AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 29 Déc 2007 - 0:18

La batail de Swilyara.

Héhé, voilà pour vous tous salle mortelle. Aujourd'hui sonne l'heure de votre soumission car la mort en est presque certaine !

Cette bataille se présente pour les amoureux de la lecture, un grand texte. Le grand I
Et pour ceux qui ne préfère pas perdre de temps a lire sera le grand II.


Attention : Lisez attentivement sinon vous aurez ma colère sur la conscience !

_________________


Dernière édition par Sakura/Amos le Mer 22 Avr 2009 - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 29 Déc 2007 - 0:20

I


Le soleil frappait fort, cela brûlait la peau et faisait transpirer sur tout le corps derrière l'amure épaisse et sombre de ce cher et monstrueux Capitaine. Sforne se sentait étouffé et essoufflé à cause de cette chaleur insupportable qui venait de cette lumière éblouissante. Mais pourtant, ce monstrueux personnage n'avait pas à se plaindre car la chaleur de l'enfer était encore plus insupportable que sur les terres de Fevlia. Sforne avait la peau épaisse, grâce et pleine de verrues, et tellement qu'il en possédait que cela faisait des plis sur le visage balafré et tordu. Son casque cachait presque ses petits yeux jaunes qui étaient enfoncer dans le crane, ses deux narines n'étaient que deux trous dans la chaire et ses dents pointues n'étaient pas recouvertes de lèvre. Le capitaine de ce fameux navire, le Fernes ne faisait que regarder l'horizon d'un air qui semblait, neutre ? Et n'avait donné aucun ordre depuis le départ car tous ces monstres qui étaient sur ce bateau noir, savaient exactement ce qu'il fallait faire pour que tout soit en ordre et que le bateau avance droit vers leur objectif qui se trouvait droit devant. Sforne était impatient, il fronça sa peau sans sourcilles se demandant quand ils allaient enfin apercevoir la terre, et tourna la tête ver celui qui tenait la barre. Ses dents claquèrent dans un bruit de grincement. Il fit le tour de la barre regardant gravement le meneur d'un pas lourd, il était grand, il était fort, c'était le plus impressionnant de tous ceux qu'il y avait à bord du Fernes, son armure n'était qu'une énorme masse noire, fait de piques et de plusieurs couches au niveau des articulations. C'était certes lourd mais pour lui, c'était juste un petit sac à patate qui étaient éparpillé sur tout son corps de brutes. Il détacha son regard du meneur de la barre et regarda en direction du pont, apercevant l'équipage courir de long en large pour faire marcher le bateau. Il s'avança près des marches et attendit, encore, avec la soif d'avoir du sang dans la gorge.
L'instant d'après, le maître d'équipage s'avança ver lui et resta en bas des marches. Celui-ci était plus petit, et avait la peau un peut plus lisse, mais il lui manquait un œil et n'était pas aussi baraquer que le capitaine, mais il était tout à fait de la même espèce. Il se mit au garde a vous devant son supérieur, et celui-ci se pencha un peut se tenant sur la poutre en bois noir en direction du maître.
"Qui a-t-il ?"
Sa vois était sifflante et grave que c'était très désagréable a entendre, il regarda attentivement l'homme en face de lui attendant qu'il dise ce qu'il voulait. Le capitaine, n'avait pas donné d'ordre depuis le début certes, mais il n'y avait pas eu de problème non plus jusque là, et entendre une mauvaise nouvelle alors qu'il était en pleine impatience n'était que guerre recommander.
"Un plaigneur par mit les rameurs, capitaine !"
La voie du maître par contre était plus étouffer et un peut plus aigu. Il n'avait pas peur d'avoir annoncé cela au capitaine parce que, quelque chose de très goûteux allait arriver sur leurs plat avant qu'ils n'aient tout atteint la terre ferme si cela se passait comme il l'espérait.
"Vraiment ?"
Le capitaine sentit une vague de colère. Il se redressa sur ses pattes serrant la poutre en bois noir pour se faire les nerfs, et cela la fit quelque peut craquer. Le monstre claqua à nouveau ses dents à plusieurs reprises, les faisant aussi grincer et descendit les marches d'un pas encore plus lourd qui fit un bruit bien sourd et qui pouvait bien faire céder une marche ainsi que les autres sur la quel il descendait. Sforne suivit le maître d'équipage à sa propre allure en direction de l'ouverture qui descendait à étage en dessous. Mais en chemin, il entendit un bruit que peut habituelle sur un navire qui venait tout droit de l'océan, il du ralentir le pas, avant de s'arrêter et regardant en direction du ciel bleu dont il n'y avait aucun nuage. Sur le Mât, il y avait un oiseau noir qui venait à nouveau de « croissé » quand il posa le regard dessus. Le capitaine le regarda attentivement aillant un doute profond sur le moment. Il avait faillit ne pas l'apercevoir comme le bois du navire et les voiles était également noir, mais l'ouï fine de ce cher capitaine était impénétrable. Il resta donc là a observé en silence l'oiseau jusqu'à que le maître d'équipages le tir de cette hors de conscience en faisant un "hum". Le capitaine grogna appréciant guerre et le suivit en silence.
L'ouverture était plus petite que la masse de Sforne, mais cela ne l'arrêta pas. Il força le passage, ce qui fit voler des copeaux de bois dans les aires et laissant derrière lui des énormes marques de son passage et finit de descendre les marches toujours avec son poids aussi lourd de façon à bien faire entendre son arriver.
Cet endroit était vaste et remplit d'humain assit sur des bancs, enchaîné les uns des autres, tenant des rames qu'ils tiraient ou qu'ils poussaient au rythme des coups de fouet. Il y en avait une vingtaine de ranger de chaque côté et tous ces humains, hommes ou femmes, étaient salle et malade. Le capitaine s'avançait entre ses rangés par le seul passage qu'il y avait et celui-ci était bien assez large pour lui. Il avançait sans savoir qui osait se plaindre de quelque chose a bord du Fernes. Plus loin, des monstres tenaient un humain en particulier. On lavait retiré des rangés afin qu'il ne ralentisse pas l'allure que donnait le monstre au fouet. Il claqua à nouveau des dents, très furax de le déranger dans son impatience, s'approcha de l'humain de près et baissa la tête à sa hauteur pour le regarder dans les yeux face à face. Ses narines profondes et grandes, laissaient échapper des souffles qui dégageait une odeur horrible. C'était encore pire que l'haleine d'une bouche dont les dents n'on jamais été laver.
"Oserais-tu te dresser contre tes maîtres salle humaine et insecte ?"
Sa vois sifflante tentait d'aller ver l’aigu, mais cela ne fit qu'aller ver le grave, encore plus grave que sa voie habituelle et cela sifflait encore plus jusqu'à faire une douleur aux oreilles d'un être telle la race des Hommes. Le capitaine claqua à nouveau des dents avançant un peut la tête sur le rameur attendant encore la réponse.
"Vous n'êtes pas mes maîtres, vous n'êtes qu'une bande de monstre qui n'a aucun honneur, ni de pitié. Vous n'êtes que des pourritures qui ne ressembler à rien du monde des vivants." Dit le garçon avec la voie tremblante et la tête haute, montrant qu'il se forçait à avoir du courage.
"Quelle charmante définition", dit le capitaine en claquant à nouveau des dents encore et avec un ton qui semblait ironique, ce qui fit un peut rire les autres monstres présents. "Mais sais-tu ce qu'il t'attend pour avoir désobéit ? Et de t'être plein ?"
"La mort !" Dit l'humain sèchement ! "Et je préfère mourir maintenant que de voir le monde de Fevlia noyer dans les ténèbres et de suivre un nouveau régime de cruauté !"
"Oh !" Le capitaine regardait ses hommes qui eux ne s'inquiétaient pas du tout et lui non plus. "Ce sont des paroles fort admirables." Il le regarda à nouveau. "Et oui la mort t'attend, mais as-tu prévu le genre de mort qui va t'emporter, en enfer ?"
"Qu'importe comment, je mettrais fin à ma vie si vous ne le faite pas !"
"Se ne serra pas nécessaire, petit avorton."
Le capitaine sourit et se redressa.
"Dévorez-le vivant ! Et devant tous les autres esclaves !" Ordona-t-il au monstre présent.
L'humain parut soudain peut sur de lui tout a coup et effrayer. Les monstres le regardaient avec grand plaisir jusqu'a en baver. Le festin allait pouvoir commencer. Les esclaves parurent effaré et terrifier qu'il tournèrent tout de suite la tête pour ne pas regarder le début. Sforne se retourna et se dirigea ver le pont. Derrière lui, les hurlements à mort de l'humain retentissent dans tout le navire ainsi que les bruits des monstres en train de se régaler de viande humaine avant la guerre. Le capitaine riait, mais sont rire était presque étouffer à cause de son défaut de voit, et il allait commencer à remonté les marche quand il entendit autre chose. Enfin le moment était venu, le Vigy qui surveillait les alentours s'écriait : "Terre en vu." Sforne ne put que claquer des dents de plaisir et monta rapidement dans un bruit de tonnerre à cause de sa masse, et une foi dehors il regarda là où le bâtiment se dirigeait et au loin, à plusieurs kilomètre, une couche de terre était visible et elle grossissait à fur et à mesure qu'ils avançaient. Sforne rit à nouveau, s'imaginant qu'il allait enfin pouvoir s'amuser sous les ordres de son maître supérieur et commença à aller vers l'avant du pont, réfléchissant aux ordres qu'il allait donner pour mettre les pieds à terre, mais des qu'il passa à côté du mât, il entendit encore autre chose. Se maudit croissement de tout à l'heure était encore là. Il grogna et leva la tête vers le ciel pour à nouveau voir cet oiseau noir, ce corbeau. Son maître l'avait prévenue que quelque chose dans ce genre se produirait et qu'il devait à tout prit s'en débarrasser. Sforne serra du poing, plissant les yeux, grognant encore plus, et il frappa soudainement le Mât pour le faire trembler et obliger l'oiseau à s'envoler.
Le corbeau se sentit secouer et perdit son équilibre. Se sentant tomber, il déploya ses ailes par réflexe et commença à planer au-dessus du Fernes pendant un moment avant de battre des ailes et se s’élever dans le ciel. Les yeux du cordeau restaient fixé sur le grand navire noir qui s'avançait rapidement a l'aide des rames et des voiles, devenant de plus en plus petit au fur et à mesure que l'oiseau montait en altitude. L'animal a plume détacha son regard du navire et regarda ce qu'il y avait derrière qui avait finit par attiré son attention fort et perçant. De la haut on pouvait voir une énorme masse noire qui était composer de dizaine, de centaine ou bien de millier d'autre navire ayant la même couleur noire qui suivaient le Fernes qui était en tête. Une véritable armée se trouvait sur l'océan et se dirigeait droit sur Swilyara, qui dans le ciel, était plus visible que sur le bateau. Et derrière les navires, une brume qui s'élevait doucement envahissait l'océan et des nuages noirs les suivaient également. Le corbeau qui n'était qu'un animal fut tout de même impressionné par cette scène maléfique qui s'offrait à lui, et quand il détacha les yeux pour regarder où il allait, il avait pas fait attention aux énormes dents attacher à une mâchoire impressionnante qui s'abattait sur lui. Surprit, il freina soudainement, emporté par son élan et fit demi-tour a temps. La mâchoire l'évita de justesse, mais il y laissa tout de même quelques plumes. Il regarda ensuite qui donc l'avait attaqué et s'aperçu que c'était un dragon chevaucher d'un spectre noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 29 Déc 2007 - 0:22

Ceci était une énorme surprise, jamais le corbeau n'avait vu de dragon au-dessus des océans, et pour s'avoir qui donc pouvait bien le suivre dans les aires, car l'oiseau entendit d'autre bruit, il fut encore étonner de voir une masse de Dragon et d'autre espèce volante voler dans la même direction que les bateaux sur l'eau. Mais il ne pouvait pas se permettre de rester la à regarder car il fut la cible de plusieurs animaux volant qui voulait de dévorer. Il fallait donc faire vite, le corbeau s'éleva encore plus en altitude, évitant de croiser quelconque mâchoire sur sa route. Il fut au bout d'un certain temps, hors de porter et par chance, il était encore entier. Il fut bien effrayer car jamais il n'avait jamais rien vu de telle, Swilyara était en danger, et il fallait prévenir la seule personne qui était capable de le comprendre.
Battant fort des ailes, l'oiseau noir monta encore plus haut et plus rapidement. Les nuages noirs arrivaient tout de même vite, et il ne restait seulement que cent mètres entre lui, et un certain passage que le corbeau, qui n'était pas vraiment un corbeau ordinaire, avait invoqué, mais il allait monter très haut pour pouvoir y parvenir. Alors doublant d’effort, et doublant la vitesse, le corbeau passa dans le passage et fut engloutit par les nuages noirs.
A la place de voir des nuages noirs, le corbeau vit tout en blanc. Les nuages autour de lui étaient d'un blanc si pur que l'on se sentit tout suite très agréable à être dans de tel nuage, même pour un simple animal, on aurait dit du coton, doux, très doux, et se sentit heureux et ne voulait plus partir de cet instant incroyablement magique. Mais le moment n'était pas l'heure de faire des prouesses. Le corbeau secoua la tête et descendit en planant afin de sortir des nuages. Et quand cela se fut, en dessous, il n'y avait plus l'eau, ni de bateau, ni de dragon, tout ceci avait disparut pour laisser place à un endroit des plus magnifique. Des maisons bien alignées, les arbres fleuris ainsi que des fleurent, des beaux bâtiments sculptés avec délicatesse, et une impressionnante et merveilleuse fontaine qui se trouvait au centre milieu de cette citée grandiose. Mais quelque chose, n'allait pas. La fontaine ne faisait plus voler l'eau dans les airs, elle était à sec, et les rues, étaient vide, tous étaient déserts. Le corbeau ne se posa pas la question de savoir pourquoi car il connaissait déjà la réponse. Une maladie qu'avait lancé le dieu Amos sur le monde Céleste avait tout ravager. Presque tous les dieux de ce monde impénétrable étaient morts et il n'en restait que quelques-uns un, et ceux-là, hésitait à sortir dans les rues pour ne pas mourir à leur tour. Le dieu Suprême Ceosus, ne venait même pas les aider à surmonté cette épreuve, tous était seule, a par un jeune garçon. Le corbeau se dirigea ver une maison en particulier en descendant en pique. Il atterrit près d'une fenêtre et par chance il y trouva tout de suite la personne qu'il cherchait. A l'intérieur qui était une petit chambre, il vit ce petit garçon qui jouait toute seule, certes mais vivait avec ses tantes qui le gardait. Il était de dos en train de s'amuser avec un petit chien en lui faisant jouer avec une balle de petite taille. Il était trop occupé pour avoir remarqué l'oiseau noir percher à la fenêtre, et le corbeau fut obligé de taper contre la vitre avec son bec pour attirer son attention. Le garçon au cheveu noir redressa la tête et la tourna ver la fenêtre. Son visage d'enfant était tout à fait trompeur, on se demandait bien si ce n'était pas un garçon ou une fille avec ce petit visage innocent qui ne montrait que la tendresse, mais par chance, c'était sa coupe de cheveux et ses vêtements qui donnaient la réponse.
Ninsei, regarda le corbeau à la fenêtre se demandant bien ce qu'il pouvait bien vouloir pour être là. Il se leva un peut hésitant et alla ouvrire les deux vitres encadré pas du bois. Mais tout de suite après l'oiseau entra dans la chambre pour se percher sur le lit et sur le coup le garçon avait eu peur et c'était protégé la tête de ses bras. L'instant d'après il enleva la protection voyant qu'il n'y avait pas de danger, et comme il était un garçon bien élever, il ferma la fenêtre après. Il se tourna ver le corbeau toujours bien curieux de la raison pour la quel il était là, et l'animal poussa quelque croassement. A sa grande surprise Ninsei comprit exactement tout ce que le corbeau venait de raconter, les bateaux, les dragons, Swilyara, mais il ne s’imaginait pas du tous la scène malheureusement, son cerveau était encore trop faible pour pouvoir y savoir quelque chose, il avait un gros manque de connaissance. Remarquant cela le corbeau utilisa une autre méthode pour qu'il comprenne, et s'envola ver une étagère ou il y eut une fontaine, toute petite, mais elle coulait doucement dans un son doux et agréable. Mais elle était trop haute et Ninsei ne pouvait pas l'atteindre, mais le corbeau avait des pattes, et avec la force qu'il pouvait, il réussit à la transporté et à la mettre sur le sol. Le petit chien s'y approcha pour boire, mais le corbeau agita ses ailes et fit s'éloigner la pauvre bête. Ninsei ne protesta pas. Il se mit à genoux et le corbeau lui dit ce que c'était.
"Une fontaine... de vision ?"
C'était un objet typique chez les dieux qui leur permettait de regarder ce qu'il se passait sur terre et Ninsei avait la chance d'en avoir une dans sa chambre. Le corbeau activa la fontaine en trempant son bec dans l'eau et il attendit, ainsi que Ninsei, qui lui n'avait encore jamais eu affaire a un tel objet. Des images apparaissaient doucement, car au début elle était floue et ensuite elle devenait plus nette. Et à sa grande surprise Ninsei vu exactement ce que le corbeau lui avait dit. Une terrible armée arrivait sur le continent de Swilyara, des bateaux terrifiant et des espèces volant qui allait tout droit pour massacré des gens afin de mettre le continent sous contrôle. Ninsei ne comprenait pas pourquoi il lui montrait tout sa et pourquoi lui en particulier. L'oiseau lui expliqua en quelque croassement, que seule lui pouvait le comprendre et que seule lui pouvait lancer un appel sur tous ceux qui n'étaient pas soumit à Amos.
"Mais comment ?"
Ninsei ne savait pas comment faire, il n'avait pas encore eu ses pouvoirs, et à par être immortelle et comprendre les corbeaux apparemment, il ne savait faire rien d'autre.

Sforne fut le premier à mettre pied à terre d'un pas aussi lourd que les autres. Il se redressa un peut, faisant un peut craquer sa nuque et avança de quelque pas sur la plage dans la quel il s'enfonçait un peut. Ses dents claquaient encore bien content d'être présent dans un endroit pareil, il allait enfin pouvoir se régaler et se faire la main sur quelque mortelle. Il fit vol face pour avertir les autres bateaux de lâcher l’ancre et de se préparé au massacre. Tous les monstres présents sur les navires hurlaient à mort et de joie, et ils commençaient tous à se préparé et à faire l'armer. Les dragons et autres bestioles volantes se posaient sur le sol a l'autre bout de la plage pour ne pas gêné les monstres qui arrivaient et pendant ce temps, Sforne s'occupa d'autre chose.
Le capitaine prit un objet qui se trouvait dans un sac, c'était quelque chose de plat et très laid mais apparemment il avait tout de même une importance. Le monstre se concentra un moment car pour son espèce il n'avait guerre l'habitude de pratique la moindre magie, car ils n'en avaient pas besoin mais là il fallait bien contacter le "Maître". Un écran apparut soudainement et Sforne y regarda à l'intérieur comme s'il s'adressait à quelqu'un.
"Nous sommes arrivées sur le continent maître Amos."
Et de l'autre côté, là où Sforne était sur l'écran comme une image, il était observer par un homme au cheveu blond et aux yeux rouges habillés de noir, et cela dans une pièce bien Sombre éclairé seulement par quelque torche. Amos attendait donc cette nouvelle avec un peut d'impatience car au lieu de faire apparaître son armé directement sur place il voulait s'amuser à créés une scène qui n'inspirait que le désespoir.
"Oh, fort bien."
Sa belle voie masculine et malicieuse résonnait agréablement dans la pièce, mais pourtant tout cela était gâcher à cause de son regard sanguinaire qui n'aspirait que la peur, le monstre parut peut sur de lui en le regardant.
"Maître...", la vois de Sforne toujours aussi sifflante et gravant était beaucoup plus brouiller de ce côté-ci de l'écran, "J'ai vu un corbeau noir ?"
"Ah ? Et qu'avez-vous fait ?"
"Je me suis arrangé pour qu'il s'en aille."
"Je vois... il aurait fallut... le tuer..."
Amos ne savait pas si c'était un corbeau normal ou un corbeau de La Déesse Tadis, il avait tué Tadis de ses propres mains il y a déjà pas mal de temps et il était peut probable que ses serviteurs animaux ont survécu à sa perte. Mais il n'était pas non plus au courant pour l'existence de Ninsei.
"P...Pardon maître..." Dit le monstre en commençant à paniqué.
"Ce n'est pas grave. De toute façon tôt ou tard. "Ils" serront tous prévenue. Donc pourquoi pas maintenant !"
Amos parlait avec un calme fou comme-ci rien ne le pénétrait, et cela était vraiment très inquiétant mais pourtant il ne fit rien et ne punit personne.
"Commencer donc a vous mettre en route, cela serra plus amusant s'il y avait de la compagnie pour le combat." Dit-il avec un sourire simple. "Je vous rejoindrais en temps voulut. Et en attendant ne faite pas l'erreur de faire une faute. Votre vie coûtera chère !"
Puis juste après l'écran disparut, et Sforne rangea tout de suite l'objet. Le monstre ne voulait pas faire cette erreur même pas une seule, il allait être un bon soldat de son maître et envahir ce continent. Quelques minutes plus tard tous étaient près, et sans attendre plus longtemps tous les monstres et autres créatures au service d'Amos se mirent en route. Les forêts commencèrent à être brûlé, les créatures pacifiques ou ceux qui étaient pour le bien, a être massacré, tout était ravager après leur passage. Du ciel, quand on voyait le continent en entier ou pouvait apercevoir les partit qui on déjà été touché.

Une petite voie se fit entendre dans tout Fevlia à sa toutes totaliser. Quelque chose d'assez inhabituel pour ses habitants qui eux, n'avaient presque jamais affaire à des dieux. Et pourtant cette voie fit un appel, même les ennemis pouvaient entendre, mais qu'importe.
"Je vous en prit, sauver Swilyara..."
Cette petite voie triste, douce et suppliante, ne pouvait qu'être entendue...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 29 Déc 2007 - 0:24

II



Une armée de monstre et de créature volante, se dirigeant ver Swilyara sont observer par un Corbeau qui était un dernier survivant de la Déesse Tadis après sa mort. Il alla prévenir son fils qui lui n’était qu’un jeune garçon et ne pouvait que lancer un appel dans tout Fevlia.
Pendant ce temps, l’armée arriva sur la terre ferme, descendant du ciel et des bateaux et envahir le continent. Ils ravageaient tous sur leur passage, détruisant forêt et village. Bien que ce continent était composer de plusieurs pays de plusieurs élément, rien, ne pouvait les arrêter.

«Je vous en prit, sauvez Swilyara. »
Ce fut les paroles de Ninsei qui résonnait dans les airs et que tout le monde pouvait entendre sans exception

L’armés se trouve désormais dans la forêt de l’automne, et avait détruit la moitié de la forêt. Ils étaient tous bien décider à continué jusqu’au bout !


--> A vous d'arriver !

(Si vous avez de question envoyez un message priver à Sakura ^^)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dresla
Déesse de Neopia
avatar

Féminin
Nombre de messages : 762
Age : 27
Rang : Déesse de la Lune/Gardienne du Monde Céleste
Pouvoirs : Feu et Lumière
Espèce : Zafara/Kitsune Bleue
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 29 Déc 2007 - 2:11

De l'autre côté de l'océan, les choses étaient meilleures à Nelta, du moins là les rebelles, sans s'entasser, se réunissaient, ceux qui recevaient l'approcbation du chef. Le petit groupe en provenance de Swilyara également. Ils étaient arrivés depuis très peu seulement et la majorité voulait être tranquille. Et d'autres ne voulaient plus entendre parler de guerre, de combat, ils en avaient assez. Quelques membres attendaient impatiemment des nouvelles. Certains avaient décidé de s'impliquer tout de suite à l'organisation. Ici c'était plutôt paisible excluant une ou deux bagarre d'enfant de leur race.

"Qu'est-ce que tu prpose?"
"Je l'ignore. On a beau avoir des nouvelles, sans réelle idée de ce qu'il veut on est pas prêts"
"T'était en haut avant! T'as bien du le connaître"
"Justement, Sylian, cela faisait de millénaires qu'il était parti quand je suis née"
"Si vieux?"
"Je crois que l'est plus que l'était Tadis... et Tadis avait un milliard d'années"
"Un milliard... d'années? Et... je lui donnais 25 ans en âge humain...."
"ALors pour en revenir à notre sujet... non je ne sais pas ce qu'il planifie et j'ignore encore s'il est au courant lui.."
"Son fils?"
"Si Amos est au courant que Ninsei existe j'ai du mal à imaginer ce qu'il pourrait lui faire..."


Les deux personnes se fixèrent chacune dans les yeux de l'autre. Les pupilles vairons contre celles bicolores. Assises toutes deux à une table, les deux Reines respectives étaient pensives. À ce qui arrivait. Ce qui pourrait arriver. À leurs ennemis. À gauche, dans son habituelle robe blanche, Dresla se tournait les pouces pendant que, face à elle, sa descendante, Arielle, était devenue silencieuse.

"Si Amos décide d'attaquer prochainement, il faudra faire sans Warui. De plus ça pourrait du tort à son bébé"
"Le tien aussi"
"Je doute que le Roi Amos, le grand Chef des Dieux du Mal, sort de sa cachette pour aller là-bas. Donc... sans le Poignard... il n'y a aucun risque pour nos vies, à toi et moi ainsi qu'Azie et Cirrus"
"Si on y reste? Qui s'occupera de Ninsei? C'est mon devoir, Oracle me l'a bien dit et je ne reviendrai pas sur ma parole!"
"Nous ne nous feron pas tuer à Swilyara!"
"Bon très bien..."


Mais Dresla avait toujours un doute sur la conscience. Une peur. Arielle était prête à se battre. D'accord pour la jeune Reine mais elle... elle! Elle avait une mission! Une promesse! À trois personne elle l'avait faite!

"Bon... on devrais se reposer un peu... on est sur les nerfs, ça ne nous aide pas....

Dresla aquieçsa sans vraiment l'écouter. Elle laissa Arie partir. La Déesse Zafara prit un bol et y versa de l'eau. Ça ne serait pas aussi bien qu'une vraie fontaine, la sienne elle ne l'avait plus depuis bien longtemps, mais ça ne changerait rien. Il lui suffit de se concentrer, de réfléchir ensuite effleurer l'eau avant que les images ne se forment et qu'elle vit le désastre qui s'operait à quelques centaines de kilomètres d'ici. Swilyara se faisait massacrer. Dire que s'ils étaient restés là-bas, si elle ne les aurait pas emmenés... ils seraient déjà en train de se faire tuer eux aussi. Cet endroit avait été leur maison pendant un mois. Ils s'y étaient attachés. Mais en y allant ils risquaient leurs vies!

Une voix se fit entendre. Pourtant, seule Kira était avec elle en ce moment, la petite dormait dans son nouveau berceau. mais cette vois... Dresla l,aurait reconnue entre mille. Elle jeta un coup d'oeil à sa fille puis sortit de ses appartement pour aller chez Arielle qui, visiblement, venait de mettre sa bande au lit avec hâte qui s'apprettait à rejoindre son aînée.

"Il va y avoir du combat!" dit Arie, enjouée.
"Il en va de l'avenir de Févlia, ce n'est pas un jeu mais bien la réallité. Ninsei nous appelle! On doit se rendre là-bas maintenant!"

Arielle tenta bien une réplique qui se voulait moqueuse mais Dresla lui rabattit le claquet. On ne plaisantait pas avec la guerre, surtout si elle était orchestrée par Amos! Warui resterait chez elle. Ça vaudrait mieux. Les deux Zafaras se dépéchèrent en forçant le passage dans les couloirs de la grotte des rebelles. Une fois à l'air libre, elle se fixèrent avant de prendre un élan qui leur servirait à mieux voler. Chacune fit apparaître ses ailes pour prendre de l'altitude. Les nuages n'étaient pas très rassurants, pas du tout. Si noirs... et les ravages sur le continent des Éléments. Les deux Déesses se posèrent sur une zone sinistrée.

"Tu crois que d'autres vont venir?"
"Je l'espère, même si je me battrai seule s'il le faut"
"D'après toi... ils sont combien?"
"Trop... trop pour nous deux... nous avons besoin de renfort mais j'ignore qui va prendre l'appel de Ninsei au sérieux..."

_________________
Dresla Di'Narva...
Reine absolue de Néopia
Gardienne du Monde Céleste
Kitsune Bleue de la Lune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=351
Ilarou
Princesse de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2469
Age : 24
Rang : Demi-Dieu
Pouvoirs : Eléments et changement de formes selon la saison
Espèce : Xweetok
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 29 Déc 2007 - 15:36

Cirrus était dans ses appartements, scrutant la Forêt dans laquelle lui et son peuple s'était installé il y a un mois. Le Zafara avait un mauvais pressentiment. Le brouillard révélait son anxiété. Il entendit alors des cris, dans la chambre de sa fille. Intrigué, il alla voir ce qu'il se passât.

Axias à côté de son lit, elle remuait nerveuse la queue et hurlait des paroles incompréhensibles.

- Je veux... tuer... sang... guerre... Déchus... Démone... Mort...

Le roi tenta de la calmer, mais celle-ci se montra sauvage et chassa son père. Cirrus resta avec sa fille, voulant savoir ce qu'elle avait, ce qu'elle essayait de lui dire. Mais il comprit qu'elle ne s'adressait à personne. Peut-être était-elle de nouveau possédée par une force maléfique ? Amos avait-il remarqué son absence ? Ou alors peut-ête qu'Axias avait des visions.

Soudain, Cirrus entendit une voix d'enfant. Axias s'arrêta. Elle ne savait pas si c'était elle qui était folle ou si c'était vrai, car elle aussi l'avait entendu. Mais voyant l'expression sur le visage de son père, elle fut rassurée de voir qu'elle n'était pas folle. Je vous en pris, sauvez Swilyara. C'était ce qu'ils avaient entendu. Le roi avait raison d'avoir eu une telle crainte.

- Ils sont déjà... là.

Cirrus savait de quoi sa fille parlait. Il prit alors son sceptre magique. Il pensait que seul la magie des Dieux pouvaient les sauver. Cela allait sûrement être sa dernière bataille s'ils perdaient. Axias se prépara elle aussi. Elle prit son épée ainsi que sa flûte magique et suivit son père.

- Axie, tu ne viendras pas. La guerre est trop dangereuse pour une fillette de onze ans.
- Je sais me battre et je paries qu'Azie viendra elle !

Cirrus ne savait plus quoi dire. Ses deux filles se batteraient pour les Dieux Déchus, il le savait. Axias partit comme une flèche à la sortie du palais.

- Que va-t-il se passer à Seila et Kira ?

Il espérait au moins que les monstres ne viendraient jusqu'ici. Il suivit donc sa fille. Le roi pensa à sa soeur. Elle n'aurait pas dû lui confier Seila. Il arriva auprès d'Arielle et de Dresla, ayant entendu leur conversation, il répondit :

- Je me batterais jusqu'à ma mort, pour Févlia. Il faut prévenir les Nascarians ainsi que les autres Neopiens de se rassemblaient. Célesta voudra nous aider.


Du côté des créatures malfaisantes, une louve débarquer sur la terre ferme avec eux. Elle était aussi blanche que la neige et avait une cicatrice derrière l'oreille droite, dont le sang était vert émeraude.

[J'espère que ça ira]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Ven 4 Jan 2008 - 14:08

Un grognement de satisfaction sortait étrangement de son être a ce cher loup de flamme qui n'était là que pour surveiller en quelque sorte que tout se passe bien. Encore sur le bateau il avait vu les monstres du monde infernal se diriger droit vers le cœur de Swilyara afin de mettre ce pays sous contrôle en faisant toujours la même méthode. Le massacre Total !
Il regarda l'horizon qui semblait déjà bien ravager de là où il était. Des fumer sombre se dressait vers le ciel comme des arbres géants qui poussait à fière allure qui ne poussait que sous l'effet des feux qui brûlait les arbres naturels. Un décore qui se rajoutait au nuage noir et a l'atmosphère sinistre. Le loup sauta et arriva sur le sable mou et granuler à côté d'un animal déjà présent. Il grogna de plus belle, plissant ses yeux de feu, jetant un coup d'œil a l'autre loup d'a côté. Bien qu'il se dit qu'il ne lavait jamais vu, le Sbire ne devait que s'occuper que de son propre objectif qui lui a été fixé. Il baissa un peut la tête assez curieuse mais retourna son attention sur le carnage. Un aboiement sortit de sa gueule avant qu'il ne se lance à la charge et fonça droit sur l'autre bout des terres atteint par l'armer.
Ses pattes allaient à un rythme régulier sur la terre cendré qui était Platte et lorsqu'il rencontra un arbre couper, un rocher qui lui coupait la route, il sauta dessus avec grâce et sauta à nouveau pour atterrire de l'autre côté.
Bien qu'on lui est donner l'objectif de surveiller, son maître lui avait aussi demandé de s’amuser s'il rencontrait quelconque ennemie se trouvant sur son chemin, ceci lui ferrait les griffe et les crocs et une certaine occupation au lieu de toujours faire apparaître des morts vivant, les créatures de feu ou autre pour remplir l'armer d'AMos qui était déjà drôlement imposante vu qu'elle avait été assez rapide pour ravager tout ça. Il continuait donc son chemin regardant de temps en temps autour de lui bien curieux de savoir qui donc était en train de se battre pour se défendre. Les villages rencontrés étaient déjà bien en mauvais état quand il arrivait à leur extrémité, les cités arrivaient assez bien à se défendre mais les murs qui les protégeait céder peut à peut sous les coups de bélier sous les coups d'épée, et les dragons se chargeaient assez bien des endroits inaccessibles au monstre en attrapant des habitants et en les lâchant dans le vide.
Le loup sentit une sensation qui lui était étrangère en regardant cela, il avait tout de même un côté qui le regrettait qui n'avait pas envi de regarder qui voulait que cela cesse, mais ce côté était complètement impuissante face à tout ça, le loup ne fit donc que de continuer son chemin jusqu'à qu'il arrivait à un endroit un peut plus isoler que les autres. Ici les monstres étaient déjà passer, il n'y avait plus rien, le loup avant au galop par mit ce qu'il restait et soudain il s'arrêta se cachant derrière un rocher et un arbre.
Des zafaras...
Et ces Zafaras dégageait un aura étrange, ce qu'il voulait dire que c'était cette fameuse famille de dieu et de dieu déchut qui était contre AMos. Le loup montra les crocs en les regardant, prit de dégoût sur ce qu'ils faisaient contre son maître, hors de question de les laisser tenter quoi que se soit contre l'armer d'AMos, le sbire les en empêcherais.
Il attendit un moment, grognant silencieusement dans ça cachette et attendit le bon moment. C'était bientôt, il sentait l'occasion venir, encore quelque instant... encore un peut... et... Et c'était maintenant !
Le loup bondit de sa cachette et sautait au dans les airs affins de les attaquer par le dessus. Les griffes sorties, les crocs bien en évidence il allait atteindre la masse de Zafara.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Ven 4 Jan 2008 - 19:48

La dernière des dernières choses qu'Arie pouvait s'attendre se présentait sous l'apparance de sa fille. Elle se retenait de lui passer un savon mémorable avec toutes les belles paroles d'Axias qui se disait forte et tout ça. Sa mère avait les jetons, la chienne si vous préférez. Morte de peur à l'intérieur.

*Pourquoi j'ai l'impression qu'on va se faire lamentablment écrasés...*
"Azera, elle, est restée à Nelta pour veiller sur les enfants. Je croyais que tu resterais là-bas, en sécurité. Tu sais que je ne veux pas que tu nous suives même si tu es une Déesse... J'ai encore plus peur pour toi...


Même si elle savait ce battre. Arie ne savait pas quelles créatures elles allaient rencontrer, là, dans cet endroit détruit. Swilyara allait se faire dominer quand même. Quand on yt pensait... avec toutes les armées... les rebelles se battaient à quoi... un contre cent ou mille? Comment en venir à bout. Les créatures d'Amos étaient sans pitiés et quand même forts. Et les magiciens de Koori n'étaient à ignorer. Ils étaient dans le trouble.

"J'ai promis d'aider le Monde Céleste jusqu'au bout"
"Tu détestes les Dieux d'en Haut"
"Pas tous... Ninsei nous a appelés, j'ai juré de le protéger jusqu'au bout... j'irai le chercher après le combat si j'ai assez forces et je le ramènerai à Nelta. Mais pas un mot à personne. Amos n'est au courant de rien. Et je tiens à ce que ça reste un secret"


Arielle allait rajouter autre chose quand Dresla leva le bras pour la faire taire. Elle venait de sentir une présence étrangère pas très loin. Et pas très bonne. Un serviteur d'Amos. Elles étaient sur leurs gardes, devant Cirrus et Axias. Arielle eut une moue des plus surprise en voyant leur attaquant.

"C'est..."

Les deux Zafaras s'écartèrent, poussant les deux autres.

"Un loup en feu!?!"

Son aînée s'en fichait pas mal. Elle voulait se battre et tant mieux si l'adversaire était fort. C'était là que l'adrénaline montait.

"Ici p'tit chien-chien..."

Elle allait s'amuser contre ce gentil toutou!

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Dariel
Héritier d’Oribano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 27
Rang : Héritier d'Oribano
Pouvoirs : Magicano de l'esprit
Espèce : Xweetok
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Ven 4 Jan 2008 - 20:37

[Si il y a un pb d'âge ou d'autre chose j'éditerais^^]

Dariel avait grandit et avait à présent l'âge de quinze ans, tout comme ses parents il avait entendu l'appel au secours.
Il avait batailler ferme avec ses parents pour pouvoir faire partit de l'expédition, autrement dit du groupe Zyran/Zorack, qui allait partir porter secours aux Swilyariens.

"Non mon fils!"
"Père, je maîtrise parfaitement mes pouvoirs, je suis l'héritier d'Oribano et vous m'interdiriez de défendre le bien, mon honneur et celui de mon royaume."
"J'ai dit non!"
"Mais Seerane..."
"Seerane restera ici aussi! Occupez vous de votre petite soeur, Zyky à besoin de ses frères et soeurs."

Dariel en avait pris l'air grognon de son oncle et Zyran ne pu que capituler devant cette tête de mule en puissance.
C'est ainsi que faisant leur adieu à seeky et Zyky, les trois hommes et la jeune femme s'envolèrent pour Swilyara.
Quand ils arrivèrent sur place le spectacle qu'ils virent les stupéfairent, près de la moitié de la forêt avait été rasée par une bande de monstres

"Mais c'est..."
"Terriblement excitant oui!"
"Dariel! Regardez là en bas on dirait..."
"Arielle! Dresla! Cirrus et... Axias!!"

Dresla semblait essayer de dresser une espèce de chien en feu.

"Très bien, Dariel tu vas avec ton oncle, seerane tu viens avec moi, Zo va voir en bas ce qui se passe, Seerane on va se placer en observation."
"Soyez prudent père, Seerane."

Le prince noir et son oncle planèrent jusqu'à Arielle et Cirrus. se posèrent avec grâce au sol et, comme à son habitude Zorack lança un:

"salut tout le monde! Et alors vous commençez à vous amuser sans nous?"
"Arielle, Cirrus"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilarou
Princesse de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2469
Age : 24
Rang : Demi-Dieu
Pouvoirs : Eléments et changement de formes selon la saison
Espèce : Xweetok
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 5 Jan 2008 - 3:00

(Je ne sais pas quand est Dariel, donc je ne peux pas savoir si tu t'es trompée ^^')

Axias prit une mine boudeuse à la réponse de sa mère. Cirrus la fixa un air de dire "ta mère a raison". Elle suivit finalement ses parents, elle ne voulait pas se battre, mais juste les regarder. Si l'Usul savait qu'elle était retournée dans sa famille, il lui aurait donnée une sacrée punition. Il ne savait même pas que la princesse avait rompu l'ensorcellement. Elle n'écouta pas son père qui essayait de la convaincre de la faire rentrer chez elle, Axias l'ignorait. Mais elle sentait qu'elle allait se prendre une grosse baffe. Soudain, un loup de feu surgit pour attaquer les Zafaras. Cirrus alla devant sa fille et celle-ci put apercevoir le canidé. Elle l'avait déjà vue, quand elle était chez les Déchus. C'était un serviteur d'Amos. Axias ne voulait pas que sa tante lui fasse du mal.

Soudain, elle aperçut Zorack et Dariel. Celui-ci semblait plus âgé par rapport à la dernière fois. Axie fut surprise. Elle le trouvait plutôt beau et elle fut heureuse de le voir.

- Zorack, quelle surprise ! Je n'imaginais pas que tu allais venir nous aider ! Où sont Zyran, Seeky et ta nièce Seerane ?
- Je ne viens pas me battre, je ne suis qu'une jeune Déesse, mais si vous avez besoin d'un coup de main, je suis là !

Cirrus observait Dresla. Si elle serait blesser, il viendrait l'aider. Axias regarda Dariel.

- Soit fort, les Dieux Déchus sont redoutables. J'en ai fais l'expérience.

(Je sais c'est nul)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 5 Jan 2008 - 3:45

C'était de peut, mais je sbire faillit en mordre quelques-uns uns avant que cela ne s’éloigne de lui pour ne pas se faire attaque, quel dommage.
L'animal retomba sur ses pattes, plantant ses griffes dans le sol cendré et sa gueule de loup fermer qui montrait qu'il avait claqué des dents quand il avait tenté de les mordes avec toute sa mâchoire mais cela avait échoué car deux Zafaras, tout aussi semblable l'une que l'autre avait réussit à le sentir au bon moment pour sauver le reste de la famille présent. Comme c'était déplorable. Le Sbire les reconnaissait, Amos avait montré leur visage dans sa tête montrant bien que le sbire ne devait faire aucun traitement de faveur a ces personnages. Aucun.
Il se mit rapidement en position d'attaque, fichant les battes, queue et oreille dresser, les crocs montrés et les flammes sur son corps commençaient à devenir un peut plus vive et plus imposant. Le loup allait donc se mette en charge sur les plus proches et les tuer un a un près a les faire saigner, et a leur infligé les pires douleurs qu'il pouvait faire, mais avant qu'il ne face quoi que se soit, quelque chose attira rapidement son attention.
Dresla...
Le loup tourna la tête ver elle, changeant soudain de cible, et s’avançant doucement ver elle comme s'il était à la chasse. L'action allait pouvoir commencer normalement. Le sbire, grogna dans un bruit sonore, il avança presque le ventre a terre vers Dresla l'air menaçant et très peut rassurant. Il commença à allé en cercle, laissant duré le suspense de quand il allait enfin pouvoir charger, la regardant, la fixant, ne la lâchant pas un seul moment du regard car celle-ci le provoquait à venir se battre contre elle. C'est ce qu'elle voulait ? Et bien il ne faut que le demander. Le loup s'arrêta finalement et fit un bon en direction de Dresla en commençant à galopé vers elle, mais au moment ou il semblait qu'il allait sauter, il disparut, laissant derrière lui, juste une flamme qui semblait flotter dans les airs et elle disparut également l'instant d'après, mais il réapparut en face de la Déesse, montrant qu'il sautait sur elle, près a la griffé et a la mordre en s’acharnant comme sur un gros bout de viande.


(je suis pas très inspiré dit donc ><)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 5 Jan 2008 - 19:40

Il leur en voulait vraiment. Arielle ne comprenait pas pourquoi il les attaquait comme ça mais ce devait être un serviteur d'Amos sans doute. Elle n'avait jamais vu de loup de feu de sa vie et pour elle feu égalait Déchu ces derniers mois. Elle regarda sa fille. Axie s'offusquait, elle avait toujours son caractère, elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds tard mais pourrais écraser ceux des autres. Arielle était désolée mais une mère veut le meilleur pour ses enfants et elle voulait surtout les garder en vie. Mais elle n'eut pas trop le temps de lui dire que deux autres arrivants venaient de se poser. Zoracke reconnaissable faliement, elle ne connaissait qu'un Zafara Noir sachant voler et une Xweetok noir et violet qu,elle avait vu... non possible? Ils étaient partis depuis deux mois et déjà tant d'années s'étaient écoulé là-bas!?!

"Dariel?"

Il est devenu grand! Et ne semblait pas laisser Axias indifférente. Arie croyait qu'elle était attiré par Néralos. Les personnes ayant plusieurs coups de coeur lui échappait elle qui ne connaissait qu'un amour dans sa vie. Et Zorack avec son habituel humour. À se demander s'il avait conscience de l'importance de cette bataille. Elle espérait que oui.

Ils avaient d'autres soucis! Le loup commençait à se faire menaçant là. Il brûlait encore plus et ce ne devait pas une partie de plaisir que de se battre contre lui. Et Dresla allait avoir cet honneur avec son regard légèrement fou. Elle quand elle voulait se battre elle devenait un peu fofolle de toutes façons.. Le canidé, lui, tournait autour de la Déesse. Dres s'attendait plutôt à une attaque de face. Il disparut tout de même un moment, ce qui fut suffisant pour qu'elle n'évite pas l'assaut. Bon ok un loup en feu c'était effrayant mais se faire brûler en même temps c'était encore pire!! Elle donna quand même un coup de pied visant le ventre du loup pour s'en débarasser ou elle pouvait aussi jouer à ce petit jeu des flammes. Dresla mordit une des pattes avant du sbire, commençant à s,entourer de ses propres flammes pour la protéger de celles de son adversaire.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Dariel
Héritier d’Oribano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 27
Rang : Héritier d'Oribano
Pouvoirs : Magicano de l'esprit
Espèce : Xweetok
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 5 Jan 2008 - 19:56

"Oui Arielle, je suis Dariel, Héritier d'Oribano."

Zorack capta le regard interrogateur d'Arielle, ah oui... il était vrai que Dariel avait vieillit de près de 15 ans en l'espace de deux mois, vive l'île temporelle!

"Axias... Zyran est là-haut avec Seerane, quand à Seeky, après avoir bien ronchonner elle est restée chez le Maître de l'Ile Temporelle avec Zyky, la nouvelle, elle a à peu près trois ans. Et oui, le temps à vite passer sur l'île..."

Dariel pour sa part fixait le chien en feu, en effet elle avait l'air coriace la bestiole mais Dresla semblait avoir les choses en main.
Zyran et Seerane planaient au-dessus de la forêt, Zyran distribuant de temps à autres de grand coup de queue dans la gueule de quelques attanquants volants.

"Seerane, va voir ce qui se passe en bas, fais de l'ombre à ton onclen ça semble mal partis"

La Zafara blanche se laissa tomber de son nuage, plongent vers le sol avec grâce et légéretée. La jeune fille se posa au côté de son jumeau qui ne broncha pas d'un poil.

"A te voilà!"

Seerane fit apparaître un nuage au-dessus de Zorack, lui procurant l'ombre nécessaire.
Seerane observa l'assemblée, il y avait peu de monde pour tenir tête à ces envahisseurs...

"Ne te plaint pas soeurette, il y en aura plus pour nous..."

Tout deux sourirent, ils avaient hâte de se jetre dans la bataille, leur sang battait sauvagement dans leur corps.
Dariel commença à faire léviter des cailloux sans vraiment y penser et Seerane déclencha un léger courant d'air autour d'elle.

"Comme à la maison..."
"En mieux!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Dim 6 Jan 2008 - 16:39

Dresla avait été surprise ? Parfait, le sbire, pouvait la mordre et même la tuée sans problème si elle restait tout a fait abasourdit, mais juste après, cela prit finalement une tournure différente. Le loup sentit un coup dans le ventre et fut projeté plus loin pour l'éloigner d'elle. Quelle dommage, il y avait été presque. Il atterrit sur le sol, en roulant un peut mais il commença a se redresser mais Dresla c'était apparemment approcher et l'avait mordu. Le sbire poussa un petit couinement de douleur n'ayant pas non plus trop mal. Il tenta de se dégager en essayant d'attaquer Dresla, mais résulta c'est que celle-ci se trouva dans la même situation que lui. Recouvert de flamme, mais leur nature était différente. Ceci devenait tout de même intéressant.
Le loup ne pouvait donc pas se dégager aussi facilement, il fut donc obliger de faire une autre méthode. Il disparut a nouveau laissant toujours une petite flammes derrière lui qui disparaissait tout de suite après, et il réapparut sur le dos de la Déesse, la mordant la griffant, bien attacher a son dos afin de lui faire payer, mais il ne fallait pas non plus oublier, ceux qui était déjà présent. Le loup s'acharna encore un peut sur Dresla puis il se détacha d'elle, bondit pour aller a terre et fonça ver les autres zafara pour les attaquer a leurs tours, qui eux faisait comme s'ils était en train de prendre une tasse de thé pendant qu'il y avait un véritable carnage a l'extérieur de cette zone. Mais quelque chose arriva, le loup était toujours en train de foncer vers eux, mais il reconnut la plus jeune qui ne lui était pas du tout inconnus. Il s'arrêta donc subitement devant le groupe et regarda la petite Zafara de posant des question sur la raison de sa présence ici. Le loup restait silencieux, pensif, les flammes sur son corps avait un peut diminuer. Que faisait Axias ici ? Amos n'avait pas le temps de se préoccuper d'elle, il laissait l'usul s'en charger tout seul et puis de toute façon elle ne l'intéressait pas vraiment, mais si elle agissait en traître, elle allait devoir payer de son sang.


(et bas, j'arrive pas a m'inspiré pour ce sujet, je sais pas pourquoi ><)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zyran/Zorack

avatar

Féminin
Nombre de messages : 191
Age : 27
Rang : Magicano de l'Eau/Magicano du Feu+Esprit
Pouvoirs : multiples...
Espèce : Zafara blanc et Zafara noir
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Sam 12 Jan 2008 - 22:20

Du Ciel Zyran avait tout vu et la pseudo attaque du loup en flamme ne lui avait pas échappé.
Le Zafara ailé plongea prêt à cracher l'eau, soudain le loup stoppa, parfait, toutes griffes dehors Zyran le percuta de plein fouet.

Dariel s'était d'instinct placé devant Seerane et Axias, toute sa concentration fixée sur le loup.
Zorack réagit au quart de tour et, avec le pouvoir combiné de Zyran créa un mur ou vînt percuter leur ennemi.

"On n'est pas au café Zo!"
"Pére!"

Dariel en était admiratif, jamais il n'avait vu son père se battre en vrai.

"Dariel, Seerane veillez sur vous et au besoin sur Axias, nous on va aider Dresla"

Tout cela excitait le Xweetok au plus au point, les cailloux commençaient à léviter autour de lui, enfin il allait pouvoir tester toute la mesure de ses dons spirituels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Dim 13 Jan 2008 - 20:46

"Moi qui vous croyais à Oribano..."

Eh ben!

"Ah je te revois toi et ta soeur encore bébés... vous poursuiviez Harumi... qui n'a que deux mois de plus. Ne sois pas étonné s'il ne te reconnaît pas Dariel"

Ça tournait en discution là. En train de papoter bien tranquillement. Même Seerane était là. Arie ne put s,empêcher de penser que les hommes devaient lui tourner autour.

"Et elle aime bien la maternité Seeky? Avec trois enfants"

Mais là il fallait se battre. Même Arie brillait, avec ses habituels dessins sur sa fourrure et avec en prime ses cheveux qui viraient au rouge et jaune, comme du feu pendant que sur son dos des flammes indolores pour elle commençaient à se faire voir. Sitôt que Dresla, qui venait de se faire mordre l'épaule et leur criait de faire attention au loup, Arielle se tournait vers l'animal de feu et se plantant devant sa fille, crocs à découvert. Personne ne toucherait à sa fille! Les jumeaux avaient créé une barière.

Bien... les héritiers veilleraient sur la princesse. Arielle serra toutefois sa fille contre elle.

"Je reviens... le temps de nous débarasser de lui"

La Reine sauta par dessus le mur pour rejoindre Dresla qui s'était relevée. Les deux Déesses fixèrent le loup. Les yeux de Dres étaient complètement rouges à présent. Toutes deux foncèrent sur le loup. Dresles épaules et Axie les pattes arrières. Sans armes autres que leurs griffes et leurs crocs.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Jeu 21 Fév 2008 - 19:20

Le loup de feu observa Axie encore un moment, ne comprennent pas sa présence par mit les ennemis D'Amos. Il se passait quelque chose avec elle, elle n'avait absolument rien a faire avec eux. Il y avait sûrement une raison, un coup monté. Le sbire devait le découvrire.
L'animal grogna un peut, mécontent, les observant tous, presque un par un. Dresla c'était rapprocher par derrière. Le loup allait s'élancer sur le groupe quand soudain une barrière lui coupa la route l'empêchant d'aller plus loin. Il les observa donc de l'autre côté en rage, et ensuite un autre zafara passa par-dessus ce mur magique pour rejoindre le combat. Celle-ci rassemblait vaguement a la Déesse Dresla. Normale c'était la fameuse Arielle, celle qui avait une sœur jumelle. Le loup recula un peut, s'écartant du passage des deux zafara qui s'était rejoint l'un a l'autre. Mais tout de suite après elles l'attaquaient sans pitié. Le loup sentit les morsures a une de ses pattes et a l'épaule. Les déesses s'étaient transformer en feu, en quelque sorte pour être immuniser contre le pouvoir du sbire d'Amos. Ecxéllente initiative. Le loup commença à se débattre avec la force qu'il pouvait, faisant presque du rodéo pour qu'elles lâchent prise. La douleur était tout de même assez insupportable pour que cela dure encore plus longtemps.
Les dents du sbire se découvraient et arriva à attrapé une des queues des zafara. Il morda de toutes ses forces et tira pour faire détacher celle qui était à ses pattes. Ensuite il roula sur le côté pour faire détacher l'autre qui la déstabilisait plus qu'autre chose. Un vent de fureur le prenait, n'acceptant pas la situation. Le loup fit un bon en arrière pour s'éloigner et se protéger. Il se secoua ensuite encore un peut pour faire gicler le sang sur l'herbe et faire un peut passer la douleur. Les blessures qu'il avait reçut se guérirons pas facilement il avait affaire a des déesses, et des déesses ont toujours des pouvoir exceptionnel.

Finissant de faire passer tout cela, il se mit en position d'attaque avec les pattes un peut écarter et fléchit. Il allait sûrement boiter peut à cause d'un de ses membres avant et arrière endommager, mais pas le temps d'y pensée. Le loup n'attendit pas plus longtemps, et fonça droit sur la plus jeune des deux déesses. Le mieux était de les attaquer une par une après tout. Il disparut soudainement pour atterrire derrière la zafara et s'attaquer à son dos, pour but : la paralyser en cassant sa colonne vertébrale ou bien la nuque.
Il se concentra donc sur elle en oubliant l'autre déesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Jeu 21 Fév 2008 - 20:01

À deux contre un ça devrait être plus facile. Une par devant et l'autre par derrière. Dresla se mit aussitôt à mordre le loup aux épaules et Arie le prit aux jarrets, tentant de les lui trancher nets. Il ne pourrait plus marcher comme ça. Et elles l'achèveraient. On avait rarement les deux soeurs se battre comme ça. En voilà l'occasion. Il se débattait. Et vivement. À se demander si elles arriveraient à le retenir, à résister aussi longtemps qu,elles le pensait. Elles l,avaient un peu sous-estimé. Arielle avait vu la tentative de Dresla. Qui consistait à s'entourer de flammes pour se protéger. Tant mieux, c'était son élément de prédilection.

Le loup ruait, des secousses. Assez violentes. Arielle fut la première à lâcher, Il mordait sa queue. Elle l,avait lâché en rugissant de douleur. Le loup roula sur le sol, Dres le lâcha pour ne pas se faire écraser. Les Déesses étaient à terre. Dresla se remit sur ses pattes assez rapidement. En roulant sur elle-même. Arielle resta à terre, la queue imbibée de sang. Elle sentit le loup arriver sur elle. Elle voulut l'esquiver mais il se téléporta derrière elle, lui sautant sur le dos. Elle le sentit. Il était lourd. Trop. Elle ne pouvait plus se lever. Et en plus il la blessait au dos. Elle serrait les dents. C'était douloureux.

Dresla fonça sur le loup. Le déloger du dos de sa soeur.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Jeu 21 Fév 2008 - 20:44

(tu parle d'un réponse ^^')

Le sbire avait réussit son coup. ses griffes se plantaire dans le dos de la zafara, la faisant tombé brutalement a terre et maintenant près a l'achever pour la rendre paralysée ou encore donner l'occasion de la tuer. Il planta ses crocs en haut de la colonne vertébrale serrant sur ses griffes et tenta sur plusieurs endroit de son dos pour s'arranger que cela face quelque chose, mais étant donner que donner que ce n'ai pas avec une arme ou avec ses point, cela est beaucoup plus difficile d'atteindre son but. Mais malheureusement l'autre déesse ne lui donna pas le temps de savoir s'il avait réussit.

Dresla se précipita sur lui pour l'attaque, mais pour pas recevoir une autre blessure, le loup fit encore un bond pour s'éloigner d'eux, mais une foie ses pattes a terre, il n'attendit pas un autre instant pour faire les tour des deux zafara, comme pour les encercler. Le loup déposa rapidement, des flamme sur la terre déjà brûler par les démons qui y sont passer pour créés un mur de flamme et les emprisonner d'une certaine manière, mais le loup ne connaissait pas les particularité de ces deux zafara, il agissait en toute ignorance.

Le loup finit son mur de feu qui formait un cercle et alla a l'intérieur pour attaquer a nouveau Dresla et Arielle.


(ça me motive pas pour faire un plus long poste ^^')

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Jeu 21 Fév 2008 - 23:01

Ok... même Axie qui lui plantait les griffes dans le gros c'était pas aussi douloureux que ça. Lui il était plus lourd. Surtout plus lourd. Arie avait brutalement retombé sur son ventre. C'est à se moment qu,elle se félicita d'avoir pensé à protéger son bébé par un sort, comme Warui le faisait. Comme ça pas de problèmes. Le loup commen^cait à l'attaquer au dos, enfin à lui labourer le dos plutôt. Elle allait tenter de se retourner quand Dres sauta. Le canin l'évita. La Déesse attérrit aux côtés d'Arielle, montrant les dents, restant tout près, au cas où. La Reine se remettait debout.

Il les encerclait. Il créait un mur. Un mur... assez haut, assez chaud aussi. Même avec leur protection de feu elles avaient chaud et toutes deux ne poussaient rester bien longtemps sans s'évanouir. Charmant. Arie tenta de traverser mais c'était dur. Dur dans le sens de: elle s'écrasa contre le feu comme elle l'aurait fait avec un mur.

*Bêêêête....*
(Avant de te mutiler tu pourrais m'aider)

(Attention!)

Dresla se retourna, comme elle avait fixé Arie pourlui parler. Le loup se reprenait. Il allait bien voir. Elle ne lui donnerait pas la place aussi facilement qu'il le pensait. Même si elles risquaient d'en pâtir plus que lui, Dresla se campa sur ses pattes avant d'inspirer une grande bouffée d'air et de la recracher en flammes. Vers le loup. Ordonnant à Arielle de l'attaquer de côté mais avec, même si pas commun, de l'acide que la Reine s'empressa d'envoyer. La même sorte d'acide que Warui avait craché quelques jours plus tôt. Celui qui brûlait tout matière. Même le sol.

(Maintenant attaques)

Arielle hocha la tête et courut vers le loup pour lui sauter sur le dos et... lui tirer les oreilles.


(On est deux?)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Lun 25 Fév 2008 - 13:09

Les déesses enfin sceller a l'intérieur du mur du feu, le loup espérait fort qu'il pourrait les avoir plus facilement ainsi car cela était son domaine et qu'importe quel était la température au dessus de 0° il ne la craignait en aucun cas.
En position de combat il se prépara a faire face pour les attaquer. Les deux zafara semblait ne pas trop apprécier bien que l'une d'elle soit aussi dans son élément, mais c'était en partit le but. Le loup se prépara a nouveau a leur sauté dessus de façon avec plaisir pour les achever et enlever au maître un fardeau difficile à supporter car lui n'avait pas trop le temps de s'occuper d'elles en personne. il ne restait plus que ce continent, juste se continent, et enfin plus aucune terre ne lui résistera, il serra le maître. Le monde céleste ne résistait plus très longtemps. C'était parfait, la victoire lui revenait forcément et ça grâce a sa détermination pour que tout le monde soit a ses pied et acclamer de la pitié, ainsi que les autres dieu. il ne restait plus grand chose.

Le loup allait bondir quand soudain, ne s'y attendant pas, Dresla lui lança un jet de flamme assez puissant. Cela ne lui fit ressentir aucune douleur, mais l'empêchait d'avancer plus. Il resta en arrière un moment, fermant les yeux et quand tout ceci fut finit Arielle attaquait a son tour, mais avec de l'acide. Dommage, il n'avait pas le temps d'esquiver et de mettre son plan a exécution. Le mur disparut presque peut de temps qu'il est apparut. Le loup fut propulsé au loin, roulant sur le sol et ressentant un douleur insupportable. Le feu sur son corps était presque éteint, car il était presque recouvert d'acide. En plus de ça, ça lui rongeai la peau de plus en plus. Et tellement c'était fort que ça l'empêchait d'hurler.
Mais pas le temps de se reposer. Arielle venait de lui sauter sur le dos et de lui attraper les oreille. Le loup se retrouvait dans une mauvaise posture. Il tenta bien sur de se libéré pour ne pas se faire tué car il avait tout de même une autre âme en lui qui ne lui appartenait pas a protégé et s'il se faisait tuer c'était finit pour eux deux.
Les dents découvert il tentait de mordre Arielle sur le côté, mais il avait bien du mal a bouger et ne tenait presque plus debout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Lun 25 Fév 2008 - 20:27

Arie fut très contente de ne pas avoir raté son tir: à savoir le loup et le mur qui avait à présent une brèche. Tant mieux. C'était un vrai four ici! Elle avait sauté sur l'animal pour le mordre mais avant il avait eu le temps de chanceler. Il ne brûlait presque plus. Il était couvert d'acide. Et il devait en souffrir. Elle n,avait paa choisi un acide très innofensif. Parce que déjà il faudrait qu'un acide soit innofensif...

Dres se mit à courrir vers le loup sur lequel Arie se tenait le mieux possible. Retournement desituation à leur avantage. Il était dans leur filets, tombé dans le piège, pris au... l'auteure ne trouve plus. Mais une chose était certaine: Elle radotait en tentant de faie un bon post tout en décrivant combien le loup allait en baver face aux deux furies qui l'assaillaient. Voyant que sa soeur se débrouillait seule, Dresla s'asseya sur le sol.

Arie faisait de son mieux pour éviter les dents du loup de feu. Il ne tenait presque plus debout. Pour un fauve féroce il était devenu un chiot pataud assez rapidement elle trouvait. Même qu'il lui faisait si pitié qu,elle lui tira une oreille avant de le laisser. Quoique l'idée de lui trancher la gorge fit bien vite son apparition, assez pour qu,elle tente vraiment de le faire sous les yeux de tous.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Lun 25 Fév 2008 - 20:58

Pas la peine d'insisté. Le loup cherchait à la mordre, mais cela ne servait strictement a rien, elle le tenait que trop bien, et la douleur était de trop. Sous le poids désagréable de la zafara il l'écrasait de plus en plus il se sentait céder. Ses pattes tremblaient, se sentant faible, ne supportant plus rien. Le loup séffondra sur le sol d'un son sourd et lourd. Mais bien qu'il était tout à fait soumit, il ne voulait pas se laisser faire. Il continuait tout de même a essayé de la mordre en tentant de la faire basculer mais il se retrouvait plaquer au sol les oreilles tirées, son corps qui continuait à brûle sérieusement.
Le sbire respirait assez mal ayant les poumons écraser et étant plus concentrés pour luter à la douleur. Il sentant que quelque chose de pas bon pour lui allait arriver et c'est peur allait peut être, être vrais. La zafara lui préparait un sal coup, mais c'est hors de question de la laisser faire, hors de question qu'elle tue les deux âmes qu'il y avait dans le corps du loup. Si elle voulait tellement le faire, il faudra demander l'autorisation au maître.

Le loup de feu qui faiblissait de plus en plus car il s'éteignait, commença à grogné de rage. Ses dents blanches bien découverte, il tourna la tête vers la zafara qui était sur lui, ne sachant plus qui elle était avec ces événements. Ses yeux rouge feu la regardait de façon cruelle, près a la tranché de ses dents, mais il ne pourrait pas faire cela. Afin que la situation soit de nouveau a son avantage, il devra utiliser ses pouvoirs bien que son corps tremblai, et qu'il était faible. Mais comment les utiliser au juste ? Doucement il cherchait ce qu'il pourrait faire, mais presque rien ne lui venait à l'esprit. L'acide continua à le rongé, et ce qui a été rongé tombait sur le sol comme des goûte gluante.
Le loup continuait donc a cherché la solution, mais très peut sur de lui. Il se donnait du courage en menaçant la zafara avec ses crocs et ses griffes sorties.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Lun 25 Fév 2008 - 23:36

Ptet même trop corrosif son acide. Elle n'avait pas pensé qu'en copiant Warui elle serait tombée sur ça. Mais elle avait oublié que lorsque sa soeur était Déchue elle était beaucoup plus agressive. Donc dangereuse sur tous les points. La Zafara couverte de flammes s'acharnait sur son pauvre ennemi. Il était tombé sur le sol. Même s'il tentait de la blesser elle évitait ses dents. Il était trop faible. Encore un moment et il ne brûlerait plus, il serait fini. Et elle pourrait porter le coup de grâce. Ce coup de grâce dont elle commençait à avoir tant envie, ça se lisait dans ses yeux.

Dresla recommença à s'acharner sur le pauvre loup elle aussi. Aucune chance. Impitoyables. Elles ne le laissait pas tranquille. Elles le trouvaient même mignon à grogner comme ça alors qu'il égait plaqué au sol sans possibilité de se lever pour les attaquer. Et elles avaient eu peu de ce toutou? Elles en riaent, elles souriaient, un sourire sadique qui ne laissait pas de place à des espoirs. Plutôt celui qui vous fait regretter vos actes. Dres donna un coup de griffe sur le museau du loup pendant qu'Arie le mordit droit à la carotide. Dresla le griffa au ventre.

(Nul)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Amos
Ninja du feu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1716
Age : 27
Rang : Dieu Marionnettiste
Pouvoirs : Spécialisé dans le contrôle d'un corps vivant
Espèce : Dieu
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   Mar 26 Fév 2008 - 12:09

Il semblait complètement coincer, et il était impossible de le libéré maintenant. Que faire pour ne pas se faire tuer ? Il tentait toujours un peut de se débattre avec le ^peut d'énergie qu'il avait et il cherchait encore le moyen de lancer un sort, d'utiliser la magie contre ces deux là. Mais, quoi qu'il ferra, il était sur qu'elle repérerait dès qu'il y avait danger, car il ne pouvait plus faire l'effet de surprise qu'il ait fait auparavant.
Il semblerait que se soit la fin pour lui dans c'est coup de temps là, mais il ne pouvait pas se permettre de mourir de cette façon. Pas comme ça, il aurait préféré mourir avec une lame qui le transperce rait le corps, mais il ne pouvait pas. Il ne pouvait non plus demander grâce pour qu'on l'épargne, ce serrait d'une telle lâcheté... c'était hors de question. Il ne fallait pas qu'il meure car il n'était pas tout seul... Que faire.

Les zafara n'allait pas l'épargner, il se prenait un coup de patte dans le nées, ce qui lui fait lâcher un couinement, ensuite on le mordait et on le griffait encore. Mais cela ne l'empêchait pas ne continuer à grogné pour autant afin de tenté de les impressionner comme le ferrait tout autre animal sauvage, mais encore peine perdue.
Ses flammes s'éteignaient en silence, et il y en restait à peine. Et plus le temps passait, plus il ne restait plus grand chose...
Le loup s'arrêta soudain de grogner se sentant beaucoup trop faible pour pouvoir agir en quoi que se soit... Sa vue commençait à être un peut troubler et les douleurs qu'il ressentait étaient de moins en moins forte. Tous ses sens commençait à s'éteindre doucement pour se plonger dans des ténèbres profond jusqu'a que tout ne marche plus.
Le loup n'avait plus une seule flamme qui marchait, toutes étaient éteintes et il ne bougeait plus. Ses yeux fermer la tête sur le sol, ses membres mou. Il semblait bien mort.

_________________


Dernière édition par Sakura le Jeu 13 Mar 2008 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La batail de Swilyara. [Sujet Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» Sujet terminé
» Le paaaarc (je suis imaginative XD) [Alexis][sujet terminé]
» La bêtise ne fait pas passer le temps [ ~>Koyuki Shihaki][sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: