une dame, voici l'etiquette de Koori, meme si cette dame etait un peu inferieure a soi. elle croisa elegamment les jambes, ses jambes nues et blanches, couvertes bien sur par sa robe en haut. La Reine avait l'habitudes de ces robes a armatures, et les jugeant horrible pour s'asseoir, avait enchante les armatures, pour qu'elles se fassent come des simples fils lorsqu'elle s'asseyait, pour la que sa robe retombe et ne la gene pas ni ne la rende ridicule. Elle fisait maintenant face au maitre des lieux, la regardant avec ce sourire caracteristique a la Reine... Ils se devisagerent un moment.. Lui semblait insaisissable, elle bloqua aussi ses pensees. Meme si il devait bien entendu les connaitre, a force, et avec les actions entreprises par la Reine... La Reine etira ses levres sans maquillage avec un sourire, et proposa

"Que dites vous de discuter autour d'un jeu d'echecs ?"

Il semblait presque s'ennuyer contre le joueur invisible, peut etre qu'il jouait contre lui meme en fait. Dans un combat infini... La Reine regarda encore un peu ce jeu, puis jeta un coup d'oeil au jeune homme. Elle savait jouer a ce jeu, bien sur, et n'etait pas mal, cela faisait partie de l'enseignement d'une personne royale, la strategie. Etant une adulte elle savait maintenant bien y jouer.. Et puis, parler strategie et autre, autour d'un jeu de strategie, cela etait bien approprie. Attendant la reponse, elle jeta un oeil au chien de feu.. Un regard percant, vers le chien etrange. Qu'est ce qu'elle faisait la... Qu'est ce que c'etait, come chien? Sans doute un de ses sbires, un de ses gardes "personnels". Il etait sur que le chien de feu avait de quoi impressionner plus d'un, surtout son pelage et ses crocs.... Qui semblait pouvoir tout couper. Mais cle ane l'attaquerait pas. A moins d'etre suicidaire, la magie avait aussi de la magie, et nonla moindre. La meilleure magicienne Signeuse de son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 28
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Ven 30 Mar 2007 - 20:22

Une personne distinguer, élégante et agréable a regardé, Amos ne savais pas qu'elle ressemblait à cela de plus près. Lorsqu'il l'avait vu les autres fois, c'était toujours trouble et très peut peu visible à cause de la distance ou des images qu'il avait d'elle, mis là c'était encore meilleur, comme une belle crème sur un gâteau succulent. Le noir de la pièce par contre faisait des défauts sur toutes les apparences et la lumière n'étaient pas parfaite comme celle du soleil, donc il ne valait mieux ne pas se donner des idées sur cette fille rien qu'avait le peut qu'il voyait encore. Elle était bien jeune par contre. Etait-ce réellement une reine ? Mais qui avait dit qu'il fallait être sur le trône a un age fixe ? En tout cas, elle était respectueuse comme lui l'était avec elle. Sa révérence a son égard était parfait, elle ne montrait aucun défaut qui pourrait la faire tombe de sa réputation si grandiose, en plus elle s'arrangeait à se mettre à son aise avec les vêtements qu'elle portait qui était bien léger au dieu. AMos devait tout de même la respecter comme il se doit, elle avait fait une grande partie du travail qu'il avait prévue de faire, et cela avec un grand succès, alors tout ce qu'il pouvait faire c'était de la traiter ^pour le moment comme son égal jusqu'aux ou il y ait quelconque mal entendu ou imprévu.
Le loup de feu regarda la reine en silence et fixement, il se méfiait un peut, bien sur, il ne savait pas les véritables attentions de cette personne, pas comme son maître qui semblait tout savoir sur tout ce qu'il se passait. Donc si son maître ne faisait rien, lui ne ferra rien et attendit que les choses se passent avec une grande patience. Les flammes sur son corps bougeaient un peut n'importe comment, comme si c'était des poiles hérisser. La reine commençait à se mettre à son aise sur une chaise la plus proche pour ne pas être debout trop longtemps. Il se mettait à réagir comme cela parce que son maître n'avait pas dit qu'elle pouvait s'asseoir mais celui-ci n'ordonna rien par la penser ou par geste, donc il ne fallait toujours pas bouger. L'animal se calma un peu, mais ses petits yeux rouges qu'on ne voyait pas distinctement se plissèrent un peut et continuait à fixé cette femme.
Amos avait observé faire comme elle voulait. La reine avait jeté des coups d'œil a certain objet de la pièce que notre cher dieu avait remarqué tout de suite ensuite, apparemment pour ne pas faire attendre plus longtemps et afin de commencer les choses sérieuses, elle avait fait une proposition que le dieu ne pouvait guerre refuser, pas de cette façon, c'était tellement une proposition intéressante. Il fit un petit sourire et avait décollé la tête de sa main pour se mettre droit sur le grand fauteuil ou il était assis.

Soit.

Il croisa ses doigts de ses deux mains comme un geste qu'il avait l'habitude de faire, puis la table et le jeu d'échec ce mir un peut plus en mouvement qu'il y a un instant, ils tournaient un peut sur eux même et un peut n'importe comment a la foi pendant encore un instant et tout se s'immobilisa. Les pions étaient ranger comme il fallait de chaque côté de la table de jeu, d'un côté noir et l'autre blanc, mais les pions n'avait pas leur forme originale. C'était plutôt difficile a d'écrire leur forme, c'était du jamais vu. Tous ressemblaient à des cavaliers, tour, roi reine, mais c'était plus leur allure, comme des vraies personnes. Les reines, toutes deux a leur couleur respective se tenait de façon différente, comme des vraies personnes. La noire avait un éventail de son visage comme ses cheveux en jet et pas très habiller, la blanche, étaient aussi provoquant mais celle-ci tenait un fouet dans la main, plier entre ses doigts, mais elle était un peut plus élégante avec ses vêtements sur elle. Les rois c'était aussi presque la même chose, mais il n'avait pas de couronne royale, leur allure était majestueuse qu'on croirait que c'était des vrais. Il était jeune beau, on voudrait plus les avoir en vrais qu'en simple figurine pour un jeu, mais bon ce n'était qu'un rêve qui ne pouvait pas être réalisé par personne, sauf Amos peut être.
Sinon il y avait les fous, mais eux était comme tout les autres avec un costume et des chapeaux bizarres qui faisait de "Cling". Mais leur visage n'était pas du tout naturel, c'était comme des monstres. Leurs mains traînaient au sol et leur étaient tendues ver l'avant, ouvert en grand, avec des dents pointues. Ils étaient laids et très petit par rapport aux rois et aux reines, on pourrait bien se demander comment il pourrait être des fous au service de leur supérieur, on les ferrait plutôt pendre dans la vraie vie, hors de question d'avoir cela comme divertissement dans une cour royale. Ensuite les cavaliers, on voyait distinctement les montures qui étaient tous cabre de façon élégante et avec une carrure impressionnante, leurs sabots donnaient l'impression qui s'agitait en l'air de façon un peut menaçante. Leur gueule était ouverte, montrant qu'il était en même temps en trains d'hennir, mais pas un petit bruit, quelque chose de fort qui pourrait être assourdissant. Et leur cavalier en armure avait leurs épées, avec un métal spécial en l'air près a l'abattre sur n'importe quoi. Ils tenaient fermement les reines pour maintenir leurs chevaux dans leurs positions actuelles. Cette position pouvait faire penser qu'il allait attaquer avec toute leur force avec leurs chevaux, et même charger sous l'ordre de leur maître. Après c'était les tours, par contre c'était de véritable tour, avec une créature a son sommet, dragon, licorne, orc, nain. C'était assez étrange, on connaissait pourtant le jeu d’échec avec des tours simples qui ne faisait que protéger et attaque, mais la c'était avec le pouvoir des créatures qu'il avait tous au haut. Le combat ne pouvait qu'être palpitant avec sa et plus intéressant. Ces tours était sûrement exceptionnels. Et pour finir tout ce beau spectacle il y avait les pions, qui étaient sur les premières lignes. Alors là, tous étaient différents, cela montrait des magiciens, soldat, guerrier, errant, ou animaux serviteur de leurs rois et reines. Il n'y en avait aucun pareil et tous était en position d'attaque près a se défendre contre n'importe quoi. Mais bien entendu ce n'était pas réels, c'était juste des objets qui donnait l'impression d'être bien animer.
C'était donc le jeu d'échec d'Amos, apparemment on ne pouvait pas s'avoir ou et quand ils étaient fabriquer, toutes ses pièces était plutôt unique dans les mondes des mortelles, mais cela pouvait être leur propriétaire qui l'ai fabriqué, ce ne serrait pas étonnant.

Prenez donc les blancs.

Amos n'avait pas vraiment attendu que Yuu réagissent une foi tout en place, il fit un geste pour lui montré de pendre les pièces blanches. Cela ne devrait pas déplaire à la reine, elle qui semblait froide, rien qu'avec sa peau, ou alors et ses couleurs naturelles. C'était une beauté de neige incomparable. Il n'en existait pas deux comme cela, et ses yeux, était étrangement plus foncer par contre, quelque chose de marron, beau et élégant qui s'ajoutait à la majestueuse de cette femme qui était en face d'elle. Mais son caractère était-il réellement aussi froid que son apparence ? Bonne question, mais Amos n'avait pas le besoin de la poser, il pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert, il savait même ses intentions, mais il valait mieux l'entendre de sa propre bouche pour déguster le plaisir d'entendre ces mots, froid et cruel, jouant sur l'avenir des peuples et de se monde. C'était donc parfait pour lui.
Le loup observait encore et toujours. Ses flammes c'était un peut plus assombrir, baissant la lumière de la pièce. Amos lui jeta un pale regard ver lui pour voir à quoi il pouvait penser car il ressentait des tentions un peut négative envers lui, mais il n'avait pas trop de quoi s'inquiéter, c'était sûrement ce qu'il était réellement qui le mettait dans cet état envers la femme qui était en leur compagnie. Jalousie, haine, égoïsme ? Qui savait, mais le dieu ne préféra pas aller chercher bien profondément, "elle" n'aprecirait pas, cette personne autre que la reine. Amos lui caressa doucement la tête avec les pointes de ses doigts. A se contacte le sbire re leva un peut la tête mais rabaissa tout de suite ne voulant pas se faire punir par ce geste. Si Amos voulait lui faire quelque chose, il devait se laisser faire, son protester et sans rien dire, et puis a quoi bon lui en vouloir à lui, il était trop bon avec lui.

Bon il était donc temps d commencer, le maître des lieux rapporta son attention ver la femme blanche et croisa de nouveau ces doigts.

A vous de commencer.

Bien sur, en temps normal, c'était toujours les blancs qui jouaient en premier, et en plus Amos avait prit l'habitude de prendre les noirs. Il attendit donc qu'elle déplace ne serrait-ce un pion, n'importe lequel, de toute façon elle avait le choix entre tous. Il regarda la table de jeux ne disant rien pour le moment. La conversation n'était pas encore lancer, donc il ne se sentait pas le besoin de parler pour être polie envers qui que se soit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuu
Reine de Koori
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 27
Rang : Reine de Koori / Hippie Flower power
Pouvoirs : Signeuse
Espèce : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Dim 1 Avr 2007 - 3:22

Yuu regardait toujorus cette eprsonne. Une personne des plus distinguees aussi. un sourire passa sur son visage froid. Bien ils devraient bien 'entendre... C'etait deja ca, et il le fallait bien dans cette situation. apres tout il pouvait lire dans ses pensees certainement. Il pouvait la tuer a ce moment. Mais elle pouvait se defendre egalement... Et pour diriger ce gand monde qu'etait Fevlia, il fallait bien etre organises et ne pas se battre entre eux. Amos etait le maitre du monde celeste desormais, maintenant que Tadis etait hors jeu. La Reine Blanche mangee par le Roi Noir. Tadis n'etait qu'une geneuse, une pimbeche qui se pensait puissante, et maintenant Amos lui avait ien montre le contraire. Yuu depuis un moment se rensignait sur les dieux de son cote.. Il y avait dnc Amos bien sur, le maitre des dieux, mais aussi une deesse mineure apellee Axias. Ainsi que l'usul d el'ombre. Peu par rapport a tous ces dieux du bien, Arielle, Tadis, et tout ce monde la... Non maintenant ils etaient inutiles, ils le savaient, is n'etaient plus que des ombres de dieux. Arielle payait le double. Plus unereine. Plus une desse. Yuu avait prit la couronne, Amos sa volonte... Maintenant Fevlia ne serait plus que pour eux.. Et ils le regiraient bien comme il le voudraient.
Ce qui serait peut etre assez negaitf pour els autre,s mais qui avait dit que Yuu s'interessaient aux autres? Les gens de son peuple n'etait que chair a canon, meme les magiciens, meme ses proches, meme ceux qui se disaient ses amis. Elle n'avait pas d'amis, elle n7En avait plus, a quoi cela ca servait maintenant. Il y avait des allies. Des ennemis. Et ceux la se devaient de'etre elimines le plus vite possible. Yuu aiimerai tpasr exemple voir cette creature minable, Warui, qui se disait deesse, se tordre de douleur, et mourir a petit feu. Voir les Nelteins perdre tout espoir, devnir gris et ternes. Voir cet insecte rouge se faire torutrer par ses soins... il devait bien y avoir und efaut, a sa carapce qui semblait si indestructible... Il y avait aussi le magicien, que'elle garderait pour la fin. Parce que ca serait certainement le plus amusant.. le plus soulageant ausis, elle qui depuis presque un an le poursuivait, sans relache. Yuu fut sortie de ses pensees plus ou moins macabres par la voix grave du Dieu. Il acceptait, bien. La jeuen Reine sourit, en le regardant, hochant legerement la tete.

Elle detailait un peu les pieces... Elles etaient joliment sculptees, elles etaient belles et semblaient presque neuves. Tant de details, si raffine... Elle detaillait surtout le jeune homme lui faisait face. il gardait son calem, restait neutre bien qu'il semblat plus ou moins interessepar la Reine. Et ce chien, ou ce loup qui la devisageait avec mefiance... Elle pinca legerement les levres en posant ses yeux d'or dessus. D'ou sortait il? Elle n7avait jamais vu telle creature.. En tous cas elle semblait bien fidele... quoique tres mefiante a son egard, et trop d'hostilite ne serait pas benifique pour l'animal. En tous cas, on disait Amos rustre, cruel et sanguinaire, il n'en restait pas moins un homme ddiistingue, et cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas croise de perosnne comme cela, des gens qui parlanent peu, mais chaque parole a comme un ouvoir particulier, avec cette meme politesse qui lui faisait plaisir, meme si elle se savait inferieure au pouvoir du Dieu. Elle meme gardait son calme aussi, avare d'expression pour le moment. Il n'y avait pas a bavasser autant pour le moment, il mettait en place les peices. Elle aimait beaucoup ce jeu.. Ces pieces si.. originales, ,c'etait bien different de Koori. La bas, les pieces etaient en une sorte de cristal, un materiau noble et pur dont raffolaient les gens de Koori, mais tres tres dur a tailler, tant il etait solide. Il fallait des mois pour faire un jeu d'echecs. Les detailes etaient negliges, non avec ce amteriau, on faisait des pieces estetiques, avec beaucoup de rondeurs et de sphere, accentuant le caraactere pur de cette matiere. Et le contact auss etait particulier, il rechauffait, ou refroidissait selon les ardeurs des autres, calmant les plus stresses, ou excitant les plus nonchalants et paresseux. Ce qui etait plus amusant...
Elle ne se laissait pas avoir par les pieces, lorqu'elle jouait elle n'etait ni stressee ni nonchalente, jouant avec calme mais dexterite. Ampos serait il aussi ainsi? Elle continauit de regarder ce joli jeu, avant qu'amos ne prenne la parole. Bien. Elle commencerait si il le desirerait, et il falllait bien le dire elle aimais le blanc, le blanc qui lui rapellait un peu son paysage de glace auquel elle s'etait attachee. Symbole de purete, symbole de simplicite, pmais pas forcement symbole de bien comme cetains pourraient le penser. combien de pauvres gnes meurent de froid, en essayant d'atteindre Koori.. Tss, des gens imprudents qui ne considerent que le danger des tenebres, aps assez les dangers de la lumieres... Yuu ne negligeait pas non plus ce pouvoir certainq qu'avait les tenebres, certainemenet l'element de celui qui lui fiasait face. Si sombre oui... Sombre, mysterieux, il semblait ocmme une gouffre odnt on ne pourrait s'extirper.. La lumier et les tenebres se completent, sans creer pour autant une aura de ce que les autres appellaient bien, horripilante et niaise. Pour elle le bien, c'etait le bien qu'elle definissait, ce n'etait surement pas celui utopique et aennuyeux des aniciens rois et dieux.... Il fallait vivre avec sont emps, ne plus dire que l'on vivra en vivant da sn alf oret en harmonie avec la nature. non, il fallait un peu sortir de cette primitive pensee. Amos l'avait bien comrpis lui. Un sourire se montra sur les levres legerement rosees de la Reine, mais restant tres pale comme son teint. Amos etait moins pale, contrairement a ce que certains diraient.

Elle ne dit rien concernant le "choix' d'Amos, masi elle approuvait, et puis c'etait bien galant de la laisser commencer, en lui offrant les blancs. elle ne fit qu'hocher legerement la tete. Les paroles en trop 'embetaient un peu. La Reine tendit gracieusement le bras, et sans trop hesiter avanca de deux cases un des pions de devant. Elle aurait pu le bouger par magie peut etre. elle preferait lamethode traditionnelle. C'etait mieux d'apres ele de pouvoir sentir dsur ses doigts la piece, comem comrpendre ses sentiments, ocmme lui donner un sentiment de victoire... Plus agrebale oui. elle posa sa piece, ne faisait pas de bruit parasites avecl la piece, just eun petit "poc" et fini. Elle retira sa main blanche, en regardant le jeune dieu avec un regard inquisiteur. Donc, un debut de partie n'ettait jamais tres interessant il etait sur et certain.. Il flalait egayer un peu tout cela, en commencant la conversation. Hm, normalement ce n'etait pas vraiemnt a une femme de le faire, mais apres tout elle le pouvait. Sa voix de jeune enfant, retentissant etrangement a cause de l'atmosphere de cette salle, s'eleva, sans broncher ou hesiter.


"Vous avez fait un beau travail, maitre Amos."

Un leger sourire furtif passa sur ses levres, alros qu'elle continua

"Tout s'est passe a la lettre rpes comme vous l'aviez prevu."

Elle se savait plus ou moins marionnette damos, mais elle l'aidait consciemment aussi, elle n'etait pas qu'un simple pantin... Elle ajouta

"Disons que je n'en attendais pas moins de vous, qui avez une telle reputation."


Sa voix tranquille et douce se confondait avec un ruisseau tranquille, elle roulait legerement les R, accent adorable mais etrange sur une Reine au coeur deglace comme on e disait.. Mais apres tout les apparences etaient trompeuses... Pparfois on ne s'y attendait pas.. La voix d'amos elle etait suave et grave et agreable a entendre egalement... Une voix d'homme affirme, mais pas de ces guerriers qa la voix rauque et eraillee... non, jsute un homme distingue, mais qui savait faire ses preuves surle champ de bbataille, ile tait sur... La jeune reine avait garde sa voix d'enfant. Certains disaient que sa voix n'avait pas change depuis cette tragique nuit lorsqu'elle avait 14 ans. Possible apres tout... Elle ne se sentit plus si bien, apres. Et n7avait rien change. Maintenant, elle se sentait bien mieux, plus assuree, mais gardait cette emme voix etrange

[je rep pour sasuke dans la journee, la je dois quitter >.<']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 28
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Mer 4 Avr 2007 - 19:45

Que de flatterie dans ces paroles douce et insignifiante de cette jeune demoiselle qui se trouvait présent. Mais impossible de refuser de tell mot si cela faisait mettre en valeur le seigneur de ces lieux même s'il savait déjà tout cela même plus profondément. Amos allait devenir grand et le seul vénéré dans le monde entier. Il n'allait pas toucher au autres monde qui tournait autour de celui-ci, non parce qu'il n'en avait pas envi mais c'est qu'il ne connaissait pas ce qu'il y avait là bas. Sûrement des créatures plus faibles ou plus puissantes, mais, ce n'était pas la peine d'y penser, le dieu déchut était bien satisfait par ce qu'il possédait déjà. Il était honoré, il n'aura pas besoins d'autre chose. Et maintenant il n'avait plus qu'à se débarrasser des gêneurs qui restait, et les quelque dieu qui allait encore exister une foi qu'il aura le monde céleste dans son contrôle total. Céosus était encore en vie, mais l'ennui c'est qu'il avait peur de ne pas pouvoir obtenir le pouvoir du monde céleste, celui-ci était vaste, et grand, rien que pour le dirigée était difficile avec les autres dieux existant, Céosus restait tout de même plus puissant que lui avec ces pouvoirs, mais quand le monde céleste serra assez affaiblit, Amos pense qu'il pourra obtenir enfin le pouvoir ultime en détruisant ce qu'il reste. Mais avant cela il fallait encore être patient et en ce moment, vos mieux se concentré sur cette reine qui était en sa compagnie.
Amos la regardait vaguement pour le moment, ce n'était qu'une mortelle pour lui, il préférait les personnes de son niveau comme relation, mais il était vrai que dans le passer il ne c'est pas gêner à joué avec la vie humaine en les manipuler comme il le désirait. Surtout avec deux personne, une qui est morte, il y a longtemps et celle qui est présente dans cette pièce mais qui est mit à l'écart pour le moment. Amos a beaucoup joué avec n'importe qui et n'importe quand. Et rien qua s'en rappeler, cela le faisait rire car il c'était beaucoup amuser à cette époque, mais maintenant il était beaucoup trop occuper à faire quoi que se soit avec les gens. Maintenant il était plus en train de manipuler sans que tout le monde se sache, ses serviteurs, ses sbires, et ceux qui son dans le monde infernal. C'était tellement facile, tout le monde avait un esprit beaucoup trop tordu et faible, même ceux qui se donnent des titres. Mais bon c'était plutôt de l'égoïsme de sa part d'imaginer cela. Il c'était plusieurs foi fait avoir lui aussi, il a bien vécu dans le monde céleste dans le passer. Et son ancien maître ? Qui était autre foi son chef, celui des déchut, il c'était fait tuer et ses collègues, personne n'avait pensé à faire comme lui, juste pour survivre. Il ne restait que lui, et il avait prit le pouvoir juste en se servant dans un autre monde, et imposant au fur et a mesure son pouvoir a tous ces esprits. On l'avait crut mort par stupidité, mais AMos ne mourait pas aussi facilement, et en plus il possédait le poignard avec lui. Qui pouvait donc lui résister sans se retrouver gravement blesser ou mort ?

Et oui c'était comme sa, mais c’était plus ses visions à lui. La reine avait joué, un pion avancer de deux cases et c’était vrai, il n’y avait rien d’intéressant dans ce jeu que si c’est le début, il fallait encore progresser ou la tentions montait et où on devait trouver une méthode auquel l’adversaire ne s’attendait pas. C’était vraiment un jeu passionnant et Amos pourrait bien passer des heures entières a y joué et a recommencé toujours, avec son adversaire invisible. Mais bon il avait des choses a faire. Comme tous les hommes de pouvoirs et il le faisait passer avant tout le reste bien sur. Il resta donc comme ça pendant un regardant le plateau de jeu réfléchissant silencieusement tout en écoutant ce qu’avait à dire cette demoiselle qu’il avait aujourd’hui pour adversaire. Elle parlait comme tout les autres, que des compliments afin d’avoir ne serrais-ce un sourire de sympathie de la par d’un supérieur, ou avoir des faveurs. Mais il ne pouvait tout de même pas refuser, a moins qu’elle est une idée tordue derrière la tête, mais ce n’était pas le cas, il le ressentait, ainsi que son loup. Sinon, se serrait pas une situation aussi calme et ou l’atmosphère serrait trop mal a l’aise. Un moment qui n’était pas apparut depuis bien longtemps, cela manquait un peut à Amos.
Le marionnettiste tendit doucement son bras et fit avancer le pion a l’extrémité gauche du plateau de jeu de deux cases. Puis, la tête doucement poser contre le dossier de la chaise, il répondit à la reine, de façon calme, ne voyant pas trop pourquoi il devait tout de même se forcer à être plus dans la courtoisie. Il n’en avait certainement pas envie, et il ne voulait pas se prendre la tête avec toute sa pour ne pas s’obliger à réfléchir encore plus que maintenant.

Je ne sais pas si je dois considérer cela comme un honneur, mais en tout cas vous me flatter.

Il fit apparaître à doux sourire sur son visage, qui devenue un peut plus plaisant. C’était rare de voir cela, lui qui était plutôt froid et cruelle, ça lui donnait une impression dont on avait pas l’habitude. Il leva ensuite les yeux ver elle pour la fixée, les yeux légèrement plisser, comme s’ils étaient fatiguer, mais ça allait. Il reposa ensuite sa tête contre sa main, se mettant à l’aise, ne faisant pas attention au titre de cette personne.

Mais vous aussi. Le travaille que vous avez fourni à été d’une grande aide.

Il toucha un peut ses cheveux en les frôlant, les caressant et les roulant autour de ses doigts. C’était comme une petite manie qu’il avait prit l’habitude de faire, mais ce n’était pas trop choquant, fort heureusement.

Vous avec fait une grande partie du travail a ma place. Vous avez conduit votre armer alors que je venais de décider d’intervenir, vous avez comme lu dans mes pensées sans vous en rendre compte, mais il y avait aussi ces deux imbéciles qui vous ont fortement contrariez. Et je m’en vois navré pour cela.

Il l’a fixa toujours

Mais il reste encore des terres libre…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuu
Reine de Koori
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 27
Rang : Reine de Koori / Hippie Flower power
Pouvoirs : Signeuse
Espèce : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Mar 15 Mai 2007 - 1:29

[sorry pour le retard, mon ordi a decide de criser et j'avais pas beaucoup d'inspi, maintenant je vais faire de mon mieux ^_^]

La Reine ne voulait pas de sourires, ou autre, elle disait ce qu'elle pensait.. enfin ile tait vrai, elle avait une opinion plutot haute pour le Dieu qui lui fiasait face. Mais aussi, elle avait la politesse de Koori, qui vise toujours a mettre en avant les autrs, meme si ceux la ne valent rien . Ce n'etait pas le cas, alors cela l'incommodait moins de faire des compliments. Il etait tres clame. Comme elle s'y attendait. Une divinite forte... qui ne se laisse pas marcher dessus, mais qui est aussi flegmatique et intelligent qu'il le fallait.. ele esperait qu'il en allait de meme pour le combats. Elle se laisser deborder par la rage souvent, lorsqu'elle se retrouvait face a des personnes detestees.. Mais jsutement cela augmentait sa force, sa hargne et sa determination a eliminer le plus vit epossible son adversaire, tout en restant efficace, se servant de la colere sans se laisser mener par elle... Le dieu devait etre d'un genre different... plus... introverti peut etre... Elle le fixait, ses yeux d'or sur lui, se baladant sur son visage... Il etait rare de voir un dieu, et surtout cleui ci. Sans se fair tuer. Elle devait etre encore utile. Il etait vrai que si Amos comparait son royaume a un jeu d'echec, il etait le joueur, elle en etait peut etre la reine, ou alors une figure, en tous cas. Il n'y avait plus de souverain. d'Omlid, plus assez de personnes assez fortes pour conduire les simples mortels. Simple mortels, qui se revelaient pourtant utiles... ou jsutement contrecarrants....

Elle prit l'un de ses pions, l'avanca d'une case pour proteger son premier pion. Elle avait beau etre offensive, il fallait surveiller ses arrieres. Leurs manieres de jouer refleteraient leurs personnalite. Amos serait donc peut etre versatile et surprenant... Elle plus brute, moins subtile, mais elle pouvait aussi avoir des chances de gagner apres tout. Elle sentait le regard du dieu sur elle, de temps en temps. Pas vraimetn de l'interet, plus une curiosite ploie, et peut etre inspectait il ses reactions, pourmieux s'en servir plus tard. Elle ne se cacherait pas. Si elle se mefiait de son "superieur" totu serait perdu, si il n'y avait pas une totale confiance, aveugle, dans l'autre. Elle, elle ne trahirait pas.. Pas de ce genre la. La reine regardait les pieces, toujours si belles...et doucement releva le regard vers son adversaire. Le jeu ne gagnait pas encore en subtilite et interet... les deux adversaire pouvaient quand meme se scruter, cherhcant des mimiques, cherchant des expressions.. Celle de la reine etait un leger sourire, confiant mais glacial, et les yeux dores profonds, dans lequel on pouvait lire de la determination, une legere admiration. Pas de peur surtout, elle n'y avait pas trop pense.. mais comme de l'apprehension, d'origine assez inconnue. Il finit par repondre, prendre la parole, en souriant legerement. Le sourire l'embellissait il fallait le dire. Tout lui allait, peut etre.. Il y avait des gens comme ca... LEs hommes qu'elle avait connus et apprecies ou admires vraiment etaient tous comme cela... Charismatiques, un peu mysterieux... Lui etait sans doute l7exeption, le plus cache d'entre tous... Elle hocha legerement la tete, en signe de remerciement a la seconde phrase, et repondit de cette voix flutee qui la caracterisait


"Je n'aurai rien fait seule. Et mon Royaume n'est pas encore tout a fait remis de sa reconstruction."

Cela faisait environ deux ans, deja... Un petit peu moins.. que elle et son conseiller vaient tout reconstruit. La derniere partie des paroles du dieu la surpris quand meme. Mh, il falalit dire qu'il y avait eu comme une intuition.. que c'etait exactement le bon moment. Mais elle venait e savoir, que c'etait aussi l'intuition du Dieu. Alors la magicienne de Koori dit doucement, mais serieuse

"C'etit le bon moment.. avec Nelta affaibli, si affaibli.. mais j'ai aussi rpis cette decision a cause de ces deux imbeciles dont vous parlez, qui ont cru qu'a deux ils pouvaient renverser le royaume de Koori... Si.. stupides..."

Mais grace a la magie de l7un et l'endurence d el7autre, ils avaient pu fuir. Et etaient toujours vivants alros que Nlta et Amsya etaient a feu et sa sang! Sa main se cripsa legerement, comme pour ecraser quelque chose dans sa main.. mais elle repondit a la derniere phrase en ces termes

"Oui, il est vrai. Nascarian a ete deserte, et bientot il pourra etre annexe, sans rien a faire sauf y aller... mais Swilyara est peut etre plus important a l'heure presente.. Je ne doute pas que la rebellion sera ppresente... les gens encore pour l7ancien Nelta sont nombreux... ne voulant accepter un changement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 28
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Jeu 17 Mai 2007 - 12:49

"Et bien..."

Amos se caressa la joue doucement du bout du doigt réfléchissant un peut sur le jeu qu'il y avait en face de lui et par sa domination dans le monde. Si elle disait vrais, il était fort probable que des rebelles se soi installer dans ce continent, Swilyara. Mais il ne devait pas être si nombreux que sa, vu les catastrophe mener par les armer, les forêts et ville détruite, cela ne devait pas les encourager à se rebellé, et puis, ils ne savaient pas non plus a qui ils avaient à faire exactement. Swilyara était aussi un grand continent, il y avait sûrement des allier la bas comme des ennemis, il ne fallait pas ignorer son existence, se serra donc la prochaine cible pour Amos et Yuu.
Le dieu eu un petit sourire et continua la phrase qu'il avait commencé.

"... Swilyara serra donc la prochaine."

Amos finit par porter sa main contre sa joue dans ses cheveux, en regardant la table de jeu un instant, le temps de réfléchir une petite seconde sur quel pion jouer. Ses doigts se mélangeaient à sa chevelure blonde, le décoiffant légèrement sur le coter. Son corps resta figer pendant un certain moment bougeant simplement les yeux pour regarder des pions puis il finit par porter sa main sur un pion a l'opposé de celui qu'il avait bougé en premier. Doucement il ramena sa main ver lui regardant de nouveau Yuu pour voir ce qu'elle allait faire pour lui répondre, mais avant il avait une proposition a faire.

"Je pourrais peut être m'occuper de ce continent a mon tour ?"

Son visage se retrouva plaisant et très convaincant. Il regardait la reine les yeux légèrement plisser se demandant ensuite qu'elle va être cette réaction a sa proposition. Il était vrai qui s’il l'a laissait faire, il ne pourrait pas vraiment en profiter.

"J'ai beau être une puissance, mais comme tout le monde j'ai été fait avec une détermination, des sentiments et autres, et les ennuis en fait partit..."

Le sbire d'Amos leva les yeux ver lui en l'entendant parler se demandant soudainement qui va donc aller sur-le-champ de bataille pour faire le boulot. Tien d'ailleurs pourquoi se poser la question, le loup de feu était certain d'en faire partit. Au fond de lui il n'en avait pas du tout envi et en plus, bizarrement, il se disait que cela allait faire beaucoup de mal. Se rendant compte de ça, le sbire se redressa un peut pour secouer la tête, se rendant compte de ce qu'il venait de penser. Faire, beaucoup de mal ? Mais il était fait pour ça, alors pourquoi est ce que sa le dérangeait tout d'un coup.
Le loup rejeta la faute sur la reine sans aucune raison, se disant qu'il se passait beaucoup de ne chose bizarre depuis qu'elle est là. Il soupira rapidement, avant de se lever et de tourner le dos aux deux souverains pour se coucher dans l'autre sens. Le sbire baissa un peut les oreilles et ferma les yeux comme ci c'était pour rien entendre à présent, enfin, c'est ce qu'il espérait.
Amos avait jeté un coup d'œil dans sa direction avant de rapporter son attention ver Yuu, qui devait sûrement se demander pourquoi. Ses yeux rouge sang profond la détailla avant de faire à nouveau entendre sa voie.

"Je voudrais donc me charger de Swilyara personnellement afin de pouvoir m'amuser un peut..."

Il fit un léger sourire sadique au coin de la lèvre un peut satisfait de lui-même.

"En plus de cela vous avez du perdre énormément d'homme lors des dernières batailles, donc cela ne devrais pas poser de problème, je vous propose donc de faire une pose, une femme tell que vous ne devrait pas se surmener et être trop préoccuper, vous avez votre beauté a maintenir en forme."

Son regard changea encore un peut le rendant cette foi séduisant. Faisait-il du charme ? Cela n'était non plus très étonnant, son côté mal et supérieur l’exigeait souvent, mais il était vrai aussi il n'attendait pas quelque chose de la part de cette reine, si elle se laissait submerger par ses sentiments, c'était une bonne affaire, mais si ce n'était pas le cas, cela n'avait aucune importance car qui dit qu'Amos ne s'occupe pas pendant ses nuits. Il n'aimait pas être seul, mais la question dont on pouvait se poser à présent, était, avec qui il était lorsqu'il était dans son lit ? Mais bon ce n'était pas le sujet important dans cette pièce, il valait mieux ne pas y penser. Le dieu attendit la réponse avec impatience, restant maintenant silencieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuu
Reine de Koori
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 27
Rang : Reine de Koori / Hippie Flower power
Pouvoirs : Signeuse
Espèce : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Jeu 11 Oct 2007 - 12:27

Yuu jeta un coup d'oeil au jeu. Ce n;etait que le debut pour le moment il ne fallait pas reflechir bien longtemps pour jouer lorsque l'on avait appris les bases mais elle etait quand meme curieuse de savoir ce que le Dieu allait jouer. Savoir quelle strategie il allait adopter, cela se voyait dans les premiers mouvements. Il hesita un petit instant. Pensant peut etre a ses paroles. Il gardait toujours son petit air tranquille et detendu, bien que semblant reflechir serieusement. C'etait un homme assez etonnant. Normal, c'etait un Dieu. Mais elle avait rencontre des dieux qui n'etaient pas dignes d'etre apelles comme cela. Warui par rexemple. Ce n'etait qu'une parodie de dieu, une loque qui ne parvenait meme pas a se defendre autant qu'un humain mortel de base. C'en etait pitoyable. Warui et sa soeur etaient peut etre puissantes ensemble mais bien trop emotives, bien trop impulsives, ce qui les eendaient sans aucune interet. C'etait presque dommage que les ennemis soient aussi faibles, elle aurait prefere plus de challenge. Mais elle etait la premiere a savoir que parmi les soldats, simples mortels il y avait des gens interessants, des gens dignes d'etre combattus. Meme si ils finiront par gagner. Elle en etait certaine.

Amos annonca que Swilyara serait la prochaine dans ce cas. Elle acquiesa, hochant legerement la tete. Il n'ajouta rien, reflechissant cette fois sur le jeu, et non pas sur la prochaine terre a conquerir. Elle, se tenait droite dans son fauteuil, ses deux mains pales posees sur ses genoux, tres calme. La jeune femme avait un air plutot froid sur le visage, ne se perdant pas en sourires hypocrites. Lui souriait legerement, elle ne savait pas si il souriait pour sa decision ou autre chose. Il etait si indechiffrable... Il avanca la main, prenant un de ses pions et l'avancant. Elle fronca legerement un sourcil, histoire d'essayer de comprendre sa strategie, mais elle recupera vite son air neutre. Qui s'evapora en un insant lorsqu'Amos reprit la parole, sa voix plaisante proposant de s'occuper de ce continent a son tour. Yuu haussa les sourcils, etonnee d'une telle proposition. Ou d'un tel ordre cache. Elle ne repondit pas pour le moment certaine qu'il allait sexpliquer sur les raisons de ces paroles. Avait il quelque chose de personnel a regler sur ces terres ? Elle pencha legerement la tete de cote, fixant Amos avec intrigue. Il finit par preciser le fond de sa pensee. Elle comprit alors, a son air legerement moins souriant qu'il s'ennuyait un peu de sa routine de dieu. Il etait vrai que d'apres ce qu'elle savait... Il ne s'etait pas passe grand chose de benefique pour lui, le mal n'avait jamais reussi a s'imposer vraiment comme une puissance majeure depuis tres longtemps. Le pouvoir devait bien lui manquer. Mais elle n'oubliait pas que lorsque Koori etait encore tres isole du monde, c'etait le mal de l'epoque, les dragons d'Omlid, qui avaient detruit son royaume. Peut etre n'etait il pas derriere tout ca mais elle doutait legerement.

L'animal aux pieds d'Amos se tourna, comme pour bouder les deux personnes. Elle n'en tint pas compte ce n'etait qu'un animal. Peut etre etait-il immortel lui aussi ? En tous cas il ne semblait pas beaucoup l'aimer. Tant pis. Elle non plus ne l'aimerait pas beaucoup cette creature ressemblant a un loup. Ainsi son regard ne s'attarda pas bien longtemps sur la bete, et retourna au jeu et son esprit aux paroles d'Amos. Lui acheva de dire sa pensee. Il voulait s'amuser un peu. Il etait vrai que Swilyara n'etait qu'un continent sans beaucoup d'importance, surtout pour un dieu qui visait plutot les contrees plus peuplees et plus civilisees. La jeune femme sourit un peu et allait dire quelque chose lorsqu'il ajouta une derniere chose. Une chose tres vraie, elle avait perdu pas mal d'hommes. Ils n'etaient pas tres entraines, ses fantassins, ce n'etaient que des gens du peuple entraines sommairement, des personnes qui s'engageaient en esperant un meilleur niveau de vie et un peu de gloire, pour partir enfin des bas quartiers. Dans les mois suivants elle devra former ses soldats a mieux attaquer, mieux defendre, et pourquoi pas un peu les instruire, sur les bases de la tactiques surtout, pour eviter de se laisser prendre au piege des eventuels rebelles. Le compliment a peine cache d'Amos la fit sourire un peu plus que d'habitude mais elle ne se laissait pas pieger par des formules de charme aussi simples. Si il voulait la charmer il faudrait perseverer, son coeur n'avait ete donne qu'a un seul homme, qui l'avait pietine sans meme le regarder.. Elle ne faisait plus confiance aux hommes. La Reine lui repondit, legerement plus serieusement


"Parfait alors, je vous laisse le continent de Swilyara, vous pourrez vous lacher, cette contree est bien etendue."

Elle n'ajouta rien d'autre, le remerciant du regard pour le petit compliment quand meme. Yuu finit par tendre le bras et prit son cavalier. Elle n'hesita pas a le metre en defense, hors de portee des pions d'Amos mais pouvant proteger ses lignes de devant. Il valait mieux surveiller ses arrieres. La jeune femme reposa son regard sur le maitre des lieux. Elle ne laissa pas le silence s'imposer trop longtemps, posant une autre question

"Et vos armees, les puiserez vous dans les demons du monde infernal, ou dans les armees d'Omlid?"

Elle ne pensait pas qu'Omlid etait une solution tres prisee par Amos, depuis la chute des dragons les armees du royaume etaient un peu desorganisees, et surtout composees de betes sans intelligence et sans grand esprit tactique. Des lycans, des dragons solitaires.. Omlid etait tombe bien bas. Å moins qu'Amos desire s'imposer comme un nouveau chef pour eux? Et les demons.. Elle ne connaissait pas bien ces creatures, mais d'apres tout ce qu'elle en avait entendu c'etaient des creatures tres puissantes, qui avaient une puissance magique incommensurable mais qui etaient un peu felons et se retournaient facilemtn contre leur maitre lorsqu'ils en avaient l'occasion. Mais peut etre y avait il d'autres ressources, deja parmi les dieux et dans des contrees moins connues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 28
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Dim 4 Nov 2007 - 23:43

La reine se montra bien curieuse, cela l'interressait-elle vraiment de savoir si omlid allait en faire parti ? Ce royaume devenu presque sans but avait-il encore de la valeur. A ce qu'il sachait, Amos avait ressentit la présence des Hommes de cette ancienne puissance. Ils avaient combattu la bas afin de se montré utile, certainement, donc il était vrai que pour cette bataille Amos pourrait très bien user d'eux et en profiter, mais, où en serrait le véritable plaisir ? Il faudrait plutôt motiver ces personnes sauvages et brutales pour remettre les rebelle en place. Cela serrait beaucoup mieux. Il fallait les utiliser pour plu tard donc, non, ils ne participeront pas a cette bataille a Swilyara.
Amos leva les yeux rouges sans vers le plafond de pierre faisant semblant d'être pensif. Il avait en fait déjà trouvé la réponse qu'il allait donner, mais il valait mieux se faire passer pour quelqu'un de lent, pour donner l'avantage plu tard. D'ailleurs il ne pensait pas seulement a l'affrontement qu'il allait mener, mais aussi, a ce que penser sa majesté qui se trouvait devant lui et a plein d'autre chose encore. Il pouvait penser à plusieurs sujet a la foi dans son esprit, et rien quand pensant à cette reine pleine d'autre venait. Etait-elle si puissante qu'elle le dit ? Etait-elle vraiment quelqu'un de confiant. N'avait-elle pas des idées derrière la tête, qui pourrait le nuire dés qu'il aurait le dos tourner ? Amos se montrait soudainement très négatif envers elle, et il aimerait temps fouiller dans son esprit si elle n'avait pas ses pouvoirs stupides de magicienne qui l'égalait. Ceci le tracassait à l'intérieur, mais pourtant a l'extérieur son air paisible et insouciant le rendait presque très confiant en lui. Espérons que ceci ne se réalisera pas.
Au bout d'un instant, il reposa ses yeux ver sa majesté, avec un léger sourire, se montrant très plaisant. Il passa ses doigts dans ses cheveux pour les mettre un peut en arrière et répondis.

"Cela n'a vraiment aucune importance qu'ils y participent ou pas, je peux très bien lancer un appelle pour prévenir mon attention. Mais je les laisse plutôt livré à eux même. Ils n'ont cas venir afin de mourir stupidement dans ces lames noires que je vais envoyer... Et puis... cela vous importe tellement de savoir cela ?"

En toute discrétion dans cette phrase il avait posé cette question... Mais il ne laissa pas le temps d'y répondre.

"Je dois dire que cela n'est guerre important pour qui que se soit, ce continent n'a vraiment aucune valeur..."

Swilyara était un continent tout à fait neutre, il ne fallait pas l'oublier, et pour Amos, comme il se le disait encore, ça n'était qu'un divers comme tend d'autre, comme cette table de jeux d'échec fait de façon très somptueuse qui donnait l'envi d'essayer et d'y jouer pour le plaisir, il n'y avait rien d'autre dans cela. Et puis, s'il se passait quelque chose d'important, cet endroit aura simplement besoin d'être corriger.

"Et de toute façon, pour vous très cher... y a-t-il quelque chose a par ces deux fugitifs, que vous désiriez faire afin que... les pouvoirs des ténèbres domine se monde ? Avez un but particulier qui soit contre ou avec moi ? Car..."

Ce regard ténébreux la fixait sans cligner de l'œil un seul instant, d'une telle façon, que même si cela ni l'air effrayant, ni de cruelliter, ni de quoi que se soit d'autre de fait expert sur son visage pour faire paniquer la personne, mais il l'a regardait, serein, même beaucoup trop calme qui pourrait faire frissonner un chat. Et pendant qu'il ne faisait que la fixer à ce moment là, sans rien bouger d'autre sur les partit de son corps, car il c'était mit la tête contre la main après s’être mit les cheveux en arrière et il avait croisé les jambes, soudain sur le plateau, un pion sur le premier rang bougea très rapidement et dangereusement ver un autre de celui de Yuu. Et l'instant d'après...

"... qui sait quel serrait ma réaction après avoir le monde... a mes pieds."

Il montra soudain un sourire des plus sournois qui se rajoutait au petit sourire qu'il avait l'instant d'avant. Il avait beaucoup insisté sur le mot "mes" pour montré qu'il ne plaisantait pas sur ses intentions sur le monde. A ce moment là, l'homme aux cheveux blond et presque mi-long, assis sur ce grand fauteuil pensa à quelque chose de si fort que yuu ne pouvait que l'entendre dans sa tête. Il avait parlé d'une façon si calme qu'il n'était peut être pas possible de comprendre, mais il fallait bien donner cet avertissement sous une phrase bien formuler... qu'elle n'avait pas intérêt a faire le moindre faut pas contre lui, car en commençant a faire ce qu'elle a faire contre le monde, c'était comme si elle avait signé un pacte. Peut importe si cela ne l'impressionnait pas, peut importe ce qu'elle a bien put ressentir a se moment là. L’Avertissement était donner et bien claire. Quelque chose contre lui et elle verrait son royaume mort et ses pouvoirs retirer. Elle avait beau être puissante, presque à légale à un dieu, elle n'était qu'un insecte et qu'une enfant pour lui.
Doucement Amos, changea son expression qui était largement plus agréable a regarder maintenant. Il donnait tellement des sensations qui faisait sentir le froid dans le dos, qu'il fallait bien les apaiser de temps en temps quand cela était nécessaire ne trouvez-vous pas cher lecteur ? Il fit un sourire un peut changeant chez lui et ferma les yeux.

"Mais je suis sur qu'il ne se passera quoi que se soit. Une femme tel que vous ne peut qu'avoir le sang de glace tout comme son pays d'humain. N'est-ce pas... j'espère que nos affaires se passeront a merveille."

Amos finit donc par réouvrire les yeux et à se lever avec élégance. Son loup, sentant du mouvement, leva la trêve en dressant les oreilles de flamme et se tourna ver son maître se demandant se qu'il allait faire. Amos le regarda comme-ci il lui donna un ordre en même temps, et le sbire se leva et vain près de lui en silence pour s'asseoir au pied. La main de son maître le caressa en douceur sans qu'il ne ressente la moindre douleur

"Voulez-vous sinon autre chose ? Visiter une partie des lieux ou bien, continuer cette partie avec un autre sujet de conversation ?"

Pour lui, tout ceci était clos, elle avait comprit...

(pardon je laisse pas beaucoup le temps a ton personnage de répliquer ^^. Pardonne-moi si tu voulais mettre des commentaires. Disons que par caprice je voulais mettre l'influence d'amos en avant. Vraiment dsl ^^')

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuu
Reine de Koori
avatar

Féminin
Nombre de messages : 709
Age : 27
Rang : Reine de Koori / Hippie Flower power
Pouvoirs : Signeuse
Espèce : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Jeu 21 Fév 2008 - 13:58

Les yeux d'Amos se detournerent de la Reine pour fixer le plafond un instant. Il semblait pensif, ah, comme si le dieu dechu etait quelqu'un de lent a repondre, machant et retournant les mots dans sa tete. La femme resta patiente, regardant le jeu d'echecs, se disant que leurs jeux etaient pour le moment.. egaux, ils avaient tous deux toutes leurs chances de gagner. Elle aimait bien jouer a ce genre de divertissement, le chateau etait de temps en temps si ennuyeux. Ennuyeux a mourir. Les conseillers qui l'entouraient etaient egalement si lassants, c'en etait pitoyable. De vieux barbus.. et la seule qui soit digne d'interet... Elle etait tout le temps en mission, comme c'etait la plus competente. Elle surveillait les provinces de Nelta, ou il regnait une grande agitation. Et puis, ce n'etait pas tout, c'etait la ou s'etait terre ses deux proies, sans aucun doute. Amsya etait moins sillonnee de gardes, mais egalement plus tranquille. Enfin, il ne fallait pas non plus.. baisser sa vigilance, cela serait fatal. Les yeux d'or de la Reine fixerent un instant sa Reine a elle, sur l'echiquier. Tout comme celle de l'echiquier, si elle placait mal ses positions, elle se ferait prendre par les pieces ennemies.

Si l'ennemi n'etait pas dans son cas Amos, mais surtout Nelta et ses adjuvants, elle devait rester solide, ne plus se laisser porter par ses emotions, mais rester aussi calme qu'elle l'etait maintenant, sereine, un peu froide, la tete bien reposee. Amos reposa les yeux sur elle apres ce cours interlude, se montrant toujours aussi charmant, ses yeux ecarlates se posant sur elle sans la devisager, sans la jauger. Ses yeux d'or se poserent egalement sur le maitre des lieux. Il voulait parler, et il prit donc la parole sans que la Reine ne l'interrompe, ne fut-ce que d'un battement de cils. Il lancerait donc un appel. La Reine y reflechissait. Il etait vrai qu'Amos maitrisait parfaitement la magie.. et que si personne ne l'interrompait, il pourrait prendre le continent a lui tout seul. Le probleme etait qu'il y aurait sans doute des Dieux ou des deesses qui viendraient effrontement se poser sur son chemin, et il devra a se moment la les occir un a un avec le poignard qu'il avait acquis. Elle n'eut pas le temps de formuler la reponse a la question qu'il lui avait posee. Une simple question rhetorique, sans nul doute. Amos soutint que Swilyara n'avait aucune valeur. Elle n'etait... pas totalement d'accord. Mais elle sentit que le discours d'Amos n'etait pas termine, alors elle le laissa faire une petite pause en son discours. Autant ne pas interrompre Amos de maniere inopportune.

Yuu, croisant les pieds sous la table, baissa le regard vers les levres d'Amos lorsqu'il demanda ce qu'elle desirait. Elle? Elle etait devenue la Reine humaine la plus connue et la plus impitoyable de tous les temps a cause d'un des fugitifs, d'accord. Mais... lui, elle voulait le tuer. Et si il etait son unique but dans la vie, celle-ci n'etait que futilite. Elle avait un autre but, bien evidemment. Ce n'etait pas forcement contre les plans d'Amos, sinon.. elle ne se serait pas alliee a lui. La Reine souffla, imperceptiblement, ce petit soupir montrant l'attente de la phrase qui allait suivre. Sans doute allait-il renforcer sa prise sur elle. Mais elle n'etait pas une esclave, elle n'etait pas un bon chien de compagnie que l'on dressait a attaquer et a rapporter l'os. Et il verrait cela a ses depens, si il tentait simplement quelque chose contre elle apres avoir pense se servir d'elle. La Reine avait des atouts. Elle avait pioche dans la magie elfique, mais elle savait que cela ne durerait pas longtemps. Elle.. perfectionnait simplement la magie Humaine, a present.

L'homme en face d'elle finit par preciser sa pensee. Ah, c'etait donc cela qu'il cherchait a faire comprendre. Qu'il ne s'inquiete pas alors, elle n'avait pas l'intention de lui voler la vedette. Elle n'etait pas son esclave,elle n'etait pas non plus une possible traitresse. Elle soutint son froid regard, non sans un frisson, mais ne detournant pas le regard, elle l'affrontait, elle assumait ce regard pose sur elle. Calme, elle n'en etait pas moins assez impressionnee par le Dieu. Il etait quelqu'un de si imposant, et malgre son beaute que l'on pourrait croire infantil et trompeuse, il avait cette chose dans les yeux que l'on apelle la prestance. Il avait l'etoffe d'un chef. Les rois n'avaient pas tous la beaute. Elle elle l'avait, ayant ete nommee tres jeune, mais lui, plus encore que cette beaute propre aux dieux, avait le charisme necessaire a un bon chef. La Reine trouva deplace de dire quelque chose a ce moment la, Ce serait a lui de reprendre la parole. Serrant les levres, elle se dit que malgre tout, il lui fallait proteger son peuple. Elle etait certes une Reine cruelle... Mais lui le serait encore plus, si elle le laissait ne serait-ce que poser un doigt sur les habitants de Koori. Et elle l'en empecherait. Qu'il aille torturer les habitants de Nelta si cela lui chantait, mais si Koori etait une terre d'accueil pour lui, une terre amie, ce n'etait pas et ca ne serait jamais une terre soumise.

Hochant doucement la tete, recuperant son petit sourire, assez heureuse d'avoir pareille personne en "protecteur", en quelque sorte. Le monde serait a lui, hormis Koori, elle l'aidait simplement a etablir le calme, et a faire accepter aux habitants la verite, si triste soit-elle pour les habitants epris de justice. Les longs cils de la Reine se baisserent sur ses yeux, tandis qu'elle baissait le regard vers l'echiquier. Ils avaient un peu joue, autant en rester la. Il avait marque sa superiorite en paroles, ils n'avaient plus a se jauger. Cette bataille a l'echiquier n'avait ete qu'un reflet de leur bataille de paroles et de regards. Yuu concedait volontiers tout ce qu'il demandait, tant qu'il ne touchait pas a ses montagnes. Elle avait un but tout autre. La jeune femme se leva, et joignant les mains, elle enonca a Amos, rayonnante d'une certaine douceur, a present que tout cela etait fini, et ses yeux d'or remplis de l'innocence d'enfant que suggerait son visage.


" Nous pouvons tout aussi bien continuer a parler en nous promenons un peu, je suis sure que votre domaine vaut le coup d'etre vu, et que peu de personnes ont l'honneur de recevoir l'honneur d'etre invites a le visiter."

Oui, tres peu de gens avaient du la voir,c ette demeure. Ele n'avait pu voir que le couloir et cette piece, qui se faisait un peu etouffante. Jetant un regard au loup de feu, elle se demanda une nouvelle fois quelle etait la race de cett creature. En tous cas, preferant la glace au feu, elle ne pouvait qu'etre legerement genee par cette chaude presence. Meme si.. cette creature l'intriguait. Cete creature, le feu qui l'entourait... Mais aussi ces yeux, si humains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 28
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Feu et Glace   Jeu 21 Fév 2008 - 21:54

Amos attendait que peu de temps la réponse, apparemment c'était très clair et le dieu s'en montra tout à fait ravis. Donc son air changea assez rapidement, il prit son aire calme plaisant et assez neutre qui montrait que tout était terminer pour le moment. Et en plus elle acceptait de visiter sa demeure qui était certes fait de pièce ou les murs étaient tous fait de pierre mais ils étaient tous tailler avec précision de façon bien étrange certes, mais dont l'art était simplement une exception. Amos sourit donc, gentiment. Il s'éloigna un peut de la table d'échec se tenant tout à fait droit avec tout sa soit distante royauté et son élégance naturelle. Il regarda un instant sa majesté Yuu remarquant qu'elle observait un certaine chose. Cette chose qui était tout à fait son contraire, tout à fait son opposer, qui pouvait être son ennemi si elle n'était fait que de glace. Elle observait donc le sbire. Tient donc, depuis quand un serviteur attirait-il l'attention ? Surtout lui, ou plutôt devrait-il dire-t-elle. Amos tourna la tête, déplaçant un peut ses cheveux blonds, ver son sbire, qu'il possédait depuis plusieurs semaines déjà. D'ailleurs celui-ci, les avait observé d'une certaine manière un peut intriguer par cette agitation qui apparaissait, mais ne remarquait pas le regard de Yuu sur lui, il regardait plutôt son maître se demandant ce qu'il se passait.

Ce sbire, Amos lui devait tout de même la vie. Sans la personne qui se trouvait dans le corps de loup de feu il serrait mort à l'heure qu'il est, a moins qu'il est trouver quelqu'un d'autre pour le remplacer, mais maintenant que c'est fait, Amos ne pouvait pas vraiment se séparer de cette personne, même si celle-ci soufrait un peut d'avoir une âme emprisonner dans un corps qui ne lui appartenait pas vraiment, mais les dieux n'avait pas trouvé d'autre moyen de lui sauver la vie. Ca non, il c'était sentit obliger de la sauver ainsi. Il lui avait même demandé à sa transformation de lui pardonner pour cette forme, mais en même le sbire avait un but dans la vie, le servir le temps qu'il en aura besoin, et un jour comme Amos tenait souvent ses promesses, il l'a libérerait de cette prison virtuelle.
A quoi bon expliquer la véritable nature de son sbire, c'était presque un secret, mais pas un secret aussi important comme l'endroit ou se trouvait le poignard en ce moment. Enfin bon, passons ces questions inutiles et occupons-nous plutôt des occupations suivantes. Le sbire serra un sujet plus tard a par si la reine yuu posait des questions sur lui, mais Amos ne lui répondra pas vraiment. Cela ne la regardait pas, mais il est vrai que se serrait impolie, alors c'est plutôt, on verra le temps voulut.

Le dieu et le roi du monde infernal, soupira un peut, fermant les yeux un instant pour les rouvrire sur Yuu ayant la tête tourner ver elle.

"Alors qu'attendons-nous pour y aller."

Vu que le sujet était clos, et qu'il fallait passer à autre chose. Amos sourit encore un peut son calme et l'honneur de faire visiter sa demeure a la deuxième puissance de Fevlia tout entier. Il fit ensuite un geste de main afin que la chaise où était assise la reine se recule un peut de la table. Il n'allait pas le faire à mains nue, se serrait totalement une mauvaise image de sa personne et puis il n'avait jamais vraiment besoin de serviteur qui faisait les bonnes manières, il en avait tout à fait horreur et cela ne lui ressemblerait pas. Ce n'était pas son genre de personne.
Il tendit ensuite sa main vers Yuu afin de l'aider à se lever, et ensuite, il lui proposa de prendre son bras afin.

"Prenez donc mon bras pour cette promenade. Je vous dis cela par politesse certes, mais aussi parce que c'est un conseil, nous allons, peut être rencontré des démons, ce qui est rare, mais s'il vous voie comme cela, qui sait sera leur réaction. Ces créatures son si imprévisible."

En effet, des créatures qui ont toujours été indépendante auparavant se retrouvant avec un maître maintenant, un roi, ce n'était pas simple. Il fallait qu'ils changent leur méthode de se comporter et qu'ils ne pénétrai plus dans les environs de la demeure D'Amos ou il c'était installer. Donc l'imprévisibilité était tout de même assez forte, mais le dieu ne s'inquiétait pas vraiment, il était juste un peut prudent. D'ailleurs il tourna la tête vers son sbire lui lançant un certain regard pour lui dire de partir devant et de chasser les importuns indésirables qui risquait de troubler l'atmosphère, ce qu'il fit. Le sbire se leva de là où il était coucher partait un peut devant en passant par une autre porte que celle ou la reine yuu était passer plutôt dans le temps. Amos retourna ensuite son attention vers yuu et l'attendit tranquillement.

Le Sbire passa par la porte en l'ouvrant par magie et la fermant à moitié ensuite pour que les deux hauts rang puissent passer sans s'encombré la tache de l'ouvrire. Il avança donc dans un autre couloir beaucoup plus grand que le précédent, dont les murs étaient mieux éclairé, presque part la lumière du jour, sauf qu'il n'y avait pas de soleil. Les murs étaient gris, et il y avait des grands rideaux rouges foncer ouvert à toutes les fenêtre. Ce couloir était un peut long, mais pas très gênant a traversé. Le sbire arrivait tout de même de l'autre côté assez rapidement. Il ouvrit donc une autre porte beaucoup plus grand également et tomba dans une salle grande et carrée. Mais il y avait des importuns, qui dérangeait. Ils en avaient profité que le maître ne soit pas là pour faire des jeux de cartes. Quelles bandes de barbar. , Il fallait espérer qu'il n'y en ai pas partout, en plus la pièce était plus sombre et il y avait quelque tableau sur les murs, des tableaux qui racontait pas grand chose. Les règne, le pouvoir, mais certain était assez neutre.
Le loup grogna un peut ver le monstre et démon. Ceux là se tournait vers lui se demandant bien ce que cela pouvait bien être pour qu’on les dérange, mais des qu’ils virent que c’était le sbire d’Amos, tous se levèrent rangèrent leur Bazard et partirent sur-le-champ ne voulant pas d’ennuis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feu et Glace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feu et Glace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Cherche joueur de hockey sa glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: