AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un nouvel entrainement…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Un nouvel entrainement…   Mar 9 Oct 2007 - 21:13

5 Heure du matin. Ce fut encore a cette heure-ci que l’elfe, l’ombre connu sous le nom de Lethao Esëlendil alla réveiller son apprenti. La journée s’annonçait belle. La journée précédente il était allé consulté son vieil ami dans la foret, et celui-ci lui avait montré une tombe sur laquelle était marqué un nom qu’il connaissait. Le nom d’un être ami de son apprenti et qui avait aidé a protéger Nelta. Il était donc mort… Aussi, l’assassin décida qu’il était temps pour lui d’offrir ses vraie armes a Hideki.
Il les avait faites forgées en secret par des armuriers magicien réfugiés de pays d’Olmid et Koory. Ceux-ci détenaient des arts que peu connaissaient, et ils étaient rares a réussir a fuir leur pays. L’avantage était que sa guilde était la seule a savoir leurs identités nouvelles, car presque tus ceux qui avaient fuit avaient pu survivre grâce a eux, les assassins de Nelta, en échange de quelques services. Et il avait demandé a une vieille connaissance, l’homme qui avait forgé avec lui ses deux épées, de forger celles de son apprenti.
Une magies serait alors scellée dans ces armes, rendant fou tous ceux qui s’en serviraient contre la volonté de son détenteur. Seul les fortes âmes pourraient utiliser leurs capacités sans subir la magie, entre le bénéfique et le maléfique, contenue dans leurs lames. L’elfe avait dessiné ces épées, et avait assisté a leur fabrication première, avant de se retirer pour laisser a son ancien compagnon de route pratiquer son art , sans que personne ne le dérange.
Aussi, il c’était rendu dans une partie des galeries les plus profondes, a un endroit ou une installation magique permettait d’utiliser le magma du volcan pour forger n’importe quoi. Sur une table, il trouva la commande réalisée, et un mot du forgerons :


« J’ai fait comme prévu, ombre de Nelta. En espérant que l’homme a qui tu la donnera n’a pas le cœur trop sombre, car si tel était le cas, les lames deviendraient bien trop fortes et pourraient le conduire sur le chemin du mal. En contrepartie, s’il résiste a ce sortilège alors, comme pour toi il y a des années, une part maléfique de son être sera emprisonné dans le tranchant de cette arme étrange, et son essence contenue dans la pierre ovale.

Avec mon amitié. »


Lethao empoigna les épées, puis, dans un mouvement, il les emboîtât, puis il tira d’un coup sec. Et les épées devinrent une lance… Puis, il desenclencha le mécanisme avant de les ranger dans leurs fourreaux. L s’agissait de deux fourreaux a dos simple emboîtés l’un dans l’autre. Ils étaient fait d’une matière souple et résistante, empêchant la gêne même pour les mouvements brusques.

L’elfe repartit alors dans les couloirs, jusqu'à ce qu’il soit arrivé devant la demeure de son ami. Il ouvrit la pore en douceur, puis il alla secouer celui-ci, prenant garde a ne pas réveiller sa femme, puis il ressortit en l’attendant. Une fois celui-ci arrivé, il se dirigea sans un mot jusqu’aux bains, avant d’entreprendre sa toilette. A ce moment la il dit :


" Hideki, aujourd’hui, tu va avoir un entraînement un peu spécial. Tu a déjà beaucoup d’expérience, aussi je pense que si je t’entraîne de façon assez intensive, tu devrait pouvoir passer ton examen final dans 6 mois plutôt que dans 1 an et demi. J’ai déjà un lieu de prévu, dès que tu sera propre, je t’y conduirait."

Et il fit ce qu’il avait dit. Pendant près d’une heure, il resta silencieux, menant Hideki hors de la grotte, traversant la forêt jusqu'à se trouver dans une clairière que son ami avait visité plus tôt, lors de la mort de l’insecte rouge. L’elfe avait fait faire en quelques heures a peine des travaux a cet endroit la, et la tombe de Yox était maintenant bien visible avec une dalle a l’endroit u il avait été enterré. Mais le plus impressionnant était sans doute le fait qu’un véritable terrain d’entraînement avait été monté : des pilonnes de bois de 5 mètres de haut et de différentes tailles recouvraient maintenant la clairière, avec des espacements différents entre chacun d’eux. A l’autre bout de l’espace dégagé, un cercle de 3 mètres de diamètre avait été tracé, visible aux yeux de tous. Alors, il se retourna vers le jeune blondinet :

« J’ai pensé que ton ami méritait plus que ce que tu lui avait fait, et qu’il serait heureux de voir tes progrès, aussi, nous allons nous entraîner ici. Toi, pour devenir suffisamment puissant et agile, moi pour la forme. Tu vois ces pilonnes ? Tu va devoir m’attaquer sans tomber de part leur sommet. Je serais aussi dessus mais je me contenterait de parer. Et ce cercle nous servira a travailler ta danse, et il faudra que tu développe la tienne, fait la comme tu la sent. Et pour finir, voici tes armes. Elles sont neuves et dangereuses, et je te les confie, prend en soin. »

Lethao sortit alors les deux lames brillantes, et les dégaina avec vitesse pour montrer comment les monter pour n’en faire qu’une, avant de avant de les donner avec cérémonie au traceur.

« Ici, nous n’enseignons que l’art du combat a l’épée, mais il n’est pas interdit d’utiliser d’autres armes. Je t’ai laisser le supposer jusque la car je voulait que tu t’améliore a l’épée, car si tu perd ta lance l’épée reste l’arme la plus facilement trouvable, maintenant que tu te débrouille mieux qu’un simple soldat avec, je t’ai fait faire ces armes. Je ne t’en ferait pas refaire d’autres, et si tu t’en sert bien elle durerons toue ta vie et même plus encore. Mais avant de les prendre, je doit te mettre en garde : si tu a peur de les utiliser, ou si tu met trop de cœur dans tes coups, trop de rage, elles pourraient faire ressortir ta part d’ombre. Si tu combat le maléfice, et que tu gagne, alors toute cette force viendra s’emprisonner dans tes lames. »

L’elfe alla s’asseoir sur un tronc avant de continuer :

« J’ai vaincu autrefois cette part d’ombre en moi, et c’est dans mes lames qu’elle s’est fixée. Je ne te l’ai pas dit, mais quand je suis devenu ombre pour la première fois, il y a longtemps maintenant, j’ai pris la grosse tête. Mais surtout, j’ai perdu de vue mes objectifs comme beaucoup d’ombres avant moi. J’ai tué plusieurs de mes semblables voulant devenir ombre ma place au lieux de les laisser sauf comme veux notre tradition, et j’ai failli perdre Ëlindwë a cause de cela. Et pour elle, j’ai fait forger ces épées et j’ai réussit a vaincre cet autre moi au prix de graves blessures, j’ai même cru que j’allait en mourir. Mais je suis la et aujourd’hui, si tu tire cette lame tu devra faire de même. Si tu utilise ces épées maintenant, un double de toi sortira de la pierre noire de sa garde, qui deviendra alors blanche, et si tu gagne elle changera de couleur. Si tu perd, je serait obligé de te tuer, alors ne meurt pas, Hideki. La mienne est devenue bleue, la vois-tu ?… »

Puis, sans autre conseil, il regarda Hideki, ce puissant magicien, devant un choix que seul lui pourrait prendre. Au plus profond de lui même, l’elfe espérait même qu’il ne prendrait pas la décision d’utiliser ces lames… a vrai dire, il n’était pas certain de vaincre l’homme si celui-ci utilisait des sortilèges trop puissant, comme il pouvait en lancer en perdant son sang froid. Il l’avait faire ça une fois, et depuis une chose le tracassait : avait-il fait une erreur en prenant le blondinet comme apprenti ?…

( Desolé c'est la reprise, je vais essayer de faire mieux la prochaine fois )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Mer 10 Oct 2007 - 21:42

Hideki etait paisiblement en train de dormir, cela faisait un moment qu'il n'avait pas eu de cours reel avec Lethao. Il etait souvent enmission, il etait souvent parti a Koori ou autre part, et n'avait pas beaucoup de nouvelles de lui. Il dormait sans reves, ce qui etait relativement rare. Mais depuis la disparition de Cizayox ses reves etaient..... vides... D;un vide effrayant... Ce qui l'empechait souvent de dormir, paradoxalement. Mais vaicnu par la fatigue il avait fini par s'endormir quelques heures plus tot. Lorsque Lethao le reveilla il ne protesta pas, se levant rapidement, simplement surpris que son maitre soit la. Il s'habilla a la hate, ne prenantpas beaucoup soin de sa tenue comme il savait qu'il y avait le traditionnel bain ou il se soignerait un peu plus. Le jeune homme suivit Lethao, deambulant a moitie reveille. Le bain le reveillerait un peu plus aussi. Il ne brisa pas le silence, essayant de rendre ses idees claires. Mais il entendait cette sorte d'echo de son esprit, toujours present et plus envahissant. Il ne voulait pas l'ecouter, et l'ignorait depuis la mort de Ciayox autant qu'il le pouvait.. Meme si il doutait sur certains points.

Lethao et lui arriverent aux bains, ou son maitre prit enfin la parole, Hideki devenant plus intrigue par ce nouvel entrainement. Un entrainement un peu special? Il ne comprenait pas vraiment ce qu'il voulait dire. Plus dur? Ou alors avec des methodes differentes? Lethao restait toujours le meme, son aura restait imperturbable et Hideki ne pouvait pas trop connaitre les traits de son visage, son expression... Il etait si calme... Savait il pour Cizayox? Certainement... Mais il restait serein... Comment faisait il? Il etait sans doute entraine aux pertes..et n'etait pas aussi lie a Cizayox que lui... C'etait sans doute pour cela... Hideki lui dans son expression, son attiude, semblait encore marque par la disparition de son ami.. Ses yeux inutiles se perdaient au loin... Une expression que l'on ne pouvait pas vraiment decrire sur son visage. Pensif, triste, peut etre.. Pendant le reste du bain il pensai a cet entrainement, mais encore a Cizayox. Son coeur se serra. Mais il chassa ces pensees des la sortie du bain. Il ne devait pas regarder en arriere, sous peine de se retrouver plus faible face a la mauvaise partie de lui meme. Hideki etait unpeu inquiet par rapport a cela aussi, mais il choisit de laisser ca de cote.

Le traceur suivit donc son maitre a travers la foret... L'air frais du matin le surpris legerement, et le rapella vraiment a la realite. Tous ses sens operationnels maintenant en eveil, il remarquait la certaine fraicheur du temps, malgre le soleil qui se levait. Il pleuvrait peut etre dans la journee, en tous cas il ne faisait pas chaud, et ce n'etait pas pour lui deplaire. Ces considerations bien concretes le revigorerent un petit peu, et c'etait plutot serein qu'il atteignit l'endroit... Sa certaine serenite fut perdue aussi vite qu'il l'avait acquise. Il reocnnaissait l'endroit. C'etait un mauvais endroit pour lui.. Cizayox... Il se souvenait de cette nuit ou il etait sorti, pensant que son ami etait encore vivant... Ou il l'avait enterre, finalement. Le jeune homme marchait d'un pas plutot tendu, se demandant si Lethao connaissait la verite sur la mort de l'insecte rouge et quelle reaction il aurait si il le savait... Pourquoi l'elfe l'emmenait il par la, d'ailleurs?...Les paroles de celui ci lui fit legerement relever la tete. Alors il savait, et il connaissait l'emplacement de la tombe? Mais comment.. Ce qu'il avait fait etait si rudimentaire que c'en etait un peu triste... Il avait ameliore? Il ne voyait pas, mais sentait la presence de la pierre servant de dalle par contre. Un leger sourire, un peu triste, traversa son visage l'espace d'un instant. Mais Lethao le reprit vite a l'ordre, lui donnant l'utilite de tout ce qu'il y avait de nouveau a cet endroit de la clairiere. Hideki y fit attention que lorsqu'il les cita, et trouva le premier exercice un peu risque, surtout vu la hauteur de ces poteaux. Mais apres tout cela developperait son equilibre, il devrait y arriver, il devra y arriver, pour ne pas faire honte a son maitre, et respectera le delai que Lethao trouvait bon pour lui. Six mois? Alors il y arriverait en six mois, c'etait sur.

Enfin son maitre lui presenta des armes. Deux epees? Lethao fit de rapides mouvements, qui au debut de son apprentissage auraient ete durs a decrypter pour l'aveugle mais desormais il parvenait a suivre mieux les mouvements rapides de l'elfe. Une.. lance? Mais il pensait... Lethao lui expliqua rapidement qu'il l'avait entraine a l'epee, surtout parce que c'etait plus pratique. Hideki sourit un peu a ces aproles. Mais il perdit vite cette gaiete, lorsque Lethao le mit en garde contre le pouvoir de ces epees, qui lui fit presque aussitot prendre peur. Des armes magiques? Mais.. Lethao savait parfaitement qu'il n'etait pas vraiment capable de se controler, de niveau la... La part d'ombre qu'il avait en lui etait bien trop instable et omnipresente pour courir un risque aussi grand... Il touchait nerveusement les epees. Si il les utilisait maintenant, qui savait ce qui pourrait arriver ? Il ne preferait pas... Le jeune homme hesita encore un instant, mais l'echo de la voix chuchotant a son esprit de s'en servir le decida, et il rendit avec un sourire desole les epees a Lethao


"Pas pour le moment. Je ne suis pas sur de pouvoir battre ma part d'ombre, pour l'instant. Alors je releverai le defi lorsque j'assumerai mes pouvoirs et pourrai les utiliser sans avoir recours au mal."

Hideki ne savait pas si il avait fait le bon choix. Mais il avait senti avant sa reponse que Lethao etait bien trouble. Pour une premiere fois. Il avait senti son regard sur lui... Pourquoi avait il doute? Doute si fort que son aura en avait ressenti les effets un court instant...? Hideki le fixa avec inquietude, son expression voulant tout dire. Il se demandait ce que pensait Lethao. Il ne voulait pas fouiller ses pensees mais etait intrigue. C'etait a son sujet? C'etait par crainte de sa reponse ou du resultat qui pouvait en emerger? Hideki avait refuse en etant conscient de son probleme, voulant le battre.. Mais si jamais il n'etait pas assez fort il ne voulait pas courir le risque de mourir. Il ne pouvait pas mourir pour le moment. Et il ne voulait pas courir le risque de blesser Lethao, meme legerement, si lombre le gagnait. Le magicien etait egalement conscient que si il perdait son calme il utilisait des sorts puissants, parfois interdits par la loi des magiciens. Le jeune homme secoua legerement la tete, semblant desole de sa lachete face au choix propose.

"J'espere que le moment ou je pourrai prendre cette epee sans avoir peur est proche, cependant je ne suis pas sur, alors autant plus s'entrainer pour le moment."

A la derniere phrase il avait recupere son sourire habituel, un leger sourire masquant a peine sa tristesse et sa honte d'avoir refuse une telle chose, surtout devant son ami mort qui l'avait tant aide. Il allait cependant continuer l'entrainement, comme Lethao le lui demanderai. Il avait aussi hate de voir si il etait capable de s'entrainer sur les amenagements de la clairiere.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Jeu 11 Oct 2007 - 16:02

Le magiciens était resté fidèle a lui même pendant tout le chemin, mais il avait du deviner de façon consciente ou pas vers ou les pas de l’ombre le dirigeait, car plus ils approchaient, plus Hideki semblait en proie à une forte tension. Bien, ce serait utile pour lui de s’entraîner a cet endroit la, car il devrait alors faire abstraction du fait que son ami est mort la pour ne pas tomber dès la première occasion…
Il lui avait donné l’épée. A présent, il attendait. Il gardait en extérieur son calme habituel mais les questions, les interrogations sur ses actes récent et surtout sur celui qu’il venait de commettre ne cessait de le tarauder. Mais il n’était pas le seul en proie au doute, et en temps que maître, il se devait de rassurer son élève. Mais attendre, il lui fallait attendre avant tout que celui-ci prenne sa décision. Ne pas se mettre sur son chemin, laisser le libre arbitre a un homme libre était important pour l’elfe. Et les épées revinrent dans ses mains. L’apprenti lui sourit, en s’excusant, mais pour l’ombre, les excuses étaient inutiles. Toutefois, il devait le mettre a nouveau en garde. Il s’apprêtait a le faire quand son ami reprit la parole, lui confiant ses espoirs. Et a la suite de ceux-ci, l’elfe dit :


« C’est ton choix, quand tu te sentira près a accepter, tu n’auras qu’a venir me les demander, je les aurait toujours sur moi. Maintenant, je vais te dire deux choses, premièrement, je t’ai mentit. Enfin, je ne t’ai aps dit toute la vérité, ce double, je le verrais comme toi, mais votre combat se situera dans votre esprit, et vous seriez les seuls a en connaître le résultat final s’il n’y avait la pierre. Sans la pierre dans l’épée, je en saurait même pas qui aurait eu le dessus. Et ce que tu doit savoir aussi, c’est que plus tu progressera, plus ta partie d’ombre deviendra puissante. Vous grandirez ensemble comme toute personne le fait, donc en réalité, la victoire ne viendra que de ton état d’esprit, si tu ne te sent pas capable de gagner, il vaux mieux attendre. »

L’elfe se releva alors, et il siffla, imitant le chant d’un rossignol. Bientôt, l’ange avec qui il avait dansé devant son apprenti lors d’une des séance d’entraînement sortit de la foret et vint les rejoindre sans un mot prononcer. Il fit une révérence devant le blondinet avant de saluer Lethao avec un peu plus de chaleur. L’elfe sauta alors pour atterrir sur un des pilonnes en bois, et l’ange fit de même après avoir attaché ses ailes. C’était un entraînement particulièrement difficile pour cette race, car ont leur apprenait a ne pas compter que sur leurs ailes pour se rétablir et pour être en équilibre, ce qui pouvait paraître impossible au communs de cette race, trop habitée a voler plutôt qu’a sauter. Enfin, Lethao sortit ses épées, puis il dit :

« Hideki, observe nous bien, car tu devra en faire de même. A je ne te l’ai pas précisé mais le sommet des poteaux est trop petit pour tenir bien sur deux pieds, du moins pour un débutant, aussi tu risque de devoir commencer avec un pied. »

Lethao était en appuis sur une seule de ses jambes a cet instant, et il gardait une position de garde. Alors, sans prévenir, l’ange attaqua. Lethao se contenta d’esquiver en sautant sur un pilonne plus éloigné, mais l’ange le suivit dans son élans et l’elfe du parer ses coups alors qu’il se trouvait encore dans les airs. Ce faisant, il rangea rapidement une de ses épées dans son fourreau avant d’attraper le haut du pilonne de bois avec sa main, d’en faire le tour en utilisant la vitesse et d’envoyer un coup de pied dans le ventre de son adversaire, qui n’eu d’autre choix que de se propulser avec ses pieds a l’aide du centre vertical des tiges levées vers le ciel pour rebondir sur celle ci et arriver a un pilonne plus éloigné. Le tout n’avait duré que quelques secondes, mais déjà l’ange était un peu essoufflé. S’il était excellent, l’elfe le battait en niveau de technique et de vitesse, même s’il disposait d’une force physique moins importante. Mais malgré le coup qui lui avait été porté, il se tenait encore debout sur ces morceau de bois en hauteur, sans perdre son équilibre. C’était un exercice qu’Hideki devrait réussir s’il voulait avoir le dessus sur ses adversaires peu importe le terrain. Car dans ce métier, qui sais ou l’ont pouvait être envoyé. Il serait par contre dispensé d’entraînement au combat par un froid intense et dans la neige, car il devait déjà en avoir une expérience suffisante.
L’elfe sourit. Il était content. Avec son élève, il se contenterais de parer, mais avec ce vieux camarade il pouvait se donner a fond et il trouvait cela grisant. Et il passa a l’attaque. L’ange eu a peine le temps d’esquiver la flèche qui lui arrivait dessus, autrement dit l’elfe lancé a pleine vitesse qu’il dut changer a nouveau de point d’appuis car celui-ci était déjà repassé a l’attaque, et bientôt un mince filet de sang vint a couler du bras droit de l’ange. Avait-il été touché au premier ou au deuxième passage ? Aux deux ? Il ne pouvait le dire, mais il aurait déjà été vaincu dans un combat normal s’il n’avait pas sa resistance aux poisons. Lethao et lui commencèrent alors un ballet, sautant de tronc en tronc, attaquant et esquivant de plus en plus vite, et cela jusqu'à, deux minutes plus tard, l’abandon de l’adversaire de l’ombre. Lethao n’avait pas une égratignure et il ne paraissait pas essoufflé, contrairement a son camarade qui lui était couvert de petite blessure et de quelques ecchymose. Alors, pendant qu’il alla se passer des onguents de soins, l’elfe revint auprès de son apprenti.


« Voilà en résumé ce que tu devra être capable de faire d’ici a la fin de ta formation. J’aurais aimer t’en montrer plus, mais j’aurais du déranger un autre maître pour combattre contre mon ami, ce genre de combat pouvant durer jusqu’a 30 minutes si le niveau est le même ou presque, ensuite l’endurance ferais la différence. Quand il sera soigné, nous te montrerons l’utilité du cercle. Mais je vais en premier lieux te l’expliquer de façon théorique :

Ce cercle représente un espace de combat a ne pas dépasser, en sortir ne serait-ce qu’un millimètre et le combat serait finit, en entraînement c’est simplement une disqualification, en combat réel cela peux représenter la mort ou la blessure. La ou toute la difficulté se trouve est qu’en même temps, il faut toujours resté en garde a la limite de cet espace. Cet espace a été aménagé pour un combat épée contre épée, il y en a un de 4 mètres de diamètre fait pour le combat contre des lances. En fait, le premier fait exactement 2 mètres 50, c’est la distance qui nous permet de voir facilement arriver l’épée pour la parer, et contre attaquer. C’est aussi un exercice de sang froid, car il faut attendre le moment propice pour attaquer, car si ont attaque au mauvais moment, ont meurt. Les feintes sont bien surs autorisées, mais elles sont dangereuses si l’ennemi s’y attend, la feinte peux échouer, et la c’est a nouveau la mort. Donc pour l’entraînement, nous utilisons des armes en bois, histoire de ne pas nous entretuer. A il est près, une démonstration te montrera mieux ce que je veux dire. »

Les deux assassins professionnels de Nelta allèrent donc dans ce cercle, avec leurs armes factices, puis, ils prirent position, chacun attendant alors une ouverture de la part de l’autre. De temps en temps, ils tournaient dans ce cercle, mais toujours a la même vitesse, calquant la vitesse de leurs déplacements sur l’autre. Ce manège dura 5 bonnes minutes, ou chacun observa l’autre sans broncher, puis Lethao attaqua. Son ami avait relâché sa garde, ne serait-ce qu’un dixième de seconde, amis c’était largement suffisant, il n’aurait pas le temps de parer et le seul moyen de ne pas mourir – directement – fut de reculer. Mais pour illustrer le pourquoi il ne faut pas reculer, ils s’étaient mit d’accord sur le fait de continuer après être sortit, aussi quand l’ange sortit du cercle il se retrouva dans la seul possibilité de parer, sans pouvoir contre attaquer car il était dès lors ne position d’infériorité, et Lethao finit par le toucher aux cotes. Même en étant un combattant de bon niveau, reculer a ce moment la quand ont se trouve a cette distance de l’autre met en position d’infériorité, car ont reste alors a portée des coups de l’adversaire. A une distance plus grande, reculer et se mettre hors de portée de la lame de l’autre est une stratégie acceptable, mais pas dans ce type de corps a corps.
Il se remirent en position et il recommencèrent a se tourner autour, dans le cercle. Cette fois ce fut l’ange qui attaqua, et mal lui en prit car l’elfe para son épée, enfin plutôt il arrête le bras de son adversaire avant de tourner de le désarmer tout en frappant avec la lame de bois a la nuque, avec assez de douceur pour ne pas laisser de trace. Il regarda alors a nouveau son apprenti avant de se diriger vers lui. I lui fit une tape sur l’épaule, pendant ce temps son camarade disparut.


« Voilà maintenant tu sais ce que tu va devoir faire, mais en premier ont va travailler ton équilibre. Tu va donc monter sur un pilonne, et pendant ce temps je vais t’envoyer des petit cailloux, et tu ne devra pas tomber. Si tu tombe, tu devra recommencer. Temps que tu ne sera pas resté pendant 15 minutes sans tomber, tu recommencera. Je pense que ça devrait durer toute la journée. Nous aurons une pause a déjeuner et une pour le dîner, si tu n’y arrive pas aujourd’hui, nous dormirons sur place et nous continuerons jusqu'à minuit environ. Comprit ? »

Alors, Lethao se mit en équilibre sur un pilonne, et il attendit que son apprenti en fasse de même, sachant que les pilonnes n’offraient aucune prise…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 14 Oct 2007 - 16:23

Hideki craingait que l'elfe le prenne pour un lache, a ne pas accepter les epees maintenant. Mais il ne se sentait pas capable de vaincre la mauvaise part de lui.. Et sans confiance en lui il ne pouvait rien faire. L'aveugle avait legerement baisse les yeux, sans trop s'en rendre compte, malgre son petit sourire apparent. Il craignait un peu le regard de son maitre et ses pensees. En plus l'aura un peu agitee que Lethao avait eue ne le rassurait pas vraiment sur les opinions de son maitre... C'est pourquoi les paroles de Lthao le surprirent beaucoup. Il lui avait menti? Hideki releva les yeux avec surprise. Comment ca? Il ne comprenait pas bien.. si il voyait ce double, comment le combat pourrait vraiment se passer dans l'esprit plus que dans l'espace physique? Il haussa legerement un sourcil. Si il le disait... Il ne faisait pas de commentaire sur son choix en tous cas. Ce qui inquietait un peu plus l'eleve... Mais Lethao ajouta que l'ombre en lui grandirait aussi plus il progressait. Et la voix n'hesiterai pas a utiliser les techniques les plus devastatrices, contre son propre camp... Hideki fremit. Il devait se debarasser de ce probleme le plus vite possible... Sinon qui sait ce qu'il sera capable de faire ensuite... Il pourrait prendre en traitre Lethao... Non, ne pas y penser, chasser cette idee de l'esprit. Il ne devait meme pas evoquer ces possibilites. Se les cacher... Il ne savait pas vraiment qu'en evitant de penser a ces possibilites il ne pouvait pas les combattre... Le jeune homme s'etait un peu enferme dans ses pensees, oubliant pour un moment son sourire. Lethao etait il conscient du danger qu'il courait... comme Cizayox en etait conscient lorsqu'il l'avait provoque ? ... Le magicien entendit soudain un petit sifflement, pas desagreable. Il releva la tete, et n'eut pas a chercher tres loin pour comprendre que Lethao en etait la source. Il apellait quelque chose? Une presence familiere fit son apparition. L'ange? Il lui sourit poliment. Le Traceur trouvait un peu etrange que l'ange reagisse a un sifflement ca faisait un peu penser a un animal de compagnie, mais il repondit a la reverence de l'ange en chassant ses comparaisons etranges de son esprit. L'ange attacha rapidement ses ailes avec une corde qui etait accrochee a sa ceinture, et chacun sauta, des bonds prodigieux vu la hauteur des pilonnes. Hideki ne leva pas la tete, il avait perdu ce reflexe de voyant. Il pouvait tout aussi bien sonder les auras en evitant un torticolis. Les personnes dites normales auraient vraiment trouve l'eleve bizarre et mal-eleve de ne pas observer els deux maitres, mais ceux ci etaient au courant alors pourquoi pas.

Hideki entendit l'elfe lui dire quelque chose du haut du pilone. Ce qui le fit sursauter, et malgre tout il eut le reflexe de lever la tete vers son maitre, l'air etonne. Mais.... C'etait un exercice de fous! C'etait impossible! Du moins pour lui, de monter sur un poteau lisse de cinq metre de haut, de tenir sur un pied dessus et en plus de devoir donner des coups !? Il n'avait pas specialement le vertige, mais c'etait quand meme une entreprise irrealisable... Enfin... il pensait... Il essayerait quand meme, de toutes ses forces. Il ne devait pas decevoir son maitre. Et puis il s'estimait capable de le faire, au bout d'un moment, se dit il finalement... Enfin... Les premieres fois risquaient d'etre vraiment douloureuses, c'etait sur. Mais maintenant, place a la demonstration on aurait dit. L'ange venait d'attaquer soudainement Lethao. Hideki baissa de nouveau la tete, histoire de se concentrer sur le combat sans avoir mal au cou. Il etait curieux de savoir comment proceder, enfin surtout comment il faisaient pour rester debout sur ces petits pilones. Ils etaient toujours aussi rapides. Au depart, Hideki analyasait surtout leurs postures. Les auras etaient un peu brouillees, comme toujours, Un apprenti dans cette discipline magique aurait vraiment du mal a discerner quoi que ce soit. Mais maintenant Hideki parvenait a faire la difference entre la trace de l'aura laissee par le passage d'un etre vivant ou d'un objet et la trace qui entourait celle des etres ou objets en question. Mais la rapidite des deux hommes en ahut etait assez dure a suivre meme pour lui. Lorsqu'il y fut un peu plus habitue, il remarquait que le combat etait en fait tres rythme... Les deux personnes ne se retrouvaient jamais avec deux pieds sur un meme pilone. Si deux pilones etaient rapproches ils pouvaient prendre appui sur les deux pieds plus facilement en ne perdant pas l'equilibre comme on pourrait le faire avec les pieds rapproches. Sinon ils se debrouillaient pour bouger souvent, pour marcher sur les pilones et prendre appui sur un seul pied. Ils avaient une maitrise prodiieuse de leur art.. Hideki se demanda combien de temps Lethao avait mis a maitrser cet entrainement... Certainement peu de temps, si il avait assez de potentel pour devenir Ombre, c'est qu'il avait des predispositions assez fortes. Hideki n'avait pas du tout ces predispositions... enfin, pas pour l'equilibre. On voyait bien que sur un cheval il avait toutes les peines du monde a ne pas tomber... Il ne parvenait pas a se stabiliser. C'etait surtout pour cela qu'il trouvait l'exercice de Lethao vraiment dur... L'elfe venait d'ailleurs de passer a l'attaque. L'ange fut blesse au bras presque aussitot. Le combat se finit assez vite apres le debut des attaques de Lethao.. Un combat pouvait s'eterniser quand meme, si les personnes etaient du meme niveau... . Hideki sentit que l'ange etait bien plus affaibli que Lethao. Il acceptait de se faire blesser rien que pour une demonstration? Il avait du courage, et surtout beaucoup d'entrainement. Lethao descendit, et vint pres de son apprenti. Celui ci le regardait avec une certaine admiration. Il devrait faire de meme a la fin de sa formation. Lethao l'estimait capable de finir son entrainement dans 6 mois... Alors il faudrait pouvoir le faire...

Mais pour le moment il trouvait ce que parvenait a faire l'ange et l'elfe merveilleux, epoustouflant... C'etait vraiment une autre culture, une autre maniere de combattre, une autre maniere d'estimer l'adversaire qu'a Koori. Pendant son propres apprentissage a Koori des arts des armes, meme Hatsuyuki, son maitre si sage par rapport aux autres personnes de Koori lui avait appris a comprendre l'adversaire mais seulement dans la maniere de decouvrir ses faiblesses et de les exploiter. Il avait appris a hair l'adversaire, lorsqu'il etait en combat, a detester la personne concernee meme pendant l'entrainement, pour se proteger lui meme et ne mettre en jeu aucun sentiment... Cet apprentissage, songea-t-il soudainement, etait peu respectueux de l'adversaire, et meme peu respectueux pour soi-meme. A Koori de otues facons tout etait base sur la haine de l'autre, la heine de l'etranger.. Quant a la maniere de combattre.. Il valait mieux finir vite l'adversaire, quitte a se mettre soi meme en danger. Parce que la vie d'un seul soldat n'etait pas importante, si on detruisait aussi un soldat ennemi.. Les soldats partaient donc souvent avec une attitude de kamikaze, mourir pour leur pays, tant qu'on tuait le plus de personnes possible en mourant. Ici c'etait si different... Et lui qui n'etait pas un habitant de Koori tres patriote en etait surtout ebloui. Respecter l'adversaire, ne pas chercher la mort de l'autre dans sa propre mort... Il souriait. Il avait vraiment envie d'en apprendre plus, et de quitter ses vieux reflexes d'ancien habitant de Koori. Lethao reprit la parole, pour lui expliquer cette fois ce que voulait dire le cercle. Ah le cercle, il l'avait presque oublie. Hideki tourna legerement la tete vers l'endroit ou il supposait etre le cercle. La limite du cercle representait comme une limite de la vie... Ce cercle representerait une certaine limite de securite. L'ennemi ne devait pas avancer trop sur leur terrain et les faire reculer, et leur but etait de faire reculer l'ennemi jusqu'a ses propres frontieres... Epee contre epee... Deux metres cinquante devait etre suffisant. Il ne parvenait pas a bien cerner les limites par contre, les limites du cercle etant simplement creusees dans la terre, il les percevait faiblement mais en combat meme d'entrainement il ne pourrait sans doute pas y faire bien attention.. Il essayerait d'y jeter un petit sort pour mieux les sentir. Si il en avait l'autorisation, bien sur. Les deux maitres y firent une demonstration. Le debut etait un peu... intriguant, ils ne s'attaquaient pas, mais Hideki percevait bien que la garde de chacun d'eux etait parfaite et comme venait de le dire Lethao il valait mieux attendre un petit ecart de l'adversaire plutot que d'en commettre un soi meme et de se retrouver dans une mauvaise posture. La mauvaise posture pour l'ange arriva bien vite, il fut en position d'inferiorite. Et pour le deuxieme combat, l'ange illustra l'erreur de commettre une erreur avant d'en trouver une chez l'adversaire et fut maitriser assez rapidement. Hideki trouvait cet entrainement plus faisable physiquement, tout etait base sur l'observation de l'adversaire, surtout sur le mental. L'elfe retourna vers son apprenti pendant que l'ange partait sans dire un seul mot. Il etait plutot discret comme personne... Lethao lui donna une tape sur l'epaule, histoire de lui faire signifiier que ca serait bientot a son tour.

Hideki fit un petit sourire, un peu gene. L'equilibre donc... Il ferait de son mieux. Hideki acquiesca, et se mit pres d'un pilone. Comment y monter? Le magicien mit les mains sur le pilone, cherchant a l'aveuglette une quelconque prise. Il ne purrait sauter comme Lethao c'etait sur. Non, un humain n'etait pas du tout capable physiquement de faire une chsoe pareille, c'etait une aptitude que seules avaient les elfes, et les anges meme si ils s'entrainaient. Hideki finit par utiliser un petit sort de vent qui le porta au sommet du pilone. Ce sort comme il faisait parti d'un element de predilection du magicien ne consommait que tres peu d'energie. Il se mit tant bien que mal en equilibre sur le pilone, sur un pied. Bon... comment faire maintenant? Il regarda Lethao, qui attendait que son eleve se trouve une position plus "confortable", ou il pourrait esquiver plus facilement. Hideki trouva finalement son point d'equilibre, mais c'etait tres dur pour lui de rester en equilibre. Et meme si Lethao ne lui lancait pas de pierre il etait quasiment sur qu'il allait tomber dans les minutes qui suivaient. Il murmura pour lui meme


"Bon. C'est parti."

Hideki releva les yeux vers on maitre pour lui fit signifier qu'il etait pret. Mais celui-ci n'avait certainement pas attendu un signe d'Hideki pour lui lancer le premier caillou, c'etait sur. Le projectile le toucha, seulement au bras mais il fut desequilibre, et c'est seulement un moulinet hasardeux des bras qui le remit en equilibre precaire sur le pilone, mais deja le second projectile arrivait, il tenta de l'esquiver, ce qui fut facile pour lui d'accord... Mais eviter n'etait pas la seule chose a faire pour rester sur le pilone, et il ne s'en rendit compte que trop tard, il etait en desequilibre total, seule la pointe de son pied etant sur le pilone, le talon dans le vide. Or le talon etant tres important pour l'equilibre, il bascula vers l'arriere dangereusement. Lethao lui envoya sans tenir compte de l'etat de son eleve, celui ci le recut sur sa jambe, il acheva d'etre desequilibre. Il tenta un petit moulinet des bras pour se remettre bien, mais il tomba finalement, et seul un reflexe de magicien le fit tracer pour attenuer la chute, qui fut quand meme assez rude. Il resta un instant allonge dans l'herbe, hebete, haletant. C'etait... c'etait encore plus dur qu'il ne l'avait imagine. Mais il se releva. Lethao etait imperturbable, attendant son eleve... Bon. Il fallait continuer. Il se hissa de la meme maniere que la precedente fois. Bon. Deuxieme fois. Deuxieme tentative. Lethao lanca un premier caillou. Hideki eut moins de chance que la premeire fois, le caillou l'atteint sur l'epaule.

"Ah..."

Ce son qui lui avait echappe traduisait bien ce qu'il avait ressenti. Il n'eut meme pas le tant de comrpendre ce qu'il s'etait passe, et il tomba. De la meme maniere que la fois precedente. Mais il avait un peu plus mal au dos que la premiere fois.... Il ne laisserait pas tomber ! Meme si il devait y passer des mois! Hideki fronca les sorucils legerement, et se hissa de nouveau sur le pilonne. Une troisieme, une quatrieme, une cinquieme fois il tomba.... Mais rien n'entama sa motivation, meme pas le mal de dos qui le lancait a chaque fois qu'il se mettait a clache pied sur le pilone....

Douzieme fois. Hideki fixait Lethao, attendant les cailloux qui ne tarderent pas a venir. Il evita le premier, toujours tres maladroitement mais en parvenant a se retablir bien sur le pilone, le deuxieme et le troisieme passerent, le quatrieme qui visait sa tete aussi. Mais il se trouva unpeu mal installe soudainement sur son pied, et voulut en changer, en faisant un petit saut. Bien mal lui en prit. Il sauta, changea de jambe mais celle ci trop habituee a etre pliee et n'etant pas sa jambe la plus forte, se plia un peu, il perdit l'equilibre et une pierre lancee avec precision par Lethao sur la jambe en question le fit tomber une nouvelle fois. Bien. Il devrait s'entrainer a ne pas tomber, et s'entrainer sur les deux jambes, pour qu'elles aient la meme capacite d'equilibre. Lethao le lui avait fait comprendre, sans meme un mot. D'en bas, il lui sourit et se remit sur le poteau une nouvelle fois. C'etait parti.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 14 Oct 2007 - 16:24

Trente quatrieme fois. Il commencait a serieusement avoir mal... Mais il etait deja plus habitue. C'etait le debut de l'apres-midi, ils s'etaient restaures un peu. Mais malgre cela, malgre que son ventre ne crie plus famine et malgre qu'il aie repris des forces son dos lui criait d'arreter. Il n'arretait pas. Et il parvenait a esquiver les pierres lorsqu'ille pouvait, ou a en encaisser certaines. 3 minutes, il ne parvenait a rester que trois minutes. Cette fois Lethao choisit de viser son ventre, il encaissa tant bien que mal, bronchant un peu mais ne perdant pas tellement l'equilibre. Lethao lui lanca quelques pierres... Trois minutes.... Il comptait les secondes dans sa tete, mais Lethao lancait les pierres de plus en plus rapide, sans laisser a Hidekile temps de mieux se retablir en equilibre... Hideki finit par tomber. Trois minutes quinze... Il ne parvenait a rien... Cela faisait deja cinq tentatives qu'il faisait le meme score, il stagnait. Il resta allonge un peu plus longtemps que d'habitude. Il avait presque envie d'abandonner. Il se remit sur ses jambes quand meme. Mais une douleur lanscinante lui traversa le dos. La... C'etait facheux. Il decida d'utiliser la magie curative, au moins les bases qu'il connaissaait. Cela soulagea un peu sa douleur. Il put se mettre de nouveau sur le pilone... C'etait reparti.

Soixante dix septieme tentative. Il parvenait a rester maintenant environ sept minutes. Il progressait lentement et deja le soleil commencait a decliner... Il se sentait incapable. Lethao qui lui avait fait signifier que la journee etait suffisante... Mais il continuait de s'entrainer. Il avait une coupure legere a la joue, quelques ecchymoses de ci de la.. Surtout des courbatures. Lethao commenca a lui lancer les pierres, qu'il evita plus facilement, ou encaissait. C'etait surtout cela la cause de ses blessures. Il allait tomber une nouvelle fois, lorsqu'il parvint a sauter sur un autre pilone. Ils e dit que c'etait fini, il devait rester sur son pilone. Mais Lethao ne lui dit rien, et lui envoya une autre pierre qui le fit tomber, comme il ne s;y attendait pas. Il avait depuis le debut mal comrpis les consignes, aors...? Hideki se maudit poru sa negligence et sa stupidite, en se relevant. Il devait rester en haut, ne pas TOMBER avait dit Lethao... Pas ne pas changer de pilone.. Il se passa une main sur le front. Il avait cherche complique, quand meme. Mais maintenant il avait la cle de la reussite. Il sourit. Maintenant c'etait sur. Il y arriverait, coute que coute.

La nuit etait tombee, ils avaient dine sans vraiment de mots echanges. Bientot Lethao sonnerait la fin de l'entrainement d'aujourd'hui. Lethao commenca une nouvelle fois a lancer ses cailloux. Hideki esquiva en baissant simplement son epaule. Lethao visa cette fois les pieds. Le magicien sauta, se retablissant sur le pilone sans difficulte. Il n'avait plus peur de tomber a cause de ca. L'elfe visa alors le torse, Hideki eut simplement le temps de sauter sur un autre pilone pour eviter la pierre. Et cela continuait. Les minutes passaient, Hideki esquivait, sautait de pilones en pilones avec une certaine facilite, vu le nombre de fois ou il avait du esquiver ces pierres. Il connaissait maintenant l'emplacement de chaque pilone par coeur, sur lequel il valait mieux sauter pour chacune des pierres. Il arriva meme une fois a prendre appui sur une de ses mains, lorsqu'il avait mal calcule la distance entre deux poteaux,, et meme si cela fut dur il utilisa la force de son bras pour se propulser sur un autre pilone. Les courbatures se firent sentir particulierement a ce moment la, et Hideki grimaca. Mais il continua, Lethao visait avec plus de precision, lancait les pierres avec plus de force et reduisait d eplus en plus le temps entre chacune des pierres. Mais Hideki parvenait a toutes les eviter. Il n'en avait pris que deux pour le moment, sur les pieds, parce que le cuir de ses bottes l'empechait de ressentir vraiment la douleur, et attenuait la force de la pierre. Hideki comptait les secondes.. Dix minutes. Il sautait toujorus de pilone en pilone, avec plus d'agilite qu'auparavant, meme si la fatigue se faisait clairement ressentir a certains moment. Mais cette fatigue ne l'embetait pas outre mesure. Douze minutes. Lethao devenait plus rapide encore, cela etait dur d'esquiver, meme pour une personne au sol. il perdit l'equilibre, mais ser retablit en sautant rapidement sur un autre pilone. Le jeuen homme n'avait pas le temps de souffler, mais Lethao non plus, il devait etre plus rapide, plus insistant, plus precis, pour pousser son apprenti au bout. La derniere pierre... Quinze minutes, c'etait atteint... Mais loin de se perdre en manifestations de joie trop grandes, il attendit cette derneire pierre puis d'un mouvement ample du pied renvoya avec la meme force la pierre a l'envoyeur qui avait arreter de lancer ses pierres. Faute d'autres pierres, aussi. Hideki se retabit en equilibre , sur ses deux pieds,parvenant a exploiter toute la surface du pilone pour mettre les pieds, et sourit a son maitre, en annoncant


"Quatre-vingt-dix-neuvieme fois!"

Il avait reussi, avant la fin de la "journee" d'entrainement, et avant les cent tentatives. Hideki ne savait pas si c'etait vraiment bien, mais il esperait plus que tout avoir repondu aux attentes de son maitre Lethao. Ils descendirent tous deux du haut des pilones, la terre ferme etait presque etrange pour le magicien qui avait passe sa journee sur des poteaux etroits. Etait-il a la hauteur, vraiment?... C'etait la question qui le preoccupait surtout, malgre la joie d'avoir reussi son entrainement

[Desole d'avoir ete assez long pour repondre ~]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Mar 16 Oct 2007 - 16:13

[ Désolé c'est vraiment pas super, j'ai un peu seché sur la fin ]

Hideki semblait avoir comprit ce que l’elfe attendait de lui, aussi il était content. Il eu du mal par contre a se retenir de rire en voyant les passes maladroite du magicien pour monter sur le poteau. Mais une fois qu’il fut sur celui-ci, il retrouva instantanément son sérieux. Donc le jeune homme était près. Il commença alors a le bombarder de pierre, visant juste mais sans mettre non plus toute sa force. Il fallait que le blondinet ait mal bien sur, mais il ne fallait pas le tuer. Aussi il y allait avec modération, faisant exprès d’en envoyer des plus ou moins forte ou plus ou moins cadrées. Hideki tombât un bon nombre de fois, mais il tenait de plus en plus longtemps, bien que certaines « passes » qu’il avait tenté d’utiliser pour rester en équilibre aient souvent échouées.
Mais apparemment sans vraiment le vouloir, Hideki comprit que l’elfe ne lui avait pas interdit de bouger. Le seul ordre était de tenir 15 minutes sur ces pilonnes. Et le magiciens ne se laissait pas abattre, c’était une des qualité que Lethao appréciait fortement chez lui. Abandonner, si lui un jour en venait a le faire, il préférerais mourir. Mais dans le cas contraire il ne pourrait se regarder en face. Peu importe si son ennemi était plus fort que lui, plus agile, ou un magicien surpuissant, et même si son ennemi devait être un dieu, il se battrait jusqu'à mourir… Il espérait seulement pouvoir revoir Ëlindwë avant cela.
L’elfe finit par sortir de ses pensées, Hideki se montrant de plus en plus habile a éviter ses pierres. Il augmenta donc un peu la cadence, histoire de ne pas lui rendre la chose trop facile. Mais il lui sembla que l’homme avait comprit enfin le fonctionnement et il devenait plutôt rapide à esquiver les coups. Il ne s’en rendrait peut-être pas compte, mais rien que cet entraînement avait augmenté son endurance, son équilibre et son agilité. Enfin, le traceur regarda l’ombre avec un sourire. Il avait tenu le pari et ce avant la fin du temps impartit. Mais il n’était pas au bout de ses peines, car cet entraînement allait continué, et a la fin de la semaine il lui faudra tenir 25 minutes minimum. 30 S’il le pouvait, car au delà les combat ne s’éternisaient pas vraiment. La plupart perdaient toutes leurs forces a partir de ce temps, et si Lethao avait commencé avec 15 minutes c’était en sachant que le magicien avait déjà acquit une forte endurance avec toutes ses expériences.
Il installa rapidement le campement, comme il l’avait fait la première fois qu’ils c’étaient vus. Ce soir, ils dormiraient ici, il avait fait prévenir la femme de son apprenti. Aussi, il n’avait pas a s’en inquiéter. Ils avaient manger mais pas suffisamment au goût de l’ombre, aussi il ressortit u peu de gigots et il invitât l’homme a se servir. C’était froid mais c’étai mieux que rien, et l’elfe fit chauffer de l’eau pour un thé. A force d’être toujours en voyage et toujours obliger d’aller vite, il savait bien apprécier ces pauses, ce temps décalé ou plus grand chose n’était important. Il devait maintenant parler de la suite de l’entraînement avec le magicien.


« Tu a tenu 15 minutes, c’est très bien, et je n’en attendait pas moins de toi. Demain, nous recommencerons à 8 heures. Tu devra a nouveau tenir 15 minutes mais tu aura un difficulté en plus : tu devra porter un équipement un peu spécial, magique e qui s’adapte pour la taille a tout individu. C’est un ensemble de protections et vêtement qui peuvent sembler normaux mais qui ne le sont pas. Je ne t’ai pas pris les plus légères, mais pas les plus lourdes non plus. Je porterais aussi la mienne ça m’entraînera, mais tu serait incapable d’utiliser celle que je porte. Ces protections comportent deux protèges poignet, un casque une ceinture et des bottes. Chaque protège poignet pèsent 4 kilos, les bottes 5, la ceinture 10 et le casque 5. Donc tu devras tenir 15 minutes sur les pilonnes en portant 33 Kilos en plus de ta tenue habituelle. Je te laisse essayer de soulever les miens. Je ne suis pas le plus fort physiquement des assassins de Nelta, mais je suis un des plus endurant. Aussi ma Tenue d’entraînement complète pèse le triple de la tienne. Celle que tu utilisera vers la fin devrait peser 66 kilos, c’est la tenue d’entraînement a l’équilibre « lambda » dans notre organisation. Ensuite, chacun fait travailler a sa façon son apprenti mais il doit être capable de rester 30 minutes en équilibre avec ces 66 kilos pour avoir le droit de passer l’examen.

Je ne t’en ai pas beaucoup dit sur moi, je t’ai déjà dit que mes parent étaient les chefs pour la défense de cette ville, et c’est pourquoi je connais les sous terrains. Ils étaient presque les seul a en connaître l’existence, nos souverains n’avaient même pas étés mit au courant. C’était une famille stricte, mais juste. Mais avant tout, ils étaient militaires et dès mon plus jeune age ils m’ont entraînés pour que je devienne a mon tour un général. Mon frère qui a été tué lors de l’attaque du château, comme mes deux parents, était devenu capitaine et il devait intégrer la garde royale sous peu. Ils ont toujours eus du mal avec le chemin que j’ai choisis, mais ils l’ont respectés. Tu sais, a 10 ans j’étais déjà capable de me battre et de battre des soldats à l’épée ou a l’arc, et j’ai fait ma première mission d’infiltration pour ma famille a 14 ans. C’est la que j’ai rencontré un assassin de Nelta pour la première fois, malgré mon invisibilité je n’était pas assez silencieux et il avait réussit a m’attraper. Heureusement pour moi, il était envoyé par le roi pour les même raisons que moi. J’ai tout de suite admiré cet homme, et c’est comme ça que je suis devenu son élève.

Il était grand, surtout pour un homme, et incroyablement fort et agile pour son age. Parce que tu vois, il m’a pris comme apprenti alors qu’il avait plus de 80 ans, et il était fort respecté parmi l’ordre. Il avait été ombre dans sa jeunesse mais il avait préféré laissé le titre a une jeune ange quelques années auparavant. A oui, je ne te lai pas dit, mais ceux qui ont le titre d’ombre peuvent choisir eux-même leur successeur s’il en sont pas vaincus pendant 5 ans et qu’ils en ont assez du titre et de ses inconvénients. Mais comparé à mon ancienne vie, celle que je vivait en m’entraînant pour devenir assassin me semblait paisible. Chez moi, je m’entraînait tous les jour, je n’avais un instant de repos, alors qu’avec lui, dès que je commençait a fatiguer, s’il était d’humeur il me laissait me reposer. Excuse moi, je m’aperçoit que je suis un peu dur avec toi mon ami, ais je en vais pas te ménager quand même. – ces paroles provoquèrent un grand sourire chez l’elfe – Tu va devoir faire les frais de mon impatience a revoir mon amour, tant que je ne l’aurait pas revu je ne pense pas ma calmer, c’est pour elle que je me bat et si je suis exigent avec moi même j’ai tendance a le devenir avec toutes les personnes de mon entourage. C’est un de mes défauts, mais je crois en toi et je sais que si je t’entraîne bien tu devrais vite obtenir ta licence. Et dès que tu l’aura, je pourrais partir a sa recherche, tu comprend. Je refuse de partir et de laisser tout ce monde ici. Je sais qu’ils pourraient se débrouiller sans moi, mais il n’y aurait plus personnes qui pourrait alors partir en mission d’infiltration aussi dangereuse que pour l’arène. Toi tu pourrais le faire, sans avoir encore nos capacités, tu pourrais vaincre beaucoup des nôtres avec ta magie. C’est aussi une des raisons pour lesquelles plusieurs membres étaient aussi septique quant à te laisser entrer parmi nous, ils ont trop peur qu’une fois que tu ai finit ton entraînement tu te retourne contre nous, mais ça ne viens qu’en grande partie du peu qu’ils connaissent sur tes antécédents. Moi j’ai connu la vérité un jour assez noir en te voyant a Koory. Et tu pourrait aussi bien être un sauveur qu’un destructeur, du coups ils en oublient que c’est un homme de ton pays qui a fondé notre guilde. Bon, je saute du coq a l’âne je sais, mais il est temps de dormi je crois, a moins que tu veuille dire quelque chose. Il est environs 23 heures je dirais et demain tu dois être opérationnel a 8 heures. »

L’elfe attendis de voir si son ami avait quelque chose a dire, et une fois sa réaction observées, il se coucha dans son espèce de hamac pour sombrer rapidement.
Il se réveilla le lendemain vers 6 heures, et il se leva. Il pris un petit déjeuné léger, puis il enfila sa tenue. Il n’était pas l’heure de l’entraînement pour Hideki, mais l’elfe tenais a s’entraîner lui même avant tout. Aussi, il sauta sur un des poteaux et il commença a courir et a sauter allant le plus vite possible, frappant avec poings et pieds des ennemis invisibles. Pendant près d’une heure, il continua à frapper le vent, avant de frapper des planches de bois de différentes façons pour les briser, les transpercer ou même les faire exploser. Enfin, l’heure d’entraîner l’homme était arrivée. Il n’auraient que deux poses dans la journée, et elle risquait d’être longue. Lui ne bougerais presque pas de sa place de la journée, aussi il avait installé entre deux poteaux proches une espèce de toile remplie de plusieurs milliers de cailloux de toute tailles et formes. Il était près, et il n’allais pas se priver de faire toute sorte d’acrobatie pour envoyer ses cailloux. Il allait mettre un peu plus de force que le jour précédent car son élève serait un peu mieux protégé, ce qui le rassurais…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 19 Oct 2007 - 8:19

Hideki fixait avec intrigue l'elfe pendant qu'il montait tout et faisait a manger. Lui ne savait pas si il pouvait aider, alors il laissa faire... Il etait egalement si fourbu que bouger un bras devenait presque une torture. Il reprenait encore un peu son souffle, c'etait vraiment dur comme entrainement.. Beaucoup de gens n'auraient pas tenu... Non beaucoup de gens seraient blesses serieusement ou morts des le premier essai, car tomber de si haut sur le dos n'etait pas forcement bien benefique. Lethao avait fait cet entrainement en connaissant les aptitudes du magicien pour la magie, heureusement. Mais il n'avait prononce aucune parole, Hideki ne savait pas bien si sa performance etait satisfaisante. Au moins aait il reussi dans le temps imparti. Il aurait eu un peu honte de devoir recommencer le lendemain... Le jeune homme sentit neanmoins avec un certain plaisir l'odeur de la nourriture, aussi ne se fit il pas prier pour se servir, et prit beaucoup par rapport a ce qu'il picorait d'habitude. Il fallait dire que cet entrainement etait particulierement eprouvant, aussi bien pour son corps que pour son esprit, il avait maintenant du mal a se detendre, comme attendant la prochaine pierre. Apres avoir prepare un the, l'elfe se tourna vers lui et s'assit a ses cotes pour manger, mais il prit tout d'abord la parole, le regardant avec serieux. Hideki avait craint ses paroles tant de temps, qui paraissait des heures... Mais finalement Lethao lui dit une petite phrase de felicitations. Pour l'apprenti cela voulait dire beaucoup, deja. Et puis cela voudrait dire qu'il pourrait reussir dans les temps. Lethao lui parla de la suite de l'entrainement... La meme chose, mais avec du poids reparti sur le corps.. Cette nouvelle ne le surprit pour ainsi dire pas, il s'y attendait en fait. Lorsqu'il s'entrainait la question lui etait venue a l'esprit et il trouvait que c'etait la solution la plus probable. Apres il devra sans doute reussir cet entrainement plus longtemps. Le magicien s'accouda sur son genou, ecoutant toujours Lethao avec attention. Trente trois kilos? Il se retourna par contre avec surprise vers Lethao. Pas la plus legere, ca c'etait sur... Il n'etait pas bien fort non plus physiquement, deja bien moins que Lethao.. Peut etre assez endurant a cause de ces annees passees a Koori, mais... trente trois kilos, c'etait quand meme un peu dur. Et dire que Lethao portait... quatre vingt dix neuf kilos?! Mais c'etait de la folie, de porter tout ca ! Il ne s'imaginait meme pas porter cela, c'etait meme plus lourd que lui... A Koori on optait pour des armures legeres mais solides... C'etait peut etre moins dur pour les soldats... Hideki sentit son dos protester, il ne savait pas si porter autant de poids le lendemain etait vraiment une bonne idee pour sa sante...

Hideki fut tire de ses pensees par la suite des paroles de Lethao. Comme souvent le maitre parlait, et lui ne disait rien, mure dans ses pensees il ne preferait rien exprimer. Ile tait vrai que Lethao parlait peu de lui. Il s'exprimait surtout a travers l'organisation qu'il representait, a travers son role d'ombre, pas tres souvent en tant qu'individu a part entiere.. Il avait neanmoins entendu parler d'Elindwe, celle qu'aimait Lethao, et de son destin un peu incertain. Mais si Lethao connaissait beaucoup du magicien, celui ci ne connaissait rien en retour de son maitre. Il savait aussi pour sa famille, cette fois au destin tragique. Leur disparition relativement recente avait du faire un grand vide, pour l'elfe.. Surtout sur ce qu'il en disait maintenant. Une famille stricte mais juste. Et sans doute une famille qui malgre qu'elle soit tres impliquee dans la guerre pouvait etre chaleureuse et douce... Et il avait ete si tot a Koori? Il etait vrai que les enfants etaient vite exploites pour leurs capacites a se faire petits, si ils avaient du talent. Lethao faisait partie de ceux ci sans doute, prepare a faire partie de l'elite.. A Koori, c'etait encore different... Les enfants pauvres etaient prepares tot a la guerre, alors que les enfants plus riches etaient instruits jusqu'a environ quatorze ans. Quant a l'elite, les futurs maitres-magiciens, ils devaient avoir un entrainement jusqu'a leurs vingt ans avant de pouvoir combattre. Il aurait du suivre cet entrainement, mais il etait parvenu a ce "rang" sans vraiment de maitre. En fait.. sur ce qu'il connaissait de Lethao... Lorsqu'il avait ete la premiere fois a Koori, lui meme devait avoir... environ huit ans? Mouais, ce n'etait pas l'annee de sa vie la meilleure. Dire que l'elfe l'avait en fait presque cotoye, toutes ces annees, sans qu'ils ne se croisent car d'horizons et de cultures si differentes... Mais Lethao avait la bas trouve un maitre. Un maitre assez vieux, pour un humain... Enfin d'apres lui. Mais l'age pour les soldats est justement benefique et les veterans sont souvent bien meilleurs que les jeunes bleus... Et lorsqu'il connut son rythme de travail, Hideki haussa un sourcil, dirigeant un regard etonne vers l'elfe, lui faisant comprendre que si c'etait ca le rythme facile qu'il avait connu alors il ne demanderait meme pas d'explications sur le regime plus dur. Lethao sourit a son tour, Hideki put le sentir, et il se justifia, un peu maladroitement d'ailleurs, ce qui arracha un sourire au magicien. Lorsque Lethao finit son discours, Hideki prit enfin la parole, il n'allait pas laisser ce discours sans autre reponse que ses expressions un peu limitees


"Je ne pensais pas que tu etais si precoce, mais ca ne m'etonne pas vraiment, finalement. Et puis tu as choisis la destinee qui te plaisait, meme si l'entourgae n'etait pas forcement d'accord, je trouve cela admirable, d'avoir un vrai but, une vraie motivation... Et puis je t'excuse aisement pour l'intensite des entrainements, apres tout c'est egalement pour une raison louable, vu que ton aimee n'est pas reparue depuis bien longtemps... Et pour moi, finalement c'est une bonne chose, il me faut bien un peu de pression pour que je me reveille un peu ! Mais.. Tu n'as pas peur comme les autres que je me retourne contre toi, plus tard, lorsque j'aurai atteint un niveau assez eleve, et pas vaincu encore mon mal ?... Comme tu dis je peux bien etre un destructeur... En tous cas, je salue ton courage, tu vas en avoir besoin"

Un petit sourire traversa son visage alors qu'il fixait toujours devant lui, sans meme regarder son interlocuteur, mais Lethao devait bien y etre habitue, et savoir que c'etait inutile pour lui. Hideki se leva, suivi de pres par Lethao, et il annonca

"Sur ce, je vais donc dormir comme tu le suggeres."

Lethao fut le plus rapide a se blottir dans ses couvertures. Hideki resta debout, immobile, buvant avec application le reste de son the. Il finit par poser la tasse sur la table, s'etira une derniere fois ce qui fit craquer ses articulations endolories. Le jeune homme traina encore debout un instant, savourant la douceur et la fraicheur de la nuit, qui changeait du soleil tapant qui lui avait sans doute valu des coups de soleil, comme sa peau n'etait vraiment pas adaptee au soleil. Il avait d'ailleurs deja un peu mal au cou, a cause de ces legeres brulures. Il soupira. Vraiment le lendemain il n'essayait meme pas de savoir dans quel etat il serait. Une petite coupure barrait sa joue, il venait de s'en rendre compte lorsqu'il porta la main a son visage. Bon, ce n'etait pas bien grave. Il se dirigea vers le hamac prepare pour lui. Le meme que la premiere fois que Lethao et lui s'etaient rencontres.. Apres la bataille qui avait separe l'elfe de sa bien aimee, apres la bataille qui avait fini d'achever le magicien, abattu d'avoir cause tant de catastrophes. Mais ensemble, Lethao inculquant les valeurs de son organisation, de sa culture a son eleve, et Hideki oubliant un peu ces evenements qui l'auraient scelle dans le sentiment de culpabilite pour une grande partie de sa vie. Hideki s'endormit rapidement, blotti dans son hamac.

Mais bien vite comme d'habitude, il s'eveilla, alors que la nuit etait encore la... Ses yeux se refermeret, il voulait se rendormir, mais il savait que c'etait impossible, il etait ainsi fait, il n'avait besoin que de peu de recuperation. Il avait du dormir quatre heures, car il etait fatigue.. Encore cinq heures a attendre... Il se passa la main sur les yeux, tentant de mieux se reveiller. Bon, puisqu'il n'arrivait pas a dormir.. Il avait une idee sur ce qu'il allait faire. Le magicien se rendit compte que les blessures ne le faisaient pas trop souffrir, sauf lorsqu'il appuyait dessus vraiment.. Et son dos allait mieux. Par contre les courbatures etaient intenses. C'est pourquoi il s'etira longuement, pour soulager ces douleurs, meme si il devait un peu souffrir sur le moment, ca sera mieux pour la journee a venir. Il soupira legerement, marchant sous la lune dans la clairiere. Bon. Il allait faire ce qu'il avait a faire. Hideki chercha les protections pour lui que Lethao lui avait montrees la veille. Il les trouva bien facilement, et les soupesa tout d'abord. Des le protege poignet il trouvait que c'etait quand meme.... dur. Il les mit neanmoins, et bougea les bras, pour s'habituer a porter ces poids sur ses poignets. Puis il mit ensuite les bottes, qui semblaient lestees de plomb. La pour se mouvoir il fut bien plus lent, et eut beaucoup de peine a soulever ne serait ce qu'un pied au debut.. Il voulait abandonner... Mais se rapellant du poids de l'armure de Lethao il se dit qu'il valait mieux perseverer, car si il voulait reussir a avoir le niveau d'assassin ou de maitre plus tard, il fallait qu'il reussisse, malgre son handicap physiologique, il n'avait jamais ete tres fort malgre les epreuves. Un magicien n'etait jamais tres fort de cette maniere la. Il devenait endurant, capable d'encaisser de multiple sorts de haut niveau, son energie vitale etait tres developpee, mais point de vue muscles, hm. La brindille qu'il etait finit pourtant par reussir a marcher normalement, meme si cet exercice occasionnait pas mal de fatigue. Vingt minutes pour s'adapter, mais ce n'etait que de la marche simple.. Il devrait pendant la journee reussir a sauter, a eviter des coups avec.. A tenir sur des pilones, comme ca... Est ce qu'au moins ces poteaux pouvaient soutenir un tel poids en plus? Si elles pouvaient tenir sous Lethao, sans doute. Il choisit de mettre ensuite le casque et la ceinture en meme temps. Ouh... Sa nuque protesta. Sa tete devenait bien trop lourde a porter... Il porta a moitie le casque au depart, marchant toujours dans la clairiere, puis peu a peu, en une vingtaine de minutes, relacha sa prise, son cou s'habituant au poids.. Mais il dera faire vraiment tres attention. Et reussir rapidement pour enlever ce poids assez vite. Il devait s'entrainer. Hideki commenca a marcher, d'abord lentement, histoire de s'habituer, pendant une dizaine de minutes. Puis il commenca a trottiner, meme si c'etait dur de se concentrer, avec ce mal de cou.

Il finit par prendre une pause, vers 4 heures et demie du matin, et s'assit pres de la tombe de Cizayox. Il posa sa tete contre la pierre polie qui ornait la tombe, et ferma les yeux. Son ami lui manquait vraiment. Il se sentait vraiment abandonne, comme ca... Meme Lethao ne remplacati pas son ami disparu... Toujours ce vide dans son coeur. Sa tempe contre la froide pierre, il chantonna, pour son ami. C'etait toujours mieux que de se parler tout seul. Il ne chantait pas aussi bien qu'un reciteur entraine, et sa voix etrange, qui avait garde les sequelles de son long enfermemant derapait parfois, mais c'etait toujours areable. Il se demandait si la bas au paradis il l'entendait.. En tous cas ils etaient condamnes a ne plus jamais se revoir.. Lui si il mourait, bientot ou non.. si il mourait, il partirait bruler en enfer, avait dit la deesse qui l'avait laisse partir. Trop de fautes commises pour qu'il puisse les racheter, il etait condamne... Comme tous les habitants de Koori il n'etait pas croyant et considerait les dieux simplement comme une espece, une race de personne particuliere, c'etait tout. Pour lui les ames, le principe du paradis ou de l'enfer etait juste naturel. Malgre cela, il pria pour l'ame du defunt, cinq petites minutes. Qu'il l'entende ou non. Le jeune homme se releva enfin, cueillant une fleur et ornant la tombe de son ami. Pour lui il fera tous les efforts. Hideki reprit sa course, oui, courant cette fois ci, malgre la difficulte. Mais il s'y habitua plus vite qu'il nele pensais,comme le poids etait savamment reparti sur tout le corps, c'est juste comme si il avait pris un peu beaucoup de poids tout d'un coup. Juste le poids sur la tete qui le genait un peu. Il n'avait jamais porte de protection a la tete. Ou quasiment jamais. Enfin bientot il s'habitua, et put courir bien. Enfin, il perdait bien plus d'energie que si il courait avec son poids normal, mais il se deplacait aisement sur une courte distance. Si ca depassait cent metres, il avait quand meme un peu de mal. Hideki se rpresneta la distance entre deux poteaux, et tenta de sauter. Pendant un long moment il ne put rien faire et soit tomba soit en fit meme pas la moitie du saut qu'il devait faire. Hideki finit par reussir, mais il etait deja cinq heures et demie, la fatigue se faisait sentir. Et si Lethao se levait et le surprenait, bon il ne savait pas sa reaction.. Il retira son equipement, et alla s'affaler de nouveau sur le hamac sans faire trop de bruits, au cas ou. Le magicien se reveilla plus tard... Il ne savait pas quelle heure il etait.. le soleil etait leve.. Catastrophe! En hate, il se prepara et sortit. Lethao etait pret. Il etait moins de huit heures, se rendit compte le magicien en sondant l'emplacement du soleil. Il soupira, le coeur battant. Il avait un peu de courbatures avec l'entrainement nocturne. Il mangea un peu, rapidement, avant de s'etirer, s'echauffer un peu les muscles et de mettre son equipement, puis il rejoint Lethao et l'entrainement commenca.

Hideki etait plutot a l'aise, finalement. Il ne reussit pas vraiment au debut car Lethao se deplacait aussi, visait encore mieux et lancait bien plus fort. Il tomba encore une fois de nombreuses fois, mais il ne desesperait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 19 Oct 2007 - 8:19

Vers le midi, il fit une plutot mauvais chute, n'ayant pas le temps de faire son sort "d'aterrissage", tant le poids le distrayait plus qu'autre chose. Il savait qu'il mettait le meme temps a atterir qu'il ai du poids au non sur lui, mais pendant la chute les protections lui faisaient un peu mal. Il reussit a amortir la chute, grace a ce qu'il avait appris a Koori, en se roulant d'une maniere particuliere. Malgre cela, cinq metres pour un corps humain c'etait quand meme un peu trop, et il entendit un craquement sinistre dans son dos. Il ne put se relever au premier abord, il pleurait presque de douleru. Mais encore une fois, sans le montrer a Lethao, il refit le sort d'apaisement et put se relever, faisant un peu semblant de rien devant son maitre... Mais une fois l'entrainement fini il ne savait pas dans quel etat il serait. Hideki remonta tant bien que mal sur le poteau, souriant un peu nerveusement. Quelque chose lui disait qu'il aurait vraiment mal apres que le sort se soit dissipe. Il avait encore environ deux heures et demie. Il devait y arriver avant. Il progressait quand meme plutot vite. Son entrainement nocturne sans trop le vider de ses forces qu'il recuperait plutot vite par un heureux miracle l'avait finalement bien aide. Le magicien reussit a s'adapter plus vite. Il resta vite six minutes, puis huit. Mais la fatigue commencait a se faire serieusement sentir.. Il reussit son entrainement vers 15 heures dans l'apres midi, mais s'ecroula presque tout de suite dans l'herbe, haletant, un peu mal en point. Son dos commencait a serieusement protester, et son cou aussi avec ce casque. Le sort s'etait dissipe depuis vingt bonnes minutes, et sentir revenir la douleur de ses blessures d'un seul coup n'etait pas le plus agreable. Le magicien avait fait une betise, en voulant apaiser la douleur de sa chute... il ne voulait pas stopper son entrainement d'accord, mais bon... C'etait quand meme dur... Et ca serait de plus en plus dur, mais il ne lacherait pas. Hideki avait grand peine a retrouver son souffle, allonge dans l'herbe ou il etait si souvent tombe. Il esperait simplement que Lethao ne lui avait pas prevu un entrainement de plus au cas ou il finirait tot... Et Lethao ne devait pas s'attendre a ce que son apprenti soit si vite hors service... Il avait quand meme honte de ce resultat.... Il fixa Lethao, et dit avec un sourire bien nerveux

"J..Je crois que je suis un peu coince, la..."

Son dos ne voulait pas vraiment bouger, et lui en connaissant pas bien les soins q'il fallait lui procurer, il n'avait fait que soulager la douleur par amgie... sans rien soigner. Cette fois il ne voulait pas, ne voulant pas que la douleur revienne plus tard, encore accrue... Il se rassit difficilement et ajouta

"j'espere ne pas m'en etre trop mal sorti malgre ce probleme...."

Il se demandait si son maitre serait indulgent envers la certaine inconscience du magicien. Ca pour ne plus recommencer il ne recommencerait pas, c'etait sur. Il ne voulait pas se casser le dos une bonne fois pour toutes. Quelques vertebres deplacees c'etait deja assez douloureux comme ca. En se rasseyant Hideki sentait son dos craquer, comme dans chacun de ses mouvements, et craignait presque que ca tombe en morceaux. Il avait fait plusieurs mauvaises chutes pendant son entrainement, et il etait... immunise, contre cela, avec les dragons qui s'amusaient avec lui... Ils le prenaient parfois malgre ses protestations, en plein sommeil, et le lachaient a quelques metres du sol. En general le magicien avait tres mal, mais les dragons regrettaient vite de s'en etre pris a lui. A force il s'etait un peu endurci, mais a repetition, ca devenait dur a encaisser. Apres tout il n'etait qu'humain.


[desole d'etre si long a chaque fois ^^' J'espere que ca t'ira, si tu veux tu peux faire passer les journees d'entrainement, si elles sont un peu semblables les unes aux autres ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Lun 5 Nov 2007 - 1:34

Hideki était près. L’elfe le voyais, la, en face de lui, se tenant presque trop facilement sur les pilonnes malgré le poids. Et vu sa façon de bouger, il était évident que son élève était sortit cette nuit comme lui le faisait dans le dos de son maître. Et quand celui-ci s’en apercevais, presque a chaque fois, il grondait le jeune apprenti assassin, tout en l’encourageant a continuer. Lethao pensait comme son ancien mentor, si le magicien se sentait capable de supporter ça, temps qu’il en mettait pas sa santé en danger, il pourrait continuer.
Ainsi, l’ombre de Nelta continuait a lancer des pierres à l’homme, qui esquivais avec difficultés. Il continuèrent cet entraînement monotone pendant des heures, mais vint un moment qui fit grincer des dents l’elfe. Son apprenti n’avait pas réussit a bien amortir sa chute et il avait vu le visage de celui-ci se crisper fortement sous la douleur. Mais malgré tout, il se releva et il revint le rejoindre, faisant presque comme si de rien était. Et, a contrecœur, l’elfe continua a envoyer ses pierres. Les heures passèrent et enfin le traceur eut finit son entraînement, beaucoup plus tôt qu’il ne l’aurait pensé. Mais les séquelles étaient grave, et lorsqu’il examina l’homme a terre, il se rendit bien compte que le corps de celui-ci avait très mal supporté cette journée, et qu’il lui faudrait pas mal de temps pour récupérer, perdant ainsi une bonne partie des acquits de l’entraînement. Il finit par dire avec ne moue triste :


« Crétin, ne vas pas au delà des limites de ton corps dans une situation telle que celle-ci. A cause de ta négligence envers toi même nous allons devoir stopper l’entraînement. Tu a presque fêlé tes vertèbres, ce qui aurait pu engendrer une Paralysie, si tu t’était reposé tu n’aurais pas couru autant de risques. Bon, j’ai quelques affaires a régler avec une invitée de marque, mais tu en pourra pas y assister parce que je te force a rester deux jours ou trois a l’infirmerie, j’espère que tu n’y verra pas d’inconvénient… Et s tu en vois un, et bien ça ne changera rien ! »

Sur ce, Lethao entrepris de ranger le campement. Il rentreraient aujourd’hui et rapidement pour administrer des soins a l’homme. Il lui interdit par ailleurs toute action autre que de le regarde faire. Et quand l’heure de rentrer fut enfin arrivée, sans lui demander quoi que ce soit, l’elfe saisi Hideki et le mit sur son épaule, tel un sac de nourriture, ou un gibier. Il le tint fermement et il ignora ses contestations. Le pauvre ne fut lâché que sur u lit de l’infirmerie, entouré de docteurs et d’infirmières. L’elfe lui dit alors au revoir visiblement contrarié par la betise dont avait fait preuve son élève. Mais il se dit que lui aussi aurait sans doute eu la même réaction, s’il ne l’avait pas eue. C’était la l’acte de quelqu’un qui souhaite atteindre son but peut importe le prix a payer, et dans un sens il était heureux de trouver cette inconscience chez son élève. Et il disparut derrière la porte.

En réalité, l’elfe venais de recevoir un papier indiquant que la seule personne de ce monde possédant un titre similaire au sien venait d’arriver et qu’elle l’attendait. Enfin si attendre était le mot juste, car il lui sembla la voir plusieurs fois alors que l’entraînement du magicien arrivait vers la fin. Elle n’avais sans doute pas résister a l’envie de voir l’élève de l’elfe. Il aurait aussi été curieux de voir un élève chez cette jeune femme, enfin bien plus vieille que lui, mais jeune pour leur race. Elle aussi était d’une de ces races ayant un potentiel de vie largement supérieur a celui des hommes et de la plupart des créatures de Fevlia. Il entra dans la pièce, pour se retrouver face a une toute petite femme semblant si inoffensive. Mais elle était bien plus terrible que bien des hommes et ses pouvoirs étaient terrifiant pour quelqu’un de non renseigné.


« Bonjour Naa, cela faisait longtemps. La dernière fois que nous nous sommes vus, ce n’était pas a l’enterrement de mon ancien maître ? Il avait beaucoup d’estime pour vous, chère ombre. J’ai eu vent de quelques complication dans une de vos mission, est-ce la la raison qui vous a pousser a venir me voir ?. »

Puis, l’elfe quitta sa mien officielle pour finalement paraître joyeux. Il n’avait lus vue la bouille de la lutine depuis longtemps et tout ceci lui rappelait la mésentente entre elle et Ëlindwë. Toute deux aussi gourmandes dans ses souvenir, et ne lâchant jamais le morceau.

« Ca me fait vraiment plaisir de te revoir ! Je n’avait plus de nouvelle de nos collègues de ton pays, et je ne crains que mes informateurs de ta régions n’aient été découverts puis abattu. A vrai dire, je n’ai plus confiance qu’en mes anciens camarade et en mon élève ici : quelqu’un à réussit a infiltrer mon organisation, et si tout continue ainsi je vais devoir la détruire et tout refaire pour faire sortir le traître. Je me demande comment il aurait fait pour passer tout mes systèmes de sécurités, mais s’il l’a vraiment fait comme je le crains, alors il est très fort, il pourrait même être un général D’Omlid ou de Koory sous couverture. Mais arretont donc de discuter entre nous, tu le sais, j’ai un apprenti en qui j’ai une entière confiance et je veux qu’il entende ce que l’ont va dire, et qu’il te connaisse, je l’ai fait transférer dans une pièce isolée de l’infirmerie, rejoignons le. »

Et il partit sans même attendre la réponse de la lutine, juste avec un sourire. A eux trois, ils formaient parmi les plus puissants combattant rebelles, et s’ils venaient a pouvoir faire une alliance durable, alors l’ombre de Nelta pouvait retrouver espoir. S’attaquer a Yuu comme l’avait vraisemblablement fait Naa et son groupe était une mauvaise idée selon lui. La plus grande faiblesse de Koory a ce moment était de nourrir ses troupes en déplacements. Et pour déstabiliser ces forces, il avait trouvé un moyen de renverser la tendance, au moins pour un temps. Et il allait maintenant l’exposer… Il arriva dans la pièce ou le magicien se trouvait, coincé dans son lit attaché par des liens magiques, et il attendit que sa collègue pointe le bout de son nez pour commencer :

« Alors, je vais commencer par les formalités : Naa, voici Hideki, traceur et ancien conseillé royal de la reine Yuu, ses pouvoirs sont quasiment équivalent a celle de la reine. Hideki, voici Naa, ombre de Swilyara.
Ici et maintenant je vais vous dire quelque chose que je prépare depuis quelques mois mais que je pensais irréalisable avant le retour de ma fiancée. Le château de Nelta a été en partie reconstruit et sert maintenant d’entrepôt a nourriture pour les troupes ennemies. C’est le plus grand entrepôt et le mieux gardé de tout Fabulya, si nous réussissons a le détruire, ont pourra alors ralentir la progression de l’ennemi. Mais pour réussir, il faudra se séparer en deux groupes : l’un assommera les garde, et ils seront très nombreux, et l’autre sera composé d’élites qui devrons mettre le feu aux réserves en plein cœur du palais. J’ai pu obtenir des plan de celui-ci avec les modifications qui lui ont été apporté, mais même pour nous ce ne sera pas une affaire aisée : pour atteindre notre but, il faudra dépasser une pièce ou 4 généraux des armées ennemis montent la garde. Comme vous le savez, les généraux sont choisit parmi une Elite et sont juste en dessous du niveau des conseillés et de la garde royale, voir au même niveau. Ils ont de puissant pouvoirs. Pour ce que j’ai pu en apprendre, il y aurait deux magiciens de Koory maîtrisant une spécialité différente chacun, un ange déchu mais le plus terrible reste un mort vivant très dangereux : un vampire de très haut niveau, qui serait le troisième Général le plus puissant D’omlid. Nous devrons donc tous les vaincre pour pouvoir réussir notre mission, mais vu leur niveaux, il pourrait y avoir des morts de notre coté, et seuls, Hideki et moi n’aurions peut être pas pu réussir. Vous êtes les seuls a connaître cette missions a part quelques uns de mes anciens camarades en qui j’ai confiance, et si tu l’accepte Naa, toi et ton équipe devraient pourvoir partir dans quatre jours… »

C’était un paris risqué, mais le jeu en valait la chandelle e l’elfe le savais. S’ils ne pouvaient stopper totalement l‘avancée des troupes du dieu déchu, les ralentir serait déjà une victoire bien grande en attendant la victoire finale.
L’elfe était impatient et stressé en même temps, ne sachant quelle serait la réponse de Naa, la lutine…


[ pourrrrri !!!! ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Lun 5 Nov 2007 - 11:42

[allez, go XD]

Une jolie journée. C'était un bel après-midi oui il fallait le dire, a Nelta. Bon. D'accord, c'était l'hiver ici, mais il n'y avait pas de neige, c'était plus l'une de ces journées ou le ciel est complètement bleu, et ou il fait très froid. Mais Naa n'en tenait pas compte elle résistait a toutes sortes de températures. Même si... Changer, de l'été de Swilyara a l'hiver naissant de Fabulya, ça faisait étrange. Mais c'était des contrées loin l'une de l'autre. L'ombre avait traversé le pays de part en part presque. Elle avait pu y voir tous les ravages que la guerre avaient occasionnés... C'était si... poignant... Elle n'avait pas prit part a la guerre entre Koori et Nelta, comme elle était loin, et ne pouvait pas s'y rendre, mais elle regrettait amèrement. Tous les discours du monde ne pouvaient mieux décrire la situation que la vue de ces horreurs. Elle tressaillit en passant sur l'ancien champ de bataille. Elle était habituée au sang, d'accord, mais pas a une telle quantité... et pas a une telle cruauté dans les actes des ennemis... Maintenant les soldats qui n'avaient pas été enterrées, surtout ceux d'Omlid et de Koori, étaient dévorés par les charognards en tous genres. Immonde spectacle qui remplissait de tristesse la jeune ombre... Même ses propres troupes, même ses propres soldats... Le pays de Koori était vraiment un pays de mort. Naa laissa une minute de silence, campée sur la colline sur sa monture. Enfin, elle était toujours silencieuse mais elle mit sa main sur son coeur, et souhaita la libération des âmes qui erraient ici sans sépulture décente pour leurs corps. Triste spectacle oui, triste spectacle. Mais la jeune lutine ne devait pas s'attarder trop longtemps en ce lieu. Une cavalière isolée se faisait vite attaquer par les bandits de plus en plus nombreux. Mémé les plus honnêtes des gens de Nelta devaient se convertir au crime de grand chemin si ils voulaient survivre, eux et leur famille... La situation n'était vraiment pas la même qu'a Swilyara. A Swilyara c'était presque le pays joyeux des enfants heureux comparé a ça. Elle donna un coup de talon au flanc de son cheval, qui s'élança au galop, comprenant que sa maîtresse voulait forcer le pas et étant lui même soulagé de pouvoir partir de cet endroit puant la mort. Mais Naa ne voulait pas galoper que pour cela, elle avait aussi senti la présence de personnes étrangères. Et mauvaises. Alors elle préférait les semer plutôt que de créer des morts inutiles, surtout si c'était de Nelteins.

Le cheval galopa encore un moment puis Naa lui laissa reprendre son souffle. Il semblait aussi un peu frigorifie. Naa lui mit la main sur le flanc et lui procura un peu de chaleur, le temps qu'il récupéré son souffle. Ils repartirent au pas, le danger était passé maintenant. Les bandits ne poursuivaient pas aussi longtemps une proie. Ils n'avaient pas d'aussi bons chevaux qu'elle. Sa monture de robe baie continua de marcher jusqu'à la Foret Bleue. Le chemin était gris maintenant. Cela changeait tant de la première fois qu'elle était venue. Cette fois ci elle était venue avec son mari et quelques maîtres assassins. La lutine avait vu la foret bleue comme un miracle de la nature... Ces feuilles bleues qui reflétaient la lumière du soleil... Mais maintenant les feuilles turquoises de la foret lui semblaient aussi ternes que les feuilles de n'importe quel arbre. Et beaucoup étaient tombées. C'était l'hiver que voulez vous.. La dernière fois qu'elle était venue c'était en été... la, c'était l'hiver, elle le voyait comme la froideur et la mort de Koori s'abattant sur Nelta.. Est-ce que sa venue ici pourra voir l'éclosion d'un renouveau, d'un nouveau printemps? Sa malédiction allait sans doute devenir un handicap en fait. Mais deux ombres, même une un peu handicapée, pouvaient sans doute faire de grandes choses. La lutine arriva près de ce qu'elle pensait être l'entrée. Mais pas encore, elle connaissait. C'est juste qu'elle entendait des bruits. Naa s'approcha des arbres, et se dissimulant comme elle le pouvait, elle suivit des yeux ce qu'il se passait dans la clairière.

Des immenses poteaux étaient plantes, partout sur la clairière, ce qui lui donnait un air de foret encore plus déserte que la foret proprement parler. L'origine des bruits venait de... Elle faillit sursauter, lorsqu'elle vit tomber presque juste devant elle une masse, qui se réceptionna plutôt bien, donc un être vivant. Elle le suivit des yeux alors qu'il se relevait. C'était un homme. Il était de dos, mais elle pouvait remarquer sa silhouette presque féminine, et ses cheveux blond clair. Ses mains nues montraient aussi la pâleur propre aux habitants de Koori. Un soldat? Elle mit la main sur la garde de son épée par mesure de sûreté. Mais le "soldat" jeta un coup d'oeil en haut, et Naa suivit son mouvement de tête. En haut d'un des poteaux il y avait quelqu'un qu'elle connaissait bien... Lethao Thefelendil. Ombre de Nelta. Alors il se chargeait de l'éliminer? Non plus sérieusement elle comprit qu'il s'agissait d'un entraînement, et se demanda qui pouvait être cet apprenti. Non mais c'est vrai quoi, Lethao n'avait jamais voulu d'apprenti, avec son caractère difficile. Il lui fallait quelqu'un de bien patient et qui savait sans doute comment endurer les entraînements les plus durs. Elle plaignait presque l'apprenti. Lethao n'était sans doute pas facile comme maître. Mais il n'avait pas change, physiquement. Toujours cette chevelure noire d'ébène, longue et lisse, et ce port altier. L'apprenti sans accorder un regard a Naa monta sur le poteau une nouvelle fois. Elle avait dissimule son aura pour ne pas se faire remarquer par les magiciens de Koori, a l'aller. Elle observa Lethao et son apprenti un instant, faisant exprès de faire bouger une branche ou deux pour que Lethao remarque sa présence. Même si il semblait être très doue, l'apprenti ne saurait rien de ça, c'était en général ce qu'elle faisait pour attirer l'attention mais seuls des personnes du rang d'Ombre ou de maître assassin comprenaient ce "code" en général. Elle les regarda. Lethao semblait peine de lui envoyer des pierres, Naa comprenait pourquoi, rien qu'a voir le pauvre blondinet bouger elle devinait sa douleur au dos. Elle n'avait pas eu une formation médicale pour rien.. Elle aurait voulu intervenir, mais Lethao savait sans doute ce qu'il faisait avec la santé de son élève. Sans doute voulait il lui faire comprendre quelque chose? Elle ne savait pas vraiment. Mais ils se débrouillaient bien. Cela devait être un apprenti en milieu de parcours, ou alors n apprenti ayant déjà des formations au combat. Enfin elle quitta les alentours de la clairière, elle allait les attendre plus loin. La jeune femme arriva a l'entrée de la grotte, et fit le nécessaire pour pouvoir rentrer. Juste montrer son visage. Elle était l'Ombre de Swilyara, pas la moindre des invitées. Lorsqu'un maître assassin lui demanda pourquoi elle était la et qui elle voulait voir, elle répondit par signe que c'était Lethao Thefelendil qu'elle voulait voir, et en privé. L'assassin hocha la tête et lui dit qu'il était parti avec son apprenti tôt le matin et ne reviendrait sans doute pas avant le soir. Elle haussa les épaules et lui dit qu'elle allait attendre alors.

Naa s'assit dans un des fauteuils qu'on lui indiqua, dans une sorte de salon inoccupé. Une salle d'attente? Ohoh c'était bien présomptueux tout ça. La jeune femme finit quand même par penser a son voyage, et aux raisons de son voyage... C'était un voyage qui n'allait peut être pas finir, et peut être même ne devait elle pas rester très longtemps au même endroit... Peut être ne serait elle qu'un fardeau pour l'organisation d e Nelta. Si c'était le cas alors elle la quitterait,pour trouver le moyen de rompre le sort... Elle devait atteindre le conseiller de Koori, et vite... Le plus vite possible... Elle se sentait souillée, elle savait ce qui lui arriverait a certains moments... Et ce qui arriverait aux autres qui osaient se mettre sur sa route. Et peut être que cette malédiction était éternelle... Mais elle espérait que ce changement était réversible par l'auteur du sortilège. Elle dodelina de la tête comme une gamine pouvait le faire, tout en pensant. Fiou. Elle trouvait le temps long. Elle espérait que Lethao allait vite tuer son apprenti, histoire qu'il vienne plus vite. Enfin dans le couloir elle entendit des pas, et des protestations d'une voix un peu gamine même si manifestement adulte vu les paroles prononcées. Elle haussa un de ses sourcils. Mais qu'est ce qu'il se passait dans la grotte? Enfin la voix semblait vouloir qu'on le lâche, et que la blessure n'était peut être pas si grave que ça. Elle soupira. Mais quelques instants plus tard, hasard ou fatalité, la porte s'ouvrit sur Lethao. Elle se leva, d'un air enthousiaste. Elle voyait enfin de plus près son confrère Ombre. Elle se demanda si elle devait lui sauter dessus, pour l'embêter ou non. Mais elle se retint et le jaugea du regard avec une moue narquoise. Elle répondit par quelques signes aux premières phrases prononces par la voix grave et virile de l'Ombre


[Oui je t'expliquerai plus tard tout cela, ne ternissons pas les retrouvailles, il est vrai que cela faisait longtemps.]


Lethao semblait être plus sur de lui qu'avant. Bon, a la mort de son ancien maître il semblait être tout sauf sur de lui, il semblait surtout racage par la tristesse. Et maintenant son r egard était terni par une même tristesse. Elle avait entendu dire que sa compagne avait disparu, qu'elle avait plutôt été enlevée. La pauvre. Elindwë et elle ne s'entendaient pas bien, mais il le plaignait quand même. Yoni aussi était peut être triste qu'elle parte, mais pas autant que Lethao, car Yoni savait qu'elle était en sécurité avec les assassins de Nelta. Lui... Il ne pouvait savoir où elle était a ce moment. Mais il reprit vite la parole. Bah oui ça lui faisait plaisir, bien sur. Si ça ne lui faisait pas plaisir elle lui aurait détruit le tibia a coups de pieds. Mais elle hocha simplement la tête, la situation de Swilyara n'était pas des meilleures, et elle espérait qu'elle ne deviendrait pas aussi désolée que celle de Nelta. Et son organisation était également en danger? Elle eut l'air surpris. Lui qui était si scrupuleux, lui qui faisait tant attention a chaque détail, pour justement qu'un traître ne puisse jamais s'infiltrer, comment avait il pu laisser passer cela? L'espion en question devait vraiment être fort. Ou Lethao commençait a se faire vieux et devenait complètement sénile. Mais il passa du coq a l'âne comme a son habitude avec un enthousiasme gamin. Son apprenti? Ah oui, elle l'avait vu, c'était la blondinette. Il partit sans même attendre une quelconque réponse, et elle le suivit en lui marchant malencontreusement sur les pieds une fois ou deux. C'était parfaitement accidentel. L'infirmerie n'était pas loin, et bientôt Lethao poussa la porte. L'apprenti était sur le lit, et était attaché de façon a ce qu'il ne s'enfuie pas. Naa glissa a Lethao quelques signes

[Ah, tu te spécialises dans la tuerie de jeunes filles pures et innocentes?]

Elle taquinait le pauvre apprenti. Mais quoi c'est vrai il avait un air tellement innocent et naïf sur le visage... Enfin bon. Quelque chose par contre lui fit penser que le dialogue serait...difficile avec le jeune homme. Ses yeux étaient très beaux, d'un bleu cristallin, mais elle voyait bien que c'était des yeux aveugles. Et comment dialoguer en langage des signes avec un aveugle? Elle eut un air un peu désespéré sur le visage, et jeta un regard vers Lethao, lui faisant comprendre qu'elle s'attendait a tout sauf a ça de la part de lui.

[C'est pas du tout ton genre, de choisir ce genre de personne. Pour tromper Elindwë t'aurais pu trouver mieux.]

Elle évita l'éventuel coup que Lethao lui aurait infligé. Elle semblait un peu stupide comme ça, mais lorsque la situation était sérieuse elle trouvait cela d'un ennui assez terrible. Mais bon, c'était vrai que de la part de Lethao elle ne s'attendait a pareil apprenti. Un gracile jeune homme aux yeux éteints et semblant particulièrement... naïf. Enfin c'est ce qu'elle voyait. Mais... ce qu'elle sentait de sa part était tout autre, déjà une puissance magique considérable, sans aucune doute supérieure a la sienne, mais autre chose de plus effrayant. Elle n'eut pas le loisir de le regarder davantage car son attention fut vite prise par Lethao qui fit les présentations. Hideki ? Elle se retourna vers Lethao... Non... Non... Qu'il ne lui dise pas que c'était l'abruti-a-l'attentat ? Elle tourna le regard vers le magicien toujours cloue au lit. Bon. Lethao avait quand même beaucoup change, pour donner sa confiance a cet homme... Mais elle écouta la plan de l'ombre avec beaucoup d'attention quand même. Le château de Nelta. Elle connaissait sa géographie, mais ne pensait pas que cet immense château serait un entrepôt a nourriture maintenant. c'était assez humiliant pour les Nelteins, sans doute. Et c'était sans doute pour cela que Yuu avait choisi d'en faire un entrepôt. Lethao passa les généralités en revue, et décrivit les gardes. Deux magiciens, un Ange, et un Vampire. Un vampire? Mais elle pensait que les gens de Koori haïssait ce genre de créatures... Yuu devait s'y allier pour un temps on dirait bien... Elle était sous le commandement d'Amos après tout. Lethao semblait très enthousiasme par son projet,pour le lui dire aussi vite. Elle finit par dire, après avoir tout écouté et réfléchit quelques secondes.

[Tu me donneras une équipe? Car je suis partie seule comme tu le vois. Mais même si cela est risque cela en vaut la chandelle, car plus que l'entrepôt, c'est aussi le moral des gens de Koori que nous devons atteindre. Et battre un bastion comme celui ci est un bon moyen d'y arriver. Toit u dirigeras une équipe a part avec ton apprenti? Hm... ]

Elle regarda de nouveau l'apprenti, puis Lethao et lui fit un sourire

[Si tu le permet je voudrais voir si il est digne de toi, et le prendre dans mon équipe]

Elle ne savait pas comment elle devait parler a l'homme, il devait reconnaître les auras, mais ne connaissait peut être pas son langage. Elle glissa enfin a Lethao

[Je te ferai part de ce qui m'amène ici en prive. Et pour ta part tu me conteras tout ce qu'il s'est passe, depuis la mort de ton maître.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Jeu 15 Nov 2007 - 10:03

Hideki s'attendait a des represailles, quand meme, pour avoir force. Il serrait les levres, fixant droit devant lui, attendant la reaction de son maitre elfe....Il s'attendait a tout, mais la reaction lorsqu'elle tombait sur que;qu'un etait toujours douloureuse. Des le premier mot Lethao montait bien qu'il n'etait pas content deu geste du magicien. Celui ci ne dit rien, encaissant les paroles, comme si c'etait des coups, il baissait peu a peu la tete... Il avait ete particulierement stupide... Il le regrettait amerement, mais Lethao n'en etait pas moins contrarie, et il le confinait a l'infirmerie pour quelques jours... Il y voyait pas mal d'incovenients, si. Qui n'en verrait pas? Mais il n'avait rien a dire. Il s'etait fourre lui meme dans ce petrin. C'etait lui le fautif. Alors il n'avait rien a dire, juste a accepter la sentence... Meme si plutot gentille de l'elfe... Mais il devait etre descendu dans son estime, et cela il avait du mal a l'accepter, du mal a croire que tous ces jours d'entrainements, tout ca, reduit a rien par une betise de sa part... Il secoua la tete, honteux, non il n'y voyait pas "d'iconvenients" et son maitre se mit a ranger le campement. Hideki fixait toujours le sol, son pied grattant doucement le sol, comme pour se destresser. Mais il avait mal, malgre tout, son amitre avait bien raison de le faire aller a l'infirmerie. Mais pour si "longtemps", cela le genait un peu. Il perdrait le rythme. Mais puisqu'il le fallait... Au bout d'un instant il voulut aider mais Lethao d'un geste l'arreta. Il etait sec. Normal pour un maitre dont l'apprenti ne se respecte meme pas, n'est meme pas a l'ecoute de lui meme, ce qui est pourtant la base. Un silence tendu s'installa, a peine brise par l'occupation de Lethao.

Il se tourna une nouvelle fois vers lui, lorsqu'il eut fini de tout remballer, et Hideki s'attendait a de nouvelles reprimandes. Enfin il se mit difficilement debout, pour commencer a marcher vers la grotte. Mais Lethao s'approcha de lui, et la reaction presque instinctive de Hideki fut de reculer d'un pas ou deux, courbant l'echine meme si c'etait douloureux, comme si il attendait un coup. Mais il ne vint pas, Lethao le prit simplement, avec sa poigne forte et le mit sur son epaule, un peu durement au vu du certain enervement de l'elfe, mais il avait quand meme fait attention a ne pas abimer encore plus le dos de son apprenti. Hideki tenta de murmurer, avec un sourire gene.


"Je... je peux marcher, je pense... ... Lethao?"

Mais son maitre ne l'ecoutait pas et commenca a marcher, tenant le magicien pour ne pas quil tente de se remettre sur ses deux pieds. Ilne sut trop quoi faire, et etait embarasse d'en plus sembler comme un poids mort pour Lethao... Le jeune homme tenta une ou deux fois de protester, a plus forte raison dans la grotte, lorsqu'il estimait qu'il pouvait amrcher seul jsuqu'a l'infirmerie, surtout si il avait une visite importante, mais n'osa pas trop protester, Lethao pourrait l'econduire assez fermement a cause de ce qu'il avait fait. Hideki se laissa porter donc jusqu'a l'infirmerie ou Lethao le posa sans beaucoup de menagement sur un lit. Il voulut se elver, et dire quelque chose mais le docteur l'en empecha, comme Lethao lui avait explique lorsqu'il etait entre pourquoi il l'avait amene. Hideki lanca un regard suppliant, suppliant le pardon. Mais Lethao lui dit au revoir d'un ton sec, et disparut dans le couloir sans rien d'autre... Hideki se mordit la levre. Il s'en voulait.. Et pourquoi toutes les semaines termiait il a l'hopital? Il avait un abonnement aux blessures, c'etait sur. Les infirmieres lui donnaient deja des calmants, pour attenuer la douleur due a la blessure. Un docteur le fit bien s'allonger dans une bonne position. Il se sentit deja un peu mieux, mais il le retourna sur le dos. Le medecin lui expliqua alors

"Vous etes quelqu'un de special, quand meme. Vous vous debrouillez pour arriver a l'infirmerie toutes les semaines, avec des blessures plutot graves en general. Je vous assura, on n'a pas de clients plus fidele que vous en ce moment ! Mais ce qui est surtout etrange c'est que vous recuperez en peu de tmeps, vos blessures se ferment d'elles meme assez rapidement, meme si vous etes un mortel. Et meme votre ds si je le laissais, il finirait peut etre par se guerir tout seul.. Mais je ne vais pas le laisser, vous avez assez mal comme ca, il faut apaiser la douleur."

Le medecin le prit par les bras, et tira pour que le dos d'Hideki se "torde", mais Hideki se crispa tant, sous la peur d'avoir trop mal et comme il ne savait pas trop ce que voulait faire le medecin, que le medecin le lacha bien vite, et le toisa avec un air severe qui se repercutait sur son aura. Il finit par dire, soupirant

"Detendez vous, comment voulez vous que je fasse avec un homme aussi tendu? Ca ferait comme si on essayait de tordre un baton, ca finirait par casser. Il vous faut faire attention... Meme dans les couloirs lorsqu'on vous croise vous avez l'air tout aussi crispe. Pas etonnant que vous arriviez ici si souvent... Dans les combats aussi il faut se detendre, en etant energique, pour eviter de se prendre des coups ou eviter qu'ils soient graves. Alors maintenant soufflez profondement, vous ne sentirez presque rien si vous etes calme."

Hideki souffla comme le lui avait dit le medecin. Peu a peu il sentait ses muscles se detendre un peu, son coeur battre un peu moins vite qu'a l'accoutumee. Le medecin reessaya la manipulation, meme si il dut s'y prendre plusieurs fois car Hideki redevenait tout aussi tendu lorsqu'il entendait un seul craquement, il finit quand meme par reussir a remettre en place les vertebres. Deja histoire qu'elles arretent de pincer les nerfs et d'occasionner cette douleur lancinante. Hideki sentait quand meme deja une difference, il avait moins mal, c'etait sur. Apres cela, le medecin appliqua sur son dos une sorte de pommade qui malgre qu'elle etait plutot froide au debut finissait par rependre une douce chaleur dans son corps et l'aider a se detendre un peu. Hideki resta un moment allonge sur le lit pendant que le medecin appliquait la creme. Il repensait aux premieres paroles du medecin. C'etait vrai que malgre toutes les blessures il s'en tirait presque toujours sans une egratignure? Enfin si, parfois une ou deux petites cicatrices, mais ile tait vrai qu'en gros il guerissait terriblement vite, et que ce n'etait pas vraiment le lot de tous les Humains. La voix du medecin retentit une nouvelle fois.

"Bon. Voila. Je reviendrai pour vous appliquer cette pommade de temps en temps, mais surtout ne bougez pas beaucoup, pendant un ou deux jours. Je vous ferai faire des etirements et vous ferez bouger un epu histoire que vous ne perdiez pas ce jours d'entrainement. Pour un novice, les choses acquises se perdent facilement si on ne les pratique pas regulierement."

Le medecin le retourna, et activa un petit sort qui devait l'obliger a ne pas quitter le lit. Si il le voulait il pouvait desactiver ce sort de premiere annee de magie comme il voulait, mais il n'en avait pas l'envie, et peut etre pas la force. Il fixa ses mains. Aux bras il avait ete blesse plusieurs fois, et plutot fortement lors de l'affrontement avec Cizayox qui aaitcoute la vie a son ami. En effleurant le long de son bras avec son doigt, il ne sentit plus rien, sauf une legere trace, qui resterait sans doute a vie. Pourquoi guerissait il si vite? Il songea a la jeune femme qui avait ete sa mere adoptive, une fois.. Karmilla. Elle etait revenue du monde des morts, et avait voulu le tuer. Ses blessures se refermaient dans les secondes qui suivaient... Lui ce n'etait pas autant que ca, et il pouvait en mourir dix fois plus aisement, mais il ne put s'empecher de penser que c'etait a peu pres le meme principe, comme lui aussi etait revenu du monde des morts... sous un autre corps. Hideki songea a ce moment qu'iil n'etait meme plus Humain, sous cette forme. Un monstre, a l'ame tout aussi monstrueuse, voila ce qu'il etait. Le regard dans le vague, l'air grave, il essaya de chasser ces pensees, comme d'habitude, mais cette fois en essayant de penser a quelque chose de plus agreable. Rien ne lui venait en tete, alors il se laissa tomber sur l'oreiller, lachant un leger soupir.

Hideki pensa un instant a son maitre. Ou etait il, il etait sans doute en train de receptionner cet invite dont il avait parle dans une de ces phrases. Il se demandait qui etait ce, quand meme. Et enferme dans cette salle, il ne savait pas trop quoi faire, a chaque fis qu'il se mettait a penser a quelque chose il en revenait sur des choses lugubres. Il sentait la presence des infirmieres qui allaient et venaient, entre les lits des differents malades. Il etait un peu a part des autres, ce n'etait pasplus mal comme ca. Il entendait des bruits soudain venir dans sa direction mais il n'en tint pas vraiment compte, pour lui c'etait aussi important que les infirmieres qui deambulaient dans la salle. Mais en reconnaissant l'aura il tourna la tete, un air etonne sur son visage. Qu'est ce que Lethao venait faire ici, apres si peu de temps? Il l'avait pardonne, ou venait il pour approfondir ses reproches? Il etait accompagne, remarqua t il a ce moment. Une presence feminine, plutot marquee a cause de sa puissance, mais point de vue taille elle semblait deux fois plus petites que Lethao. Une enfant, ou une race qu'il ne connaissait pas forcement..? Il ne savit rien d'elle a part cela. Hideki leva le regard vers Lethao, inquisiteur. Qu'est ce qu'il venait faire la avec ce qui devait sans doute etre son invitee, alors qu'il l'avait reprimande fortement avant de partir?

Lethao prit la parole, ce qu'Hideki avait craint.... Mais il ne faisait aucunement allusion a ce qu'il s'etait passe. Le magicien ecouta neanmoins avec attention. Elle s'apellait Naa? Quel etrange nom, cela venait de quelle contree? Enfin Hideki baissa legerement le regard lorsqeLethao le complimenta indirecctement, trouvant que son rang etait peut etre un epue xagere. Et il fut tout aussi etonne en entendant le rang de Naa. Alors elle etait.. Ombre? Ombre de Swilyara? C'etait de la que venait cet etrange nom, d'accord mais ce qui le surprit surtout c'etait qu'il y avait des ombres a Swilyara. Depuis quand y aait il un mouvement d'assassins a Swilyara? Il ne lui an avait pas parle. Comptait il le faire plus tard, lorsque l'ombre en question leur rendrait visite? Sans doute, mais c'etait quand meme bizarre de la part de Lethao de ne rien dire a leur sujet, meme pas un petit mot. Peut etre que la guilde de Swilyara etait tellement differente que Lethao n'en savait pas beaucoup sur ce sujet. Enfin Lethao n'etait pas seulement venu pour les presentations. Il avait en tete un plan.

En entendant ce dit plan, il ne put s'empecher de faire le rapprochement avec l'attentat rate de Koori, avec Ciayox. C'etait un plan lamentable, qui reposait aussi sur le fait d'assomer les gardes. Il sourit legerement a ce souvenir. Plutot tristement, car les evenements qui s'ensuivaient etaient peu agreables. Hideki fixa tour a tour l'Ombre de Swilyara et Lethao. Ils avaient un plan dans le meme style, plus prepare, plus finalise et surtout moins stupide car ils etaient tous les deux certainement des professionnels en inflitration de batiments comme cela. Mais en plus il y avait quatre officiers. Deux magiciens, cas classique pour Koori. Mais aussi un ange dechu. Etrange cela, mais il etait vrai que le pays de glace avait du sans doute s'allier avec Omlid, alors ce n'etait a la limite pas etonnant. Et un vampire, general? Alors ca il ne s'y attendait aps. Il avait cotoye un instant ces creatures, et les vampires d'Omlid n'avaient pas de maitre, ou attendaient la moindre occasion pour les trahir si c'etait en leur faveur. Il ne fallait pas faire confiance a ces creatures. Mais tant qu'ils etaient de votre cote, c'etaient des creatures tres puissantes, plus que lui sans doute car ils utilisaient surtout leur vitesse pour donner des coups, et Hideki n'etait qu'un apprenti. Seuls Naa ou Lethao auraient une chance contre eux, sans doute. En tous les cas cela se tenait. Mais Naa apres la demande de Lethao, se mit a faire des gestes, sentait il. Des gestes plutot bizarres trouva t il, mais apres un moment il remaruqa que dans ces gestes il y avait une certaine logique... Le magicien en tira conclusion. Il fixa Naa, et demanda soudainement apres qu'elle aie finit une de ces series de gestes


"Je ne sais pas ce que vous voulez dire, mais si vous etes muette, cela va peut etre...etre un peu dur, avec moi qui suis aveugle."

Il sous entendait bien sur qu'il pouvait sentir les gestes qu'elle faisait.. mais ne pouvait les comprendre, et avait du mal a saisir certains gestes tant ils etaient precis et tenaient a un mouvement de doigt. En tous cas cela montrait que les assassins, de Nelta ou de Swilyara, n'hesitaient pas a embaucher des rebus de la societe dans leur armee. Et ils pouvaient atteindre des grades eleves. Seul le talent comptait, ce qui etait rare... Les gens comme eux etaient souvent sur la touche, obliges d'etre simples spectateurs, ou victimes des moqueries et quolibets. Il regarda ensuite Lethao, avec un peu plus de crainte, car il etait sans doute toujours en colere contre lui

"En tous cas, v... ton plan est tres risque, mais il vaut le coup je pense..."

Il avait failli vouovyer son maitre, mais il s'etait un peu repris. Le plan ne visait pas cette fois a viser un royaume, mais a destabiliser. C'etait risque, oui. Mais ils avaient de serieuses chances, pas comme Cizayox et lui, seuls contre tous, seuls contre Koori. Cette fois cette mission viserait a destabiliser un peu, et a montrer que la guerre etait commencee. La guerre etait engagee, une guerre plus ssecrete. Ils montreraient pendant cette mission qu'il ne fallait pas negliger les mouvements rebelles. Et ils traceraient le chemin de la revolte pour le reste du peuple.. Ne pas laisser se faire dominer.


[vraiment bof >_<]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Jeu 22 Nov 2007 - 21:17

Une fois arrivés dans la pièce ou était attaché le blondinet, Naa ne put s’empêcher de faire des remarques qui firent rire Lethao intérieurement, ne se retenant que par respect pour son ami qui n’aurais pas comprit le comique de la situation. Sa collègue n’était pas apparemment au courant des capacités du magiciens, qui s’il avais connu le langage des signes aurait put communiquer avec elle. Aussi il répondit dans le même langage que celle-ci :

[ Il te surprendra si tu apprend à le connaître. Il est perspicace, tu va voir. ]

Il commença alors a donner son explication a la lutine, et au traceur. Elle sembla surprise en entendant le nom du jeune humain. Elle avais bien sur du entendre parler de lui, il avait été un personnage politique important et aussi une sacré tête brûlée. Aussi, après avoir finit son recit, il fit quelques signes discret a Naa :

[ Tu sais que ce jeune homme par peur de faire mal a ses proche a mit en place un blocage mental pour diminuer ses pouvoirs – et que c’est sa « mauvaise partie » qui a hériter de cette puissance. Pour l’instant ce blocage est fragilisé, et je pense qu’il devrait se débrider avec quelques missions. ]

Naa enchaîna pour demander une équipe.
Lethao était en réalité encore a l’élaboration finale du plan, et celui-ci compterais beaucoup d’improvisation, car une fois qu’ils seraient rentrés, ils n’auraient plus de contact avec l’extérieur. A partir de ce moment, tout pourrait arrivé et il tenais a perdre le moins de personne possible. Aussi, il avait prévu que seul eux trois entreraient, au départ il avait espéré que Naa ne serait pas seule, qu’elle serait accompagné par son équipe, ce qui aurait put fortement simplifier leur travail, mais les assassins les plus compétents de Nelta étaient pour les un portés disparus, comme Elindwë, ou en mission. Aussi, les seules équipier qu’il proposerais a Naa seraient lui et son apprenti.
L’apprenti qui d’ailleurs releva sans que personne ne lui dise, comme l’elfe le pensait, que sa collègue était muette. L’ombre de Nelta sourit intérieurement, normalement, il venait de marquer un point, ce stupide apprenti incapable de s’arrêter malgré ce que sa santé exige.
A présent, il se devait de finir d’expliquer le plan :


« L’assaut comportera deux équipes : la première sera constituée de 15 assassins officiels de Nelta, accompagnés de 5 apprentis suffisamment fort pour ne pas se faire tuer, et de deux trappeurs du camps de réfugiés, qui étaient tout deux d’anciens soldat fidèles de mon père et que je connais personnellement. L’avantage est qu’ils ont servit au château pendant de nombreuses années et qu’ils pourrons guider la première équipe.
Mais la seconde équipe ne sera composée que de 3 membres maintenant que je sais que tu est venue seule. J’ai eu vent d’une action a Koory qui a mal tourné, peut-être que le fait que tu sois en solo vient de là. Dommage, j’aurais bien aimé que ton mari nous vienne en aide. Tu l’aura compris, nous ne seront que les trois membres ici présent pour vaincre 4 puissants adversaires. Tu sera la chef d’équipe, cette place te reviens de droit en temps qu’ombre et invitée. Bien sur, tu aura accès a nos archives après cette mission, et tu pourra faire des copies de toutes les informations qui t’intéressent. Tu peux voir ça comme une récompense si tu le souhaite. »

Enfin, avant de partir, il s’adressa a son apprenti :

« A, au fait, si tu souhaite sortir de ton isolement dans cette pièce, libre a toi, mais pour cela tu devra sans doute assommer ton médecin, il est moins gentils que moi tu le sais. »

Et ils sortir, invitant Naa a venir avec lui. Il se dirigea alors vers ses appartements, qui se trouvaient a 5 minutes de l’infirmerie. Une fois a la pote d’entrée, il fit rentrer son amie. Ils allaient pouvoir donc parler d’un sujet douloureux pour eux l’elfe : relater les évènements depuis plusieurs années. Aussi, après avoir servit un thé vert avec une part de tarte aux mirabelles a l’ombre, il pris une inspiration :

« Désolé de t’accueillir ici, j’aurais bien aimé te recevoir a notre ancien QG, mais celui-ci aurait été trop vite découvert part les temps qui courent. Tu sais que Koory a promit une forte récompense en plus de la vie sauve a quiconque donnerait des informations sur ou nous nous trouvons. Bien heureusement, ces grottes créés par magie n’apparaissent dans aucun registres, et son inconnues de tous excepté mon mouvement, et encore lui depuis peu, et les habitants intègres que nous avons sauvés. Et j’ai bien sur fait en sorte que les informations que je récolte ne soient pas directement envoyées ici, mais a divers endroits cachés de Nelta et protégés par des personnes de confiance, donc même avec ce traître, car je sais qu’il est unique, l’endroit reste sur. Et je suis aussi pour l’instant le seul a savoir qu’il y a de mécanismes de défenses pouvant être enclenchés a n’importe quel moment et provocant des éboulements aux entrées principales, ne laissant qu’un couloir encore une fois secret pour tous sauf moi comme porte de sortie. Et celui ci passe par le cœur même du volcan, protégé par pas moins de 300 sorts, mais que l’activité du volcan rend indétectable, mon père était quelqu’un de très prudent, même si je sais que tu l’a peu connu.
Mais parlons de sujet plus sérieux. Tu sais que rien de réellement bon n’est arrivé depuis la mort de mon maître, et tu a peu être été mise au courant qu’une enquête a démontré qu’il n’était pas mort naturellement. Si nous avons su cela, c’et a cause d’une trace d’un poison dans son sang, un des rares poisons contre lequel il n’était pas immunisé, ni aucun d’entre nous, auparavant. Il nous a fallu 10 ans pour retrouver la plante a la base de celui-ci. Il est terrible car ce poison tue en 1 mois après l’avoir ingéré, et le mois avant sa mort il était en mission a Olmid. C’est donc la cause de notre ignorance quant au tueur.
Depuis sa mort, le nombre d’assassins atteignant un age élevé a fortement diminué, ce qui en veux pas dire que notre enseignement est moins bon, mais plutôt que notre mouvement a été découvert par nos ennemis, et qu’ils ont agis en conséquence : ils ont créés un corps d’élite pour supprimer toute personne soupçonnée d’être l’un des notre est immédiatement tuée. Notre découverte était irrémédiable, mais nous ne pensions par que cela arriverais aussi vite. Même le dernier apprenti elfe du fondateur a été éliminé il y a 3 mois. Je suis aussi devenu une cible vivante, car ils savent que je suis un des membres et ils ont affiché ma tête comme celle d’un criminel dangereux. J’ai déjà été la cible de nombreux attentats, mais ils n’ont fait que me sous estimer, mais leurs assassins envoyés a ma rencontre sont de plus en plus fort. Néanmoins, j’ai gardé l’avantage car ils ne connaissent pas mes compétences autre le fait que je sois un redoutable combattant, j’ai bien fait attention a supprimer tous mes ennemis a chaque fois que j’ai eu a utiliser mes pouvoirs. Le reste du temps j’ai laissé s’enfuir ceux qui avaient trop peur pour me combattre, et je sais qu’ils ne feront pas de rapport a leurs patrons vu qu’ils désertent par peur de ceux-ci justement.
Nous avons moins de professionnels et donc moins d’apprenti du même coup, et d’autres qui ont du continuer leur apprentissage avec d’autre maître, mais étant donné les rapports qui s’installent souvent entre les maîtres et ceux-ci tout cela me rend triste. Mon équipe et moi même avons supprimés plusieurs de ces chefs, mais ceux-ci sont commandés par la reine de Koory et ses conseillés. Donc tant que ceux-ci vivrons, nous ne pourrons stopper cette organisation et nous sommes trop peu nombreux, et trop peu avec des compétences nous permettant de nous confronter aux conseillés de Koory et a la garde royale qui compte un grand nombre de magiciens. Maintenant j’ai ordonné que les missions normalement faites en solo soient faites a 3 minimum pour raison de sécurité, sinon nous aurions perdu encore plus de membres, les ennemis attaquants jusqu'à 10-15 sur un seul. Je suis le seul a faire encore mes missions en solo, si je n’emmène pas mon jeune apprenti.
Maintenant, pour finir je vais parler du sujet le plus douloureux pour moi, tu vois ce que je veux dire n’est-ce pas ? En revenant d’une mission nous sommes passé par la ville ou eu lieux la première attaque de Koory, et nous somme arrivé exactement au moment ou elle fut lancée.
Nous sommes donc intervenus, moi, Elindwë et mes deux vieux camarades anges, situ te rappelle d’eux. Mais les ennemis étaient trop nombreux, et le combat a durer des heures. Au bout du compte, nos deux amis volants se sont jetés sur une volée de flèches pour nous sauver, et ma fiancée a été capturée par l’ennemi pendant que je sauvais un enfant… Et les troupe du royaume de glace se sont retirés, et je n’ai rien pus faire.
J’ai appris plus tard que celle que j’aime n’avais pas été tuée parce qu’elle devais servir de relais télépathique a une voyante de Koory, mais elle a réussit a s’enfuir. Elle est toujours vivante, quelque part, je sens sa vie dans ma tête, mais elle n’a pu revenir pour l’instant. Tout ce que je sais, c’est qu’elle n’est plus a Koory, et qu’elle est aussi hors de portée de mon réseaux d’espionnage. Ma plus grande crainte est qu’elle soit a Olmid, ou alors, compte tenu des tortures mentales de Koory, amnésique.
Et depuis la grande bataille contre Koory, ou plusieurs de nos membres ont étés tués en intervenant malgré l’interdiction que j’avais ordonnée, même si j’y ai moi même participé. Je ne peux les blâmer de ceci, d’avoir espéré faire pencher la balance, mais j’avais déjà compris le résultats d’un telle bataille même si je la savais inévitable, et j’aurais préféré qu’ils soient en vie pour lutter plus efficacement contre nos ennemis… Les assassins de Nelta, en comptent les apprentis, ne comptent plus a présent que 57 membres.
Je pense que u comprend maintenant la gravitée de la situation…. »

Au fur et a mesure de la conversation, Lethao avait eu le visage de plus en plus fermé, et au fur et a mesure que sa tasse se vidait, sa gorge se faisait de plus en plus sèche et ses paroles plus lasse et tristes. Le résultat catastrophique des évènements l’affectait bien plus qu’il en l’aurait voulu. Il avais même versé une larme en parlant de celle qu’il aimait. Il avait fait des signes d’excuse pour cela a Naa, ne sachant pas si elle les percevraient ou pas.
L attendit donc de voir a son tour les nouvelles du camps d’assassin de Naa, étant donné que par respect pour eux il n’allais pas espionner leurs membres. Il n’était au courant que pou certaines missions ayant une forte incidence…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 30 Déc 2007 - 17:32

Naa restait sceptique sur ce petit bonhomme maigrelet. Elle verrait bien ses capacites. Et puis elle aimait jouer les sceptiques, pour pousser ceux qu'elle testait a mettre tout ce qu'ils avaient dans leurs forces, pour voir ce qu'ils valaient vraiment. La jeune femme l'observait encore. Il etait aveugle, lil ne pouvait pas voir qu'elle le fixait, il ne serait pas gene.. ou moins, si? Enfin il prit la parole, alors qu'elle finissait de dire quelque chose a Lethao. Comment Il avait devine qu'elle?... La lutine le fixa. Drole de gars, cette personne, decidemment. Mais elle n'etait pas inculte, elle devina qu'il etait de ses personnes qui lisaient dans les auras, devinant les mouvements a la trace que laissait la force vitale dans l'espace. Cela faisait partie de l'entrainement de base d'un apprenti,passer un petit moment aveugle a cause d'un produit, pour leur apprendre a ne pas se fier a la vue seulement. La lutine avait elle aussi essuye cet entrainement, cela lui avait valu des dizaines d'egratignures... Mais maintenant les endroits sombres n'avaient plus de secrets pour elle, et si elle etait blessee a cet endroit elle ne serait pas sans defense. Mais en general cette science etait assez inexacte. Les auras etaient quelque chose d'assez dur a saisir, dur a comprendre. Il etait deja dur de discerner lesquelles etaient des auras animales, vegetales, inertes... Meme les cailloux renvoyaient un peu de "lumiere". Les aveugles ayant des pouvoirs magiques pouvant les voir depuis des annees.. Elle se dit que pour eux ca devait etre plus facile. Ca etonnait toujours un peu, au debut. Il avait devine sur des gestes si infimes... Elle sourit interieurement, restant assez neutre en apparence. Il est perspicace, lui glissa Lethao. Ah, elle l'avait remarque. L'elfe avait apprit a se perfectionner dans ce langage, voyait-elle. Enfin Lethao lui donna quelques... informations utiles a savoir sur lui. Un blocage? Lethao voulait-il qu'il etait schyzophrene? Elle fronca legerement les sourcils, l'air inquisiteur. C'etait louche, tout ca... Enfin une quesion la tardaudait, qu'elle traduisit a l'aide de ses mains

[ Risque-t-il de changer de camp sans prevenir? ]

Elle preferait savoir. Elle n'aimait pas les traitres, et preferait les executer tout de suite. Enfin lui elle serait gentille, ce n'etait "pas de sa faute". A Swilyara, on enfermait les gens de son espece afin de les soigner de leur mal, au lieu de les lacher de la nature. Mais bon. Lethao devait savoir ce qu'il faisait. La lutine lui adressa un regard entendu. Elle lui faisait confiance. Mais elle fit comprendre a l'Ombre que si il l'attaquait, elle se defendrait et si sa vie etait en danger elle n'hesiterait pas a l'abattre. D'ailleurs.... En songeant a cela, il fallait absolument qu'elle parle a Lethao de ce sortilege qui la rongeait. Elle ne voulait pas qu'il coure de risques. Si l'Elfe ou l'organisation de Nelta etaient en danger a cause d'elle, elle s'en voudrait... Naa fixa Lethao, qui commenca alors a expliquer plus en detail l'arrangement de leurs troupes. Quinze assassins.. C'etait la limite pour une action qui se devait d'etre assez discrete, et pour qu'il reste assez de personnes qualifiees ici. Il avait choisi une bonne repartition. Elle n'avait rien a redire. Deux guides, des assassins qualifies, quelques apprentis. Et les trois autres seraient forcement moins nombreux, de toutes facons, comme c'etait a eux de vaincre les quatre officiers... Lethao lui dit qu'il aurait aime voir son mari. C'etait sur c'etait un des meilleurs assassins de Swilyara. Mais elle ne pouvait pas lui permettre de prendre autant de risques, avec elle. La jeune lutine ne voulait pas lui infliger un tel poids. Mais ce qui l'etonna c'etait que Lethao soit au courant pour Koori. Cela la gena un petit peu. Peut etre parce qu'elle pensait que les actions de Swyliara etaient censees rester secretes... Enfin, si c'etait les assassins de Nelta qui le savaient, alors ca allait. Elle serait la chef d'equipe... D'accord. Et elle pourrait voir les informations qu'elle souhaitait. D'accord, c'etait une bonne contrepartie de l'aide qu'elle leur offrirait. Enfin, elle dit, toujours utilisant ses mains comme outil de communication

[C'est entendu.]

Il l'invita a se lever pour aller avec lui. Il lanca un avertissement assez amusant a entendre a son apprenti. Eh ben, il lui infligeait autant d'epreuves, a chaque moment de sa vie. Le pauvre, vraiment. Meme Yoni n'etait pas aussi dur avec elle. Quel bourreau, Lethao. Elle choisit d'aller ebouriffer les cheveux du petit humain avant de suivre Lethao, s'amusant un peu. Il etait marrant, le petit apprenti. Dommage qu'il soit mortel, et qu'il se fane aussi vite. En plus il etait mignon, malgre qu'il soit assez frele d'apparence. Enfin la lutine suivit Lethao au travers des couloirs. C'etait toujours aussi grand, songea-t-elle. La jeune femme entra dans les appartements. elle ne se souvenait pas y avoir penetre... Elle n'etait plus tres sure. Enfin, des peintures etaient accrochees au mur. Elle y reconnaissait le style etrange, presque feerique du coup de pinceau de Lethao, surtout dans les portraits d'Elindwe. Elle s'assit, regardant l'elfe preparer du the vert. L'odeur forte envahit la piece alors que les feuilles infusaient. Lethao lui servit une tasse, dont elle sentit un peu le parfum, avant d'y tremper les levres. Encore un peu chaud, elle attendrait. Posant la tasse sur la table, elle regarda son interlocuteur. Ils avaient des choses a se dire, en effet.

Lethao prit la parole qu'elle lui laissait volontiers. Il lui parla des mecanismes de defense. En effet, cette grotte etait tres bien protegee, comme le lui disait Lethao. La lutine sourit legerement. Il n'etait pas ombre pour rien, il volait le bien de ceux qui etaient de son cote. Et ferait il passer tous ces gens par la sortie qu'il s'etait menagee, si il y avait une attaque? Ou les laisserait il le temps que ca se calme, emmenant ave clui simplement quelques soldats pour le couvrir? Elle aussi avait prevu un bon nombre de choses. Pour la securite. Elle lui glissa, un sourire malicieux aux levres


[Toi meme est prudent. Et je te soupconne de me cacher d'autres systeme de securite mis en place, mon cher Lethao.]

C'etait certain, l'elfe n'allait pas devoiler tout son plan de defense. Meme pas a l'ombre de Swyliara, c'etait quelque chose qui devait etre tu, pour qu'il y aie moins de possibilite de fuites. En plus Naa n'etait plus tres digne de confiance. Elle soupira. Il avait deja enchaine sur un autre sujet. Sacre Lethao, c'etait un bavard. Mais elle recouvra un air serieux lorsuq'elle apprit de quoi il s'agissait. Le maitre de Lethao etait mort... Et sans doute assassine. Naa songea que cela devait etre un de ces assassins d'Omlid. La guilde de ce lieu etaient tres bien fournie en poison, qu'ils allaient chercher dans tout le continent de Nascarian, ou a l'ile temporelle. Des plantes rares et exteremement dangereuses... Car c'etait une flore encore moins connue que celle de Swyliara. Pas etonnant que la source du poison ait mit autant de temps a etre trouve. Elle hocha simplement la tete, exprimant ses regrets d'avoir perdu un assassin aussi emerite que le maitre de Lethao. Il avat disparu depui sun bon moment mais etait encore un modele pour quelques apprentis. Et maintenant, disait Lethao, les assins atteignant un age eleve etaient rares.. Elle l'aait remarque. Elle n'avait pas croise d'etre de plus d'une centaine d'annees dans les couloirs. Les elfes etaient pourtant des etres quasiment immortels. Mais le metier etait dur, la mortalite elevee. Mais tant que ca? Lethao exprima egalement la mort du dernier apprenti du fondateur. Elle hocha la tete. C'etaient egalement des apprentis du fondateur qui etaient partis fonder la confrerie de Swilyara, mais il n'y en avaient que deux. Ils etaient morts. La lutine avait toujours ses yeux rouges braqués sur l'elfe. Il faisait le bon choix. Beaucoup de bons, voire tres bons assassins avaient un peu trop de pitie et n'achevaient pas les blesses. Ainsi les chefs, les hauts grades pouvaient consigner des informations sur leur maniere de se battre, sur leurs technique, et avertir les nouveaux gardes. Et ainsi s'etaient envolees les ames de beaucoup de bons assassins. A cause d'un peu de pitie. Mais les soldats de Koori eux n'avaient aucune pitie. Elle avait remarque d'ailleurs que plus le temps avancaient, plus les rumeurs concernant Koori etaient... effrayantes. Passee la debandade du debut, Yuu perfectionnait les soldats, les magiciens. Elle les mettait en garde contre les etres de Nelta, ou de Swilyara. Les soldats etaient moins apeures, mieux formes. Elle devrait en avertir Lethao.

Mais il ne lui laissa pas le temps de repondre, qu'il enchainait. Et elle n'avait pas le coeur de l'interrompre. Il parlait d'Elindwe bien entendu... Elle avait ete capturee pendant la bataille d'Elaskia, alors? Elle eait songeuse. Koori avait rmeporte une bien belle piece en prenant Elindwe. Meme si les deux femmes ne s'appreciaient pas, Naa ne pouvait pas nier les qualites exceptionnelles de telepathe de l'aimee de Lethao. Elle eservait de relais alors... La voyante de Koori. Elle en avait vaguement entendu parle. Une liseuse de reves assez puissante. Elle avait tout abandonne. La vue, le toucher, l'ouie, tout cela pour voir ce qu'il se passait plus distinctement a travers le monde, ce qu'il se passerait... Mais elle n'en savait pas plus. etait-ce une femme de Koori, ou etait-ce une prisonniere, comme Elindwe? Elle n'en savait rien... Mais elle voyait la detresse de Lethao. Elle mit une main sur l'epaule de l'elfe. Ca faisait longtemps tiens. Elle sourit, melancoliquement. T'inquietes Letha', ca passera. Elindwe reviendra. Et elle te sourira. Puis on se disputera, tu nous regarderas en souriant, indulgent. Mais elle ne parvint pas a dire ca. Elle serra juste la main sur son epaule, detournant le regard, une larme perlant a ses yeux egalement. Elle l'essuya discretement, puis tourna la tete. La derniere nouvelle l'avait ebranlee. Cinquante... sept? Comment ca? Elle ecarquilla les yeux. Ils etaient plus de deux cent, avant, non? Voire.. plus... C'etait impossible. Les batailles, les missions... tout cela avait tant detruit l'organisation? Elle prit la "parole", ses mains se mettant en mouvement


[Je vois. En effet, c'est dur a croire. Une telle organisation. Yuu a beau avoir une organisation assez.. speciale, elle arrive a grignoter votre organisation. Ta tete doit etre mise a prix la bas. J'imagine que pour faire des missions la bas, cela ne doit pas etre facile pour oti desormais. Mais tu as pris les bonnes resolutions, esperons qu'il ne soit pas encore trop tard. Enfin, tu m'as devoile beaucoup de choses. Je dois aussi te faire part de mes nouvelles.

Le camp de Swilyara se porte assez bien pour le moment. Pour le moment, car je pressent qu'Amos ne va pas en rester la. Yuu a Nelta, il veut plus. Il veut le monde. Il en fera sa vassale. Cette femme n'en a que faire. Son but n'est pas de conquerir le monde, sa conquete est toute autre...]


Naa sourit legerement, marquant une pause.

[Enfin, notre camp s'est donc prepare au pire. Car le pire est a venir. Amos fera comme Yuu, deversant ses armees sur le monde. Il fait encore plus peur que Yuu, de part son aura malfaisante.. C'est un dieu apres tout. Ses armees sont pires que celles de Yuu. Ce ne sont pas des Humains. Il n'y aura pas de magiciens, ou peu. Il y aura certainement des vampires, des lycans, des banshees, que sais-je.. Des creatures effrayantes dont nous avons dresse une liste non-exhaustive. Mais nous avons un espoir. Ces creatures sont tres bien connues. Swilyara y a affaire dans ses propres terres, en nombre limite. Cela fait des siecles que nous les cotoyons. Nous avons meme quelques uns de leurs representants dans nos rangs, c'est pour dire. Ce qui a cause la perte de Nelta... C'etait que l'attaque etait trop soudaine. Et les magiciens etaient peu connus. Koori est un pays ferme, qui s'est reconstruit depuis a peine trois ou quatre ans, votre apprenti doit le savoir, il a beaucoup aide a ca. Enfin passons. Koori etait donc ferme, il ne representait meme pas une menace, c'etait un pays qui vivait pour lui meme. On savait seulement que c'etait un pays a la Reine tres cruelle. Et voila que cette reine envhait votre pays. Avec une magie quasiment inconnus qui elle a mit des siecles a se cultiver la bas sans qu'on le sache. Enfin voila pour dire, a Swilyara le combat est plus.. equilibre. Peut etre que nous reussirons a combattre les premiers assauts. Apres, il faudra voir.. je ne pense pas que nos forces seront suffisantes contre ce Dieu. Lui meme est invulnerable par rapport aux autres, on dirait.


Dernière édition par le Dim 30 Déc 2007 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 30 Déc 2007 - 17:33

Nous dont le Quartier general etait assez visible comme tu le sais avons retire ce QG dans les montagnes de ce que l'on apelle la foret du printemps, pres de Ladokiça. Notre habitat est a moitie sous terre comme vous, mais a moitie dans les arbres egalement. La foret du printemps est comme une jungle insoupconnee... La nature est le meilleur des remparts. Cette foret possede des arbres qui contiennent dans le trond des litres et des litres d'eau, et qui les crache en petite quantite sur leur tronc lorsqu'il fait trop chaud, et en grande quantite lorsqu'ils ressentent les flammes. Nous en avons place tout autour du QG. Bruler la foret ne servira pas. Et quiconque s'y aventure, sans connaitre le coin par coeur se fera irremediablement manger par ce qui habite nos forets. Ou alors il se fera attraper par les sanguines, ces arbres qui emprisonnent les etres vivants pour en faire des reserves d'energie, de nutriments. La ou nous avons etabli notre camp, il y en a pas mal. Par consequent tres peu de gens s'y aventurent.. Et la couper? Les arbres de la bordure sont d'une espece qui repousse en deux nuits, tant leur vie est courte. Bien sur nous avons egalement mise sur les sorts, que quelques renegats de Koori ont pose. Nous tiendrons. Mais Swilyara en general... J'en doute, et fortement...]

Naa marqua une pause. Elle regarda Lethao. Elle avait change la politique de l'organisation du tout au tout, c'etait sur.. mais c'etait pour le bien de toute cette organisation. Elle s'assombrit. voila le temps de parler de ce qui l'avait amenee ici. Seule.

[Lors de cette mission a Koori... Le mage que nous devions abattre m'a lance un sort. Un sort qu'il a scelle, pour qu'il soit irreversible. Sauf par lui. Enfin... Au debut je pensais que ce n'etait qu'un sort pour me desavantager physiquement, ou quelque chose comme ca. Enfin j'ai decouvert le veritable aspect de cette malediction... Et ce n'est pas des plus joyeux, crois moi.]

La lutine decouvrit son epaule. Une marque gracieuse, rougeatre, etait imprimee sur sa peau mate. Elle sourit tristement a Lethao, et remit le morceau de tissu bleu sur son epaule. Naa continua, ses mains continuant a marquer des signes

[Ce tatouage est le sortilege. Il s'etendra peu a peu sur tout mon corps, lorsque cela sera finit. Tu as vu qu'il etait tres marque sur les articulations... En fait, ce sort fait que la perosnne marquee de ce sort devient progressivement le pantin du lanceur. Les articulations marquees.. Quand il le veut, il peut faire bouger mon bras, enfin mon epaule... Me forcant a blesser des gens que j'aime parfois. Et si il controle ma figure, il verra ce que je vois, avec mes oreilles il entendra... Je dois vite m'en debarasser, avant que les effets ne soient plus graves. Pour le moment ca va, il ne peut donner que des coups au hasard vu qu'il ne voit pas ce que je vois. Mais... ca peut etre dangereux a la longue. Et je suis venue ici car a Swlyara ils ont la resistance a faire... Ils ne vont pas inflitrer Koori. Ici je pourrai peut etre me rendre utile, comme vous vous infiltrez souvent la bas... et peut etre pourrai-je forcer cet etre ignoble a lacher ce sortilege....]

Yoni.. Elle avait failli le blesser... A cause de ca.. ce maudit sortilege...Elle devenait le pantin, la marionette de ce conseiller... Il fallait qu'elle s'en debarasse.

[Acceptes-tu de m'aider...?]

[desolée j'ai eu la flemme d'accentuer tout ca -_-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Jeu 3 Jan 2008 - 11:24

La femme fit encore des gestes. Il ne les comprenait pas, ca l'indisposait un peu. Froncant legerement les sourcils il essayait de deviner quel sens avaient ces gestes mais il avait beau se concentrer sur les signes pour mieux les discerner, il ne voyait rien qui aie un quelconque sens. Hideki ne savait pas trop comment reagir dans ce cas... Et Lethao s'y mettait aussi? Une expression un peu perdue passa sur les traits du jeune homme. Comment dialoguer avec des gens qui parlaient en langage des sourds alors qu'on est aveugle et qu'on ne sait pas decrypter ces gestes? Il se tut donc, attendant que ca passe, en esperant que ce moment irait assez vite. Restant dans son lit, il se desinteressa un peu de ce que faisait les deux, a savoir agiter leurs bras sans sens apparent, pour regarder plus precisement l'aura de Naa qui l'intriguait depuis tout a l'heure. Elle etait.. etrange. Les emotions qui se voyaient dans l'aura etait l'inquietude.. la mefiance. Vis a vis de qui? De tous? De Lethao? De lui? Il ne put savoir, mais cela l'intriguait. Si elle etait alliee, pourquoi ces emotions? Et puis une trace plus profonde l'intriguait. De la magie... Il essaya d'aller plus loin mais l'esprit de Naa etait trop ferme. Normal pour une ombre. Elle n'allait pas montrer ce qu'elle pensait a tous. Mais elle etait frappee d'un sort, c'etait sur. Il verrait cela plus tard.

Lethao reprit enfin la parole, ce qui soulagea un peu le magicien. Il parla de la strategie. ainsi ils seraient les trois contre les quatre gardes. Personnelement ca lui allait. Il pensait que soit il irait avec Lethao, soit les deux ombres seraient ensemble. Enfin, il fallait faire attention a ces officiers, ils devaient etre forts. Il faudrait qu'il se renseigne sur les vampires, et sur les facons de les tuer. Il avait combattu aux cotes de ces creatures autrefois, a Omlid.. mais il n'avait pas tente de les tuer, et elles etaient si rares qu'il n'en avait pas vu en train de se faire tuer. Par contre il pourrait vous reciter mille et une facons de tuer un dragon. Pour marquer son accord, il hocha simplement la tete. Naa fit encore des signes, mais c'etait assez comprehensible cette fois, ce semblait vouloir dire oui. Il soupira legerement. Ca allait etre facile la communication. Si au moins il avait le temps d'apprendre ces signes, avant de partir... Il se renseignerait aupres d'elle, et en profiterait pour essayer de deviner la nature du mal qui la rongeait. Cela semblait l'indisposer, et l'inquieter. Enfin Lethao s'appreta a sortir, lorsque Naa vint vers lui. Il pensait qu'elle allait essayer de lui communiquer quelque chose mais elle lui ebouriffa les cheveux en lui appuyant sur la tete comme on fait a un enfant, apres quoi elle suivit Lethao, qui lui glissa au passage qu'il pouvait sortir, si il assomait les medecins, ce qui fit sourire Hideki. Il n'en aurait pas besoin.

Au depart, il resta dans ce lit, serrant la couverture entre ses doigts longs et fins. Il n'y avait pas le feu au lac. Enfin bon. Il remit tout d'abord ses cheveux a la bonne place, se recoiffant un peu avec sa main droite. Il s'assit sur son lit, cherchant des chaussures au hasard avec ses pieds, ayant la flemme d'en sentir la presence. Il finit par les trouver, les bottes qu'il mettait habituellement, tres resistantes, il fallait bien avec tous les combats qu'il devait mener. Il les enfila avec des chaussettes, apres quoi il jeta un "regard" aux alentours. Meme si Lethao blaguait, Hideki preferait savoit si il y avait un medecin dans les parages. non, visiblement ceux-ci etaient occupes avec d'autres patients. Il se leva, commencant a marcher dans les couloirs. Bon, il avait cinq minutes de retard, mais il pourrait peut etre trouver Lethao facilement. L'aveugle choisit de suivre la trace qu'avait laissee l'elfe et la lutine. C'etait facile, quand on voyait les auras de son environnement. Enfin il suivit la piste, marchant, et finissant par deviner ou ils etaient alles. Les appartements de l'elfe, sans doute. Il n'osa tout d'abord pas ouvrir la porte, ne sachant pas quoi dire si il entrait... Lethao l'avait autorise a sortir, mais pas forcement a le suivre. Il ecouta alors la conversation a la porte, bien conscient que Lethao finirait par s'apercevoir de sa presence. Quoique, a ce que l'elfe disait, il devait surtout etre concentre sur le recit.
"Depuis sa mort, le nombre d’assassins atteignant un age élevé a fortement diminué, ce qui en veux pas dire que notre enseignement est moins bon, mais plutôt que notre mouvement a été découvert par nos ennemis, et qu’ils ont agis en conséquence."
Ca voulait dire quoi, cela? Yuu savait pour l'existence de la guile, alors. Il n'en etait pas sur mais vus tous les ennemis qui s'etaient rassembles lorsque les assassins sortaient... Ils etaient decouverts, mais pas encore connus, ce qui devait fortement indisposer les ennemis. Meme Lethao le chef n'etait pas vraiment connu, comme justement il ne laissait pas de traces derriere lui, pas de temoins. Il n'y avait que des anciens criminels comme lui ou d'autres meurtriers reconvertis dans le bien dont le visage etait connu. Mais on ne les savait en general pas faisant partie de la guilde, alors ce n'etait pas prejudiciable.

Lethao resuma la situation d'Elindwe a Naa. Il connaissait la situation mais meme si il ne connaissait pas la jeune femme il sentit son coeur se serrer legerement. C'etait juste etrange de sentir de la tristesse dans le coeur de Lethao, lui si calme, si neutre habituellement. Et il comprenait d'autant plus le fait qu'il soit triste, un peu perdu lorsqu'il annonca qu'il n'y avait plus qu'une cinquantaine d'assassins. Hideki se dit qu'en effet il ne voyait plus de nouvelles tetes depuis un moment, il connaissait tous les assassins de vue", enfin d'aura. Mais.. si peu? D'accord les assassins etaient l'elite, mais tant que ca?... Le jeune homme reflechissait, derriere la porte toujours. C'etait vraiment une chose...dure... Les Zafaras pouvaient les aider, bien sur, mais... ce n'etait pas le meme genre de guerriers. Ils ne pourraient pas s'infiltrer dans une ville par exemple. C'etaient des guerriers, des soldats, et non des asssassins. Hideki n'entendit plus rien, soudainement... Il sonda la piece et se rendit compte que Naa faisait toujours des signes bizarres. Elle devait bien entendu repondre a Lethao. Mais lui il ne pouvait comprendre ce qu'elle voulait dire. Alors il commenca a la sonder elle.

Il ne savait pas pourquoi mais elle se laissa sonder plus facilement. Peut-etre etait-elle trop prise par son recit et ne se rendait-elle pas compte de ce que le magicien cherchait. Il fouillait, essayant de trouver l'origine de la magie qui irradiait d'elle, une magie etrangere. Il reconnut la trace de celui qui l'avait envoye. Le conseiller... Il fronca les sourcils. C'etait sans doute un malefice qu'elle avait pris lors de l'action de Koori qui avait mal tourne qu'avait evoque l'elfe. Il ne savait pas trop mais maintenant qu'il connaissait la personne qui avait lance le sort il eut moins de mal a determiner la nature du sort. C'etait une des maledictions preferees de cet homme. Meme si il ne l'utilisait que contre des adversaires qu'il jugeait utiles pour plus tard. Hideki reflechit. Ce sort etait scelle, avait-il senti. C'etait quelque chose que seul le lanceur du sort pouvait retirer... Mais on pouvait peut etre faire quelque chose. Il se mit a lire dans les pensees de la lutine. Elle etait en train de parler de cela a Lethao, devina-t-il. Il choisit ce moment pour tourner la poignee et entrer dans la piece, en disant


"Si vous voulez, je peux poser une protection."

Il regarda Naa. Elle semblait d'accord, ce qui n'etait peut etre pas etonnant, vu qu'elle savait qu'il etait magicien. Il prevint simplement avec le sourire

"C'est un sort de haut niveau, je ne sais pas si je peux vraiment reussir a le faire, mais je vais tenter."

A ces mots, ses doigts commencerent a former de petits dessins, d'une couleur bleu cristallin. Il tracait avec aisance, mais il fallait bien dire qu'il avait quelques hesitations. Il ne connaissait pas par coeur ce genre de sorts, il n'en avait jamais pose non plus. Le Traceur ne le connaissait que par theorie, pour l'avoir lu une fois ou deux dans un livre. Si il avait bonne memoire, ca marcherait... Il finit son sort, en quelques secondes, et posa son autre main sur le dessin, qui s'illumina. Les traits formant le sort se tordirent, s'allongerent, allerent vers Naa. Et si elle soulevait le tissu qui lui recouvrait l'epaule elle pouvait voir des dessins noiratres entourer le tatouage. Hideki se sentit instantanement tres fatigue, et choisit de s'asseoir, s'epongeant le front, reprenant son souffle. Il devrait plus s'entrainer aux sorts de haut niveau, sinon il se relacherait, et se ferait facilement depasser.Le magicien finit par dire

"Ce.. Ce sort tiendra un moment. Le tatouage ne pourra pas s'allonger plus, il se rependra sur la surface qu'entoure mon sort, mais c'est tout. Apres, lorsque la puissance de la malediction depassera celui du sort, elle le depassera, le brisera. Et a ce moment je pourrai le relancer, si vous le souhaitez. Cela ralentit quand meme pas mal la progression, mais si vous voulez en etre vraiment debarassee... Je pense que vous savez ce qu'il vous reste a faire."

Il tourna son regard vide vers Lethao, s'excusant d'avoir fait irruption d'une telle maniere, et d'avoir ecoute aux portes. Mais il ne savait pas si il devait vraiment rentrer, a ce moment... Et puis il avait pu aider la lutine, non? En tous cas si il se sentait plutot bien au niveau de son dos, il se sentait bien plus las qu'il y avait cinq petites minutes

[desole, c'est nul nul nul >_<]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 4 Jan 2008 - 23:53

L’elfe savait que Naa comprendrais tout ce qui lui était dit, et une bonne partie de ce qui ne l’était pas. Elle était intelligente et bien plus âgée que lui. Son savoir, si grand pour son age, n’était du qu’au lien entre lui et Elindwë. Quand il s’était mit a parler d’elle, son esprit c’était encore assombris de tristesse. Il voulait a nouveau ressentir ce lien qui l’unissais a elle, a nouveau lire dans son cœur comme s’il était sien. Toute ces sensations lui manquaient grandement, il était comme dépossédé d’une partie de lui sans elle. Aussi, le geste, même si naturel et léger qu’eut Naa le réconforta. Il devrait encore se battre, et gagner pour revoir sa bien aimée.
Puis, d’un coup, quand il annonça leur effectif, il sentit sa collègue pâlir. Si peux ? Comment est-ce possible ? Des questions qu’il attendait, et auquel il ne pouvait que donner une explication qui ne lui plaisait guère. Et elle ne sembla pas non plus plaire a l’autre ombre, mais celle-ci ne trouva pas d’autre raison a donner. Mais elle dit une chose qui le fit rire. Sa tête mise a prix ? Oui, certes, mais c’était une tête… tout autre que la sienne :


« Tu sais, ma tête est mise a prix, mais je crois que celui qui a peint mon portrait a du être tué vu ce portrait. J’en ai rapporté un des quartiers des gardes de Koory, regarde ça ! »

Il alla donc chercher cette affiche, censée le représenter, mais al signification de celle-ci était plus psychologique que physique, et l’elfe pensait que personnes d’autre n’avait eu le courage de faire un autre portrait. Il la retrouva enfin, dans un coffre au fond de la pièce, pour l’apporter a Naa. Il lui mit dans les mains une affiche avec écrit sur celle-ci :

« Avis de recherche : Ombre de Nelta. Si vous voyez cet homme, n’essayez pas de l’arrêter, tuez le, votre récompense sera de 5000 pièces d’or et un grade de haut officier. »

Et sur l’affiche, l’ont pouvait voir un portrait qui ressemblait trait pour trait a ce qui était écrit : une ombre. Le portrait fait était une forme de tête humanoïde, sans oreilles d’elfe par ailleurs, avec les cheveux mit long. Si jamais il devait être reconnu grâce a cette affiche, datant de seulement deux mois, alors celui qui le reconnaîtrait méritait vraiment sa place haut gradé !

Puis, Naa commença a lui donner les nouvelles qu’il attendait, tout en faisant un point sur les évènements passés et a venir. Oui son élève avait œuvré pour redressé le pays de Koory, mais maintenant il tentait de racheter ses fautes dans un sens. Il faudrait qu’il réussisse a vaincre ce mal en lui qui l’a poussé a faire des horreurs.

Donc le nouveau QG de swilwara se trouvait dans cette foret, si dangereuse ? Bonne idée, il avait du la traverser une dizaine d’année auparavant, et il se souvenait encore de la difficulté qu’il avait éprouvé a sortir de ce lieu insolite. Mais le arbres n’avaient pas trouvés a leur goût le poison dont il avait enduit ses vêtements en prévision de ce passage, et ceux qui avaient réussit a l’attrapé – au nombre de deux – l’avaient bien vite recraché, trop indigeste. Il se rappelais aussi une race de félin faisant environs 1m50 au garrots et plutôt agressifs, même avec les humanoïdes, mais dont il avait entendu parlé a la base pour tout autre raison : il était possible de les dompter a garder un lieu assez facilement, il suffisait pour cela de participer a une chasse contre eux, et de les vaincre a main nue. Alors il vous considérait comme maître et il obéissait a un ordre unique, qu’il fallait prononcer en une fois sans interruption.. Mais l’autre règle a respectée était de lui montrer en échange du respect, et ceci les créatures de leur ennemi, sauf quelques rares intelligentes, ne le pourraient pas. S’il avaient de ces créatures, et l’ombre était sur qu’il en avaient, alors la défense de leur camp ne devrait pas être trop difficile, même en cas de découverte de la part de l’ennemi il faudrait beaucoup de temps avant que celui-ci soit pris. Mais comme son amie le pensait, l’elfe avait omit de parler de leurs alliés de la foret. Si leur cachette était encore secrète c’était a cause de l’agressivité des animaux de cette foret envers les représentants de Koory en tout genre.

Puis, Naa en vint enfin au vrai but de sa visite : elle était victime d’un sort. Et un puissant sort de Koory par ailleurs. L’elfe commença par aller regarder de plus près le tatouage. Il maintint le bras de son amie pour regarder le sort de plus près. Effectivement, il pouvait sentir la magie s’échapper de ce bras, mais il ne s’agissait pas d’une malédiction originaire du pays du froid. Ce type de sort avait été depuis longtemps caché a tous les magiciens du monde. Les elfes noirs en étaient les uniques détenteurs, et les elfes originaires en comprenant le danger de cette magie avaient attaqués leurs cousins corrompus dans une grande bataille qui fit des morts des deux cotés, mais ou tous les magiciens drows furent éliminés. Cette bataille était d’ailleurs le points de départ haineux des Drows envers les autres elfes. Aucun humain ne pouvait inventer un tel sort, ils étaient bien trop compliqués, ces runes antiques étaient un art disparu et leur retour ne signifiait qu’une seule chose : quelqu’un de très vieux, sans doute un dieux déchus, avait appris aux plus puissant sorcier de Koory a utiliser ces sorts. Mais ce sort signifia quelque chose que celui qui leur avait appris devait savoir, sans leur avoir dit :

Tout humain utilisant ce sort perd de l’énergie vitale et son espérance de vie diminue au fur et a mesure que la personne enchantée est blessée. Et plus le contrôle est grand, plus la douleur est grande. Les drows eux perdaient de la puissance magique, mais celle-ci comme chez les autres elfes a pour particularité de se renouveler tous les jours. Aussi, un jour de repos leur suffisait a récupérer totalement, mais les magiciens humains puisent dans leur Energie vitale pour leurs sort. Ceux qu’ils ont développés ne les privent que d’une partie infime de vie, l’équivalent d’une heure pour les plus puissants. Mais les sorts elfiques et des créatures magiques sont d’une puissance monstrueuse, et rien que pour lancer ce sort l’homme avait du perdre deux années de sa vie sans le savoir.
Naa venait de poser une question idiote a l’ombre : s’il pouvait l’aider ?


« Bien sur que je vais t’aider, nous avons justement un espion spécialisé dans la magie de Koory, qui va avoir une leçon de magie Drow quand il en aura finit avec ce tatouage, qu’il en pourra supprimer, mais ses pouvoirs sont suffisants pour ralentir le processus je pense. »

Il observa alors son apprenti qui rentra, et qui se dirigea vers la lutine sans attendre. Il avait comprit, bien, Lethao n’en attendait pas moins du blondinet. Il commença a expliquer ce qu’il pouvait faire pour cette malédiction, et c’était bien mieux que ce que l’elfe pensait. Ainsi il pourrait créer une barrière a ce sort, ce qui aurait une incidence heureuse… Pour eux. Il laissa le traceur commencer a tisser le sort de confinement. Il aimait toujours autant voir celui-ci faire ces gestes improbables et poétiques. La lutine, étant donné son langage uniquement basé sur les geste, devait trouvé ceci encore plus captivant… Il lui faudrait utiliser beaucoup d’énergie pour bloquer ce sortilège un temps. Et l’assassin le voyait, son ami semblait assez hésitant, et surtout las. Quand il lâcha enfin son sortilège, il sembla presque s’écrouler. Il avait bien plus d’énergie qu’il ne le pensait, cet Hideki, et s’il libérait enfin ses pouvoirs ce sort n’aurait été qu’une formalité. Mais il avait préféré attendre un peu, et l’elfe pouvait comprendre que ce traître a sa patrie avait peur d’un jugement. Il avait peur de Yuu, il avait le pouvoir de la vaincre, c’était sur, mais il ne pouvait s’empêcher d’avoir peur d’elle.

Elle était fascinante, et même maintenant Lethao se demandait si elle n’occupais pas une partie de son cœur. Elle était une âme torturée, une victime de plusieurs évènements terribles qui avaient fait fuir presque tous ce qui était bon en son cœur. Elle était corrompue et intelligente, et elle disposait d’un soutient des plus puissant. Mais elle serait vaincu, tous comme l’âme maléfique qui se terrait derrière tous ceci. Et ils seraient vaincu a cause de leur trop grande confiance en eux. Même si les grottes étaient maintenant bien vidée de la population survivante, envoyée vivre dans des dizaines de cachettes ou ils seraient en sécurité, maintenant une partie de ceux qui avaient du fuir par leur inexpérience en matière de combat avaient choisit la voie de la guerre. Et pour la première fois de leur histoire, la Guilde des assassin formait des personnes non sélectionnées au combat, bien sur, ils ne seraient pas formés a tous leurs savoir, mais 226 personnes prêtent a se battre, avec un équipement de très bonne qualité et des formateurs parmi les meilleurs de tout Fabulya, c’était le début d’une milice ou tous seraient supérieurs a des soldats autres que les gardes d’élite de Koory et Omlid. De plus, ils étaient formés sur les faiblesse des créatures maléfiques les plus courantes sur les champ de batailles. Et chaque jour, dans ces grottes pouvant accueillir près de 1000 personnes, de nouveaux volontaire prévenus par les exilés venaient pour se battre. Bien sur, aucun des exilés ne savaient ou se trouvait exactement leur cachette, la seule indication étant :


« Allez a Volky, promenez vous dans les rues désertes, avec dans la main droite une clé bien visible et un foulard blanc et rouge. »

Ces personnes étaient alors capturée par des groupes de la nouvelle milice, les personnes attaquée ayant aussi reçut comme information de ne pas résister si les tenues des assaillants étaient blanche et rouges avec une clé dessinée sur le torse et aux épaules..

C’était l’elfe qui avait fait lui même le design des tenues, avec une signification pour chaque chose dans celle-ci. Le blanc signifiait de façon logique la pureté, et le rouge le sang, la clé était la clé vers la liberté. Donc la traduction était des gens purs faisant couler le sang pour gagner leur liberté, et celle de leur pays. Car justement, ces capturés n’étaient pas emmenés directement dans la grotte, mais passaient un grand nombre d’épreuves avant de pouvoir arriver chez les assassins pour être formé. Aucune n’était physique, car celui-ci se développerais avec l’entraînement, toute étaient mentale. Ainsi, pour superviser les épreuves un groupe d’élite avait été formé. Un magicien rebelle de Koory, qui avait déserté pendant la bataille pour Nelta, et qui avait du pour cela tuer bon nombre de ses camarades. La deuxième personne était une assassin qui ne partait presque jamais en mission, du fit de son pouvoir plus qu’utile, il était réservé pour la soustraction d’information et les interrogatoire : son pouvoir inné était de savoir de façon instantanée si ont lui disait la vérité ou non. Et la troisième personne a rejoindre ce groupe d’investigateur était une ancienne amie d’Elindwë aux pouvoir télépathiques semblable, mais de bien moins haut niveau.

Il agissaient ainsi : le magicien sondait chaque personne capturée pour détecté si un sort avait été jeté sur un des membres de ce groupe, ou pour savoir si un magicien se trouvait parmi eux – celui ci aurait alors des test bien plus poussés de la part des deux autre membres, et l’escouade ayant capturé ce groupe serait passé elle aussi au peigne fin pour détecter un sort de localisation ou autre. – Si une des créature capturée avait un sort de localisation ou même de renforcement des aptitude lancé sur lui, il était irrémédiablement détruit. Les lieux des épreuves étant différentes a chaque fois, venir dans une pièce ou avait eu lieu une épreuve pour les ennemis signifiait une mort certaines, des pièges étant posés dans la supposition de cette venue. Les personnes une fois débarrassées de ces éventuels sorts, étaient conduit a l’aveuglette dans un nouveau lieux, ou l’équipe composée des deux autres membre s’occupait de connaître tout sur chaque membre, en leur posant des questions précises et ou les capacité des deux enquêteurs étaient misent en contribution en même temps, pour établir un portrait psychologique de chacun, portrait qui était mit par écrit et envoyé dans une salle d’archive conçut spécialement pour la milice, et ou ils pouvaient être consultés a n’importe quel moment par les formateurs. Ces profils servaient a déterminer qui pourrait ou non entrer dans la milice. Les espions étaient envoyés de façon courante pour tenter de pénétrer l’organisation, et étaient supprimés sans les prévenir dès l’instant ou ils étaient découverts. Les profils non aptes était archivés aussi, et les personnes concernées se retrouvaient téléportés a divers endroit de Nelta sans danger pour eux. Pour finir, les personnes sélectionnée étaient placée sous la coupe de certains formateurs, selon leur profil psychologique, pour former des équipes soudée agissant ensemble sans se gêner. Quelques couples s’étaient d’ailleurs déjà formés dans les escouade, ce fait n’étant pas interdit dans la limite ou les couples ne devaient pas sacrifier leurs camarades pour se sauver les uns les autres. Mais encore une fois, les couples étaient approuvés et déplacés dans une autre escouade ou non, toujours en se basant sur leurs profils, ou alors s’ils n’étaient pas approuvé car devenus dangereux pour leur entourage, ils avaient la possibilité soit de se séparer, soit de quitter la milice, un sort irréversible serait alors lancé sur leur mémoire pour les empêcher de se souvenir des lieux exacts de formation.

Donc, même si la création de cette milice devait être connue des ennemis, leur localisation et leur effectif restait un mystère chez les ennemis. Yuu devait sans doute avoir comprit que les assassins les formait, car elle était loin d’être idiote, et elle devait mettre au point un plan pour y remédier… Si elle y arrivais.

Revenons enfin sur notre sujet principal. Lethao avait maintenant vu son apprenti sceller le sort qui affectait Naa. Il allais maintenant en donner les origines.

_________________


Dernière édition par le Sam 5 Jan 2008 - 0:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 4 Jan 2008 - 23:54

« Hideki, je suppose que tu aura besoin de te reposer, mais essaye de tenir le coup. Ce sort que tu a sceller prouve ta grande puissance magique, tu devait être d’une famille encore assez proche des elfe… Cette rune que tu a donc faite prisonnière, retient en le dessin. Et surtout ne l’utilise jamais. Celui qui l’a fais devait penser qu’une ennemie était une bonne cible, et il se trompait. Il ne le sais pas pour l’instant, mais en utilisant cette magie, il a perdu quelques années de sa vie et tant que cette rune existera sur le bras de Naa, il perdra de façon périodique, je dirait une fois tous les 1 ou deux jours, 1 ans d’espérance de vie. Et quand le sort brisera sa prison, il perdra au moins 10 années. Parce que ce n’est pas un sort humain, j’ai appris a reconnaître ces runes grâce aux parents d’Elindwë, que tu a déjà croisé ici sans le savoir, car ce sont deux de tes professeurs, libre a toi d’essayer de deviner qui ils sont. Ce sont des runes venant de Drow, les elfes noirs dont la magie a été corrompue et est semblable en quelques point a celle que Koory utilise. Mais une chose différencie fortement ces deux magies : la magie corrompue des elfes noirs utilise une quantité de magie astronomique par rapport a la votre. Et chez les humains, pour combler le manque de magie dans vos veines, les sorts utilisent votre force vitale. Des études elfiques, et ce même si je n’approuvait et n’approuve pas les méthodes utilisées, ont prouvés que vos sorts, même si puissants, sont fait d’une façon qui puisse peu dans vos ressources magique et vitale.

Aussi, un magicien de Koory même en utilisant souvent des sorts appris a Koory n’utilisera pas plus d’un ans de sa vie pour ces sorts, deux années pour ceux qui font la guerre. Mais la cruauté, enfin selon mon point de vue, leur a donné l’idée de faire lancer des sorts de drow aux cobayes, sort inoffensif bien sur, mais qui ont fait mourir très vite les sujets utilisés. Parce que comme les elfes normaux, nos cousins maléfiques ont uniquement une essence magique qui coule dans leurs veines.

Regarde un elfe saigner, tu verra que le sang ne coagulera pas, mais il s’évaporera au fur et a mesure que la blessure guérit. Notre magie s’en vas dans les airs avec le sang, mais se reconstitue tous les jours tant que nous mangeons. Et la magie provient donc d’un instinct naturel chez eux comme chez nous. Mais contrairement a nous, il ne naissent pas avec un pouvoir, et ils ont donc trouvé une façon différente de l’utiliser. Ils ont créés des runes, des support a l’utilisation de leur magie. Comme vous ils peuvent la tracer dans l’air, ou, chose que vous ne pouvez faire, utiliser des support gravés ou forgés pour utiliser ces sorts. Car les runes sont autrement plus complexe que les vôtres, avec des différences de tailles dans les courbes, qui vous forcerait a repasser une courbe plusieurs fois pour qu’elle ai la bonne taille a tel endroit, et a refaire le tracé complet si elle n’est pas assez uniforme. Parce que chaque rune a été créés avec le même amour que nous créons nos œuvres d’art. Parmi les plus belles et dangereuse que j’ai vu, il faudrait une bonne heure pour en tracer une au complet. Car elle étaient gravée sur des boucliers de taille humaine, et détaillé d’une manière improbable quand ont connaît votre science du tracé. Le sort utilisé sur Naa était un sort utilisé pour faire des esclaves, simple et efficace, mais avec un contrecoup désagréable : si l’esclave en question était blessé, le lanceur de sort ressentait la douleur et devait transmettre de sa magie a l’intéressé pour que la blessure ne devienne pas réelle sur lui même. Tuer l’esclave revenais a mettre KO le possesseur pour une bonne journée, voir deux, le temps que sa magie se régénère.

J’ai vu des gravures de batailles Drow montrant des sorts capables de couper un dragon en deux, en utilisant a peine un dixième de la réserve magique de l’utilisateur, donc avec un sort pareil, un Drow pouvait tuer 9 dragons sans problème, en ayant encore assez d’énergie pour se battre ou fuir. C’est une des raisons qui ont déclenché une guerre entre nos deux peuples. Ils avaient la même espérance de vie qu’un elfe normal, la même réserve de magie, mais ils étaient corrompus au point que rare étaient ceux qui ne servaient pas le mal, ou leur propre intérêt, et ils avaient une variété de magie utilisable bien plus grande et puissante que nous autres, simple elfes. La guerre a tuer près de 25000 elfes, dont l’effectif total était de 40000, face a l’armée composée de presque tous nos cousins, a savoir 3500 Drows. Aucun n’a survécu de leur coté a cette bataille, mais ça te laisse une idée de leur puissance. Il existe encore quelques millier d’elfes dans ce monde, et il doit encore exister 200 Drows. Mais si une bataille entre nos deux peuples devait encore avoir lieux, et ce malgré le fait que leurs runes les plus dangereuse ne sont plus connues par leur peuple, il n’y aurait plus assez d’elfe pour que notre race survive. Tu ne le sais peut être pas, toi non plus Naa, mais toutes ces dernières guerres font que les elfes ne sont plus très nombreux.

Regardez, parmi tous ceux qui habitent dans cette grotte, nous ne somme que 13 elfes. C’est un très faible nombre surtout quand l’on sais que 12 d’entre eux, moi compris, font partie de la guilde des assassins, et ont tous leur licence. Aucun des apprentis assassin n’est elfique. Ma race se meurt et la plupart des nôtres ont décidés de ne plus prendre part au guerres. Les quelques chefs de clans elfes m’ont transmit le fait qu’ils partaient se cacher dans les grottes et forets originelles, qui sont des lieux que seuls nous connaissons. Ce sont les endroits a la limite de notre monde ou sont apparus les premiers elfes et fées.

A, pour l’anecdote, les Drow sont en train de changer aussi, apparemment le dieux qui les avait corrompus a la base a totalement disparus et son influence c’est effacée. La race des Drow a commencé a retrouvé son libre arbitre, et j’ai ouïe qu’une 50 d’entre eux avaient changé de camps, en partie a cause du fait que le dieu derrière ces évènement ne les vois pas d’un très bon œil. Je crois que les Drow sont des créatures que son ancien supérieur avait créé, et il est possible qu’il veuille les éliminer pour cette raison. Après notre mission, j’ai d’ailleurs rendez vous dans un lieux secret pour parlementer avec le chef de leur rebellions. Si nous réussissons, je t’invite donc aussi a te joindre a nous Naa. ( Et oui, je planifie déjà pas mal de choses ) Mais je crains que pour sceller notre alliance nous ne soyons forés a leur redonner quelques unes de leurs anciennes et puissantes runes. Mais comme dit un vieil adage, les ennemis de nos ennemis sont nos amis, du moins pour un temps.

Voilà, si vous voulez me faire part de vos réactions quand a ce que vous venez d’apprendre, je vous en prie, mais une seule personne a la fois. Tu peux laisser la parole a Naa en premier s’il te plais, Hideki. Je te traduirais ce qu’elle me dira une fois qu’elle aura finit de parler ( donc tu prendra ça en compte pour ta réponse, tu aura la connaissance de ses « paroles » ). »

L’ombre avait pensé qu’une petite leçon d’histoire ne ferais pas de mal a son apprenti, et que ses premières paroles intriguerait celui-ci, si du moins il les avait retenues. Il en savait plus sur toutes la races de Fevlia que beaucoup, même pour un assassin ses connaissances dépassaient de loin la normale grâce a ses excellents professeurs et a sont lien avec celle qu’il aimait. Depuis des années, a chaque fois qu’ils rentraient de mission, ils achetaient des encyclopédies sur les races des pays qu’ils visitaient, et chacun en lisait et apprenais le contenu de différents livres, le transmettant de façon volontaire a l’autre. Aussi ils avaient pus recouper les informations ensemble et avec quelques professeurs pour faire des livres plus complets que tous ceux achetés, mais qui n’étaient pas transmit aux apprentis, ces connaissances n’étant accessibles qu’aux détenteurs de licence, et la quantité d’information était tellement grande qu’ils faudrait plus de deux ans pour en apprendre le contenu.
Mais le plus important dans ces information était que si les Magiciens de Koory avaient eu accès a des connaissance sur les runes, ils pourraient utiliser des sorts surpuissant, le plus terrible était un sort qui coûterais la vie a au moins 50 magiciens de Koory juste au lancement, mais dont le pouvoir était suffisant pour raser toute une ville et ses habitants. Il fallait une journée complète a 100 Drow pour tracer l’énorme rune, et ce sort les épuisait complètement, les faisant tous s‘évanouir a la fin, mais le pouvoir dévastateur de cette rune avait été utilisé deux fois déjà, une fois a Omlid, une autre a Nelta. La première fois, ce fut lors du grand exil.

Tous les elfes corrompus s’étaient assemblés a Omlid pour demander au grand roi dragon de le accepter dans son royaume maléfique, mais ne voyant en ces être que de simple elfes traître, le roi se décida a les chasser de ses terres. Mal lui en coûta, car son armée stationné dans sa capitale fut rasée, ne provoquant que peu de pertes chez les Drows. Un siège commença alors, et le roi attendait les renforts demandés avant de faire une sortie. Les elfes noirs comprenant qu’il ne comprendrait pas ce qu’ils voulaient, il décidèrent de raser la ville. Il lancèrent un Ultimatum, demandant qu’une partie bien éloignée de Netla leur soit donnée en échange ils se joindraient aux force d’Omlid pour défendre ce pays lors d’invasions ennemis. Encore une fois, le fier dragon leur ris au nez, et il périt en même temps que sa ville, rasée par des centaines d’éclairs magiques qui frappèrent uniquement la ville et ses habitants, le sort étant d’une précision impitoyable, et qui frappais aussi les rares a réussir a sortir de cet orage artificiel. Un nouveau roi fut nommé, et les Drows originels purent prendre possession de leurs terres, le nouveau monarque, ancien général dragon des armées du pays sombre, fut bien trop heureux d’avoir une aussi terrible puissance à leurs cotés. La deuxième utilisation de ce sort fut d’ailleurs utilisé pour forcer les armées de Nelta a sortir des terres vaincues d’Omlid. La surprise fut telle que ce Pays maléfique fut libre du jours au lendemain, mais les Drows refusèrent d’attaquer Nelta en représailles, et ce fut la fin d’une des guerres entre les deux pays. Depuis, plus jamais Omlid ne fut occupé, enfin du moins jusqu'à la grande extermination des Drows, qui gardèrent malgré tout leurs terres en remerciement des services passés ( et surtout par la peur du monarque de cette époque de se voir tué et sa capitale rasée, ne sachant pas que cette rune était maintenant ignorée des dits Drow. ).

_________________


Dernière édition par Lethao le Jeu 15 Mai 2008 - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Sam 5 Jan 2008 - 12:47

Naa avait a peine terminé de parler qu'un bruit se fit entendre. La poignee tourna, et l'on vit debarquer le magicien blond. Elle avait plus ou moins senti sa presence aussi elle ne sursauta pas, mais elle se demandait combien de temps il avait ecouté aux portes, et ce qu'il avait entendu ou non. De toutes facons, il ne comprenait pas son langage, pour le moment. Alors il ne risquait pas de comprendre ce qu'elle avait dit.... Alors pourquoi ces paroles, des qu'il avait franchi la porte? Comment savait-il qu'il y avait un sort si il ne comprenait pas son langage? Elle comprit assez vite. Il avait du lire en elle. Ce n'etait pas tres poli, d'ailleurs elle fronca legerement ses epais sourcils. Mais elle se laissa faire, pourquoi l'epecher de faire son sort alors qu'il pouvait entraver la malediction. Le magicien utilisa sa magie, Naa comprit que c'etait un Traceur.. assez experimente, d'ailleurs. Elle avait deja vu des Traceurs de base, leurs traits n'etaient pas aussi lisses et adroits, precis, que ceux du magicien. C'etait si joli la magie lorsqu'elle etait bien executee... Dommage qu'elle serve a de mauvais desseins, songea-t-elle. Enfin il activa son sort, et expliqua la teneur de son sort. La lutine jeta un oeil sur son epaule. Des traits fins entouraient en effet son sort. Elle sentait un peu ses traits sur sa peau, ca chatouillait un peu. Elle sourit legerement au magicien, lui faisant un sourire, le remerciant en silence.

La petite lutine avait un peu de peine a etre partie de Swilyara, mais ce sort progressait vite, alors elle ne preferait pas mettre en danger les siens. Les espions etaient plus nombreux que ceux de Nelta, environ trois centaines, en comptant les apprentis. Ce n'etait pas une puissance a negliger, c'etait sur, mais ils n'avaient pas encore essuye les attaques des forces de Yuu et d'Amos, alors on ne pouvait absolument pas comparer encore. Ils attendaient ces forces avec impatience. Mais Swilyara etait une terre bien plus complexe a proteger a defendre que Nelta... Chaque terre etait comme un pays different, sans etre forcement different, ce qui rendait tres dure la comprehension du systeme du pays. Swilyara etait decoupee en sept territoires, delimites par des frontieres naturelles, et qui montraient des espaces tres differents... Mais surtout, il n'y avait pas de gouvernement central. Autant Nelta etait gouvernee par Neiran, autant Swilyara n'avait rien de ce genre. On gouvernait ville par ville. Une ville par territoire, dirigee par un maire, qui n'avait droit que sur sa cite, et pas sur le territoire en dehors. Il y avait bien quelques villages independants, mais ils etaient rases des la premiere attaque. De toutes facons, la plupart des habitants etaient concentres dans ces villes. Le reste des creatures "pensantes" comme disaient les humains, hautains, etaient des animaux intelligents comparables aux Zafaras mais qui n'avaient pas construit de civilisation comme eux, et qui erraient en quete de gibier. Alors pour prendre une decision, c'etait dur... D'ailleurs, les assassins de Swilyara avaient un statut different selon les pays. Qualifies quasiment de divinites dans les Terres de la Nature, ils etaient chasses des Terres de l'Eau comme des malpropres. Ou tues, si ils etaient aventures trop loin. Mais les assassins n'avaient pas de frontiere, c'etait bien connu, alors ils avaient quand meme quelques espions a Aquaria.

Aquaria etait d'ailleurs une ville tres fermee. Depuis la guerre avec les Terres du Feu, les habitants ne voulaient plus avoir affaire aux autres, ils s'etaient refugies dans une grotte sous-marine ou ils pensaient ne plus a craindre les attaques exterieures. C'etait sur, les habitants des terres de feu n'allaient pas se risquer dans l'element qu'ils abhorraient le plus, la plupart des habitants etant des nymphes ou des elementaux de feu. Mais apres, si c'etait une protection efficace contre Koori, ca restait vraiment a demontrer. Les magiciens, si ils localisaient precisement la grotte, pouvaient la faire s'ecrouler sur ses habitants, en unissant leurs pouvoirs. Et cela marchait pour toutes les villes de Swilyara. Folcius, qui n'etait qu'un amas de huttes sans aucune protection, la plus facile a detruire d'entre toutes malgre les creatures puissantes qu'elle abritait. Cikla, protegee des magiciens en la mettant sur des nuages magiques, mais certainement pas protegee des demons volants d'Omlid. Ladokiça, qui abritait les derniers representants des lutins, etait simplement perchee dans les arbres. Deleniss, n'en parlons meme pas. Une rustique ville, meme si quelques sorts la protegeaient. Gitel etait perdue sur un iceberg attache a la rive par magie, plus que facile d'acces... Luminos etait a la limite la ville la "mieux" protegee, ses habitants etant un peu disperses dans les bois enchantes, qui etaient eux meme proteges par les Elemontes de Lumieres. Or la magie d'Omlid etait impuissante face a celle-ci, tres puissante. Seuls les magiciens de Koori pouvaient a la limite rentrer dans ces bois. Oui, cette ville pouvait plus facilement resister a l'envahisseur.

Mais ces villes n'avaient pas jusque la conclu le moindre accord entre elles. Non les differentes villes se battaient entre elle, mettant leurs territoires a feu et a sang, tuant les pacifiques errants, ou les Fees et les Lutins qui dans les terres de la nature, n'avaient rien demande, mais se faisaient decimer. Les Fees avaient mieux resisté à l'envahisseur que les Lutins, presque completement aneantis. Enfin donc l'entente entre les differentes nymphes et autres creatures elementales n'etaient pas au beau fixe, non on attendait le moindre pretexte pour se chercher querelle, comme Nelta et Omlid avant la chute de la princesse dragon. Entre la Lumiere et les Tenebres, entre le Feu et l'Eau, ce n'etait pas la meilleure entente. Mais depuis quelques annees, les assassins avaient oeuvre pour la meilleure entente de Swilyara. Ils avaient obtenus de quatre pays, les Terres de la Lumiere, de la Nature, du Feu et de l'Air, qu'ils elisent un representant autre que le maire, et que ceux-ci se rencontrent pour decider des differentes affaires de leurs pays. C'etait l'Union Inter-frontalieres de Swilyara, qui avait pour but de reunir des causes communes. Pour le moment, cette union etait a but entierement militaire, au vu des evenements qui allaient arriver avec Koori et Amos. Les pays concernes avaient decide designer un traite de paix, et combattaient maintenant sous les memes couleurs. Un drapeau a fond blanc, avec un dessin de dragon en traits noirs dessus. Car toutes les couleurs sont comprises entre le noir et le blanc. Et le dragon a Swilyara etait present sur tous les pays, sous differentes formes. Dragons d'eau, de feu, de lumiere...

Bien sur cette union allait etre menacee par les evenements a venir. Et si tout le territoire etait sous occupation, il n'y aurait sans doute plus d'armee. Mais l'union resterait la meme, et l'on s'aiderait, avec la milice secrete mise en place dans ces pays. C'etaient des gens recrutes, formes un peu a la maniere des assassins, mais destines surtout a etre soldats et non espions, donc l'entrainement etait moins dur psychologiquement, un peu plus phyique par contre, et ces gens pourraient aider. Il y en avait deja une trentaine de formes, et une soixantaine d'apprentis, deux par "titulaires" du titre environ. L'entrainement durant environ trois ans, les apprentis allaient d'ailleurs bientot etre titularises et recevoir d'autres apprentis. La formation serait plus difficile avec les soldats du mal qui arrivaient, mais la milice allait certainement aider les assassins a lutter, notamment pour les coups de force armes. Cette union ferait la force de Swilyara, comme ils n'avaient pas attendu d'etre envahis pour organiser une eventulle resistance. Il ne manquait plus que les envahisseurs. Et les quelques pays qui n'avaient pas voulu etre meles a cela, trouvant degradant pour leurs terres de s'allier avec leurs ennemis de toujours. Les Terres de Glace, des Tenebres et de l'Eau etaient ainsi, et rejettaient tout changement. Esperons qu'avec Amos, ils changeraient vite d'avis, se rendant compte qu'ils ne pouvaient pas se battre seuls contre cette grande menace. La milice ne servirait pas dans la guerre a proprement parler, il fallait laisser les soldats de l'union s'en charger, mais elle trouverait son utilite en cas de defaite. Naa se dit que malgre tous leurs efforts, les armees de l'union se feraient certainement vaincre... Pas assez de soldats formes a se battre ensemble, et pas encore une assez grande cohesion entre les differents corps d'armee.

Naa soupira, se demandant si leurs efforts avaient ete vains. Non bien sur. La milice serait tres utile, et amorcer une entente entre les differentes villes de Swilyara ne serait pas inutile. Les differents représentants des pays etaient loges dans le camp des assassins, donc ils etaient tres bien proteges, et ils pourraient continuer a donner leurs directives de la. La lutine revint un peu a la realite, avec la voix de Lethao, grave et harmonieuse, qui s'eleva, parlant a son apprenti, mais commencant un de ses discours comme il savait si bien les faire. Il parlait du sort utilise contre elle. Levant legerement la tete, elle regarda le maitre et son apprenti. Lethao, toujours aussi grave, decrivait la magie drow et humaine. Elle hocha la tete. Elle connaissait les drows, il y en avait quelques uns en terres des tenebres, qui possedaient une magie tres puissante, mais qui pouvait s'averer fatale a qui essayait de les utiliser sans etre prevenus... Naa pourrait bien utiliser le sort qu'elle avait sur elle si elle savait utiliser ce genre de magie, elle ne perdrait pas d'annees de sa vie, les lutins faisant partie d'un derive proche des elfes. Son sang coagulait, mais une partie s'evaporait quand meme avec sa magie. Si elle etait entre la fee et l'elfe, comme beaucoup des derives, elle etait plus proche des elfes que des humains, un lutin etant un elfe qui avait choisi de fuir, mais plus que tout autre, ils avaient voyage jusqu'a Swilyara et avait decide de vivre en symbiose avec les fees, d'ou au fil des millenaires cette taille qui se rapprochait de celle de ces etres ailes. Mais la symbiose avait ete fragilisee par les Humains qui s'etaient exiles de Koori depuis sa destruction... Et qui avait tue beaucoup de lutins... Leur harmonie etait brisee, et il serait dur de la reconstruire, vu le peu de lutins encore vivants sur la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Sam 5 Jan 2008 - 12:47

La magie Drow etait donc redoutable pour les Humains, mais ceux-ci, ecerveles qu'ils etaient ne savaient pas bien s'en servir, il ne se doutaient meme pas qu'utiliser la magie d'une autre race serait dangereux voire fatal pour eux. Naa sourit interieurement. Ah, ces Humains, irratrapables parfois. Les elfes avaient compris qu'utiliser la magie "humaine" serait impossible pour eux qui recevaient des dons a la naissance, mais les Humains eux ne comprenaient pas. Enfin, Naa entendit de la part de Lethao que les elfes etaient une race en train de s'eteindre, et qu'une guerre a venir serait la derniere pour eux, si elle venait a se produire. Il valait mieux pour les deux camps trouver un terrain d'entente.. Et d'apres ce que disait Lethao, les Drows pourraient bientot etre de leur cote. Le monde changeait, si vite, si soudainement ces dernieres annees... Des choses mauvaises ou bonnes pouvaient faire leur apparition... Mais il ne fallait pas trop se precipiter malgre tout,il fallait faire un point, comme eux etaient en train de le faire. Lethao l'invitait donc a se joindre a eux pour aller chez les Drows? Elle sourit legerement. Il allait donc essayer de s'allier avec les Drows rebelles. Mais ils exigeraient bien entendu une imposante contrepartie a leur aide, cela ne faisait aucun doute, comme le soulignait Lethao. Enfin il finit son discours. Naa sourit legerement, l'elfe lui disant de commencer, pour qu'il puisse traduire ce qu'elle disait a son petit apprenti. Elle reflechit un instant. Il fallait choisir ses mots, et reagir a toutes les paroles qu'il avait dite. Elle soupira et commenca ainsi

[Eh bien Lethao tu es toujours aussi doue pour les longs discours qui expliquent toujours aussi bien les moeurs de nos pays. Et tu es bien galant de me laisser la parole en premiere, meme si ce choix est a portee "technique". Bon, je dois dire que tes revelations ne m'ont pas vraiment etonnee, sur le point des Drows. Autant les magiciens Humains sont doues pour la magie, et ont invente un systeme complexe et etonnant, autant certains d'entre eux sont stupides et abuses par le pouvoir. Meme beaucoup, a ce que j'ai entendu. Enfin, ces magiciens si ils continuent sur leur lancee se tueront d'eux meme en utilisant ces sorts trop puissants pour eux. Non pas qu'ils fussent inferieurs, je ne mets aucune espece en avant, mais ce type de magie n'est pas adapte a leur organisme denue de magie naturelle. Ils peuvent etre puissants, ils sont meme de redoutables adversaires, mais ils cherchent de nouvelles voies qui pourront les perdre. Je pense que vous, Hideki, ne cherchez pas autant de pouvoir, les magiciens moderes seront ceux qui au final seont les plus puissants.

Enfin Lethao, je ne pensais pas que les effectifs des elfes etaient aussi.. bas. Disons que les elfes sont connus pour etre assez nombreux... Mais si une derniere guerre vous aneantirait, il est sur que vous n'etes plus aussi nombreux qu'avant. De toutes facons les races elfiques sont toutes en train de s'eteindre, hormis les races corrompues completement tels les gobelins ou les orques, qui eux pulullent a Omlid, a ce que j'ai entendu. Mais les fees ne sont pas tres nombreuses, non elles decident de se cacher, de se rendre invisible aux yeux de tous pour survivre. Les fees de Swilyara vivaient en symbiose complete avec les lutins, ceux-ci protegeant leurs terres pendant que les fees fertilisaient les terres de leur magie, mais les lutins, ne pouvant pas se cacher comme les fees ont ete decimes par le grand exil de Koori, ces magiciens et etre humains qui fuyaient leur terre, aneantie par les dragons. Et comme les lutins ne voulaient pas qu'ils empietent sur leurs teres, la reaction de base des humains de Koori a ete de les tuer. Donc les races elfiques sont en baisse, je dois l'avouer. Il doit rester deux centaines de fees de Swilyara, je ne sais pas pour celles de Nelta, et il doit rester... une dizaine de lutins, peut etre, dans le monde, ce qui demontre notre declin. La magie de notre race en suffira pas, et sans doute serais-je la seule survivante apres l'attaque d'Amos, si Koori s'en mele...

Les Humains la bas ont developpe une telle haine de l'autre... J'ai vecu parmi les Humains, qui ont ete tres gentils avec moi... Mais la difference les pousse souvent a essayer de dominer l'autre, a essayer pour combler leurs faiblesses de se mettre en avant. Ils n'ont pas eu tort,d e leur cote ca a marche. Ils sont combien. Des dizaines de milliers? Des millions? Avant la race la plus meprisee de tout Fevlia, ils sont maintenant ceux qui detiennent le plus de pouvoirs. Desolee Hideki, si je te vexe a ainsi parler de ton espece, en des termes peu valorisants, mais si je devais parler des lutins je les critiquerait de la meme facon, je ne suis pas du genre a vanter les qualites d'un peuple, hypocritement. il faut voir la verite en face, et cette verite est parfois dure a accepter. Tu ne dois pas faire partie de ces Humains, toi, comme tu as ete accepte par Lethao pourtant tres dur, et qu'il t'aaccorde sa confiance. Toi ainsi que quelques uns de tes congeneres, vous devez etre avec ce que vous avez vecu dans toutes ces annes de vie des "visionnaires" comme on dit chez les Humains, brimes car ils n'ont pas la meme vision du monde que les autres.... Enfin, je suis heureuse de vous cotoyer, et serai bien entendu honoree de participer a ce que vous preparez, avec les Drows]


Naa leur sourit legerement. Elle etait Ombre, ils l'accepteraient sans doute dans leur reunion, en plus elle etait issue de race elfique. La lutine se dit, regardant son tatouage que si il mettait autant d'annees de sa vie dans ce sort, qu'il ne survivrait pas longtemps... Et elle serait sans doute libre. Mais avant quels ravages aurait elle le temps de faire. Elle ne preferait pas y penser, il fallait malgre tout tuer ce magicien arrogant qui utilisait toute sa vie dans ses sorts... Cela faisait deja pas mal de temps, il devait avoir utilise beaucoup d'annees, ce cher homme. Elle ricana interieurement. Finalement, son action serait reussie. Elle etait entree en voulant le tuer. Il mourrait en croyant la posseder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Sam 5 Jan 2008 - 16:59

Chacune des deux ombres avait regarde Hideki faire son sort, se sentant un peu gene d'avoir les regards fixes sur lui, il n'aimait pas cela, lui qui faisait tout pour ne pas se faire remarquer. Il s'assit pres de son maitre, tandis que celui-ci le felicitait, lui disant qu'il avait une grande puissance magique pour faire ce sort. Enfin, sans son sceau, il aurait pu faire la meme chose en perdant tres peu de son energie. Le sceau pose par son pere etait bien sur benefique. Il scellait une grande partie de la puissance magique du magicien humain. Hideki ne pouvait pas lever le sort, car son pere etait mort, il ne pouvait pas enlever cette malediction qui l'handicapait. Mais il n'en avait pas envie de toutes facons, cette malediction levee, ses propres pouvoirs pourraient echapper a son controle, et il n'irait pas mieux pour autant, pencherait sans doute plus facilement du cote du mal. Et puis il se debrouillait tres bien avec ses pouvoirs non-scelles, meme si cela n'etait qu'une partie, et qu'il n'en utilisait meme pas la totalite, a cause de la peur qu'ils lui occasionnaient. Enfin, Hideki ecouta le discours de Lethao, et nota quelque chose dans ce discours qui le derangea, il rectifierait son maitre par la suite, se dit-il. Pour le moment il le laisserait parler, car son maitre meme si il avait faux sur quelques points disait globalement vrai, et il n'etait pas dans les habitudes de Hideki de couper la parole.

Il fut surpris d'entendre que les parents d'Elindwe etaient ici, il chercherait parmi les professeurs lequel pourrait etre l'un des parents de la bien aimee de Lethao. Il apprit egalement que quelques uns de ses sorts etaient tres prejudiciable pour ceux qui les utilisait. Hideki songea a Koori, a ses apprentissages. Son maitre Hatsuyuki n'etait pas un de ces magiciens inbus d'eux memes qui ne voulaient que plus de pouvoirs, plus de puissance magique et cherchaient les graces de la Reine Yuu. Non, c'etait un etre sage, qui savait prendre ls bonnes decisions. Et l'une de celles-ci etait de mettre en garde Hideki contre tous ces sorts.
"Tu n'utiliseras pas ses sorts, ils sont dangereux, pour l'humain ainsi que pour les autres, se sont des sorts qui ne sont pas de nature humaine, ils ne peuvent donc pas etre utilises sont risques par nous. Et c'est de la magie corrompue, qui ne sert qu'a detruire, alors que les magiciens se doivent d'agir dans le bien du peuple." Hideki avait donc appris tres tot a se mefier de ce genre de sorts, dont certains pouvaient etre utilises facilement a l'aide des traits, des chants ou des signes, mais qui avaient une portee destructrice tres puissante. Ces sorts anciens avaient ete voles aux elfes noirs et consignes dans des livres de magie dont seuls les plus puissants magiciens avaient l'acces. Lui pendant son sejour au chateau lorsqu'il n'etait encore apprenti n'avait pas eu acces a ses livres, et s'en mefiait. Mais cela ne l'a pas empeche de commettre de graves impairs, qu'il avouerait aux deux ombres plus tard, en esperant que ses erreurs de jeunesse ne soient pas trop degradantes pour lui aux yeux de Lethao.

Enfin, a Koori, au royaume de glace, on apprenait vite aux magiciens ayant un fort potentiel ce genre de choses qui mettaient pourtant en peril leur vies. Car... il y avait un moyen d'eviter cela, aussi horrible qu'il soit. Hideki se pinca legerement les levres, ayant ete victime de cette alternative a un certain moment de sa vie qui n'avait pas ete le meilleur. Enfin, les magiciens de Koori ayant trouve cette solution comme la bonne, preferant ne pas mettre en peril leur vie, ils avaient choisi cette solution.. Et c'est cela qu'il redoutait. Le sort de Naa ne serait pas leve aussi rapidement, ah ca non...

Hideki apprit dans le discours de Lethao egalement que les elfes etaient des etres magiques, qui avaient un instinct naturel, mauvais comme bon. Les Drows pouvaient utiliser un support grave. Hm, c'etait interessant, comme support, plus besoin de tracer indefiniment des signes magiques, de repeter les memes signes, de dire les memes chants, il suffisait d'utiliser les plaques gravees. Hideki songea a cela, se demandant si les magiciens d'antan avaient songe a cette solution. Oui, sans doute, les humains etaient quand meme loin d'etre betes de temps en temps, alors ils avaient du y songer, sans reussir a mettre cela en oeuvre. Les traceurs apprentis ou a faible puissance utilisaient des supports tels que des pinceaux sur des feuilles de papier, des traces dans le sol ou d'autres choses mais une fois le sort active, ces traits se volatilisaient pour cristalliser le sort demande. Ils ne pouvaient donc pas garder toujours le meme support, ils devaient sans cesse refaire les traits. Contrairement aux Drows qui eux avaient trouve un moyen de mettre leurs sorts les plus puissants "a l'ecrit". Enfin la puissance des Drows d'apres Lethao n'etait vraiment pas negligeable. Ils etaient capables de tuer plusieurs milliers d'elfes avec des effectifs tres reduits, alors que vaudrait une armee de dizaines de milliers de Drows... Ca serait une armee devastatrice, pire encore que les dragons.

En effet pour les avoir cotoye, Hideki pouvait dire que les dragons faisaient partie des etres plus plus puissants, les plus forts, ceux qui en quantite suffisante pouvaient causer des degats infiniment grands. Malheureusement, cette espece etait egalement celle qui avait le moins de petits. Ils devaient en avoir un ou deux dans toute une vie, cela suffisait juste pour renouveler la population, les dragons est une race stable, car auparavant si il y en avait trop, si il y avait surpopulation, on arrivait a des batailles pour avoir un peu de nourriture, alors l'organisme des dragons s'etait adapte pour que le nombre ne grandisse pas, ainsi ils auraient toujours les memes parts de nourriture. Xiao voulait asservir les peuples Elfes et Humains pendant son regne, afin d'en faire des reserves de nourriture. Koori avait resiste, alors ils ont massacre tous ces humains impertinents. Les dragons etaient une race fiere, qui avait du mal a admettre qu'il y avait plus fort qu'eux. A l'arrivee de Hideki, il avait du user de tous ses pouvoirs pour obtenir la grace de la princesse dragon et pouvoir rester. Une des grandes peurs de sa vie, cet entretien avec la dragonne. Car les dragons etaient quasiment invincibles, leur armure naturelle etant un peu comme celle de Cizayox, tres difficile a percer. Leur magie etait egalement effroyable, tres puissante, maniant selon leur element toute la puissance du feu, de l'eau ou de la glace. Il avait cotoye des dragons de Feu pendant tout son service militaire a Omlid, et il pouvait dire que les dragons etaient de loin les meilleurs elementaux, pouvant raser des villes entieres simplement en unissant la force de cinq dragons. La detruire, et ne laisser aucun survivant. Cependant les dragons utilisaient peu ceci, preferant bruler les maisons, faire sortir les habitants et les devorer sans autre forme de jugement.

Non, la magie, ils la possedaient dans les veines, ils etaient des etres de magie pure, pire que les elfes, ce qui faisait que l'on pouvait difficilement s'en debarasser, a part en visant certains points du cou, tres precis, ou la bouche. Ceux qui maniaient le mieux leur element, ceux qui a leur simple evocation faisaient trembler les plus endurcis, on pouvait bien dire qu'ils etaient effroyables, en grand nombre. Cependant le grand nombre n'est jamais venu, et ils se sont fait annihiler par Arielle et son compagnon, avant la reconstruction de Nascarian. Les dragons n'ont plus de tete pensante, et comme ils ont une grande part animale, ils se sont completement desorganises, ils ne vivent plus que pour eux, chassant les rares etres qui s'aventurent en leur terre. Mais sans doute Amos a-t-il prevu de rehabiliter ce grand peuple, qui peut s'averer un allie puissant. Et sans doute valait-il mieux pour Swilyara qu'ils s'allient avec les dragons de la bas pour combattre Amos... Il valait mieux pour eux, songea-t-il en frissonant, repensant a Xiao, la princesse des dragons qui l'avait pris sous son aile autrefois. Coup de chance, avec la fierte des dragons... Il avait fallu menacer Xiao de mort pour la faire accepter... Et il avait du jouer a quitte ou double comme assez souvent dans sa vie.

Enfin il ne savait quand meme pas que les elfes etaient en effectifs si.. reduits. Il pensait que les elfes etaient la race qui predominait en cette contree, a Febulya, surotut a Amsya. Et voila qu'il apprenait que c'etait une race a l'effectif crepusculaire, qui se faisait de plus en plus moindre. Il ne l'aurait jamais imagine... Un peuple sur le point de s'eteindre, alors que c'etait celui qui avait un des plus grands passes de toute l'Histoire du monde. Si Fevlia avait ete bati par beaucoup de peuples ancestraux tels les dragons et autres elementaux, les elfes avaient toujours joue un role cle, qu'ils soient corrompus et defigures comme les orques ou les gobelins ou qu'ils soient devenus presque Humains au fil du temps, abandonnant tout appartenance avec leur ancien peuple. Hideki etait peut etre un descendant d'elfe, qui savait, comme le soulignait assez souvent Lethao. D'apres ce que savait Hideki des hauts elfes, ils lui ressemblaient pas mal. Des cheveux d'un blond presque blanc, et aux yeux d'un bleu pur, profond, tres grands. Mais il ne savait pas, et se considerant comme Humain, comme il faisait toutes les betises que commettaient les Humains. Et maintenant les elfes non corrompus, restes les memes qu'il y avait des milliers d'annees, preferaient se retirer du monde pour ne plus rien avoir a faire avec les autres? C'etait une attitude bien lache, pour une race aussi noble, se retirer la ou les etres ancestraux etaient nes. Mais en meme temps, il ne pouvait pas les condamner, ils avaient raison de vouloir sauvegarder ce qu'il restait de leur peuple, de leur vie. Ils avaient perdu la reconaissance, le statut, les terres, ils etaient consideres a Fabulya comme des etres abjects, depuis que Yuu avait etendu sa domination a ce continent. On ne pouvait pas les blamer.

Lethao insista egalement sur le fait que les Drows etaient en train de changer. Une bonne nouvelle, pouvait on dire, le peuple elfique pour le bien n'en serait que renforce. Mais il faudrait leguer une bonne contrepartie, qui n'etait pas moindre, a ces etres, qui voulaient recuperer leur puissance d'antan. Cela ne sera pas une mauvaise chose, si en effet il se joignaient a eux.. le temps de cette geurre du moins, qui risquerait de durer des annees et des annees. Hideki songea aux habitants. Porteraient-ils durement le joug que leur imposerait Koori? Il avait eu vent que dans beaucoup de villages humains, constitues surtout de fuyards du pays de glace, il y avait eu des suicides de masse. Ils ne voulaient pas supporter la misere et la torture que leur reservait Yuu, et preferaient mourir. Car Yuu detestait les fuyards, les laches, les traitres. Ca, elle ne pouvait pas le supporter, et ceux qu'elle rattrapait avaient un sort peu enviable. Les prisons eternelles dont Hideki connaissait le lugubre usage, qui s'averait funeste pour la plupart. Ou les prisons pour le travail force, toute leur vie a construire des monuments, des routes, d'autres prisons pour y entasser plus encore de prisonniers. Cette reine ferait sans doute mourir beaucoup de gens ainsi, mais elle s'en fichait car la plupart, dans leur desespor, avaient une dizaine d'enfants dans l'espoir qu'au moins un connaisse un avenir meilleur. Elle calculait bien son coup, avec la psychologie humaine parfois dure a comprendre pour les autres races. Il etait sur que Lethao ne comprendrait sans doute jamais certains sentiments humains... Lui les connaissait pour les avoir ressentis de nombreuses fois. La jalousie, l'orgueil, la vanite, la paresse, l'envie, l'avarice, tous ces peches que condamnaient des religions etranges, humaines, et qui les considerait comme les pires de tous. Bien sur ces croyances etaient minoritaires, et qui serait assez fou pour y croire, songeait Hideki a chaque fois qu'il en entendait parler. Enfin, c'etait sur que ces sentiments purement humains, Yuu savaient les utiliser a son avantage, on ne pouvait pas dire que la Reine aux longs cheveux blonds soit stupide, non elle etait justement tres calculatrice, manipulatrice. Cela ne marcherait pas forcement avec les elfes, par contre, il faudrait lui trouver une autre maniere d'aborder le probleme.

Lethao invita Naa a parler. Elle coninua a faire ses signes dans l'air, tandis que Lethao disait ce qu'elle voulait faire comprendre. Elle disait surtout qu'elle s'etonnait de ces resultats, tout comme Hideki. La petite Ombre disait un peu de mal des Humains, mais elle touchait des points tres justes. Les Humains avaient absolument envie de dominer les autres. Par contre... Les deux etres elfiques avaient tort sur l'intelligence humaine. Enfin, elle l'excusa de l'avoir eventuellement vexe. Il sourit legerement. Cette femme etait assez charismatique, autant dans son aura que dans ses paroles. Il fallait dire qu'elle ne machait pas ses mots, et critiquait ouvertement. Et elle n'hesiterait sans doute pas a se critiquer si elle faisait des fautes. Ce genre de personnes franches et sinceres, il les appreciait beaucoup, c'est pourquoi il avait aime Warui, c'est pourquoi il appreciait la compagnie de Lethao et de la lutine. D'ailleurs cette espece qu'il ne connaissait pas lui donnait une bonne impression pour le moment, meme si il ne pouvait pas se faire une impression sur un individu isole... Et sur des individus aussi rares. Enfin, ce fut a son tour de prendre la parole. Hideki hesita. Il avait beaucoup de choses a dire. Mais il voulait deja signifier quelque chose qui le demangeait, quant a ce que disaient les deux etres elfiques. L'Humain s'eclaircit la voix, et prit enfin la parole.


"Hm, je dois deja mettre une nuance a ce que vous avez dit. Les Humains utilisent des sorts des Drows, c'est sur. Cependant... Ils ne sont pas aussi stupides que vous emlez le croire. Ils ont fait, comme l'a souligne Lethao, des experiences avec des magiciens dechus qui si l'experience marchait regagnaient leur liberte. Ainsi ils ne risquaient pas de vies "utiles". Enfin, ils moururent donc tous apres avoir garde un moment leurs sorts actifs. Les magiciens se rendirent ainsi compte que les sorts des Drows pompaient dans leurs force vitale, et ils interdirent tout d'abord completement ces techniques. Cela fait longtemps deja. Une des trois grandes dynasties de Koori, celles qui ont fonde la magie telle que vous la connaissez a partir des sorts du pays de Yuu, a trouve un moyen d'utiliser ces sorts sans mettre en peril la vie de la personne qui lancait le sort. En ajoutant quelques traits, on pouvait directement pomper l'energie vitale de quelqu'un d'autre, c'etait cela que d'autres experiences ont montre positivement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Sam 5 Jan 2008 - 17:01

Je pense que vous savez quel genre de personnes etaient utilisees... Les prisonniers, bien entendu. Les prisons eternelles, situees tout en bas, juste en plongee sur le cratere, sont des lieux tres speciaux. On n'y fait pas travailler les prisonniers comme dans la plupart des prisons, auparavant. Non les murs des cellules de ces prisons sont ensorceles. Ainsi en ajoutant un petit trait au sort que l'on choisit, on peut directement pomper dans l'energie des prisonniers... Ou directement dans leur energie vitale. Les prisonniers sont saignes regulierement, pour mettre a vif leur energie vitale, pour qu'on la pioche plus facilement, ils n'ont pas non plus le droit de dormir, on les reveille a coup de sorts qui sont lances aux fers qu'ils ont aux pieds. Et en lancant les voix que l'on entend dans toutes les prisons... Ils veulent simplement mettre a vif l'esprit, pour que les prisonniers ne resistent pas a ce sort... Ainsi les prisons eternelles ne sont pas de simples prisons, mais un reservoir de vies, que l'on peut utiiser a loisir. Ayant eu l'honneur de subir ce traitement, je sais de quoi je parle, de cette horreur de toujours se sentir fatigue... Car pour utiliser des sorts puissants, les magiciens ne veulent pas puiser dans leur propre energie, surtout dans les combats ou pour les maledictions. Les prisonniers meurent donc tres rapidement, en quelques annees en general, cela dependait de leur resistance magique. J'ai survecu uniquement parce que j'etais un descendant d'une autre des trois grandes dynasties, les Miyena, alors j'ai resiste a ce pompage permanent, le plus que je pouvais. Mais a ma sortie... Je ne pouvais vivre qu'une quarantaine d'annees, et mes blessures aussi bien morales que physqiues sont toujours restees. Non, les magiciens de Koori sont intelligents... C'est pourquoi epuiser un magicien pendant un combat est une tache quasiment impossible... Il puisera toujours dans les prisons.

Personellement, je ne l'ai pas fait. Mais j'ai fait de pires abominations, dont je crois bien de vous avertir... Il existe un sort, qui m'a ete appris par des magiciens d'Omlid, qui pompe l'ame d'une personne, et la transforme en energie magique que l'on peut utiliser a loisir. C'est quasiment la meme chose que pour les prisons, en fait... Et pendant longemps, pendant tout mon service a Omlid, et mon sejour a Nascarian, j'ai utilise ce sort, qui permettait d'avoir a ma portee une ame sur laquelle me reposer... Il falllait bien entendu tuer, pour avoir cela. Mais... cela exige une forte contrepartie, dont j'ai fait les frais plus tard...."


Hideki marqua une pause. Il n'etait pas un grand bavard, et les discours l'indisposaient un peu. Il se sentit gene, et son teint pale se rosit legerement sous cette gene, baissant legerement les yeux. De plus il se sentait honteux de devoiler une part de lui aussi sombre, meme si passee. Il se sentait sale d'avoir fait cela, simplement pour plus de puissance, plus de pouvoir.. C'etait lorsqu'il ne savait pas quel etait son reel but, il errait et decouvrait que l'appat du gain, la soif de pouvoir, de puissance etaient des choses tres allechantes, des offres que l'on ne pouvait refuser quand on n'avait rien d'autre a faire de sa vie... Et pour se venger d'avoir ete l'objet de ce pompage incessant, il l'utilisait sur les autres. Honteux. Mais il ne s'en etait rendu compte qu'apres, qu'avec Arielle, cette amitie qui avait efface une partie du mal qui etait en lui. Il finit par precisr au bout de deux ou trois secondes, avant que les autres ne pensent qu'il ait termine.

"Oui, donc ce sort prenait une partie de l'ame du lanceur a la place. Ainsi meme maintenant, je ne suis pas aussi complet que je ne l'etait il y a quelques annees. Les perceptions sont bien plus sourdes, je ne ressens plus le gout des aliments, ou a peine comme un fade arriere gout, je ne me sens plus si concerne par les disparitions, c'est a peine si elles m'effleurent, si ce ne sont pas des amis.. Et beaucoup plus de mal a aimer quoi que ce soit. Mais en contrepartie, on gagne une resistance a la faim et au sommeil, en plus d'avoir l'ame a disposition. A l'epoque cela me paraissait tres penefique pour moi. Grosse erreur, j'en fais les frais aujourd'hui. J'en suis mort, d'ailleurs, la reine de Nascarian ayant connu cela et m'yant execute elle-meme. J'ai gagne le droit de la part de la gardienne des enfers le droit de revenir, avec le meme corps mais immortel a l'age. Je veux juste expier mes fautes, c'est pourquoi je suis encore la, apres je pense que je mettrai fin a mes jours, je ne suis qu'un Humain, qui ne merite pas de vivre plus que n'importe quel mortel, surtout apres ce que j'ai fait. Et pourquoi vous dis-je tout ca, le sort, les consequences? Parce que Yuu a trouve la maniere de l'utiliser, sans mettre sa propre ame en peril, toujours comptant sur les prisonniers. Elle a fait l'essai sur un petit village d'Amsya, et porte toutes les ames tranformees en energie magique dans des objets qu'elle porte sur elle, prets a l'emploi.

C'est pourquoi je vous met en garde, les Humains ne sont pas stupides, lorsqu'il s'agit d'avoir plus de puissance, toujours plus de puissance."


Hideki se tut apres, baissant les yeux. Oui, sans doute se suiciderait-il apres quelques annees, le temps d'aider Lethao a reconquerir Nelta, apres que Yuu soit vaincue, et que tout soit rentre dans l'ordre, il tirerait sa reverence. Bien entendu il ne l'avait pas dit a Warui, elle s'y opposerait. Mais deja qu'il se considerait comme un monstre sans coeur, et qu'il avait de plus en mal a ressentir de l'amour pour elle, comme pour tout autre... Il se ferait oublier, apres tout. Il etait remplacable, Lethao avait des amis sur lesquels compter, il n'etait qu'un de ses apprentis, et si Hideki aimait bien son maitre peut etre son maitre ne le considerait-il que comme un apprenti, et non pas comme un ami. De toutes facons, il retournerait aux enfers. Kitsune le lui avait bien dit. Il retournerait sur terre, en temps qu'etre immortel dans le temps, mais si il venait a mourir d'une autre maniere, quoi qu'il aie fait, quoi qu'il aie accompli pour expier ses fautes il reviendrait chez elle, aux enfers. Simplement il y retournerait le coeur moins lourd, meme si plein de regrets. Hideki sourit aux deux etres, continuant avec un peu plus de mal son "discours"

"Enfin, je n'ai pas grand chose a dire, c'etait juste.. une.. une precision... Je suis heureux de savoir que les Drows changent de cote. Mais si les "hauts-elfes" de Koori connaissaient leurs racines et les acceptaient, peut-etre cela creerait il moins de probleme, mais il ne faut pas croire en n'importe quoi, Koori restera Koori."

Hideki se demandait comment etaient ces Dros. Il n'en avait pas cotoye beaucoup, la bas a Omlid, et a l'epoque il ne connaissait pas le sort pour voir, il n'en avait donc que connu leur aura, de loin. Il voulait en savoir plus, lui qui ne connaissait rien en profondeur a part les Humains, des Dragons et les Zafaras. C'est pourquoi il etait un peu curieux, et enthousiaste. Avant de mourir il voudrait bien savoir le plus possible. Car c'etait cela le but qu'il s'etait fixe. Savoir, le plus possible, et utiliser ce savoir dans la fin qu'il qualifierait la plus juste. Ne plus se fier a ce qu'on lui disait, pour l'influencer, simplement a lui-meme. Mauvaise decision peut etre, quand on savait qu'il cachait en lui une personne particulierement mauvaise.

Enfin, il s'affala a moitie sur l'epaule de Lethao. Ce n'est pas que le sort lui avait pris beaucoup d'energie.. mais si, ca l'avait completement vide. Il ne s'entrainait pas assez, songea-t-il, se redressant un peu, les yeux entrouverts, se sentant vraiment fatigue. Lui fatigue? C'etait assez dur, car il resistait au sommeil a cause de ce qu'il avait dit un peu plus tot... Mais la, il avait vraiment tout fait. Cette journee avait ete tres dure. Deja toute la nuit s'entrainer aux port des poids, puis se casser a moitie le dos, se faire soigner un peu, tout en se faisant sermonner, puis rencontrer l'energetique petite lutine, enfin lancer le sort qui avait emprisonne le sort.. Toute cette journee avait ete fort dure pour l'apprenti, qui essayait malgre sa petite faiblesse de paraitre un peu plus fort qu'il ne l'etait, et sourit faiblement a Lethao.

Mais bon, il se rapella soudain de ce que Lethao lui avait dit. Etre plus a l'ecoute de son corps. Alors peniblement il se leva, et dit a la compagnie, sa voix un peu eraille ce qu'il avait subi dans ces prisons ayant deteriore ses cordes vocales, et cette impression etait un peu plus forte quand il se sentait vraiment fatigue. Il s'inclina legerement en avant, comme on faisait a Koori pour s'excuser. En effet la-bas l'etiquette etait tres dure en ce qui concernait toutes ces formules de politesse et on s'encombrait d'un langage tres chatie, a la Cour. Ayant abandonne ce langage meme si lorsqu'il parlait sa langue cela revenait, il n'avait pas pour autant garde quelques bonnes habitudes polies, meme si paraissant peut etre un peu etranges pour les autres. Il s'excusa donc en ces termes


"Je suis desole de ne pas pouvoir rester plus longtemps... Cette journee m'a epuise, si je ne dors pas dans la demie-heure je m'ecroulerai, il ne vaudrait mieux pas. Je vous souhaite une bonne nuit, desole encore pour tout a l'heure, Lethao."

Pour ce qu'il avait fait, tout a l'heure, pendant son entrainement. Il s'inclina une deuxieme fois, et ouvrit la porte. Il jeta un dernier "regard" sur les deux autres. C'etait peut etre impoli de partir comme ca mais les allumettes qui lui servaient de jambes tremblaient, epinant a le soulever, lui si leger pourtant. Hideki parcourut les couloirs, avant d'arriver dans ses appartements. Il eut du mal a pousser la porte, sa vision magique s'estompant. D'ailleurs il avait failli rentrer dans des murs, sous le regard amuse de quelques personnes qui avaient l'habitude de la precision chirurgicale habituelle de l'aveugle, et qui avaient aide l'handicape a marcher jusqu'aux appartements. Une fois arrive, il se devetit rapidement pour enfiler des habits pour la nuit, et s'affala sur son lit, ne prenant meme pas la peine de soulever ses couvertures. Il s'endormit quasiment aussitot...

Il eut quand meme une petite pensee pour Naa et Lethao. Il esperait qu'ils ne lui en voulaient pas de partir aussi precipitamment. L'Humain serra soucement son oreiller. Pourquoi des larmes coulaient-elles une nouvelle fois sur ses jours..? Il se faisait trop emotif, ce n'etait pas la meilleure chose. Comment ferait-il pour quitter ce monde si il s'y attachait? Non il devait rester parfaitement detache a toutes ces choses, pour mieux les quitter. Il aidait, un point c'est tout... Enfin il aimerait que cela soit un point c'est tout... La mort de Cizayox etait toujours aussi gravee dans son esprit... Il n'etait pas revenu ici pour causer de nouveaux ennuis aux autres... Hideki soupira, essuyant d'un geste ces gouttes d'eau en trop sur son visage blanc, avant de fermer pour de bon les yeux et de sombrer dans le sommeil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Sam 12 Jan 2008 - 3:26

Lethao était tellement pris dans son récit que, comme a son habitude, il n’avait laissé vraiment parler les autres, souhaitant lui même ne pas s’interrompre pour ne pas perdre le fil de sa pensée. Aussi, il se senti légèrement honteux a la fin de son monologue, manquant de politesse, de son point de vue, envers leurs invitée. Mais elle sembla ne pas trop lui en vouloir, même si une réflexion qu’elle fit pour commencer, et qu’il ne transmit pas a son élève, lui dit qu’il avait commit une faute. Il était sans doute encore un peu jeune, et la diplomatie n’était pas réellement sa spécialité. Il glissa donc un geste d’excuse rapide a l’intention de Naa sans attendre, sachant qu’elle le verrai, qu’elle le comprendrait et qu’elle le prendrais en compte sans en avoir forcement l’air. Le pauvre blondinet quant a lui de comprendrait pas, et c’était aussi bien ainsi.
Au fur et a mesure qu’elle « parlait », l’elfe comprit que sa lointaine cousine approuvait une partie de ses paroles. Il savait que son élève le contredirais sur un ou deux points, mais il réglerais ce problème en temps voulut. Même s’il semblait humain, le traceur avait en partie perdu ses attributs humains, sa puissance en était une preuve.
Ensuite, la lutine en vint a parler de son peuple et des fées. Il était aussi au courant pour la situation de ces races, bien que ce constat le déprima plus qu’autre chose. Oui, les peuples qui furent les plus puissants de Fevlia étaient tous en train de disparaître, supplantés par une race moins puissante mais a la reproduction excessivement rapide comparée a la leur. Les humains avaient une vie courte, mais leur capacité a avoir sans problème des enfants tous les 10 mois environs les rendaient particulièrement expansifs, et leur nature vacillante les faisaient très souvent passer du coté du mal, trop aisés a corrompre. Leur cœur cherchait toujours quelque chose, et ils étaient près a toutes les folies pour obtenir ceci. Et souvent, ce qui était recherché était le pouvoir. Aussi, beaucoup comme a Koory se sont mis a jalouser les races nées avec des aptitudes extraordinaires, bien au dessus de celles qu’ils pourraient obtenir.
Car le pouvoir prend différentes directions, et les humains si collectivement, ce peuple avait plus de pouvoirs que tout autre, un individu propre était rarement très puissant, intelligent, vif, et surtout le tout a la fois. Et ceux qui obtenaient une de ces qualité cherchaient toujours a en obtenir une autre par la suite, et encore, et encore jusqu'à en mourir. Mais leur soif de pouvoirs les menaient souvent a chercher a contrôler les masses plus faibles, et l’égalité entre chaque être s’en trouvait alors rompue. Une loi naturelle fait que les être elfiques de nature bénéfique se sentent tous égaux face aux autres, ou du moins ils ne se montreraient jamais méprisants envers ceux qui ont moins de capacités que les leurs, en grande partie du fait qu’avec leur immortalité, un jour un plus faible s’il le voulait pouvait devenir le plus fort.
Mais cette loi a été cassé par les humains, et beaucoup de races en sont venues a haïr une partie des humains car ceux ci n’hésitaient pas a se massacrer entre eux pour qu’un arrive en haut, et soit considéré comme plus fort. Certains, comme Lethao et d’autres n’avaient pas de haine envers ce peuple, mais plutôt de la compassion et de la tristesse. Les humains auraient put être des être si incroyables s’ils ne cherchaient pas toujours a faire la guerre a leurs voisins. Mais surtout, depuis leur arrivée, la guerre était une chose plus courante. Dans les conflits entres créatures millénaires, une guerre ne dure que peu de temps et se fait une fois par centaine d’années au maximum, le temps de revenir a un certain équilibre des forces, le temps que la population revienne a un niveau correct, et souvent, chaque guerre était réglés par un petit nombre d’individus, « les champions » envoyés se battre entre eux, et selon le camps de champions gagnant, une partie du territoires des uns ou des autres était annexés. Donc en comptant les pertes totales entre les deux camps, ont en arrivait rarement a 200.
Les guerres avec l’arrivée des humains, ou plutôt la guerre, se fait tout les 10-15 ans tous au plus, et avec souvent un bon millier de personnes envoyées par les êtres éphémères. Les pertes devinrent donc plus grande, et depuis quelques milliers d’années le nombre de créatures immortelles avaient diminuées en conséquence. D’autant plus que certaines attaques humaines se concentrèrent sur une branche unique de créatures magiques. Et comme pour les lutins, un certain nombre de créatures aussi bien bénéfique que maléfique avaient quasiment disparus. C’était par exemple le cas d’une créature que l’ombre de Nelta avait affronté il y a peu de temps, la Banshee. Selon l’histoire qu’il avait étudié, les banshees avaient comptés jusqu'à 2000 membres pour cette race, puissante et immortelle. Nul ne sait d’ou elles viennent, mais ce que l’on sait c’est que les banshees male étaient quasiment inexistant. Environ 1% de leur population. Mais e que l’on sais aussi c’est que leur reproduction n’a besoin en aucun cas d’une rencontre male femelle. Ce que l’on sais c’est que les rares cas de naissances observés furent pour le moins surprenant. En effet, elle apparaissent n’importe ou, la ou il y avait des humains, et même dans des lieux dénués de ces créatures, avec dès leur « naissance » une conscience propre, et leurs traditions en tête. Elles savaient aussi ou aller, et toutes se réunissaient régulièrement a Omlid.
Mais un jour, une centaine d’entre elle attaquèrent, pour ont ne sais quelle raison, car la banshee n’a besoin d’aucune nourriture, un village fortifié humain. Ce village fut massacré, et peu rechapèrent aux effroyables cris des monstrueuses femmes hurlantes. Mais ces survivants allèrent demander vengeance auprès de leurs amis d’autres villes et villages, et bientôt une grande armée d’homme passa a l’attaque de tous les lieux ou furent aperçut un groupe de ces être fantomatiques. Des hommes et des femmes succombèrent, mais c’est a peine si une cinquantaine de ces créatures survécurent a ce grand massacre. Et depuis, elles vivent cachées, et elles n’attaquent plus que des voyageurs égarés dans le pays du mal.
Pour finir, Naa accepta donc de les accompagner voir les représentants Drows.
Ce fut au tour de son apprenti de parler.
Comme l’elfe s’y attendait, le traceur tenta de redorer, d’une certaine manière, le blason des humains. Bien sur que non, ils n’étaient pas stupide, loin de la, si cela avait été le cas, les humains auraient d’hors et déjà disparus de la surface de ce monde. S’il progressaient encore dans tout Fevlia, c’était uniquement grâce a une intelligence réactive et a une capacité d’adaptation hors du commun. Selon leur lieu de vie, les changements entres eux se faisaient sentir, mais bien moins que chez les races magiques. Non, ils développaient des résistances face aux environnements hostiles, chaleur, froid, montagne ou forets, chaque dérivé se ressemble fortement, seul quelques petites différences de couleur de peau, ou de morphologie sert a déterminer leurs origines. Mais l’enfant née de l’union de deux humain de différentes régions lui n’obtenait pas ces résistances, souvent une seule adaptation, voir aucune. Alors que les créatures elfiques se reproduisant entre elles, si leur race était différentes, l’enfants peux choisir a quelle race il souhaite appartenir de façon plus forte, il gardera une partie des caractéristiques de la race non choisie, mais il développera les particularité magiques et physiques de l’autre.
Hideki continuait de parler de la manière dont les humains utilisaient les plus faibles pour plus de puissance. Ce discours ennuya un point l’elfe, qui savait déjà tout cela. Mais Hideki, comme les humains, ne comprenaient pas l’implication d’une utilisation de sort Drow. C’est cette magie qui avait finit par faire des Drow une espèce dont la peau était sombre comme la nuit. Leur magie ne s’en prendrait pas qua l’âme et a l’énergie vitale du lanceur de sort humain, mais détruirait son esprit au fur et a mesure. Les sorts Drows sont tel une drogue, pour un humain comme pour les Drows eux-même. Une seule utilisation d’un sort de cette race par un humain affectera l’esprit du lanceur, lui donnant un besoin d’utiliser d’autres sorts de cette sorte. Et un seul humain atteint de cette folie du sort pourrait utiliser jusqu'à 20 prisonniers par jours, a condition qu’il arrive a puiser suffisamment d’énergie dans les prisonniers, il mourrait rapidement, ou il se trouverais vite a court de personnes dont puiser l’énergie. Quand Yuu s’apercevra de la vitesse a laquelle les prisonniers réserve seraient utilisés, elle arrêterait d’elle même le gaspilleur, qui aurait même tué un humain juste pour faire apparaître son repas, ou porter un livre jusqu'à son bureau. Les Drows sont en effets assez feignant, et s’évitent tout déplacement inutile. Ils ont donc toute une palette de sort plus ou moins inutiles qui leurs évitent les effort ( en vérité faire apparaître on repas consiste a teleporter le repas de quelqu’un d’autre selon ses goûts devant soit, autrement dit priver une autre créature de repas pour avoir le sien sans bouger ). Et ce genre de sort peut se trouver dans des grimoires interdits de base, peu protégés. C’est pour cette raison aussi que les vêtements Drows sont tous décorés de runes de différentes formes, aussi ils ont toutes celle qui leur sont utiles pour la vie de tout les jours sur eux.
Enfin, le jeune homme commença a parler de lui, ce qui intéressait bien plus L’elfe. Même avec tous ce qu’il savait sur lui, certaines partie de la vie de son apprenti lui était inconnue, et il espérait en découvrir un peu plus. Il se doutais de quelque chose d’anormal chez cet humain, mais ce qu’il découvrit lui fit avoir un grand sourire, qu’il ne put cacher, même s’il ne donnerais la raison de ce sourire qu’a Naa. Il avait maintenant les réponse a quelques une de ses questions, et maintenant il savait pourquoi Hideki était le plus puissant humain ayant jamais exister. Celui-ci leur fit d’ailleurs un au revoir et bonne nuit, épuisé par une journée très riche en émotion, et en utilisation de son pouvoir… Et Lethao allait en profiter pour parler avec Naa. Toutefois, il attendit quelques minutes avant de prendre la parole.


« Je m’excuse pour tout a l’heure Naa, j’ai été impoli et si je puis faire une chose pou me faire pardonner, je le ferais. Et en t’inquiète pas, malgré ce que mon jeune apprenti a dit sur la source de pouvoirs des magiciens de Koory, tu sera vite libéré du sort. Je vais te dire une chose qu’il apprendra sans doute par lui même, un jour. La magie Drow est une drogue. Une fois qu’une créature, quelle qu’elle soit, y goûte, elle en peux plus s’en passer. Aussi, d’une manière ou d’une autre, tu sera libéré de tes chaînes rapidement. De plus a ce que j’ai vu, la tache évolue plutôt lentement, de façon expansive au fur et a mesure du temps, logiquement, mais elle n’aura pas détruit la protection de mon élève avant 2 jours au moins. »

Puis l’ombre sourit, il faillit éclater de rire en recommençant a parler après un court instant de pause :

« Tu a entendu comme moi non ? Ce blondinet est immortel, il a une enveloppe immortelle… Il est donc l’équivalent d’un Drow niveau puissance aussi. Tu sais, si sont sort l’a épuisé a un tel point, c’es uniquement parce qu’il n’a cesser d’utiliser la magie depuis tôt ce matin, en plus d’avoir reçut de grand choc physiques. Mais voilà une chose qui va le différencier des Drows définitivement : il n’est pas encore accroc a la magie, parce qu’il se sent encore humain alors qu’il n’est désormais plus que magie. Il a un corps refait par un dieux, il n’a pas pensé qu’en ayant un corps immortel, celui-ci aurait perdu les attributs de base de cette race. Ses enfants seront aussi a surveiller, car ils auront sans doute une partie de sa particularité. Il ne le sais pas non plus je crois, mais il est le premier être humain immortel qui n’a pas viré au mal. Tous les humains quand ils sont devenus immortels ont choisit d’être supérieurs aux humains normaux, et forment tout un tas de créatures devenues une plaie… pour la race dont ils sont issus principalement. Je ne m’attendais pas a une révélation aussi importante et intéressante sur lui, je dois dire que j’en suis encore plus heureux de l’avoir comme apprenti. Imagine s’il avait rejoint a nouveau Yuu et ses maléfices ? Nous aurions déjà perdus. Mais maintenant j’ai compris une des raisons, inconsciente qui l’empêche d’utiliser tout son potentiel magique. Il veux encore être humain, et se considère comme humain et il a peur de ne plus l’être, et de se faire sans doute rejeter de ce fait par le pays qui l’a vu en partie grandir. Car malgré tous ce qu’il a subit la bas, il aime Koory. Il sera toujours un enfant de cette cité, Nelta ne sera jamais sa terre. »

Après cette conclusion, il attendit de voir quelle serait la réaction de son amie. Il ne savait pas si elle se rendait compte de tous ce qui avait été dit ici impliquait. Il sentait aussi que la mission au château de Nelta avait bien plus de chances de réussir a 100%. Ils avaient maintenant un être protégé, du moins en partie, par la déesse des morts. Avoir été ressuscité était un fait d’une extrême rareté, et quasiment inexistant pour les créatures magiques. De toute évidence, les dieux avaient un faible pour les humains, peut être parce que ceux-ci étaient plus proche d’eux par leur caractère. Les dieux aussi avaient leur guerre, et un dieux bon pouvait devenir un dieux mauvais selon son humeur, alors qu’un elfe ou une créature magique ayant choisit sa voie, si les dieux justement n’interféraient pas dans leurs vies, restaient indéfiniment bon, ou mauvais. Et une Théorie veux que le nombre de créatures dans chaque camp évolue selon le nombre de dieux d’un coté ou de l’autre. Dans cette Théorie, il est aussi dit qu’un dieux du mal compte pour 3 ou 4 dieux bénéfiques au niveau de la terre.
Il est aussi possible d’évoluer d’une certaine manière en dieux, mais pour les humains uniquement. Décidément, les humains avaient beaucoup de bénéfices face aux créatures magiques.
Enfin, une fois que Naa eut fait ses conclusion, il lui dit qu’ils se parleraient demain pour finir cette discussion, avec L’élève sans doute, et qu’en attendant ils devraient aussi bien se reposer. Il donnait a Naa sa chambre pour la nuit, il irait dormir dans une des suite voisine, moins confortable, même si de très bonne qualité.
L’elfe s’endormit vite, et il eu un sommeil agité, sa tête pleine d’idées. La nui passa vite, et il était 7 heures du matin quand il se leva. Il alla chercher Hideki, puis ils retourna chez lui, frappant a sa porte pour voir si Naa était réveillée, et il attendit qu’elle lui ouvre. Une fois que ce fit fait, il invita celle-ci a venir au sauna avec eux.


« As-tu bien dormis ? J’espère que oui, moi et mon apprentis allons au sauna, si tu veux y aller avec nous, nous pourrions alors continuer notre discussion la bas. Et il est bon de se débarrasser de la sueur de la nuit et de toutes les saletés de la journée précédente pour commencer un nouveau jour plein d’énergie ! »

Comme a son habitude, l’elfe tenait donc absolument a sa toilette du matin… Et il commença donc a partir en direction des bains, la ou se trouvait le sauna. Des affaires propres seraient préparés pour Naa après le bain, le temps que celles abîmées qu’elle portait en arrivant soient réparés et lavés…

[ Désol pas pus faire mieux Sad ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Mar 5 Fév 2008 - 9:12

Naa ecouta le jeune homme parler, lui qui avait maintenant ses paroles et celles de Lethao comme point d'appui pour sa propre reponse. Il essayait de redorer le blason des Humains. De cette pauvre race qui n'avait plus grand chose de glorieux. Il argumentait sur le fait qu'ils utilisaient des prisonniers. Elle, elle ne le savait pas, c'est pourquoi elle ecouta le recit du garcon avec attention. Il n'etait pas si stupide qu'elle le pensait, d'accord, mais il etait desesperement en train de defendre son humanite. Il fallait qu'il regarde la verite en face, quand meme. Ces Humains etaient assoiffes de pouvoir, et toute intelligence dont ils faisaient preuve etait dans ce sens. Or, pour Naa, l'intelligence etait justement de ne pas se battre pour le pouvoir, juste l'envie de pouvoir et de richesse. Pour un motif aussi interesse que cela. Si les deux Ombres se battaient, elles, c'etait pour essayer de retablir l'equilibre entre les forces "malefiques" et les "benefiques" qui s'etait deteriore depuis un bon bout de temps. Depuis la reapparition d'Amos, depuis que Koori etait reapparu.

Enfin, le recit du garcon la fit frissonner. Les Humains etaient parfois ignobles envers leurs propres congeneres. Alors que les lutins et les fees vivaient sans vraiment de hierarchie, les Humains avaient besoin de dominer et de se sentir domine. Yuu elle-meme etait sou l'egide d'Amos. Le traitement dans ces prisons de Koori etait assez dur pour ces gens.. Non, il etait inhumain, si on pouvait le dire ainsi. Mais il disait avoir fait pire. Tiens donc, cet homme si bon ne serait-il qu'un ramassis d'ordures, pire encore que la reine de son pays d'origine? Lethao n'etait pas averti non plus de ces exactions. Au moins cet homme avait le merite d'etre assez franc. Enfin, si il s'etait rachete, ses crimes comptaient-ils peut-etre moins, cela dependrait de la nature de ces choses. Il commenca en decrivant un sort, un de ces sorts puissants, horribles, qui consistait cette fois a utiliser l'ame des autres pour en faire de l'energie magique. Elle esquissa un froncement de sourcils. Il l'avait utilise. Dans son passe, l'apprenti de Lethao avait donc ete de ces personnes qu'ils combattaient maintenant, de ces personnes abusees par le pouvoir et la puissance que ce genre de choses leur attribuait. C'etait peut-etre pour cela qu'il degageait une telle puissance magique. Il contrasta son propos en parlant de la contrepartie. De la contrepartie, disait-il. En effet, chaque sort avait son prix. Si la magie Humaine etait surtout basee sur le pompage de l'energie, quelques sorts etaient plus dangereux...

L'ame? Les paroles du jeune homme la sortirent de ses pensees. L'ame elle-meme du lanceur du sort etait touchee? Elle pensait qu'il avait reduit sa duree de vie, comme Lethao l'avait dit pour le sort lance sur elle. Qu'il ne serait plus qu'un humain n'ayant plus de temps a vivre. Non, ce n'etait pas le corps de touche, mais l'esprit. Une abomination... Cet homme avait ete une abomination, a utiliser pareils sorts. A la limite, le prix a payer n'etait pas assez fort. Mais il sentait bien les regrets dans les paroles de l'homme, qui s'exprimait sur le ton doux et fluide de la melancolie, du regret amer. Il souriait, mais ne semblait pas bien convaincu de ce sourire habitue. Il dit d'ailleurs sur un ton des plus normaux qu'il etait mort de toutes ces consequences, executes par la reine de Nascarian. Mort. Etait-ce un fantome, alors? La lutine arrivait de moins en moins a cerner le magicien devant elle. Elle attendait la suite, restant silencieuse, ne faisant meme aucun signe, le fixant simplement. L'aveugle reprit, disant qu'une deesse l'avait remis a la vie. Elle lui avait rendu la vie? A lui, cet homme? Mais pourquoi, tout simplement pourquoi? C'etait tant mieux pour lui, mais elle avait du mal a comprendre cette deesse. Relacher un assassin de la pire espece aurait pu tourner au desastre. Heureusement, il semblait s'etre rachete. Il voulait simplement expier ses fautes, en etant revenu, ayant promis que malgre tout ce qu'il ferait de bien, il retournerait en Enfer. Elle ne put s'empecher de ressentir un peu de compassion pour le garcon. Il se debattait pour essayer de paraitre une personne bien, mais malgre tout... ses efforts ne seraient pas recompenses. Il rentrerait "la-bas" l'esprit moins tourmente, c'etait deja ca... Et il disait vouloir se suicider apres avoir fini cette expiation. Elle perdit son ressentiment contre lui, le regardant deja avec moins de durete, n'essayant plus de trouver le moindre de ses defauts. Il se retira, disant etre fatigue. Il en avait ben l'air, c'etait sur. Elle le remercia d'un signe de tete pour ce qu'il avait fait pour elle, meme si elle n'etait pas tres sure qu'il ressente ce hochement de tete.

La porte fermee, elle allait prendre la parole mais voyant le sourire de Lethao, prefera qu'il s'explique auparavant. Il etait un peu etrange cet homme parfois, mais elle ne pouvait pas nier ses qualites evidentes. Il etait doue d'un grand sens du detail, qui lui faisait remarquer tout ce qu'il y avait a remarquer, et d'une logique assez forte sur laquelle il pouvait compter pour tirer des conclusions. Elle prefera s'en remettre a lui avant de prendre elle-meme la parole. Il attendit une minute, deux, trois... Le silence etait pesant, mais finalement Lethao prit la parole. Il s'excusa tout d'abord, excuse que Naa balaya d'un signe de main, ce n'etait pas grave, elle le pardonnait. Il etait si poli, parfois a l'extreme. Il ne fallait pas que les excuses deviennent une habitude. Elle lui sourit, l'invitant a poursuivre, ce qu'il fit sans tarder. Il lui dit qu'elle serait liberee bientot. Elle le pensait egalement, la magie des elfes n'etait pas faite pour les humains, et bientot meme le lanceur du sort comprendrait sa douleur, son erreur. Et elle serait liberee. Surtout que comme le garcon lancait un sort a chaque fois pour empecher le tatouage de s'etendre, ce n'irait pas vite du tout. Malheureusement, celle-ci avait deja recouvert son epaule, et pouvait en prendre possession a tout moment pour donner des coups en aveugle. Elle devait faire tres attention. Pour ne pas blesser ses allies, elle essayerait de ne pas trop souvent se retrouver en face d'eux durant un combat. Le temps qu'elle "guerisse" de ce sort...

Lethao continua en parlant du blondinet, qui etait surement la cause de son sourire. Oui, elle avait bien compris les dires du jeune homme. Lethao en avait tire ses conclusions. Il etait si fort que cela? Pourtant le sceau etait un sort de haut niveau, ce qu'elle voulut faire remarquer, mais Lethao disait bien qu'il n'avait cessé de s'entrainer, s'utiliser la magie, depuis ce matin. Curieux jeune homme. Mais tres interessant pour leur clan. Il se sentait encore Humain, contrairement a certains heros de legende. On racontait souvent que des Humains avaient ete reprit d'entre les morts, avaient ressucites. Mais toujours leur ame, abusee par la puissance de leur nouveau corps, s'etait tournee dans le mauvais sens. Meme si auparavant c'etait des personnes de bien, justement parce qu'avant c'etait des personnes de bien. Lui etait une personne mauvaise, avant d'etre "revenu". Peut-etre ce sentiment, cette envie de se repentir etait a la base du fait qu'il soit du bon cote, a present.

Il essayait de se rassurer, se disant qu'il etait toujours Humain. Mais au fond.. non, comme disait Lethao, il ne l'etait plus. Si il l'acceptait un jour, aurait-il le meme point de vue? Elle n'en savait trop rien, cet homme semblait assez imprevisible. Mais il etait de leur cote, c'etait deja ca. Naa but une autre gorgee de son the, avant de laisser planer un petit silence. Elle reflechissais a ses mots. Que devait-elle dire, exactement? Elle songeait que et homme pouvait leur etre utile, mais en meme temps... La lutine commenca a faire des gestes, our "prendre la parole", repondre a Lethao

[Hm, cet homme peut etre un atout non negligeable, je le concois. Il a une puissance magique tres forte, je l'ai ressentie... Il semble etre resistant, et il semble du bon cote, de ce que j'ai vu. Doux, serviable, poli... Cependant, ce que tu m'a dis tout a l'heure melaisse perplexe, et reservee. Comme tu l'as dis, il a cette "Mauvaise partie" dont je ne sais pas grand chose... Mais cette mauvaise partie utilise plus facilement cette puissance dont tu parles. Meme si tu es confiant, il faut quand meme etre prudent... Et jusqu'a ce qu'il devienne... reellement sur de son appartenance au bien... je pense qu'il faudra le surveiller. N'oublie pas qu'il est ton apprenti, l'un des plus proches de toi, le plus susceptible de pouvoir t'assassiner.Et vu ce que tu me dis sur lui, meme si il n'a pas ta longue pratique, j'ai un peu peur pour toi. Je dois sembler un peu trop paranoiaque, mais je ne fais que contrebalancer ta grande confiance, pour equilibrer. Allez, ne t'inquietes pas trop non plus. Allons dormir comme tu le proposes.]

Il lui donnait sa chambre. Elle accepta avec une petite reverence polie. Il n'etait pas mal vu d'accepter ce genre de choses chez elle, il fallait simplement remercier comme il le fallait celui qui l'avait invitee. Naa se retira, apres avoir souhaite une bonne nuit a l'Ombre de Nelta. Elle se devetit et se glissa dans le lit. C'etait etrange... Etrange de se rapeller qu'Elindwe etait dans ce lit, avant d'etre enlevee. Ah, Elindwe. Son caractere tres fort ne plaisait pas toujours a Naa et il y avait souvent des altercations entre les deux femmes lorsqu'elles se rencontraient, les deux etant assez tetues et au fort temperament. Mais elles se respectaient, Naa connaissait les qualites de la jeune elfe aux antennes rouges, et la considerait comme une soeur d'armes. On peut bien ne pas sembler s'entendre mais s'apprecier quand meme. Ah, les difficultes des relations humaines ou elfes etaient parfois les memes. Ambigues. Elle sourit, la tete sur l'oreiller, avant de rabattre la couverture sur elle. La petite lutine s'endormit aussitot, se demandant ce que leur reservait le lendemain, comme surprises.

Toc, toc. Les coups doucement deposes a la porte ne reveillerent pas la lutine, elle etait deja en train de s'habiller. Naa avait emporte des tenues de rechange dans son sac, heureusement ou elle empesterait. Et elle avait besoin d'un bon bain, son voysage d'hier l'avait marque, entre le contact permanant avec le cheval et ce soleil aveuglant qui l'avait frappe toute une partie du voyage... Elle rit un peu, se demandant si les gens avaient les memes coutumes que chez elle. La-bas, on prenait les bains en toute mixite, le matin. C'etait les "contrees sauvages", que voulez vous. Pour les Fabuliois, ce genre de choses etaient horribles, obscenes. Pour eux, pas vraiment, il ne se passait rien de special dans ces bains, on prenait simplement le bain ensemble.. C'etait tout. Elle finit de s'habiller avant de rejoindre l'elfe. Les habits qu'elle portait n'etaient pas bien adaptes pour le combat mais elle avait pris ce qui lui tombait sous la main. La tenue avant la toilette n'avait pas d'importance. Naa ouvrit donc a Lethao et lui fit un sourire radieux, un signe de la main disant bonjour. Elle semblait encore ensomeillee, avec ses cheveux en bataille et ses yeux a moitie fermes. La petite lutine les suivit, regardant un peu aux alentours, admirant les lieux. C'etait assez sobre, mais quand meme plutot esthetique. Ils continueraient leur conversation aux bains, alors. Elle ne put que jeter un coup d'oeil a l'apprenti, se souvenant de la conversation d'hier. Sous son apparence humaine, il etait un etre surtout constitue de magie. Il ne devait pas s;en rendre compte...

La femme se devetit, ayant parfaitement l'habitude de ce genre de bains, entrant dans le sauna, une serviette a la main, surtout pour s'eponger un peu le corps au bout d'un moment. Elle resistait tres bien au hautes temperatures, heureusement au vu de son pouvoir. Elle s'assit sur le banc de bois, attendant les deux hommes avant de dire, s'etirant un peu, mettant la serviette un peu autour d'elle.

[C'est un bel endroit... Et toujours organise selon les principes de Nelta, hein, un esprit sain dans un corps sain. A Swilyara c'est pareil, mais sans doute plus radical, avec sa riviere d'eau glaciale et sa source d'eau chaude.]

Les apprentis les plus recents avaient un peu de mal a s'y faire au debut, le passage crispant par l'eau glacee, puis un peu delassement aux sources chaudes avant d'etre pousses de force dans l'eau froide de nouveau. Au bout d'un moment leur corps s'y habituait, et on attenuait parfois si les apprentis ne resistaient vraiment pas a des tels changements. Les pauvres... Elle songea a son propre apprentissage, mais elle n'avait pas eu du mal a s'y faire, son pouvoir aidant. La, c'etait si delassant, cette douce chaleur... Enfin, douce, pour elle, il fallait bien le dire. Regardant les deux hommes, elle se demanda lequel des deux oserait prendre la parole en premier. Sans doute le maitre, toujours plus bavard et qui osait plus facilement prendre la parole.

[desolee, c'est pas accentue, c'est court et ca a ete long a poster ._. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Mer 20 Fév 2008 - 3:18

Naa avait donc suivit l’elfe et commencé en même temps que lui de se laver. Il prit donc son temps, n’ayant que faire du fait que Naa soit nue avec eux, s’amusant un peu de ce fait pour observer si Hideki, qui était humain après tout, y était tout aussi insensible. Ses origines elfiques lui ôtais tout attrait pour un corps autre que celui de celle qu’il aimait, bien que certaines fois un elfe ait pus se faire abuser par des humaines malignes. Enfin bon, souvent ceux-ci ne s’en vantaient pas même si ces histoires étaient plutôt rapidement connues, racontée par les femmes humaines avec arrogance.

L’expression utilisée par le lutine n’était pas vraiment juste, mais il préféra éviter ce sujet. EN effet, si la propreté était de mise dans la guilde, certains n’hésitaient pas a espacer sous prétextes de missions urgentes leurs passages aux bains. Car si lorsque le nettoyage est quotidien les bains son calmes et agréables, lorsque l’on ne s’est pas lavé depuis plus de 2 journée consécutives, d’autres bains étaient réservés pour ce genre de cas et alors il s’agissait d’épreuves proche de la torture. Une eau a –10 degrés, l’eau étant salée pour éviter le gel, dans laquelle ont devait rester dix minutes sans bouger, avant de passer dans un sauna extrêmement chaud puis une douche d’eau froide pure. La propreté était vraiment importante, mais l’ont pouvais donc passer plusieurs jours sans se laver, et certains assassins pouvaient sentir vraiment mauvais. Quant aux apprentis, Hideki excepté a cause de sa grande résistance aux température de part sa vie, avaient le droit a ce traitement quotidiennement, et souvent une fois devenu titulaires ils préféraient se laver tout les jours plutôt que de repasser par ce lieu.

Maintenant, l’elfe propre tout comme les deux autres, ils pourraient parler. La partie des bains dans laquelle il se trouvaient étant privée, ils pourraient parler sans qu’il y ait le moindre problème. Comme a son habitude, Lethao engagea la conversation.


« Bon, je en vais pas passer par quatre chemins. Comme vous le savez, nous devons nous préparer a attaquer le château au plus vite. Mais avant tout, j’ai quelques sécurité a installer. Une de celle-ci, et non des moindre, te concerne Hideki. Il va être temps pour toi d’utiliser ton épée. Mais avant d’aller plus loin, je vais t’en rappeler les effets exacts tout en les expliquant a notre invitée, qui n’a pas l’honneur il me semble de connaître mon forgeron.

Tu connais mes épées Naa, tu sais combien elles sont redoutables, mais tu en ignore sans doute une des raisons principale. J’ai été atteins jeune de la maladie qui touche un certain nombre d’elfe et vise a les rendre plus humains et corruptible. Si j’en suis aujourd’hui guérit, bien que ce soit un bien grand mot vu l’état des choses, c’est grâce a mes fidèles épées, dans lesquelles grâce a des sorts très spéciaux sont enfermés tout ce qu’il y a eu de mal en moi, et tout ce qui pourrais me venir de mauvais a l’esprit. Cela ne m’empêche en aucun cas de me mettre a la place de l’ennemi pour mieux le surprendre et n’affecte pas mes capacités mentales et physiques, n’ait crainte. Dans les pierres de mes épées, ces pierres qui sont plus dures que de l’orichalque, est enfermé toutes ces choses, et leur puissance viens se fondre dans mes lames, les rendant presque indestructible, et insensibles aux sort, ce qui renforce mes capacités magiques naturelles a détruite les barrières. A et quand je parle de barrière, je suppose que vous pensez aux barrières de protections classiques, mais voici un de mes secrets : tout ce que l’ennemi considérera comme une barrière magique, que ce soit des flammes, des éclairs ou tu vent, rebondit sur moi comme si j’en étais immunisé. Par contre s’il s’agit d’un sort d’attaque alors je n’aurais d’autre choix que de l’esquiver ou d’utiliser mes épées pour le bloquer.

Mais revenons a nos affaires, j’ai donc fait forgé deux épées de ce type pour Hideki. J’en ait eu pour cher, même si ma dernière commande a un prix que je ne vous révélerais pas, heureusement que mon ami me fait moitié prix, car sinon même la guilde des assassins de Nelta ne pourrait la payer. Mais je vous en parlerais tout a l’heure, désolé d’être si volatil.
Ces épées pourraient donc soit donner l’emprise du mal sur l’esprit de notre blondinet, soit l’en libérer. Et pour que un de ces effets soit justement effectif, il faudra qu’il invoque le pouvoir des pierres contenue dans les épées. A ce moment la, son esprit se scindera en deux, et son corps fera presque de même. En fait, un double de lui sortira des pierres, les deux épées a la main, ce double aura les cheveux noirs, la peau sombre et des yeux rouges et représentera tout le mal qu’il a en lui. S’en suivra un combat entre les deux partie physique, sans qu’aucun d’entre nous ne puisse intervenir. Si le Hideki que l’on connais gagne, alors son double maléfique sera aspiré par les pierres, mais s’il perd, alors les deux partie se réuniront et le bien qui existe dans ce traceur sera tout simplement anéantis, il n’aura ni pitié ni compassion, il ne sera plus qu’une machine a tuer et a se faire plaisir.

Donc pour cette affaire, j’ai fais préparer une pièce juste après notre bain, une pièce qui existe depuis longtemps en fait et qui était utilisée pour le stockage. Le mieux est que je vous explique une fois que nous y seront et vous me ferez part de vos réactions quant a ce que je vous ais expliqué en chemin et sur place. Finissons de nous laver, nos habits son propres et près a être enfilés. »


Sur ce, l’elfe se leva et alla se changer, prenant tout son temps. Il ajusta bien son costume, vérifiant que celui-ci fut bien repassé, puis il indiqua d’un geste fluide la direction a suivre, invitant les deux autres personnes présente a le suivre. Le bain l’avais mit d’humeur guillerette, il n’avais pas encore parlé de son état a Hideki, mais il considérait qu’il était avantageux pour lui de ne pas en être pleinement conscient au moment ou il combattrais son double. Ils suivirent un long couloir bien éclairé, et il croisèrent une ronde de la milice. Lethao les salua d’une courbette, avec un grand sourire qui se répercuta sur les visages des gardes en plein travail. Il admira a nouveau le travail effectué par les mages et les artisans qu’ils avaient recruté depuis le début de la rebellions. Au fur et a mesure des jours, ceux-ci travaillaient a rendre le lieu a la fois plus agréable et plus facile a défendre si jamais ils étaient découverts. Les murs se paraient donc de gravures et de tableaux, les un enchantés, les autres cachant des pièges déclenchables à distance, ou tout simplement la pour égayer le lieu, ce qui en faisaient aussi des pièges par définitions. Si jamais l’ennemi venais a avancer, il se méfierais de toutes ces décorations alors que certaines seraient inoffensive, les mettraient donc dans un état de stress mauvais pour la concentration et la réflexion. L’elfe avait demandé a ce que les premier lieux a rendre plus agréables a vivre soient les postes de gardes et les habitations de la milice, ainsi que les lieux d’entraînement. Viendraient ensuite les bibliothèques, pièces de stockages important et les bureaux des membres de son organisation d’espionnage et information. Pour faire court, sa guilde et leurs confort seraient les dernier lieux a être embellis et rendu agréables a vivre. Il venaient de passer a coté d’un poste de garde protégeant les pièces de stockage, et l’ombre admira un bel ouvrage, l’artiste ayant peint, grâce a une peinture enchantée légèrement lumineuse et qui ne craignait pas les éléments, une fresque sur la milice et leurs liens avec les assassins, mais de façon a ce que chaque personnage ait l’air vivant, il voyait même quelques personnes ayant inspirés le peintre. Le tout étant joyeux, le fond représentant vraisemblablement une taverne. Les murs des couloirs menant a la pièce ou ils devaient se rendre étaient quant à eux gravé de façon a représenter une foret dense. Le sort était tel que si ont le déclenchait, des illusions solides des gravures apparaîtraient partout, sauf dans quelques lieux précis ou des murs de protections et une zone facile a défendre se matérialiserait. L’idée était de l’ombre et il avais fallut 10 jours d’enchantements pour réaliser tout les sort complexe qui n’en formeraient plus qu’un, et presque tous les magiciens qui s’occupaient des divers pièges posés la ou la décoration fut refaite s’y étaient attelés.

Un dernier virage sur la droite, et il arrivèrent, lui, la lutine et l’humain, dans une grande pièce ovale, environ 20 mètres sur 30, fermée par une solide porte coulissante en pierre. Un mécanisme magique utilisable uniquement par les elfes et les créatures composées de magie permettais de l’ouvrir. Il fallait pour cela ajuster des jauges mentale contenant de la magie, pour faire pencher l’équilibre d’un coté ou de l’autre. Et pour se faire, la personne ouvrant la porte devait utiliser ses propres réserves magique. Un humain normal serait éreinté par l’effort, si du moins il parvenais a comprendre comment celui-ci fonctionnais, vu que out se passais dans l’esprit et rien n’était perceptible de l’extérieur, si ce n’est peut être le fait que les personnes utilisant le mécanisme se concentrent pendant un court instant.

La pièce en elle même était plutôt sobre, exception faite que les murs étaient entre le noir et le blanc brillant. Aucune source de lumière n’était perceptible, et pourtant elle était parfaitement éclairée. Il s’agissais d’un bunker, mais pas de n’importe quel type, il avait été créé en même temps que ces tunnels, et il avait la capacité de renvoyer toute magie et il était impossible de sortir de cet endroit en ce téléportant. Fait que Lethao omettrait de dire a son apprenti, si jamais celui-ci perdait et qu’il tentais de fuir par ce moyen, il en aurais un horrible mal de crane et serait fatigué largement suffisamment pour qu’un simple autre apprenti puisse le tuer.

Il attendit donc quelques instant, voir si ses deux amis avaient quelque chose a ajouter, avant de commencer ses explications. Puis il s’y attela.


« Comme vous pouvez le voir, cette pièce est un peu spéciale. Elle était utilisée, a tord comme pièce d’archive, alors que c’est une des mieux protégée de tout notre réseaux de grottes. EN effet, elle est protégée par des sorts très puissant qui la protége de toute attaque magique, et qui réfléchis les attaques magiques contre leur lanceur. Autrement dis, lancez une boule de feu sur ces mur ou sur cette porte, elle vous sera renvoyée dessus avec précision immédiatement. Autrement dit, si tu combat ici la supériorité de ton double sur toi a lancer des sorts puissant devient un désavantage. Et aucun des sorts que vous connaîtriez, toi ou lui, ne pourraient détruire cette barrière, je connais l’auteur de cette protection et si son pouvoir est unique, je l’ai vu renvoyer des attaques monstrueuses avec un simple bouclier en bois protégé par sa magie.

A, tant que l’on y est, je vais vous dévoiler un secret : un art a été développé en secret par les elfes de notre guilde, et nous sommes tous capable de transférer notre pouvoir a divers objet, même si cet acte nous fatigue. Aussi, quand l’un de nous meurt, ses pouvoirs restes imprégnés dans ces objets, et ils ne sont utilisables que si l’on connais les paroles qui sont associés a celui-ci, et il faut sceller un pacte magique avec l’objet qui vous sera lié alors jusqu'à ce que vous vous en séparés, par votre mort ou votre volonté. Autrement dit, si l’un de ces objet venait a être volé il ne serait que l’objet premier pour la personne, s’il s’agit d’une cape, ce sera un cape normale pour le voleur, de même pour une épée.

D’ailleurs, une fois que tu aura détruis cette mauvaise partie en toi, je vous donnerais les codes a utiliser pour mes épées. Si je venais a disparaître vous aurez alors en votre possessions mes pouvoirs, une épée chacun. Ce serait toujours plus efficace que tes gri-gri ensorcelés non ? Tien, j’aurai une question a propos du tien d’ailleurs Naa, est-ce que ce n’était pas un cadeau de mon maître par hasard ? Il avait la fâcheuse manie de faire cadeau de mes entraînement en art et magie un peu tout autour de lui. Il m’en a léguer une partie, mais les autres ont disparus, et étant donné que je ne savais pas encore mettre de sécurité sur ces objets a l’époque n’importe qui en ayant un pourrais briser les barrières magiques, même si celles disposant d’une certaine puissance résisteraient.

Tant que l’on y est, tu parlais de réserve humaine de magie tu te rappelle Hideki, c’est votre façon de procéder pour avoir des pompes a magie, un réservoir important pour lancer des sorts. Nous, nous avons un procédé plus subtil qui vient en grande partie de ce que je viens de vous apprendre. Autrement dit, mettre notre magie dans des objets et d’un mot l’on les vide de leur magie pour nous recharger, si nous sommes le chargeur de l’objet uniquement, car si l’objet a été chargé par un autre il est inutile dans ce sens, car la magie appartiendrais a un autre type que le notre. Même un pouvoir semblable a quelques différences subtiles dans son essence. Si nous sommes tous composé de magie, elle dispose d’autant de différences que vous et ce que l’on appelle vos gènes. Seules nos âmes sœur, ceux dont nous tombons amoureux, ont les même subtilité magique et nous sommes donc compatibles l’un avec l’autre, notre magie peut circuler d’un corps a l’autre sans blocage.

Observe un combat dans les batailles, si tu vois un couple d’elfe combattre et que l’un tombe, blessé, l’autre s’approchera et comblera la magie qui s’échappe par la sienne, permettant a son amour de se relever et de pouvoir se défendre sans attendre. Mais cette magie ne s’applique qu’aux couples, car autrement ce transfert de magie risquerais de tuer l’autre, voir de tuer les deux personnes.
Bon, assez, j’arrête là la leçon d’histoire de mon peuple. Désolé je me suis encore égaré dans mes pensées, même si vous avez sans doute l’habitude.

Bon, j’espère que tu a compris les particularités du lieu mon cher apprenti, car je te laisse dix minutes de préparation dans le calme pour ton combat contre toi même. Naa et moi seront près a intervenir ensemble si il le faut. »

Il s’assit sur un banc qu’il avait fait amener, dans un coin de la pièce. A partir de ce moment, il fit un geste a sa collègue, expliquant qu’il discuteraient par geste a partir de cet instant, jusqu'au moment ou le traceur se sentirais près. Les deux armes qu’il avait fait forger se trouvaient au milieu de ce grand cercle. Même s’il ne le laissait pas transparaître, Lethao était en vérité très stressé et il espérait vraiment que ce soit le blondinet qu’il avait entraîné pendant maintenant plus d’un mois qui sortirais vainqueur de cet affrontement. Il n’y aurait pas de place a l’hésitation et l’ancien habitant de Koory devrait montrer toute sa détermination a rester qui il est, et en plus, L’elfe y avait réfléchit, lui, la lutine et sa femme ne seraient pas les seul a ne pas devoir être déçu, car la déesse qui lui avait fait dont de cette seconde vie devait l’observer, même si ce n’était pas forcement de manière directe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Mer 20 Fév 2008 - 3:19

[ Naa, même s’il n’est pas bête, le p’tit blond ne sais pas que nous avons nos armes, j’ai pris la liberté de les faire porter derrière ce banc, elle sont accrochée aux lattes. Tu pourra donc t’armer sans problème, car peut importe le vainqueur, il lui faudra une dizaines de secondes pour se remettre de ces changements.

L’autre point que je souhaite aborder en privé avec toi est que je nous ait fait faire des armures, oh combien chère, par le maître forgerons qui a fait mes épées, celle que tu vois ainsi que pas mal d’objet magiques. J’ai demandé a ton mari quels seraient tes goûts pour cette armure, et il a envoyé un schéma via un de nos télépathe qui l’avait contacté a ma demande. J’espère donc qu’elle te plaira et te servira pour la suite, car j’ai fais utiliser mes réserves de matériaux très rares pour les faire confectionner. Tu ne le sais peut être pas, mais depuis déjà longtemps je fais réunir par mes espions de l’argent noir, du mitril et de l’orichalque.
Ces matériaux, les plus chers et rares a trouver, ne peuvent être forgés que par de rares forgerons, et ceux-ci doivent avoir la puissance d’un volcan pour y parvenir. Toute les conditions ont donc été réunie et faite par un maître armurier enchanteur. Je lui ais laisser le choix pour ses enchantements, sinon j’aurais du payer plus cher. Pour te donner une indication du prix, j’ai du avancer 30 kilos d’or, et j’ai encore le double a lui fournir en 1 ans. Heureusement pour moi, Elindwë n’avais pas découvert toute mes cachettes, sinon jamais je n’aurais pu nous payer ceci – je lui en ait fait faire une – Tu sais combien elle dépensait en sucrerie. Presque un kilo d’or par mois juste pour ses gâteaux, heureusement que je suis riche. ( air las ). Je pense qu’elle te servira plus d’une fois, car une armure souple comme un simple vêtement en soie, veiné d’orichalque qui plus est, peut normalement résister a n’importe quelle attaque, magique ou physique. Ensuite, le problème est que tout les corps n’est pas protégé, mais nous savons très bien comment compenser toi et moi, je me trompe ? ]

Il invita ensuite son amie a répondre, le temps passait vite et bientôt Hideki serait près. Il n’eu d’ailleurs pas le temps de répondre a la lutine, car a peine celle-ci eue-t-elle finit de « parler » que son apprenti vint lui dire qu’il était près, a contrecœur a ce qu’il lui sembla ( fait comme t veux, ignore ce passage s’il le faut, mais il me semble qu’il n’en a pas très envie XD ).
L’elfe était près. Maintenant, presque tout allais se jouer, sans l’humain, la victoire du chaos serait quasi certaine. Il était leur atout, le seul qu’ils aient vraiment. Allait-il vaincre, ou perdre ?


* Courage, Hideki, je suis de tout cœur avec toi… *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouvel entrainement…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Nouvel organisation du clan
» Voeux de nouvel an
» LES VOEUX ET LES DOUBLES V DE KAKAKOK POUR LE NOUVEL AN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: