AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un nouvel entrainement…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 24 Fév 2008 - 17:22

Hideki avait eu un sommeil agite, cette nuit-la. Alors que ces derniers temps, ses cauchemars et autres ennuis avaient un peu cesse. La voix lui parlait, une nouvelle fois. Elle lui susurrait des paroles qui mettaient en doute le magicien, une nouvelle fois. Sa mauvaise partie avait bien vu le sourire de Lethao, l'avait interprete a sa facon. Etait-ce alors un sourire de mauvaise augure? La voix lui disait en tous cas que c'etait celui de quelqu'un qui se frottait les mains d'avance, d'avoir un pion assez puisssant a manier. C'etait le sourire de celui qui allait profiter de lui, qui allait l'exploiter, et lorsque la guerre sera finie... Il le jetterait aux ordures. Eveille sur son lit, il luttait contre les pensees qui l'assaillaient, mauvaises, aggressives. Lethao ne ferait pas cela. Cetait quelqu'un de franc, bon, c'etait quelqu'un qui avait toujours ete gentil avec lui, il ne lui avait pas mis sur les epaules le poids de la mort de Cizayox, qu'il savait pourtant avoir provoquee. La voix lui disait que ca serait d'ailleurs comme avec Cizayox. Lui, ou Lethao. Si il tentait de trop s'infiltrer dans des affaires qui ne le concernaient pas, comme Cizayox... Il faudrait l'eliminer, il en savait deja trop. Si il essayait de faire quoi que ce soit, il n'hesiterait pas une seconde, il serait pret a le tuer. Quoi? C'etait lui qui pensait ca? Non non, on le lui disait de le penser, on le forcait, il ne pouvait pas penser a ca. Il ne pouvait pas vouloir la mort de son maitre. De toutes facons... Il songea que Lethao etait plus fort que lui, alors a quoi bon lui faire penser cela, son maitre etait son maitre, et il ne l'avait pas depasse, sinon il serait deja assassin. Quoi qu'il en etait, ce qu'il avait pense, meme sous pression de la voix, lui fit un peu peur. Il avait commence a maitriser cette force, a accepter... La voila qui revenait... Non, il faudrait qu'il prenne l'epee... Les armes que Lethao lui avait proposees, il fallait qu'il les prenne, pour se debarasser d'elle. Le probleme... C'etait qu'il ne s'en sentait pas particulierement capable. Il craignait de perdre. Comme il perdait toujours, face aux murmures de la voix... Ah, Lethao... et cette Ombre, la... Il etait bien indecis, et ne parvenait pas a trouver le sommeil.

Il finit par tracer, d'un geste las, qui prit ses dernieres forces. Un sort de Sommeil. Si ce genre de sorts ne reposaient pas autant qu'un reel sommeil, c'etait toujours mieux que de ne pas dormir du tout. Il sentit ses paupieres se faire de plus en plus lourdes. Quelle heure etait-il? Il n'en savait rien. Il put ainsi dormir quelques heures, et retrouver ses forces, lorsque Lethao le reveilla. Sortir quelqu'un d'un sommeil magique et toujours assez dur pour celui qui le tente, et Lethao dut le secouer bien fort, pour qu'l ouvre un oeil. L'aveugle sentait les auras d'une facon encore tres indecise,ne savait pas trop ou Lethao. Il chassa la main de l'assassin, et se leva de lui-meme, encore a moitie assoupi. Son maitre voulait qu'il le suive. Ah... D'accord. Se levant lentement, il s'arrangea un peu les cheveux. Il devait avoir l'air d'un parfait epouvantail. Enfin il prendrait soin de lui dans les bains, pour le moment il preferait eveiller son esprit. La Voix se faisait de plus en plus forte, il avait peur, peur de lui-meme et de tout ce qu'elle pourrait lui faire. Tiens, cela faisait longtemps quand meme, qu'elle ne s'etait pas manifestee en lui. Toute la journee de la veille il avait pu etre tranquille. Et encore l'avant-veille. Tout cet entrainement s'etait deroule sans problemes notables. Tant mieux, mais il se doutait bien qu cela ne continuerait pas longtemps ainsi. Il devait vite se decider a prendre les epees, ou il ne pourrait pas resister longtemps a ses assauts. Ses pensees ailleurs, il fut un peu ramene a la realite lorsque son maitre toqua a la porte de la lutine, et il lui murmura un vague bonjour. Ils arriverent aux bains ou les deux etres elfiques se devetirent. Autant la presence d'un homme ne le genait pas, autant celle de Naa lui fit penser que ca avait du bon, d'etre aveugle. Deglutissant, il les rejoignit, rougissant legerement, pas seulement sous l'effet de la chaleur, une serviette a la taille. Naa fit des signes, qu'il ne parvint une nouvelle fois pas a dechiffrer, tandis qu'ils se lavaient, puis un leger silence plana sur l'assemblee, Lethao attendant surement un endroit plus propice a la discussion. Mais non, apres qu'ils se soient rinces, l'elfe prit la parole en premier, comme a son habitude, pour sans doute expliquer les horaires de la journee. Entrainement, cette fois aussi?

Mais le sujet que Lethao entama fut tout autre et glaca le sang du magicien. Pour la securite, il devait utiliser ses epees. Le blondinet se crispa, ses yeux dans le vague, mais ayant de mauvais pressentiments. Enfin, il y pensait juste avant les bains, non? Maintenant etait venu le moment ou il ne pouvait plus aller en arriere, retourner dans le confort que lui donnait l'indecision. A present il devait choisir son camp, et definitivement. La Voix lui avait cause tant de tourments. Sans elle, il serait reste tranquillement a Amsya, a faire sa vie avec sa mere adoptive. Non, il n'aurait meme pas attaque sa soeur, tout d'abord, et serait reste au chateau, avec Yuu. Koori aurait peut-etre ete moins terrible sans les evenements lies a cette voix qui le tourmentait. Mais a chaque fois que l'occasion se presentait de l'eradiquer, il s'esquivait, il perdait soudainement toute envie de la faire disparaitre. Elle etait.. une part de lui, peut-etre? Oui, et il avait peur de la perdre, comme si c'etait perdre un repere. Et dans ce que proposait Lethao, il avait surtout peur de perdre. Lethao etait en train d'expliquer a Naa le principe des epees. Lui-meme etait passe par la, il pouvait temoigner de leur efficacite sans mentir, en les aant lui-meme testees. Lethao avait bien la force d'esprit qu'il lui fallait. Cependant Hideki etait faible. Il avait beau etre l'un des plus puissants magiciens de Fevlia, il avait peur, peur de lui-meme et de ce qu'il pouvait faire. Si il etait en pleine possession de ses pouvoirs... Frissonnant legerement, il repensa a la nuit derniere, son coeur se serra. Warui etait partie a cause de lui. Partie.. definitivement. Lui laissant les petits, les objets. Mais c'etait bien pour lui qu'ele s'etait battue. allait-il laisser les efforts de la Zafara vains? Certainement pas. Il allait le faire, se repetait-il, il allait le faire. Lethao dit a ce moment la que son esprit se scienderait en deux, au moment du combat. Deux parties. Une bonne, une mauvaise. Et si il enfermait la mauvaise, n'aurait-il que des bons cotes? Non, certainement pas. Enfin.. La voix serait vaincue. Cela ferait certainement etrange de voir la Voix, en vrai. Lui qui la voyait comme lui, ces memes yeux bleus, ces memes cheveux blonds, il allait l'apprehender de toute autre maniere. Mais ce que dit Lethao le rassura quand meme un peu... Au moins hesiterait-il moins a tuer la Voix sous cette forme que si elle lui ressemblait en tous points.

Enfoncant la tete entre ses epaules, imperceptiblement, le magicien essayait de se convaincre qu'il allait reussir. Enfin, il aurait quelque temps pour se preparer, non? La bataille n'etait que dans quelques jours. Le temps de se preparer psychologiquement. Etrangement, la voix n'entrait pas dans son esprit, la, a ce moment, alors que sa reaction habituelle aurait du plutot etre de tout faire pour empecher Hideki de l'eradiquer. La fin de l'explication de Lethao sur les epees lui glaca le sang. Une machine a tuer et a se faire plaisir. Non, il ne voulait pas devenir un tel monstre... Ca lui faisait peur, mais surtout il avait peur du fait qu'il puisse devenir ainsi. Et a ce moment, il echapperait a tout controle.. Et se fera sans doute tuer par Lethao. Enfin, l'elfe parla d'une piece speciale. Il haussa un sourcil, toujours legerement frissonnant, quand meme intrigue. Lethao prevoyait toujours tout, mais quelle utilite aurait cette piece? Parfois, il etait un peu incomprehensible, mais toujours brillant, au final. Lethao les laissa, Hideki partit vite, gene de devoir rester avec la jeune lutine, fermant les yeux par simple reflexe, sa presence l'incommodant un peu. Rougissant legerement, il alla se changer, revetant des habits propres apres ceux qu'il avait portes tout le long de la harassante journee de la veille. Ca faisait du bien, pensa le magicien avec un sourire. Mettant ses chaussures, il eut un mauvais pressentiment a propos de cette salle. Bon, ce n'etait qu'un pressentiment, allez, il fallait aller un peu de l'avant. Le traceur les rejoingnit, et ils s'engouffrerent dans les couloirs. Ils croiserent une ronde de la milice, que le Traceur salua par un simple hochement de tete, n'ayant pas la tete aux civilites. Les gens de Koori etaient pourtant des gens tres portes sur les principes de politesse. En effet, comme la societe du pays de glace etait construite autour d'une hierarchie tres claire, le respect allait de mise avec cette sorte de systeme de caste. On respectait le superieur avec devouement.. sous peine assez grave. Pour les plus humbles on pouvait juste frapper quelqu'un lui ayant manque de respect, mais si on oubliait les bonnes manieres avec la Reine, ses conseillers ou autres officiers, on pouvait dire adieu a la vie. Autant dire que l'on pretait attention a ce que l'on disait ou l'on faisait, respectant une tres stricte etiquette. Les plus fortunes ou les plus auts dans l'echelle sociale pouvait reclamer de l'argent au plus demuni, ou s'inviter chez lui quand bon lui semblait. Les courbettes etaient aussi de mise, les excuses a genoux. La servitude la plus totale, et c'etait une tradition si ancienne que les habitants trouvent normal qu'un voisin se fasse executer pour avoir malencontreusement marche sur le pied d'un lieutenant. Hideki avait appris toutes ces politesses, mais ne les appliquait plus grandement, a present, il avait pris des habitudes un peu plus normales, et puis tout enfonce dans ses pensees qu'il etait, il n'aurait pas dit bonjour meme si la Reine de Koori etait devant lui. Ils s'avancaient assez rapidement.

Apres un dernier virage, ils arriverent pres de la salle que Lethao voulait leur montrer. Une porte assez epaisse, remarqua Hideki. Elle ne pivoterait pas facilement. Mais la question qui lui venait surtout a l'esprit c'etait pourquoi il leur montrait cela, etait-ce la ou il combattrait? L'homme deglutit, se demandant ce que Lethao avait derriere la tete. La porte pivota tres naturellement. Cela devait etre magique, il avait senti les auras basculer. Ce n'etait qu'une question de mesure, se dit-il en "observant" la porte. Mecanisme complique, il ne saurait sans doute pas l'ouvrir d'un premier coup. Peut-etre en quelques minutes, le temps qu'il comprenne ce qu'il fallait faire exactement. Mais il ne s'attarda pas sur la porte, suivant les deux Ombres a l'interieur de la salle. Assez grande, elle etait surtout.. vide? Son mauvais pressentiment cognait plus fort en lui, comme les battements de son coeur qui commencaient a se demander si il etait si sur de lui de vouloir prendre les epees. Lethao expliquerait bien ce qu'il se passerait... Ce que c'etait que cette piece. Mure dans son silence, Hideki examina un peu les murs. Un sortilege. Pas des moindres. Il n'arrivait pas a en determiner la nature exacte, mais alors qu'il allait s'approcher de l'une de ces facades pour la toucher, la voix de l'elfe resonna.

C'etait un reflecteur de magie. L'un des sorts les plus redoutes par les magiciens, car beaucoup d'entre eux ne se reposaient justement que sur leur magie. Que faisaient-ils, contre des ennemis qui reflechissaient la magie? La destuction de Koori il y a quelques annees etait assez due a cela. Les dragons ne sont pas des creatures stupides, ils ont fait appel a des forgerons, pour se confectionner des pieces d'armures reflechissantes, enchantees. Les magiciens, devant deja viser le dragon qui etait constamment en mouvement, n'arrivait presque jamais a viser le bon endroit, le defaut de leur cuirasse aux articulations, ils avaient toujours le temps de bouger un peu, et d'ainsi renvoyer le sort contre leur lanceur. Beaucoup de gens de Koori etaient morts devores, mais les magiciens pouvaient se retrouver glacés ou foudroyes, a cause de cela. Les dragons avaient bien joue. Depuis ce moment, la Reine Yuu a fait entrainer les magiciens amieux viser mais surtout a porter les armes. Seuls les magiciens de tres bas niveau sont des debutants, a present, et les officiers sont de redoutables combattants, peut-etre autant que Lethao, meme si moins rapides. Il ne saurait dire qui gagnerait dans ce genre de combats. Et Yuu elle-meme etait passee reine, si on peut dire, dans l'art des epees, mais surtout d'armes legeres assez originales, qu'il n'avait pu qu'entrevoir pendant son passage au chateau. Lethao lui dit alors que cette barriere etait incassable. Pas etonnant, si son ami savait faire de telles choses, et puis il l'avait devine, n'etant meme pas arrive a determiner de quel sorte de sort il s'agissait.

Lethao commencait a parler de la succession des pouvoirs elfiques. C'etait une culture si differente, en aucun cas les humains ne faisaient cela, mais il doutait que cela soit possible, en meme temps. Les elfes etaient des etres de magie, ils pouvaient bien se concentrer pour en donner une partie a un objet. Tout simplement, c'etait etrange pour le magicien. Quoique, cela etait assez interessant, il aimait beaucoup apprendre des choses sur les autres, sur tout ce qui l'entourait, histoire de mourir moins bete se disait-il. Lethao leur ferait alors confiance pour prendre ses epees... Oui, si il reussissait l'epreuve, il serait enfin libere des mauvaises emprises, et serait enfin digne de confiance. Quant a Naa, il n'y avait pas a se demander, une Ombre, alliee de la guilde, ne pouvait etre que digne de confiance, malgre le sort qu'on lui avait jete. La magie elfe etait donc subtile, mais ces objets seraient durs a utiliser, si il fallait etre compatible avec la personne qui le detenait, non? Mais il etait pratique de pouvoir soigner un autre, simplement en partageant sa magie. Partager son sang avec un autre humain, si il etait compatible deja, ne serait que perte de temps, une blessure ne se refermerait pas si rapidement. C'etait assez poetique, il aimait bien le peuple elfique pour toute cette magie belle et insaisissable, que personne n'arrivait a cerner completement, que personne n'etait arrive a copier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 24 Fév 2008 - 17:22

Enfin, Lethao lui dit qu'il avait dix minutes de preparation.... quoi? Il avait du mal entendre, il pensait qu'il ferait ce combat plus tard, dans quelques heures, quelques jours. Dans.. dix minutes. Les yeux de l'apprenti s'etaient ecarquilles a cette nouvelle, alors qu'il balbutiait

"Eh... m.. maintenant? "

Le blondinet essaa de trouver le regard de Lethao, mais son aura etait si imposante, il etait si sur de lui, qu'il baissa la tete, marquant son accord, un peu force. Dix minutes pour se preparer. Il commenca par s'etirer un peu, meme si il etait conscint qu'il preparait egalement au combat la Voix, il ne pouvait se permettre des fautes telles qu'une entorse ou autre problemes de ce genre. Le coeur de l'Humain battait la chamade. Il ferma les yeux, essayant de se calmer, essayant de ralentir un peu ces battements fous qui le prenaient, l'empechant de reflechir correctement. Il finit par reprendre les renes, il sembla moins anxieux, alors qu'il jetait des coups d'oeil instinctifs vers les deux epees, et les deux Ombres. Naa et Lethao etait tres calmes, trop calmes, cela le stressait encor eplus. Il n'allait pas reussir. Il ne reussirait pas, la Voix etait trop forte... Pourquoi avait-elle toujours eu l'avantage sur lui, pourquoi sa propre raison etait depassee par la folie, a chaque fois? Parce qu'il etait faible, l'avait toujours ete, le serait toujours. Hideki serrait les levres, decidant de rester muet, de ne rien dire. L'absence de la Voix dans son esprit a l'instant l'inquietait beaucoup, elle reprenait ses forces, pour etre encore plus puissante contre lui, a cet instant? Sans doute. L'air sombre, il continua de se preparer, surtout psychologiquement, pendant les dix minutes qui lui etaient allouees. Il repensa a ce qui le motivait a battre cette voix en lui. La mort de ses parents, de Karmilla et de sa famille. Omlid, et les ames volees, transformees en simple objets. Arielle. Yuu. Cizayox. Warui. Il devait en finir avec ca, ne serait-ce que pour le respect de ceux qui l'avaient encourage, aide jusqu'a present. Il se leva enfin. Les dix minutes etaient passees. Il devait a present prendre son destin en main, reellement.

Le moral en berne, il se presenta a Lethao, lui disant qu'il etait pret. Il detacha l'epee dont il se servait habituellement pour la poser devant Lethao. Un spasme le parcourut soudainement, et en une seconde il degaina, mettant la pointe de l'epee juste devant le visage de son maitre. Le magicien le regardait avec haine, semblant vouloir le reduire en morceaux, mais il ne parvint pas a faire un seul geste. L'autre le retenait. Cette foutue bonne personnalite. Il rengaina, jetant violemment au sol le fourreau contenant l'arme, et se dirigea vers le centre de la piece. Il allait leur montrer. Il pourrait tres bien sortir de la piece, apres. Il n'avait qu'a battre Hideki, puis vite faire pivoter la porte, et se teleporter. Ca serait si facile. Juste esquiver leurs attaques. Ils etaient rapides, il serait peut-etre blesse, mais il avait une grande chance de pouvoir s'en sortir. Prenant les epees en main, il respira un bon coup. Avant tout, il fallait se debarasser de la bonne personnalite.

Ces epees etaient plutot legeres, maniables. Hideki jeta un regard froid aux deux personnes sur le banc, avant de fermer les yeux. Le pouvoir des pierres. Maintenant tout allait se jouer. Hideki rouvrit les yeux, un peu perdu, pensant qu'a l'instant il etait en train de donner son epee a Lethao. Mais la, il avait l'arme qu'avait fait forger Lethao entre les mains, et se tenait face a... a lui? Lui, mais la peau mate de son double contrastait avec la paleur de la sienne. Ainsi que les cheveux longs cheveux noirs, attaches en queue de cheval, alors que les siens gardaient une couleur claire, legerement doree. Il voyait. Il le voyait, lui. Il ne voyait pas le reste, mais il l'apercevait. Etait-ce dans ses pensees, ou dans le monde reel? Il ne saurait le dire. Toujours etait-il que meme lorsqu'il cligna des yeux, eberlue, il se rendit compte que c'etait bien cela, il voyait cet homme. es yeux rouges le toisaient, mechamment. Hideki fut parcourut d'un frisson. Est-ce que le double de Lethao avait eu aussi la peau sombre, mais les cheveux blonds ou blancs? Ca devait etre le contraire parfait de celui qui essayait d'eradiquer le mal. Les deux parties se regarderent, un instant. Les yeux bleus du magicien regardait l'autre. Il n'arrivait pas a... l'imaginer comme la Voix. Mais pourtant, c'etait bien elle. C'etait la manifestation de la folie qui le rongeait depuis les Geoles eternelles. Il fallait le tuer, il fallait l'eliminer. Mais il restait en garde, n'attendant qu'un geste de celui qui etait reste si immobile. Celui-ci bougea, imperceptiblement, l'epee entre ses deux mains. Selon le cote ou Hideki l'attaquerait, il bougerait a droite ou a gauche, mettant l'arme dans la main appropriee. Il etait devenu quasiment ambidextre, avec le temps et l'entrainement. Normal, pour etre Traceur, il fallait utiliser son arme d'une main, les traits de l'autre. Ils resterent encore immobiles, mais Hideki ne put plus tenir la pression, et se jeta sur l'homme aux cheveux noirs. Celui-ci esquiva en un tour de main, prenant la main du blondinet, l'entrainant contre le mur. Lui aussi avait suivi les lecons de Lethao, apres tout, il se servait de l'elan de l'autre pour le fracasser contre le mur. Mais Hideki amortit sa chute, faisant une roulade, se receptionnant sur les pieds, ce qui cassait l'elan comme la semelle de ses chaussures frottaient le sol. Il s'arreta enfin, pour tout de suite profiter de la surprise et donner un nouveau coup a son adversaire. Celui-ci le para. Ils se connaissaient si bien, tous les deux, ayant ete "ensemble" pendant environ trente ans. Et a present ils devaient se battre. Cependant, Hideki connaissait la force et la faiblesse de la Voix. Et la voix connaissait les atouts et les defaillances du Traceur. Autant dire que les coups qui suivirent etaient.. assez identiques. Aucun des deux n'arrivaient a toucher l'autre, ils etaient en parfaite egalite, ce qui genait une victoire, quel que soit le cote. La Voix n'allait pas utiliser la magie dans un lieu comme celui-ci, a moins qu'elle ne soit sure de son coup, car si il ratait Hideki, le sort se repercuterait sur les murs et le frapperaient de plein fouet. Il preferait eviter.

De son cote, Hideki se disait que la magie serait peu facile a maitriser dans un lieu comme celui-ci. Une seule faute lui serait fatale, et de toutes facons, si il commencait a utiliser la magie, alors son double le ferait peut-etre et lui, etait bien plus entreprenant en la matiere. Le bruit des epees se reercutait dans la piece, ils semblaient connaitre tous les mouvements que l'autre ferait, avant meme qu'il n'y songe. Cela ressemblait a une danse synchronisee, seulement il fallait la briser, cette danse, il fallait trouver un moyen... Hideki etait par contre de moins en moins a l'aise, et peut-etre que simplement en continuant ainsi, il perdrait. Il commencait depuis quelques passes d'epees a etre un peu plus fatigue, sentant sa force physique decroitre un peu. Il ne savait pas ce que c'etait pour l'autre, il semblait plus fort que jamais. Et peut-etre qu'il prendrait finalement l'avantage sur lui? Non, il ne le fallait absolument pas, il fallait gagner, il ne pouvait pas se permettre une defaite. Alors qu'il allait frapper de plein fouet son double malefique, il feinta et frappa au niveau du flanc. La voix pour une fois fut surprise. Sa peau entamee. Un filet de sang coulait. Le double porta la main a sa blessure, grimacant. Ca piquait un peu, ca le genait. Mais il n'allait pas se laisse faire ainsi. Maintenant, il fallait mettre tout ce qu'il avait en lui. C'etait le moment.. ou jamais. Prenant la main du traceur, il lacha son epee pour l'empoigner de l'autre main a l'epaule, et de lui couper le souffle d'un bon coup de genou. Profitant de la surprise de son opposant, l'homme en noir desarma Hideki et reprit sa propre arme qui reposait sur les dalles. Il ne pouvait qu'esquiver a present. Un sourire se traca sur les levres de la "voix". Il avait presque gagne, cela ne serait plus qu'une partie de plaisir. Il attaqua, Hideki esquiva. Tant bien que mal, celui-ci evitait les assauts repetes de son double, mais vint le moment ou la blessure fut inevitable. Accole au mur, l'epee lui transperca l'epaule. Hideki cria de douleur, sentant qu'il n'allait pas survivre longtemps. Le double mauvais d'Hideki tourna legerement la lame dans la plaie, le gardant epingle, juste assez pour arracher un autre cri au magicien. Il etait si faible, c'en etait pitoyable. Ca avait ete relativement facile, meme si il avait reussi a lui mettre une entaille a la hanche. Ce n'etait pas une blessure tres grave, il aurait pense s'en tirer avec quelque chose de plus important. L'idee de perdre l'avait meme effleure. Ah, la bonne blague. Ce traceur, si faible, gagner? Il approcha son visage de celui qui grimacait de douleur, sentant sa derniere heure arriver. Pour la premeire fois, ils se regarderent dans les yeux. Hideki voyait toute la folie qui l'avait pris pendant ces annees. Assez pour etre interne, mais etant un guerrier important il n'avait jamais ete l'objet de ce genre de choses. Fou, il n'en etait pas moins assez inteligent, mais surtout bon magicien, donc utile. Il fallait juste veiller a ne pas se faire trahir intempestivement, et le retenir a temps. Le double lui, voyait tout ce calme, toute cette patience qui avait empeche le magicien de sombrer dans la demence, qui l'avait empeche de prendre le controle. Hideki sentait qu'il avait encore une chance, une infime chance. Il profita du petit moment d'autosatisfaction de son adversaire pour prendre l'epee entre ses mains, faisant attention a ne pas trop les blesser, et la retirer soudainement. Son epaule le faisait souffrir atrocement, sitot libere il faillit s'effondrer sous son propre poids. Mais il ne fallait pas gacher sa derniere chance. Blesse comme il etait il n'allait pas rester longtemps en bon etat. Il fallait faire quelque chose. Et ce quelque chose etait bien risque, mais il ne pouvait plus s'y soustraire.

La voix se tourna vers lui, menacant, surtout enerve de ne pas avoir pu le tuer. Il reprit son arme bien en main, et se jeta sur le magicien blesse. Celui-ci recupera tant bien que mal son epee, esquivant maladroitement les attaques de son doubles, puis lorsqu'il l'eut entre les mains, il para, retenant un rictus de douleur. Souriant nerveusement, il attendait simplement une bonne occasion de faire ce qu'il avait a faire, mais la voix l'en empechait, comme le pressentant. Son double attaquait sans relache, il n'etait que blesse au flanc. Du vrai sang? Il ne le savait pas vraiment, peut-etre n'etait-ce qu'imagination, ce combat. Cependant, la douleur si elle n'etait pas reelle etait tres bien imitee. Aigue, insupportable, le traversant, l'empechant de bouger librement, ce qui aurait pu le sauver de quelques entailles que lui infligea alors son double, une nouvelle fois. Mais a un moment, rassemblant ses force,s oubliant sa douleur, il fit un tour sur lui-meme, brandissant son epee, faisant automatiquement reculer l'homme aux cheveux noirs. Il avait son occasion a present. C'etait dangereux mais c'etait maintenant ou jamais. Reflechissant a toutes vitesse, il se decida enfin.

Le magicien serra les levres, et ses doigts tracerent des figures simples, qui s'illuminaient sous ses gestes au fur et a mesure qu'il les dessinait. Le sort serait different de ce qu'il faisait en general, car il ne pouvait pas utiliser la piece, contrairement a ses habitudes. Assez souvent, il faisait jaillir de la terre des pointes acerees qui transpercaient les adversaires, ou detachait un petit pan de terre ou de roche pour le jeter a son adversaire. Autant profiter de son terrain. Mais la, si la magie touchait seulement le mur, il allait etre en mauvaise posture. Il devrait se debrouiller sans. Sans elements exterieurs, car la teleportation etait impossible ici, a ce qu'il avait compris. Or, dans la plupart des sorts ou l'on faisait apparaitre des choses, on les teleportait. Ou alors on utilisait plusieurs elements, quelques particules d'autres choses. Or, il ne pouvait se debrouiller qu'avec ce qu'il avait sous la main a present. Cela rendait le choix tres restreint, mais il savait ce qu'il voulait faire, et alors qu'il allait finir lesort, il toucha son epee pour y inscrire les derniers traits. Il esperait seulement que la lame n'etait pas immunisee contre la magie... Hideki ferma les yeux, se concentrant le plus possible, pour activer son sort, ou comme pour montrer qu'il ne voulait pas voir le resultat, qu'il ne voulait pas savoir ce qu'il se passait, qu'il remettait le resultat de ce qu'il faisait au destin. Mais bientot, il fallut reprendre ce qu'il faisait en main. Il sourit presque lorsqu'il vit que son sort avait fonctionne. Si la lame etait peut-etre immunisee contre la magie des adversaires, elle n'etait pas immunisee contre celle de son possesseur. Celle-ci etait devenue une des armes qu'utilisait Yuu de temps en temps en combat singulier, qu'elle organisait "pour rire", avec des officiers renegats. Elle leur promettait de seulement les exiler si ils reussissaient a la mettre a terre. Seulement, ils mourraient a chaque fois. Enfin, l'arme etait en partie magique, alors si il l'utilisait mal, cela pourrait se retourner contre lui. La Voix fut surtout eberluee de ce qu'Hideki avait choisi de faire, et le fut d'autant plus lorsqu'il l'utilisa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 24 Fév 2008 - 17:22

Hideki donna un coup dans le vide avec son arme, ce qui semblerait inutile, mais une sorte de fil de fer tres fin jaillit, rapide en direction du double. Il ne put meme pas reagir que le fil de fer le transperca, pres du coeur. Une fois perce, le bout du fil de fer s'ouvrit en croix, comme un hamecon. Hideki tira d'un coup sec, ramenant sa proie juste devant lui, proie qui se debattait, mais qui savait que si il tirait trop risquerait de detruire encore plus. Hideki restait tres neutre. Il regarda de nouveau son double dans les yeux, une derniere fois. Apres quoi, il tira de nouveau un coup sec sur son arme, avec difficulte "l'hamecon" se retira, faisant jaillir le sang plus fort encore. Le double s'effondra aux pieds de Hideki, qui le regardait sans emotion particuliere. C'etait.. termine.

Le double commenca a disparaitre, a se dematerialiser, aspire par la pierre qui de blanche devenait peu a peu bleue. Hideki sentait peu a peu le mal qui l'avait ronge disparaitre. Il se volatilisait, son coeur etait moins lourd. Que les fardeaux de ses peches avait ete durs a porter... Mais si il ne les avait pas encore expies, il avait tout du moins elimine leur cause. A present, il pourrait enfin se consacrer au bien. Mais a quel prix. Une partie de lui. Il semblait parfaitement calme, jusqu'a ce que la Voix disparaisse completement. Son esprit etait parfaitement clair a present. Mais... Les larmes coulaient. Son epee etait redevenue une epee a present, et il l'avait lachee. Le bruit strident de l'arme touchant les dalles retentit dans la piece, alors qu'Hideki restait debout, essayant de rester digne. Il avait eu peur, mais il avait aussi peur a present. Qui l'avait guide dans la vie jusqu'a present, qui lui avait fait prendre les decisions? La voix... Il etait seul a present, et on retrouvait un peu de l'enfant de Koori dans l'adulte pleurant, la tete enfouie entre les mains. Il n'avait plus de guide. Qu'allait -il faire, a present. Aider Lethao, et apres? Warui etait morte, Cizayox aussi. Oubliant la presence de l'elfe et de la lutine, il resta immobile, sa poitrine soulevee par les sanglots. C'etait nerveux, il n'arrivait plus a s'arreter. Il tourna le regard vers Lethao et Naa, qui s'etaient leves.

Comment le prenait-il, eux? Il avait du user de ses forces pour rien, il avait du tout rater, et avoir un enorme coup de chance pour arriver a la. Coup de chance? Vraiment? Il ne savait pas. Toujours etait-il que les principes que Lethao lui avait enseignes n'avaient pas toujours ete appliques. Il s'etait senti si embete par la presence de son double, si bouleverse de sentir son regard sur lui, et pensant tellement perdre... Il n'avait pas grandement reflechi sur le moment. Reflechir trop aurait ete fatal, en meme temps. Enfin... il ne savait pas si c'etait une bonne chose d'avoir gagne. Il se tourna completement vers les autres. Sans trop reflechir, il se dirigea vers son maitre pour pleurer, sur son epaule. Besoin d'un peu de soutien. Mais il serait sans doute fier de lui.... un peu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Lun 17 Mar 2008 - 13:35

Ils étaient a présent au calme, ils pouvaient reprendre la ou ils s'étaient arrêtés hier. C'était une conversation très intéressante ou Naa avait appris pas mal de choses, notamment sur ses deux interlocuteurs. Naa s'étira, s'adossant au banc de bois ou ils étaient assis. Ca faisait du bien, de retrouver un peu de chaleur. Peut-être que c'était différent que chez elle d'un certain cote, mais c'était toujours agréable. Elle se serait laissée somnoler un peu si il n'y avait pas des affaires plus importantes. Elle savait que l'elfe reprendrait la parole, elle ne pouvant la prendre, handicapée par son mutisme et Hideki ne la comprenant pas.. et l'apprenti, tout simplement timide, avait-elle vu la veille. Il semblait en tous cas un peu fatigue, les cernes qui soulignaient ses yeux bleus le prouvant. Lethao lui était en pleine forme, comme toujours, et prit donc la parole pour entamer de nouveau le sujet de l'attaque du château. Cette initiative ne manquait pas de bon sens, cependant cela laissait Naa perplexe. Pourquoi s'attaquer a un simple dépôt de nourriture? Cela n'allait pas affecter beaucoup le moral des habitants. L'Ombre de Swilyara avait déjà pu effectuer des missions a Swilyara, lorsque les dragons d'Omlid essayaient de prendre les terres, a l'époque ou ils étaient encore surpuissants. Si le contexte n'était pas exactement le même, le principe était identique: déstabiliser l'ennemi qui est bien établi sur les terres conquises. Elle suivrait Lethao bien sur, elle n'était pas sur les terres ou son statut d'Ombre pouvait être pris en compte entièrement et ou elle avait le pouvoir de décider quoi que ce soit. Elle s'en remettait a lui, après tout c'était lui qui connaissait le mieux ces "humains" de Koori, et leurs réactions, c'était lui qui connaissait son pays, c'était a lui de décider.

Lethao dit a Hideki qu'il faudrait utiliser des epees. Naa ne comprit pas au premier abord, mais il lui expliqua que plus jeune il avait été touche par une maladie. Elle en avait entendu parler, certains elfes de retour de Nelta étaient "atteints". Ils avaient découvert la bas les plaisirs de l'argent, d'une certaine débauche qu'il n'y avait en général pas dans les villes de Swilyara. Elaskia était un port très important, mais c'était aussi un foyer de criminalité important et l'une des villes les plus sombres du pays de nelta pourtant pacifique. On y trouvait les pires espèces de brigands et d'assassins, comme a Norman a Amsya. Elle était presque heureuse que ce foyer d'ennuis soit réduit a néant, mais elle avait de la peine pour les honnêtes gens morts la-bas, dans les incendies de la ville. Elle n'était plus qu'un tas de cendres et de décombres, et les morts se décomposant étaient toujours entasses dans la ville. Cependant, maintenant c'était un repaire pour pas mal de gens, les soldats de Koori ne venant pas fouiller par la-bas... Comme quoi on ne perdait pas les bonnes vieilles habitudes. Enfin, les gens revenant de Nelta avaient parfois l'esprit un peu malmené et devenaient paresseux, arrogants, orgueilleux. En général ils ne s'arrangeaient pas, sauf d'un certain moyen.... Elle voulait entendre la suite. Lethao leur révéla l'un de ses secrets. C'était quelque chose d'intéressant a savoir... Hm, tout ce que l'ennemi pensait être une barrière n'était pas un problème pour Lethao. C'était un pouvoir très puissant, il fallait bien l'avouer. Le grigri magique qu'elle portait ne pouvait transpercer que certaines barrières, les moins puissantes. C'était toujours ça de gagne, comme c'était celles la les plus fréquentes.

Il en revint aux epees, a ces deux epees. Elles avaient coûté cher, précisa Lethao. Naa pouffa, se disant que c'était un message subliminal a son apprenti. Il avait intérêt a gagner, sinon il aurait déboursé tout cet argent pour rien. Lethao était riche, ça elle le savait, mais forger de pareilles epees magiques était quand même une petite folie. Eh ben, songea-t-elle, regardant le sol. Il aimait bien son apprenti, le Lethao. Elle ne savait pas si ils étaient amis ou juste élève et maître, mais ils semblaient assez complices, même si très différents. Physiquement déjà, entre le grand elfe aux cheveux noirs, a l'expression brave et aux yeux profonds, et le frêle humain blonds, ses yeux bleus d'un vide effrayant il y avait du chemin. Mentalement.. pas tellement, en fait, ils semblaient déterminés tous les deux. Naa sourit intérieurement. Enfin, le fonctionnement de l'épée qu'avait fait forge Lethao ne lui était pas étranger. Un spécialiste de Swilyara ramenait toujours de ces armes, pour éliminer le mal qui était infiltre en eux, ça coûtait cher pour le forgeron qui les avait façonnées, mais ça pouvait marcher. Cependant comme l'avait souligne Lethao il fallait qu'ils réussissent avant.... Ou finir comme machine a tuer sans plus aucun sentiment. Elle voyait mal ce petit blondinet en tueur assoiffe de sang, ça devait être assez effrayant. Elle espérait qu'il gagnerait contre son "double", et que son cauchemar serait ainsi termine. La femme prêta une oreille attentive a ce que Lethao disait sur la salle. Cela semblait être un intéressant dispositif, qu'elle pourrait faire mettre en place. Car lorsque les combats rataient, ils réussissaient a abattre les assassins devenus monstrueux, mais.. a quel prix... Souvent cela coûtait la vie d'un ou de plusieurs camarade, alors elle préférait ne pas mettre en danger la vie de ses allies dans le futur.

Comme Lethao proposa de se changer a présent pour qu'il puisse leur montrer tout cela, Naa se leva, sans vraiment de pudeur encore, se disant que le blondinet même Humain était aveugle. Réajustant sa serviette autour de sa taille, elle se dirigea vers les vestiaires, ou on lui donna ses habits de la veille, bien laves. Elle remercia ceux qui étaient en charge de cette tache. A Swilyara, on organisait un roulement , ou quelques assassins acceptaient de prendre certaines taches ménagères entre leurs missions, selon leur calendrier. En général c'était fait dans la bonne humeur et cela aidait pour les missions par la suite, pour laver les vêtements seul. Naa y était passée plusieurs fois, lorsqu'elle n'était encore qu'apprentie et assassin. Et on retrouvait les habits dans un piteux état en général, tant elle n'était pas très douée pour ce genre de taches. En tant qu'Ombre elle en était dispensée, comme elle avait un emploi du temps très charge, mais cela ne l'empêchait pas de prendre parfois la serpillière et d'éponger les couloirs. Ca la calmait un peu, entre plusieurs missions compliquées qui la mettait parfois sur les nerfs. Ah, Swilyara. Les contrées lui manquaient un petit peu, quand même. Marchant dans les couloirs, regardant les arbres peints sur les murs, elle vit que c'était bien ceux de Nelta, très esthétiques et surtout la plupart du temps inoffensifs. A Swilyara, les arbres étaient parfois très laids, bossus, craquelés, ils sécrétaient des toxines, ou ils étaient carnivores. Mais ça avait un certain charme, le soir, avec la lumière du soleil rougeoyante. Naa effleura le mur, sentant a ce moment le puissant sortilège lance sur la fresque, la faisant quasiment sursauter. Elle regarda plus précisément les arbres peints. Sacre Lethao. Le sort était difficile a déceler... Elle avait une magie développée alors elle avait pu sentir le piège, mais beaucoup d'ennemis tomberaient systématiquement dedans. Naa continua a marcher. Les couloirs n'avaient pas encore été pièges, a Swilyara, c'était normal ils n'étaient qu'en cours d'aménagement, encore. La foret suffisait amplement a tous les défendre... Pour le moment, elle avait charge Yoni d'améliorer la sécurité, en son absence. Elle espérait que lorsqu'elle reviendrait tout ceci serait effectue, quand même.

Naa vit Lethao s'arrêter devant une lourde porte de pierre. elle s'attendait a le voir faire coulisser la porte sur le cote, mais elle s'ouvrit seule. Un mécanisme complique pour une salle compliquée, n'est ce pas? Elle n'eut pas le temps de comprendre ce système que la porte s'était ouverte. Lethao entra, suivit de l'apprenti qui était visiblement très nerveux. Naa posa une main sur son épaule, essayant de le réconforter, de le mette un peu plus en confiance. Il n'avait certainement pas assez confiance en lui, cela l'handicaperait pour son combat contre celui qui était insinue en lui. Allez, petit apprenti, du courage, plus de courage ! Elle choisit de garder le "silence" pendant le petit blanc dans leur conversation, laissant libre place a son observation des lieux. C'était une salle qui semblait des plus banales. Cependant, elle sentait en ce lieu comme une puissance magique très importante. Et des qu'elle essayait de sonder l'endroit, c'était repousse avec force. Un sort réfléchissant? Pas des moindres, en tous les cas. Lethao expliqua très vite comment elle marchait. Toutes les attaques magiques étaient repoussées par un sort lance par un homme au pouvoir unique et surtout bien utile. Il révéla un sujet a propos de leur guilde. Il semblait bien confiant, Lethao, était-il sur que son apprenti ne trouverait pas une faille a son dispositif, si il perdait? Peut-être leur nuirait-il, par la suite? Jetant un regard a Hideki, elle se dit qu'il avait l'air plutôt intelligent, et vu ce que Lethao lui avait dit sur son compte la veille... Fronçant les sourcils, elle croisa les bras, certaine qu'il était quand même un peu imprudent de révéler tant de choses a quelqu'un de si instable. Elle allait faire un petit geste arrêtant Lethao lorsqu'il l'interpella, lui demandant si l'objet qu'elle portait au niveau du nombril était un cadeau de son maître. Elle écarquilla légèrement les yeux, puis hocha la tête. Son maître le lui avait donne lorsqu'elle n'était encore qu'assassin, et cela lui avait été très utile. Bien sur que les epees de Lethao leur serait aussi utiles, mais il n'y avait pas tellement de raison qu'il disparaisse maintenant, hein? Ah, il y avait des gens un peu pessimistes, sur cette terre. Naa se rembrunit, se disant que c'était quand même la dure réalité, a présent n'importe qui pouvait disparaître prématurément...

Lethao commença a parler de son peuple. A vrai dire.. Naa ne savait pas si les lutins faisaient de même. Elle savait si peu de choses, sur son peuple, la seule personne qu'elle avait connue faisant partie de son espèce était sa soeur jumelle et elle était partie, disparue... Et de toutes façons elle n'en savait pas beaucoup non plus sur son peuple, au moment ou elles s'étaient séparées. Au moment ou Nii avait choisi de s'en aller et de couper leur lien télépathique, privant de voix la jeune Naa a ce moment même. Comment avait-elle fait? Elle n'en savait rien. Elle ne comprenait pas ce qu'il était arrive a ce moment. Peut-être le mal l'avait-elle acquise a cet instant. Peut-être n'était elle devenue qu'une machine a tuer et a se faire plaisir, comme l'avait si bien Lethao. Elle n'avait pas envie de retrouver ce sourire froid, ces yeux... Nii avait été si gentille. Et l'apprenti aussi, elle n'avait pas envie qu'il devienne un monstre a abattre a tout prix. Surtout qu'il était la clé de leurs problèmes, a ce qu'avait dit Lethao. Celui-ci s'excusa d'avoir dévié du sujet, elle hocha doucement la tête, montrant que ce n'était pas grave, puis Lethao dit qu'il devait se tenir prêt. L'apprenti semblait être étonné, ou tout du moins peu enchante de la perspective... Naa lui posa une main sur l'épaule, se voulant réconfortante. Puis elle rejoignit Lethao sur le banc. Il lui dit de parler exclusivement par gestes a partir de ce moment. Parleraient-ils de choses que l'apprenti n'avait pas le droit de savoir? Les yeux écarlates de la lutine se dirigèrent vers le garçon qui se préparait, ruminant son malaise, avant de retourner sur le maître. Il "parlait". L'elfe lui dit que le jeune homme ne savait pas qu'ils avaient leurs armes. Naa jeta un coup d'oeil a celles-ci, en effet accrochées derrière eux. Ils auraient donc a se défendre, bien entendu si il s'était finalement tourne vers le mal, mais aussi si le mal avait disparu de lui. Peut-être n'aurait-il pas entièrement le contrôle de lui-même, n'ayant pas l'habitude d'être "seul" en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Lun 17 Mar 2008 - 13:38

Il en vint a parler d'une armure que Yoni avait du commander pour elle, pour son départ... Celle qu'elle portait était très légère, c'était bien celle de la guilde de Swilyara. La bas, il fallait privilégier la vitesse a la protection, avec les créatures qui y rodaient, souvent particulièrement véloces. A Nelta, les créatures étaient plus lentes, avait-elle pu remarquer, mais elles étaient également plus massives, et pouvaient blesser grièvement, si elle la touchait. Lorsqu'elle apprit la composition de l'armure, elle ouvrit des yeux ronds. C'était une folie ! A Swilyara, il y avait quelques armures de ce genre que l'on prêtait aux assassins qui partaient en mission particulièrement dangereuses, un sort appose sur elles pour qu'elle s'adapte a la taille de son propriétaire temporaire. Ils n'avaient absolument pas les moyens de faire tailler des armures pour tout le monde, Lethao non plus sans doute. Juste pour elle? Elle regardait Lethao étonnée d'un tel "présent". Embarrassée aussi, car Lethao même si "riche" comme il venait le dire, avait du se délester de pas mal d'argent. Même si Elindwë n'était plus la pour lui soutirer des sucreries... C'était des folies! Naa fronça légèrement les sourcils, regardant l'armure. On aurait dit un tissu des plus normaux, mais les reflets qui parcouraient cette sorte de soi ne trompait pas. Elle finit par relever la tête, et parla

[Je te remercie... Cependant ça t'as coûté cher, je ne peux accepter sans payer au moins une partie. Tu me laisseras le faire, hein? Je ne suis pas aussi riche que toi, n'ayant pas de lignée et préférant dépenser quasiment tout de suite l'argent que je ramasse pour renforcer la sécurité du campement, car c'est encore très sommaire. Tu fais toujours des folies pour tes allies, hein, entre tous les pièges magnifiques des couloirs... Cette épée pour ton apprenti, et a présent cette armure... Merci beaucoup.]

Elle s'interrompit, jetant un coup d'oeil a l'apprenti.

[Il me parait un peu nerveux, et pas assez sur de lui. J'espère qu'il réussira, réellement. Apres tout c'est le premier apprenti que tu prends, non? Moi j'en ai déjà pris quelques uns, en toutes ces années, et toi non, te focalisant uniquement sur tes missions, comme trouvant qu'un apprenti était une perte de temps, ou comme si aucun n'était digne de recevoir ton enseignement. A mes rares visites j'entendais les apprentis qui n'avaient pas encore de maître espérer en secret tomber sur toi, afin de recevoir la meilleure formation, et finalement tu choisis le petit blondinet. Ah, ça a du être dur pour eux, mais ils ont du tomber sur de bons maîtres. Tiens d'ailleurs, comment va réagir ton Elindwë, si elle voit que tu as un apprenti? Peut-être sera-t-elle jalouse de ton attention renforcée envers lui, qui sait]

Elle sourit un peu, aimant titiller son cadet. Lethao eut a peine le temps de répondre, que l'apprenti vint au devant d'eux. Il était prêt. La mine sombre, il s'était dirige vers eux. Courage, Hideki... Il portait encore son épée "normale" a la main, l'ayant rangée dans son fourreau. Naa lui tendit la main, voulant bien la prendre si il le souhaitait, mais plus rapide qu'un dragon du Vent de Swilyara, il dégaina son épée, la mettant juste devant le nez de Lethao. Naa s'était a moitié levée, et était prête a lui donner un coup pour le repousser, sans armes pour ne pas le blesser. Il s'était arrêté, dévisageant son maître avec haine. Il faisait.. assez peur... Etait-ce ça, sa mauvaise personnalité qu'il lui fallait éradiquer? Tout d'un coup elle avait senti la haine, le mal... Elle qui ne sentait que faiblement les auras.. Elle avait frissonne. Il n'était plus lui-même.. mais il semblait également plus fort. Le jeune homme semblait être retenu par quelque chose de faire du mal a son maître. Naa se rassit, voyant qu'il avait violemment jeté l'épée au sol. Elle la récupéra et l'attacha au mur avec leurs propres armes. Il retourna au centre, ayant pris les deux epees. Il se concentrait. Allez, tu peux le faire ! Mais ce qu'elle avait vu l'inquietait. Il avait été près de battre sa bonne conscience envers Lethao a l'instant. Si il avait été retenu quand même, il avait quand meme demontré sa faiblesse envers cette personnalité. Elle croisa les bras. Cela ne lui augurait rien de bon, et elle le fit savoir a Lethao, alors que le double apparaissait.

[J'ai un mauvais pressentiment. Son bon coté semble trop faible... Meme si ils ne peuvent utiliser la magie... J'ai peur pour lui. J'espere ne pas avoir a le tuer.... Rah, c'est de ta faute Lethao, a force de m'en avoir parle voila que j'ai un peu d'affection pour lui ]

Elle lui sourit legerement, ayant lance une boutade pour essayer de detendre l'atmosphere, mais le sourire qui s'etait trace sur ses levres etait tout sauf naturel, sa nervosite transparaissait clairement. Elle regarda le double malefique qui venait de se former. Il etait d'une grande beaute, comme l'original, mais une beaute differente... Si celle d'Hideki transparaissait plus a travers ses traits d'ange, ses limpides yeux bleus et sa chevelure blonde, celle de son double etait plus celle de la majeste, de la puissance... Si il avait pu utiliser la magie, Hideki serait ecrase en une seconde... Elle voyait dans le regard de cet homme, pourtant aveugle, toute la haine, la violence que l'on pouvait ressentir. Meme en elle, Naa ne pensait pas avoir pareil monstre... Encore un frisson. Elle etait si inquiete, surtout que le mauvais cote etait une machine a tuer... Et Hideki avait encore de la pitie, de l'hesitation...

Les doubles etaient immobiles, Naa pensa qu'il allait appliquer un principe essentiel en combat singulier comme celui-ci, attendre juste un mouvement de son adversaire qui traduisait la baisse de sa garde... Mais il avait craque, et s'etait jete sur l'autre. Etait-ce l'horreur que lui inspirait son double, etait-ce la pression ou etait-ce simplement de l'inconscience? Le double par contre se servait parfaitement des bonnes lecons, des gestes de base que l'on apprenait lorsqu'on etait apprenti. Naa se mordit la levre. Ca commencait mal, cependant Hideki reprit assurance et n'avait pas eu de dommages au dos lors de sa chute. A present ils etaient totalement a egalite, se donnant des coups plus ou moins pour rien car tous deux savaient ce que l'autre ferait et a quel moment. Ils se connaissaient, ils n'etaient qu'un, au depart... C'etait un desproblemes de l'epee, parfois les doubles ne faisaient que ca, se battre a egalite. Et finalement c'etait la bonne partie qui perdait car elle etait legerement plus fatiguee que l'autre partie. Il fallait qu'il trouve quelque chose qui le fasse se demarquer...

Lorsqu'il blessa son double, elle sourit, se disant qu'il avait bien fait, et qu'il etait en bonne voie. Il fallait a present continuer ainsi, il avait le potentiel pour gagner... Il fallait qu'il gagne, tout simplement. Sinon il savait que Lethao deviendrait pessimiste quanta leur reussite. La personne qui se battait etait importante pour leurs plans... Mais elle l'aimait bien, en fin de compte, il etait assez charismatique et puis tres gentil... quand il le voulait. Naa esperait simplement qu'il ne soie pas avale par l'ombre de lui-meme, comme beaucoup... Elle fit quelques signes


[ J'espere reelement que ca se passera bien, pas comme beaucoup d'autres. Tu as pris la solution la plus radicale, mais aussi celle qui marche le moins souvent. Souviens toi de Maitre Elian, lui-meme.... ]

Ce maitre etait bien entendu connu de tous, surtout de la guilde de Swilyara. C'en etait le fondateur, un elfe vaillant, et qui croyait en la paix. Il avait fait partie de la guilde de Nelta, puis avec quelques hommes en etait parti. Il voulait defedre la paix en un endroit vierge... Il ne voulait plus de la decadence de Nelta... Un endroit pas encore souille par les guerres. Swilyara fut sa destination, une terre encore vierge, dangereuse. La plupart de ses hommes y laisserent la vie, mais il n'avait pas ete decourage. Il avait fonde la guilde... malgre pas mal d'ennuis. Enfin, sa guilde bien i nstallee... Lui-meme fut atteint de cette malaide. ui au coeur si pur fut corrompu par l'envie de pouvoir, sur cette terre il etait un des seuls qui se proclamaient chef de quelque chose. Il voulait toute cette terre... L'elfe avait ete corrompu. Alors, on s'est dit qu'avec son ancien coeur pur et sa force incroyable, il pourrait venir aisement a bout de la maladie qui le rongeait. Mais il fut battu, et ce fut l'un des plus redoutables ennemis que la guilde eut a combatre. Comme on etait tres confiant en la victoire du maitre, on n'avait pas pris de precautions. Lorsqu'il etait devenu mauvais, la guilde connut une periode de traque, et d'attaques d'Elian qui ne voulait que recuperer son pouvoir.. ou tuer, tuer plus. Une periode sombre, Naa n'etait pas encore arrivee. Finalement apres deux ans de poursuites et des dizaines de pertes, un apprenti avait reussi envers et contre tout a lui enfoncer une epee dans le coeur. Un apprenti nomme Yoni. Son mari lui avait tout raconte, et elle s'etait jure de prendre les precautions necessaires par la suite... Elle ne voulait plus voir cette maladie qui transformait les gens en monstres... Elle voulait simplement qu'il gagne. Mais le temps qu'elle parle a Lethao, le double de Hideki l'avait empoigne et lui avait fait lacher son arme. Elle redevint attentive.

Elle grinca des dents lorsque l'ombre du magicien l'epingla au mur. Il etait mal, tres mal. Naa osa un regard vers Lethao, ne sachant pas quelle serait sa reaction face a son apprenti en train de se faire battre. Mais prenant son courage a deux mains, Hideki prit l'epee par la lame pour l'enlever de son epaule. Vu son etat de faiblesse il ne resisterait pas longtemps... Il n'avait plus qu'une faible chance de survivre. Encore une chance. Mais lorsqu'il eut recupere son arme, son double fondait deja sur lui, lui infligeant encore quelques entailles... Cependant elle capta dans le regard du magicien qu'il attendait un bon moment. Il se le crea en repoussant son double un peu plus loin, et utilisa sa magie. Naa ouvrit de yeux ronds. C'etait de la folie, dans son etat ! Le moindre sort lance contre le double du magicien pouvait avoir des effets completement nefastes sur lui si il esquivait. Il mourrait, si il ratait son coup... Le sort s'illumina, ces belles arabesques entourant l'epee, pour la modifier. Elle sourit. Il etait plus intelligent qu'elle ne le pensait, et avait simplement utilise le seul objet qu'il avait sous la main. L'arme devint une sorte de... de quoi? il y avait une pointe aceree au bout d'une chaine, et une sorte de... declencheur? Elle ne comprenait pas vraiment, n'ayant jamais vu ce type d'armes auparavant.

Mais il l'activa, et la pointe sortit, transpercant son double, s'ouvrant ensuite comme pour hameconner sa proie. Etait-ce fini? Hideki tira la chaine pour l'amener vers lui. Et apres l'avoir regarde un instant, il tira de nouveau, d'un coup sec, dechirant la chair du double qui s'affala, avec un dernier soupir. Hideki etait debout, l'epaule blessee. Il avait vaincu. Il avait reussi ! Naa regarda Lethao. Finalement, il avait eu raison d'avoir confiance en son apprenti. Mais.. lui, il ne semblait pas.. heureux. Fixant le sol, il semblait hesiter, ne pas savoir quoi faire. Et elle vit les larmes ruisseler le long de ses joues, le magicien grimacant, essayant de ne pas trop le montrer. Un gamin perdu. Cette mauvaise partie etait-elle si importante? Naa se leva, finalement, et tapa dans ses mains, trois fois, un applayudissement sommaire, mais qui ne pouvait transmettre ce qu'elle ressentait... Elle jeta un regard entendu a Lethao, souriant


[ Finalement tu avais raison... Il possede une grande force. J'ai ete assez impressionnee par son combat, meme si il a eu des failles par rapport a ce que tu lui a appris.. Il a compris. Deja, il est du niveau d'un assassin a mon avis... Je suppose que comme mon ancien maitre et mon actuel mari, tu vas essayer de le faire devenir le meilleur des apprentis, avant de lui faire passer l'examen. Ah, tous les deux les memes, toujours a demander le meilleur. En tous cas, il me parait interessant... De la a sauver la situation je ne sais pas... Mais je n'ai pas encore vu sa magie a l'oeuvre en combat, apres tout. Enfin donc... tu n'as rien a te reprocher, en tant que maitre. Sauf l'etat dans lequel tu le met...]

Elle pointa discretement du doigt Hideki qui s'etait deja approche instinctivement vers eux, pleurant a chaudes larmes. Il fallait le reconforter, mais ce n'etait pas a elle, une parfaite inconnue, de le reconforter. Ca passerait, mais il fallait lui faire oublier ses larmes, le faire sourire. C'etait enfin termine... Elle lui donna une tape affectueuse sur le bras tandis qu'il etait pres de Lethao. Elle le connaissait peu, mais elle etait fiere de lui. Elle finit par dire d'un air faussement severe

[Eh voila, tu en arrives a faire pleurer ton apprenti, tu n'as pas honte, va lui faire un calin tout de suite ! ]




[Desolée du retard (et du fait que j'ai pas accentué la seconde partie, je voulais poster le plus vite possible )]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 25 Avr 2008 - 16:46

Il n’y eu point d’évènement important a retenir de leur route vers la salle, si ce n’est un rire en coin de l’ombre de Nelta quand il vit sa consœur sursauter, ayant détecté un piège. Apparemment, elle s’attendait a tout autre chose, mais si même elle s’y laissait prendre, ne serait-ce qu’un peu, cela en prouvait l’efficacité.

Pour l’instant, ce pièges étaient posés, mais inactifs, tous les couloirs du complexe avaient deux mots clés associés : un pour activer les sorts, un autre pour les rendre de nouveau inoffensifs. Puis ils arrivèrent enfin a destination, et fidèle a lui même, Lethao leur conta a nouveau quelques histoires. Il souhaitait aussi ne pas en venir tout de suite au sujet qui les concernait, et repousser même de peu le temps de passer a l’action était préférable pour eux tous. Puis enfin, Hideki sut. Le moment des pires craintes de son jeune apprenti était là. Et tous les évènement a suivre découleraient de sa réussite, ou de sa défaite.

Il lui laissa tout de même un peu de temps avant de commencer, en partie pour des raisons pratique. Il devait parler a Naa avant que le blondinet ne s’affronte. Il lui présenta la pièce d’armure qu’il avait faite faire, avec un peu d’aide de la part de Yoni. Et la réaction ne se fit pas attendre, et il reteint un rire franc lorsqu’elle lui promit de le rembourser en partie.


[ Reste en vie et je serait déjà largement remboursé. Je tien à ta vie, nous avons quand même quelques aventure intéressante vécues ensemble, et tu m’as sortit de la galère deux ou trois fois. Tu te rappelle quand j’était stupidement tombé dans un trou a vers dans le désert ? Si tu n’avais pas jeté un froid entre nous je ne serait probablement plus la ]

Puis elle commença a lui exposer premièrement ses doutes sur la réussite de l’humain, si l’ont peut encore l’appeler ainsi, car en cas de réussite Hideki serait l’homme le plus proche des elfes de ce monde, et en cas de défaite celui le plus proche des dragons d’Omlid. Puis elle lui rappela un fait qui ne l’avait jamais vraiment effleuré : il n’avait pas prit un seul apprenti avant lui. Il n’avait pas réfléchit et il avait juste pensé naturel de transmettre son savoir a une personne a la fois digne de confiance et intéressante. Mais surtout ce qu’il appréciait énormément chez cet humain étais son manque de confiance en lui. Cet homme n’avait aucune confiance en lui, mais il n’en était pas devenu méfiant envers les autres et malgré le fait qu’il ait toujours eu peur de faire mal, il a fait de son mieux pour arranger les choses, et ce même lorsque la voix prenait le contrôle de son être il luttais, inconsciemment sans doute, pour que la situation n’aille pas au pire. C’est une des raisons qui lui avait valut le nom de traître.

[ Je n’ai pas pensé a faire de jaloux en le prenant comme apprenti, mais il est vrai que j’en avait oublié une, tu marque un point ]

Un grand surire avait illuminé son visage lorsque celle-ci eu finit d’agiter ses mains dans ce mystérieux ballait parlant. Les dix minutes étaient maintenant écoulée. Bien qu’a contrecœur, Hideki vint. Et la voix se fit forte, et tenta, en vain, de tuer l’elfe qui ne bougea pas devant ce geste brusque, retenu avec peine par son ami. Le regard qui lui était lancé était plein de haine, et a cela l’elfe opposa un calme serein.

« Commencerais-tu a douter, être que ce jeune homme nomme voix ? Tu a peur de disparaître, et c’est compréhensible, tu perdra. »

Puis l’épée fut jetée, avec une rare violence, et l’elfe espérât que la lame n’en serait pas abîmée, elle ne méritait pas cela et appartenait a son ami. La voix s’éloigna sous la volonté du traceur, et les épées furent prises. Le combat allait débuter. Un brouillard sembla alors s’évaporer du corps de l’apprenti, et quelques mètres plus loin, pris forme humaine. Et un humain de toute beauté. Une beauté que même le dieu maléfique qui avait comploté tout les évènement ne pouvait surpasser. Cet être était irréel, parfait dans un sens, et tout en lui n’était dirigé que par une seule volonté, l’humain se tenant en face de lui n’entravant plus son action. Ses yeux, noirs a reflets rouges, faisaient penser a un démon. Lethao en vint a frissonner devant cette chose. Même blessé, il n’était pas sur que lui et Naa suffiraient a le vaincre. Mais les pouvoirs des épées l’empêchaient d’attaquer et même de blesser d’autres personne que son double pur. Celui-ci, même s’il ne s’en apercevait sans doute pas, avait lui aussi gagné en beauté et en force. Son âme rayonnait et Lethao sut qu’il avait fait le bon choix…

Le temps passa… Sans qu’aucun ne pus ni le sentir, ni le compter… Et Hideki craqua. Lancer la première attaque dans ce genre de situation est toujours mauvais, mais en ce moment même, a peine dissociés l’un de l’autre, ils étaient trop semblable. Le double contre attaqua, le jeune homme para. Puis feinta, sans la moindre efficacité. La voix arrêta ce coup sans problème et tenta un coup d’estoc, tout de suite intercepté par le plat de la lame du blondinet. Ils dansèrent pendant un temps a la fois court et long, un moment de ce que l’on appelle intemporel… Mais au fur et a mesure, le « pur » commença a céder… Sa force et son endurance se mettant en grande partie au service de sa forme éthérée.

Et a ce moment, la synchronisation entre eux se brisa net. Hideki tenta une passe inhabituelle et cet essais fut couronné de succès. Un filet de sang courut sur la cuisse de la voix, qui pour une fois, resta muette. Et elle fut d’un coup plus rapide, prenant le traceur de court, elle l’empoigna fermement, lui assenant un sérieux coup de genoux qui mit le blondinet sur les rotules.

Hideki, alors désarmé, fut en mauvaise posture car la voix profita du laps de temps nécessaire a la récupération du souffle de son opposé pour aller chercher son arme, lâchée lors de l’empoignade, tout en éloignant celle de son opposant. Puis, après ces quelques secondes de répits le combat reprit en faveur de l’être a la beauté démoniaque. Le blondinet, sans arme et encore essoufflé évitât tant bien que mal les attaques nombreuses de son ennemi, mais finit inexorablement par être bloqué au niveau de la paroi ou une douloureuse blessure lui fut infligée. Un hurlement suivit d’une coulée de sang, ayant pour point de départ l’épaule du traceur, dès cet instant, le gagnant sembla déterminé. Et, sure d’elle, la voix décida de faire durer son plaisir. Elle retourna donc un peu son épée dans la plaie du jeune homme, dont les cheveux prenaient a certains endroit une teinte rouge. Il sembla même a Lethao que ce monstre passa la langue sur ses lèvres, ou un peu de sang d’Hideki avait été projeté. Tout n’était pas perdu bien sur, mais dès a présent, l’elfe avait sous la main son épée et se retrouvait près a parer toute éventualité. Il y avait encore de l’espoir, bien sur, mais cette lueur était faible a présent. Si son apprenti mourrais, il projetterait son épée sans hésiter directement dans le cœur de l’être de haine et de sang pour l’achever.

Dans un retournement de situation improbable, le jeune homme saisit l’épée qui le tenait cloué au mur et l’arracha des mains de son adversaire. Qui, surprit, sembla reculer d’un pas. Il n’en fallut pas plus a Hideki pour esquiver l’attaque qui s’en suivit, et réussir, bien que maladroitement, a atteindre sa propre épée. La voix redoublait d’ardeur, sa haine de n’avoir pas éliminé l’avorton lorsqu’elle le pouvait la rendant encore plus déchaînée, et tout en parant ses attaques avec son épée fraîchement récupérée, le sang s’écoula sans discontinuer de la brèche située sur son épaule. Puis, dans un élans sans doute dû au désespoir, il tourna sur lui même et brandit son épée comme pour lancer une contre attaque et son ennemi, décontenancé, recula.

Hideki sembla alors… Tracer ? Lethao avait confiance en lui, mais tracer a cet endroit la ne risquait pas plutôt de l’envoyer a sa propre perte ? Il ne pouvait qu’attendre la suite de cette bataille que son ami menait contre lui même, spectateur impuissant de cette opposition entre deux être que tout assemble et oppose. Il le souhaitait, Hideki devait gagner, pour le salut de Nelta !

Les trait s’illuminèrent d’un coup, mais la voix était déjà sur lui ! Il envoya alors son épée en avant, frappant le vide créé par une esquive de son autre lui, qui se retrouvait alors a une distance d’un pas de la lame. Et de celle ci, trop rapide pour qu’il puisse l’esquiver, un fil de métal qui une fois qu’il eu traversé le corps de la voix a quelques millimètres du cœur, se prolongea d’un hameçon en forme de croix. Un rictus de douleur était visible sur le visage sombre du mal qui avait en partie régit sa vie. Celui-ci n’osait trop se débattre, ayant trop peur de mourir, et sachant a présent ce destin inéluctable. Le blondinet, en sang, le ramena alors au plus près de lui, avant de tirer un coup sec, comme s’il avait eu envie de voir une dernière fois un ennemi invisible qui jamais ne réapparaîtrait. Puis il tira, et le cœur battant dans le corps de son double cessa de battre. Celui-ci s’effondra, se désagrégeant déjà, pour aller se loger dans les pierres des deux épées qui appartenaient désormais a l’homme qui avait vaincu le mal étant en lui. Naa ne le savait sans doute pas, mais aucun être de la race humaine n’avait jamais réussit cette épreuve. Nombreux étaient ceux qui avaient essayés, espérant se rapprocher d’être tels que les elfes et les ange, mais ce même désir naît de sentiment en partie négatif même si ignorés souvent de ces même personnes, comme la jalousie. Et au final ils cédaient tous face a ces sentiments. Il ne fallait pas tenter cette expérience pour soit même, mais avant tous pour les autre, et Hideki comme lui étaient de ces personnes qui pensaient a faire avant tout leur possible pour leur entourage, les personnes qui leurs son chères mais aussi de parfaits inconnus.

Et tous ce que l’elfe pensait fut confirmé par la première réaction de son ami, qui en même temps que ses blessures se résorbaient, un effet du aux lames, pleuraient mais surtout, les regardait eux. Il avait perdu quelque chose, de précieux dans un sens. Quelque chose qui avait guidé sa vie, et sans même y penser, il voulait savoir ce qu’en penseraient ses deux spectateurs, ce qu’ils allaient en penser eux, et penser de lui.
Naa fit un commentaire, mais Lethao lui fit un geste simple et poli pour lui dire, plus tard, tout en lui adressant un sourire en coin. Il respecta tout de même dans un sens la consigne de celle-ci, prenant le jeune homme dans ses bras, en train de pleurer, en rajoutant au passage :


[ Oui, la elle serait jalouse tu as raison ]

Puis, sans doute épuisé physiquement et moralement, Hideki s’évanouit. Il entreprit alors de le porter jusqu'à sa chambre, invitant Naa a l’accompagner. Il retraversèrent les couloirs jusqu'à arriver dans la pièce ou l’homme aurait le droit a un sommeil bien mérité. Il alla ensuite s’installer en silence dans le salon, et il prépara une infusion a la mente accompagnée de fraises confites.

[ Je pense que je vais rester la jusqu'à son reveil. Il risque de se sentir perdu s’il n’a personne pour l’appuyer. Libre a toi d’en faire de même, mais avant je vais te raconter le jour ou moi aussi, j’ai du affronter mon double… ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 25 Avr 2008 - 16:47

Le matin. Une douce brise souffle sur un Nelta encore libre. La foret est encore la demeure de licornes, et elles sont nombreuses. Mais depuis le soir précédent, elles évitent une de leur clairière favorite. Trop de choses négatives en émanent. En effet, un elfe s’y est installé. Il est accompagné de sa femme et de plusieurs amis et confrères. Il a choisit cet endroit pour tombe, s’il échouait. Petit déjà, Elindwë et lui avaient l’habitude de la rejoindre pour jouer loin de leur parents, qui passaient alors la journée a les chercher, sans jamais les trouver. Leur jardin secret, ou quant ils furent assez grand, leurs sentiments réciproquent éclatèrent. En ce moment même, il entend sa voix dans sa tête. Il l’aime, enfin, il le crois, mais cette maladie qui le ronge le fait douter et elle en souffre. Il a décidé que cela ne pouvait continuer ainsi. Cette chose qui s’était insinuée en lui avait fait souffrir celle qui était une partie de son ame, une personne qu’a la fois il ne pourrait jamais quitter et dont il semblait vouloir s’éloigner de plus en plus… Non, il resterait, il résisterait. Il était nécessaire qu’il reste pour sa fiancée, mais aussi pour garder une cohésion dans son organisation, et dans la guilde des assassins. Il était l’ombre, il avait des devoir envers eux, même si ceux-ci lui semblaient de plus en plus agaçant et ridicules au fils des jours. Aussi, il passa sa peut être dernière nuit sous les étoiles avec celle qui lui vouait un amour sans borne. Juste comme ça, l’un contre l’autre, comme dans leurs souvenirs…
Il était temps. D’un regard, il survola l’assemblée, au première loges, assis sur les diverses branches autour de cette clairière, désormais sous l’effet d’un champ de protection, limitant ainsi l’air de combat. Certes, ses pouvoirs lui auraient permit de détruire cette barrière, mais se battre contre un ennemi terrible en permet pas de se soucier de détails dans ce genre. Les deux lames étaient posées la, plantées dans le tronc mort d’un arbre verdoyant. Cet arbre significatif, qui représentait un pan de sa vie. Il les retira, et se mit dos a l’arbre, s’y reposant un instant. Puis, ses pensées s’éclaircirent, tandis qu’une brume noirâtre s’échappait de son corps. Il savait ou elle se dirigeait. A son opposé, son ombre si humaine se trouverait elle aussi adossé contre ce vieux tronc.


« Alors, tu sais pourquoi nous sommes la non ? »

« Oui, tu ne m’aime pas, et je te hait, tu souhaite donc en finir n’est-ce pas ? »

« Exact. Tu a fais souffrir celle que j’aime, la seule raison a ma vie, et pour elle je vais me battre. Elle est en moi, dans ma tête et elle m’encourage… »

« Je suis plutôt content, quant a moi, d’être débarrassé de ce lien avec elle. Si j’avais pus seulement la tuer pour la faire taire. »

« Je ne te laissais pas faire. Bon, on y vas ? »

« Dommage que l’ont ne puisse faire autrement. Si nous avions vécus tout les deux en temps qu’être différents, nous nous serions sans doute bien entendu… »

Mue pas un même mouvement, les deux s’éloignèrent lentement de l’arbre, puis, il se firent face. Ils s’observèrent. Les formes que prennent les ombres crées a partir de cette maladie par ce type de charme étaient toujours semblable : humaine, mais belles. De même contrairement aux humains, le double créé a partir d’un elfe ou d’une créature semblable sera un humain ayant des ressemblance et des différences avec l’original. Mais tout ce que l’original aimait, son opposé l’exècrera et cherchera a le détruire.
Lethao était redevenu l’elfe d’autrefois, sa chevelure, qui se ternissait depuis quelques temps, sembla retrouver de son brillant, et sa souplesse. Ses yeux las étaient de nouveau remplient par cette lueur fascinante, ses yeux se reflétant l’un l’autre dans leurs couleurs opposés. Quand a l’homme se tenant en face de lui, il n’avait pas d’oreilles elfiques. Il était simplement beau, mais cette beauté n’avait rien d’elfique. Ses cheveux étaient sombres, mais assez court et bien coiffés, en totale opposition avec le naturel de son ennemi. Ses habites eux par contre étaient clair. Un blanc laiteux, et remplaçant le blason habituel de l’elfe, un œil immense et diabolique se tenait la, comme vivant. Comme l’elfe, l’ombre lumineuse avait les yeux vairons : l’un, rouge a reflet noirs, et l’autre aussi blanc que ses habits, avec une pupille translucide.
Après s’être détaillés, ils avancèrent d’un pas sur l’un vers l’autre, puis, une fois a 4 pas l’un de l’autres, ils se mirent en garde. Mais Lethao disposait d’un atout inédit dans ce genre de combat : il n’était pas seul, par l’esprit il partageait le savoir et les pensée de son aimée. Ce que l’homme en face de lui considérait comme une gène se trouvait être un sérieux désavantage, car il en avait perdu une grande partie de son savoir. Puis le combat s’engagea. Ensemble, il prirent leur élan pour envoyer un coup d’épée latéral, paré par la deuxième lame en une parade aérienne. Ils touchèrent le sol, pour s’élancer sans attendre sur l’autre. D’un accord silencieux, aucun n’utiliserait son pouvoir car celui ci ne servirait en aucun cas a faire pencher la balance. Choc, puis séparation. Le souffle parfaitement maîtrisé, ils sont calmes. Un nouveau croisement de regard, suivit de celui de leurs armes… Feinte de l’elfe, puis passe verticale de l’humain. D’aucun ne parvient a toucher l’autre. Leur danse est digne de leurs statuts respectifs d’ombre. Le combat semble irréel, et leur vitesse est telle qu’il semblent en disparaître par moment. Mais, toujours l’égalité parle entre eux. Puis, l’elfe sourit. Tout deux étaient essoufflés par un tel combat, et e moment était venu. Sans prévenir son opposant, l’ombre de Nelta emprunta parfaitement le style de combat d’Elindwë. S’il connaissait autrefois cette façon de combattre dans les moindres détails, c’était en grande partie grâce au lien qui l’unissait a celle-ci. Son ennemi en avait bien sur les bases, mais il n’avait pas juger utile de l’apprendre lui même étant donné qu’il avait auparavant accès a ces données sans le moindre effort mental. Et Elindwë ayant le même niveau de combat que celui qu’elle avait choisi depuis tant d’années, il s’en trouvait maintenant en position délicate… Premier sang. Un hurlement mêlant peur et rage. Lethao n’avait pas hésité a lancer son épée dans le genoux de son adversaire qui s’en trouvait maintenant fortement diminué. Puis, l’instant d’après, celui-ci sembla las. Il continuèrent leur combat, mais non seulement la rage avait disparut des mouvement, de plus en plus lent, du double de l’elfe, mais en plus il semblait résigner et n’opposer qu’une résistance faible. Et bien qu’a deux épées contre une, il n’arrivait pas a infliger une blessure a son adversaire tandis que les sienne se multipliaient, salissant fortement ses vêtements. Puis, sans tarder, il fut désarmé. Avant de mourir, il regarda l’elfe avec un sourire puis il dit :


« C’était bien, ces moment passés en toi, hein? »

Et il s’évapora, devenant une partie de ses épées. Lethao, bien qu’indemne, ne put rester debout plus longtemps et s’effondra. Il fut vite rejoint par Elindwë qui le pris dans ses bras en pleurant, et même si ce fut discret, plusieurs larme coulèrent le long de ses joues. Il vivrait maintenant, et il espérait qu’il pourrait encore longtemps profiter de la compagnie de celle qu’il aime. Voici une des raisons pour lesquelles il était tant affecté par la perte de celle-ci, même si leur lien mental lui rappelait dans les moments les plus durs qu’elle était quelque part, en vie…

« C’est ainsi donc que cette histoire fut finit, et si j’ai autant de respect pour mes épées, c’est parce que je sais qu’il est la et qu’il m’observe. C’est dur d’en finir avec nos double, quand nous sommes elfique, car ils sont des reflet de notre âme corrompue certes, mais aussi des individus a part entière… »

Sont récit finit, Lethao se resservit en infusion, se laissant doucement bercer par le temps, comme il y avait si longtemps, lui semblait-il. Il regarda Naa avec un sourire nostalgique. Le pire était a venir, mais une épreuve sur la voie de la victoire venait d’être passée avec succès. Puis il décida de reparler de l’expéditions future :

« Tu dois sans doute te demander ce qui me pousse a attaquer cet entrepôt non ? C’est non seulement la plus grande réserve de nourriture, pillée dans tout le pays ou maintenant la famine est courante, même si j’essaye de l’enrayer de façon discrète. Mes espions pillent de façon subtile ces entrepôts et les redistribuent en secret a des personnes de confiance. Tu sais que les soldats d Koory, du moins quand il ne sont pas très haut gradé, et quand bien même, sont très facilement corruptible. Quant ils pillent les villages, une maison dans chacun d’eux est ignorée, enfin du moins ils ne la fouille pas trop et disent aux personnes les surveillant qu’il n’y a rien. Pour cela il suffit de leur fournir quelques mets de choix des réserves pillées. Comme ils sont toujours nourris au minimum par leur reine, un surplus de nourriture est de loin suffisant, agrémenté d’une ou deux pièces d’or pour les grades supérieurs. A pour l’or, ils le pillent aussi et l’amasse dans les même lieux que la nourriture aussi nous faisons d’une pierre deux coups. Mais nous ne nous occupons pour ces cas la que du minimum pour que nous ne soyons point découverts.
Le cas du château de Nelta est malheureusement a part, car c’est le stock le plus important et surtout le mieux gardé. Et c’est le principal ravitaillement du tronc principal de l’armée ennemie. Je n’aime pas ce procédé car il va tuer pas mal de personnes qui en u sens sont innocents et ne le méritent pas, mais c’est le moyen le plus efficace pour peser sur Koory. Nous attaquerons la nuit avant que la caravane ne passe chercher de quoi nourrir l’armée. Elle est lourdement défendue ce qui nous laisse peu de temps pour nous occuper de tout. En vérité, nous brûlerons juste ¼ des réserves en nourriture et or. Des sort de transport pour plusieurs cachettes différentes ont déjà été mis au point, et il suffira de les activer pour nous emparer du reste. Les ressources ont déjà été établies a l’avance, et des personnes sont prêtes a tout recevoir. 10% de tout ce que l’ont amassera sera par ailleurs envoyé a ton QG.
A et pour finir, histoire de brouiller les pistes de manière très efficace, j’ai un sac contenant 500 billes qui avant de partir téléporterons 1 paquets d’explosif chacune. Avec les 10 sort de téléportations pour ressources il y aura en tous 510 sort différents, et comme le château explosera en plus, nous filer sera impossible.

Bon changement total de sujet, mais comment se porte ta marque ? Une fois le petit réveillé il devrait pouvoir te la supprimer avec la débridation de ses pouvoirs, mais je voudrait juste savoir si ça approche du point de rupture ? »

Puis, il attendit les réponse de la part de Naa, et il continuèrent a discuter jusqu'à ce que celle-ci en ait assez. Du temps passa, et quand Hideki se réveilla, il eu le droit a un sourire bienveillant pour l’accueillir et a un :


« Ben alors, c’est a cette heure-ci que tu te lève ? Tu en auras mit du temps, comment te sens-tu mon cher apprenti ? »

Bien que peu réconfortant, Lethao était heureux de le voir réveillé et il lui passa une petite tape dans le dos, pour lui montrer, qu’il était fier de lui…

* Desolé c'est pas genial sur la fin *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 16 Mai 2008 - 9:29

Naa avait laisse Lethao agir pour consoler un peu son apprenti. Elle ne savait pas ce que representait cette perte. Elle n'avait pas ete ainsi, sachant parfaitement controler ses mauvaises pulsions et ses desirs parfois trop humains. Elle savait les refouler, et avait appris a faire abstraction du desir de pouvoir, peu a peu. Meme le desir de vengeance envers sa soeur avait ete etouffe. Elle etait sereine. Elle faisait le vide en elle et avait pu comprendre que pour mieux diriger une equipe,, il fallait separer la vie emotionnelle des risques qu'ils prenaient. La perte d'un etre cheer au combat laissait de marbre sur le champ de bataille ce qui permettait de sauver le plus de gens possibles et de remporter plus facilement la victoire... Ce qui n'empechait pas de verser toutes ces larmes une fois seule. Il fallait controler ses emotions . Mais ceux qui n'y parvenaient pas, comme Lethao ou Hideki se retrouvaient pris dans une spirale infernale qui ne pouvait que les mener de plus en plus bas jusqu'a la perte totale de controle. Lethao... Il ne lui semblait pas l'avoir vu dans cet etat. Ils se voyaient a des intervalles parfois irreguliers, et puis peut-etre etait-ce il y avait longtemps. Naa etait bien plus vieille que lui, malgre les apparences. Elle se posait des questions sur le jeune elfe, elle qui le connaissait si calme, voire parfois un peu distant. Lethao etait toujours du genre a parler, parler.. Mais jamais ne vraiment montrer ses emotions, a prendre tout du cote technique de la chose, ce qui pouvait etre deboussolant pour certains. Elle l'imaginait mal impulsif et violent comme l'avait ete Hideki juste avant le combat. Lorsque l'humain avait fixe Lethao, son epee proche de la peau de l'elfe, les yeux plein d'une haine incohercible, elle avaqit eu froid dans le dos. Lethao lui avait dit qu'il etait l'un des plus puissants magiciens de son temps, et sondant l'energie vitale du jeune homme, elle avait du mal a s'imaginer le battant. Elle, l'ombre de Swilyara, emettre pareils doutes? C'etait rare. Rares aussi etaient les personnes qu'elle estimait pouvoir la battre. Hideki etait l'une de ces personnes. En observant le combat, elel avait eu du mal a reconnaitre l'ingenu jeune homme un peu lent a la detente qu'elle avait observe auparavant. Il aurait pu devenir une machine sans ame. Mais maintenant, il etait arrive a surmonter ses craintes et ses barrieres. Son aura n'en etait que plus... impressionnante, il fallait bien le dire. Hideki n'etait pas loin d'avoir les pouvoirs d'un dieu, il ne lui manquait plus que l'invulnerabilite aux armes normales. Mais tout ce poids tiendrait-il sur ces freles epaules, aurait-il l'energie pour utiliser tous ces puissants pouvoirs? Il semblait si fragile, autant physiquement que psychologiquement... Il s'evanouit dans les bras de Lethao. Un faible garcon pourrait-on dire a ce moment la.. Cependant, elle savait qu'il n'en etait rien, elle esperait simplement que le reste delentrainement allait poreter ses fruits, avec cet allie avec eux, ils pourraient avoir de l'espoir vis a vis de cette guerre. Lethao souleva Hideki avec grande facilite, comme si il eut ete un enfant. Suivant Lethao au travers des couloirs, la jeune femme se demanda comment l'homme allait reagir a son reveil. Serait-il apeure, triste, heureux? Ils verraient bien. La lutine laissa trainer son regard le long des ornementations qu'ils avaient apercues tout a l'heure, leurs ombres glissant dans les couloirs, croisant quelques personnes qui les saluerent discretement, jetant un coup d'oeil intrigue a l'apprenti endormi. Naa trottinait pour etre a peu pres a la meme hauteur que Lethao, sa tres petite taille ne l'aidant pas a faire de grands pas presses comme son ami. Heureusement, l'une des caracteristiques des lutins etait justement d'etre tres rapides alors ce fut avec aisance qu'elle suivit Lethao jusqu'a ses appartements qu'elle avait vaguement vu la veille, tandis que Lethao posait Hideki sur le lit. Naa resta debout, regardant l'elfe faire. Tandis qu'il preparait ses infusions, la petite femme s'approcha du lit pour s'assurer qu'Hideki avait un bon pouls, il respirait faiblement, ce combat avait du etre eprouvant pour lui au niveau psychologique tant que physique.

Lorsque Lethao s'assit avec les boissons et les confiseries, elle fit de meme, ne s'asseyant jamais avant son hote a moins qu'il ne l'invite a le faire, coutume de Swilyara, meme si certaines races n'adheraient pas specialement a cette politesse. Si de nombreuses especes se cotoyaient dans le repaire de Swilyara, ce n'etait pas pour autant que les us et coutumes etaient les memes. Elle avait assiste a quelques fetes humains ou angeliques, tres belles, voire hypnotisantes, surtout pour celle des humains, race que l'on disait pourtant pataude et incapable de produire de belles choses. La-bas, on apprenait a comprendre et accepeter l'autre, contrairement a beaucoup d'endroits. Tous sous la meme guilde, sous la meme banniere, c'etait le meilleur moyen d'arriver a comprendre les autres. Lethao lui dit qu'il fallait epauler Hideki lors de son reveil et qu'en attendant il alait lui raconter le jour ou il avait du effectuer ce passage, qui avait sans doute ete tres eprouvant egalement pour lui. Naa se demandait a quoi ressemblait son double... Lethao commenca son recit, decrivant un peu le contexte dans lequel ce combat avait eu lieu. Une clairere degagee dans la foret de la licorne, avec quelques amis et da'utres assassins. Ces personnes etaient sans doute chargees de l'abattre si il echouait. Naa avait tant vu de gens partir, mourir a cause de cela... Ce fleau qui s'abattait sur les elfes, elle ne le comprenait pas. Elle ne savait pas comment un elfe pouvait etre aussi corrompu, comment est-ce que cela se faisait qu'un elfe connaisse les desagrements et la decheance du genre humain? Et ces elfes cupides, avides de pouvoir, etient-ils semblables a ces humains? Elle connaissait quelquesuns des congeneres de Hideki qui n'avaient rien a envier de sa loyaute et de sa douceur presque candide lors d'un dialogue. Les humains de Swilyara etaient presque semblables aux elfes, ils s'y etaient presque associes au fil du temps, eant de tres bons amis des lutins et des fees. Cependant, les exiles de Koori vinrent chambouler cet equilibre et les humains devinrent plus distants, persuades que tout etait de leur faute alors qu'elle incombait a ces deserteurs irresponsables. C'etait triste, mais pour le moment la situation etait ainsi. Quelques humains vivaient cependant au quartier general, surtout en tant que residents, mais un ou deux avaient atteint le rang d'assassin. Alors comment se faisait-il que certains elfes se degradent jusqu'a en devenir pire que les humains, ou pareils a ceux de Koori? Quoique, meme ceux de la-bas, meme gouvernes par une reine tyrannique et sans vergogne, meme si il leur arrivait de piller les villages, etaient des etres intelligents et avaient une culture qui ne reposait pas non plus entierement sur la repression et la destruction. Il etait triste de comparer aux humains cette "maladie" qui rongeait les elfes mais qui les rendait plutot semblables aux demons. Naa avait pu voir Lethao lorsqu'il etait habite par ce demon interieur, mais il n'en etait pas encore completement ronge. Il semblait plus anxieux, un peu plus.. aggressif et impulsif, ne reflechissant plus trop a ses actes ou les faisant de travers. Il etait vrai qu'elle s'etait demande longuement qu'est ce qu'il avait bien pu ariver a son confrere et ami elfe. Elle l'avait cotoye du temps ou il n'etait qu'un simple apprenti jusqu'a sa consecration a sa nomination en tant qu'ombre de Nelta. Naa s'etait ensuite renseignee a ce sujet et avait tente de l'aider mais il s'etait refuse, resque violemment. Il lui avait dit qu'il n'etait en aucun cas malade, qu'il refusait de se soigner et qu'elle n'avait rien a voir la dedans. Naa avait failli le laisser a son sort, un peu en colere de s'etre ainsi faite rejeter, elle qui voulait simplement l'aider, lorsque Elindwë lui parla. Elles n'etaient pas les meilleures amies du monde, ou plutot, elles voulaient le faire voir. Tout le temps chipotant sur des details, tout le temps en train de se disputer avec fracas ou de s'envoyer des piques, les deux femmes appreciaient pourtant la compagnie de l'autre. Naa avait quand meme etait surprise de la reaction d'Elindwë qui s'etait alors confiee a elle, lui contant ses craintes et ses doutes vis a vis de Lethao qui devenait de moins en moins vivable. Naa avait console Elindwë, lui disant que tout s'arrangerait un jour et qu'elle allait voir a Swilyara si il n'y avait pas quelque chose a faire pour l'aider. Cependant, lorsqu'elle retourna a Swilyara, elle ne put rien trouver. La seule alternative possible etait celle qu'elle redoutait le plus et en laquelle elle avait le moins confiance, car beaucoup s'y etait frotté mais peu d'entre eux en etaient revenus. Lethao arriverait-il a surmonter cela? Elle avait contacte le forgeron de ces epees, mais il lui dit alors qu'il ne pourrait les faire que lorsque Lethao se deciderait de lui-meme a tenter le tout pour le tout. Pressee par ses obligations quotidiennes, Naa n'avait rien pu faire d'autre que d'attendre et de s'enquerir de temps en temps sur la sante et l'etat du pauvre elfe tourmente. Et finalement au bout de quelques temps sans nouvelles, elle avait appris qu'il etait enfin gueri de son fleau. Pour feter cela, elle etait partie en voyage a Nelta a la place d'un des maitres assassins pour avoir l'occasion de feliciter et de serrer dans ses bras l'elfe. Mais jamais Lethao n'avait voulu revenir sur le jour ou il avait gagne cecombat contre lui-meme. Peut-etre etait-ce douloureux, avait pense Naa a l'epoque, et elle s'en etait desinteresse ou plutot, malgre la curiosite de savoir ce qu'il s'etait passe, elle l'avait laisse tranquille, respectant son choix. Peut-etre etait-ce quand meme un peu delicat a entamer, comme sujet, car il ravivait les douleurs et les doutes passes, enfouis. Mais a present, il avait decide de lui raconter ce qu'il s'etait passe, ce fameux jour...

Naa croisait les jambes, mains sur les genoux, calme, les yeux diriges vers l'infusion de menthe qui etait posee sur la table, se disant que Lethao n'avait peut-etre pas besoin de croiser le regard de la lutine. Lethao lui decrivit rapidement son dialogue avec la voix qui le hantait. Ce n'etait pas comme Hideki qui etait plutot schizophrene, mais plutot les consequences de cette etrange maladie, qui faisait devenir l'ombre en lui tout ce qu'il avait de negatif, et qui developpait tous ces points negatifs pour un jour sortir a la surface, pour essayer de prendre le controle sur les cotes positifs, pour le corrompre entierement et le faire devenir une machine a tuer, comme d'autres l'etaitdevenu. Triste destin que de se faire abattre comme une bete sauvage par ses anciens amis. Lethao avait du prendre conscience la-bas dans cette clairiere qu'ici se jouait sa vie et que ses amis n'hesiteraient plus ale tuer si il etait vaincu. Un pouvoir pour la vie mais dans son cas c'etait aussi un combat pour l'amour, l'amour dont Elindwë doutait un peu plus chaque jour, lui envoyant des lettres de plus en plus desesperees, se demandant si Lethao ne se mettait pas a la hair de temps en temps, ayant parfois des gestes deplaces, aggressifs, voire s'apparentant a une tentative de meurtre mais qu'il arrivait toujours a reprimer. Naa avait peur pour l'avenir du jeune elfe a distance. Elle qui avait trouve meme a l'epoque ou il n'etait qu'un jeune adolescent qu'il etait prometteur, serait-il finalement voue a devenir un monstre? C'etait plus qu'un simple collegue, c'etait son ami et elle n'arrivait pas a se faire a tous ces changements dans l'elfe. Lethao enchaina sa description du court dialogue avec lui-meme, ou plutot cette parite de lui qu'il apellait humaine. Ils s'etaient separes ensuite, se mettant en garde. Elle imaginait Lethao a la place de Hideki. Elle se l'imaginait un peu plus confiant, peut-etre... Ou plus determine a vaicnre celui qui avait fait souffrir Elindwe durant tout ce temps et qui ne meritait donc que la mort la plus horrible. Le double de Lethao etait donc un humain. Elle avait songe qu'il serait blond, comme le double de Hideki avait les cheveux de couleur jais. Propre sur lui, tres elegant, il se demarquait un peu du Lethao perdu de ces temps-ci. Mais le recit n'avait pas beaucoup de suspense, elle savait tres bien qui allait gagner. vu qu'elle avait encore Lethao juste en face d'elle. Mais elle etait aussi interessee par la prouesse technique et psychologique de son ami. Puis Lethao se lanca dans la decription du combat qui etait tres dur, sans doute, physiquement. Elle remarqua qu'au debut, leurs gestes etaient les memes, comme Hideki et son double. Serait-ce un syndrome commun aux deux? Ils se connaissaient si bien l'un l'autre qu'il en etait dur de trouver une feinte. Et souvent c'etait le cote malefique qui trouvait cette feinte dans la garde de son adversaire, car il etait souvent moins introverti, et osait plus de mouvements que la partie benefique. Mais Lethao avait du sa survie non a sa magie comme l'humain, mais a son lien surement unique qu'il entretenait avec Elindwë. L'autre n'en beneficiait sans doute pas car il ne devait pas trouver cela interessant pour sa propre survie au sein de l'esprit de l'elfe, mais Lethao avait reussi a s'en approprier les ons cotes et arrivait a combattre dans un style que la voix en lui ne pouvait pas connaitre ausis bien que lui. L'harmonie en etait brisee et le combat reel pouvait commencer. Mais des que Lethao avait reussi a enfoncer son epee dans le genou de son double, la partie etait jouee. Car si Hideki avait reussi a se relever et vaincre apres s'etre fait transpercer l'epaule, une blessure a la jambe etait encore plus desavantageuse car on etait oblige de s'en servir et une gene a la jambe entravait les mouvements, non seulement d'attaque mais aussi de defense et d'esquive. Et il etait mort, puis avait rejoints les pierres en l'epee de Lethao. C'en etait fini de cette chose qui le rongeait. Lethao dit qu'ils etaient des individus a part entiere, ce qui etait assez vrai, en soi... A ce qu'elle avait compris dans les lettres et dans le recit du jeune elfe, en tous les cas. Naa ne put que lui sourire et exprimer ce qu'elle pensait de ces deux combats, l'un vu et l'autre raconte.


[C'est sur qu'il doit etre dur d'en finir avec ces etres. Vous avez eu bien du courage, toi, Hideki, ainsi que tous ceux qui ont ete victime de ce genre de mal. Celui qui vivait dans le blondinet semblait aussi etre une individualite avec un caractere propre... Mais ce ne sont que des chimeres de son esprit, il etait fou, tout simplement, si je puis le dire. La maladie qui ronge les elfes semble differente... Mais elle est incomprehensible pour moi, peut-etre suis-je trop serieuse... Quoiqu'il en soit, a present je crois que nous sommes presque prets pour cette expedition.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 16 Mai 2008 - 9:29

Lethao lui demanda a ce moment pourquoi il s'attaquait au chateau de Nelta. Elle le savait, c'etait une reserve de nourriture des plus importantes de l'armee, ce que Lethao lui confirma. Il etait toujours interessant de savoir quelques nombres. Naa fut mise au courant d'une autre partie du plan qui consistait a detruire le chateau lorsqu'il serait mis a sac. Elle soupira, haussant les epaules, avant de parler avec ses mains

[C'est un peu dommage, une telle merveille... Je crois que le moral des Nelteins en sera aussi atteint, car ce chateau est quand meme l'un des plus connus et les plus apprecies. C'est un peu comme une citadelle inebranlable, qui montre l'espoir du peuple... Tant qu'elle est debout, il y a encore de l'espoir, mais je ne sais qu'en penser du fait qu'elle soit detruite... Cela influencera autant le moral des troupes de Koori qui elles pourront toujours trouver un autre entrepot, plus sur, que celui de Nelta qui perdra alors une partie de son individualite. Je sais que c'est pour le bien de notre mission mais je ne peux m'empecher de penser a cela... Je dois etre trop sentimentale envers les vieilles choses.]

Lethao lui demanda a ce moment comment se portait sa marque. Naa sembla un peu surprise du changement de sujet mais il fallait bien s'y habituer avec Lethao. Naa decouvrit alors son epaule pour regarder l'etat du sceau qu'avait pose Hideki. Il etait quasiment detruit, elle avait un peu sous -estime cet officier de Koori. Cependant, Lethao lui dit que le "petit" reveille, il pourrait lui enlever definitivement. Naa etant toujours un peu sceptique quant aux pouvoirs presumes du jeune apprenti haussa un sourcil et repliqua


[Je ne pense pas qu'il le pourra, il n'est pas un dieu non plus, malgre les pouvoirs que tu lui pretes... Et il n'est pas si petit, il a a peu pres ton age non?]

Naa s'approcha, son epaule encore decouverte, du lit ou etait Hideki et dont Lethao s'etait approche egalement. Le magicien etait reveille. Elle lui sourit et malgre les mefiances qu'elle avait a son egard la petite lutine serra Hideki comme un etau entre ses bras, un petit calin un peu violent mais elle aimait bien etouffer a moitie ses victimes avant de les reconforter. Elle approcha alors ses levres de l'oreille de l'apprenti de Lethao pour lui glisser, arrivant a tirer un chuchotement de sa gorge inutile, ne pouvant plus user de ses cordes vocales

" Tu t'es bien debrouille, gringalet. Maintenant il faut te montrer a la hauteur des esperances de Lethao.. .Et des miennes, je suis moins indulgente que lui, tu sais."

Toussotant un peu, elle se redressa. Chuchoter lui faisait mal a la gorge. Et elle sentait la marque qui lui donnait un frissonnement desagreable qui commencait a se defaire du sceau du magicien. Soit le sort etait puissant soit le sceau ne l'etait pas assez. Mais a present.. Il fallait faire confiance en l'apprenti?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Sam 31 Mai 2008 - 21:10

Hideki sanglotait dans les bras de son professeur. Il ne savait meme pas exactement pourquoi. Parce que la voix etait partie? Ce n'etait pas quelque chose de mal, il devrait en etre heureux, justement. Tout ce qui l'avait fait souffrir, toutes ces annees, tout ce qui l'avait fait s'engager dans les mauvaises voies et avait gache les quelques instants de bonheur qu'il avait connu... Yuu, sa famille adoptive, Nascarian, il n'avait que gache ses chances de se racheter a chaque fois et si Lethao n'avait rien fait, il arait tout aussi bien le trahir a un moment ou a un autre, n'etant jamais tres sur de sa propre loyaute a cause de cette voix. Et elle le rabaissait, le critiquait, le faisait douter de lui, vaciller pour qu'elle puisse mieux prendre le controle, elle avait fait de lui un etre faible psychologiquement, toujours en quete d'un peu de reconfort et de reconnaissance. Pourquoi pleurait-il alors? C'etait sans doute nerveux, mais il etait genant d'ainsi se laisser aller devant Lethao, devant Naa. Peut-etre prendraient-ils mal sa reaction et croiraient-ils qu'il etait triste de perdre la "Voix" qui l'avait pourtant fait souffrir. Mais... en meme temps, c'etait elle qui l'avait guide dans la vie, il s'etait sorti plus ou moins bien de toutes les difficutles, a part celle causee par Arielle, mais reglee par Warui. Il avait toujours reussi a se frayer un passage, malgre les grandes difficultes. La Voix l'avait egalement aide pour se construire et survivre tant bien que mal. Il se rapella a ce moment du regard glacant qu'avait porte cette personne sur lui lors du combat. Un regard tout a fait effrayant... Et il avait cru s'eteindre, il avait cru perdre contre elle, lorsqu'il avait recu ce coup qui lui avait presque transperce l'epaule. La force du desespoir et un effet de surprise etaient finalement venus a bout de sa partie sombre... Mais il devait s'estimer heureux, cette victoire etant quand meme plus due a un coup de chance qu'a un coup de maitre de sa part, d'apres lui. A present tout etait fini mais il ne parvenait pas a se l'imaginer... Hideki ferma les yeux pour essayer d'oublier ces larmes. Pourquoi devait-il toujours se montrer si faible face a son maitre? Il devait faire preuve d'un peu de force d'esprit, de temps en temps. Mais Yox n'etait plus, Warui n'etait plus, et finalement la voix n'etait plus la non plus... Ses larmes ameres se transformaient peu a peu en larmes de joie. Serrant un peu ses doigts sur les bras de Lethao, il se sentait quand meme un peu faible, pret a defaillir. Tentant vainement de s'accrocher a Lethao pour ne pas tomber, il se sentait sombrer. La fatigue et le harassement devaient se faire sentir apres coups, comme anesthesiees par la peur et l'action du moment. A present que tout etait fini, la douleur comme la fatigue revenait en force. Hideki ne parvenait plus a reflechir, les auras devenaient de plus en plus floues, confuses dans son esprit. Les forces l'abandonnerent en une seconde et il ne put que se sentir se faire lourd entre les bras de son maitre avant de sombrer dans l'inconscience.

Il ne sentit pas ce qu'il se passa durant le trajet, mais ressentit vaguement la caresse d'une banquette sur lequel on l'installait. Tout, meme le sol, pouvait paraitre parfait pour lui a ce moment. Tant de fatigue ne pouvait se resoudre que par un repos et peu lui importait l'endroit ou il se reposait. Hideki ne luttait pas contre le sommeil, ne voulait pas ouvrir les yeux, ne se sentant pas completement inconscient, il ne faisait neanmoins pas d'efforts pour tenter de comprendre le monde qui l'entourait. Tout n'etait que sons etouffes et auras vacillantes. Serrant un peu plus les paupieres, il voulait dormir, ne plus faire attention a ce qui l'entourait. C'etait plus fatiguant encore et ne l'aiderait pas a se retablir. Pour une fois, il eut un sommeil relativement... paisible. Normalement le sommeil etait le moment privilegie pour la voix. Elle lui parlait de longues heures dans ses heures. Ce n'etait pas forcement des cauchemars, au depart, mais ca se transformait souvent en cela, n'aidant pas le magicien a dormir. A present qu'il avait retrouve un peu plus ses sentiments grace a Warui, il ressentait mieux le monde qui l'entourait, peut-etre etait-ce cela qui faisait qu'il ne parvenait a dormir. Avant, tout avait un gout de cendre, meme les auras semblaient grisatres par moments. La, elles etaient si rayonnantes qu'il ne pouvait que leur preter attention, ne serait-ce qu'un minimum. Cette journee marquait un tournant dans cette nouvelle vie, meme si il aurait prefere largement que Warui reste aupres de lui. Elle s'etait sacrifiee pour lui mais c'etait un peu inutile, comme il ne comptait pas rester si longtemps dans ce monde qu'il parasitait depuis deja trop longtemps. Son demi-sommeil paisible continua ainsi un instant qu'il ne put mesurer, ou plus que de faire attention a son entourage, il songeait surtout a son aimée. Avant de mourir, il essayerai d'inverser le marche fait avec la Mort, qu'elle avait contactee et a qui elle avait vendu sa vie. Il devait reparer cela avant de s'effacer. D'ailleurs, il lui semblait en avoir parle a Lethao, de ce projet de mourir apres avoir repare ses fautes. Mais Lethao semblait compter sur lui pour tant de choses... Il semblait attendre beaucoup de lui, serait-il capable de tout realiser? Il n'etait qu'un magicien de Koori, un humain qui avait reussi a acquerir des pouvoirs au fur et a mesure de son apprentissage, rien d'autre. Il etait persuade que l'on pouvait trouver n'importe qui comme lui, un apprenti plus jeune, qui apprend la magie et qui n'est pas passe par la corruption et le mal, serait finalement sans doute plus puissant et surtout plus fiable que lui. Mais l'elfe avait fait son choix, il devait se trouver digne de ce choix et ne pas lui faire honte comme il avait fait honte a ses precedents maitres, que ca soit Hatsuyuki ou d'autres. Lethao l'avait debarasse du parasite qui deviait ses aspirations et ses actions, a present il lui devait allegence. Le sommeil etait un moment agite finalement, avec ou sans la voix. Toujours moment de reflexion , plus ou moins utile. Hideki entendait toujours des sons tout aussi etouffes, il ne savait absolument pas combien de temps ca faisat qu'il dormait. Se rendre compte de son propre sommeil... C'etait assez etrange, et le faisait s'eveiller un peu a la conscience, sans qu'il ne le veuille particulierement. La discussion entre Naa et l'elfe devait etre privee et peut-etre n'etait-il pas cense entendre ce qu'il s'y disait. Ce n'etait pas son intention, mais il se sentait peu a peu se reveiller. Les auras ne s'en preciserent cependant pas davantage.

Ce ne furent que les paroles qu'il commenca enfin a entendre. 10 sorts de teleportation pour ressources... Il reconnut la voix grave de Lethao, mais en meme temps c'etait la seule voix qu'il pouvait entendre, celle de Naa etant tue par son handicap. La voix de l'elfe tentait de se faire discrete, surement par egard a son sommeil meme si le magicien commencait a comprendre un peu. Ses yeux ne s'ouvrirent pas encore mais il reussit a lever le bras pour que son main tate son epaule. Il n'avait plus vraiment mal. N'etait-ce qu'une illusion? Hideki ne savait pas trop quoi penser des blessures qui lui avait ete infligees, n'etait-elles que morales? Il ne ressentait pas trop de douleur, cela devait surtout etre psychologique. Le magicien ecoutait vaguement ce que disaient les deux autres. Lethao venait d'echainer sur le sujet de la marque de Naa. La marque, la marque. Le temps que le magicien comprenne et se rapelle du sort jete a la lutine,Lethao avait deja fini de parler. Il lui semblait qu'il avait dit qu'il serait capable de la retirer, avec la debridation de ses pouvoirs. C'est vrai qu'a present, peut-etre qu'il pourrait... Il ne savait pas comment s'y prendre ni si ses pouvoirs seraient reellement utiles, meme sans la voix. Elle n'avait pas pu brider d'une maniere si spectaculaire que ca ses pouvoirs magiques. D'accord, peut-etre qu'il pourrait faire mieux mais de la a pouvoir retirer la marque, il ne savait pas trop. Meme si ils cohabitaient dans le meme corps, il ne savait pas grand chose des agissements de la voix contrairement a celle ci qui connaissait tous ses agissements. A chaque fois qu'elle prenait le controle, il n'avait pas de souvenirs de ce qu'elle faisait donc des pouvoirs qu'elle utilisait et de quelle maniere. Et lui, comme l'avait si bien souligne Yox avant de mourir, avait peur de ses propres pouvoirs et les confiait a la voix, inconsciemment, pour qu'il n'aie pas de remords a les utiliser. C'etait lache et surtout stupide. Hideki se dit que lorsqu'il sera completement eveille, son esprit etant encore un peu empate, il essayerai quand meme de faire le sort. Pour le moment c'etait Naa qui parlait, si on peut dire ca comme ca. Ses gestes etaient toujours aussi incomprehensibles pour lui et il ne pouvait meme pas se baser sur des signes ressemblant a un geste ou a un mime, c'etait juste... completement fouillis, pour lui, surtout dans son etat. Hideki se crispa un peu durant le discours de Naa et parvint enfin a ouvrir ses yeux bleus. Cela ne lui etait pas d'une grande utilite, au vu de son handicap, mais c'etait au moins un des signes visibles de l'eveil. La lutine "parlait " toujours, il tourna un peu la tete. Les auras etaient a present un petit peu plus precises dans son esprit. Clignant plusieurs fois des yeux il tenta de se faire des idees claires, essayant d'attirer le moins possible l'attention.

Ce fut rate. Il n'avait pas prete attention aux derniers gestes de Naa et a la probable reponse de Lethao mais il se rendit soudain compte que son maitre etait a son chevet. Celui-ci le taquina en lui faisant comprendre qu'il etait un peu flemmard, pique a laquelle Hideki sourit legerement, se redressant pour etre assis. Comment il se sentait... L'aveugle serra legerement les levres, penchant legerement la tete vers le bas. Il ne savait pas trop comment le qualifier. L'absence de la voix etait une bonne chose d'accord mais il etait encore sous le coup du choc. Les mots qui finirent par sortir des levres d'Hideki etaient faibles, hesitants et vacillants. Une voix qu'il ne reconnaissait pas lui-meme tant elle etait chargee d'angoisse.


"Bien.. Je crois."

Il savait pertinement que c'etait mentir, mais il etait cense se sentir bien, non? Tout devrait aller pour le mieux. Naa s'approchait, ressentait-il. Mais la reaction de la lutine fut contraire a tout ce qu'il avait imagine, elle enserra le magicien dans ses bras avant de l'ecraser litteralement. Hideki emit une plainte sourde, tandis que Naa semblait bien s'amuser. Au moins, cela avait eu le merite de le reveiller completement, elle l'avait brusquement arrache du demi-sommeil dans lequel il se complaisait. Hideki toussa lorsqu'elle le lacha, reprenant son souffle. Il n'imaginait pas qu'une petite femme comme elle puisse etre aussi forte. Mais elle ne semblait pas avoir fini avec lui. Elle approcha son visage de lui et il se crispa un peu, se demandant si elle comptait s'assurer qu'il etait bien reveille mais elle lui parla a l'oreille. Cela l'etonna, n'etait-elle pas muette? Mais elle semblait arriver a parler en chuchotant, sa voix ressemblant alors a un rale assez etrange. Elle lui dit qu'il s'etait bien debrouille, le qualifiant de gringalet au passage, ce qui fit se renfrogner un peu le jeune homme, se disant que niveau taille, elle etait pas mal non plus. Mais elle lui dit qu'il devait se montrer a la hauteur des esperences de l'elfe et des siennes. Moins indulgente? C'etait quoi, alors, le diable? Hideki la gratifia d'un regard mi-etonne mi-mefiant, se demandant ce que pouvait donner une personne encore plus sadique que son professeur. Ca devait etre assez effrayant et il ne preferait pas savoir ce qu'elle lui ferait faire si il etait son eleve. Hideki se rapella de ce que Lethao avait dit, tout a l'heure, et profita du fait que Naa s'etait rapproche de lui pour lui prendre le bras, disant

"Vous allez voir, si je ne suis pas a la hauteur de vos esperences..."

Hideki se mordit la levre inferieure. Qu'est ce qui lui avait prit de parler comme ca? Il n'etait normalement pas si sur de lui et aurait poliment demande si elle voulait bien le laisser faire. Mais autant assumer ses paroles qui le firent se sentir un peu honteux quand meme. Hideki regarda le bras et chercha du bou des doigts la marque. Lorsqu'il sentit ces vibrations si particulieres du sort lance par le conseiller, un mince sourire gene se dessina sur son visage. Il connaissait vaguement un contre-sort, mais il n'aurait jamais ose songer a cela. Ce sort prendrait toute son energie et le tuerait meme, normalement. Il esperait que ses forces avaient ete augmentees, ou il laisserait sans doute des plumes. Hideki toucha encore une fois la marque pour sentir sa progression et ferma les yeux, prenant son courage a deux mains, esperant ne pas prendre trop de risques alors qu'il venait a peine de se debarasser de la voix... Le jeune homme concentra ses forces et commenca a tracer. Ses doigts minutieux veillaient a ne pas oublier le moindre detail, l'esprit d'Hideki verifiant si l'aura de la magie etait egalement correcte, ni trop faible ni trop forte, risquant de faire du mal a Naa. Les traits etaient assez compliques, il dut mettre une ou deux minutes a les effectuer au lieu des quelques secondes habituelles. Il n'allait pas non plus aussi vite qu'habituellement, consciencieux qu'a la moindre erreur il risquerait de mettre aussi bien sa securite que celle des deux autres en danger. Finalement, respirant un bon coup, le magicien activa le sort. C'en etait fini, il ne pourrait plus revenir en arriere. Les traits s'illuminerent, avant de fondre comme un oiseau de proie sur le mauvais sort jete a Naa. L'entourant d'une lumiere vive, les traits tournoyaient autour du sort qui semblait se "defendre", repoussant comme il pouvait la magie de l'aveugle mais finalement celle-ci l'emporta et sembla litteralement avaler le mauvais sort. Hideki respira enfin, n'ayant pas reussi a respirer auparavant sous l'angoisse de perdre ce "combat". Il avait un peu mal mais... Pas autant qu'il ne le songeait. En fait, il avait du perdre peut-etre environ le quart de son energie, le replongeant dans une sorte de fatigue mais qui n'effaca pas son etonnement. Il chercha du regard Lethao, ne comprenant pas comment il avait bien pu faire cela si facilement.Meme Yuu n'aurait peut-etre pas pu briswer ce sort, le seul qui aurait pu l'enlever sans dommages etait le conseiller jeteur de sort lui-meme. Il sourit legerement a Naa et lui dit d'une voix mal assuree

"Finalement.. j'ai reussi."

_________________


Dernière édition par Hideki le Sam 31 Mai 2008 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Sam 31 Mai 2008 - 21:10

Lethao lui lanca alors quelque chose qu'il rattrapa maladroitement, manquant de peu de le faire tomber. Le regardant, il ne put identifier clairement ce que c'etait. Un support avec quelques ecritures tracees dans la pierre. Il lanca un regard interrogateur a Lethao qui s'expliqua brievement sur la nature de cette pierre. Alors, c'etait un sort Drow.. .Le magicien lui lanca un regard interrogateur, ou plutot un peu eberlue du don de l'elfe. Tournant et retournant l'objet entre ses mains, il le caressa du bout des doigts. Une petite plaquette de dix centimetres de haut sur une quinzaine de long, d'une largeur de deux centimetres au maximum, cette plaquette semblait finement ouvragee et lorsqu'il l'effleura, il ressenti l'immense pouvoir qu'elle contenait. Les yeux bleus du magicien blond fixaient Lethao, et il finit par demander

"Les humains n'etaient-ils pas censes ne pas pouvoir utiliser ce genre de magie?"

Hideki retourna son attention sur la pierre. Elle l'effrayait mais en meme temps exercait sur lui une etrange fascination. Depuis toujours il avait eu la passion de la connaissance, de tout ce qui etait nouveau et inconnu, il voulait toujours en savoir plus, se gorger de connaissances sur le monde mais surtout sur la magie. Peut-etre aussi etait-ce cela qui avait devie la Voix sur la soif de pouvoir. Connaitre la magie pour mieux l'utiliser a ses fins. Hideki ressentit le long de son echine la meme excitation qui l'avait pris lorsqu'il avait pris connaissance du sort de possession d'ame ou du transfert de l'energie vitale, et une lueur malsaine s'etait allumee un instant dans ses yeux, mais il savait pertinemment qu'il ne l'utiliserait pas a ses fins. Peut-etre que l'absence de la voix faisait ressortir des cotes mauvais a l'ame pure du magicien, peut-etre des cotes plus humains mais dont la purification recente empecherait de mauvaises fins. Cet orgueil devenait l'envie de devenir plus fort pour pouvoir expier ses fautes et rendre Lethao un tant soit peu fier et la cupidite, la soif de pouvoir s'evaporerent de son coeur bien vite, effacees par l'insatiable suriosite qu'il manifestait a l'egard de l'objet et de son utilisation. Mais surtout, il se questionnait sur les intentions de Lethao.

"Je croyais que seuls les etres magiques pouvaient utiliser pareils sorts..."

Il n'avait pour le moment pas envie de lutiliser. Du moins, pas avant que Lethao ne lui explique clairement ce qu'il pensait. Il etait humain apres tout, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Lun 9 Juin 2008 - 15:25

Enfin, Hideki était réveillé. Même si l’elfe avait décidé de ne pas lui montrer trop de compassion pour ne pas rendre les évènements plus durs, il ne pus s’empêcher de lui adresser un sourire franc et triste. IL était plus qu’au fait de la douleur que provoquait cette séparation. Pour l’humain dont l’âme était déjà bien morcelée, en retirer encore une partie avait dû être encore pire.
Il ne se laissait pas abattre, le petit, et a peine réveillé il commença a préparer un sort pour exécuter la demande de son maître, a savoir retirer cette marque contraignante de l’épaule de Naa. Un sort complexe, dont Lethao ne connaissait que la théorie, il savait les danger que celui-ci comportait, et il pouvait l’assimiler a une tentative de suicide qu’il savait inutile. Ce serait sans doute le traceur lui même le plus surprit par cet « exploit ».
Les traits s’illuminèrent, et le sort s’activa. Il voyait la puissance des deux sorts se combattre avec puissance, puis, finalement, celui d’Hideki pris le dessus et la marque disparut. Lethao sourit, avant d’envoyer une pierre gravée a celui qui n’en revenait pas de sa réussite. Celui-ci après examen, lança un regard interrogateur a l’elfe, avant de lui demander pourquoi est-ce qu’il lui avait donné cette pierre ? Pourquoi ? L’elfe commença une légère explication, loin de ses long discours habituels :


« C’est le contresort Drow à la magie utilisée sur Naa. Je l’avais pris au cas ou tu n’y arriverais pas avec ta magie habituelle. Tu aurais pus alors utiliser cette pierre pour le détruire en te fatiguant bien moins. »

Il vit alors le magicien, après une phrase tout a fait compréhensible, se concentrer sur cette pierre, la regarder sous toutes ses couture, observer les trait de la rune avec une fascination grandissante, qui décrocha a Lethao un nouveau sourire. Il allait devoir apprendre a la maîtriser cette magie, comme lui l’avait fait avec sa mère, mais ceci est une autre histoire. Puis l’humain lui redemanda si cette magie n’était pas l’apanage des être magique. Il allait donc devoir encore supporter un nouveau choc, pauvre petit homme…

« Oui, mais je dois te dire quelque chose : dans cette pièce, il n’y a que des êtres magiques. Ne rouspète pas. Tu en es un, depuis quelques temps maintenant. Il te faut t’habituer a cette réalité. Les dieux son très puissant, et la déesse de la mort est une des plus terrifiante, mais ils n’ont plus le pouvoir de créer des être de types organique. Tu as l’impression d’être comme avant, car a part le fait que ce n’est plus du sang mais de la magie dans tes veines, il n’y a aucune différence. Mais le fait est que tu as acquit une puissance au delà de ton imagination en ayant été ressuscité. Tu équivaux à un elfe ou a un drow, tout en pouvant maîtriser la magie humaine. Et tu vas apprendre la magie drow avec moi pour l’instant, et avec de vrai drows plus tard. A oui, personne ici ne le sais, donc je précise que mon arrière grand père était un drow. J’ai mes yeux pour en attester. Mais je suis trop éloigné pour vraiment maîtriser leur magie, et j’ai des pouvoirs de types elfique. Ma mère aussi, mais comme tout descendant de cette race, je peux utiliser leur magie, dans la limite de mon endurance, car même un sort assez simple me fatigue, et je ne peux pas en lancer plus de 5 « basique » sans risquer de m’évanouir. Bon, c’en es finit des révélations, maintenant, je t’ordonne de t’asseoir et de prendre du thé et des gâteaux .»

Il lui avait donné ce dernier ordre avec un clin d’œil, signifiant que bien sur ce n’était pas un ordre, mais qu’il avait intérêt a manger sinon il allait le payer au triple. Puis, une fois réinstallé a son tour, et après avoir resservit une tasse de thé a Naa, il commença enfin a repondre a une question importante de son amie, a savoir le symbole que représentait le château de Nelta. Qu’il représentait est malheureusement bien le mot…

« Naa, tu sais j’ai du retourner ta question de tout a l’heure 100 fois dans ma tête. Mais bien avant que tu ne la pose. J’ai donc fait jouer mes réseaux d’information, pour savoir ce que les habitant de Nelta pensaient de cette idée, et une grand majorité préfère voir le château détruit plutôt qu’il servent d’une quelconque façon a Koori et Omlid. Et ils considèrent ça comme une provocation que le château soit justement devenu un entrepôt, et la plupart des gens voudraient une vengeance. Je ne le voit pas comme une vengeance pour ma part, mais comme un moyen pour montrer que nous ne sommes pas attachés justement aux symboles de Nelta, et que même s’il détruisaient tout, notre volonté resterait la même. Pour m’assurer que ce soit le résultat de cette attaque, une lettre parviendra a la Reine Yuu environs 30 minute après que nous ayant quittés les lieux. Je vous en délivrerait le contenu plus tard, sachez toutefois qu’un portrait de moi même y est glissé en l’informant de mon apparence donc. Je vais donc avoir quelques chasseurs de prime a mes trousse, mais le plus intéressant est que maintenant les habitant se cachant encore a Nelta sauront qui se bat pour eux, et ce sera plus qu’un symbole représenté par un château perdu pour eux. »

Puis, comme a sont habitude, il laissa aux personnes présente le temps de répondre. Il en profita pour déguster une pâtisserie, ce qui lui fit faire une moue triste, il en vint a penser une seconde a Elindwë… Il se reconcentra alors en buvant un peu de thé, puis il reprit un air neutre. Il devait être fort, pour elle, parce qu’elle lui avait demandé. Il devait encore se satisfaire du fait qu’elle était vivante, même si personne de son réseaux ne l’avait aperçut depuis sa fuite de la prison dans laquelle elle était enfermée. Puis, soudainement, alors qu’il suivait ce que disaient ses amis, un homme se matérialisa juste devant lui, avant de s’agenouiller en disant qu’il venait faire son rapport. Il calma la moindre réaction de ses amis, avant de lui demander de le faire aussi devant les personnes présente, en prenant une tasse de thé. Ce a quoi l’invité surprise vint a répondre un « tu n’as pas changé, père. ». Et avant que les deux autre aient pus réagir, il leur dit qu’il donnerait des explications après son rapport.
Mais avant tout, l’étranger se présenta :


« Excusez moi d’arriver a l’improviste, mon nom est Sephire, je suis un démon et je suis le principal espion de Lethao. Il m’avait envoyé en espionnage près de la base de l’ombre ici présente, et j’avais pour ordre de le prévenir au moindre problème. Et il se trouve qu’il y a exactement 5 heures, le temps que je revienne ici, un évènement du type décrit est arrivé.
Madame, croyez bien que j’en soit désolé, mais l’avancée de l’ennemi dans votre pays n’est que trop rapide, bien que moins fulgurante que celle de notre pays. Et il y a donc quelques heures, environ 1000 démons des enfers se trouvaient dans la foret, a tout juste 2 kilomètres de votre base, et après avoir prévenu la personne en charge de votre base qu’ils avançaient dans leur direction, je me suis hâté et je suis donc venu vous prévenir. J’ai les coordonnée d’un endroit dégagé a proximité de votre base si vous souhaitez utiliser un parchemin de téléportation. Fin de mon rapport. »


Dit-il, en buvant le reste de thé encore chaud, au fond de sa tasse. Puis, il regarda enfin, avec un léger sourire, les deux invité de celui qu’il avait nommé père. Ils avaient sans doute du le détailler eux aussi : après tout, il s’était présenté en temps que démon. Il était grand, même très grand, dépassant de peu les 2 mètres. Ses cheveux étaient noirs, clairsemés de mèches rouges et oranges. Assez long, ils n’en cachaient pas pour autant son visage, et semblaient lisse et doux comme de la soie. Il avait deux grandes oreilles de type elfique, à l’exception près qu’elle étaient comme déchiquetées a leur sommet. Ses yeux, profond et beaux, étaient violet comme incrustés d’éclats bleus lumineux. Son nez était léger, et un peu arrondi sur la pointe. Une balafre était d’ailleurs visible sur le haut de celui-ci, entre les deux yeux. Son visage entier semblait d’ailleurs torturé par d’horrible souvenirs, aussi beau soit-il, car les traces de blessures y étaient nombreuses. Il était grand, et plutôt mince, plus proche d’Hideki pour la musculature apparente qu’a celle normale de sa race. Sa peau était proche de celle des habitant de Swilyara, très matte. Il ne portait pas des habits d’assassin, ceux-ci étaient très léger : une sorte de chemisette, dans laquelle était caché une douzaine d’armes de jet variées, un pantalon large auquel était attaché deux « lames de poings », autrement dit, une sorte de gant, apparemment en Mithril, auquel étaient attachés une fine lame au centre, lame en fil de diamant enchantés, repliés sur eux-même pour former une lame solide large de 3 centimètres, et qui selon la pression mise par la poigne de l’utilisateur peux devenir un fil souple pouvant trancher un ennemi a trois mètres, et ce peut importe ses protections. Il portait aussi une paire de chaussures légères, sous lesquelles l’ont pouvait apercevoir deux lame rentrées. Bien sur, en temps normal, rien de tout ceci n’aurait été visible, mais étant donné qu’il était rentré chez lui depuis quelques instant, il en profitait pour se détendre. Lethao attendait que ses amis aient finit de le détailler, avant de demander la parole pour donner ses explication. Après quelques instant, il commença sont récit :

« Donc, pour commencer, voici un secret que même toi tu ne devait pas connaître Naa, Sephire est notre fils adoptif a moi et Elindwë. Comme il l’as dit, c’est un pur démon, chassé des enfers par celui qui en était maître a l’époque. Et quand je dis chassé des enfers, qu’il ait survécu est un véritable miracle, car en général chassé des enfers signifie une élimination pure et simple. C’est d’ailleurs lors d’une mission d’élimination que nous l’avons rencontrés. Nous avions été appelés moi et mon équipe pour éliminer celui qui se dresse devant vous. En effet, il avait volé de quoi se nourrir, sans faire une victime, de la nourriture dans divers villages de Nelta. Bien sur, la version qui nous avait été présentée était qu’un démon sanguinaire avait tenté de tuer plusieurs personnes pour piller les villages. A cette époque, je n’avais pas encore mon réseaux d’espionnage, vu que c’est en grande partie grâce a lui que je l’ai développé. Donc je m’en tenais a ce que l’ont m’avait dit. J’avais alors 23 ans, et j’avais passé ce qui était pour moi le pire, a savoir l’histoire que je t’ai racontée tout a l’heure Naa. Après quelques jours dans les environs, nous avons pus trouver une piste, et même mieux, Elindwë avait repéré sa marque mentale, elle pouvait donc le filler ou qu’il aille. Mais c’est qu’il était très rapide, et nous avons donc décidés d’attendre le moment ou il aurait faim pour attaquer. Tu te savait pisté non ? Car tu n’es pas sortit avant plusieurs jours. »

L’espion confirma d’un signe de la tête, un sourire en coin. Il avait assez eu l’habitude d’être chassé pour savoir quand quelqu’un était a ses trousses. Toute sa vie avait été rythmé par des chasses ou il était le gibier, et ce depuis ses 5 ans. Après s’être remémoré ce passage désagréable de sa vie, il retourna son attention sur le discours de l’ombre.

« Nous l’avons donc pisté jusqu'à une cabane isolée, près d’un village, ou se trouvait les réserves de nourriture, gardés, de celui-ci. Mais quand nous sommes arrivés, il étai a l’intérieur et les gardes n’avaient pas bougé d’un poil. Etrange, pour un démon sanguinaire non ? Pourquoi les avaient-il laissé en vie ? Nous allions vite en découvrir la cause : nous sommes rentrés sans alerter les dit garde, et nous avons trouvés un jeune démon ne dépassant pas le mètre 20 en train de manger tout ce qui lui tombait sous la main. Mais loin d’être agressif, ont pouvait lire de la tristesse sur son visage plein de blessures. Je suis passé derrière lui et je l’ai attrapé, assez fermement pour qu’il ne puisse me blesser, mais assez lâchement pour voir s’il allait essayer de se débattre. Mais au lieux de ça, il se replia sur lui même en pleurant. Alors, mes amis et moi nous sommes concertés, ont lui a expliqué que j’allais le lâcher s’il promettait de ne pas fuir, et qu’ont ne lui ferait pas de mal. Il a alors arrêté de pleuré, et quant je l’ai laché, il nous a regardé, sans bouger, je me suis présenté, et nous avons tous fait de même, jusqu'à ce que lui se présente.. »

_________________


Dernière édition par Lethao le Lun 9 Juin 2008 - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Lun 9 Juin 2008 - 15:26

La, Sephire se permit d’intervenir juste pour préciser :

« C’était la première fois qu’on essayait pas de me tuer depuis la mort de mes parents. »

Puis, Lethao, après lui avoir passé la main sur la tête, reprit :

« Nous avons donc choisit de l’emmener avec nous, et en secret nous l’avons élevé. Même la guilde n’était pas au courant. J’aurais pus en être renvoyé, et donc être éliminé, pour ne pas avoir mené ma mission a bien, et pire, avoir mentit sur mon rapport. Si je recommençais a présent, la sanction serait moins grande, mais a l’époque je n’étais ombre que depuis quelques années, et je n’avait que peux d’influence en temps que jeune assassin. Ses pouvoirs, qu’il nous a vite montré, étaient très utile quant il s’agissait de le cacher aux autres. Je l’ai entraîné personnellement, et j’ai fait fabriqué son arme par le même forgeron que nos armure et nos épées a toi et moi. Aussi il a un matériel d’une qualité indéniable. Aussi même a vous je vous déconseille d’avoir a l’affronter en corps a corps, surtout qu’en temps que démon il est partiellement insensible a la magie. Après cette chasse aux sorcière, je me suis dis que j’aurais besoin de former de espions pour vérifier la véracité des informations que la guilde recevait. Et il en fut le premier, et il a formé la plupart des autres avec moi. A petit précision, il avait tout juste 10 ans quand nous l’avons récupéré. J’ai formé mon réseaux quant il en a eu 16. Cette peste m’avait déjà dépassé en taille, et il a hérité de sa mère adoptive un certain amour des pâtisseries. Il est en partie responsable de ces dépenses démentielle pour en obtenir vous savez ! »

Lethao et son fils échangèrent un regard et commencèrent a rire, comme ne pouvant plus s’arrêter, avant de reprendre 5 minutes plus tard un air serein, habituel chez l’elfe comme chez le démon. Ils ne l’avait pas dit, mais ils ne s’étaient pas vu depuis près d’un ans, et ils étaient très heureux de se retrouver ainsi, malgré les circonstances. Même sans être du même sang, ils se ressemblaient beaucoup, et ils avaient une amitié forte et un sens de l’honneur et de la vie semblable. Pour l’un comme pour l’autre, tuer des personnes puissante et intelligentes étaient une vraie perte. Comme Lethao avait épargné une mercenaire très puissante d’Omlid, celui qu’il avait élevé répugnait a donner la mort pour rien. Oh, bien sur il ne se laisserait pas faire, et s’il est obligé d’en arriver la il tuerait la personne l’attaquant, mais pour lui ce serait une pure perte.
Mais en temps qu’espion il y avait un certain nombre de personnes qu’il ne pouvait laisser en vie. Il était rentré et avait même formé les divers espions de Koori, et ce dans toutes les strates de la population grâce a son pouvoir unique. Ce fut un coup de chance, mais comme il le supposait, la barrière de Koori n’empêchait pas la pierre de rentrer, sans ça la citée aurait été détruite depuis longtemps, et comme il pouvait ne faire qu’un avec celle-ci, il avait élaboré quelques stratagèmes pour entrer sans être repéré. Même capturé, un espion a Koori ne sais que peut de choses, et rien d’utile, mais sa formation lui permet même en étant dans les bas quartier de mieux survivre, et ce sont d’ailleurs souvent les quelques 100 espions de ce quartiers qui se font capturés, car un peu trop présomptueux ils visent la vol d’un magasin trop important, ou d’un convois de nourriture trop bien gardé. Il savent souvent se battre au moins au niveau des gardes, voir plus, et surtout ils ont été formés dans l’art de la fuite et de la fabrication basique de boules de fumée, leur permettant de semer le trouble avant de fuir quant plus personne ne voit rien.
Il a même 3-4 espions qu’il a formé parmi les nobles et les courtisans. Il sais comment convaincre les gens, même haut placé, et il utilise ces compétences pour corrompre sans avoir le moindre problème de conscience. Il a quand même créé bien des troubles, car sa façon de recruter les nobles était a l’aide d’une simple lettre, proposant des modalités alléchante pour adhérer au réseaux d’espionnage. Mais le plus terrifiant pour les personnes a qui il proposait d’adhérer, est qu’il connaissait leurs secrets qui les feraient tuer par la reine entre autre, et que la lettre se trouvait a chaque fois a un endroit privé ou normalement personne n’aurait pus pénétrer. Il demandait a ce que la réponse soit laissée sous la forme d’une enveloppe cachetée. Si elle était négative, pour montrer qu’il ne bluffait pas, il envoyait des lettres de dénonciation anonyme au palais, donnant des informations de petits crimes dont la punition était moindre et les fait facilement vérifiable, et bien souvent cela permettait de convaincre la personne de changer de camp. Il y eue des cas ou la garde fut appelé a surveiller la pièce, mais Sephire s’arrangeait toujours pour la prendre ; la lettre ; sans être vu, même en ayant des gardes dans la pièce. Certaines personnes refusaient de trahir, mais a ce moment la en échange de leur silence quant à cette affaire il ne les dénoncerait pas. Aussi, un bon quart des gens riches de Koori ont connaissance sans avoir besoin d’en être informé du réseau d’information, mais tous se taisent pour éviter la mort, surtout que tous ceux qui ont parlés de ce sujet a la reine ou autre ont vite disparus, comme par enchantement. Mais tous ceci respecte les plans de l’ombre, a savoir que les humains, d’un naturel méfiant, ne se font même pas confiance entre eux. Et la lettre qui sera envoyée après l’attaque du château de Nelta sera un facteur supplémentaire a cette suspicion générale.

L’heure du dîner approchait, aussi Lethao invita ses invités a venir manger un bon repas dans leur cantine, sauf si Naa décidait de partir aussi ils l’accompagneraient avant d’aller manger. Il ne pouvaient changer leurs plans, et si l’ombre Muette devait les quitter, il demanderait au géant de bien vouloir les accompagner. Dans le cas contraire, il aurait une mission d’espionnage tout aussi utile a leur attaque. Il devrait voir a quelle distance se trouverait les éventuels renforts, et empêcher les fuyards d’atteindre ces points, en ne les tuant que si nécessaire, sinon juste en les assommant assez fort pour qu’ils ne se réveillent pas avant quelques heures. Repas du soir : salade de Nelta, avec les fromages de Volky, et filet de sudert, un poisson bien gras vivant dans les rivière a proximité de Volky. En dessert, un coulis de fruits de la ville, avec des morceaux de légumes confits. En bref, l’équipe des chefs cuistot de la ville étaient au fourneaux.



( Bon j'ai fais un peu mieux que je ne le craignait == )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 13 Juin 2008 - 13:46

Naa recula un petit peu d'Hideki, lui faisant d'un joli sourire. Le regard qu'il lanca sur elle etait parfaitement amusant et ne put que la faire rire interieurement, il etait mignon ce petit. Il semblait un peu mefiant mais aussi etonne d'avoir entendu ce qui ressemblait a une voix mais qui n'etait en fait qu'un chuchotement rauque venu du fond de sa gorge comme un raclement repugnant, Elle frissonna en songeant cela, se disant qu'elle devenait degoutante. En tous cas, Hideki semblait se demander ce qu'elle pourrait bien lui infliger si il n'etait pas a la hauteur de ses esperences. Naa ne put que le gratifier d'un sourire mi-amuse, mi-sadique, ne lui faisant qu'entrevoir ce qu'il endurerait. Malgre la surprise du magicien et sa fatigue, il lui prit le bras fermement et maugrea qu'elle allait voir si il n'etait pas a la hauteur. Cela conforta Naa, elle aimait bien le voir ainsi lui qui semblait si ferme et timide. Meme si ce n'etait pas la meilleure maniere de le faire, elle avait fait en sorte qu'il se sente un peu pique au vif, peut-etre un peu vexe de ce qu'elle lui avait dit. Il lui saisit alors le bras et elle put sentir le contact froid de ses longs doigts contre sa peau basanee. Qu'est ce qu'il etait pale... Meme Lethao qui n'etait pas un modele semblait plus bronze que lui, mais sans doute etait-ce les genes de Koori qui lui donnait ce teint diaphane, presque transparent, ses veines bleues dessinant des courbes gracieuses sur son avant-bras mais qui la rendait mal a l'aise car elle etait peu habituee a ce genre de contact.

Il vit l'autre main du jeune homme s'affairer, sur l'air meme. Toujours impressionnee par cette magie irreelle qui prenait l'invisible et l'inconstistant comme tableau, elle suivit des yeux les traits bleutes que traca le magicien, ne pouvant s'en detourner. Des trats poetiques qui ne ressemblait pas a des representaitons d'animaux ou de plantes, qui ne ressemblait pas a l'alphabet universel ni a la langue complexe de Koori. Hideki semblait parler sa langue propre a ce moment, dialoguer avec aisance avec la magie, comme la priant de lui exaucer son voeu en echange de son energie. Il semblait tellement absorbe par ses sorts, par ce qu'il faisait, il semblait egalement plus serein, plus sur de lui, et la beaute irreelle de son visage etait soulignee par la petite lumiere bleue qui s'echappait des traits. Peut-etre ne s'en rendait-il pas compte, c'etait quelque chose de naturel chez lui. Elle ne connaissait pas vraiment son histoire mais la savait mouvementee, et il lui vint l'idee que peut-etre la magie avait ete sa seule alliee sure, la seule chose qu'il avait toujours su faire. Et a present la seule chose qui le liait en permanance a son passe, la voix qui agissait en lui venant d'etre eradiquee. Les traits s'illuminerent soudain, faisant monter la luminosite de la piece et aveuglant presque Naa qui se trouvait tres pres de cette source de magie. Se portegeant les yeux d'une main, elle regarda la magie a l'ouvre. Les traits fondaient sur les lignes incurvees de son tatouage et l'encercalit. Bientot les lignes qui d'ordinaire etait trop lentes pour qu'elle les voie se deplacer sur son corps se tortillerent, semblaient essayer de repousser les traits du magicien blond mais c'etait peine perdue, elle retrecirent peu a peu pour s''evaporer de la peau de Naa avec un crepitement desagreable. La lutine regarda son bras indemme, un sourire se traca sur ses fines levres. Finalement il etait bien a la hauteur, pour le moment, au niveau de la magie. Lethao le considerait comme le plus puissant magicien et en voyant Hideki, qui etait plus etonne qu'elle de son exploit, a peine fatigue, elle commencait a croire un peu l'Ombre de Nelta.

Lethao lanca alors une petite pierre gravee a Hideki. Elle devinait sa nature, ce que Lethao expliqua. Un contresort Drow. Elle ne pensait pas que cela soit aussi pratique que la magie de Koori contre un sort du conseiller de Yuu, comme ce n'etait pas exactement la meme nature de magie et qu'elle savait pertinnement que c'etait les magies des deux memes sources qui etaient le plus capables de s'agencer ou de se detruire mutuellement, mais elle n'en dit rien. Peut-etre que cela aurait marche, qui savait, elle ne connaissait pas assez la magie Drow pour juger de leur puissance mais Lethao en avait deja parle assez longuement la veille alors on pouvait dire qu'elle en connaissait un peu. Hideki tourna l'objet entre ses mains, tandis qu'il semblait se poser de plus en plus de questions. Visiblement, il etait temps de lui avouer ce qu'il etait, ce que Lethao lui avait dit au moment ou le magicien etait alle se coucher. Naa l'invita d'un regard a prendre la parole ce que l'Ombre fit. Les dieux ne pouvaient plus au travers des generations, meme les plus anciens, creer des etres comme des humains, qui avait bien du sang qui coulait dans leurs veines. Hideki semblait assez attere de la revelation mais Lethao etait imperturbable et continuait son discours sans broncher. Naa put apprendre au fil des paroles de Lethao qu'il avat une part minime Drow. Hideki ne l'etait pas du tout, elle avait de bonnes raisons de penser que meme ses ancetres les plus anciens etaient humains, depuis la construction de Koori, peut-etre il y a un millenaire avait-il eu un parent elfe, mais le pays de glace etait tel qu'on ne pouvait pas se marier avec des elfes et on les releguait a des taches d'esclaves au debut de Koori, et il lui semblait qu'il n'y en avait plus un seul, la-bas, depuis quelques siecles. Il etait un etre magique certes, mais de quelle sorte? Ce fut la question silencieuse que Naa posa avec ses mains

Lethao ordonna alors au jeune homme devant elle de prendre des gateaux et du the, ce qui fit glousser silencieusement Naa. Quel ordre dur a suivre ! Lethao etait vraiment un maitre tres dur avec son eleve, lui infliger ca, il ne l'avait vraiment pas merite le pauvre. L'elfe expliqua enfin pourquoi il desirait detruire le chateau, et Naa trouva les raisons pertinentes meme si pour sa part, elle n'aurait pas fait ca ou pas vote cette possibilite. Tant pis pour la culture, tant mieux pour leur fuite. Lethao expliqua finalement que Yuu aurait une lettre avec son portrait. Naa ne put que sourire, se rapellant du portrait rate qu'on lui avait fait, songeant aussi que le peintre allait vraiment se faire tuer, cette fois. Lethao deviendrait un symbole, alors... Naa repondit, malicieusement


[Alors, monsieur le symbole, quand on aura gagne contre Yuu, tu prepares deja ta reconversion en celebrite?]

Un homme apparut soudain, ce qui fit fremir Naa, ne s'attendant absolument pas a ca, mais elle n'en lacha pas la patisserie qu'elle etait en train de manger. Quant elle leva le regard sur lui, elle ne put que penser qu'il etait grand et que ca la complexait. Elle ne depassait pas le metre trente, Lethao faisait presque un metre quatre vingt dix et le petit apprenti etait une perche un peu plus grande que son maitre, meme si sa masse corporelle devait etre moindre. Naa croisa les bras, restant assise, parce que si elle etait petite, elle etait mignonne car tout ce qui est petit est mignon et tout ce qui est grand et bete, voila, d'abord, na.

Sur ces reflexions particulierement intelligentes, Naa ne put s'empecher de continuer a detailler l'arrivant suprise. Un demon visiblement. Cheveux noirs clairseme d'orange, oreilles passees a la moulinette, yeux ressemblant a des pierres precieuses, il etait mignon mais il faisait quand meme un peu peur, peur attenue par son air avenant mais serieux. Tu n'as pas change, pere. Les yeux de Naa s'arrondirent alors qu'elle lacha sa tasse de the qui allait s'ecraser sur le sol si elle ne l'avait pas rattrapee au dernier moment, le fond de tasse s'etait deverse sur ses jambes nues. Elle balbutia en langage des mains, s'emmelant dans les signes et les faisant a une vitesse un peu grande


[Quoi ?! Ton fils? Non ca va trop loin t'as trompe Elindwë avec Amos ou quoi ?! Si c'est ton fils je suis la grand mere de Yuu, al....]

Lethao la coupa en plein elan en lui disant qu'il donnerait des explications plus tard, le "fils" prit alors la parole pour dire quelque chose des plus.. inquietantes pour elle. Il etait le principal espion de Lethao, et que l'avancee de l'ennemi dans le pays n'etait que trop rapide, qu'ils pourraient decouvrir la base bientot malgre toutes les protections dont la base s'etait entouree... Il lui dit qu'elle pouvait rentrer a la base, si elle le souhaitait. La nouvelle tombait un peu trop abruptement. Naa le regardait avec un certain calme mes ses yeux ronds la trahissaient. Mais comme d'habitude, Lethao ne lui laissa absolment pas le temps de repondre. Bien qu'elle fut curieuse de savoir le lien qui existait entre eux, elle etait un peu deconcentree par les nouvelles qu'on lui donnait de Swilyara. Mais lors du debut du discours de Lethao qu'elle n'ecouta que d'une oreille, en une dizaine de secondes, elle decida de ce qu'elle allait faire. A present, tout etait plus clair et elle pourrait ecouter le recit de son collegue et ami.

C'est lors d'une mission d'elimination qu'ils l'avaient rencontre. Donc, ce n'etait que le fils adoptif de Lethao. Naa s'en doutait, quelque part, mais elle ne put que sourire, rire interieurement de sa reaction de tout a l'heure. Enfin, Lethao dit qu'ils l'avaient rencontre alors que ce n'etait qu'un petit voleur. Il venait de sortir de sa crise et de sa maladie, il devait encore se sentir un peu perdu... Enfin, ils etaient arrives a une cabane ou des gardes etaient encore parfaitement en vie alors qu'il etait cense etre une bete sanguinaire qui devorait tout ce qui lui passait sous la main. Bien entendu c'etait le cas mais il ne semblait pas vouloir manger des etres vivants, d'apres le recit de Lethao. C'etait la premiere fois qu'on n'essayait pas de le tuer? Naa sourit tristement. Elle avait vecu aussi une chasse dont elle etait la proie avec sa soeur jumelle. Elles avaient fui le village d'ou elles venaient, chassees par les villageois qui avaient peur d'elles et de leurs pouvoirs. Naa n'avait pas trop vu Lethao pendant cette periode mais elle n'avait jamais entendu parler de Sephire. Alors elle pouvait en deduire qu'en effet, les deux l'avaient bien cache. Et Lethao avait failli aux devoirs d'Ombre, ce n'etait pas tres bien mais visiblement leur enseignement avait porte leurs fruits, le grand garcon qu'ils avaient devant eux semblait robuste et fort. Naa lui adressa un sourire encourageant. Il aurait pu mourir, abattu comme un animal sauvage, mais grace a la certaine bonte de l'elfe, il avait pu avoir sa chance. Elle ne connaissait pas Lethao si altruiste, lui qui se mefiait de tout ce qui bougeait. Mais c'etait bien, dans un sens. Il etait un peu plus tendre qu'elle ne le pensait a ce moment. Naa ne put pas rire comme eux, a gorge deployee, a cause de sa voix eteinte. Neanmoins, elle leur sourit. Pauvre Lethao, si ils ne se calmaient pas, dans 2 ou 3 ans toute lapetite fortune de l'elfe serait partie en patisseries... Naa fit soudainement la moue et regarda Sephire. Elle avait reagi un peu inconsciemment tout a l'heure et cela la desolait, elle fit en langage des signes, sure qu'il le comprendrait, forme en espion, ou que Lethao lui ferait part de ce qu'elle disait.


[.... La grand mere de Yuu se repend, et propose qu'on mange autre chose que des gateaux je ne veux pas ressembler a cette grognasse d'Elindwë !]

Bien entendu, tout cela etait purement affectueux mais il fallait bien avoir l'habitude. Lethao le proposa en meme temps qu'elle, elle lui fit un clin d'oeil et lui donna une tape a couper le souffle dans le dos malgre sa petite taille.

[ J'aime bien quand t'as les memes idees que moi ! Mais je dois d'abord regler mes affaires, si tu vois ce que je veux dire... Attendez moi, je vous ferai part de mes decisions apres vous avoir rejoints.]

Naa fit volte face, prete a partir, mais elle se ravisa et prevint les autres, en agitant son index comme une grand-mere qui met en garde ses petits-enfants

[Et prenez garde si vous ne m'attendez pas !]

Elle s'adressait surtout a Sephire, considerant que Lethao etait normal et Hideki anorexique. Apres cette sortie magistrale, elle courut dans les couloirs et demanda a un garde magicien de lui laisser envoyer un message. Le garde hesita, mais finit par accepter, apres tout Naa etait l'Ombre de Swilyara. Elle connaissait bien cet homme car il avait ete tres utile et surtout il pouvait garder les secrets, il etait loyal, sur. C'etait un elfe, aux cheveux bruns et yeux d'un gris etincelant, presque argentes. Son pouvoir consistait a amplifier la portee des ondes mentales et donc des messages. Il ecoutait donc ce qui se disait, involontairement, mais Naa Le garde magicien appliqua sa main sur le front de la lutine qui ferma les yeux pour se concentrer. Elle put joindre ainsi un autre garde magicien au pouvoir similaire qui prevint immediatement Yoni. Ils resterent dans cette position durant quinze bonnes minutes, l'echange se faisant entre les deux contrees. Tout etait securise pour que personne ne puisse attraper les ondes au passage et les transmettre, ce qui prenait pas mal de temps. L'echange fini, Naa s'inclina de reconnaissance devant le garde et lui tendit une piece d'or, qu'il refusa poliment. Elle la remit dans sa sacoche et s'en retourna. Et des qu'elle s'engouffra dans les couloirs, le garde sentit dans sa poche la forme ronde caracteristique, et secoua la tete avec un sourire indulgent. Toujours la meme...

Naa arriva en courant dans la salle a manger et avisa les autres en train de manger. Elle decida de bondir sur Hideki, sa victime favorite, en le faisant a moitie tomber de son banc, l'etranglant un peu aussi avec son bras gauche. Avec sa main libre, elle put s'exprimer


[Ahah, je savais que vous aviez commence sans moi sales fourbes ! Ma vengeance sera terrible ! ]

S'asseyant pres du pauvre magicien qui etait en face de Lethao, elle s'accouda sur son epaule a ses aises avant de dire, avec plus de serieux qu'elle n'en avait fait preuve jusqu'a maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Ven 13 Juin 2008 - 13:47

[Bon. Tu feras l'interprete a ton petit apprenti. D'ailleurs il est confortable, je devrais l'engager en tant qu'accoudoir professio... Hm, bref.
J'ai contacte la base, qui m'a malheureusement confirme ce que Sephire est venu nous dire. Yoni m'a fait part de ses peurs, car certains espions qui se sont aventures jusqu'aux campements des demons les ont vus lourdement armes mais surtout, ils ont de quoi defricher la foret. Les remparts naturels sont evidemment inutiles dans ce cas precis, car Amos qui dirige les troupes y a mis l'arme lourde. Ils ne veulent pas courir le risque de se retrouver avec des rebelles sur les bras. Alors avec Yoni, j'ai fait sonner l'alarme. Les maitres magiciens qui sont la-bas ont rassemble leurs forces pour invoquer un sort que peu utilisent, meme pas toi, Lethao. Il est assez couteux en energie mais les magiciens se relaieront jusqu'a la fin de l'alerte, il y en a assez pour maintenir un roulement.

Bref, ce sortilege est un sort de desorientation spatiale. Lorsqu'on marche dans un rayon de cent metres en direction de la base, sans s'en rendre compte, on finit par tourner en rond et comme si de rien n'etait, on revient vers le point de depart. Bien entendu, on peut aussi rendre inconsistante la base au cas ou on se rende compte de quelque chose, ce qui n'est pas pres d'arriver, mais c'est vraiment en cas d'urgence, car a force ca peut tuer les magiciens, ce qui n'est pas notre but...

Donc je reste avec vous pour le moment, mais Lethao, Hideki.. J'implore votre aide, j'aimerai qu'apres vos missions prevues, nous puissions porter renfort a ceux restes la-bas, a ecarter les troupes de ce perimetre en leur faisant miroiter une base imaginaire dans la foret blanche des terres de glace...]


Pour le moment, avec le sort active, personne ne pouvait sortir sans se teleporter. Il fallait que quelqu'un en dehors de la base fasse diversion et apparaisse une fois ou deux, fasse quelques coups dans les environs de la foret blanche des terres de glace. Cet endroit etait bien plus dangereux, bien plus rude. Elle avait appris que seul Amos interagirait... Seulement les demons, pas les hommes de Koori resistants au froid. Les entrainer la bas et les y faire camper ne sera que benefique car au bout d'un moment a guetter un camp inexistant, les demons habitues au feu seront affaiblis et la garnison pourra etre defaite rapidement. On attribuerait alors a la foret de Glace le role de "repaire" des rebelles et les forets ainsi que les etres qui y resident seront laissees a une surveillance deja un peu moins grande.

Naa appuya avec sa fourchette sur le rebord de son assiette, exposant ses idees. Elle esperait que Lethao accepterait de jouer ce role, pourtant assez dangereux et qui necessiterait l'implication de quelques autres hommes pour que l'intervention soit couronnee de succes et soit plus credible. Ayant fini et laisse repondre les autres, elle piqua dans un epais morceau de poisson du plat et le mit dans son assiette pour commencer a le decortiquer, prenant egalement de la salade. Engloutissant son repas, elle avait fini bien avant les autres qui pourtant avaient commence avant elle. Meme si sa vengeance n'avait pas encore ete appliquee. Lethao la connaissait assez pour savoir que ses vengeances etaient souvent assez effrayantes et qu'il valait mieux se mefier d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Mer 18 Juin 2008 - 10:17

Les Drows avaient une magie assez particuliere qui aspirait la vie des humains, des etres de chair qui ne pouvaient pas user d'une telle puissance, devant se cantonner a leur propre magie. Alors pourquoi Lethao lui avait-il donne cela, surtout en lui disant qu'il aurait pu l'utiliser en se fatiguant moins? Il avait peur de la reponse de Lethao, mais il devrait bien s'y confronter.Les yeux fixes de Hideki fixaient l'elfe en quete de cette reponse. En sondant un peu son aura, le magicien put deceler une certaine hesitation ou une pitie envers lui. Ce qu'il avait a lui dire l'incluait? Il eut bientot la reponse. Dans cette piece, il n'y avait que des etres magiques. Les yeux du jeune homme s'arrondirent. Hein? Il balbutia

"Mais non je...."

Tout de suite coupe par Lethao, Hideki ferma hermetiquement ses levres et detourna le regard. La deesse des enfers qui lui avait rendu la vie avait cree un corps, il le savait et s'etait pris pour un monstre, une copie pale de ce qu'il etait, mais Warui l'avait rassure en lui dsant qu'il etait humain, qu'il serait toujours ainsi... Finalement, il ne l'etait plus depuis longtemps. Jetant un regard implorant a Lethao, il resentit l'envie grandissante qu'il demente ce qu'il venait de dire, il ne voulait pas etre un etre magique. Il devina pourquoi on ne lui avait pas dit auparavant, la voix aurait pu debrider encore plus ses pouvoirs et devenir une menace plus importante. Plus du sang, mais de la magie.. Il avait pourtant bien saigne durant les combats ou on l'avait blesse, ce n'etait pas comme les elfes dont la magie s'evapoait au fil du temps et de la blessure. Il se dit que ca devait etre une illusion de la reine dess enfers pour lui faire croire un peu plus en son humanite, pour retenir plus longtemps ce qui vivait en lui a ce moment. Juste une illusion. Et lui qui avait cru qu'il etait encore humain, lui qui assumait faire partie de cette espexe impure... Ah, de toutes manieres, il l'etait toujours dans son esprit, sinon la voix n'aurait pas ete aussi puissante.... Hideki se tordait legerement les doigts, anxieux. Lethao venait de lui dire qu'il allait lui apprendre la magie drow. Ca representait beaucoup pour lui, mais c'etait egalement un peu intimidant. Alors l'elfe avait des descendants drows.. Il devait connaitre les bases, alors. Alors qu'il voulut prendre la parole, Lethao coupa toute discussion sur ce sujet en lui ordonnant de se redresser pour manger et boire ce petit en-cas. Le magicien ne vit pas le clin d'oeil, mais se doutait bien que ce n'etait pas un ordre mais une.. recommandation. Preferant eviter tout ennui, surtout avec l'elfe, il prit une part de gateau et versa du the dans sa tasse, tremblant, faisant tres attention aux objets qu'il tenait, craignant de les faire tomber. Lorsqu'il devait faire une tache de cette minutie, l'aveugle prenait bien conscience de son handicap.

Lethao continua, ils parlaient sans doute de quelque chose qu'il n'avait pas entendu, plonge dans son demi-sommeil derangeant. Encore un peu empate dans son sommeil, Hideki se reveillait progressivement, les auras devenaient peu a peu plus nettes. Heureusement qu'il ne voyait pas, la lumiere ambiante lui aurait agresse les yeux. Il ecoutait ce que son maitre disait tout en prenant son gateau. Ce n'etait pas mauvais mais il n'avait pas l'habitude des sucreries et etait le parfait contraire d'Elindwe, moins il mangeait mieux il se portait. Enfin, il devinait de quoi parlaient Naa et Lethao avant qu'il ne se reveille. Le chateau de Nelta serait detruit, alors? Il etait vrai que cette construction semblait tres importante pour les Nelteins. Pour lui, cela ne reveillait aucune emotion particuliere mais il songeait que si on detruisait entierement le chateau de Nascarian ou de Koori, ca serait pareil. Lethao assura qu'un sondage avait pu determiner leurs preferences et que savoir qui se battait pour eux pouvait les determiner davantage dans leur combat de tous les jours. Mais ca serait tres dangereux pour lui, ce qu'Hideki fit remarquer


"Mais... je suis deja recherche activement, alors si nous sommes deux a etre traques...."

Cela serait plus dur encore de se meler a la foule sans danger. D'accord, Hideki connaissait des sorts pour modifier son apparence aux yeux des autres mais les troupes de securite seraient pllus presentes et egalement plus devastatrices sur les peuple. Et qui savait, peut-etre que la Reine organiserait une petite tuerie pour l'exemple, pour essayer de decourager l'elfe. Ils s'engageaient sur une voie tres dangereuse.. Mais Lethao semblait savoir ce qu'ils faisaient, il etait toujours aussi calme, pose, il savait ce qu'il devait faire. Hideki finit par opiner, il faisait confiance a son maitre et l'aiderait au possible. Naa lanca une phrase, traduite par son maitre, qui fit sourire Hideki. Il etai vrai que si ils gagnaient la guerre contre Yuu puis contre Amos, Lethao ne serait pas une legende, ca serait presque un dieu vivant. Il serait loué et aimé partout dans Nelta et Amsya. Alors si il voulait devenir une celebrite plus tard ou meme si il preferait rester dans l'anonymat, c'etait bien parti pour etre une des personnes preferees du peuple. Ah, le danger de connaitre l'identite de son sauveur...

C'est alors qu'une etrange personne fit son apparition, aparaissant dans la piece comme si c'etait parfaitement normal, ce que Lethao semblait penser. L'arrivant, outre le fait d'etre entré totalement a l'improviste, d'une maniere peu conventionnelle et qui etonna Hideki au vu de la securite du lieu, apella Lethao "pere". Hideki faillit lacher sa part de gateau mais s'en mettant plein les mains il ne la laissa pas tomber et la mit dans sa bouche avant de s'essuyer les doigts. Quant a Naa, elle se leva brusquement et fit une suite de gestes incomprehensibles qui plongea le pauvre homme dans une grande perplexite. Il fit la moue en fixant vaguement l'arrivant, mais encore dans le brouillard, il regardait plus l'epaule que ses yeux comme l'exigeait l'etiquette. Il fit un rapport a son "pere" sans donner plus d'explications. Il s'apellait Sephire, un nom qui ne semblait pas tres Nelteins mais son aura n'en disait pas moins. Un demon? Hideki ne fut pas plus mefiant qu'envers qui que ce soit d'autre mais il fut perplexe de trouver dans les rangs des assassins de Nelta une race que pourtant tous rejetaient. Enfin, il commenca a parler, les nouvelles parlaient de Swilyara et de la base de Naa. Il jeta un rapide coup d'oeil a la lutine. Elle semblait calme mais son aura demontrait le contraire. Anxieuse, elle s'inquietait sans doute pour ses camarades et ses proches, restes la-bas.

Sephire disait que c'etait des demons des enfers. Hideki fut aussi plonge dans une peur sourde qu'il ne pouvait controler. Se levres se serrerent alors qu'il detourna le regard des trois occcupants de la piece. Les demons venant des enfers.. Ce n'etait meme plus Moalanfu d'Omlid, c'etait les enfers eux meme qui se vidaient. Kitsune avait-elle ete corrompue par Amos? Elle qui etait si juste et si neutre, qui ne pensait qu'aux ames qu'elle recueuillait n'aurait pas pu faire une chose pareille... Et puis, si ils les rencontraient, ces demons... Non, il avait trop sejourne la-bas pour le retrouver sur terre, il n'etait pas revenu pour souffrir de la meme facon. Il esperait seulement que ce n'etait pas vrai, que ce n'etait qu'une chimere. Tandis que Sephire les fixait, les detaillant et les jaugeant sans doute, le magicien dit a voix basse


"Kitsune n'aurait pas fait une chose pareille. Ca doit etre une erreur, les enfers ne sont pas sous l'egide d'Amos, c'est une zone neutre... Non?"

Il se parlait plus a lui-meme qu'a Sephire, Naa ou Lethao, mais il osait esperer une reponse. Naa serait donc si menacee? Il connaissait bien assez les demons pour affirmer que leur puissance etait tout sauf negligeable, que feraient-ils contre eux, c'etait presque des demi-dieux... Enfin, ils se servaient de leurs pouvoirs pour faire peur aux pensionnaires des enfers, surtout, alors ce n'etait pas tres objetcif. Peut-etre que tout n'etait qu'illusions et qu'ils n'etaient pas aussi fort que cela. Neanmoins,il avait de bonnes raison de penser que le campement de Naa etait dans une posturetres desavantageuse et qu'ils ne pourraient s'en servir seuls. Naa devrait peut-etre retourner le plus rapidement possible dans son pays a aider ses proches plutot qu'eux, meme si elle serait sans doute une alliee considerable. Alors, elle partirait si vite? Il laissa le silence s'installer jusqu'a ce que Lethao prenne la parole pour preciser son lien avec ce Sephire.

Ah, c'etait un fils adoptif, ce qui etait facilement comprehensible au vu de la nature du garcon qui se tenait devant eux. Les demons habitaient Omlid et les enfers principalement. Celui-ci venait des enfers. Hideki se crispa et jeta sur Sephire un regard soudain plus mefiant, avant de se radoucir lorsqu'il se dit que si il avait ete chasse des enfers c'etait qu'il n'etaot pas si mechant que ca. A ce moment, le magicien usa de son pouvoir de vue pour entrapercevoir les traits du demon. Tout etait bien comme dans son souvenir, mais quelque chose dans ses yeux semblait bien plus doux, bien plus bienveillant. Hideki esquissa un sourire a son egard, honteux de lui avoir manifeste autant d'animosite un instant auparavant. Il n'aimait pas particulierement les demons ou plutot en avait particulierement peur, mais celui-ci etait.. different. Normal, si il avait ete adopte par des elfes. Lethao expliqua que ce demon avait ete "diabolise" davantage si l'on peut dire, pour le faire ressembler a une bete malfaisante et denuee de tout sens de la compassion alors qu'il ne faisait que voler un peu de nourriture. Lethao venait de passer l'epreuve de l'epee. Il etait liere de ce qui l'emprisonnait alors devait etre plus posé que si un autre l'habitait. Le demon n'avait pas montre de marque d'animosite, visiblement, il avait juste pleure. C'etait comprehensible, un jeune enfant perdu dans un endroit qu'il ne connaissait pas avec des gens qui tentaient de le tuer a la moindre occasion et envoyaient des gens pour l'eliminer ne pouvait qu'etre desespere. Hideki reconnut bien le caractere comprehensif de Lethao. Tant qu'on ne faisait pas du mal, on n'etait pas coupable et meme, on etait pardonnable. Il avait pardonne a Sephire les vols commis comme il avait acceptes les crimes du magicien.

Lethao avait meme risque sa place pour ce fils adoptif. A cette epoque, les demons ne devaient pas etre tres bien acceptes, c'etait vrai. Il aurait pu meme perdre la vie si tout cela etait venu a se savoir. A present, c'etait different car Lethao avait gagne une prestance toute autre et on lui faisait confiance mais a l'epoque il n'etait qu'un jeune officier qui devait faire ses preuves. Et Lethao l'avait don eleve en secret et lui avait appris son art. Ce secret devait etre connu de certaines personnes comme le forgeron ou peut-etre deux ou trois amis de confiance de l'elfe, mais a ce qu'il avait compris, meme Naa ne connaissait pas cet homme. Enfin a present il devait etre un redoutable adversaire, surtout qu'il ne craignait la magie que partiellement. Les demons d'Omlid etaient plus faibles, plus vulnerables et etant souvent elementaires, il suffisait d'user de l'element contraire pour les neutraliser avec facilite. Ceux des enfers n'etaient de toute evidence pas elementaires et devaient resister aux assauts des prisonniers des enfers. La bas sejournaient les pires etres que la terre aient engendre et certains etaient de grands magiciens imbus de pouvoir, il fallait bien que leurs geoliers s'adaptent a cette puissance pour neutraliser les eventuels rebelles. Hideki n'avait pas du tout tente d'user de la magie contre eux, sachant que tout etait desespere et acceptant la sentence. Sephire devait vraiment etre une source de fierte pour son pere adoptif. Hideki leur sourit. Ils n'avaient que treize ans d'ecart, ils pourraient etre amis. Et il devait y avoir entre le magicien et le demon une dizaine d'annees, le jeune homme ne connaissant pas son age exact, les archives de Koori n'ayant pas comptabilise sa naissance. Il devait avoir trente trois ans environ a present meme si les annees ne comptaient plus tellement dans son apparence depuis son passage chez Kitsune.

Lethao finit par eclater de rire avec son pere lorsqu'ils evoquerent les sucreries. C'etait une veritable maladie, ca ! Hideki sourit. C'etait peut-etre la premiere fois qu'il entendait Lethao rire avec autant de liberte, aussi sincerement. C'etait etrange, mais normal, c'etait son fils adoptif. Lethao etait finalement quelqu'un d'assez joyeux, qui relativisait meme sa separation avec Elindwe. Naa ne pouvait pas rire mais il aurait parie qu'elle se serait jointe a eux sans probleme, connaissant le caractere extraverti de la femme. Celle-ci parla avec ses mains des qu'ils eurent fini et c'est a ce moment que Lethao proposa de se lever et d'aller manger quelque chose de plus consistant qu'un gateau. Naa donna une grande tape dans le dos de Lethao et il devinait sans peine la poigne que la lutine devait avoir, vu tout ce qu'il avait deja endure avec elle... Il ne devait surtout pas la decevoir ou il allait le payer tres cher. Il n'essayait pas d'imaginer ce qu'elle lui infligerait comme punition pour ne pas avoir bien reussi quelque chose. Finalement, Naa les quitta. Lethao lui expliqua qu'elle reviendrait les rejoindre a table. Le blondinet suivit donc Lethao, un peu inquiet pour Naa, se demandant si elle allait appreter ses affaires avant de prendre un dernier repas avec eux. Arrivant au refectoire, il y vit quelques personnes connues, sans s'en rendre compte il commencait a connaitre et a se faire connaitre par les habitants de la grotte. Il reconnaissait a present le forgeron et un tisserand, quelques refugies Nelteins, il reconnut bien entendu pas mal de Zafaras. Ceux ci avaient en partie oublie leur animosite contre lui vu que c'etait grace a ses sens qu'il avait pu les sauver de la mort dans leur pays. Il reconnut aussi bien entendu l'aura de quelques assassins et de leurs apprentis avec qui il se liait parfois d'amitie durant les entrainements, lorsque Lethao n'etait pas la ou qu'ils s'entrainaient au meme moment, ou meme dans le refectoire ou quelques personnes venaient lui parler. Toujours se mettant tout seul a une table, il etait rejoint de quelques personnes qui appreciaient la compagnie du discret magicien. Finalement il etait accepte et en etait heureux. Aujourd'hui, il mangeait avec son maitre. Il leur adressa alors un petit sourire timide en suivant Lethao. Il s'assirent finalement a une table.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Mer 18 Juin 2008 - 10:17

Apres avoir laisse planer un silence, ils se servirent meme si Naa n'etait pas encore arrivee. Elle les tuerait sans aucun doute. Enfin, Hideki ne mangea pas, il preferait eviter le plus possible la vengeance de la lutine. Il laissa encore un silence s'installer. C'etait etrange venant de Lethao de ne pas parler, lui si bavard habituellement. Peut-etre n'avait-il rien a lui dire.... ou il attendait Naa pour prendre la parole. Hideki hesita, deglutit, finit par parler

"Je... Merci de m'avoir dit tout a l'heure, pour ce que je suis. Je... Je ne sais pas si je l'accepterai si facilement, apres tout, meme maintenant, je n'arrive pas a m'imaginer autre qu'humain. Mon corps est peut-etre magique, mais mon esprit est bien humain. Sans aucun doute, meme, pour avoir commis tant d'erreurs et en commettre meme aujourd'hui."

Le regard du magicien se faisait fuyant. Il regarda son assiette pour ne pas avoir a affronter celui deson maitre. Meme si il ne le voyait pas, il ressentait cette intensite et cette impression etrange d'etre observé, jaugé, jugé. Hideki pinca les levres. Il demanda

"Finalement, je suis quoi? Je me rapproche des elfes, des drows.. mais je n'en suis pas. Une chose pas totalement elfique? Un humain raté?"

Un sourire un peu nerveux se dessina sur son visage, mais il se radoucit pour dire

"Je suis desole. Tout ce que je dis est inutile. J'espere vous etre utile autrement que par mes paroles stupides."

La certaine politesse de Koori reprenait le dessus. Il ne vouvoyait pas Lethao, parlait de maniere generale, si il etait utile par quelque maniere que ce soit a l'organisaion, il pourrait meme etre un simple homme a tout faire qu'il serait tres heureux. L'aveugle sentait que le repas se refroidissait un peu et prit la fourchette pour la planter dans le morceau de poisson qu'on avait mis dans son assiette. Lethao eut le temps de lui repondre mais Hideki ne put prolonger cet echange, il entendait des pas legers et rapides qui arrivaient. Mauvaise intuition. Le magicien eut a peine le temps de tourner la tete qu'une chose non identifiee lui tomba dessus et faillit le faire chuter du banc sur lequel il etait pourtant confortablement assis. Naa etait toujours aussi discrete et delicate avec lui. Il l'avait bien surpris en tous cas et a present s'amusait a l'etrangler a moitie tandis qu'elle parlait avec sa main libre. Elle devait se venger d'avoir "commence" le repas avant qu'elle n'arrive, meme si aucune nourriture n'avait pas franchi les levres du blondinet. Elle finit par s'asseoir, le laissant reprendre son souffle. Elle devait expliquer ses choix a present.

Naa commenca par dir qu'elle avait contacte la base, par telepathie certainement, songea la jeune femme. Enfin, la lutine dit qu'elle avait lance un sort assez couteux en energie mais qu'ils pourraient maintenir jusqu'au depart des troupes de la foret ou elle avait positionne sa base. Un sort de desorientation spatiale... Hideki sembla songerur. Oh, c'etait une fort bonne idee, en genral les eclaireurs qui revenaient a leur point de depart se disaient simplement qu'ils s'etaient perdus. La desorientaiton pouvait aussi simplement les faire tourner en rond ou tromper les boussoles, a ce qu'il avait vaguement appris. Il ne connaissait absolument pas le sort a tracer si on voulait retranscrire cela en magie humaine mais en avait entendu appris superficiellement. Naa leur demanda de l'aide. Hideki ecouta attentivement ce qu'elle avait a lui dire. Elle leur proposa une esquisse de plan qui tenait debout. Si on faisait croire aux autres que la foret de Glace abritaient des rebelles, les forces y seraient concentres. Les demons des enfers etaient peut-etre non elementaires mais craignaient le froid comme un humain normal peut le craindre, ils etaient resistants mais ne seraient pas aussi forts qu'habituellement... Et les creatures du pays de glace pourraient s'en debarasser facilement en organisant une sorte de guerilla... Les demons tomberaient les uns apres les autres plutot que de les affronter sur surface plane. Ils ne pourraient bruler la foret, recouverte de neige humide et gelee. C'etait un plan qui tenait debout.. Hideki commenca a manger, n'osant rien dire mais opinant en silence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 10 Aoû 2008 - 19:23

Effectivement, depuis leur arrivé au réfectoire, l’elfe qu’était Lethao se montrait bien trop silencieux. Son fils, lui aussi, ne disais rien, et ce fut donc exceptionnellement qu’Hideki commença a parler, coupant les deux autres dans leurs réflexions, plutôt semblable : Ils pensaient tous deux a Elindwë, leur retrouvaille faisant ressortir ce souvenir.
Mais ils la retrouveraient, ils en étaient sur, elle était vivante, quelque part, et cette idée donnait la force de continuer a l’ombre, et la motivation d’espionner au démon.
Mais la bêtise qui sortit des lèvres de son apprenti faillit lui faire perdre son sang froid, l’aura qu’il dégageait dû rapidement passer par plusieurs étapes, mais rapidement le calme reprit le dessus. Enfin, il se laissa aller, et avec le regard légèrement agacé, il dit :


« Idiot d’apprenti, quant-est-ce que tu apprendra donc a t’apprécier ? Les humains et les créatures magiques ont bien plus de points communs que tu ne semble le penser ! Nous sommes aussi imparfait que vous, et même les dieux ne sont ni parfait, ni omniscients. Nous avons tous des défauts, ça arrive a tout le monde de faillir, même a moi ! »

Puis, Lethao parut a nouveau comme a son habitude, son ton, sans dépassement, et son regard fut a nouveau semi-joyeux. Un léger sourire se décrit même sur son visage.

« Mais si tu as pris le temps de m’exposer cette théorie débile, c’est que tu as grandis, me semble-t-il. Il y a encore peu, tu n’aurais même pas osé me parler ainsi, et la tu en a même retrouvé un langage respectueux inutile. Je suis heureux de cette confession, mais maintenant, je t’interdit formellement de douter de toi, et je t’ordonne de commencer a manger, que Naa puisse se venger sur toi plutôt que sur nous. »

Ainsi, il finit sa phrase avec un clin d’œil, voyant le magicien hésiter devant son poisson dès a présent, se demandant sans doute quelle horreur il pourrait encore subir. Il n’eu pas le temps d’y réfléchir, que rapidement il fut victime d’une agression caractérisée, qui laissa toute l’assistance de marbre : elle pouvait l’étrangler si elle le voulait, personne ne lèverait son petit doigt pour aider la victime de la grand mère de Yuu persuadé que Lethao forme un couple avec Amos. Trop dangereuse. Quelques gémissement plus tard, elle entreprit son discours, précisant intelligemment qu’elle engagerais Hideki comme accoudoir, ce qui fit bien rire l’elfe et le Démon. La suite fut bien plus intéressante, et au fur et a mesure qu’elle parlait, l’elfe se faisait mentalement une lise d’alliés potentiels pour duper les démons. Il avait fait quelques missions dans ces lieux peu propices a la vie, et une lui avait fait rencontrer un dragon des glace, qu’il avait aidé et qui avait une dette envers lui, aussi, si celui-ci était toujours vivant, il profiterais un maximum de cette dette.
La lutine arriva a la fin de son esquisse de plan, et l’elfe en profita pour traduire à hideki. Puis, il commença sa réflexion sur ce plan :


« Bien sur, nous acceptons tous, t’aider sera un honneur, Naa. Je suppose que tu as encore maltraité notre transmetteur pendant ta discussion, je me trompe ? Pour ce qui est les attirer dans le pays des glaces, ça ne devrait pas poser de problème, étant donné qu’ils n’ont qu’un chef par section, et que seul celui-ci semble avoir un brin de cervelle. L’éliminer revient a pouvoir les tromper sans problèmes.
A, Hideki, je n’ai pas répondu a ta question tout a l’heure, et je vais me corriger tout de suite : je suis quasiment certaine que la déesse est restée neutre. Mais elle a certainement du être capturée, je ne pense pas tuée, car elle reste utile voir indispensable, même pour Amos. Mais les conflit des dieux nous affectent tous. Je me serait bien passé de ses démons, mais je ne puis rien faire a part en éliminer plusieurs. Tu semble craindre les démons, mais tu a reçu un pouvoir supérieur aux leurs de la part d’une déesse, ça compte je pense. Ils sont résistant, mais je te rappelle que tous comme nous, ce sont des créatures magiques, même si ils sont normalement au service des dieux. Les anges en étaient aussi, il y a très longtemps, mais ils ont eurent le droit de venir vivre ici, et nous pouvons en vaincre. Il en va de même pour les démons, même si l’évolution laisse des traces en quelques millénaires. »

Sur ce, il laissa ses amis réfléchir et finir de manger, puis il se leva pour prendre la commission d’un certain fiston qui voulait des pâtisserie en dessert. C’était sans doute dur a croire, mais L’ombre changeait du tout au tout lorsque son fils adoptif. Il devenait plus joyeux, semblait plus permissif. En même temps, le revoir était un peu se rapprocher d’Elindwë. C’était un lien entre eux, et sa présence lui permettait d’oublier pour quelques instant l’absence de celle-ci. Son expression apaisée n’avait sans doute pas échappé a ses camarades, et lorsqu’il revint a table, il acheva la discussions :

« Bon, maintenant que tout est au point, tout le monde sauf Naa a qui je voudrais parler un peu en privé, dit-il avec un clin d’œil, a deux jours de permission. Hideki, tu peux sortir de la base si tu le souhaite, mais n’use ta magie que lions de chez nous, ou dans la base. Et soit a l’heure, ou je pense que ta voisine de tablée saura te retrouver. Quant a toi Sephire, j’ai fais réparer ta chambre. Tu sais que tu a encore été réclamé par les instructeurs pour devenir assassin hein ! Ils sont furieux que tu les aient encore ignorés ! Ils devraient pourtant savoir après 3 ans de tentatives que tu n’iras pas a leur satanées épreuves hein ! »

S’en suivit un grand fou rire entre le père et le fils. Pour expliquer cette situation, l’identité de Sephire – sans révéler out ses liens avec l’elfe - a été dévoilée aux assassins seulement quatre ans auparavant, mais si sont existence fut tolérée, comme son entraînement lui venait de l’ombre en personne, la plupart des dirigeant de la guilde avaient décidés d’en faire un assassin, histoire d’être sur qu’il resterait fidèle a leurs principes. Mais Lethao lui interdit en secret de passer ces épreuves, sans quoi il n’aurait pus a nouveau lui confier ses missions d’espionnage, sa principale source de revenus, obligatoire pour la survie de son porte monnaie face au ventre de sa fiancée, mais en plus il aurait été envoyé sur de missions sans rapport avec ses anciennes activités, sans oublié qu’avec les sondes psychique pour connaître la véritable histoire du démon serait utilisées et que tout le monde saurait que cette mission confiée a l’ombre n’avaient pas été remplie. Et au vu de leur sens de la justice au sein des assassins, L’elfe aurait été banni, ainsi qu’Elindwë et son fils pourchassé pour être éliminé.
Faillir a une mission et ne rien dire était une des pires choses a faire, surtout pour l’ombre, et dans un sens c’est ce qui était arrivé.
L’année précédentes, ils avaient envoyé 5 assassins pour le capturer et le ramener de force aux épreuves, mais sans la moindre difficulté il leur fila entre les doigts, ce qui en fit grincer des dents plus d’un. Qu’un seul individu puisse échapper a 5 assassins et a leur sortilège démontrait qu’il pouvait être très dangereux, et ils avaient faillit décider de l’éliminer, mais l’ombre avait prévenu que les conséquences de cet acte serait terrible pour tous. Il n’avait rien dit de plus, mais il savait très bien que tous avaient comprit : il partirait et laisserait la guilde des assassins, et son influence était bien trop importante pour être ignorée. Personne a part lui ne savait comment faire fonctionner son réseau d’informations. Et si les preuve contenue dans leur tête a savoir son échec quelques années auparavant pouvaient d’avérer trop importantes pour être ignorée, la ils n’avaient rien de plus qu’une fuite face a leurs chercheurs.

Lethao fit un clin d’œil a Naa, avant de s’éclipser. Il avait quelques affaire a régler, seul, pour l’instant. Il avait beau être le leader des assassins de Nelta, il y avait de plus en plus de problèmes d’entente entre les différents membres, et particulièrement avec quelques humains qui trouvaient que la guilde n’était pas assez active, et que les activité actuelles nuisaient a son bon fonctionnement. Même s’il ne l’avait pas dis a Naa, elle devait être au courant. Lui avait réunit plus d’information et il avait découvert que 5 humains avaient fondés une sorte de groupuscule au sein de la guilde qui organisait quelques interventions dangereuses pour la sécurité du camp. Il avait enfin réussit a localiser qui était le Leader et sa position, et il se devait de l’amener devant le conseil pour le juger. Ils seraient indulgents, car ils connaissaient la frustrations que la plupart des mortels pouvaient avoir quant a la lenteur d’action de pas mal d’immortels. Ils avaient tendance a oublier que ce qu’ils prenaient pour de l’inaction était en fait de la réflexion pour le bien de tous. Ils oubliaient que chaque jour des missions étaient montée, pour diverses raisons, et qu’elles étaient toujours préparées pour que le risque de perte d’un assassin soit minimum, que sa sécurité passe avant tout. Ce genre de problème était déjà arrivé, aussi même s’ils n’en étaient pas informés les jugement étaient moins sévères envers les humains.

La porte de la pièce de réunion des membres trop propice a l’action était la. Lethao était accompagné de deux autres assassins, l’ange qu’hideki connaissait un peu, et celui que Naa avait utilisé peu de temps auparavant, car ses capacités permettaient de savoir combien de personnes se trouvaient derrière la porte, et de prévenir les gardes assassins en cas de fuite. Pour l’occasion, les gardes normaux formés par les assassins depuis quelques temps avaient vue leurs itinéraires de ronde changés. Ils ne devaient pas être au courant des problèmes entre assassins. Un crochetage rapide de la serrure, et les voilà en présence de 4 des 5 personnes a appréhender. Le leader se trouve parmi eux. Ils ont compris que leurs actions avaient été mise a jour, et 3 membres se couchent après avoir déposés leurs armes, mais pas leur chef.
Celui ci eu la stupidité d’attaquer l’ombre, aussi son cas sera traité plus sévèrement par le conseil. C’était un jeune assassin, tout comme les autres d’ailleurs, ayant eut leurs licence 5 ans plus tôt pour le plus vieux, leur leader. Très efficace, il est considéré comme étant l’un des meilleur espoir de la guilde, et voilà que tout vole en éclat. Mais ce manieur de lance et épée a la fois manque de vitesse, et au bout de quelques pas de danse, le voilà désarmé. Puis, le voilà assommé. Il sera emmené dans les plus bref délais a la salle du conseil, tandis que l’ombre regagne son appartement. Une fois chez lui, l’elfe fit appeler un garde pour aller chercher Naa. En attendant qu’elle vienne a lui, Lethao se mit a peindre, un tableau triste de montagne de feu, avec pour seule touche de joie un oiseau arc en ciel s’échappant d’une salve de lave. Mais il n’eut point le temps de la finir, que Naa vint a frapper a sa porte. Il lui proposa de s’installer a la même place qu’auparavant, avant de lui raconter en détail les évènement qui venaient d’avoir lieu. Il savait qu’elle en comprendrait l’horreur, et dans un sens, la domination de Koory et d’Amos commençait a mettre a mal le cœur des hommes.
Comme la violence engendre la violence, le mal entraîne le mal, et celui-ci a déjà atteint le cœur de personne pourtant entraînées a lutter contre ce genre de pulsion. Avec le peu de membre qu’il leur restait, cet évènement mineur pourrait sonner la fin de la guilde des assassins de Nelta tel qu’ont la connais dès a présent. Si une première scission a déjà eu lieu, une deuxième est imaginable, et la plus grande peur de l’elfe est que cela devienne de l’intolérance envers les autres espèces, et a un nouveau dénie de l’espèce éphémère des humains. Aussi, L’ombre souhaitait parler de ce sujet a quelqu’un qui comprendrait aussi bien que lui toutes les implications de ces actions, et qui pourrait peut être lui donner des conseils. Il avait beau avoir toujours l’air sur de lui, Lethao n’en était pas arrogant et il savait que faire appel aux conseil de Naa pouvait lui être utile.


« Alors, grand mère, qu’en pense-tu ? »

Il avait lancé cette phrase en toute connaissance de cause, histoire de dédramatiser un peu ses pensées. Naa réagirais sans doute avec son calme habituel a une telle phrase.

[ Désolé, c'est nul == ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naa Kiotopú
Ombre muette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 285
Age : 117
Rang : Ombre muette
Pouvoirs : Peut rechauffer ou refroidir l'air ou un objet // Apprentie Ecouteuse
Espèce : Lutin
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Jeu 30 Oct 2008 - 20:20

La petite lutine devisageait les visages de ses interlocuteurs. L'un etait deconfit, a moitie etrangle par l'Ombre de Swilyara, les deux autres se moquaient gentiment du pauvre magicien. Ah, ils verraient, ce n'etait pas qu'a lui que s'appliquaient ces gestes, meme si il etait la victime parfaite, trop poli pour objecter quoi que ce soit et d'un temperament un peu trop doux pour ne pas se faire marcher sur les pieds. Il etait mignon, ce petit. Enfin, Lethao l'avait ecoutee, traduisant phrase par phrase ce qu'elle disait a l'apprenti. C'etait assez embetant et elle aurait pu user de la transmission de pensee de groupe mais il fallait savoir qu'elle etait remarquablement flemmarde quand elle le voulait et qu'user de magie la lasserait vite. Ah, Naa n'etait pas du genre a faire quoi que ce soit qui lui porte prejudice, surtout lorsqu'elle etait harassee. Cependant ce n'etait pas pour autant qu'elle en oubliait la peine que se donnait Lethao pour transmettre tout cela a Hideki et se dit qu'a la procaine grande explication, elle se foulerait un peu plus et ferait en sorte que tous comprennent, surtout que la magicien devait etre un peu frustre d'etre a la traine, lui qui semblait deja avoir l'habitude de se devaloriser...

Lethao finit par repondre a ses propositions, enlevant d'ores et deja le doute sur son accord, ce qui ravit le coeur de la lutine a l'en faire exploser de soulagement. Bien entendu, elle pouvait compter sur Lethao mais ce genre d'aides etaient parfois un peu tendues, dans ces periodes de crises. Les deux clans d'assassins vivaient en autarcie pendant ces periodes, en general, ne communiquant que des nouvelles et ne s'entraidant que peu. Cela avait ete valable pour la courte suprematie de Xiao sur Nelta par exemple. A present, pour la premiere fois, les deux s'entraidaient. Peut-etre que la menace etait si grande qu'il fallait bien de l'aide, que ce soit d'un sens ou de l'autre. Fevlia n'avait jamais ete en si grand danger, Swilyara etant menacee en grande partie par Amos et Nelta domine par la Reine Yuu. Les deux etaient des etres particulierement intelligents qu'il ne fallait surout pas sous-estimer, une seul erreur pourrait etre fatale aux rebelles qui etaient en nombre tres limites, la plupart des combattants Nelteins survivants ayant prefere se ranger du cote de Yuu pour proteger leur famille et leurs revenus, pour sauvegarder leur vie presque telle qu'elle l'etait avant.. l'honneur en moins. Naa souffla. Au moins restait-il un espoir, au moins les deux camps d'assassins s'entraidaient-ils, au moins Lethao voulait bien consacrer de son precieux temps pour elle, sa collegue et amie. L'elfe plaisanta sur le transmetteur, ce a quoi elle repondit en gestes, faussement outree


[Je ne vois pas du tout de quoi tu veux parler !]

Il precisa deux ou trois petites choses sur lesquelles elle etait d'accord, les demons n'ayant pas souvent une intelligence tres poussee a part quelques races pernicieuses heureusement beaucoup plus rares. Il enchaina sur une explication pour Hideki. La deesse des enfers, capturee? Elle rumina ces pensees. Si elle etait tuee par le poignard maudit que detenait Amos, comment le monde pourrait-il continuer a tourner convenablement? C'etait elle qui commandait aux demons, c'etait elle qui detenait meme une partie de la responsabilite de gerer les morts et pire ! Les morts malfaisants. Ou sa mort conduirait-elle... Sa capture quasiment certaine etait deja assez effrayante. Elle avait sans doute du ceder les demons a Amos et continuer sous la menace et le fer de gerer le monde d'en dessous. Hideki sembla fremir a l'evocation des demons, une fois de plus. Elle pencha la tete sur le cote, se demandant un peu ce qu'il craignait tant. Yuu, peut-etre? Il venait apres tout des etendues glacees du pays tant craint par la population...

Naa commenca a manger et finit relativement vite. Le silence s'installa sur la tablee. Elle regardait d'un oeil curieux Lethao et son fils adoptif. Une bouffee de tristesse la prit a la gorge. Yoni... Elle aurait tant voulu le voir, le serrer dans ses bras, elle voulait retrouver son ancien maitre desormais mari, son fils de vingt ans qui avait passe sa licence... Elle etouffa un soupir triste. Elle voulait les revoir, c'etait apres tout ses reperes les plus stables de son existence. Heureusement encore qu'il y avait son ami, ou elle ne pourrait supporter ces longues semaines sans voir sa famille. Et puis cette gourde d'Elindwë.... La voir lui ferait du bien egalement, mais elle ne se l'avouerait jamais, ca serait vraiment incongru. La lutine sourit en pensant a des mauvais coups qu'elle pourrait faire a la fiancee de Lethao lorsqu'ils l'auront retrouve. Ca au moins c'etait distrayant, et en attendant elle avait une victime tout attitree pres d'elle. Le jeune homme au teint pale avait toujours ce petit air melancolique a la figure, comme si il y etait grave. Elle avait entendu bien des rumeurs sur lui mais c'etait un garcon bien plus doux qu'elle ne l'imaginait, surtout depuis qu'il etait debarasse de ses demons. Allez, ca ira, Naa, reprend toi et offre un joli sourire aux autres.

Lorsque le repas fut termine, Lethao dit que tout le monde avait deux jours de permissions a partir de maintenant, sauf elle a qui il voulait parler. Elle hocha lentement la tete en piquant un peu du dessert de Hideki qu'il rechignait a manger. C'etait toujours bon et autant ne pas gacher la nourriture. Apres avoir picore dans l'assiette du jeune homme, elle lui sourit gentiment et lui ebouriffa les cheveux tandis que Lethao conseillait la marche a suivre a Hideki, tandis qu'ils se levaient de table. Du haut de son metre trente, bombant un peu le torse, la petite femme fit au magicien


[Oui, et tu ne le sais pas encore, mais tu le regretteras, gentil petit magicien !]

Petit... c'etait a voir. Mais Naa etait fiere de sa taille, cela lui servait beaucoup et lui permettait beaucoup de choses qu'un grand gabarit comme Lethao ou Hideki ne pouvaient pas faire. Se dissimuler etait chose plus simple, quoique Lethao avait son pouvoir d'invisibilite, mais se faufiler dans un petit endroit etait egalement chose plus facile et a Swilyara on aimait bien ce "don" de la nature car face a la nature demesuree qui se trouvait devant eux, se cacher etait parfois le meilleur moyen de gagner, en se servant en parallelle de la ruse. Naa ne pouvait que benir sa nature de lutine, pour cela. Les lutins etaient rares, presque eteints, c'etait une chose fort triste mais au moins ne se souciait-on plus d'eux.

Naa n'avait appris sa nature que recemment, enfin au fil du temps et des livres qu'elle lisait. Car oui depuis petite elle se disait que ce n'etait pas possible, que c'etait trop etrange qu'elle fasse partie de l'espece humaine avec de telles caracteristiques que n'avaient pas les gens du village ou ils avaient grandi, pas d'yeux couleur de rubis, pas de taille si petite, pas de cheveux blanchatres, pas d'oreilles taillees en pointe. Toutes ses recherches l'avaient mene a se documenter sur l'espece lutine, quasiment disparue. Elle avait discute longuement avec l'un de ses representants qu'elle avait retrouve il y avait quelques annees et il lui avait certifie son appartenance a cette sous espece des elfes tres pacifique mais eradiquee au fil du temps par des etres de plus en plus belliqueux envers les etres sans autre defense que celles que la nature leur a offertes. Naa s'etait donc decouverte lutine et s'etait explique beaucoup de choses, cependant elle se demandait toujours d'ou pouvait bien venir sa mere qui s'etait echouee au village, enceinte... Et d'ou avait pu venir la soudaine folie de Nii, cela non plus elle n'avait pu se l'expliquer. Ils se separerent, Lethao disant qu'il avait des affaires a regler. La petite lutine se mit alors en quete d'un bout de bois dans les couloirs, bout de bois qu'elle finit par denicher chez un marchand. Elle en prit un et s'assit sur un banc de la salle d'entrainement. Meme a cette heure des apprentis s'entrainaient et alors qu'elle taillait le bout de bois avec son petit couteau, elle les regardait gesticuler sur le terrain.

Ca allait du plus maladroit qui devait juste commencer sa formation et ne devait pas avoir quinze ans, qui tenait mal son epee et avait des gestes saccades et nerveux jusqu'a l'apprenti confirme qui avait quasiment le niveau pour devenir assassin, tous les niveaux semblaient etre representes. Apres avoir rapidement sculpte un petit oiseau de maniere grossiere qu'elle affinerait plus tard, elle se leva et demanda aux maitres si elle pouvait participer a l'entrainement afin de juger leur niveau. Ceux-ci, qui la connaissait de nom et parfois meme personellement pour les plus vieux, la laisserent volontiers faire. Elle croisa ainsi le fer avec quelques uns des apprentis. C'etait agreable de se retrouver un peu comme dans ses jeunes annees, comme lorsqu'elle etait encore apprentie et qu'elle apprenait avec Yoni ♥
son tres cher Yoni qui lui manquait un peu.

Bien entendu, elle les dominait facilement, elle n'etait pas ombre pour rien, mais elle pouvait deja discerner les qualites des futurs assassins de la guilde et les jauger un peu. Les professeurs etaient plutot bons, a ce qu'elle voyait, meme si ils etaient globalement pas encore assez entreprenants. Elle leur serra la main a la fin, leur devoilant qu'elle etait Ombre a Swilyara, souvent par l'intermediaire de leur maitre vu qu'ils ne connaissaient que vaguement le langage des signes. Beaucoup de ceux qu'elle combattit ouvrirent de grands yeux mais ils lui firent tous un salut respectueux et admiratif, auquel elle repondit par une petite tape sur la tete. Elle n'etait pas quelqu'un de si admirable repondit elle.. Enfin si, et elle prenait une petite pose faussement triomphante car bien entendu personne ne la surpasserai, cela serait incongru. Les apprentis riaient de cette petite Ombre qui faisait le clown devant eux, se disant que Lethao semblait beaucoup plus serieux par rapport a elle.

Elle finit par quitter les jeunes gens et mettant sond ebut de sculpure dans son sac, elle se dirigea vers les appartements de Lethao. Il devait en avoir fini de ces affaires personnelles. Elle gambada gaiment en faisant quelques grimaces effrayantes aux passants, on s'amuse comme on peut, meme si les passants en question devaient commencer a avoir vraiment peur d'elle.

Elle arriva enfin chez Lethao. Elle detailla d'un oeil interesse la peinture qu'il avait commencee et lui sourit avec bienveillance, l'invitant a commencer ce qu'il voulait dire. Il parla de beaucoup de choses, monologuant comme a son habitude. Mais comme a son habitude, ce qu'il disait etait intelligent et constructif, mais egalement non denue de sens. L'ame des hommes commencait a s'asservir aux mauvaises pensees, leurs coeurs etaient remplis de pensees malsaines qui commenceraient a les pervertir. Lethao l'apella grand-mere ce qui lui valut un coup de pied dans la rotule et elle repondit en souriant


[ Tu t'en fais trop, mon petit Lethao. Enfin, il y a beaucoup de points veridiques dans ce que tu dis. Si l'issue de l'histoire est en notre faveur et meme avant, toute la bousculade qu'a engendree Koori et sa Reine auront profondement change les pensees. Les habitsnts ne voudront plus voir aucun humain sur leur territoire ce qui ne fera qu'accentuer leur haine. Si Koori est defait, un autre pourrait renaitre de ses cendres et de la haine qu'inspireront alors les creatures magiques qui ne sont deja pas tres tendres avec eux.

Quant a la situation actuelle... Les habitants sont pour le moment soumis, particulierement harasses et las mais cux qui se battent pour notre cause, surtout les humains, sont presses d'en finir, ils veulent une vie heureuse vite car eux, n'ont pas tant d'annees devant eux, pas comme nous... A mon age, un humain serait au seuil de la mort, alors que je ne suis qu'au debut de ma vie d'etre magique, a moins que l'on ne me tue... Allez Lethao, souris un peu a la vie ! Je sais que tu travailles dans un contexte plutot sombre ou tu croises des gens tres corrompus mais j'en ai rencontre des gens, et ils apportent un espoir ! Toi, Elindwë... Les quelques apprentis humains que j'ai croise tout a l'heure en salle d'entrainement, et meme ton apprenti ! Tous ces gens sont porteurs d'espoir, et tu voiles ta vision de noir quant a ce qui t'entoure ! Vois, un peu, regarde ce qu'il se passe. Tout n'est pas que desolation, malgre la situation difficile. Les moeurs seront dures a changer et comme je le disais il risque d'y avoir quelques problemes apres-coup. Tout n'est pas ecrit, et le coeur des hommes bien que noirci par moments, sortira toujours un peu plus fort de ces epreuves, une fois qu'elles sont finies. ]


Naa sourit a son ami a la lueur de la lampe et jeta un coup d'oeil a la peinture qu'il avait commencee. Elle se leva et tapota un peu la tete de Lethao avant de s'asseoir, sans gene, sur ses genoux

[C'est toi qui deviens un peu trop inquiet ces temps-ci. Il faut un peu plus de confiance en soi pour arriver a ses fins ! Arrete ou tu vas devenir aussi hesitant que ton apprenti, ca serait facheux pour l'organisation...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/t1174.htm
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   Dim 7 Déc 2008 - 20:45

Comme il s’y attendait, le discours que la lutine, après l’avoir gracieusement frappé, ce a quoi il s’attendait bien sur, lui permit de réfléchir et de recentrer ses pensée de manière plus positive. Il avait plus que jamais besoin d’aide pour la suite des opération, et il se dit qu’il ferait plus souvent appel aux services de Naa, au moins par message telephatique ou écrit, pour l’aider a se recentrer sur ses activité. Il était calme pour la suite des évènements, la prise du château ne pouvait que bien se passer. Cette dernière action, avant de partir en pays allié, devrait redonner un peu d’espoir aux persécutés de Yuu.

Mais deux passages vinrent à l’intriguer : alors Naa était allé tester des apprentis ? C’était plutôt bien, mais l’ombre avait ordonné un repos de 2 jours pour tous, les autres assassins aussi, il devrait donc se déplacer en personne pour les forcer a se reposer. Certes, un entraînement minimum était nécessaire chaque jour, mais ils auraient besoins de toute leur force pour l’opération a suivre, et il souhaitait que leurs performances soient au maximum. La deuxième chose parlait de la destruction de Koory, et de la fin rapide de la guerre nécessaire aux humains. Il est vrai qu’il se devaient avoir cet « égoïsme », du fait de leur courte vie, deux ans de guerre paraissait déjà beaucoup. Ils n’auraient sans doute pas compris les anciennes guerres, provoquant moins de morts par leur longueur, et ou toutes les créatures se combattant étaient immortelles. Et souvent plus puissante que la plupart des personnes que l’ont pouvait trouver sur tout Fevlia. Des puissances ancestrales, dont les livres Elfiques parlent beaucoup.

Il restait quelques une de ces anciennes créatures, mais désormais, elles se cachaient car elles étaient chassés de partout : les créatures magiques, bénéfique ou maléfiques, avaient tendance a les éviter par craintes, les humains les chassaient a cause de légendes stipulant qu’ils pouvaient acquérir l’immortalité en les tuants, et même les dieux les recherchait, car ils pouvaient être assez puissant pour égaler les dieux actuels s’il formaient un groupe d’une dizaine d’individus. D’ailleurs, d’après un rapport sur les démon ayant attaqué le pays de Naa, 2 de ces prétendus démon seraient de ces créatures ayant rejoint Amos pour éviter leur mort. Aussitôt cette nouvelle perçue, il envoya plusieurs de ses espions a la recherche de ceux restant a Nelta et environ, qui étaient un peu moins discret dans cette contré, mais qui ont préférés se cacher avec l’arrivé de la guerre. Il ne souhaitaient, l’ombre avait entendu, plus prendre part a un conflit. Il espérait simplement faire changer d’avis ceux qui étaient le plus susceptible de se rallier a la rebellions.
Les argument pour les convaincre étaient simples, mais pourraient faire mouche : Amos ferait de leur capture une priorité secrète, si ce n’était pas le cas, et ils ne retrouveraient pas un endroit tranquille ou oublier toutes les horreurs vues et commise au long de leur vie, parfois longue de plus de 15 000 ans. Le plus âgé de ces survivants aurait a peu près 100 000 ans, ce qui pourrait leur donner une expérience non négligeable pour régler le problème de la conquête de Fevlia.


Mais tout ceci devaient avoir atteint les oreilles fine de la lutine depuis déjà un bon bout de temps, et il n’allait pas lui expliquer des choses connues de la plupart des assassins, ou groupuscules secret. Pour finir, Naa lui donna un conseil auquel, il devait se l’avouer, il s’attendait encore une fois, mais il ressentait le besoin de l’entendre. Enfin, après quelques minutes de réflexion, il leva les yeux vers l’ombre muette, qui put sans doute voir la détermination de l’assassin en chef de Nelta au fond de ceux-ci. Il était près a repartir dans un de ses monologue qu’il affectait tant, et qui pouvait au choix faire fuit ou intéresser ses interlocuteur. Par chance, il n’avait pas la manie d’en faire avant de se battre avec un ennemi, mais plutôt pendant le combat contre celui-ci, surtout si la différence de niveau était importante.

« Tu as parler de destruction de Koory, et je vais t’avouer une chose : je pense que ce serait, au niveau des humains, la pire chose a faire. Cette espèce qui tend entre le bien et le mal, a besoin d’un repère, et même si c’est plus en mal pour l’instant, celui ci est Koory. L’organisation est horrible au sein de cette ville, mais il en faudrait peu pour augmenter le niveau de vie général, simplement, les humains se laissent plus facilement faire dans la misère, et souhaitent avant tout vivre le mieux et le plus vieux possible. Aussi, donner un mince espoir a ces gens a qui aucune éducation n’est donnée n’est pas difficile. Tu sais que je réfléchis aussi de manière politique, c’est dans ma nature, et Hideki, ce petit blondinet, est un atout aussi pour garder la balance, si ce n’est pas en notre faveur, loin du pire. Il est connu dans ce pays comme étant le seul fuyard ayant survécus a tous les assauts de la reine et de ses sbire.

Il donne sans le savoir de l’espoir aux gens « du bas », comme a quelques nobles, qui sans l’avouer, souhaitent la fin de ce mode de vie. Deux d’entre eux, plutôt bien placés, sont des taupes a notre service. Il le savent, mais n’en savent pas plus, ils ne peuvent nous contacter et ne connaissent aucuns assassins ou espions, par sécurité. Ont les contacte quant et ou ont le souhaitent, ont leur demande deux trois informations précise, et ont disparaît, ce qui nous rend quasiment impossible a détecter, et quand bien même ils découvriraient qui sont ces taupes, ou du moins l’un car ils ne savent pas entre eux non plus qui est notre allié, ils ne risquent pas grand chose au vu du manque de preuve. Surtout qu’un sort leur a été jeté qui leur ferait tout oublier en cas de sondage mental. »

L’elfe fit une pause, laissant a sa collègue le temps de réagir, tout en servant, comme dans ses habitudes, un bon thé, cette fois froid, a la cannelle. Il aimait cet arôme, car souvent utilisé en cuisine, notamment pour les pâtisserie.

« Tout cela pour dire que si dans quelques années la victoire finit par venir à nous, il faudra garder Koory et la confier a quelqu’un de compétent, humain si possible, et Hideki serait parfait pour ce poste. Il a d’ailleurs eu un poste assez proche de celui ci au sein de cette citée, c’est comme cela que j’ai découvert son existence pour la première fois. J’ai alors enquêté sur son passé, et appris beaucoup de choses intéressantes sur lui. Si tu le veux, je pourrais te confier le rapport pour le lire. Tu comprendrais sans doute ainsi que ce blondinet peut être capable de prendre des décisions vite et bien si le besoin s’en fait sentir, j’ai une absolue confiance en ce coté chez lui. D’autant plus que la perte de son ami que nous hébergions a je le crois, renforcé sa conviction qu’il devait lutter a nos cotés pour améliorer la situation. »

Cette fois, l’elfe se releva pour se mettre devant sa peinture, qu’il tenait a finir avant que leur mission n’exige leur départ. Il savait que Naa comprendrait, et elle savait sans aucun doute qu’il n’en serait pas moins attentif a ses réponses. Il donna quelques coups rapides de pinceaux pour cerner le visage, puis il commença a se concentrer. La plupart des couleurs de son travail étaient désaturées, a l’exception des couleurs chaudes, qui elle étaient vive, lumineuse, et servaient a nuancer le coté terne du tableau, lui donnant un peu de vie.

Il se remit a penser aux projets qu’ils avaient fait, Elindwë et lui, au retour de leur dernière mission ensemble. Ils devaient enfin prendre une pause pour eux, laisser la guilde pendant quelques mois histoire de voyager pour leur pur plaisir. Mais tout c’était précipité, et l’elfe ne pouvait maintenant plus espérer ces instants d’errance en compagnie de sa bien aimée. Et rien que pour cela, Yuu et ce dieux le paierait. Il n’était pas habituer a avoir des envies de vengeance, d’ailleurs en lui cette simple idée était coincée au fin fond de son esprit, mais elle était la pour lui redonner un coup de fouet lorsque le moment le demandait.
Sa peinture venait de s’achever, a peu près en même temps que les gestes de l’ombre qu’il avait en face de lui. Il pris le temps de réfléchir a ce qu’elle venait de dire, mais il remit sa réponse a plus tard. Il devait en premier lieu lui parler de sa base et de leur mission qu’ils mèneraient dans son pays. Il ne craignait pas le froid, mais quelques informations nouvelles qu’il avait reçut dernièrement l’avait inquiété. En effet, face aux nombreuses embuscades, les démons c’étaient mit a collaborer entre eux, et a s’organiser de manière plus intelligente. Les termes d’avant gardes qu’ils semblaient jusque la ignoré devait avoir fleurit dans leurs esprit car depuis le jour précédents, ont en retrouvait une chez tous les groupement a la solde d’amos. Ou alors, le maître était aller leur enseigner, histoire de faire une conquête plus rapide et efficace. Chaque escadron avait maintenant un démon avancé mentalement comme leader, pour coordonner leurs mouvements. Ben sur, en supprimant celui-ci, ils redevenaient des proies « facile », aussi simple qu’est la tache d’abattre un démon décervelé, autrement dis, rude, même pour un assassin bien entraîné.
Et les cibles des ennemis étaient aussi mieux choisies, ils avaient ainsi décider d‘éliminer la plupart des dragons solitaires, les empêchant de former un front uni qui aurait bien put les repousser un temps. Aussi, Lethao voulait informer Naa de ces évènements pour, dans le cas de la réussite de leur mission a Swilyara, former une seconde escouade et aider a l’unification des forces alliées. Son continent marchait trop sur les tribus indépendante, et si personne ne venait a les unir de manière coordonnée, ils seraient vite écrasés, peut être même de manière plus rapide que Nelta et ses alliés. Et maheureusement, ils ne pourraient pas toujours passer par la diplomatie, l’elfe envisageait même la menace pour les forcer a collaborer, tant certaines tribus refusaient le simple fait de s’allier aux autres. Il avait envoyer des espions émissaires dans chaque coin de ce pays encore libre, et près d’une réponse sur 2 était négative. Ils ne comprenaient pas que cette invasion était différente des autres, que les créatures arrivant sur leurs terres n’avaient que faire de leur survie, et que certaines étaient plus puissantes que les dragons élementaux.

Lethao enfin, vint a reparler d’un sujet qui semblait presque avoir été oublié, a savoir leur rencontre avec les Drows. Il devraient les voir dans le laps de temps entre leur attaque du château et le départ pour Swilyara. Et en bon leader des assassins de Nelta, l’elfe avait envoyé un émissaire auprès de ceux-ci, et ils avaient acceptés. Leur téléportation dans la base serait suivie, 5 heures plus tard, d’un transfert vers le camp drow. Son arrière grand père avait demandé a ce qu’ils soient a l’heure, sans quoi ils mourraient. Si l’accord venait a son terme, alors les drow apprendraient leur art du combat aux assassins et aux miliciens.



« Naa, Notre entrevue avec les Drows est pour bientôt, a vrai dire, nous n’aurons que peu de temps pour nous reposer après la bataille. Le fait d’avoir des origines un peu drow m’a bien aidé et je suis sur qu’ils pourront nous aider. J’ai l’intention de demander a ce que 5 guerriers nous accompagnent pour la mission chez toi, il faudra donc que tu prévienne ta base, car ils pourraient être pris pour des démons, ce qui serait mal vu, même si pas si loin que cela de la vérité étant donné leur puissance. Dans un combat entre un assassin bien entraîné et un Drow, je dois dire que je pense que le drow gagnerais, et qui plus est sans être blessé. Pour en avoir vu a l’action, j’ai pus me rendre compte que nos capacités unique pouvaient être limitée d’utilisation face a leur puissance. Nos pouvoirs de naissances nous donnent plus ou moins de facilitée pour atteindre un statut tel que le notre, et la rareté du tien et du miens fais qu’en revanche je pencherais plutôt pour nous en combat singulier, mais leur créativité est sans limite. Ils ont par exemple des sorts elémentaux qui poursuivent leur cible, comme si elle était marquée. Certes, ces sort sont diminués niveau puissance, et un seul ne tuerait pas un homme ou un autre bipède entraîné, mais peu l’handicaper dans l’action, et même après la mort du lanceur.

Enfin, il faut que je cesse de tergiverser. Cette rencontre n’es connue que de 5 personnes pour l’instant, aussi je te demande d’informer ta base uniquement en cas de succès. En cas d’échec, je doute que qui que ce soit ne sache ce que nous serions devenus. Ils nous donnerons aussi un avant goût de leur puissance, attaquant un avant poste de Koory non loin de leur camp. La démonstration vaudra sans doute le détour, et j’ai plus pitié pour la garnison qui s’y trouveras qu’autre choses, ils n’auront même pas idée de ce qui les frappera. »

Lethao attendit enfin les réponses de Naa. Elle pouvait dès a présent lui parler de tous les sujet qui lui passeraient par la tête, l’elfe lui avait parlé de tous les sujets qui importaient pour lui.
Il avait aussi prévu un petit divertissement pour après leur discussion : Une demi douzaine de coussins bien rembourrés pour se défouler l’un sur l’autre sans danger. ET oui, les Assassins aussi aiment jouer !


[désolé de faire un truc aussi naze après tant de temps == ].

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouvel entrainement…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouvel entrainement…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Nouvel organisation du clan
» Voeux de nouvel an
» LES VOEUX ET LES DOUBLES V DE KAKAKOK POUR LE NOUVEL AN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: