AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une fillette perdue

Aller en bas 
AuteurMessage
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Une fillette perdue   Jeu 13 Mar 2008 - 23:11

C'était une belle journée pour une saison hivernale. La forêt était si éclairée par les rayons sur soleil et les licornes gambadaient avec gaieté. Drako, une fillette presque normale, errait à Nelta. La Forêt de la Licorne était un endroit protégé par la puissante magie de ces chevaux fantastiques. La fillette admirait les chutes d'eau, eau qui était si pure. Tout était si cristallin dans cette forêt.

Drako avait peur d'être retrouvée. Car il y avait moins d'une heure, elle était dans la cité de Volky. Un grand marché avait eu lieu et comme la fillette mourait de faim, elle en avait profité pour voler des fruits. Mais seulement, le marchand l'avait aperçue. Des hommes avaient voulu l'attraper, mais la gamine avait assez de force pour courir. Elle était assez rapide pour semer les hommes et elle s'était réfugiée dans la Forêt de la Licorne, qui n'était pas loin de Volky.

Drako voulut dévorer les fruits qu'elle avait volé mais elle avait peur que quelqu'un vienne. Elle grimpa dans l'un des grands châtaigniers et croqua dans l'une des trois pommes. Elle avait aussi deux oranges et quelques fraises venant des pays lointain de Swilyara. Swilyara... Un continent libre où on n'avait pas à payer pour se nourrir. C'était une terre où la majorité des animaux y vivaient. Accepteront-ils une fillette menteuse et voleuse ?

Drako alla sur une branche assez petite et peut-être assez efficace pour soutenir son poids. Elle voulait juste observer l'horizon. Dans cette forêt, il n'y avait que des licornes et des animaux tels que des lapins, des biches et des écureuils. Elle aperçut même un phénix qui errait dans le ciel si clair. Soudain, la branche se craqua et la fillette tomba. Elle percuta quelque chose... enfin, plutôt quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Sam 15 Mar 2008 - 0:40

Nolshira s'était réveillé plus tôt que tous les autres.
Elle était sortie, sans réveiller personne, fascinée par l'extérieur. Tout ce qu'elle pouvait y découvrir, elle, petite zafara au poil sombre. Elle avait regardé la neige, les dunes et le ciel étoilé la veille. Mais une fois dehors, après avoir fait quelques durs efforts pour ouvrir les portes, tout lui semblait encore plus magnifique. Le ciel n'était plus une sorte de semblable de pelage, mais bleu, avec de belles et longues tâches blanches. Elles semblaient si douces... Comme la neige qui l'entourait encore par endroit. Sa mère, savait-elle qu'elle était là, à l'attendre ?
Elle couru, appréciant goulument le son de ses pas, la fraicheur du temps. Comme une douceur d'été qui l'entourait. Tout était plus sombre, sans la belle neige qui n'avait cessé de l'accompagner. Comme une amie précieuse.
Elle lui manquerait, mais le sol, découvert par endroit, lui montrait quelques unes des beautés futurs du printemps. De petites pousses vertes et belles.
Elle retourna, au pas de course, dans la forêt qui l'avait accueilli ici.
Il était plus difficile de courir sans neige car elle avait du mal à contenir ses pas. Une fois sous les arbres, elle s'enfonça encore un peu plus, riant silencieusement, comme si elle s'amusait à une partie de chat avec des amis. Les arbres.
Leurs longs et larges troncs lui donnait cette impression d'être protégée. Elle leva les yeux vers les branches les plus hautes, qui formaient comme un toit de verdure.
Quelques feuilles tombèrent sous un coup de vent.
Elle murmura : «S'il-te-plaît... arrête...»
Comme par magie, il s'était arrêté, bel et bien.
Elle entama un pas de danse. C'était si agréable, être dans cette forêt... à s'amuser.
Peut-être que les arbres commenceraient à la chercher. Elle s'était bien cachée, pour qu'ils ne la trouvent pas.
Soudain, un craquement inquiétant retenti... finalement, ils l'avaient peut-être trouvé... mais...
BAM!
Une branche tomba devant elle... et une étrange créature sur elle.
Après un étrange couinement, la petite zafara noire se dépêtra non sans mal du poids de l'étrange être. Elle s'ébroua.
Ce nouvel être était grand. Des habits, comme elle... presque pas de poils. À part sur la tête, où ils s'écoulaient en abondance. Des cheveux, sûrement.
En regardant vite fait, Nolshira se dit qu'il ressemblait un peu à une zafara. Très légèrement.
Puis elle s'intéressa à la blessure de l'arbre. Il avait dû avoir mal. La branche avait cassé de par-en-par et le choc avait fait fuir tout les oiseaux. Certains avaient recommencer à tonner leur doux chant.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Dim 16 Mar 2008 - 15:14

Drako se releva subitement et jeta quelques regards inquiets un peu partout. C'était bon, il n'y avait personne. La fillette eut un soupir de soulagement. Mais elle se demandait ce qu'elle avait percuté. Elle vit alors une étrange créature. Une boule de poils toute noire. C'était une petite bête aux longues oreilles tombantes et elle avait aussi une longue queue. Le bout de celle-ci lui évoquer un pique comme sur les cartes ou une feuille d'arbre dont Drako ne saurait dire lequel.

Cette bête était plutôt mignonne, Drako en avait jamais vu une pareille. Févlia cache des centaines de créatures. Bien qu'elle soit adorable, la petite fille resta quand même sur ses gardes. Elle ne savait pas si c'était méchant. Est-ce que ça avait des dents pointues qui ne faisaient pas qu'une morsure de rien du tout ou des crocs venimeux ? Mais l'orpheline se dit que cette créature pouvait être aussi une sorte d'humanoïde.

Drako ramassa une fine et longue branche. La boule de poil semblait poser toute son attention sur l'arbre. Est-ce que ces créatures vénéraient les arbres ? Etaient-ils les protecteurs de la Nature ? La fillette toucha de son bâton l'étrange petite bête noire. Elle aurait bien voulu la caresser, mais elle ne savait pas ce que c'était donc Drako restait prudente.

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Dim 16 Mar 2008 - 23:21

L'étrange animal commença à bouger. Nolshira recula de quelques pas. Il s'apprêtait peut-être à l'attaque.
Pas de poils sur le visage. Mais des yeux très clairs.
La nouvelle découverte de Nolshira semblait l'observer avec autant d'insistance. La créature ramassa une branche qui se retrouva sous le nez de la petite zafara. Elle regarda l'objet comme s'il s'agissait d'un animal mort. Qu'avait-elle de spécial ? C'était juste une longue branche de bois mort. Peut-être un bâton magique ? Elle sauta par dessus, glissa en-dessous puis la renifla, avant de la mordiller. C'était juste une branche, tout ce qu'il y a de plus ordinaire.
La petite zafara leva un regard presque courroucé vers l'autre animal.
Qu'est-ce qu'elle avait, à lui tendre un bout de bois ?
Ce n'était peut-être qu'un jeu. Elle commençait à s'ennuyer... alors ça tombait bien.
Le bout de bois la toucha. "Chat!" Voilà, c'était ça, le jeu.
Elle sautilla partout, d'abord parce qu'elle était contente, puis à la recherche d'un bâton un peu long, comme l'autre.
Finalement, elle en trouva un suffisamment long.
Elle tendit les bras. Et la branche toucha doucement l'une des épaules de la fille.
Elle lâcha aussitôt son bâton et courut tout autours de l'arbre d'où était tombé cet étrange oiseau. Elle ne se ferait pas attraper, même si elle la prenait en contre-sens.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Dim 16 Mar 2008 - 23:49

Finalement, la créature ne semblait pas du tout agressive. Au contraire, elle était plutôt joueuse. L'animal avait pris un bâton et avait touché l'épaule de Drako qui sourit. Quel étrange bête. Elle semblait bien plus intelligente qu'un simple animal qu'on voyait dans cette forêt. Est-ce qu'elle parlait ? Drako voulait savoir.

- Où vas-tu comme ça ?

Drako ne savait pas que la créature avait pris cela pour un jeu, enfin presque. L'orpheline prit une des pommes qu'elle avait volé. Elle la tendit à l'animal avec un sourire.

- Tiens, c'est pour toi !

Elle attendit juste que l'animal s'arrête de tourner autour de l'arbre ou peut-être allait-il continuer. Drako avait presque oublié qu'elle était poursuivie par des marchands.

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Mar 18 Mar 2008 - 21:25

L'étrange semblait-être gentille.
Elle avait quelque chose de rouge vif entre les mains, lorsque Nolshira avait fini son dixième tour de l'arbre.
Elle le lui tendit, avec comme seul commentaire :


- Tiens, c'est pour toi !

Pour elle ? Mais qu'est-ce que c'était ? La petite zafara s'approcha doucement de l'étrange objet. Rond, rouge et dégagent une odeur sucrée, il semblait être comestible.
Elle le prit entre ses pattes. Il avait la même forme que les pommes que Mimi lui avait fait goûté cuites, la première fois. Mais celles-là étaient jaunes.
La pomme, devant elle était rouge. Elle leva le museau vers l'animal qui semblait si généreux et dit «garcis», qui ressemblait un peu plus à un chuchotement, avant d'en croquer un morceau.
Un peu plus dure, elle était moins sucrée mais plus juteuse que celles aux-quelles elle avait goûté auparavant. Avant de croquer d'autre morceaux, elle compta deux fois jusqu'à dix, puis fit quelques cabrioles, la pomme dans la bouche, avant de la finir.
Elle posa le trognon aux racines de l'arbre, la langue sur le bord de la bouche pour lécher ce qui y restait de sucre.
Elle s'ébroua puis s'étira, calmement, et reporta son attention sur l'autre créature. Mimi ne l'avait pas beaucoup renseigné sur les créatures de Fabulya, ni d'où que ce soit d'autre. Nolshira ne connaissait que le nom de quelques neopets, comme des pteris, des xweetoks, des acaras et bien sûr des zafaras. Par contre, même dans son séjour à la résistance, elle n'avait pas encore réussi à croiser la moindre espèce que ce soit.
Sur leur trajet, elle avait vu une vampire, mais rien d'autre.
Alors... pouvait-elle lui demander ? Déjà, se présenter ;


- ... ma... ma niam... niiz... afara...

Elle tendit la main vers l'autre et rajouta ;

-... y ta ?

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Mar 18 Mar 2008 - 22:20

Drako sourit en voyant la créature mordre dans la pomme. Elle s'agenouilla pour être un plus à sa hauteur et la contempler de plus près. Cette bête était très mignonne. Par contre, elle aimerait bien savoir ce que c'était. La créature semblait intelligente. Comme tout animal, elle avait mordu dans la pomme savant que c'était comestible. Le plus impressionnant restait à venir. Drako avait cru l'entendre parler, mais c'était quand elle se présenter qu'elle sut alors que cet animal pouvait parler. A son avis, elle parlait dans une autre langue que la fillette ne connaissait pas du tout. Mais elle avait peut-être su son nom.

- Niiz ? Enfin, j'ai entendu le mot "Zafara" quelque part, prononcé par des gens que je croise dans les différents royaumes.

Elle fixa la patte de l'animal que celui-ci venait de lui tendre. A son avis, vu le son de sa voix, elle devrait être une femelle.

- Moi je m'appelle Drako. Drako. Je suis une humaine.

Elle articulait bien, espérant que Niiz comprendrait.

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Jeu 20 Mar 2008 - 21:19

Nolshira hocha frénétiquement la tête, comme pour signifier qu'elle avait compris. Elle n'arrivait pas à émettre le moindre son avec ses cordes vocales. Mais elle sentait son souffle passer à travers ses lèvres, dont le son changeait à chaque mouvement de sa bouche ou de sa langue.
Ses "r" ressemblaient un peu à des "h" aspirés, mais elle se débrouillait bien. La voix change, lui avait dit sa mère. Peut-être que c'était provisoire, mais c'était peut-être naturel. Pourquoi s'inquiéter ?
Elle regarda l'humaine. Drako.
Alors c'était une autre espèce. Maintenant, elle ne découvrait plus que des phénomènes tels la neige, sa fonte, le ciel. Non. Maintenant, c'était des espèces qu'elle découvrait.
Elle s'ébroua.
Bon. Elles se comprenaient. Même si ce n'était qu'un peu.
Nolshira utilisait une sorte de patois neopien-févliass, lorsqu'elle ne trouvait pas un mot dans une langue, elle fouinait dans l'autre. Voir encore d'autre.
Combien de langues, au final ? Seulement de petits mots, par-ci, par-là.
Les pattes sur l'écorce, la petite zafara noire escalada le tronc, les griffes éraflant le bois de l'arbre. Elle se pelotonna sur la première branche qui lui était passée sous la patte.
Sa longue queue sombre dans le vide, elle fixait de ses deux grands yeux énormes comme des lampes l'humaine, sur de petits ronrons.
Si elle voulait jouer, mais comment le lui faire comprendre, à l'humaine ? Drako. Elle se rappela que c'était impolis d'appeler les gens par le nom de leur espèce.
Sur ses pattes arrières, elle sautilla gaiement, puis courut de branche en branche comme un gros écureuil noir et scintillant.
Elle se laissa courir le long des troncs, à la verticale, avec autant de difficulté que s'il s'était agit du sol. Mais elle ne s'éloignait pas trop et essayait de tourner en rond. Où serait le jeu si on gagnait tout le temps ?
Arrêtée sur une branche basse, elle recommença à sautiller, toute heureuse de se dégourdir les pattes. Une pile d'énergie.
Elle qui d'habitude est assez distante, qui ne s'approchait pas des autres, quand les autres tombent du ciel, elle était nettement plus joueuse.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Dim 23 Mar 2008 - 17:59

- Tu as des parents ?

En même temps, Drako pensait que si cette petite chose avait une mère, elle ne serait pas loin d'ici. Les petits animaux restaient souvent près de leur parent. En parlant de famille, la fillette songea à ses propres parents. Qui étaient-ils ? Pourquoi l'avoir abandonnée aux pattes d'une dragonne ? Pourquoi les magiciens qui l'avait trouvée ne l'avait pas élevée ?

Finalement, la gamine sortit de sa rêverie en voyant Niiz grimper à l'arbre d'où elle était tombée. Elle suivit la petite Zafara. Celle-ci voulait sûrement jouer.

- D'accord, on joue mais à quoi ?

Drako ne perdait pas son temps à jouer, d'habitude. En plus, elle était poursuivie, mais elle avait totalement oublié. Et si quelqu'un venait, maintenant ?

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Dim 30 Mar 2008 - 13:31

Sur sa branche basse, Nolshira hocha la tête à s'en décrocher les vertèbres lorsqu'elle lui parla de ses parents.
Elle en avait, et ils seraient bientôt arrivés ! Elle était juste arrivée trop tôt à Févlia. Une question commença à l'énerver : et si ses parents la cherchait à Galacocy ?
Non, ils savaient qu'elle serait là. Près de la résistance.
L'humaine, Drako, semblait avoir aussi une famille. À laquelle elle devait penser intensément. Tout le monde devait aimer aimer ses parents comme elle les aimait.
La question qui se posait était quel jeu choisir, pour jouer avec l'autre.
Elle opta pour le jeu qu'elle avait commencé, elle trouvait ça si évident. "Chat !"
Pour le lui dire, elle imita un félin qui se lovait sur des ronrons puissants.
Elle s'ébroua une nouvelle fois, puis recommença sa petite course sur les branches de l'arbre.
La petite zafara s'arrêtait parfois sur le tronc, agrippée au lierre avant de recommencer à courir. Elle atterri avec souplesse sur le sol légèrement boueux de mars.
Le lierre clair et la fine couche de mousse qui couvrait les arbres rendaient le décor irréel, comme sorti d'un rêve.
Elle sautilla sur le sol puis glissa entre les arbres, comme transportée par une petite brise fraiche.
Elle s'amuserait sûrement, avec cet humaine. Drako.
Mais cette dernière semblait préoccupée. Elle voulait peut-être bouger ? Aller plus loin dans la forêt, vers Volky ou... ailleurs ?
Tant qu'à faire, elles iraient dans toute la forêt, comme ça elles seraient en mouvement.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Sam 12 Avr 2008 - 20:51

    Niiz semblait perdue dans ses parents. Drako aussi d'ailleurs. Elle se demandait vraiment qui étaient ses parents. Elle se demandait s'ils étaient des magiciens car quelques jours auparavant, elle avait réussi à sentir le goût du sang sur sa langue tout en se concentrant sur un loup qui dévorait sa proie. Peut-être pouvait-elle percevoir ce que n'importe quelle personne percevait. La fillette l'avait découvert il y avait deux ans.

    La gamine regarda Niiz courir. Elle la poursuivit alors, pensant qu'elle jouait à chat. La petite Zafara avait sauté sur le sol couvert d'une mousse tendre. Drako la trouvait très mignonne, elle voulait vraiment la prendre dans ses bras et la caresser comme si c'était un petit chaton. La fillette avait toujours eu un faible pour les petits animaux. À quoi ressemblait un Zafara adulte ? La petite Niiz se comportait comme un animal et avait un comportement un peu humain. Elle savait parler aussi. Est-ce que les Zafaras étaient des humanoïdes ? Drako avait déjà entendu parler d'animaux à intelligence humaine. Des Neopets, si elle s'en souvenait bien.

    - On va où ? On visite la forêt ?

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Dim 13 Avr 2008 - 20:44

Nolshira s'arrêta sur une branche basse et regarda l'humaine. Oui... elle aimerait bien visiter la forêt. De la cime au sol. Elle regarda le ciel blanc et hocha la tête en signe d'approbation. La petite avait hâte de partir en une sorte d'excursion. Ça lui permettrait de mieux connaître cette partie de Févlia. Elle en avait tant appris, et pourtant presque rien depuis qu'elle était ici. Loin des blocs de glace et sur les arbres, où il faisait si chaud.
La zafara passa sur quelques branches en trottinant.
Les feuilles étaient abondantes et lui donnait l'impression que les branches les plus lointaines étaient couvertes d'une épaisse toison vert vif. D'autres espèces que l'humaine peuplaient les lieux. Celles qu'elle voyait le plus étaient pourvue de nombreuses plumes et d'ailes, mais elles n'avaient pas de pattes avants.
Nolshira remarqua que ces boules de plumes s'envolaient dès qu'elle s'en approchait. Peureuse espèce. Dommage, elle aurait bien aimé discuter avec ces petits animaux, ils avaient une si belle voix...
Voix ? D'autres voix ?
La zafara sombre renifla l'air. Peut-être son imagination lui jouait-elle des tours. Autours d'elle, il n'y avait que le son des feuilles, des pas de l'humaine, Drako, et le chant des petits êtres à deux pattes si étranges et rigolos.
La petite s'ébroua et s'arrêta sur une autre de ces branches basses, comme si elle n'avait plus envie de poser ses pattes sur la terre fraîche et légèrement humide.
Elle était sûre d'entendre d'autres bruits qui tranchaient de terrible façon sur le petit roucoulement musical qui se dégageait de certaines branches.
Nolshira regarda l'humaine, s'ébrouant de nouveau, l'air interrogatif.
La petite zafara se demandait franchement si l'humaine en connaissait l'origine. Peut-être était-ce un autre être étrange. Ou une autre humaine. Décidément, elle en apprenait beaucoup en voyageant toute seule.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Ven 18 Avr 2008 - 17:03

    Drako sourit quand Niiz accepta de visiter la Forêt de la Licorne. La petite fille ne connaissait pas très bien les moindres recoins de Fabulya, alors elle allait en profiter pour découvrir la nature des quatre royaumes. Elle passait souvent dans la Forêt de la Licorne, donc elle connaissait un peu le coin.

    La fillette marchait tout en surveillant Niiz, prenant garde à ce qu'elle ne tombe pas. Elle était si petite. Drako observait un peu la nature. Les feuilles des arbres laissaient à peine passer les rayons du soleil. De nombreux oiseaux chantaient et c'était très agréable pour la gamine qui avait l'habitude d'entendre le brouhaha de la foule dans les cités telles que Volky, Niala ou Moalanfu. Les hennissements des licornes s'ajoutaient à cette harmonie. Drako aperçut alors, au-dessus de sa tête, des petites fées volaient à file indienne. Elle inspira l'air pur de cette nature à plein poumon.

    Drako s'arrêta pour regarder Niiz qui voulait s'approcher des petits oiseaux. Mais ceux-ci s'envolèrent. La fillette se souvint que quand elle était plus jeune, elle rêvait un jour de prendre un petit moineau dans ses mains.

    Mais quelque chose brisa le silence de cette nature...

    - La voilà !

    Drako se retourna et aperçut des hommes armés. Elle avait été retrouvée ! La gamine regarda Niiz, lui faisant signe de sauter dans ses bras pendant que les hommes s'avancèrent lentement vers la fillette, pour ne pas que celle-ci parte subitement en courant. C'était sûrement des gardes de Koori ou d'Omlid. Les royaumes du Mal avait conquis Nelta, rappelons-le.

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Ven 18 Avr 2008 - 18:34

Nolshira cligna des yeux dans un air de parfaite incompréhension. Tient ? L'humaine ne semblait pas les connaître. Elle semblait même effrayée. Pourquoi ? Ce n'était que d'autre animaux. Qui marchaient sur deux pattes, comme Drako. Ils semblaient avoir criés qu'ils l'avaient retrouvée... Ah, d'accord, ils jouaient à cache-cache ! Mais La petite Nolshira ne les laisseraient pas les découvrir. Non, elle connaissait d'excellentes cachettes dans les arbres qu'ils ne pouvaient atteindre. Elle emporterait l'humaine avec elle si elle pouvait, mais elle devait être lourde. Elle l'était, se souvint la petite, ressentant de nouveau le choc d'une branche. La zafara regarda sa marque, dans son dos. Ses parents lui avaient strictement interdit de les sortir parce qu'elles prenaient trop de place et qu'elle risquait de se perdre dans la ville. Mais ici ? Qu'avait-il à craindre, il y avait toute la place imaginable ?
La petite regarda Drako. L'humaine lui faisait des signes bizarres, comme si elle voulait qu'elle saute dans ses bras. Bah... à quoi ça lui servirait, puisqu'elle avait ses propres plumes ?
Elle sauta dans un tas de feuilles proches et regarda l'humaine. Nolshira se montra d'abord du doigt, puis les autres qui s'approchaient. Après une petite pause, la zafara montra un gros chêne assez loin puis Drako.
«Vas-y. Je fais diversion.»
Peut-être que la petite avait usé d'un peu de télépathie, mais elle aurait incapable de le dire. Nolshira avait juste pensé très fort, puisqu'elle ne savait pas très bien parler.
«Y'a un trou dans le tronc. Vas-y.»
Et elle s'approcha des poursuivants de l'humaine en rasant le sol. Pas plus grosse qu'une marmotte et le poil tellement foncé que seules quelques tâches brillantes rendaient visible dans les plantes humides et assez hautes. Une petite blague, rien de bien méchant.
Arrivée suffisamment prêt des autres humains, deux grandes ailes se déployèrent alors du dos de la zafara.
Ce phénomène devait paraître impressionnant pour ceux qui étaient le plus proche ; voir jaillir de nulle-part deux grandes ailes blanches et larges, d'une envergure de deux mètres chacune, avait de quoi surprendre.
Nolshira les battit légèrement avant de les ranger précipitamment et de filer vers un arbre autre que le chêne, pour ne pas attirer l'attention sur son humaine. L'animal grimpa au sommet de ce qui semblait être un érable et nargua ceux en-dessous en déployant à nouveau ses ailes. Les taquiner de cette manière l'amusait vraiment, elle ne ressentait aucun danger. Juste une brusque envie de les faire tourner en rond en sautant de branche en branche, d'arbre en arbre, tout en évitant soigneusement de les attirer à la cachette de Drako.
En battant des ailes, plusieurs feuilles nouvelles s'envolèrent en petites bourrasques qu'elle s'amusait à rendre plus violente, mais pas trop, ce n'était qu'un jeu, après tout.
La petite se jeta dans le vide et plana quelques mètres jusqu'à s'accrocher à une branche d'un autre arbre pour s'arrêter (elle n'était vraiment pas douée pour les atterrissages).
Elle s'y lova comme un chaton et tira la langue aux drôles d'humains qui la suivaient. Certains avaient de longs objets tranchants et brillants. La petite avait déjà vu des dagues et leur trouva une certaine ressemblance. Et quel drôle d'accoutrement ! Il ne faisait pas froid au point de se couvrir la tête avec un casque en métal ! Certains devaient l'avoir compris, parce que seuls deux personnes en portaient. Des frileux. Mais très frileux. Il faisait une chaleur introuvable à Galacocy en hiver. En été, peut-être, faisait-il cette température. Mais elle vivait sous la glace, où il faisait toujours frais.
Sa queue qui pendait dans le vide faisait comme un balancier entre le tronc et les branches. La petite s'étira. Cette température était si agréable. Elle aurait voulu rester des heures à se prélasser, mais elle ne voulait pas paraître impolie au point de laisser ses camarades de jeu seuls. Et puis, ils risquaient de trouver l'autre. Elle ne leur offrirait pas une victoire facile. Ça non !
Cette fois, elle vola plus près du petit groupe et réussi à chiper l'un des heaumes brillants. C'était lourd. Assez pour la faire atterrir à une branche plus basse que les précédentes. Assise, la petite posa sa trouvaille sur ce qui aurait pu être ses genoux. L'objet était presque aussi gros qu'elle. Elle se leva sur ses pattes postérieures, le casque toujours entre les pattes. Il était bien trop lourd pour être facilement transporté, mais elle s'y risqua.
Nolshira dût battre des ailes bien plus fort que si elle n'avait pas tenu le heaume, aussi se résolu-t-elle de le lâcher au-dessus de son propriétaire.
Un bruit sourd. Ah, bah zut, elle ne l'avait pas lâché dans le bon sens.
La petite s'ébroua sur sa branche et éclata de petits rires enfantins. Elle était désolée, mais autant prendre ça sur le ton de la plaisanterie. L'un d'eux lui lança une dague qu'elle reçu en plein dans l'aile gauche. La petite était clouée contre l'arbre.
Ça, ce n'était plus amusant. Ses plumes étaient maintenant tâchées de gouttelettes rouges. Ça faisait mal. Elle retira la petite lame qui s'était fichée dans son aile, déjà avec les pattes mais elles glissèrent, puis avec les dents. La petite serra l'arme contre elle, roulée en boule et en larmes, les ailes collés contre ses flancs. Pourquoi ils avaient fait ça ?
La zafara mordilla le manche de la dague.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Dim 20 Avr 2008 - 20:55

    Les gardes d'Omlid s'approchaient dangereusement vers Drako qui fit alors à Niiz de sauter dans ses bras. Mais la petite Zafara ne semblait pas comprendre, la fillette s'énerva et accéléra ses gestes. Elle abandonna son idée et se tourna vers les hommes, effrayée. La gamine recula lentement elle aussi. Niiz sauta dans un tas de feuilles et fixa Drako. Il fit d'étranges gestes et la fillette entendit une petite voix dans sa tête :

    ~Vas-y. Je fais diversion.~

    C'était la voix de Niiz. Celle-ci avait donc compris que Drako était en danger. Elle lui avait montré un chêne et la petite voix de la jeune Zafara raisonna une nouvelle fois dans sa tête :

    ~Y'a un trou dans le tronc. Vas-y.~

    Drako acquiesça, elle se mit à courir, mais s'arrêta quelques secondes et regarda Niiz avec inquiétude. Sa conscience lui dit de se cacher. La Zafara était-elle aussi rusée pour se débarrasser des humains ? Quand même, elle était petite et si jeune. Drako se cacha dans un gros trou qui était dans le tron du chêne. Les humains se mirent à courir, voulant attraper la jeune fille, mais ils s'arrêtèrent en voyant Niiz déployer ses grandes ailes blanches. Ils restèrent immobiles, abasourdis. Ils n'avaient jamais vu une telle créature. Drako, bien cachée, regardait attentivement la scène. Les humains avaient posé toute leur attantion sur la Zafara. Drako ne comprenait rien à la situation. À quoi elle jouait, Niiz ? Celle-ci ne cessait de sauter de branche en branche et de voler. Elle avait saisi le heaume d'un humain et l'avais fait tomber sur le sol.

    Mais soudain, l'un des humains avaient lancé une dague qui se planta dans l'aile de la petite Niiz. Elle saignait. Drako sortit de sa cachette et hurla : "NON !" et grimpa dans l'arbre pour prendre la petite Zafara dans les bras. Elle se tourna vers les gardes et leur cria, folle de rage :

    - Bande d'abrutis !

    La gamine courut avec Niiz contre elle. Elle ne voulait pas que cette petite boule de poils y laisse la vie. Elle avait bientôt semer le groupe.

    - Aidez-moi ! Mon amie est blessée !

    Sa voix raisonna dans la Forêt de la Licorne. Peut-être y avait-il quelqu'un qui pourrait soigner la petite Zafara ? Une licorne ?

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Jeu 1 Mai 2008 - 12:56

Roulée en boule dans les bras de la fillette, Nolshira continuait à mâchouiller le manche de la dague. Son aile blessée était légèrement repliée dans le vide, effleurant parfois les herbes hautes ou autres plantes, gouttait de petites perles écarlates qui tachetaient la végétation.
La petite zafara avait beau plier son autre aile, elle restait assez encombrante. Nolshira n'arrivait pas à ranger ses ailes. Elles restaient visibles et prenaient de la place.
Elle regarda par-dessus l'épaule de l'humaine. Drako. Les autres se faisaient de moins en moins voir, les arbres, la végétation les éloignant de plus en plus. On aurait dit que la forêt elle-même les faisaient disparaître.
La course de Drako n'en était pas moins désagréable pour la petite déesse. Nolshira n'avait rien comprit au comportement violant des autres : elle n'avait fait que lâcher un casque... et créé une petite diversion pour que l'humaine aille se cacher. Et puis, ça n'avait servi à rien, elle était venue la chercher. Au moins ils semblaient être loin, maintenant.
Si elle s'était lever moins tôt, ou plus tôt, elle aurait pût éviter de se faire blesser. Mais, bon, le mal était fait, il n'y avait pas à revenir là-dessus. Si seulement quelqu'un était là. Mais personne n''était réveillé, ou alors tout juste.
Elles parcoururent quelques mètres encore. C'était surtout l'humaine, Drako, qui les parcouru à la course, Nolshira dans les bras.
La petite avait sommeil. Elle s'endormait doucement. Il faisait si doux. Elle n'en avait pas l'habitude. Mais quelque chose se faisait entendre derrière-elles. Des pas rapides, très rapides. Nolshira remua un peu. Elles allaient se faire attraper, à ce rythme.
Un son dans ces pas ne les rendaient pourtant pas... humains... Il faisait plutôt penser au son que font les pas des chevaux, mais en bien plus étouffé. C'était sûrement un animal à quatre pattes. Il devait être tout proche, à présent... Nolshira ne distinguait pourtant rien entre les arbres.
Mais une étrange odeur de fleur se faisait sentir... une odeur que Nolshira connaissait légèrement pour l'avoir senti durant quelques jours dans la neige.
Des branches semblèrent craquer sur le passage d'une hybride à la queue feuillue. Grande et le poil mordoré, elle était arrivée à hauteur des deux fuyardes.


-Mi... mi...

Nolshira tendait les bras et secouait les mains comme pour dire bonjour.

-Montez !

L'hybride s'était baissée pour permettre à Drako de monter sur son dos. Elle semblait inquiète. Nolshira était, elle, calmée. Si Minla était là, elles arriveraient à trouver un endroit où se cacher. Où elles pourraient tout à fait les semer.
Et retourner se reposer. La petite sentait la fatigue gagner du terrain. Elle ferma les yeux un instant et bailla avant de se lover entre les bras de Drako.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Kaéra
Princesse de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 25
Rang : Déesse/princesse
Pouvoirs : Change la couleur de son pelage/ Ecouteuse (voix)
Espèce : Zafara bleu saphir (non, non, je ne suis pas daltonienne ^^')
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Mar 6 Mai 2008 - 21:45

[Excuse-moi de l'énorme retard T_T, mais j'avais un brevet blanc et j'étais un peu débordée]

Drako courait toujours le plus vite qu'elle put dans la Forêt de la Licorne avec Niiz qui était roulée en boule. Une petite créature comme elle était sans doute très fragile et pouvait facilement mourir. La fillette la connaissait à peine, mais commençait à l'apprécier, même à l'adorer. Elle ne voulait pas que la petite Zafara y laisse la vie. Mais soudain, alors qu'elle se sentit complètement désespérée, une créature arriva. Elle ne savait pas quel genre d'hybride était cet animal, mais pour l'instant, Drako s'en moquait. Tout ce qu'elle voulait, c'était sauver Niiz. Celle-ci semblait la connaître. C'était une bonne nouvelle, cette créature inconnue était donc quelqu'un de bienfaisant qui n'était pas une acolyte du roi d'Omlid, de la reine de Koori ou du maître des Déchus. Drako remercia la créature qui venait de s'abaisser pour qu'elle la chevauche.

[Et puis, je n'ai pas trop d'inspi, désolée :S]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Jeu 8 Mai 2008 - 23:18

Une fois l'adolescente montée, Minla accéléra le pas. Nolshira restait lovée contre l'humaine, une aile repliée. L'autre effleurait toujours quelques plantes par moment, mais l'hybride se déplaçait presque par bonds et elle avait rarement l'occasion de savoir si le sol était plus ou moins herbeux que précédemment.
Ce qui était bien, c'est qu'elle était là. Elle regarda autour d'elles un instant avant de s'assoupir doucement.
Minla avançait difficilement entre les arbres, déshabituée aux forêts depuis qu'elle s'en était allé à Galacocy. Elle pouvait arpenter toute la forêt, mais pas éternellement. Si l'humaine était poursuivie par quelqu'un, il valait mieux ne pas s'approcher de Volky où elle aurait toutes ses chances d'être capturée avec elles comme complices. Il fallait qu'elle trouve donc un autre endroit dans la forêt où les déposer.
Elle ne savait absolument pas où les autres arrêteraient de les poursuivre, mais elle était bien suffisamment rapide pour les semer.
Tout irait donc vite si elle changeait fréquemment de direction. Si elles allaient en ligne droite, elles se feraient facilement retrouver. Elle pouvait aussi tenter de faire un long détour pour retourner en arrière mais il ne fallait pas que les autres le remarque. Autrement dit, faire le détour en silence. On voyait de suite que c'était impossible.
Alors elle continua à courir avant de tourner définitivement à sa droite. Là, elle continua à courir encore un moment en ligne droite avant de s'arrêter à un endroit particulièrement dense de la forêt.
Elle se baissa un peu pour laisser l'humaine descendre.


-Je ne suis pas allée à Volky parce que je ne pensais pas que vous y seriez d'avantage en sécurité qu'ici.

Elle fit une pause avant d'ajouter ;


-Comme Omlid règne un partout, dorénavant, je ne pense qu'ils se seraient arrêtés de vous poursuivre une fois là-bas.

[HS: Du moment qu'on me répond, j'ai rien à critiquer ^^']

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Ven 9 Mai 2008 - 18:27

    Drako tenait fermement Niiz dans les bras pour pas qu'elle tombe. La fillette s'accrochait à l'hybride qui avait commencé à courir à travers la forêt. Drako sourit, elle avait toujours voulu monter sur une bête aussi rapide. L'hybride avançait tout en bondissant. La gamine avait senti que la petite Zafara s'était endormie. Comment pouvait-elle s'assoupir dans un moment pareil ?
    L'hybride semblait se déplacer avec difficulté. Drako pouvait en déduire que ces créatures ne venaient pas de Fabulya. Mais de toute façon, elles ne se dirigeaient pas vers Volky, c'était déjà ça. La fillette jeta un coup d'oeil derrière elle. Les gardes d'Omlid avait été semés. Drako sourit une nouvelle fois, satisfaite. Puis, elle regarda devant elle.

    - Je ne suis pas allée à Volky parce que je ne pensais pas que vous y seriez d'avantage en sécurité qu'ici, dit alors l'hybride.
    - Ho non ! Ca serait pire ! s'exclama Drako, amusée.

    La fillette descendit du dos de l'hybride, tenant toujours Niiz.

    - Ici, on doit être en sécurité. Nos avons aussi les licornes à nos côtés.

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Ven 9 Mai 2008 - 23:50

Elle acquiesça vaguement.
Nolshira s'étira. Elle préférait quand Minla courait. Maintenant, elle avait chaud. Impossible de s'endormir. Et les boules de plumes étaient toujours là. La petite zafara avait envie de les poursuivre. On aurait dit de grosses balles musicales. Presque bruyantes, à un moment.
Nolshira aurait bien voulu s'ébrouer pour se réveiller, mais contre Drako, ça lui paraissait impossible sans lui donner un coup d'aile. L'une d'elles était encore douloureuse à cause de cette objet qu'elle avait retiré. La petite le tenait toujours fermement contre-elle, comme un jouet.
Elle ressorti sa petite médaille qu'elle se remit à suçoter. Ça la calmait. Sa queue recommença à faire le balancier, au-dessus du sol.
Ces espèces de brutes auraient du mal à les retrouver, ici. Alors elles avaient gagné cette partie. Mais elle n'abandonnerait pas la partie parce qu'elles allaient gagner, ça non ! Ils semblaient être de très mauvais perdants.
Elle n'allait pas leur donner satisfaction.
En plus, ils lui avaient fait mal...

La petite secoua un peu son aile blessée, pour voir si elle arriverait à la ranger. Une partie de l'aile ne lui répondait plus. Dommage, pour ranger ses ailes, elle devait les replier totalement.

Le silence des bois. Juste troublé occasionnellement par un battement d'aile de la part d'un oiseau ou les bonds de diverses petites créatures qui avaient élus domicile entre ces arbres.
Il fallait attendre. Elles devraient rentrer à un moment ou à un autre, l'humaine en arrière, pour ne pas attirer l'attention sur elles. Elle déposerait Niiz chez les autres et retournerait se promener.

Elle se demanda vaguement si l'adolescente pourrait se débrouiller seule, par la suite. Elle ne prendrait pas le risque de l'emmener à la résistance, bienfaisante ou non.
Elle-même ne s'en approchait que rarement, habituée au calme, au silence, à la solitude.

Nolshira voulait courir un petit peu. Elle aurait bien voulu rentrer chez les autres. Là-bas, il y avait plein d'autres zafaras de sa taille et de son âge. Ou moins, mais ils étaient tous tout gentils et ils venaient jouer avec elle. La petite n'avait donc pas à le leur demander ; ils venaient eux-même.
Cela lui facilitait la tâche.
Elle n'aimait pas particulièrement demander quelque chose aux autres. Elle avait peur qu'ils refusent et la laissent toute seule.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Mer 14 Mai 2008 - 16:54

    Nolshira s'étira dans les bras de Drako qui la regardait, attendrie. Elle se demandait s'il y avait des créatures aussi mignonnes qu'elle dans cette forêt enchantée. La fillette pensait aussi que c'était l'endroit idéal pour ne pas être repérées par les gardes d'Omlid ou de Koori. Enfin, la gamine aurait pu penser que c'était des humains venant du Royaume des Montagnes. Plus elles avaient avancé dans la forêt, plus celle-ci se faisait de plus en plus dense. Malgré que les rayons avaient du mal à passer à travers le feuillage des arbres, il faisait assez chaud. Drako aurait bien voulu enlever sa cape, mais elle ne désirait pas lâcher Niiz. Il faisait plutôt chaud pour une journée de printemps, on se croirait en été !

    Niiz regardait les petits oiseaux. C'étaient des moineaux. Drako aimait beaucoup les animaux, on pouvait souvent tout leur dire sans qu'il ne vous contredise. Mais certains étaient très craintifs.

    La fillette se tourna vers l'hybride qui n'avait pas bougé depuis qu'elle avait descendu de son dos. Cette créature semblait bien connaître la petite Zafara.

    - Qui êtes-vous ? Connaissez-vous Niiz ? Est-ce que vous vivez à Fabulya ?

    Drako était une gamine très curieuse qui voulait tout savoir sur les gens. D'ailleurs, elle voulait poser une question qu'elle posait à des tas de personnes. Si Niiz et l'hybride venait d'un autre pays, elles avaient sûrement les personnes que Drako cherchait.

    - Est-ce que vous avez déjà vu des personnes comme moi ? Je veux dire, vous connaîtrez pas mes parents ou des personnes à qui je peux ressembler ?

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Jeu 15 Mai 2008 - 21:54

Nolshira trouvait que cette humaine parlait vite. Un peu trop vite pour qu'elle réussisse à comprendre tout ce qu'elle venait de dire. C'était peut-être naturel, chez les humains. Il faudra qu'elle en trouve d'autre, pour le leur demander.

Il faisait vraiment trop chaud, ici. La petite zafara était habituée à la neige, à la glace. Cette température bien fraîche lui manquait. L'hiver ici était si doux. S'il continuait à faire si chaud, elle se mettrait surement à cuire, à un moment.
Nolshira voulait bouger. Sentir l'air glisser sur son poil pour la rafraîchir un peu. Il faisait bien trop chaud,à présent. Elle voulait rentrer, passer sa journée à l'ombre, à jouer avec les autres. Et s'ils ne voulaient pas, elle ferait une petite sieste.

L'hybride regarda un instant l'humaine, pour savoir si elle avait vu ou non par le passé des personnes qui lui ressemblaient. Ses seuls souvenirs de rencontre avec des êtres humanoïdes n'étaient pas les meilleurs qu'elle avait.
Aucun des êtres qu'elle avait croisé n'étaient blond comme la fillette ou n'avaient ses yeux bleus.


-Non. Non, désolée, je n'ai vu personne vous ressemblant.

Elle devait maintenant répondre à ses premières questions.

-Il n'y a pas grand monde à Galacocy. C'est là d'où nous venons.

Elle avait dit ça en montrant d'un petit signe de tête la zafara au pelage sombre lovée contre Drako.

La petite commençait à s'impatienter. Mais maintenant qu'elle avait si chaud, elle préférait rester contre l'humaine et s'endormir encore un moment. Trop de chaleur. Trop de soleil. Trop de jeux. Sa petite escapade l'avait lessivée. Nolshira commença à ronronner légèrement.
Elle voulait une petite brise. Et elle l'aurait, sinon elle allait s'effondrer de sommeil.
Un petit -infime- coup de vent vint faire murmurer les branches et chasser quelques oiseaux, ces petites touffes de plumes aux couleurs toutes différentes les unes des autres.

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 25
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Ven 16 Mai 2008 - 21:20

    Niiz semblait avoir très chaud dans les bras de Drako. Celle-ci ferma les yeux et se concentra du mieux qu'elle le put. Tout ce qu'elle voulait, c'était savoir si la petite Zafara avait plus chaud que la fillette. Puis soudain, la gamine sentit la température augmenter. Grâce au sens du toucher, elle pouvait savoir combien elle avait chaud. L'hybride lui dit alors qu'elles venaient de Glacalocy. Ce pays n'était rien qu'un désert de glace, d'après ce que Drako avait pu entendre.

    - Il fait à ce qu'il parait. Je comprends pourquoi Niiz a si chaud.

    Drako regarda la petite Zafara qui ronronnait. Elle ignorait que ces créatures pouvaient ronronner comme les chats. C'était si mignon. La fillette alla poser Niiz entre les pattes de l'hybride. La fillette avait envie de partir. Elle avait demandé si elles connaissaient ses parents, mais l'hybride ne savait rien de la petite fille.

    - Je dois rentrer, ma famille va s'inquiéter.

    Un mensonge qui semblait véritable. Drako leur sourit pour leur dire un au revoir. Elle espérait qu'elles se reverraient bientôt.

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Niiz
Déesse des quatres vents
avatar

Féminin
Nombre de messages : 689
Age : 24
Rang : Déesse des quatres vents, alias boussole sur pattes
Pouvoirs : Magicana de l'air affaiblie, peut voler
Espèce : Zafara noir-argent
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Une fillette perdue   Ven 16 Mai 2008 - 23:08

Dès que L'humaine fut partie, Minla regarda la petite entre ses pattes de devant. La plaie sur son aile ne perdait pas énormément de sang, mais après la blessure, le reste de son membre ne semblait plus réagir à ses mouvements. Elle prit doucement la petite par le col et se releva.

Nolshira ne détestait pas qu'on la prenne par la peau du dos. C'était moins agréable que de se faire porter, mais elle pouvait se balancer légèrement lorsque l'hybride s'arrêtait. Les pattes dans le vide, la petite plaqua son aile indemne contre ses côtes, pour prendre moins de place. La zafara aurait bien voulu les ranger, mais les deux devaient se plier, et l'une ne va pas sans l'autre.
La toute petite cligna des yeux sous les rayons qui perçaient parfois le feuillage. Son regard était irrémédiablement attiré par toutes ces petites choses vivantes et couvertes de plumes.
Elles fredonnaient toutes un air différent qui se mêlait à celui de sa voisine dans une grande cacophonie incompréhensible, et pourtant agréable à entendre.
Elle avait hâte de rentrer !
_

_________________

Perdue, moi ?
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/niiz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une fillette perdue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fillette perdue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour le sourire d'une fillette, à la recherche de la peluche perdue ! - Mission rang D
» il silenzio a la trompette par une fillette de 13 ans
» "La Route Perdue"
» Perdue en Forêt (PV: Kairi)
» Cybèle, l'elfe perdue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: