AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaéra
Princesse de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 25
Rang : Déesse/princesse
Pouvoirs : Change la couleur de son pelage/ Ecouteuse (voix)
Espèce : Zafara bleu saphir (non, non, je ne suis pas daltonienne ^^')
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   Sam 5 Jan 2008 - 22:34

[Attend que j'édite le sujet, Almyre =)]

C'était une journée, ou plutôt une nuit magnifique d'hiver, trop magnifique pour un endroit d'Omlid. Il y avait peu de créatures à cette heure si tardive. Des dragons ou encore des cheveux ailés et d'autres créatures volantes volaient dans la Forêt Noire d'Omlid, évitant les arbres assez dangereux avec leurs grosses branches épineuses. Certaines créatures mouraient dans ce parcours du combattant. Dans les arbres morts, des corbeaux croassaient. Soudain, une boule de feu surgit dans la forêt, tel une comète. Ce n'était pas tous les jours que les créatures d'Omlid voyaient ce genre de phénomène. Un phénomène ? Dans ce cas, je peux déjà vous dire que cette chose qui volaient à toute vitesse était un Xweetok de Feu. Il avait utilisé un de ses pouvoirs pour voler. Son nom était Ilarou. Certains mortels l'avaient aperçu, mais ne connaissait pas son nom. D'ailleurs, il avait tellement de nom selon les saisons. Comme nous sommes en hiver, Ilarou était un Xweetok Bleu, mais comme la nuit était tombée sur Fabulya, son pelage était de feu.

Le Demi-Dieu poussait des cris de joie qui raisonnèrent dans la Forêt Noire. Certaines créatures ailées tournèrent la tête pour se demander qui était ce fou qui hurler ^^. Ilarou les dépassa. Des sensations fortes faisaient du bien pour un Neopet hyperactif. Il volait à une vitesse folle, évita les branches des arbres qui ressortaient et fit des figures aériennes. Il était seul et n'espérait que personne n'allait le déranger dans son petit manège, la distraction était un moment sacré pour lui. Si quelqu'un venait à l'embêter, il ferait tout pour l'éloigner de lui et pour qu'il le laisse tranquille. Il passait ses journées à s'entraîner avec son père, l'Usul de l'Ombre. Mais souvent, il en avait marre de rester au Monde Infernal pour apprendre et donc, il allait dans le Monde-d'En-Bas pour se distraire. Soit courir partout ou soit effrayer les misérables mortels. C'était ses deux passions. C'était plus marrant à plusieurs, mais Ilarou n'avait pas vraiment d'amis, à pars Axias qu'il n'avait pas vu depuis. Elle lui manquait et il voudrait vraiment qu'elle sache ce qu'il ressentait pour lui. De l'amour, oui. Mais la Zafara ne l'aimait qu'en amitié. Si Ilarou apprenait qu'elle avait déjà un petit ami, il serait forcément déprimé et furieux. Mais peut-être qu'après tout, il oublierait ses sentiments.

Le Xweetok, toujours volant, se sentit comme un peu plus lourd. Il ne s'inquiétait pas pour autant. Mais quand il faillit se prendre une branche, il fut apeuré. D'habitude, Ilarou était très courageux et ne perdait pas son sang-froid, mais il savait que la forêt était dangereuse et qu'il pouvait se faire arracher les membres par certains arbres vivants. Le problème, c'était qu'il ne contrôler pas parfaitement l'élément de l'Air. Il était peut-être immortel, mais il ne voulait pas s'arracher un membre et surtout, il s'imaginait en se faisant attaquer par des Fabuliois. Quel honte cela serait pour lui ! Hélas, Ilarou ne pouvait rien faire. Il perdit sa capacité de voler et tomba. Des branches d'arbres le saisirent, tirant sur ses pattes en voulant les arracher. Il ne put s'empêcher de crier. Les branches commencèrent peu à peu à recouvrir son corps, tentant de l'étrangler. Peut-être que quelqu'un allait le sauver ? Enfin, si le mortel ou le Dieu ne savait pas qu'il était malfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilarou
Princesse de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2469
Age : 25
Rang : Demi-Dieu
Pouvoirs : Eléments et changement de formes selon la saison
Espèce : Xweetok
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   Dim 20 Jan 2008 - 11:10

[Up, allez-y please :'( (sinon je ramène Axias aussi)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almyre Yoru
Magicien Digiconsuériphile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 171
Age : 27
Rang : Lisez en haut de mon n'ava les amis 8D
Pouvoirs : Bloquer sa respiration/Traceur
Espèce : Haut-elfe
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   Dim 20 Jan 2008 - 14:12

Uh. C'etait l'hiver. Ah, cette maudite saison qui ne faisait que mettre sur les nerfs l'elfe a demi vampire qui marchait dans ses lieux. Oui, il n'avait rien a faire. Il n'avait plus rien a faire depuis qu'on l'avait vire de l'armee. Il avait ete un valeureux combattant de Nelta, il avait tue des dragons, abattu des vampires, il s'etait coupe la jambe pour ne pas devenir malefique. Il avait tout fait pour cette contree, pour proteger sa mere et sa tante. Et l'accident etait arrive, malgre le fait qu'il aie coupe sa jambe pour empecher sa transformation en vampire. Il avait du sang de cette creature dans les veines, son corps avait change, a l'interieur. Des impulsions malsaines, des envies de sang. Et meme, le sang vampire n'etait sence que donner des envies de boire du sang, elfe ou humain, d'accord. Mais lui avait ete jusqu'a devorer un de ses congeneres, un novice de l'armee. Il etait delicieux, cet elfe... C'etait ce qu'il avait pense en decorticant son cadavre. Mais a chaque fois qu'il redevenait lucide, il se haissait pour tout ce qu'il faisait. Pour tout ce qu'il pensait. Il a ete banni de l'armee, au moins ne l'avait-on pas abattu. Et il s'etait exile a Omlid. Parce que comme ca, si il tuait quelqu'un cela serait quelqu'un de mauvais. La il avait mange il y a peu de temps, il resterait plutot lucide pour un moment. Enfin, il avait attrape un ecureuil et apres lui avoir arrache la tete avec ses dents, l'avait mange, ne laissant qu'une peu de fourrure et des os. Alors marchant dans la foret noire, le froid mordant ses doigts blancs, il regardait le paysage.

C'etait desole, noir. Les branches des arbrees pointaient vers le ciel comme autant de lugubres paratonnerres, comme des tours lancees vers le ciel, efflanquees, maigres, tortueuses. Ce lieu etait malsain. Les arbres etaient des pieges, et il evitait soigneusement de les toucher ou de s'en approcher de trop pres. Une petite creature ressemblant a un rat s'etait fait prendre, tout a l'heure. Pres d'un arbre, il creusait. Les racines de l'arbres l'avait saisi, l'etranglant. Et aux branches de certains arbres pendaient des cadavres dont les arbres aspirait la force vitale apres qu'ils soient bien pourris. Et cela rependait une odeur pestilentielle. Quels arbres horribles, quelle foret horrible. Ce n'etait pas un lieu ou il passerait volontiers ses vacances, c'etait sur. Autant vite en sortir, mais les arbres se ressemblaient presque tous et il lui semblait tourner en rond. Peut etre etait-ce un piege de cette foret. Tourner en rond, faire evenir fou les gens... Mais non, il marchait droit, toujours tout droit, pour sortir enfin de cet endroit. Jusquce qu'il entende un bruit.

Almyre n'aimait pas beaucoup les bruits de ce genre, c'etait inquietant. Une sorte de feu... Il fronca les sourcils, sortant prestement son epee, se preparant a faire un eventuel sort. Cette foret etait dangereuse, et il avait entendu des cris, un cri plutot, long et qui faisait froid dans le dos. Et bientot il vit arriver vers lui une boule de feu, immense, presque aussi grande que lui. Il se baissa pour l'eviter et ne sentit que cette chaleur laissee sur le passage de la boule de feu. Qu'est ce... que c'etait... que ca? Almyre mit un moment a se relever, voulant d'abord etre sur et certain qu'il n'auait pas de surprises comme ce qu'il avait eu. Parce que cela, c'etait vraiment etrange, et effrayant... Un phenix, peut etre, ou alors une creature plus malefique, comme les phenix etaient purs, bons, et vivaient a Nelta... Et puis les phenix etaient beaux, majestueux, pas effrayants. L'elfe aux cheveux blancs courut, suivant la boule de feu, faisant attention aux arbres mangeurs d'etres de chair. Il voulait savoir. Il etait peut etre tres mefiant, voir paranoiaque, mais il etait courageux, lorsqu'il voulait savoir ce qu'etait quelque chose, il se mettrait dans le pire petrin que cela ne le derangerait pas.

Son pied factice lui faisait un peu mal, quand il courait mais s'etait habitue a cette douleur, ne la ressentant presque plus. Ce pied faisait presque partie de lui, meme si il le cachait a tous en mettant de longues bottes. Almyre courait, evitant un renard effaye qui s'enfuit enc oruant lorsqu'il vit arriver l'elfe presse. La boule de feu avait calcine a son passage quelques branchages, la trace etait facile a suivre. Mais les branches brulees etaient de plus en plus basses, comme si la boule s'ecrasait, ou se posait, ela dependait de la creature, et de la situation. Bientot plus rien, plus aucune trace de branches brulee. Tiens? Qu'est ce que...? Qu'est ce que cela signifiait? Plus de traces, comme envolee. Un frisson parcourut le dos de l'elfe qui s'attendait a ce qu'il y aie une creature la dessous. Mais peut etre la boule de feu etait un sort qu'un sorcier avait invoquee et qui etait sorti de son controle. Oui, cela etait possible. Almyre rit legerement, se maudissant de la peur et de la stupefaction qu'il avait eue. Non, les creatures comme celles qu'il pensait voir n'existaient que dans les reves, ce n'etait pas possible autrement. Il allait reprendre son chemin, sortant sa boussole pour situer le nord de nouveau, quand il entendit un cri. Mais pas un cri de joie etrange, comme avec la boule de feu. Un cri de detresse. Oh, qu'etait-ce? L'elfe se tourna, fit quelques metres et vit la cause de ces cris.

Un petit etre, ressemblant a un renard, etait coince dans des branches et se debattait. Il criait, comme pour demander au secours. Son instinct lui dit de le laisser,il n'avait pas envie de manger... Ni de risquer de se faire manger. Mais sa raison de haut-elfe lui dit qu'il fallait secourir ce petit animal, il n'avait pas merite ce chatiment. Et puis c'etait un assez bel animal, il fallait le dire. Une sorte de melange renard-ecureuil, ayant a peu pres la taille du premier animal, au pelage brun clair parseme d'argent, et cette crete, cette queue.. elles semblaient faites d'eau tant le pelage etait bleu, et semblait doux... Une creature qu'il n'avait jamais vu auparavant. Il saisit sa fronde, prit une pierre sur le chemin et faisant tourner la pierre, il lanca son projectile sur une des branches d'arbres qui se brisa. Mais ce ne fut pas suffisant, alors Almyre sortit son epee et s'elanca. Il s'agrippa a une branche, monta rapidement, coupant les branches qui voulaient l'attraper, puis coupa celles qui voulaient etrangler le petit etre. Le tirant par une patte, il le degagea, et sauta avec le petit etre sur le sol avant de s'eloigner des quelques arbres en colere.

Hors de danger, Almyre posa le renard-ecureuil sur le sol, avant de le regarder. C'etait un etrange etre vraiment, et tres joli. Il ne devait pas comprendre son langage, mais bon. L'Elfe ne le laissa pas partir pour autant, prenant sa sacoche de medicaments, il prit un bandage et entreprit de former un bandage sur une patte de la petite creature, qui etait ecorchee et d'ou du sang coulait. Voila, c'etait bien. Ses yeux avaient ete remplis d'avidite, de gourmandise lorsqu'il epemchait le sang et se lecha la main. Le sang de cet etre etait si bon... Mais il reussit a se contenir, difficilement, essayant de rester elfe, et dit avec un sourire

"Voila, tu es hors d'affaire. Va"

Il se demandait si la creatur elle comprenait.. sans doute pas... Enfin, lui, il devait sortir de cette foret. Se relevant, il scruta les environs. Non, la foret etait pareille partout... soupir. Pourquoi, pourquoi etait-il comme ca, paume dans une foret sans issue... Si seulement il avait un peu d'aide... La petite creature ne pourrait sans doute pas l'aider, c'etait une creature sauvage... Sauvage? Il la regarda. Peut-etre allait-elle l'attaquer a present qu'elle etait sauvee. Almyre garda son epee en main, veillant a bien l'afficher a la creature. Si elle tentait quoi que ce soit, elle comprendrait sa douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilarou
Princesse de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2469
Age : 25
Rang : Demi-Dieu
Pouvoirs : Eléments et changement de formes selon la saison
Espèce : Xweetok
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   Lun 21 Jan 2008 - 20:44

Axias était partie de Swilyara bien après que ses parents eurent fêté son retour parmi les siens. Cela faisait peut-être mal au coeur pour sa mère, ses frères et soeurs ou encore ses amis, mais la Zafara ne sentit aucun regret. Elle avait eu l'habitude de voyager et cela faisait presque deux ans qu'elle errait sur les différents continents grâce à ses pouvoirs de Déesse. Peut-être pas encore très bien manipuler, mais cela commençait à venir chaque fois qu'elle grandissait. La Zafara allait avoir onze ans. Presque adolescente et étant pressée d'être adulte pour pouvoir vivre la vie qu'elle voulait. La Zafara avait menti à ses parents en leur faisant croire qu'elle partait se promener sur les différentes terres de Swilyara. Après tout, Cirrus lui avait dit de ne pas quitter le continent. Mais la princesse aimait désobéir. Elle savait que le temps ne se déroulait pas pareil que sur Févlia. Sur Swilyara, c'était l'été alors que sur Fabulya, c'était l'hiver. Mais ça, Axias ne le savait pas. Elle s'était donc téléportée dans le Monde Infernal pour trouver Fabulya. Axias voulait aller à Omlid, son pays préféré.

Descendant du Monde des Cieux grâce à ses ailes de dragon, elle se dirigea vers le pays malfaisant. Elle survola alors la grande Forêt Noire, lentement, pour bien observer les créatures qui y habitaient. Survoler une forêt était plutôt bien. Axias aimait errait dans les airs. Elle se sentait comme un poisson dans l'eau. Et puis, voler à toute vitesse était très amusant pour une Neopet si active.

Mais, elle aperçut une boule de feu qui fonçait à une vitesse phénoménale. Un phénix ? Un Magicano du Feu ? Axias voulait voir cela. Elle accéléra. Mais son espièglerie la poussa à aller dans la forêt. Elle évita les branches d'arbres qui voulaient lui attraper les ailes, tels des mains squelettiques. La Zafara fit un looping avant de se poser sur le sol. Elle venait de perdre la trace de la boule de feu. Peut-être est-ce une personne qu'elle connaissait déjà ? Enfin, elle avait rencontrait peu de Neopets qui contrôler le Feu. Si c'était une personne bienfaisante, elle allait s'amuser. Elle voulait humilier quelqu'un ou le tuer. Elle déploya de nouveau ses ailes pour s'élancer dans les airs. Et, elle retrouva la boule de feu. Mais elle vit que les flammes commençaient à disparaître et l'animal en question commencer à perdre de l'aptitude. Il fut alors bloquer entre les branches des arbres. Pauvre petite chose... Il n'aurait pas dû faire son malin. Axias sourit et vola jusqu'à lui, mais au même moment, une autre créature arriva. Un elfe. La Zafara soupira et se cacha derrière un buisson épineux. Elle reconnut le Neopet. Ilarou ! Celui se débattait et grognait vers les arbres. Le Xweetok mordait les branches jusqu'à les casser. Mais cela ne suffisait pas. L'elfe trancha les mains squelettiques avec son épée. Axias ne reconnaissait plus Ilarou qui hurler à l'aide.

Quand le Xweetok fut dégagé, il sentit sa patte lui piquer un peu. L'elfe le soigna. Ilarou se ressaisit de ses émotions et après que l'inconnu eut prononcé quelques mots, le Xweetok répondit :

- Merci, mais j'étais capable de m'en sortir tout seul !

Halala, il était toujours aussi si sûr de lui et aussi insolent. Axias secoua lentement la tête en levant les yeux au ciel, avec un sourire amusé. Elle avait reconnu son ami grâce à la voix de celui-ci. Elle surgit des buissons.

- Enfin Ilarou, il t'a sauvé la vie, mais d'un côté...

Le Xweetok ne répondit pas, car il savait la réponse de son amie.

- Qui es-tu ? Je te remercie d'avoir sauver mon ami, mais je reste quand même... méfiante. Tu es d'Omlid ou de Nelta ?

Ilarou sourit à Axias, lui montrant qu'il était heureux de la revoir. Cela faisait longtemps. Son coeur ne put s'empêcher de battre. Il avait vraiment l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine. Une Zafara si belle... Il voulait vraiment lui dire ce qu'il ressentait pour elle. Mais la princesse ne ressentait pas ce sentiment, ayant déjà un petit ami. Mais après tout, peut-être était-elle quelqu'un d'infidèle ? Ilarou se demandait comment Axias avait pû le reconnaitre avec son pelage changeant. Désormais, il était bleu, car le Xweetok en avait envie. Peut-être redeviendra-t-il de Feu quelques secondes plus tard.

[Je sais, c'est minable par rapport au tien :/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almyre Yoru
Magicien Digiconsuériphile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 171
Age : 27
Rang : Lisez en haut de mon n'ava les amis 8D
Pouvoirs : Bloquer sa respiration/Traceur
Espèce : Haut-elfe
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   Mer 23 Jan 2008 - 13:37

Almyre allait reprendre son chemin, laissant cette petite creature tranquille. Apres tout il n'avait pas que ca a faire, il fallait trouver une sortie a cette maudite foret. Enfin, alors qu'il avanca son pied valide pour commencer a partir, il entendit ce q'il ne s'attendait pas du tout a entendre. Une.. voix, venant de derriere lui, de la creature qu'il venait de sauver. Almyre se retourna brusquement. Oui, c'etait bien la creature qui avait parle. Oui, c'etait bien cet animal... Comment cela pouvait etre possible? Un renard ne parlait pas, ni un ecureuil. Il etait vrait que l'animal etait un peu etrange mais de la a en faire un etre pensant, et parlant.. Il y avait des limites a tout. Almyre resserra sa poigne sur le pommeau de son epee. Vraiment, quelle creature... Etrange. Elle lui disait effrontement qu'elle pouvait s'en sortir seule. Ah oui, c'etait sur, elle etait a moitie en train de se faire devorer par des arbres carnivores, mais a part ca elle serait arrivee a s'en sortir seule. Ingrate creature que celle qui le regardait sans une once de gentillesse, de reconnaissance dans ses yeux. Il aurait aime la tuer, comme ca, mais ce serait ceder a ses impulsions mauvaises, et il essayait de se controler de temps en temps quand meme. Allant reprendre son chemin en se fichant royalement du destin de la creature, la laissant derriere sans regrets et ne soyant plus la pour la sauver si elle avait encore des ennuis, il s'eloigna de deux pas lorsqu'un autre imprevu pointa son nez.

Des buissons qui bougeaient attirerent d'abord son attention, il se mit en position ou il pourrait parer facilement. Toujours aussi mefiant, voyait-il.. Une creature surgit des buissons, mais elle ne semblait pas avoir de mauvaises intentions, elle s'etait arretee pres du renard impertinent, et souriait. C'etait encore une creature inconnue. Decidement il ne pensait pas avoir affaire a autant de creatures bizarres dans la meme journee. Omlid etait desormais rempli de trucs a fourrures comme ceux-la? Car oui la personne venant d'arriver etait une autre creature a fourrure. Regard obstine, fourrure noire comme la nuit, elle etait presque plus inquietante que l'autre. Mais contrairement au renard, on voyait tout de suite qu'elle etait plus.. cultivee. Elle avait des vetements, ne semblait pas entierement sauvage comme cette creature qu'il avait sauvee. La creature etait feminine, devina-t-il a ses vetements. Peut-etre une race derivee des lycans? Mais... elle ne semblait pas trop trop aggressive, alors il se demandait comment reagir face a elle... Elle prit la parole.

Elle semblait plus agreable que son compagnon en tous cas. Ilarou, c'etait cela? Un nom.. feminin ou masculin? Impossible a savoir, mais a la limite il s'en fichait, ces deux creatures etaient toujours aussi... capables de l'attaquer, alors il gardait son epee dans une position de garde, presque menacant mais ne voulant pas offenser les deux autres, il restait tres calme, cherchant simplement a les prevenir que si un seul geste de travers se produisait il n'hesiterait pas du tout. Apres avoir marque une legere pause, la "femme" reprit la parole, cette fois plus menacante egalement. Il serra ses quatre doigts de la main droite sur son epee, et serra egalement legerement les levres, ennuye. Elle lui demanda qui il etait, et tout ca. Questions banales si on y reflechissait bien, mais le ton sur lequel ces paroles etaient lancees ne lui plaisaient pas du tout. Elle le remerciait d'accord... Bon. Les deux camps restaient visiblement mefiants. Lui ne pouvait courir le risque de les attaquer, comme ca. Mais les deux choses avaient l'avantage du nombre... et pour la puissance il n'en savait rien, c'etait bien cela qui le genait. Il regarda les deux successivement, avant de repondre, baissant legerement son epee, en signe de "paix"


"... Je m'apelle Almyre. Et je ne suis ni de Nelta, ni d'Omlid, ni d'aucune autre contree. Je voyage seulement, je n'ai pas envie d'avoir a faire avec toutes ces histoires."

Almyre apercut le regard a moitie langoureux que lancait le petit renard a l'autre. Les deux creatures etaient elles en couple, pour ainsi se proteger l'une l'autre, et pour que le plus petit regarde la jeune "fille" d'une race inconnue avec une telle adoration? Enfin, si c'etait un male, deja, la voix ne permettait pas de le determiner, celle-ci etant plutot androgyne. Au moins Almyre si il paraissait androgyne avait une voix d'homme qui ne permettait pas la confusion. Ces deux animaux atypiques se tenaient toujours bien droitssur le chemin noir de la foret. Les arbres grincerent, n'etant pour le moment pas menacants envers eux. Le sang vampire d'Almyre commencait a lui monter a la tete, l'ecureuil de tout a l'heure ne lui ayant pas suffit. Il serra les levres, essayant de ne pas montrer qu'il trouvait ces etres allechants, un bon renard faisait toujours du bien. Quant a l'autre, il ne savait pas trop de quelle race elle etait issue, mais elle semblait aussi pas mal.. Si il la cuisait un peu peut etre.. Non, non, arreter avec ca.. Mais si il reussit a refouler ses instincts de canivore il ne parvint pas a cacher ce ton sarcastique qu'il utilisa lorsqu'il declama ses paroles, tout aussi... mesquines

"Et vous deux? Vu que vous avez presque crache sur le nom de Nelta lorsque vous avez parle, je ne puis que supposer que vous n'aimez pas cette contree, a moins que vous ayez un probleme de postillons."

Ah, il etait bas, de temps en temps, lancant des sarcasmes desagreables aux personnes qui etaient en face de lui. Il devinait tres bien que cela ne devait pas etre des habitants de Nelta, de part le lieu ou il les rencontrait oui... Il leur retournait la question, pour le simple plaisir de passer pour un faux naif, abuser de la credulite de certaines personnes. Les deux choses etaient donc des gens d'Omlid. Mais apres, y etaient-elles attachees par simple patriotisme, ou etait-ce reellement de la haine envers le pays du "bien" ? Almyre ne pouvait supporter ce pays pour la paix hypocrite qui y regnait, pour ces gens qui pretendaient etre le bien, et devoir eradiquer le mal. De quel droit se proclamaient-ils etres le bien? De quel droit etaient-ils le bien? Ce n'etait que sotise, le bien est seulement subjectif. Les dragons aussi sont le bien, on peut aussi dire. Ils veulent avoir un territoire plus grand pour pouvoir mieux chasser, pour nourrir leur descendance. N'etait-ce pas de nobles pensees que celles-la? Mais les gens de Nelta sous couvert de cette paix et de cette eradication du "mal"pouvaient faire les pires ignominies. Il avait participe a cde ces razzias de Nelteins.

Parfois, lorsque les gens de Nelta gagnaient, ils allaient dans les villages frontaliers, et voyaient quelques drows, quelques humains parfois. Ils etaient du mauvais cote de la frontiere, on aurait dit. Et ces gens qui n'avaient meme pas pris part a cette guerre se retrouvaient egorges alors qu'ils n'avaient pas forcement fait quelque chose. Les soldats Nelteins sont obus. Reste les assassins, dont il connaissait l'existence, ayant connu quelques uns de leurs membres. Eux etaient plus.. subtils peut-etre. Oui, ils etaient intelligents les assassins, ils savaient reellement qui etait bon qui etait mauvais dans cette guerre, ne tuaient pas d'innocents. Non, eux, visaient le pouvoir central de leur ennemi, non les civils. Ils tuaient les soldats, non les autres. C'etait deja une preuve d'intelligence, et cela n'existait qu'a Nelta. Alors son avis etait forcement partage sur la question. Il ne pouvait juger par exemple ces deux creatures la, devant lui... Meme si elles etaient aggressives, peut-etre n'etait-ce que de la mefiance. Mais il fallait attendre leur reponse a ses paroles aceres, qui avaient pu etre blessantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaéra
Princesse de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 25
Rang : Déesse/princesse
Pouvoirs : Change la couleur de son pelage/ Ecouteuse (voix)
Espèce : Zafara bleu saphir (non, non, je ne suis pas daltonienne ^^')
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   Jeu 24 Jan 2008 - 17:47

Ilarou soupira avec agacement quand il vit l'elfe partir. Bien sûr, il ne savait pas que c'était un vampire, donc le Xweetok ne savait pas ce qu'il risquait vraiment. Bwouarf... Ces mortels avaient autre chose à faire. D'abord, il était sûr et certains que cet elfe n'avait pas remarqué que c'était un Demi-Dieu. Il se disait que de toute façon, il ne devait pas connaître son père non plus. Fils d'un Dieu Disparu et Déchu, quoi de plus horrible ? Et Axias... Fille d'un couple de Dieux du Bien qui avaient défendu Nelta. Quelle humiliation pour une Zafara qui servait le Mal ! Mais ce n'était pas ses parents qu'elle méprisait, c'était le Bien lui-même. Sa famille, elle s'en fichait, ils étaient en vie, alors tant mieux. Mais pourquoi pensait-elle à cela ? Sa famille l'avait protégée. Ses parents l'avaient aimée. Ses frères et soeurs ? Ca, c'était quelque chose d'autre. Elle était certaine qu'ils voyaient encore une image négative de la princesse. Ce pelage noir comme les Ténèbres et ces yeux jaunes qui viraient au rouge dés qu'elle était folle de rage, elle ne l'avait pas choisie, enfin, presque...

Axias sentit que son ami avait envie d'attaquer l'elfe qui s'était arrêté dés que celui-ci avait vu la Zafara surgir des buissons. Certe, il semblait ne rien connaître des Neopets. La princesse essaya de calmer Ilarou avec discrétion. Elle, elle n'était pas là pour tuer, mais lui, si. Le Xweetok se demanda alors ce qu'il lui passait par la tête de sa meilleure amie. Basculait-elle vers le Bien ? Non, il ne le pensait pas. De plus, cela lui ferait horriblement mal au coeur si elle revenait parmi les siens. Il n'aurait plus que deux camps à choisir : rejoindre la fille qu'il aimait ou rester avec son père qui l'avait élevé. Cela serait un choix vraiment difficile. Axias se mit à penser :

*On dirait qu'il n'a jamais de créatures comme moi. Mais bon, après tout, sur Fabulya, il y a peu de chance de voir des Zafaras.*

L'elfe semblait aussi ne pas savoir si c'était un mâle ou une femelle. Bien sûr, Axias était une Zafara. Après tout, il fallait pardonner les Humanoïdes, ils n'étaient presque pas capables de reconnaître un mâle d'une femelle chez les Neopets. La princesse eut un petit sourire narquois. Ilarou se demandait pourquoi son amie avait un tel comportement envers lui. Lui, n'était pas plus sauvage qu'elle, il était au même niveau. Même si Axias était habillée d'une robe blanche, d'une cape noire et coiffée de son diadème de princesse, elle était d'une grande férocité. Ilarou était plus dur qu'elle, malgré tout. Lui, il avait été élevé par un génie du Mal, un Dieu Déchu, mais Axie avait été l'une des filles adorées d'une famille royale qui ne cherchait que la paix. Cette vie de famille ennuyait cette dernière.

Ilarou herrissa les poils et montra légèrement ses crocs dés qu'il vit que l'elfe serrait son épée de sa main droite. Vas-y, si elle sort de son fourreau, je te saute dessus sans hésiter, pensait-il avec un air hargneux. Axias voulait calmer son ami. Malgré qu'ils soient des Dieux tous les deux, ils n'étaient pas invincibles. Un vampire pouvait très bien boire leur sang, divin ou non. Sur ce, Axias pouvait peut-être mourir. Elle se souvint des paroles d'une vampire : "Tout meurt, même les Dieux." Mais là, elle ne savait pas qu'elle était face à un vampire. Elle voyait, physiquement, un elfe. Un simple elfe mortel. Axias et Ilarou n'étaient que des enfants et forcément, ils ne savaient pas trop contrôler certains de leurs pouvoirs. C'était des Dieux en apprentissage.

L'elfe dit alors son nom. Almyre. Encore des parents qui ont pas mal d'imagination, se dit Ilarou avec un sourire amusé. Mais il préféra ne rien penser, car le sien n’était pas mieux. Et puis, il en avait tellement sous ses différentes formes. Axias s’approcha de l’elfe, elle ne voulait pas l’attaquer.

- Oui, des histoires il y en a tellement dans ce monde. Moi je ne veux pas me mêler à tout ça non plus. Je suppose que tout le monde s’en fiche, mais je ne veux pas me mêler aux histoires de mes parents.

Finalement, Almyre voulut connaître l’identité d’Axias et d’Ilarou qui semblaient des étranges créatures. Le Xweetok eut un petit rire aux paroles sarcastiques de l’elfe. La Zafara préféra faire les présentations, voyant que son ami était plutôt insolent.

- Je suis Axias, princesse de Nascarian. Je ne sais pas si tu connais Nascarian, mais c’est un grand royaume de Neopia. Voici donc Ilarou. Il est un peu agressif, mais c’est mon ami. Fils de l’Usul de l’Ombre qui est un Dieu Déchu. Nous sommes des ennemis de Nelta et les serviteurs du Mal. Mais nous ne faisons pas le Mal tout le temps.

Mais bien sûr, la princesse savait que personne n’allait la croire. Premièrement, on ne pensait jamais qu’une telle créature allait être une divité et deuxièmement, Axias était jeune et la vérité ne sortait pas forcément de la bouche des enfants. La Zafara soupira.

- Mais bien sûr, quand je dis que je suis la Déesse des Légendes, personne ne me croit. Mais bon, comme je te trouve grand par rapport à moi.

Axias ferma les yeux et se concentra. Elle se transforma en jeune humaine. Ses cheveux étaient longs, ondulés et noirs, sa peau était blanche, mais ses yeux restaient toujours dorés. Elle avait toujours sa robe blanche qui lui arrivait aux genoux, sa cape noire qui était parfaitement à sa taille et son diadème de princesse. Par contre, elle était pied nu. Avait-on encore du mal à croire qu’elle était une princesse ? En tout cas, avec son diadème, c’était peut-être une bonne preuve. Ilarou sauta dans ses bras. Là, Axias avait plus un comportement de jeune fille. En animal, elle ne se sentait pas traité sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almyre Yoru
Magicien Digiconsuériphile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 171
Age : 27
Rang : Lisez en haut de mon n'ava les amis 8D
Pouvoirs : Bloquer sa respiration/Traceur
Espèce : Haut-elfe
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   Sam 26 Jan 2008 - 19:36

Almyre se trouvait toujours face a ces creatures au comportement des plus etranges. Il avait son epee en main, tiree parce qu'il avait eu a s'en servir pour degager Ilarou de l'emprise des arbres tueurs. Ca n'en serait que plus faicle pour lui de l'utiliser. Il etait immobile, et son sens du detail le poussa a remarquer le sourire narquois de la "fille", de l'animal a robe. Se moquait-elle? Quelle impertinence, elle dont la voix ne trahissait qu'une personne pre-adolescente. Il etait vrai qu'on ne pouvait pas se baser sur l'estimation de la voix pour une de ces creatures, mais bon c'etait toujours cela. Elle ne semblait pas tres vieille quand meme. Et il put egalement etre temoin de l'enervement de celui qu'il avait sauve et qui avait eu tant d'impertinence envers lui. Le poil herisse des animaux sauvages.. Ces etres ne pouvaient qu'etre consideres que comme tels de part elur apparence mais leur attitude, notamment celle de la "fille" etaient plus humaines qu'animale. Pour l'autre on pourrait a la limite se poser des questions, c'est pourquoi il choisit de l'ignorer un peu, ne gardant un oeil sur lui que parce qu'il se mefiait des reactions du petit renard-ecureuil.

D'ailleurs la creature a la robe blanche semblait presque avenante, gardant quand meme une certaine reserve mais faisant un pas vers lui comme pour s'approcher un peu de lui par la pensee egalement, supprimer les fosses que les soupcons mettaient entre eux. Sa voix etait agreable, quoique quand meme inhumaine d'un certain cote. Elle dit qu'elle ne voulait pas non plus se meler aux affaires du monde. Etait-elle neutre pour autant ? Rien n'etait moins sur, se dit-il en feignant reculer. Mais la creature capta un bout de phrase qui l'interessa. Aux histoires de ses parents.. etaient-ils soldats? Ou mieux... dirigeants? Sans doute un haut-grade, comme la creature semblait plutot... puissante, dans le peu d'aura qu'il distinguait sur les etres vivants. Il lui sourit, attendant simplement la fin de sa reponse avant de prendre la parole. Elle avait bien d'autres choses a lui communiquer, non? Comme il lui avait pose des questions en retour des siennes. Il profita de cet instant de flottement pour jeter un coup d'oeil a Ilarou, auquel il lanca plus ou moins inconsciemment un regard de defi. Qu'il l'attaque, qu'on rie un peu.

Elle se presenta. Axias, donc. Un nom etrange, mais il en connaissait les racines. Elles venaient d'un royaume apelle... Nascarian, ah oui, la creature venait de le lui rapeller. Il n'avait apprit que l'ancienne langue de ce pays, quelques bases, pour pouvoir decrypter certaines formules magiques utiles. Axias. Astres, non? N'etait-ce pas un joli nom, assez poetique ? Il aimait bien, et puis en son langage, ce nom ressemblait aux axes, aux chemins que l'on avait a prendre parfois dans la vie. Joli nom. Par contre Ilarou ne lui disait rien. C'etait un nom assez affectueux, pour un etre assez agressif. Etrange composition. Il n'avait aucune idee de ce que cela voulait dire, mais ca sonnait etrangement en son esprit. Ilarou etait un fils de quoi? Uzulle? Un dieu. Un dieu dechu. Il n'avait aucune affinite avec les dieux, tous ces trucs la. Il n'aimait pas qu'on le domine, depuis l'armee. Il n'y croyaitpresque pas, mais son esprit rationnel devait bien lui faire avouer qu'ils existaient, c'etait un fait. Il tira legerement un coin de la bouche, visiblement contrarie d'avoir a faire avec "ca".

En tous cas il devait s'estimer heureux de ne pas avoir devoile qu'il etait un ancien haut-grade de Nelta. Il se serait fait attaquer par ces deux creatures. Enfin Axias l'embetait un peu. Nascarian n'etait-il pas cense etre un pays de Bien? Se rebellait-elle contre son ancienne patrie, delaissant tout ce qui y etait attache? Ses valeurs, ses parents... Les parents en question etaient forcement du cote du bien, conclut-il. Et elle ne voulait certainement pas se mettre de leur cote. Des parnts et leur enfant qui devenaient ennemis, c'etait un peu triste. Mais c'etait bien la realite, lui-meme preferait ne plus revoir sa famille. Sa mere avait ete enlevee, lui avait confie sa tante par lettre, par Omlid, enfin le cote qui dominait. C'etait la derniere lettre qu'il avait recu. Apres, il s'etait fait virer. Et il n'avait pas cherche a les retrouver. Justement parce que c'etait des gens qui lui etaient particulierement chers, il ne voulait pas les mettre en danger a cause de ce sang de vampire qui s'etait infiltre dans ses veines. Fixant Axias, il se doutait qu'elle ajouterait quelque chose, comme elle soupira, semblant ne pas savoir comment communiquer.

Elle fit ce qu'il attendait le moins d'elle. Comme quoi l'imprevu etait toujours au rendez-vous aujourd'hui... Ce n'etait pas un bon jour, reellement. Enfin, la c'etait plutot agreable quoique deconcertant. Une peau diaphane ou tombait de magnifiques cheveux d'ebene, des yeux dores comme on aimait a Koori. Ses soupcons se confirmerent, elle n'etait qu'une enfant. Dix ans, douze ans, qu'en savait-il, mais elle n'etait pas vieille. Cependant de son visage calme, dans ses yeux sereins, on voyait la douceur de la sagesse. Elle etait mure pour son age. Almyre, lui, avait l'apparence d'un enfant de quinze ans environ, elfique. Mais malgre son calme sur son visage, ses yeux petillaient, il avait beau avoir mange il y a peu de temps... Cette fille etait appetissante. Et jolie, en plus. Almyre sentait qu'il perdait le controle de soi lorsqu'il osa un pas vers la fille, mais tres vite il recula, faisant un effort titanesque pour s'empecher de bondir sur la creature a l'apparence humaine. Son coeur battait plus vite, tandis qu'il serrait les levres. Il avait faim, a la voir, si frele... En apparence, si frele. Car il decelait en elle une puissance tres forte... mais aps encore tres bien maitrisee.

Elle laissa faire son effet. Deesse des legendes, hein? C'etait impressionnant, quand meme... Des creatures comme celles-la. Il regarda une nouvelle fois Ilarou pour voir si lui aussi avait delaisse la forme dun renard ecureuil. Mais non il gardait cette apparence animale. Enfin, il avait quand meme a faire a deux dieux... Ou demi-dieu... Ce n'etait pas rien. Lui ne les apellerait dieu que parce qu'ils avaient de grands pouvoirs.. comme on apelle un elfe un elfe, on apelle un dieu un dieu. C'est comme une espece. Il finit par prendre la parole, sa stupefaction passee il avait repris son ton habituel, calme et monotone.

"Vous etes impressionnante mademoiselle Axias. Mais que font deux personnes de "ce rang" si loin d'une ville habitee? Vont-elles a la chasse, si loin de chez elles?"

Bien entendu il n'y avait aucun gibier. Evitant de regarder Axias pour mieux se controler, il preferait fixer Ilarou, avec un air un peu gene sur le visage. Il ne voulait pas commettre d'impair. Non pas maintenant. Ces creatures etaient tres puissantes, il ne voulait absolument pas devoir se battre contre elles. Surtout que sa prothese etait toujours un peu douloureuse lorsqu'il avait fait des heures de marche auparavant. Non, il faudrait lui epargner pareille chose.

"Permettez moi d'en douter. Cependant, je me demande bien pourquoi vous devoilez tout cela a un voyageur dont vous ne savez rien du tout, sinon qu'il a les oreilles pointues."

Son cote mauvais avait un peu repris le dessus. Il sourit, mauvais, montrant les dents, un peu comme une bete sauvage, inquietant. Mais il reussit une nouvelle fois a se controler et ne garda qu'un faible sourire.

"Peut-etre les creatures de Nascarian, apres avoir trahi honteusement leur patrie n'ont plus qu'a detrousser les voyageurs pour vivre convenablement, qu'en sais-je?"

Ah, souhaitait-il la mort? On aurait dit, tant il etait effronte. Il avait quasiment directement traite les deux creatures de gueux, voleurs de grand chemin. Parfois il semblait suicidaire... Mais son mauvais cote, celui qui s'eveille lorsque la faim presse, savait tres bien ce qu'il faisait... Il trait egalement Axias de traitresse a son pays, alors que lui meme en etait un indirectement. Pourquoi de telles paroles... Au fond il ne voulait pas les blesser, il preferait s'en eloigner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilarou
Princesse de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2469
Age : 25
Rang : Demi-Dieu
Pouvoirs : Eléments et changement de formes selon la saison
Espèce : Xweetok
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   Lun 3 Mar 2008 - 22:05

Axias croyait bien que Almyre était un elfe adolescent, mais de toute façon, elle s'en fichait pas mal. Depuis sa première fugue, elle était toujours insolente envers les gens plus âgés qu'elle. Souvent envers des Humanoïdes. Elle avait presque une certaine aversion avec les habitants de Koori. Sûrement peut-être dû à une rencontre avec un humain ? Mais Axias ne méprisait pas les humains. En fait, elle pensait qu'en jeune fille, elle serait traitée plus sérieusement qu'en Zafara. Les Humanoïdes étaient tous pareil.

La princesse remarqua le comportement étrange de l'elfe. Il ne la regardait même pas dans les yeux. Axias devint un peu plus méfiante.

- On a le droit de sortir, comme vous. Moi, je ne différencie presque jamais les mortels et les dieux, si ce n'est que leur pouvoir.

Axias pouvait très bien être arrogante envers les créatures de Févlia, étant une Déesse Déchue. Ilarou fixait toujours l'étranger qui semblait gêné. Il trouvait cela louche, mais il ne montra pas la méfiance sur son visage. Il pouvait être flegmatique quand il voulait. Il y a quelques secondes, il s'était laissé un peu emporter. Mais c'était parce qu'il venait de se coincer dans les branches des arbres carnivores et ça l'avait affolé. Quand il avait peur ou quand il était blessé, il détestait qu'on lui parlait. Axias restait toujours aussi calme devant l'elfe, mais quand elle vit le comportement de celui-ci, elle semblait un peu offensée.

- Tu devrais connaître un peu plus la Déesse des Légendes. Je n'ai aucune envie d'être une Disparue...

Encore des histoires des dieux. Ces mortels allaient-ils se retrouver ? Elle avait parlé d'une voix assez froide. Elle détestait qu'on la provoquer. Ilarou voulut prendre alors la parole à la place de son amie, sentant sa nervosité. Axias refusa alors, comme si elle lisait dans ses pensées car le Xweetok venait d'ouvrir la bouche.

- Je trahis mon peuple pour des bonnes raisons, pas parce que j'aime faire le Mal. Mais ça, c'est encore des problèmes personnels dont les réponses deviennent rumeurs et circulent sur Févlia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Irruption volcanique (Waaaa, j'aime mon jeu de mot XD)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Une musique que j'aime bien....
» Quand on s'aime, même en virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: