AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Sam 12 Avr 2008 - 20:11

Les rêves étaient étranges. Selon l'inconscient de la personne qui s'endort, ils diffèrent totalement. Parfois selon son humeur, sa façon de penser. Ils changent suffisamment pour se faire comprendre un minimum. Comme un cauchemar pour Néralos ne serait peut-être qu'un rêve passablement désagréable ou étrange pour quelqu'un d'autre.
Mais c'était surtout le contenu de son rêve, à Néralos qui était étrange. Pas plus que ceux d'autre, mais étrange tout de même.
Il marchait dans une fontaine. L'eau l'entourait tout autour de lui, sauf dans la fontaine, qui semblait être le seul endroit sec alentour. La statue qui se dressait derrière-lui, dans la fontaine, était celle d'une immense mouette. Il s'assit sur le bord de la fontaine, ses pieds effleurant l'eau, sans que la moindre sensation humide de vienne le déranger. Il se laissa tomber hors de la fontaine et commença une petite marche dans l'eau. Le sol, qu'il commençait à distinguer sous ses miroitements incessants, semblait pavé.
Il continua d'avancer entre les maisons aux portes emmurées et croisa quelques petits lézards qui ressemblaient à s'y méprendre à des dragons miniatures. Un poisson vola prêt de son oreille en le faisant sursauter. Le seul animal qui semblait à peu-près normal à part Néralos était une sorte de raie au dos bleu sombre. Quelques poissons s'envolèrent des toitures et le zafara vit un requin nager droit vers lui...

-Non, tout, sauf un requin, s'écria-t-il.
Il regarda autour de lui. Le premier point rassurant était qu'il ne se trouvait pas au milieu de l'eau. Ensuite, il semblait qu'il n' y ait aucun poisson volant sur les branches, et encore moins de requin.
Il regarda les feuilles qui bougeaient doucement au-dessus d'eux. Oui. Les rêves étaient étranges et même à la limite du ridicules ils arrivaient à l'effrayer.
Il resta pensif.
Il aurait bien aimé pouvoir choisir lui-même le contenu de ses rêves.
N'y tenant plus, Néralos se leva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Dim 13 Avr 2008 - 1:04

Rayroru gardait les yeux ouverts. Il surveillait les alentours. Il savait comment réagir si un ennemi ou une présence inconnue s'approchait. Il donnait à Arielle une part de son énergie, ce qui suffisait à la tirer du sommeil. La Zafara dormait à poings fermés. Rêvant à une vie parallèle. Un peu future. Michë et Keiko jouaient ensembles. C'était plutôt Keiko qui s'amusait. Michë ne faisait que lui obéir. La petite empilait des blocs de bois que son frère lui donnait quand elle le demandait. Warui veillait sur eux, assise dans un fauteuil, épluchant un vieux livre, habillée assez garçonnement pour une femme. Hideki était en entrainement elle lui avait dit. Arie était à ses côtés. Harumi jouait avec des chevaux de bois.

"Keiko laisses-en pour ton frère..."
"Il joue même pas. Il fait que donner"
"Peut-être qu'il voudrait jouer lui aussi"

Michë, comme à son habitude ne disait rien.

"Et ta journée, Slythi?"
"Dans la canicule et le fer. Comme d'habitude..."

Michë allait lui poser une question quand tout devint brouillé, sombre, sans rien autour d'elle. Elle entendait des cris de bébés. Un corps plus loin. Il y avait à nouveau de la lumière. Un bébé. Mais quel bébé? Le son s'estompa et l'image aussi. Quelqu'un qui bougeait. La Zafara Bleue ouvrit un oeil. Néralos.... il avait bougé... La Reine bailla.

"Gué bassé...."

Elle entendit un sifflement venant de plus loin. Un.... elle en avait une phobie.... Arielle se remit très très très vite sur ses pattes, raide comme un piquet mais tremblant comme une feuille un vent.

"........serpent....."

Arie avait la phobie des serpents. Rayoru ne comptait pas... Rayoru c'était un dragon.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 17 Avr 2008 - 18:46

Néralos entendait un sifflement. Il mit un certain temps avant de comprendre qu'il venait d'à côté de lui et encore un peu plus de temps avant de se rendre compte qu'il s'agissait d'un serpent.
Il entendit un gémissement à côté de lui. Arielle. Lui était juste un peu dérangé par la présence du reptile, surtout par le fait qu'il ne voyait pas mais qu'il sentait très bien leur chaleur. Comment on s'en débarrassait, en fait, de ces animaux venimeux ?
Il pouvait ne pas l'être, comme être un de ces reptiles sans dents à la même allure, mais il valait mieux ne pas s'amuser à vérifier.
Néralos se mit lentement debout, pour ne pas énerver le serpent qui semblait le fixer avec intérêt, de ses grands yeux vides. Les gestes brusques ne l'arrangerait pas. Il réfléchit encore un instant, pour savoir s'il y avait d'avantage de chance pour le reptile le morde sans raison ou s'il pouvait librement essayer de le faire fuir.
Il commença à taper du pied.
Les vibrations semblèrent déranger le serpent qui arrêta de siffler pour s'étirer doucement vers les herbes. Il vit ses derniers anneaux disparaître dans la végétation avant de retomber assis.
Il n'était sûr de rien. Le serpent aurait tout aussi bien pu attaqué, énervé, mais finalement, il semblait plutôt craintif. Ça l'avait arrangé. Et, bon, ce n'était qu'un petit serpent. Une couleuvre, peut-être, vu ses yeux plutôt ronds. Rien n'était moins sûr, cependant, il y avait tant d'espèce de serpent que personne ne les retiendrait toute.
Il regarda Arielle. Elle semblait tétanisée par la vue du serpent. Chacun sa phobie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 17 Avr 2008 - 19:11

Arie ne voyait jamais de serpents à Nascarian. Jamais. Soit ils l'évitaient soi elle n'allait jamais dans les bons endroits. Il avait de la chance Néralos, il était resté calme, lui. Même qu'il s'arrangea pour que le reptile parte. Simplement en tapant du pied. Rayoru regardait sa maîtresse. Oui il s'en souvnait de ce fameux jour avec ce serpent rouge vif. Voilà que sa maîtresse se metait en boule, les mains sur le tête, les yeux fermés. Le pseudo-dragon leva les yeux au ciel avant de regarder Néralos. Oui elle était toujours comme ça. Même un minuscule serpent domestique la mettrait dans cet état. Rayoru tapota le nez d'Arie avec sa queue pour lui dire que tout danger était écarté. La Reine ouvrit les eux et regarda autour. Rouge de honte, encore tremblante.

"Il... il.... était... pas... pas rouge?"

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 17 Avr 2008 - 21:30

Néralos la regarda sans comprendre. Elle le pensait rouge ? Pourquoi ?
Il se contenta de répondre, ravalant ses questions mais conservant un regard interrogateur :

-Non... il... il était jaune-brun...
Arielle semblait vraiment effrayée. D'une façon indescriptible.
Il avait du mal à retenir ses questions. Alors décida-t-il de ne plus regarder la reine pour poser trop de ces questions qui pourraient être, par malheur, très indiscrètes.
Mais il restait un peu gêné par ses mots. Un serpent... rouge... C'était peut-être celui qui l'avait rendue si apeurée face à un serpent qui ne semblait nullement agressif, plutôt curieux. Juste venu voir ces nouveaux venus. Il était reparti docilement dans les herbes, sans attaquer, sans siffler, sans mordre.
Lui avait juste légèrement été gêné, mais Arielle aurait pu grimper à l'arbre derrière elle tant elle semblait sous le choc.
Il se leva.

-On devrai commencer à... chercher... non ?
Sa voix ne semblait pas très naturelle. Oh, il s'en voulait, c'est sûr, mais il essaya de rien laisser paraître. Lui-même était assez... agressif lorsqu'il voyait un requin tant il était pris de panique. Ces moments sont difficiles à passer alors par la suite, mais c'était excusable.
Il tendit sa main à Arielle pour l'aider à se relever.
Ne pas la regarder plus longtemps aurait pu paraître impoli. Il ne devait pas montrer qu'il était gêné, mais par sa propre présence, il avait envie de poser beaucoup trop de questions.
Marcher les lui ferait peut-être oublier. Surtout dans un lieu si calme, si apaisant. La rencontre avec le serpent se ferait bien vite oublier. Ou du moins, il l'espérait. Le chant des oiseaux emporteraient peut-être cette mésaventure au grès du vent, là où elle se perdrait avec toutes les autres petites histoire qui peuvent arriver à n'importe qui.
Si lui arrivait à tenir sa langue, tout serait peut-être très vite oublié. Sauf s'ils recroisaient un de ces longs reptiles qui pouvaient-être si dangereux lorsqu'on était imprudents... mais pas plus que les guêpes ou les abeilles. Ils n'attaqueraient que s'ils se sentaient menacés.
Dans le cas contraire, ils les laisseraient passer, ignorant leur présence et restant invisibles dans l'herbe.
Donc, rien de bien terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 17 Avr 2008 - 21:57

Arie se détendit encore plus. Pas rouge. Tant mieux. Eh... pourquoi il était venu les voir? Elle en était sûre il était venu les attaquer et c'est Néralos qui les avait sauvés! Rayroru gifla sa maîtrese du bout de sa queue. Qu'elle n'oublie pas qu'ils étaient liés et qu'ils ressentaient les mêmes choses tous les deux! Tu vas te calmer lui disait-il, tu vas arrêter et tu vas redevenir normale! Même après douze ans elle s'en souvenait toujours. Clair et net. Le bruit du serpen dans le buisson, son sifflement, ses yux jaunes, ses pupilles, sa langue bifide qui lui chatouiller le nez... et ses crocs... eux longs rocs pointus qui s'étaient enfoncé dans son museau. La mollesse de ses membres, le froid, le noir.

Néralos lui posait une question. Arie le regarda. Elle pasa le revers d'une main sur son front.

"La mousse est au nord, la repaire à donc... par là"

Elle pointa le bout de sa queue vers le Nord-Est.

"Sans pause... ça devrait aller vite"

Mais elle restait à l'écart des fourrés et des arbres. Elle avait failli grimper, elle l'aurait fait si le serpent se erait encore plus approché. Le jeune Zafara lui tendait la main. Elle la prit, tremblante. Il évitait de la regarder. Idem pour elle. Elle se sentait... moins que lui, plus base. Elle qui aurait du garder son sang-froid avait fait preuve d'un comportement inapproprié, puéril et dégradant. De quoi lui remonter le moral. Elle se voyait au château, elle voyait tout le monde faire des messes basses, des commentaires dans son dos, des imitations pour faire rire d'elle.

Rayoru siffla, lui demandant e qu,elle avait. Arie ne dit rien. Elle fit juste signe à Néralos de la suivre et signe au serpent doré de les suivre par derrière. Même si le décor était féérique.

*Je suis minable...*

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 17 Avr 2008 - 22:23

Elle avait trouvé le nord. Bon, pour lui, ça ne lui était d'aucune utilité, il aurait été incapable d'aller à la résistance seul. Mais ça le rassurait légèrement.
Une fois Arielle relevée, ils commencèrent à marcher, dans le silence, puisque Néralos n'osait pas parler. Pourquoi ? Le décor, pourtant, ne semblait pas le contraindre au silence.
Mais il préféra se reposer sur ses autres sens, oubliant la parole. Un oiseau vola au-dessus d'eux. Les feuilles étaient légèrement agitées par le vent, transportant les arômes mélangés de quelques unes de ces fleurs merveilleuses aux tons presque trop chatoyant pour un voyant. On distinguait une légère poussière dorée sous la lumière qui passait entre toute ces feuilles et ces branches.
Quelques autres oiseaux sur les ramures entonnaient avec force leur petit chant, comme s'ils voulaient se faire entendre parmi tout les autres.

-Comment... qu... comment ça se passe... au repaire ?
Il se surpris lui-même en disant cela. Jamais il n'aurait su qu'il avait parlé si ses mots n'avaient pas eu un léger écho dans la forêt.
Un oiseau assez grand se posa sur une branche au-dessus de Néralos, lui renversant l'eau d'une pluie passée sur la tête. Une sensation glacé qui le fit sursauter et pousser un petit cris.
Il se retourna et vit l'animal se sauver vers une branche supérieure en lançant un petit cri moqueur.
Il s'ébroua pour chasser cette eau glacée qui l'avait mouillé jusque dans le dos. Finalement, il n'aimait plus tant que ça les oiseaux, mouette ou pas.
Ils avaient le crâne vide ou quoi, pour venir l'arroser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Jeu 17 Avr 2008 - 22:36

Elle croyait surtout aller dans la bonne direction. Elle ne sortait quasiment jamais. Elle était sortie pour le combat à Swilara, pour aller sauvr Néralos. À part ça, jamais. Elle se contentait de rester dans le coin qui leur avait été attribué. Avec les autres Zafaras, surtout dans ses appartements. Elle ne quittait jamais ce coin, les autres non plus. Il leur faudrait du temps pour s'habituer. Ils n'avaient jamais cotôyé d'autres races. Arie se tourna vers Néralos.

"Ils te prennent à part et te posent des question. Si ils jugent que tu n'es pas un danger ils peuvent te garder. C'est pour des combattants, mais je ne crois pas qu'ils te mettraient dehors. Pas un enfant"

Neutre, claire, pas trop dans la rêverie. Ça inquiétait Rayoru de la voir se fermer comme ça. Le serpent surauta au cri de Néralos. La Reine s'arrêta tout simplement de marcher. Un oiseau émettait un drôle de cri. Néralos se secouait. Il se maudissait même d'avoir réagi ainsi, à ses yeux. Arie déchira un bout de sa robe et frotta le dos e Néralos pour bien enlever l'eau qui serait restée.

"Il a du pleuvoir récemment..."

Les goutes qui tomnt, froides. Ça faisait déjà cinq mois, six moi, qu'elle était au repaire. Se serait bien de la revoir la pluie de temps en temps.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Ven 18 Avr 2008 - 15:27

(on commence à tourner en rond)

Néralos réfléchit. S'ils ne faisaient que poser des questions, ça pouvait aller. Il pouvait répondre. Mais il n'était pas d'accord sur le fait qu'ils ne renverraient pas un enfant. À moins de faire preuve d'une grande bêtise. Les enfants, ils pouvaient être utilisés. Comme des espions. Ils n'attirent pas spécialement l'attention. Enfin, bien moins qu'un guerrier bien armé prêt à se défendre.
Il n'était pas spécialement doué en combat, mais il pouvait servir pour d'autres tâches. D'ailleurs, en bataille, il risquait d'avantage d'être un handicap que de servir à un quelconque assaut. Même s'il ne désertait pas.
Jamais il ne comprendrait le maniement d'une lame.
Mais il était sûr qu'il serait plus à sa place à la résistance qu'aux côtés de cette Axias qu'il ne connaissait pas.


(bouh... ça se rétréci à vue d'œil...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Ven 18 Avr 2008 - 15:39

"Dès qu'ils tentent de te faire quoi que se soit... dis-le moi. Je ne les laisserait pas faire. On a un endroit rien que pour nous dans le repaire. J'ai de la place pour toi si tu veux venir chez moi. Les frères et soeur d'Axie y sont, tu aurais des enfants avec qui jouer pour ne pas t'ennuyer"

Elle espérait qu'il ne soit pas trop pris au dépourvu, trop dépaysé. Ils ne serviraient pas de lui. Pas tant qu'il ne dirait pas ce qu'il voudrait faire. Arie prit bien le temps de le sécher avant de mettre mon bras sutour de lui.

"Tu auras ma protection. À chaque instant"

Rayoru, lassé de ramper par lui-même, retourna sur les épaules de sa maîtresse. Il siffla à plusieurs reprises.

"C'est une des entrées... on devrait entrer sans problème"

Elle espérait... déjà elle était passé en coup de vent pour sortir. Enfin de retour à la maison. Enfin un vrai lit et une bonne assiette!

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Ven 18 Avr 2008 - 16:14

-Dès qu'ils tentent de te faire quoi que se soit... dis-le moi. Je ne les laisserait pas faire. On a un endroit rien que pour nous dans le repaire. J'ai de la place pour toi si tu veux venir chez moi. Les frères et soeur d'Axie y sont, tu aurais des enfants avec qui jouer pour ne pas t'ennuyer.
Il en avait déjà croisé quelques uns. Mais disons que leur réaction l'inquiétait plus que celle d'Arielle. Un peu gêné, il continua d'avancer, mais plus lentement. De toute façon, il pensait que s'ils l'éviteraient un peu, il l'aurait tout de même mérité. Ou plutôt une bonne paire de baffe pour le ramener sur terre.
Pourquoi était-il si inquiet ? Ils arriveraient bientôt et tout serai fini. Il pourrait finir par ne plus penser à ses gaffes, mais aux efforts qu'il essayait de fournir pour les réparer.
C'était déjà un minimum qui lui serait utile.
Il était épuisé. Ça ne lui serait d'aucun secours s'il commençait à culpabilisé. Ce n'était pas lui qui avait fait ce qu'est Axias maintenant ou qui avait débuté la Guerre. C'était un mauvais moment à passer, rien de plus, et tout serai oublié.
Il commençait à se rassurer lui-même. Il n'était pas mauvais. Ils le laisseraient entrer au repaire. Ce n'est pas pour ses quelques bourdes qu'ils allaient essayer de le tuer. Beaucoup avaient fait pire, mais avaient pu entrer au repaire en tant que combattant.

-Tu auras ma protection. À chaque instant.
Il ne dit pas que ce serait inutile. Au contraire. Il serait peut-être vu comme traître. Pas obligatoirement pour les gens du repaire. Justement. Mais il recommençait à se plonger dans sa nouvelle crainte de l'extérieur.
Il devrait être plus confiant. Moins craintif. Même si dans ce temps de "paix", le mal guettait tout le monde, prêt à bondir.
Ils s'arrêtèrent.
Néralos se demanda ce qu'il se passait, mais Arielle répondit à sa question muette.

-C'est une des entrées... on devrait entrer sans problème.
Ils pourraient enfin arrêter de courir partout. Et lui pourrait enfin se reposer. On réfléchit mieux une fois bien calme. Et il aurait plus facile à tout mettre au clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Ven 18 Avr 2008 - 16:29

Axie avait souvent critiqué sa cadette en se mettant en valeur avec Néralos, ce qui avait accru leur rivalité. Azera disant parfois que Néralos devrait faire gaffe à prendre un bain mais ses insultes étaient moins percutantes. La princesse les regardait quand ils étaient ensembles avec une intense jalousie. Est-ce que sa fille réagirait brutalement quand il débarqurait chez eux? Chris n'avait pas de raison, Caleb non plus.

Elle sentait de l'aura du Zafara qu'il était... triste. Ou renfermé. Il se poait des questions auxquelles il culpabilisait. Elle le fixait.

"Qu'es-ce que tu as fat qui vaile la peine d'être puni? Tu as juste suivie Axias. Ce n'est pas un crime. Il y a dans le repaire des gens pires que ça"

Elle mit un genou à terre pour le serrer contre elle, tenter de le rassurer, de lui enlever toutes ces idées de la tête. Ces idées qui ne l'aiderait pas.

"Viens. Tout se passera bien, je te le promets"

Elle pri la main de l'adolescent pour le faire avancer.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Ven 18 Avr 2008 - 17:12

Arielle avait dû remarquer qu'il traînait. Elle s'était arrêté et le regardait avec presque un air réprobateur.
-Qu'est-ce que tu as fat qui vaille la peine d'être puni ? Tu as juste suivie Axias. Ce n'est pas un crime. Il y a dans le repaire des gens pires que ça.
Ah... C'était ça... Oui, il avait fini par ce faire au fait qu'il devait en avoir des bien pires là-bas. Mais il restait assez perdu. Il n'avait rien de vraiment mal jusque là. Ni meurtres, ni mensonges, ni rien. Il s'était contenté de dire qu'il la suivrait, mais il n'en avait rien résulté. Il n'avait pas fait de mauvais actes. Il était resté en retrait pendant tout ce temps et avait espéré ne rien faire d'autre de répréhensible.
Il était resté lui-même.
Quelqu'un qui ne pouvait supporter l'idée du Mal ou d'en être.
C'était étrange, mais ça le rassurait tout en l'embrouillant un peu plus. Il s'emmêlait les pinceaux et ça l'aidait à se savoir innocent.
L'autre zafara le sera contre elle, un genoux en terre dans une étreinte rassurante, qui lui assurait d'être crû au moins par une personne. Deux, puisqu'il se comptait lui-même. Au moins, il se croyait lui-même, ça aidait.
Mais il avait oublié la moitié de ce qu'il pensait avant. Il savait juste qu'il n'y était pour rien dans cette histoire.
Qu'importe ce qu'il adviendrait après ça.
Ce n'était pas de sa faute.
Arielle se releva et pris la main de Néralos pour qu'il suive, ce qu'il fit docilement.

-Viens. Tout se passera bien, je te le promets.
Il continua d'avancer. Même si personne n'avait le pouvoir de faire telle affirmation tout en y étant vraiment sûr, car jamais personne ne pouvait le savoir, ça le détendait légèrement. Il dit d'ailleurs, légèrement souriant ;
-Je le pense...
Mais il l'espérait, plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Ven 18 Avr 2008 - 17:21

Dès qu'ils furent à proximié de la grotte, la Reine regarda autour d'elle en sondant les environs. Personne ne devait savoir ce qu'il y avait ici. Elle sentait les arbres le sol, des oiseaux solitaires. Mais rien de bien dangereux. Ça ne la rassurait pas vraiment. Le calme avant la tempête. C'était ce que ses parents avaient toujours dit.

"On y va"

Le barrière était un peu relâché. Peut-être le chagment de tour de garde. Elle se dépécha de le faire entrer en vitesse en le prenant dans ses bras malgré son ventre rond. Elle commença à marcher plus silencieusement. Dresla avait bien fait de penser aux coussinets sous leurs pieds.

"Eh là!"

Arie s'immobilisa avant de tourner très lentement la tête.

"O... "oui?"
"Vous faites quoi?"

Arie jeta un coup d'oeil à Néralos. Une excuse, une excuse....

"Moi et mon fils sommes allés prendre de l'air"
"Pourquoi vous aviez couru et pourqoi je l,ai pas vu sortir?"

Ouch...

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Sam 19 Avr 2008 - 15:24

Le calme ici semblait maintenant étouffant comparé au chant calme des oiseaux qui se faisait entendre voilà quelques minutes seulement. Cette atmosphère épaisse s'était faite progressivement, mais Néralos commençait à en ressentir les effets peu agréables.
Arielle vérifia les environs.

-On y va.
Et, sans prévenir, elle souleva Néralos pour l'entraîner avec elle. Tant et si bien que, lorsqu'elle freina brusquement, il faillit tomber. Cette fois, elle avançait silencieusement et avec précaution. Tout semblait aller pour le mieux, mais quelque chose le contredisait...
-Eh là !
Néralos blêmi. Arielle, immobile comme une statue, tourna lentement la tête. Bien évidemment, elle avait essayé de les faire discrets, mais visiblement, quelqu'un les avait remarquer... et leur attitude ne faisait pas très innocente.
Bégayant, Arielle répondit :

-O... oui ?
Lui n'arrivait plus à rien dire. Il aurait voulu disparaître.
-Vous faites quoi ?
Arielle jeta un coup d'œil au zafara vert. Elle semblait réfléchir. Qu'est-ce qu'elle allait dire ?
-Moi et mon fils sommes allés prendre de l'air...
Mais le garde la coupa avant même la fin de sa phrase.
-Pourquoi vous aviez couru et pourquoi je l'ai pas vu sortir ?
Il montrait Néralos du doigt. Allez... Un petit mensonge...
Il regarda Arielle en fronçant les sourcils puis se dégagea de ses bras.

-Maman, lança-t-il, je ne suis plus un enfant, j'ai le droit de sortir !
Néralos croisa les bras avec l'air las.
-J'en ai marre de rester enfermé.
Il asséna un coup de pied à un cailloux qui traînait par là et alla s'appuyer contre un tronc d'arbre, boudeur.
Tant qu'Arielle arrivait à continuer sur ce scénario, ça irait. Une fugue ou n'importe qu'elle autre idée qui puisse y faire référence. Pour l'instant, il continuait sur sa propre lancée, son propre mensonge. Au moins n'avait-il pas demandé pourquoi Arielle le faisait passer pour son fils.
Il regarda les deux adultes, l'air un peu honteux. D'une voix blanche, il dit ;

-Désolé d'être parti durant la nuit...
Puis, faisant semblant de croiser les doigts dans son dos, il continua ;
-Je ne le referais plus.
Il attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Sam 19 Avr 2008 - 15:54

Elle qui croyait l'entrée déserte. Mais le tour c'était pas avant cinq minutes. Ou c'était il y a cinq minutes, elle n'aurait peut-être pas du dormir ils seraient arrivés plus tôt et n'auraient pas eu ce problème. Ele se maudissait là. Le garde les suspectait. Et Arie n'était pas douée pour mentir, elle le pouvait mais les signes la trompait. Elle gardait Néralos dans ses bras, il était lourd oui! Ses bras le lâcheraient bientôt. Non. Le garde était vraiment suspiscieux. Est-ce que le mensonge allait tenir? Elle allait répondre au garde mais Néralos se défit de son étreinte. Elle le regarda surprise. Maintenant mentir à deux. Trouver une réponse...

Le Zafara Vert poursuivait son discours, sa pensée. Merci Néralos d'avoir trouvé cette idée! Le garde le regardait, pas très sûr de vouloir le croire. Arie resta immobile, cherchant un bon alibi...

"Désolée... c'est qu'il... fugue assez souvent..."

Le garde la fixa.

"C'est un jeune garçon épris de liberté... il n'aime pas être entre quatre murs"

Faites qu'il gobe le mensonge... faîtes qu'il gobe le mensonge. Néralos s'excusait en prenant un petit air triste, pour en rajouter à la scène.

"Vous voyez il est désolé..."

Le garde soupira.

"Et vos vêtements c'est arrivé en marchant?"

Arie prit un air offensé cette fois.

"Sachez qu'une mère qui s'apperçoit de l'absence de son fils fait tout pour le retrouver!"
"C'est bon c'est bon rentrez!"

Il devait en avoir assez. Arie alla auprès de Néralos, sa main dans son dos pour l'inciter à rentrer.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Sam 19 Avr 2008 - 16:36

Il prit un petit air assez content qu'il faisait semblant d'étouffer. Faire croire à une énième fugue qu'il n'avait pas fait. Bien. Au moins, le garde ne semblait pas vouloir en rajouter, peut-être parce qu'il commençait à trouver le temps long. Mais plus la discussion avançait, mieux ils s'en tiraient. Du moment qu'il n'y avait personne qui pouvait démentir cette histoire qui arrivait, ça allait.
Le garde leur lança un regard étrange.

-Et vos vêtements c'est arrivé en marchant ?
Et comme argument définitif, Arielle le regarda, un peu exaspérée comme si la réponse était d'une évidence logique.
-Sachez qu'une mère qui s'aperçoit de l'absence de son fils fait tout pour le retrouver !
Pour compléter encore un peu ses mots, Néralos leva les yeux au ciel.
Le garde en avait vraiment assez, à présent, s'en était bien visible.

-C'est bon, c'est bon, rentrez !
Voilà, c'était fait, ils pouvaient entrer.
Arielle vint prêt de Néralos et le poussa un peu pour avancer. Et ils continuèrent leur marche. Même si mentir aurait dû gêner Néralos, il était plutôt content de lui. Ah, mais il devait rester calme. Le garde devait encore les observer. Bon, rester placide.
Le pire était encore à venir. Enfin, d'après lui. Rester patient.
Il pressa légèrement le pas. De toute façon, il n'échapperait à rien. Ni aux questions ni aux remarques. Et ça ne serait pas si grave. Il ne risquait pas grand chose, voir rien du tout.
Une appréhension passagère.
Mais passagère seulement. Elle fut bien vite effacée. Ils continuèrent d'avancer. Il ne devait pas s'inquiéter. Tout irait bien mieux après ça. Juste un interrogatoire qui ne durerait pas éternellement et qui ne lui serait pas défavorable pour entrer.
Il devait arrêter d'y penser. Il recommençait à s'inquiéter.
Voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Sam 19 Avr 2008 - 17:26

Leur petit manège avait marché. Il les avait cru. Il ne croiraient pas n'importe qui mais là la chance avait bien joué en leur faveur. Mais en même temps... les gardes étaient-ils tous si crédules? Elle espérait que non. Elle demanderait à un de ses gardes s'il voulait aider. Ils n'auraient pas eu ce problème. Ils seraient passer automatiquement. Mais le garde avait le droit de se méfier. En ces temps de guerre... on est jamais trop prudents. Maintenant qu'ils ne voyaient plus le garde ça allait. Elle pouvait ramener son bras contre elle. Et regarder de gauche à droite sans cesse.

Il était encore nerveux, ça se voyait. Il devait redouter l'interrogatoire. Un moment désagréable oui. Elle y avait eu droit aussi. Et avait préféré oublier. C'était vraiment angoissant. On vous observe, on vous scrute... vous seriez pas nerveux. Arie avait serré les poings en tentant de détendre. Puis on l'avait acceptée avec les autres. S'il rescensait les rebelles se serait dur de faire croire qu'il avait déjà passé l'interrogatoire. C'était toujours quelque chose a essayer. Sinon elle s'embourberait, sans plus.

"Je suis passée par..."

Ils étaient devant divers tunnels. Arie plissa les yeux, se concentrant.

"Là"

Un tunelle légèrement décalé à droite. Elle sentait son aura qui y était. Floue. Depuis un moment elle était sortie, la trace s'estompait. Il restait encore quelques croisements avant d'arriver. Une ombre derrière eux. Un humain. Arielle se retourna, se mettant devant Néralos.

"Vous a-t-on déjà dit que les nouveaux arrivants doivent se soumettre à des questions?"

Le regard qu'il jetait n'était pas très amical.

"Oui je sais"
"Alors que faisiez-vous avec cet enfant?"
"Je le ramenais, chez moi, en sécurité"

Mentir à un assassin? Non! Ces types c'était l'élite des rebelles.

"Je dois l'emmener pour un interrogatoire"

Arie tiqua un peu.

"Un enfant?"
"Ou un espion, une taupe..."

L'humain prit Néralos par le bras, pas très doux pour l'emmener. Arie regarda Rayoru qui descendit pour aller s'enrouler autour du cou de Néralos pendant que sa maîtresse les suivait pour être sûr qu'il n'arrive rien de mal au pêcheur. Sinon...

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Dim 20 Avr 2008 - 15:32

Arielle hésita un instant sur la direction à prendre. Puis elle montra une galerie sur sa droite. La direction à prendre.
Mais Arielle sembla soudain inquiétée. Elle se mit devant Néralos, entre lui et un humain. Voilà pourquoi le garde n'avait pas tellement insisté.
Le regard qu'il lançait aux zafaras mis Néralos mal à l'aise. Ah, il semblait savoir que lui n'était pas le fils d'Arielle.

-Vous a-t-on déjà dit que les nouveaux arrivants doivent se soumettre à des questions ?
Néralos baissa les yeux au sol. Ça commençait mal. Arielle répondit lentement :
-Oui je sais.
-Alors que faisiez-vous avec cet enfant ?
Le zafara vert aurait pût être aussi blanc qu'un linge. Mais il n'arrivait plus à exprimer la moindre émotion. Il était tétanisé.
-Je le ramenais, chez moi, en sécurité, répondit Arielle.
Non. L'humain n'en démordrait pas aussi facilement que le garde.
Et ce que Néralos semblait avoir tellement redouté se passa.

-Je dois l'emmener pour un interrogatoire.
Ça y est, c'était dit. Il irait finalement se faire interroger plus tôt que prévu. Même s'il avait essayé de s'y préparer, son malaise s'intensifia.
-Un enfant ?
Arielle ne semblait pas apprécier cette décision. Mais l'humain semblait penser comme l'avait fait Néralos quelques instants auparavant.
-Ou un espion, une taupe...
Et même si Néralos était d'accord avec la façon de penser de l'humain, il n'en était pas moins effrayé. L'humain prit assez violemment le bras de Néralos et l'entraîna avec lui. On aurait pût dire traîner, car Néralos restait pétrifié. Incapable de réagir. Il senti comme un serpent monter jusqu'à son cou pour s'y enrouler. Rayoru.
Légèrement rassuré, il avançait un peu plus consciemment. Même s'il était toujours d'avantage tiré par l'humain car il n'avait pas du tout le même rythme de marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Dim 20 Avr 2008 - 16:56

Arie n'aimait pas quand elle voyait une personne qu'elle jugeait innocente se faire prendre comme ça. Surtout un enfant. Ce type ne devait en avoir ou les aimer sinon il serait plus doux. Elle aurait du l'emmener, il serait pas figé de peur et l'assassin le secouerait pas pour le réveiller non plus. Les hommes. Ils n'ont vraiment aucune délicatesse. Rayoru se retourna pour la fixer. Elle lui fit signe de rester avec le pêcheur et d'empêcher tout tentative pour le blesser. Si l'assassin venait à tenter de blesser Néralos, le serpent avait le droit d'agir à sa guise.

La Zafara Bleue les regarda entrer dans une pièce. Le pauvre était tant sur les nerfs ça pourrait le compromettre.

(*Néra* La moindre tentative contre toi... je défonce la porte et je te ramène à la maison)

Ils devaient commencer à le savoir que pour elle un enfant c'est innocent et surtout plus important que sa vie. Il ne ferait pas de mal à Néralos elle s'en assurerait. Rayoru se fit silence et immobile pendant que l'assassin entrait dans une pièce, Arie s'adossa au mur, se concentrant sur son serpent pour tout entendre. C'était à Néralos de jouer ce coup-ci.

*S'il te plaît... sois fort... même quelques secondes... oublies pas que je suis derrière toi... c'est une promesse... et je ne reviens jamais sur ma parole...*


(Je sais ce post est ***)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 21 Avr 2008 - 18:33

Il devait-être au bord de l'évanouissement. On l'avait traîné dans une pièce, pas très grande. Elle ne devait servir que pour les interrogatoires, visiblement.
Lorsqu'on le força à s'assoir, il ne fallut pas le lui répéter, il se serait écroulé. Une voix s'était fait alors entendre, mais visiblement seul lui avait pût percevoir.

«La moindre tentative contre toi... je défonce la porte et je te ramène à la maison.»
Ça devait être Arielle. Mais même si elle lui disait ça, même si elle le faisait, il ne se ferait pas recevoir avec des fleurs.
S'il n'était pas très à l'aise avant même le début des questions, plus l'interrogatoire avançait, plus il avait l'impression que tout ce qu'il y avait autour de lui tournait. Il devait même glisser légèrement de sa chaise par moments.
Néralos avait perdu l'impression de répondre aux questions, mais celle de s'enfoncer dans le sol l'avait bien remplacée. Il croyait tomber. Il devait essayer de rester calme. Au moins de ne pas s'écraser par terre. C'était bien plus difficile rien qu'à envisager ici, maintenant, dans cette salle.
Le cœur serré, des nœuds à l'estomac... Il commençait à étouffer. C'en était insupportable. Combien de temps s'était-il écoulé ? Des heures et des heures, lui semblait-il. Il avait vu le soleil décliner doucement sur l'Île Temporelle... maintenant, il devait faire nuit noire. Mais il n'y avait aucune fenêtre, rien pour l'informer.
Sa mâchoire était douloureuse et il mit un certain temps avant de se rendre compte qu'il avait les dents serrées. Arrêter ne lui provoqua qu'une sensation de nausée et il préféra garder les dents serrées.
Il devait trembler, mais il pensait qu'il régnait dans la pièce une chaleur étouffante. Ou bien l'air devenait irrespirable.
Et au moment où il avait l'impression de réellement tomber de sa chaise, il y eût un grand silence. Il ne savait pas si il était toujours le centre d'intérêt, mais la pression semblait s'être légèrement lâchée. Le zafara entama un léger mouvement, comme pour se lever de sa chaise, mais l'homme ne le regardait même plus.
Cette fois, il se leva véritablement et s'approcha de la porte. Comme on ne le rappela pas, il sorti de la pièce.
Même si cela semblait fini, il ne se sentait toujours pas bien. Ni calme. Il avançait maladroitement dans le couloir et ne savait absolument plus par où il était passé. Son sens de l'orientation était aussi usé que s'il était resté plusieurs jours dans la salle.
Maintenant, il trouvait que la température était étonnamment fraîche. Ça restait une impression mais une impression qui déstabilisait Néralos.
Il inspira profondément à plusieurs reprises.
Néralos s'arrêta pour ne pas se perdre dans le repaire plus qu'il pensait l'avoir déjà fait. Il tremblait bien visiblement, à présent. Ce ne fût qu'au bout d'un long moment qu'il se rappela que Rayoru était toujours autour de son cou. Il l'avait tout à fait oublié.


(c'est pas mieux =D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 21 Avr 2008 - 19:09

Arielle mit sa tête contre le mur de pierre. Attendant. Attendant le moindre signe, le moindre bruit suspect.Pour entrer et tenir l'humain à bout de bras, le soulevant du sol, avec sa queue. Juste assez pour craquer quelques os comme elle adorait le faire. Rien que d'y penser... ça lui rappellait son adolescence. Quand elle chassait. Elle avait eu une période où elle refusait toute règle et toute contrainte. Elle allait dehors assez souvent pendant des jours entiers. Ignorant sa nature de Déesse elle chassait pour se nourrir.

Elle chassait les lapins surtout. Les animaux de patûrages. Les plus grands elle leur sautait dessus ou dessous pour les mordre à la gorge. Les plus petits elle les enserrait avec sa queue pour leur broyer les os. Il ne lui restait qu'à les arrager. Et sa passe ou elle avait passé deux mois dans les bois. Les gardes l,avaient retrouvée complètement méconnaissable. Ils avaient du lui tendre un jambon sous le nez pour l'attraper.

La Zafara secoua la tête. Néralos? Elle regarda de tous les côtés. La porte avait fait un bruit. Rien, juste l'humain. Où était-il? Il avait... il était parti sans même qu,elle le voie! Il se perdrait à coup sûr! Même elle devait se fier à son aura pour retrouver son chemin. Elle se concentra. Une piste faible. En plus le pauvre était terrifié on dirait. Elle suivit la trace qui lui apparaissait comme une trainée brillante.

Rayoru frotta sa tête contre le menton de Néralos. Même l'humain ne l'avait pas remarqué. Il devait penser qu'il était un simple bijou et pas un animal magique.

"Tu veux te perdre?"

Le serpent siffla.

"C'est un vrai labyrinthe... même moi je connais pas tous les tunells... au moins... il t'a laissé sortir?"

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 21 Avr 2008 - 20:03

Ah. Finalement, il était bien perdu, pour ne pas dire totalement. Il tourna la tête à sa droite, puis à sa gauche. Mais ce geste n'avait aucun intérêt, il était dans un cul-de-sac. Il avait eu raison de s'arrêter juste par caprice, ou bien il ne se serait même pas rendu compte d'avoir heurté un mur.
Il fixait le mur devant lui comme s'il venait de le voir. Ce qui devait-être le cas. Néralos se retourna, n'ayant plus trop le choix pour retrouver son chemin. Mais aucun autre chemin ne semblait plus se montrer, fort heureusement car il était bien bien capable de se perdre un peu plus. Arrivé à un embranchement, il ne bougea plus.
Lequel ? Par où était-il passé ?
Il valait mieux rester là. S'il se trompait de chemin et qu'Arielle arrivait à voir les auras, il ne fallait pas trop compter sur ce pouvoir si son passage était si récent et dans deux directions à la fois. Donc, il devait rester immobile. Il avait encore largement assez de bon sens pour le savoir. Même s'il était à moitié sonné par l'interrogatoire.
Il senti le petit serpent doré frotter sa tête contre son menton. Au moins, il était toujours là, lui. Pas comme ce pauvre zafara qui avait trouvé le moyen de se perdre sur un trajet si court.
Des bruits de pas résonnèrent alors, plutôt étouffés, dans les tunnels. Parmi tout ceux devant lui, Néralos aurait été incapable de savoir d'où ils venaient.

-Tu veux te perdre ?
Il eût un sursaut et Arielle sortit de l'un des tunnels.
Néralos eût un petit sourire honteux avant de regarder le sol.

-Je me suis trompé de route, dit-il d'une si petite voix qui ressemblait d'avantage à un gémissement qu'à de vrais mots.
Il entendit un petit sifflement. Rien de ce qu'il faisait ne l'arrangeait. Au moins n'était-il pas au fond d'une rivière ou enterré sous des pierres.

-C'est un vrai labyrinthe... même moi je connais pas tous les tunnels... au moins... il t'a laissé sortir ?
Il fit un petit mouvement affirmatif de la tête, mais il semblait déjà avoir perdu les quelques couleurs qu'il avait récupéré en cour de marche.
La moindre allusion à cet interrogatoire le mettait dans un état indescriptible. Il avait surtout envie de s'assoir pour respirer calmement et ne pas s'écrouler lamentablement au sol. Prendre un verre d'eau. Là, il semblerait pas durer bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 27
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 21 Avr 2008 - 20:35

"Bon.... je suis arrivée par là... j'ai tourné à gauche... gauche droite... tout droit... et..."

Rayoru donna un petit coup à Néra.

"Je vais suivre mon aura plutôt. Une fois qu'on sera à l'endroit où on nous a placé se sera facile de retrouver le chemin. Je viens jamais ici... alors... si nous on est ici..."

Elle regarda les murs et les objets dessus pour tenter de se souvenir.

"La peinture du pot de roses est celle près de l'entrée... si on continue par la droite... on devrait croiser une bougie avec un socle doré, couvert de gravures..... la bougie près de chez Eki... donc en partant de chez Eki on tourne deux fois à droite!"

Elle avait un regard triomphant. Le chemin était tout trouvé! Elle prit Néralos par les épaules, tout doucement.

"Les enfants seront contents de te voir, surtout les plus jeunes. Les jumeaux aiment bien la compagnie. Surtout Keiko. Mais fais attention à tes oreilles ou ta queue. Elle aime bien baver dessus. Son frère est plus calme""

Elle l'emmena dans les couloirs. La mémoire visuelle était meilleure chez elle que la mémoire des sons. Le tableau du pot de roses fut passé, elle vit la bougie après quelques minutes.

"Juste là c'est ami qui vit ici"

Elle lui désigna la porte d'Eki. Elle leur fit prendre deux fois un couloir à droite pour arriver dans une rangée de portes. Elle les arrêta devant une porter brune avec un insigne doré, étoilé.

"Arrivés"

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 24
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Suicide   Lun 21 Avr 2008 - 21:29

Néralos regarda Rayoru qui lui avait donné un léger coup.
Arielle hésitait beaucoup sur le chemin à prendre, d'après sa réflexion à voix haute.

-Je vais suivre mon aura plutôt. Une fois qu'on sera à l'endroit où on nous a placé se sera facile de retrouver le chemin. Je viens jamais ici... alors... si nous on est ici...
Elle essayait de se souvenir de quelque chose. Peut-être des repères qu'elle s'était fait ici. Et ça avait dû fonctionner.
-La peinture du pot de roses est celle près de l'entrée... si on continue par la droite... on devrait croiser une bougie avec un socle doré, couvert de gravures..... la bougie près de chez Eki... donc en partant de chez Eki on tourne deux fois à droite !
Elle avait l'air d'avoir remporté un duel à la fin de sa réflexion.
Elle prit le zafara vert par les épaules et l'emmena dans les couloirs. Ça aiderait, de connaître la route. Au moins pourrait-il se calmer un peu une fois à l'intérieur.

-Les enfants seront contents de te voir, dit-elle, souriante, surtout les plus jeunes. Les jumeaux aiment bien la compagnie. Surtout Keiko. Mais fais attention à tes oreilles ou ta queue. Elle aime bien baver dessus. Son frère est plus calme.
Il lui faudrait déjà savoir qui était Keiko pour éviter de se faire baver dessus alors, mais il y aurait d'autres enfants, visiblement.
Ils passèrent le tableau et la bougie dont Arielle avait parlé en réfléchissant. Elle ralenti le pas devant une porte et le renseigna ;

-Juste là c'est ami qui vit ici.
Ça devait être celui qu'elle avait appelé Eki, quelques instants auparavant. Mais ce devait être un surnom.
Et comme dans ce qu'elle avait dit lors de ses réflexions, ils tournèrent deux fois à droite. Maintenant, ils étaient face à une longue série de portes. L'une d'elle devait être celle dont il franchirait le seuil.
Et sur un joyeux "Arrivés !" de la part d'Arielle, ils s'arrêtèrent devant une porte brune. Un petit symbole doré y était accroché. Ce devait être une étoile, Néralos n'y avait pas vraiment fait attention
Arrivés. Oui, ils étaient arrivés. Voilà, fini.
Quoi que... il n'en savait rien. Il avait dû recommencer à pâlir. Et il se sentait plutôt mal. Il eût un petit tremblement, puis plus rien. «Ca y est... Il va falloir avancer et ne pas rester planté sur le seuil, Néralos !» S'il commençait à se le dire maintenant, peut-être qu'il arriverait à avancer à l'intérieur de quelques pas. Un pied devant l'autre, il devait s'en rappeler, au cas où il oublierai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un affreux suicide
» Sinon c'est du suicide?
» Grave deterioration dans camps: Desesperes pensent au suicide
» Poto kod pou mare gran manjè, pèp la chwazi suicide olie mouri grangou
» People do not die from suicide, they die from sadness ○ Rahel & Ether

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: