AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Suicide   Jeu 21 Fév 2008 - 17:27

La chance avait voulue que Néralos ne meurt pas, même dans ce désert où il avait espéré la mort.
Il était assis sur un rocher et regardait son reflet dans l'eau. Voilà des moi qu'il n'avait pas croisé Axias. Lors de leur dernière rencontre, elle lui avait fait choisir le Mal. C'était pour cette raison qu'il n'avait pas rejoin la résistance, même s'il avait longuement hésité, il préférait rester fidel à son choix, à Axias.
Fidélité qui fut mise à lourde épreuve lorsqu'il se rendit chez Gustave pour y trouver asile et aide ; il s'était rendu sur la plage et avait vu la maisonette, lorsque déjà un détail lui prouva que ça n'allait pas : malgrès l'heure avancée de la journée, il n'y avait aucune lumière qui trahissait la présence de son ami pècheur, comme à l'habitude, et les volets étaient fermés, contrairement à la porte.
Il s'était alors rué vers la maison, conscient qu'il y avait un problème. Il s'était arrêté devant la porte et ce qu'il vit l'avait glacé d'horreur.
Plusieurs meubles gisaient au sol, tous fracassés, les autres avaient tout simplement disparus de la cabane.
Il n'y avait aucune trace du Lutari, mais il y avait des preuves évidentes de lute et des tâches sombres étaient présentes sur tous le plancher.
Essayant de ne pas immaginer que ce fut le sang de son ami ni ce qu'aura été son sort, il s'était échappé de sa contemplation comme si les agresseurs du Lutari étaient à ses trousses.
Ce fut le premier signe de la Guerre que le temps lui avait apporté.
Il n'avait pas eu vent du retour de son aimée parmit les siens.
C'est après une mauvaise expériance qu'il avait découvert à peu près et par pur hasard le campement de la résistance ; plusieurs personnes l'avaient attaqué en pensant qu'il sagissait d'un ennemi. Il s'était échappé sans discussion.
Enfin, il s'était abrité sur l'île Temporelle, dépressif et agressif.
Assis sur une pierre du Désert Changeant, il attendait sa mort en ermite.
Au cours des derniers mois, il avait changé ; il le voyait à son reflet dans l'eau calme.
Il semblait plus sauvage et les poils de sa fourrure avaient commencés à pousser dans tous les sens. Il avait perdu son chapeau à la plage... l'eau calme devint des rapides... Il se souvint d'une journée, à cette plage, où les nuages commençaient à gagner tous le ciel et que la tempête se levait... Il se souvint d'une belle zafara blanche qui regardait le ciel en souriant... et il se jeta à l'eau, inconcient que les larmes avaient finis par couler... «Axias... Je t'aime... pour toujours»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 21 Fév 2008 - 18:08

Je vous raconte donc, de ce que Arie, oui Arie, a perçu comme temps depuis son arrivée à Nelta. Pour ellele temps avait été long. Du fait qu,elle ne sortait plus vraiment en dehors du repaire de rebelles de Nelta. Alors le temps pour elle se réduisait à l'horloge qu,elle contemplait quand elle s'ennuyait. Aussi le fait que son ventre, déjà rond à son arrivée, avait encore pris de l,ampleur mais comme cette fois elle n,attendais qu'un bébé, et ça elle avait bien prit soin de le vérifier, son ventre n'était n'était pas aussi bombé que les dernières fois. La Reine avait décidé de soetir, par une sortie moins protégée magiquement que la principale. Au moins retourner dehors. Un maubais préssentiment l,avait prise. Alors elle courrait vers le large, vers l'Île Temporelle. Où elle savait que ses anciens gardes du corps, Zyran et Zorack, s'était établi pendant quelques mois pour elle, peut-être quelque jours pour Fabulya, et quinze ans sur l'Île.

Voil;a pour la petite histoire. Arielle n,avait pas pensé à emmener quelque chose. Rien à boire, rien à manger. Juste elle et son bébé, en train de courir sur le sable. Tant que le Désert décidait de rester du savle, puis des cours d'eau. Des cours d'eau plus rapide. Et quelque chose dans l'eau. Arielle se mit à chercher un appui, un endroit où elle serait un sureté pour le tirer de là. Un corps. Encore vivant elle esépérait. Pas grand. Peut-être un enfant qui savait. Encore pire. La Zafara Bleue se mit sur une pierre. Parfait. Elle tendit le bras dans l'eau juste au moment où la boule de poils passait devant elle. Elle avait une bonne poigne, ça aidait. Surtout dans cette situation en plus. Elle sortit le... le... ah bon c'était un Zafara Vert? mais... mais c'était... Elle lâcha aussitôt le préadolescent avant de lui taper les joues et de le secouer.

"Néralos? Mais qu'est-ce que tu fais ici?"
*Il respire toujours. Il a pas du tomber depuis longtemps*
"Réveilles-toi Néralos..."


Elle n'était pas douée pour le bouche à bouche...

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 21 Fév 2008 - 21:40

Le temps sous l'eau était long. Néralos s'était directement vidé de tout l'air que ses poumons contenaient pour essayer d'abréger le temps de sa mort, qui aurait été bien plus longue que s'il s'était simplement pendu.
Mais le temps semblait se rallonger. Il aurait espéré s'écraser sur un rocher, mais toujours cette chance qui le poursuivait depuis peu.
Lorsqu'une forte poigne le sorti de l'eau, il se demanda soudain si c'était la Mort qui l'avait enfin emporté en prenant pitié de son petit corp vert qui se faisait tristement emporté par l'eau.
Il senti quelques bonnes paires de baffes que la Mort se serait dispensée de lui infliger si elle l'avait vraiment été. On le secoua toujours avec cette même poigne et il entrouvrit les yeux. Il voyait flou, tout était confus. On l'appellait. Était-il au paradis ? Non, sûremment pas... Il n'arrivait toujours pas à respirer mais il avait reprit le contrôle de ses bras, il put donc se rouler sur le côté pour vomir toute l'eau que contenait ses poumons.
Le zafara vert, appuyé sur les coudes, continua à tousser, parcouru d'un frisson.
Il regarda sa sauveuse ; une zafara bleue. Il ne la reconnaissait pas.
Maintenant sur le dos, il se passa l'avant bras sur les yeux.
Au bout d'un moment, il se releva en position assise et dit, la voix encore tremblante ;

- M... merci...
Il se dit qu'il avait bien mérité sa paire de baffes.
Et qu'il ne savait pas quoi ajouter.

- Et... bonjour...
ça pourrait paraître étrange de souhaiter le bonjour dans ses conditions, surtout quand on vient d'essayer le suicide. Mais il ne savait pas quoi ajouter, ses pensées nageant toujours derrière lui. Toujours cette étrange chance dont il ne connaissait pas l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 21 Fév 2008 - 23:09

Elle avait vraiment cru qu'il était mort. Elle était sur le point de vraiment lui faire le bouche à bouche, aux grands maux les grands moyens, quand elle se mit à bouger. Plutôt des soubresauts. Jusqu'à ce qu'il vomisse de l'eau. Elle était soulagée. Qu'il soit en vie. Certes il avait passé du temps à Nascarian. Mais elle ne l'avait pas vu souvent. Mais assez pou avoir des suppositions sur ses origines. À savoir, peut-être le fils de sa défunte demi belle-soeur. Le doute était permis. mais elle ne laissait jamais quelqu'un sans raison et surtout pas un membre de sa race et surtout si elle connaissait cette personne.

Il s'assoyait. Elle souffla. Le merci était de circonstance, pour elle. Elle croyait qu'il était tombé dans l'eau. Pas qu'il s'était jeté dans l'eau. Là est la nuance. Le bonjour était peut-être moins de mise.

"J'ai eu peur d'être arrivée trop tard... qu'est-ce qui s'est passé? Comment t'es tombé dans la rivière, Néralos?"

Elle au moins elle le reconnaissait. Pas dur... Arie sentait les auras. Et elle les oubliait difficilement. Même si elle ne l'aait pas reconnu parce que son apparence était négligée, une aura ne mentait pas.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 21 Fév 2008 - 23:45

"J'ai eu peur d'être arrivée trop tard... qu'est-ce qui s'est passé? Comment t'es tombé dans la rivière, Néralos?"

Elle l'appelait par son prénom.
Elle devait donc le connaître. Néralos voyait toujours trouble mais de mémoire de zafara, jamais il n'avait croisé de zafara bleue.


«Je...»

Que fallait-il répondre ?
Qu'il s'était rendu au désert exprès pour attendre la mort ?
Non, il fallait qu'il reste discret sur ce sujet, car s'était la raison pour laquelle il l'avait fait qui était une gène.
Il devait garder sa misère pour lui, il ne devait mêler personne d'autre à cette histoire.


«Je voulait pècher... mais le roché était mouillé... j'ai glissé...»

Il baissa les yeux vers le sol, l'air gèné.

«J'aurais du..., il se releva, ...faire plus attention

Il se tourna vers son interlocutrice. Il voyait moins flou, à présent, et la zafara lui rappelait vaguement quelqun, mais il n'aurait su qui.

«Je vous aurait évité le déplacement... Mais...»

Il essaya de mieux voir en plissant les yeux. Il se passa la main sur la tête. Il avait mal.

«...Vous êtes... qui... au juste ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 21 Fév 2008 - 23:55

Le pauvre Néralos. S'il savait. Ça se lisait trop bien dans son aura qu'il était bien plus triste qu'il ne le parassait.

"*Toussote* Glissé dis-tu..."

Du mal à le croire, beaucoup de mal à le croire. Il avait l,air d'un chien battu en fugue. Il ne tirerait pas comme ça. Pas avec elle.

"En effet... jamais assez prudent ici..."

Il se levait sur ses jambes. Elle gardait un oeil attentif sur lui. Au cas où il aurait des faiblesses et retomberait sur le rocher.

"La mère d'Axias... et celle qui t'a sauvé la vie"

Voilà qui elle était. Elle ne s'attendait pas à le voir rester stoïque. Il allait sûrement être surpris.

"Et tu pêches quand ton coeur est en mille morceaux et quand tu ne veux pas te confier à quiconque?"

Vala l'instinct maternel reprenait le dessus sur elle. C'était immanquable.

"Il y a quelque chose qui ne va pas... avec tout ce qui arrive?"

(Fin des cours! =D Je retourne à la maison)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Ven 22 Fév 2008 - 20:56

Il fuyait le regard de laa zafara. Il savait que son histoire ne tenait pas la route. Elle ne semblait pas le croire, de toute façon et il ne savait pas s'il pourrait tenir avec un tel poid que celui du mensonge sur la consience.

"La mère d'Axias... et celle qui t'a sauvé la vie"

Néralos grimaça au nom d'Axias. Il respira profondemment à plusieurs reprise pour éviter que son malaise se fasse plus voir.
Il ronchona un peu, se repassant la patte sur la nuque. Il voyait flou par intervalles, mais le déséquillibre ne se faisait pas grandement sentir.


"Et tu pêches quand ton coeur est en mille morceaux et quand tu ne veux pas te confier à quiconque?"

Il se senti sourire bêtement, toujours en regardant le sol. Il était encore plus résolu de fuyer le regard d'Arielle, qui était sûrement la troisième personne la plus concernée dans son histoire.
Il bégaya vaguement quelque chose sans précision.


"Il y a quelque chose qui ne va pas... avec tout ce qui arrive?"

Il grogna légèrement dans une tentative pour se retenir de s'énervé. Le motif même de cette sensation lui était inconnu.

«Ce que j'ai..., Néralos inspira profondémment pour éviter de s'énerver sans cause, est dans ce gros sac de "tout ce qui arrive

Il détachait chaque syllabes pour éviter de parler trop vite. Il avait du mal à se suivre lui même.
Il s'appuya à un arbre, le front contre l'avant bras, dos à la zafara. Il ferma les yeux et serra les lèvres.


«C'est... désolé... c'est... à cause d'un ami...»

Le jeune zafara se laissa glisser au pied de l'arbre.
Faire le tri. Il fallait qu'il fasse le tri... Se vider la tête de ses soucis... les mettre de côté pour garder les idées claires.
Il avait fait quelque chose de stupide. Il devait faire attention, l'automutilation n'était pas une solution.


«Je suis allé chez lui est... pas là... la maison... sans dessus-dessous...»

On pouvait comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Ven 22 Fév 2008 - 23:03

"Néralos... ce n'est en fuyant que tu règleras tes problèmes, ce n,est pas en sautant dans cette eau non plus. C'est en les affrontant"

Il avait beau grommeler, il se serait énervé, il l,aurait attauée, elle l'aurait laissé. Il parlait d'un ami. Et à son ton voix, c'était un grand ami. La Reine le rejoignit et le prit par l'épaule.

"Néralos... je suis venue ici, j'ai senti quelque chose n,allait pas, et je partirai pas sans raison, pas sans explications... et surtout pas sans toi..."

Elle lui fit faire demi-tour sur lui-même, elle le força à la regarder dans les yeux.

"Parce que tu as besoin d'aide... et que seul tu ne pourras que t'enfoncer"

En gros: Fuis-moi mais je te suivrai quand même.

"Tout seul dans se cas, tu seras incapable d'en sortir. Je te demande... de tout me dire... je ne laisse personne sans avoir écouté toutes les versions..."

Maman poule et grand coeur...

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Dim 24 Fév 2008 - 4:07

"Néralos... ce n'est en fuyant que tu règleras tes problèmes, ce n,est pas en sautant dans cette eau non plus. C'est en les affrontant"

C'est bon, à ce moment, il avait comprit. L'eau semblait lui avoir lavé les idées.

"Néralos... je suis venue ici, j'ai senti quelque chose n,allait pas, et je partirai pas sans raison, pas sans explications... et surtout pas sans toi..."

Elle le tutoyait. Même si elle le connaissait, il ne se réservait pas ce même droit, car c'était loin d'être réciproque.
De la façont dont elle lui parlait, il semblait être un ami de longue date... amnésique.


«D'a... d'acord...», se résolut-il à répondre, sans trop comprendre.

Elle le tourna. Il était obligé de la regarder en face, mais essayer de regarder Arielle dans les yeux se révèlait être aussi dur que l'un des travaux d'Hercule.


"Parce que tu as besoin d'aide... et que seul tu ne pourras que t'enfoncer"

La morale allait suivre. Quoi qu'il dise. La vérité aboutirait à une morale ou une longue réprimande, le mensonge l'emmènerait au même point.
C'est quand on regarde quelqun dans les yeux qu'on se rend compte à quel point mentir est difficile.


"Tout seul dans se cas, tu seras incapable d'en sortir. Je te demande... de tout me dire... je ne laisse personne sans avoir écouté toutes les versions..."

Comme si son simple choix avait été un crime et que l'on l'interrogeait.
Même l'envie de s'accorder un sommeil après un long cauchemar.
Que dire ? Par où commencer sans s'embrouiller ?
L'idée de dire que ce fut un ami qui l'aurait poussé dans la rivière vint le tenter, mais le regard brûlant de la zafara le rammena sur Févlia, là où tout ce passait réellement.
Autant commencer par les présentations.


«J'étais seul et un Lutari m'a recueillit à chaque fois que je ne trouvait pas d'endroit où passer la nuit. C'est cet ami là qui a disparut en laissant derrière lui un vrais champs de bataille.»

Même si parler d'une personne qu'il pensait morte lui fit un noeud dans la gorge, sa peine semblait passée sur l'instant.

«Puis, je me suis dit que je pourrait pêcher pour rembourser ma dette, même s'il avait du mal à accepter ça comme une sorte de dédommagement.
Alors un matin où je repartait pêcher, une tempête s'est levée et la mer semblait sagiter plus qu'à l'ordinaire.
Au bout d'un moment, j'ai vu une zafara dans le sable, à demi-conciente.
J'ai essayer de la porter jusqu'à un endroit sûr -la marée montait plus vite que moi je marchait- mais... je n'ai pas duré bien plus longtemps dans le sable qu'elle.
»

Un moment de nostalgie qui le fit sourire. C'était mieux de raconter à d'autre une histoire qu'on avait gardé pour soi si longtemps comme anecdote lorsqu'on s'ennuyait.

«Coup de chance, mon ami Lutari -il est fou, c'est sûr- nous a retrouvé. Etions-nous près de sa maison ou entre la marée, aucune idée, mais on était vivants.
Je ne sais pas si s'était réciproque pour elle, mais je suis tombé amoureux. Peut-être s'en est-elle servie contre moi ou bien s'était involontaire, mais avec ça, elle a essayer de me faire changer de camp.
Entre le moment où on s'était rencontré et celui où elle m'a montré que l'amour est un poison, des mois se sont écoulés et elle n'a plus été la même...
»

Sa voix se perdit un instant, mais pendant tout le récit, il n'avait cessé de regarder dans les yeux de la mère de celle qu'il aimait, comme s'il l'aurait insulté en ce cas. Il devait continuer, jusqu'au bout.

«J'ai voulut en parlé à... mon ami, avant de vraiment choisir... mais comme vous l'auriez comprit, il a plus de chance d'avoir quitté les vivants que d'avoir put échapper à ses agresseurs...
J'était seul. Plus seul que lorsque j'avait atteind le rivage. Plus seul que lorsque j'avait essayer de sauver la belle zafara blanche et que je m'étais écroulé sur le sable. Plus seul que lorsqu'elle m'avait fait dire "oui".
Je suis allé ailleur... n'importe où... j'ai par ailleur perdu mon chapeau à je ne sais plus quel moment... et je me suis fait attaquer par des femmes de la résistance... autre coup de chance, j'ai pu m'échapper... la suite, c'est ici. Je voulait mettre fin à mes jours lorsque j'ai été repêché par la dernière personne au monde que j'aurait pu attendre, j'ai été repêché par la mère de celle qui a commencé le ravage qu'a fait de moi l'amour.
»

Après sa tirade, il inspira profondément pour remplir ses poumons d'air avant le choc de la réprimande. Il était allé jusqu'au bout de la fin, sans rien omètre. La vérité dure et simple sortie comme d'une machine.

(jamais fait un post aussi long... champagne !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Dim 24 Fév 2008 - 5:11

(Pas de Net potable à la maison T_T)

Arie savait que Néralos aimait Axias. Axie l'aimait lui aussi. Il lui semblait. Il lui semblait que sa fille l,aimait. Axias était partie depuis longtemps, elle ne savait plus qui était sa fille entre le bébé qu'elle prenait dans ces bras et l'enfant qu'elle ne voyait que peu souvent. Les enfants grandissent trop vite, lui disait sa mère. Bien trop vite... Elle tenait à ce qu'il lui dise la vérité. La vérité pure et simple. Même si c'était une dure vérité. Il était triste. Sa voix, ses yeux, son apparence... il faisait si pitié. Son histoire était triste. Ce qu'il avait vécu l,avait marqué. On peut guérir une blessure... mais la cicatrice reste. Axias l'avait blessé, au coeur. Et cet endroit était le plus difficile à soigner, parfois pendant des années.

Il s'attendait à ce qu'elle soit agressive, qu,elle soit blessante voire qu'elle rejette tout sur lui. Elle aurait pu le faire. Oui. Elle aurait pu. Mais elle ne le fit pas. Parce que ça ne servirait à rien de le l'enfoncer davantage.

"Ça ressemble à moi, quand mon mari a été enlevé... la peine je veux dire. La peine et le sentiment de trahison, je sais ce que tu ressens. Cirrus disait qu'Axias t'aimait beaucoup, amoureuse de toi. Si la vie aurait été plus calme je t'aurais fait prince consort, pour Axie... mais je ne la vois que peu moi aussi..."

Arie prit le menton de Néralos dans ses mains et déposa un baiser sur son front.

"Tu ressembles tant à ta mère..."

(À comparer moi... moi c'est court T_T)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Dim 24 Fév 2008 - 12:33

(j'ai juste résumé tout mes topics en 1, donc, ça va... et j'ai cité)

"Ça ressemble à moi, quand mon mari a été enlevé... la peine je veux dire. La peine et le sentiment de trahison, je sais ce que tu ressens. Cirrus disait qu'Axias t'aimait beaucoup, amoureuse de toi. Si la vie aurait été plus calme je t'aurais fait prince consort, pour Axie... mais je ne la vois que peu moi aussi..."

Néralos se détendit. Aucune réprimande, aucune morale, rien de ce qu'il attandait. Peut-être parce qu'il connaissait mal Arielle, qu'il ne connaissait même pas en tant que reine, mais comme sujet de critiques d'Axias, ce qui avait du modifier son propre jugement inconsiament.
Il ne disait plus rien.
Pour essayer de laisser ses pensées et ses souvenir de côté, il se concentra sur les derniers oiseaux qui planaient ici avant l'hivers.
Le bruissement des dernières feuilles sur les arbres.
Le son de ces rapides qui deviendrais peut-être plaine ou flammes.
Mais la zafara lui dit quelque chose qui lui fit oublier ce qui l'entourait.


"Tu ressembles tant à ta mère..."

Cela lui expliquait comment elle avait pu le connaître.

«Qui était-elle ?», demanda-t'il.

Le peu de temps qu'il avait connu son père, celui-ci ne lui en avait parlé. Ce qu'il avait comprit, c'était que pour son père, c'était lui, Néralos, qui avait causé le décès de sa propre mère. Il ne connaissait pas d'autre versions.
Il espèrait que peut-être la zafara lui en dirait plus. Juste un peu plus.


(d'ailleur, mon post à rétréci au lavage)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Dim 24 Fév 2008 - 19:21

(Rétréci au lavage XD Elle est bonne. Le net me laisse un pe de répit)

Même Arielle n'avait pas eu une très bonne opinion de la mère de Néralos mais il faut qu'à cette époque elle étaient en guerre car Arielle avait été promis à Cirrus encore bébé. Tandis que le père avait promis Calypso une fois Arie enfermée, sept ans plus tard. Sirala avait règlé le problème en parlant à la grand-mère de Néralos, Syna. l'amant de Noshlor, Noshlor le père de Cirrus, mort lors de l'enlèvement de son fils.

"Moi et ta mère n'étions pas de très bonnes amies. En fait son détestait. Nous étions toutes deux prmises à Cirrus, mon mari. Elle s'appelait Calypso. Une Zafara Verte qui avait quand même un fort caractère. Cirrus m,avait dit que lorsqu,elle était au château de Nicara une fois il avait trouvé qu,elle ressemblait à une peste. Moi et lui ne l'aimions pas vraiment. Quand nous sommes rentrés chez nous, à Néopia, nous nous somme mariés. Calypso aussi. Avec un Xweetok. POur t'avoir comme fils. Si ton père a pu laisser entendre que tout était de ta faute... ce n'est pas vrai. Les mères qui meurent pendant une naissance ce n'est pas rare. Et tu n'en es pas responsable. Si tu te sentait coupable, tu peux respirer, Néralos. En plus tu as les même yeux, je t'ai reconnu tout de suite"

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Mer 27 Fév 2008 - 16:39

Visiblement, Arielle n'était pas la meilleur personne à interroger sur le passé de sa mère.
La seule information apparemment sûre était que sa mère avait un fort caractère, déjà contrairement à lui.
MAis finallement, ça n'avait pas une grande importance.
Elle était mieux là où elle était tant que ce n'était pas l'enfer, ce qui était sûr. Même s'il ne l'avait pas connu, elle aurait certainement eu plus d'affection pour lui que son père n'en avait eu lui-même.
Il se demanda pourquoi on avait pris l'habitude de rejeter toutes les fautes sur une personne sans preuve, pourquoi on avait l'habitude de choisir un bouc émissaire.
Puis il se demanda quelle incidence pouvait avoir une mort pour l'histoire d'un monde jusqu'au monde lui-même. Parfois grande, parfois moindre.
C'était triste à dire, mais c'était souvent lié à l'importance de la personne.

PEut-être qu'enfreindre une de ses convictions lui serait bénéfique, ou au contraire. On était au courant de rien de ce qui formait le futur, mais on forme tous l'Histoire, même infimement.
Néralos demanda ;


«Est-ce que je pourrai... rejoindre la résistance ?»

Il venait de foutre une de ses promesses en l'air. Il aura apprit que maintenant, mieux vallait ne rien promettre pour ne plus mentir.
Il ya toujours un obstacle pour nous fair rompre nos promesses, on est rarement assez malin pour les éviter.
Dans le cas présent, c'était un sauvetage.


(évite de faire des postes avec si peu d'informations, ça me coupe l'inspiration et bonjour l'expiration de l'attention qu'on attache à nos topic.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Mer 27 Fév 2008 - 17:01

(Suis pas aussi douée que vous)

Arielle ne connaissait pas beaucoup Néralos. Voir pas du tout. Elle ne l'avait qu'entraperçu à quelques reprises. Un jeune Zafara Vert discret, ne prenant pas de place, calme, tranquille. Un gamin qui ne voulait pas se faire remarquer. Elle aurait bien aimé ne pas se faire remarquer parfois, être d'une couleur normale. Normale pour elle évoquait toutes les couleurs excluant le bleu. Même rose aurait été bien parfois. On ne s'attardait pas sur un Zafara Rose. Les autres on ne s'attardait pas dessus. Mais si on voyait un Bleu tout le monde allait le voir. C'était ainsi. Et c'était une plaie à certains moments.

Calypso était, à ses yeux, une vraie tête brûlée. Elle ignorait si elle avait changé durant sa grossesse. Si elle s'était adoucie. Il leur avait suffit de se recontrer à Amsya pour qu'elle déteste la Zafara Verte. C'était la seule fois où elles s'étaient vues. Elle avait appris tard que Noshlor avait promis Cirrus à Calypso. C'en avait été un soulgement d'apprendre qu,elle et Cirrus étaient demi-frère et soeur mais en même temps ça impliquait que Néralos était son neveu. Elle venait de s'en rendre compte. Même quand il était à Nascarian elle n'avait pas réalisé. Et comment dire à Axie qu,elle était amoureuse de son cousin et vice-versa? Ou ne rien leur dire? Mais quand ils le sauraient ils pourraient les huer parce qu'ils n,avaient rien dit. Les empêcher d'être ensembles s'ils s'aimaient revenait à les rendre tristes. Les laisser l'apprendre plus tard menait au même résultat. Elle ne voulait pas voir sa fille triste. Elle ne voulait pas lui faire de peine.

"Je ne l'ai vue qu'une fois..."

C'était trop peu pour tout dire. Trop peu pour lui dire. Pour lui répondre. Elle le savait. Elle avait même honte de ne pas pouvoir lui répondre comme il le désirait. Elle tortillait sa queue dans ses mains, comme à chaque fois où elle le rouge lui montait le joues et où elle regardait le sol. Comme une enfant punie. Elle leva le regard vers lui quand il repris la parole. Elle le fixa sans un mot. Le temps d'assimiler, de comprendre. Il pouvait la trouver lente ou bête s'il le désirait. Ce n'était pas bien loin de la réallité.

"Si tu es sincère... oui..."

Sinon il aurait des ennuis avec les rebelles.

"Seulement si tu le crois..."

Elle détourna le regard pour regarder le vide. En ce moment elle aurait bien voulu voir Calypso sous ses yeux. Elle aurait été mieux qu,elle en ce moment.


(Nullissime)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Mer 27 Fév 2008 - 17:45

(Faut-il que je RE-modifi ce fichu arbre généalogique informe que j'ai gribouiller ? Oui, maintenant cousin 3° et cousin tout court -_-)

La zafara semblait hésiter sur ce qu'il y avait à répondre.
Elle semblait même gènée et regardait le sol, sans oser le regarder dans les yeux. En gros, fait ce que je dis pas ce que je fais, quoi. MAis il n'allait le faire remarquer, ç'aurait semblé un peu... des manières de brute. Et il n'avait rien à ordonner à une personne bien plus âgée que lui et en plus d'un rang social vraiment plus élever.
Plus qu'hésitante, elle se mit à bégayer mieux que lui ;


"Je ne l'ai vue qu'une fois..."

Évidemment, le ton qu'elle prenait en disait d'avantage que ce qu'elle disait, qui, soyons franc, n'avançait Néralos à rien du tout.
Au moins, ça prouvait que la cordialité ne règnait vraiment pas entre les deux zafaras.
MAis l'une morte et l'autre parlant à son fils, c'était certainement avec difficulté qu'elle essayait de le signifier, comme si l'on pouvait haïr les vivants mais que l'on se devait de réparer les pots cassés avec les morts.
Encouragent, songea le jeune zafara vert, comme finalement il vaut mieux être mort pour s'attirer les amitiés du monde.


"Si tu es sincère... oui..."

Enfin une réponse à sa dernière questions. Les paroles étaient si désordonnées qu'il eu du mal à départager leur sujet respectif.
MAis il était sincère et il hocha légèrement la tête pour le faire signifier.


"Seulement si tu le crois..."

Arielle semblait commencer à s'emmêler les réponses qu'elle avait prévues.
Ou Néralos se perdait de plus en plus, car oui, certainement qu'il le croyait. Il n'y avait que lui pour savoir à quel point il était sincère.
Mais la gène de la zafara était tellement visible qu'il se demanda s'il n'y avait qu'une seule cause à cette gène.
D'autres sujet où il était impliqué. Il essaya de chasser sa curiosité comme on chasse un insecte énervant. Mais finalement, elle revenait à la charge.
Il vallait mieux ne pas si intéresser. L'ignorer.
C'était la décision actuelle de la zafara pour son admission à la résistance qui comptait. Il essaya néammoins de ce convaincre.


(c'est dingue comme Néralos est tout le contraire d'Anubis et comme sa famille est vraiment patchworkée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Mer 27 Fév 2008 - 18:16

(Pour Arie un cousin est un cousin peu importe le degré. Il est au troisème degré? o0 Je t'obligerai pas à gribouiller un autre dessin non plus. C'est juste que Arie ne fait pas la différence (Elle est bête un peu). N'empêche, très cher, j'adore ton idée de l'arbre, c'est vrai que vu la famille qu'on a il faut quelque chose pour se repérer ^^')


"C'est que... le repaire est protégé par la magie... si quelqu'un de malveillant entre ou tente d'entrer, ils le savent tout de suite... et le tuent... S'ils savent que tu es un espion, un ennemi, ils t'emmènent passer des test, surtout des questions. Si tu est dans le mauvais camp ils t'emmènet à l'écart. Où ils effacent tout de ta mémoire pour que tu ne reviennes pas... ou ils te tuent..."

Elle avait peur que s'il voulait venir ils se méprennent sur son compte. Elle voulait le croire. Elle croyait n'importe quoi même tant que ça avait du sens.

"Ta mère aurait été plus... enfin... elle aurait parut moins nouille que moi..."

Elle Arielle? Celle qui avait tuée la Reine des Dragons? Celle qui avait défendu la capitale d'Amysa contre Amos? La Reine de Nascarian? Pas possible. Plutôt une Zafara enceinte qui ne voulaitpas mettre son interlocuteur contre elle. Elle ne voulait pas décevoir Néralos avec ses paroles mais elle ne savait pas quoi dire, quoi faire. Elle se retrouvait face au fils de Calypso... Une ancienne rivale... mais une rivale qu'elle détesté de moins en moins et dont le sort n'aurait pas du la prendre.

"Désolée..."

D'être d'une si petite aide, une infime aide et de ne pas avoir les réponses que tu cherches.

"Elle ne méritait pas ça..."

Elle avait chuchoté tout bas. Elle avait des remords. Remords de ne pas avoir apprécié Calypso et d'avoir été sa rivale. Parce qu'elles auraient peut-être pu être amies au bout du compte. Des remords pour ça. Des remords pour tout ce qui arrivait de mal sans qu'elle en soit la cause. Elle prenait tous les malheurs sur elle.

"Je te ferai entrer. Même s'ils veulent pas. Je te ferai entrer. Même s'il faut que je me batte"

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 10 Mar 2008 - 0:25

-C'est que... le repaire est protégé par la magie... si quelqu'un de malveillant entre ou tente d'entrer, ils le savent tout de suite... et le tuent...

Néralos déglutit difficilement. L4idée d'une défaillance magique ou le fait qu'il se trompe peut-être son choix intérieur lui traversa l'esprit.
Il se concentra. Non, il ne voulait pas mal.


-S'ils savent que tu es un espion, un ennemi, ils t'emmènent passer des test, surtout des questions. Si tu est dans le mauvais camp ils t'emmènent à l'écart. Où ils effacent tout de ta mémoire pour que tu ne reviennes pas... ou ils te tuent...

Ils ne le puniraient pas, puisque qu'il n'avait pas de mauvaises intentions. Sauf s'il y avait défaillance magique, au quel cas on le traiterait en ennemi.
Il entendit Arielle distinctement, même si elle parlait bas.

-Ta mère aurait été plus... enfin... elle aurait parut moins nouille que moi...

Il la regarda, sans comprendre. Pourquoi cette phrase ? pourquoi ces mots ? Ils n'avaiient aucune signification sur l'instant. Elle pensait peut-être à autre chose. Autre chose qui la face se sentir coupable.

-Désolée...

Il aurait eu envie de la consolée. Elle avait l'air si triste. Puis il se souvint qu'il n'était pas doué pour consoler les les gens.
Il tendit la patte, mais se ravisa.
Elle pensait encore à Calypso. Elle était désolée de la détester jusqu'à l'annonce de sa mort.
Il ne savait pas quels étaient ses sentiments actuels. Peine ? Ou confusion ?
Peut-être que c'était tout à la fois.

Il entendit un murmure mélancolique.
Le remords. Il ne savait pas ce qu'il fallait faire. Il gardait le silence, gêné d'être aussi peut utile à Arielle qu'il ne l'avait été pour lui-même à se jeter dans les rapides.
Soudain, elle eu l'air sûre d'elle. Un air protecteur, mais aussi décidé.
Comme si elle venait de trouver une solution à son problème, seule.


-Je te ferai entrer. Même s'ils veulent pas. Je te ferai entrer. Même s'il faut que je me batte.

C'était ça. Elle pensait avoir une sorte de dette envers sa mère. Une dette qu'elle penserait acquitter en le protégeant. Mais il ne voulait pas causer d'avantage d'ennuis.
Il était déjà un problème. Il en avait, lui aussi.
Comme la zafara devant lui, comme tous les autres. Il n'était pas un cas à part.
Il ne voulait tirer vers le bas des gens qui ne le méritait pas.
Il pris la parole pour la première fois depuis quelques longues minutes.


-Non, ce n'est pas la peine.

Il secoua les mains, comme une négation.

-Je ne veux pas... Non, s'ils ne veulent pas, je peux partir... J'aiderais autrement...

Il se mis debout et essora son tablier.
Il regarda la zafara. Quels problèmes lui poserait-il si elle le protégeait ?
Elle serait renvoyée de la résistance. Peut-être tuée, mais ce n'était aussi sûr.
Que voyait-elle, en le regardant ? Un zafara en peine, ou Néralos, celui qui allait sur les chemins dangereux, sans le savoir ?
Quelqu'un qui avait de la chance sans en avoir ?


-Et... Vous êtes loin d'être nouille...

Il se passa la patte derrière l'oreille, l'air gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 10 Mar 2008 - 0:51

Arielle se leva comme Néralos, regardant l'horizon. En espérant que le Désert ne change d'ici quelques secondes et laisse paysage.

"On a tous nos convictions... la mienne... c'est qu'en ce moment... je ne crois pas que ton choix est le bon... celui que tu as fait... avant de me voir"

Elle songea que là elle ne devait pas faire de faux-pas dans ses paroles sinon ça pourrait tout gâcher.

"Le choix... tu as suivi quelqu'un... et pas vraiment de ton plein gré. Oui tu as voulu le faire... mais est-ce que ça allait avec tes convictions? C'est ma pensée. Que tu n'as pas suivi ton toi..."

Et pourtant elle était sûre qu'elle allait l'embrouiller...

"Comment je devrais-je dire ça...."

Elle baissait la tête. Rah pour donner des conseils elle était pas si mal mais pour rassurer elle empirait les choses!!

"On m'a toujours de faire ce que moi je crois juste... et même si je dois les forcer et que je crois mon choix bon je le ferai... même si ça parfois ça me cause préjudice"

Elle le regarda. Le Zafara Vert. Pour elle un enfant qui ne savait plus où aller et qui cherchait un sens à sa vie. Un Zafara qui voulait savoir quel chemin prendre. Mais qui avait besoin d,aide pour le trouver.

"Quand j,ai dit que j'étais nouille.. parfois je ne suis pas douée avec les mots..."

Elle posa sa main sur la tête du garçon.

"Il est pas dit que la Déesse de l'Amour ne tentera rien pour aider quelqu'un!"

Maintenant elle souriait.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 10 Mar 2008 - 22:08

Lorsque Arielle se leva, Néralos aurait dû lever la tête pour la regarder parler.

-On a tous nos convictions... la mienne... c'est qu'en ce moment... je ne crois pas que ton choix est le bon... celui que tu as fait... avant de me voir.

Les deux essayaient de se consoler mutuellement, et on pouvait bien voir qu'ils étaient tout aussi doués l'un que l'autre.
Évidemment, il savait que son choix n'était pas l'un des meilleurs... sûrement même le pire qu'il aurait pu faire. Mais, c'était du passé, pour l'instant.
Étrange, comme il commençait à réfléchir.
Surtout comparé au moment où il avait sauté de son rocher.
Il n'entendit pas Arielle, qui continuait à parler, mais visiblement, il devait avoir de toujours l'entendre, puisqu'elle ne s'arrêta pas.


-Le choix... tu as suivi quelqu'un... et pas vraiment de ton plein gré. Oui tu as voulu le faire... mais est-ce que ça allait avec tes convictions? C'est ma pensée. Que tu n'as pas suivi ton toi...

Son lui ? Il n'avait pas vraiment eu de convictions, lorsqu'il avait accepté de suivre Axias, c'était peut-être pour ça qu'il l'avait suivi. Il l'avait aimé, aussi... peut-être encore... c'était la seule conviction qu'il avait eu à ce moment là.
Il évita de ciller du regard. Il avait été sûrement plus stupide que n'importe qui.


-Comment je devrais-je dire ça...

Il aurait bien voulu lui dire que ce n'était plus la peine de chercher pour lui, étant donné qu'il avait comprit, mais Arielle continua sur sa lancée avant qu'il eût trouvé ce qui aurait pu composer sa réponse.

-On m'a toujours de faire ce que moi je crois juste... et même si je dois les forcer et que je crois mon choix bon je le ferai... même si ça parfois ça me cause préjudice.

Ils en revenaient légèrement à son choix de l'emmener à la résistance quoi qu'il lui en coûte.
Mais Néralos s'en souviendrait. Il se souviendrait de tous ce qu'elle aurait fait pour lui. Et maintenant, il saurait réfléchir, la prochaine fois.
Elle Le regardait comme elle aurait regardé un tout jeune orphelin, ce qui n'était pas tout à fait faux.


-Quand j,ai dit que j'étais nouille.. parfois je ne suis pas douée avec les mots...

Il se reconnaissait presque dans cette phrase.
La discussion allait dans le vague.
Arielle lui posa une main protectrice sur la tête.


-Il est pas dit que la Déesse de l'Amour ne tentera rien pour aider quelqu'un!

C'était visible.
Il réussi à articuler un petit «merci», mais rien de plus ne réussi à traverser ses cordes vocales, comme figées.
Un étrange crépitement sembla venir des rapides. Il se retourna. Ce n'était plus des rapides, mais un désert de galets.
La transformation était étrange : chaque goutte d'eau sembla se transformer en une pierre lisse, puis toute l'eau feue remplacée par de petits rochers ronds, qui continuaient de couler en s'entrechoquant. Au bout d'un moment, ils se stoppèrent en quelques craquements sonores, puis plus rien.
Le désert venait de se transformer.


(saletée d'arbre généalogique !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 10 Mar 2008 - 22:24

(A: *Hyper-gênée ^^'*)

Bon ben et maintenant que faire? Tout avait été dit non? Les paroles étaient finies? Néralos ne lui avait pas répondu. Il devait sûrement réfléchir. Il devait en avoir besoin. En même il lui fallu cette pause silence pour se dire que la prochaine fois elle devrait cesser de parler tout le temps pour que les autres aient leur mot à dire. Elle commençait vraiment à monopoliser la conversation. Elle le faisait toujours, même sans le savoir.

Elle voulut bien plier les genoux et s'accroupir mais son ventre l'en empêchait, l'empêchait de le faire aussi rapidement qu'elle l'aurait voulu. Ce petit bonhomme perdu elle tenterait de le mener sur le bon chemin. Le bon chemin pour lui-même. Elle allait emander s'il voulait partir d'ici tout de suite quand un bruit. Des bruits de pierres. Elle crut que le désert avait changé pour tremblement de terre, ce qui expliqua son sursant, avant de se rendre compte que la rivière était devenu des pierres qui roulaient en s'entrechoquaient. Elle soupira, une maison sur sa poitrine, sur une large cicatrice.

"Fiouf..."
*Stressée va...*


Ils n'étaient que sur des pierres lisses, des galets. Elle en prit un.

"Il ne manque que l'eau et on se croirait à la plage de Nascarian"

C'était une plage de galets, non de sable. Le sable c'était à Daribad.

"Même... il fallait la Mer là-bas... si bleue..."

Rêveuse. Avant de redescendre sur terre.

"Au moins on est pas tombés sur une mer de lave ou un marais"

La cata...


(Cour-moyen... Pour Arie j,ai pas pu m'empêcher ^^')

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Mar 11 Mar 2008 - 9:58

Arielle eût un sursaut de surprise lorsqu'elle se retrouva sur des galets mouvants, mais sa surprise parût disparaître en même temps que le mouvement des galets.
Elle en ramassa un après un soupir de soulagement.
Néralos, lui, devait toujours avoir des yeux ronds et avait momentanément perdu l'usage de la parole.


-Il ne manque que l'eau et on se croirait à la plage de Nascarian.

Sans vraiment le faire exprès, il shoota dans un cailloux. Un autre ssembla monter à la surface pour combler cette soudaine disparition, alors que la pierre, atterri un peu plus loin, sembla s'enfoncer, pour reformer un désert plat, totalement horizontal, jusqu'où pouvait s'étendre le regard.

La zafara semblait commencer à rêver de Neopia, toute éveillée.


-Même... il fallait la Mer là-bas... si bleue...

Nascarian... Il n'y était allé qu'une fois, et pas pour de la visite des lieux ou pour la beauté du paysage.
Arielle sembla revenir si vite sur terre qu'il manqua de glisser sur un galet
.

-Au moins on est pas tombés sur une mer de lave ou un marais.

Oui, ou des sables mouvants.
Il demanda ;


-... On... Y va ?

Tant que le désert est stable, il pouvait changer n'importe quand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Mar 11 Mar 2008 - 14:25

Un vrai désert de galets. Tout lisse. Comme une route géante. Ça ressemblait aux routes pavées. Tout s'assortissait, il ne manquait pas un galet, tous remplissait l'espace, comme minutieusement placés. Néralos en avait frappé un avec son pied, tout de suite remplacer. Alors peut importe ce qu'on pouvait faire au paysage ici il ne changeait pas tant que le Désert ne le décidait pas? Bizarre comme endroit.

Néralos posa LA question du jour: À savoir est-ce qu'ils partaient tout de suite? Pour éviter justement de tomber sur un décor qui ne serait pas aussi accueillant que celui-ci. Elle eut l'air assez gênée:

"C'est... par où déjà qu'on s'en va?"

Tout ici était pareil. Aucun panneau. Alors comment? On ne voyait pas le Mer et elle ne connaissait pas l,endroit.

"Je sais même plus d'où je viens..."

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Mar 11 Mar 2008 - 21:59

Mais la réponse n'était pas de celles qu'il aurait attendu.

-C'est... par où déjà qu'on s'en va?

Néralos regarda tout autour. Oui, par où aller ?
Mais les réponses d'Arielle le déstabilisa plus que le regard pénétrant qu'elle lui avait infligé.


-Je sais même plus d'où je viens...

Néralos regarda tout autour. Son rocher avait disparu, et lui même n'avait plus de point de repère.
Tout autour d'eux, les cailloux avaient remplacés l'eau. La moindre goutte d'eau avait glissé vers le centre du désert, jusqu'à former une surface plane et régulière. Les pierres avaient éloignés Arielle et Néralos, comme si elle les avaient déplacés volontairement, même si cela était maintenant inutile.
Tout autour d'eux, le désert s'étirait lentement, jusqu'à toucher l'horizon.
Qu'il aurait voulu avoir un point de vue aérien ! Il enviait cet oiseau qui sillonna le ciel, comme s'il savait où aller... Ou le savait-il vraiment ?
Ses rouages cérébraux se mirent en route.
Quelque part valait mieux que nulle-part.
Il se tourna et couru vers Arielle, le doigt figé sur l'oiseau qui planait doucement, en ligne droite.


- Il faut suivre cet oiseau ! s'exclama-t-il, peut-être un peut trop enthousiaste. C'est un oiseau marin, il va vers la mer !

Logique. Mais l'oiseau était une mouette, et jamais il ne les avait autant apprécié que maintenant.
Ils iraient au moins quelque part.
Néralos s'arrêta enfin, le bras toujours tendu vers le ciel.


(le truc du piaf, du jamais fait dans mes rp O_ô)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Mer 12 Mar 2008 - 0:52

Elle ne voyait aucune trace de son passage (Normal le décor avait changé!). Et son sens de l'orientation n'était pas des meilleur en lieu désert de tout indications. Avec des arbres elle aurait bien dit on va à l'Est, l'Île étant à l'Ouest de Nelta. Mais rien, nada. Néralos ne devait pas la trouver d'une grange elle comme ça.

Il lui disait de regarder dans le ciel. Le ciel? Un oiseau! Pas de vie sans eau c'était sûr! Et cet oiseau allait sûrement vers la rive! Les mouettes étaient des oiseaux de mer. Alors ils étaient sauvés!

"On a plus qu'à le suivre!"

Sauf... et ça ne l'effleura même pas, si l'oiseau était en train de s'éloigner de la mer pour trouver un coin tranquille. Auquel cas ils s'enfonceraient davantage. Au pire... Arie n,avait qu'à les ramener par eux-même sur le continent, c'était pas plus difficile, il fallait seulement qu,elle en ait la force pour le garder sur son dos tout en volant. Mais elle préférait espérer un chemin en marchant que ça!

"Et après je me trouve de quoi manger..."

Son estomac venait de grogner audiblement. Quelle meilleure motivation que l'espoir de se remplir la panse sans soucis?

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 13 Mar 2008 - 23:49

- On a plus qu'à le suivre! lança-t-elle.
Oui, et l'oiseau volait lentement... ou plutôt, plus lentement qu'ils ne le faisaient dans ses souvenirs. Pour le rattraper, ça ne sera pas à la marche.
Néralos se tourna vers Arielle. Elle semblait à peu près aussi enthousiaste que lui : sortir du désert changeant avant qu'il ne fasse un nouveau caprice était un désir que tous devaient avoir. Sauf en cas de désir de suicide, songea Néralos.
Arielle interrompu la courte rêverie de Néralos.

-Et après je me trouve de quoi manger...
Il secoua la tête, en signe d'affirmation.
Maintenant qu'elle avait parlé de "manger", le zafara se rappela qu'il avait souvent oublié de prendre la moindre collation, et la faim commença à se faire sentir.
Mais, au fil de la conversation, l'oiseau s'éloignait et disparaissait lentement dans le ciel. La seconde où ils devraient partir se rapprochait, et vite.

-Il faut y aller...
Il faillaient qu'ils s'en aillent.
Néralos commença quelques pas, pour essayer de ne pas perdre la mouette de vue, qui formait maintenant une légère tache blanche et noire qui se détachait du ciel. Il continuait à aller en ligne droite, sans aucun virage, aucun changement sur sa trajectoire.
Il accéléra légèrement le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un affreux suicide
» Sinon c'est du suicide?
» Grave deterioration dans camps: Desesperes pensent au suicide
» Poto kod pou mare gran manjè, pèp la chwazi suicide olie mouri grangou
» People do not die from suicide, they die from sadness ○ Rahel & Ether

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: