AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cirrus, Roi de Nascarian

Aller en bas 
AuteurMessage
Cirrus
Roi de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2819
Age : 25
Rang : Roi de Nascarian
Pouvoirs : Il peut tout faire
Espèce : Zafara blanc
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Cirrus, Roi de Nascarian   Mer 31 Mai 2006 - 22:31

Prénom : Cirrus Ci-rru-ss
Second : SmawilNyra (Nuage de Larmes en Magicanizien) Smé-wal-Nira
Surnom : Nuage Blanc, Ailes de Lame et encore beaucoup d'autres.
Chez les Dieux : Félcius (Soleil) Fél-ci-uss

Espèce : Zafara Blanc ailé/Magicano de l'Air/Dieu du Soleil

Rang désiré : Roi de Nascarian

Age : 31 ans

Sexe : Masculin

Royaume : Nascarian

Date de naissance : Un 22 Septembre 1356. (en Automne)

Lieu de Naissance : Dans la Grotte du Ciel, à Nicara.

Famille :

Je mets les morts et aussi ceux qui sont encore en vie.

Sirala et Noshlor, parents, Souverains de Nicara
Son épouse, Arielle
Ses filles, Azera, Axias, Wycia et Kaéra
Ses fils, Christobal, Caleb et Wellan
Ainsi que les enfants adoptés par Arielle ^^
Ses belles-soeurs, Warui et Dresla
Son grand-père, l'Usul de l'Ombre
Sa soeur jumelle, Célesta
Son beau-frère, Azur
Ses neveux, Saphyr, Michë (filleul) et Néralos
Ses nièce, Seila et Keiko (filleule)
Sa belle-mère, Alliéa
Son beau-père, Moror
Sa demi-soeur, Calypso


Pouvoirs : Il est Magicano et un Dieu à la fois. C'est le Dieu du Soleil. Ses pouvoirs principaux sont l'Air, les Astres et la Lumière. Il peut sentir quand Arielle est en danger ou encore un des membres de sa famille. Il possédait une Rose en Argent qui était les Ténèbres. Il l'a coupée avec ses ailes qui sont très tranchantes. Il ne veut pas de maître car c'est le Roi de Nascarian ! Il a sceptre orné d'un soleil qu'il se sert pour ses sorts. Il est Réciteur.

Caractères :

Sensible - Fier - Attachant - Fidèle - Compréhensif - Sage - Intelligent - Actif - Serviable - Courageux - Méfiant - Loyal.

Cirrus était avant un Zafara très sensible quand Arielle et lui étaient séparés pendant leur enfance. Maintenant, il est devenu un Zafara fier, bien qu'il y a des moments où il peut se montrer un peu prétencieux quand on veut tout savoir sur lui. Il tient ça de son grand-père, l'Usul de l'Ombre. Il est très attachant et très fidèle à Arielle, la seule personne qui l'aime. Si elle est grâvement blessée, Cirrus serait là pour la guérir. Si elle est en danger, il se batterait pour la sauver et ne laisserait personne la toucher. Il s'inquiète toujours pour elle et il la comprend très bien. Quand sa femme parle de ses nuits devant tout le monde, il se sent un peu géné, mais il ne le montre pas ^^. Sinon, c'est un Roi sage et intelligent, il réfléchit toujours avant d'agir. Si un autre Zafara drague Arielle, il fera tous pour éloigner sa femme de lui. Il est assez matinal, il se lève vers les quatre heures du matin et n'ai même pas fatigué. Il se couche quand Arielle voudra envie de dormir, mais en même temps, c'est pour vous savez quoi ^^'. Ce n'est pas un Zafara paresseux, il aime travailler. Il ne tient pas en place. Mais, il a une énorme patience. Il est assez méfiant envers les inconnus et ne les croit surtout pas. Mais quand il comprend qu'ils lui veulent du bien, il devient simpathique et très serviable. Il y a aussi beaucoup de courage. Cirrus est un Zafara très loyal qui déteste abuser de sa force, il veut que ses pouvoirs soient du même niveau que ses ennemis.

Physique : C'est un beau Zafara, mince mais un peu musclé. Il ne mange pas énormément. Son physique fait souvent craquer les filles. Mais il ne vaut mieux pas qu'Arielle les voit... Il est un petit plus grand que sa femme, c'est logique. Comme tous les Zafaras, il a des dents pointues comme des lames de rasoirs, mais pas plus pointues et tranchantes comme Arielle. Il a aussi des griffes, mais elles ne sont pas vraiment très douloureuses. Son pelage est blanc argent brillant à la faible lumière d'un soleil d'hiver. Et la couleur qui signifie qu'il est un Magicano de l'Air ? Cirrus est né avec un coeur bleu pâle et même son sang l'est. Il suffit de le faire saigner pour le découvrir.

Histoire : Nicara, royaume au sud du grand continent Neopia, était gouverné par Sirala et Noshlor. Tous les deux des Zafaras aux pelages blancs purs. En ce moment, la pluie tombait depuis des jours. Nous étions en fin septembre et le temps était toujours aussi mauvais en automne. Les souverains de Nicara avaient quitté Nascarian, le royaume de leurs alliés. Et si on remontait un peu dans le temps pour les connaître un peu plus ?
Tout d’abord, le roi Noshlor était le fils de la princesse Dralya. Mais celle-ci n’était pas mariée. En fait, le père de son enfant était inconnu, elle-même ne savait pas son prénom. Elle aurait été ensorcelée par cet individu et c’était seulement après qu’elle était enceinte que le charme s’était rompue. La princesse Dralya avait finalement révélé ses origines, avant de mourir. Ce fut après le décès de sa mère que Noshlor s’était mis en route vers le château. Il s’était expliqué aux souverains qui en étaient convaincus, car il ressemblait fort à sa mère. Quelques mois plus tard, il se maria à Sirala, fille d’une famille de modestes domestiques. Et désormais, la Zafara attend un enfant.

Revenons donc où nous étions. La pluie était tellement violente que Sirala n’avait plus la force de continuer. Noshlor la prit alors dans ses bras et l’emmena dans une grotte cachée dans la grande et dangereuse jingle de Nicara. La reine s’allongea sur une immense table de pierre. Elle avait mal, même très mal. Noshlor comprit alors qu’elle allait mettre au monde son enfant. Et il fallait en plus qu’elle le fasse dans cette grotte, car s’il essayait de la ramener au château, il serait trop tard. Tenant la main de sa femme, il espéra de tout cœur que tout allait bien se passer. Au bout de quelques minutes, l’enfant vit le jour. C’était un garçon. Un jeune Zafara aussi blanc que ses parents. Il pleurait et il criait. La pluie devenait de plus en plus forte. Noshlor prit son fils dans ses bras et tenta de le calmer. Mais, il ne savait pas que Sirala était enceinte de jumeaux. Le deuxième bébé se montra à son tour. Cette fois-ci, c’était une fille et elle avait le même pelage blanc pur que son frère. Noshlor regarda sa femme avec un sourire radieux. Sirala était épuisée, mais voulut prendre ses enfants. Le roi se leva alors et contempla la grotte. Il trouva à terre, un étrange bracelet transparent où un éclair était gravé. Il le mit au poignet de son fils.
C’était le lendemain matin qu’ils rentrèrent tous au château et fêtèrent la naissance des jumeaux. Mais plus les jours passaient, plus les souverains trouvèrent que leur fils, qu’ils avaient appelé Cirrus SmawilNyra, n’était pas comme les autres. Son humeur variait selon le temps et de plus, il était un Magicano de l’Air. Sa sœur jumelle, Célesta Alléra, qui n’avait rien.

Un matin glacial de janvier, un garde alla annoncer la visite de la reine Alliéa et du roi Moror. Ceux-ci avaient eu leur fille, Arielle, une Zafara bleue saphir. Cirrus, qui était blotti contre sa mère, considérait la jeune princesse. Le pelage de cette dernière lui portait toute son attention. Les souverains discutèrent. En fait, Arielle était l’héritière de Nascarian et selon leur tradition, les rois et reines devaient avoir qu’un seul enfant. Seuls les Zafaras femelles au pelage bleu gouverneraient le royaume. La princesse portait toujours un collier en or, le collier ancestral. Mais les Zafaras bleus se faisaient rares et même les Zafaras mâles de sang royal. Ce fut alors que les quatre souverains décidèrent qu’Arielle et Cirrus se marieront à leur dix-huit ans.
Noshlor prit son fils dans les bras et l’approcha de la jeune princesse. Cirrus rampa jusqu’à Arielle et la toucha. Une faible lumière les entourait. Qu’est-ce que c’était ? se demandèrent les souverains. Ils en avaient aucune idée, mais en tout cas, un grand mystère plainait autour des deux petits. Peut-être une chose qu’ils n’auraient jamais pu imaginer.

- Alors Maman, on y va quand ?
- Dans quelques minutes, mon oisillon.
Cirrus, âgé seulement de presque quatre ans, était assis sur son lit, habillé de son plus beau costume de prince et ses cheveux blancs bien coiffés. Ses parents lui avaient annoncer qu’ils allaient rendre visite à un ami qu’il avait alors qu’il était tout petit. Célesta entra à son tour. Elle était habillée d’une belle robe jaune. Son regard bleu et rêveur se posa sur son frère. Tous les deux s’échangèrent un sourire, ils étaient impatients de découvrir leur nouvel ami. Un garde arriva et leur déclara que le carrosse était prêt. Les deux enfants se mirent à courir dans les couloirs et se dirigèrent jusqu’au hall d’entrée. Leur père les attendait. Sirala arriva a son tour.
- Surtout, montrez-vous polis envers elle.
- Elle ?
Cirrus ne pensait pas que ça serait une fille. Il était un peu déçu. Mais il cacha sa déception et monta dans le carrosse avec sa soeur qui, au contraire, semblait heureuse qu'elle allait avoir pour une fois, une amie.
La route était longue, mais ils arrivèrent enfin à Nascarian où ils furent accueillis chaleureusement par le peuple et par les souverains. Cirrus sourit et s'inclina devant le roi et la reine de Nascarian. Il avait appris les bonnes manières assez tôt. Sa soeur l'imita.
- Nous allons vous conduire aux appartements d'Arielle, leur dit Alliéa.
- Je suis certaine qu'elle sera heureuse de faire votre connaissance, ajouta Sirala.
Cirrus et Célesta suivirent les deux reines. Le Zafara blanc ne savait même pas à quoi pouvait ressembler cette princesse. Il était un peu timide, mais sa soeur semblait si impatiente de la rencontrer. Ils arrivèrent dans la chambre de la fillette. Cirrus la remarqua, elle était en train de dessiner. Pendant quelques secondes, le Zafara croyait que son coeur allait faire un bon hors de sa poitrine. Cette gamine avait un peu pelage bleu aussi brillant qu'un saphir et ses cheveux noirs semblaient si doux et tellement bien coiffés. Elle posa un seul regard sur les jumeaux. Cirrus se pétrifia. Elle avait un oeil bleu et un autre rouge. Mais seulement, elle était méchante avec eux. Mais elle se montrait de moins en moins méfiante. Alors, ils commencèrent à jouer tous les trois. Cirrus et Arielle se rapprochaient, mais Célesta se sentait un peu à l'écart. Le soir, les jumeaux quittèrent le château avec leurs parents. Cirrus dit au revoir à sa nouvelle amie et espéra la revoir bientôt.

Les années passèrent et les jumeaux avaient maintenant sept ans. Alors que la pluie était tombée depuis quelques jours à cause des crises de Cirrus, le frère et la soeur sortirent prendre l'air dans la jungle. Il y avait plein de flaques et le terrain était boueux.
- Normalement, on n'a pas le droit, dit le Zafara blanc avec appréhension.
- Je sais mais on peut au moins s'amuser à sauter dans la boue ! répliqua sa soeur avec un sourire malicieux.
Cirrus sauta dans une flaque et éclaboussa sa soeur. Celle-ci l'imita. Les deux enfants éclatèrent de rire et recommencèrent à patauger dans la boue tout en avançant dans la jungle. Ce fut alors qu'ils en virent une gigantesque. Célesta bouscula son frère pour y plonger. La flaque était profonde, mais très. La gamine commençait à se noyer.
- Célesta ! s'exclama son frère qui accourut vers elle.
Il saisit le bras de sa soeur qui commençait à couler petit à petit. Il la tira de toutes ses forces, mais il avait l'impression que quelque chose attirait sa jumelle jusqu'au fond. Cirrus sentit qu'il allait être entraîner, mais il n'abandonna pas. Il tira un bon coup et réussit à dégager sa soeur qui ne se remettait pas de ce qu'il venait de lui arriver. Cirrus tenta de la rassurer et lui suggéra de rentrer pour se laver. Heureusement, c'était leur mère qui les vit et elle fit couler le bain immédiatement. Après que le Zafara blanc fut lavé, sa soeur y passa. Mais, de la boue restait coller sur son pelage. Sirala avait beau frotter mais rien ne partait. En fait, elle remarqua qu'une partie de son pelage était devenue brun. La reine s'inquiéta et en parla à un guérisseur. La fillette paraissait de plus en plus faible. Le guérisseur leur annonça tristement que la princesse était atteinte d'une maladie inconnue. Cirrus eut un tel choc qu'il eut l'impression qu'un dragon lui avait flanqué un coup de queue dans la tête. Il serra fort sa soeur jumelle dans les bras. Il pleurait à chaude larme et Célesta s'en voulait de l'avoir mis dans cet état. Ce fut quelques jours après qu'ils connurent l'effet de la maladie qui était en réalité une malédiction. Célesta portait malheur lorsqu'elle passait devant quelqu'un. Inquiet pour son royaume, Noshlor la chassa du royaume. Cirrus pleura beaucoup du départ de sa soeur. Ce n'était qu'une fillette de sept ans, fragile et peu débrouillarde, comment allait-elle faire pour survivre ?

Un semaine plus tard, le Zafara ne s'était pas remis de l'exil de Célesta. Mais ce jour-là allait aussi changer sa vie à tout jamais. Ce jour-là, il allait rendre de nouveau visite à Arielle. Il ne voulait pas montrer ses larmes, il ne voulait pas paraître faible aux yeux de celle dont il était tombé amoureux. Malgré le temps nuageux qui signifiait que Cirrus allait sûrement craquer, il salua son amie avec un sourire cachant sa tristesse. Les souverains les laissèrent seuls pour discuter. Cirrus ne put retenir ses larmes lorsqu'Arielle demanda où était Célesta. Il lui suggéra d'aller dans la Forêt et il lui expliqua tout. Cirrus sanglotait et une averse tombait et trampait les deux enfants.
- Pourquoi tu me racontes tout cela ? demanda Arielle, ta mère ne pouvait pas te consoler ?
- Arie, dit-il après qu'il soit enfin calmé, tu es la personne qui compte le plus pour moi.
Il essuya son museau et renifla. Cirrus ne la regardait plus dans les yeux. Fallait-il lui dire ?
- Mais alors...
- Arielle, je t'aime.


Dernière édition par Axias le Ven 22 Déc 2006 - 0:28, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabulya.actifforum.com/viewtopic.forum?t=126
Cirrus
Roi de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2819
Age : 25
Rang : Roi de Nascarian
Pouvoirs : Il peut tout faire
Espèce : Zafara blanc
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Cirrus, Roi de Nascarian   Dim 9 Mar 2008 - 16:37

La fillette semblait surprise et le prince allait s'attendre à quelque chose de mauvais. Arielle murmura alors :
- Je t'aime aussi...
Ils hésitèrent à s'embrasser. Ils n'avaient que sept ans, mais ils ne pensaient pas à cela. Cirrus s'approcha de la princesse et l'embrassa. Le soleil arriva et un arc-en-ciel, étincelant de mille feux, fit son apparition dans le ciel. Mais soudain, ils entendirent un bruit venant des buissons. Moror apparut, choqué. Arielle était dans les bras de Cirrus. Celui-ci la relâcha et prit peur. Le roi semblait si en colère. Il prit les deux enfants par la peau du dos et les lâcha dans le hall où les trois autres souverains y étaient. Ils ne comprenaient rien.
- Que se passe-t-il ? demanda Alliéa.
Noshlor lança un regard coléreux à Cirrus. Il avait vraiment honte de son comportement.
- Je les ai trouvés dans la forêt, leur expliqua Moror qui tentait de garder son calme, Arielle était dans les bras de Cirrus !
- Qu'est-ce qu'il y a de mal à cela ? dit Sirala.
- Ils s'embrassaient !
Il eut un silence pendant quelques secondes. Ce fut la reine de Nicara qui reprit la parole :
- Bien, nous allons rentrer, il se fait tard.
Noshlor prit brutalement son fils par le bras et l'entraîna dans le carrosse. Arielle fut traînée par son père. Les deux amoureux se laissèrent un dernier regard avant de se quitter.

Cirrus alla dans sa chambre d'un pas rapide et coléreux. Ses parents le rattrapèrent.
- Comment se fait-il que la princesse Arielle soit dans tes bras ? demanda Noshlor avec un air menaçant, que comptais-tu faire ?
- Je suis tombé amoureux d'Arielle, lui expliqua tout bas, on s'est déclaré.
Evidemment, les souverains de Nicara avaient prévu qu'ils lieraient le prince Cirrus à la princesse Arielle, donc ils seraient sûrement tomber amoureux bien assez tôt. Mais ils n'auraient jamais imaginer à sept ans. C'était trop tôt. Qu'en serait-il à dix ans ? Noshlor n'osait pas l'imaginer.
- Très bien. Tu ne verras Arielle qu'à tes dix huit ans, c'est-à-dire, le jour de ton mariage.
Ses parents partirent, laissant Cirrus seul qui était resté immobile et bouche bée. Il martela à la porte tout en criant :
- Non ! Vous n'avez pas le droit !
Mais c'était inutile. Il tomba à genoux et commença à pleurer. La pluie tomba. Une pluie comme on eut jamais vu.

Quelques mois plus tard, il eut la visite des souverains de Davibad, un royaume dans le désert. Leur fille était une belle Zafara verte émeraude. Celle-ci s'approcha de Cirrus qui la repoussait froidement. Son nom était Calypso. Il ne voulait pas d'elle, mais d'Arielle. Il ne pensait qu'à elle depuis leur séparation. Leur premier baiser sous la pluie et sous l'arc-en-ciel. Rien de plus magique. Mais cette Calypso n'avait rien à voir avec la Zafara bleue saphir dont il était tombé amoureux. Ce n'était qu'une fillette arrogante et stupide. Et sa beauté ne serait jamais aussi grande que celle de la princesse de Nascarian. Cirrus retomba dans une grosse déprime lorsqu'il apprit que son père voulait le marier à Calypso. Il avait du mal à le croire. Il ne reconnaissait plus son père. Cirrus décida de s'enfermer dans sa chambre et d'y sortir que pour manger ou se laver. Il n'adressait plus la parole à ses parents, il ne les regardait même plus. Il était furieux contre eux. Dans sa chambre, il passait son temps à penser à Arielle. Il devint assez mélancolique et la pluie ne cessait de tomber. Le royaume était presque inondé. Noshlor fit creuser un grand fossé qui entourait le château. Et le village, on avait l'impression qu'il flottait sur l'eau. Ce fut ainsi que Nicara devint le Royaume sur les Eaux.

Deux ans plus tard, Cirrus se dit qu'il en avait marre. Il voulait voir Arielle, cette nuit. Il s'enfuirait du royaume pour aller retrouver sa petite amie et lui proposera de partir ensemble loin des deux royaumes. Après cela, il irait peut-être retrouver Célesta. Cirrus avait tout perdu. L'amour de ses parents, ses amis, sa soeur et sa bien-aimée. Il ne voulait pas perdre quelque chose de plus. Tard dans la nuit, il s'échappa du château, mais tout ne passa pas comme prévu. Une dragonne aux écailles rouge comme le sang et aux reflets d'or. Elle se posa face à Cirrus qui était âgé de seulement neuf ans. Il se sentait vulnérable face à un tel monstre. La dragonne prit un air hautain.
- Et bien, Votre Altesse, ironisa-t-elle, on n'a jamais vu de dragon ?
Cirrus n'osait pas lui demander qui elle était. Il préféra retourner au château. Cette dragonne était quelqu'un de mauvais. Mais la bête lui barra la route.
- Vous partez déjà ? demanda-t-elle d'une voix hypocrite, on n'a même pas fait connaissance !
Elle cracha une grande gerbe de flamme que le jeune prince réussit à éviter tout en se jetant à terre. Mais la dragonne se souvint qu'elle ne devait pas le tuer. Elle se jeta sur lui, mais Cirrus s'enfuit dans la jungle. Il réussit à la semer et retourna au château. Il n'y avait personne devant les portes. A son avis, les gardes avaient servi de dessert à la dragonne. Cirrus martela à la porte tout en appelant ses parents. Ceux-ci, qui ne dormaient pas encore, sortirent du château en se demandant ce qu'il pouvait bien faire dehors alors qu'il faisait nuit. Cirrus ne voulut pas tout expliquer, tout ce qu'il voulait dire, c'est qu'il y avait une dragonne qui tentait de le tuer. Noshlor voulait absolument des explications. Alors qu'il secouait son fils pour qu'il parle, il sentit un grand tremblement dans le sol. La dragonne s'était posée devant le château.
- Que fais-tu à Nicara, dragon ? demanda le roi avec un air menaçant, retourne sur Fabulya, tu n'es pas la bienvenue sur Neopia !
Sirala serra son fils contre elle.
- Dans ce cas, dit la dragonne, vous avez plus qu'à me faire partir. Je le ferais que si vous me donnez votre fils, Votre Majesté.
- Jamais !
La dragonne tenta de lui flanquer un coup de queue, mais Sirala poussa son mari et se prit l'attaque du dragon en plein dans les côtes. Cirrus voulut s'approcher de sa mère, mais Noshlor l'en empêcha.
- Retourne dans ta chambre, lui suggéra-t-il, c'est toi qu'elle veut. Nous voulons te protéger et la faire partir.
Cirrus voulut protester, mais ne dit rien. Son père voulait le sauver, cela prouvait bien qu'il ne voulait pas lui faire du mal. Mais juste au moment où il s'apprêter à rentrer, Noshlor reçut à son tour un coup de queue, mais bien plus puissant que celui qu'avait eu Sirala. Cirrus voulut voir ses parents, mais la dragonne le prit dans sa gueule.
- Lâche-moi ! Lâche-moi ! protesta le Zafara blanc.
Mais la bête ne fit rien. Elle décolla du sol. Bientôt, elle lâcha Cirrus pour le prendre par la patte. Le prince avait un vertige monstrueux mais il regardait en bas. Ils venaient de quitter la terre et ils survolaient la mer. C'était si grand. Cirrus n'avait jamais voyagé dans un autre pays. Mais le pays sur lequel la dragonne allait l'emmener était sans doute horrible. Le lendemain, ils étaient arrivés. La dragonne le lâcha devant une grotte dans une falaise proche d'une mer qui s'enflammait à chaque fois que les vagues s'échouaient sur le sable chaud.
- Entre, lui ordonna sèchement la dragonne.
Cirrus devait obéir, sinon, il allait recevoir le même coup de queue qui avait tué ses parents. Il voulait tant pleurer de leur mort, mais il ne voulait pas se montrer faible devant cet assassin. Il allait peut-être s'attendre à quelque chose d'horrible. La dragonne passa devant lui. Cirrus entendit alors une voix :
- Drako, tu es revue plus tôt que je ne le pensais !
- Je l'ai capturé, répondit la dragonne.
Avec sa queue, elle ramena Cirrus devant elle qui tomba sur le sol. Il se releva lentement. Une autre dragonne se tenait devant elle, plus grande, plus belle et plus imposante.
- Où suis-je ? Et qui êtes-vous ?
C'était la première fois depuis son voyage qu'il avait commencé à parler. La dragonne rouge esquissa un sourire sadique.
- Je suis Xiao, Princesse d'Omlid. Tu es sur Fabulya. Nous menons une guerre contre Nelta depuis fort longtemps.
- Pourquoi m'avoir enlevé alors ? demanda Cirrus, angoissé.
- Je suppose que tu es un ami proche d'Arielle. Ma soeur Neisha lui a donnée les pouvoirs d'une Magicana du Feu. Nascarian est allié à Nelta alors que nous, nous sommes seuls. C'est pour ça qu'on a besoin de toi pour découvrir leur plan d'attaque.
- Je n'ai toujours pas compris.
Bien sûr, Xiao ne savait pas que Cirrus était fiancé à Arielle depuis sa naissance.
- Je suppose qu'un Zafara aussi discret que toi fera un bon espion, dit Xiao. Si tu refuses, nous te tuerons.
Cirrus ne pouvait pas faire cela. Trahir Arielle ? Jamais de la vie. Mais il ne voulait pas mourir, il ne voulait pas faire de la peine à celui qu'il aimait. Il accepta finalement.

Pendant onze ans, il restait au service de la Princesse des Dragons. Il recevait des coups s'il échouait ou s'il désobéissait. Cirrus avait peur des deux dragonnes. Drako, la dragonne qui l'avait enlevé, mais aussi la servante de Xiao, aimait le faire souffrir rien que pour s'amuser. On lui avait donné comme mission d'espionner Nelta. Souvent, il passait à Amsya. Ces deux royaumes étaient magnifiques, bien plus beau qu'il ne l'aurait imaginé. Des forêts si magiques dont la végétation était si abondante et ou l'eau des ruisseaux était si cristalline. Des montagnes où se passait de nombreuses fêtes et deux châteaux plus grands qu'à Nicara. Avec le temps, Cirrus oublia son ancienne vie, son enfance. Tout. Il avait maintenant vingt ans. Mais allait-il continuer ainsi ? Que deviendrait-il ?

Maintenant, je vais raconter tout ce qu'il s'est passé dans le jeu...

Cirrus était devant l'antre de Xiao. Cela faisait des années qu'il espionnait Nelta et il voulait savoir ce qu'il pouvait faire d'autre. Mais quand il entra, il vit un autre dragon. Un dragon noir. Cirrus avait complètement oublié que Xiao avait un compagnon appelé Kreyein. Celui-ci lui lança un regard meurtrier qui pétrifia le prince de Nicara. Cirrus lui expliqua tout en bégayant qu'il voulait voir Xiao. La dragonne rouge arriva alors.
- Cirrus... il me semble que la dernière fois que je t'ai vu tu me semblais plus... dévoué. T'aurais-je fais du mal ? dit-elle d'on ton moqueur.
- Heu. . .n. . . non. Je suis juste venu pour. . .
Xiao lui faisait peur. Il ne voulait pas la mettre en colère car sa fureur était terrible. Il était faible face à un dragon.
- Venu pour... pourquoi ? demanda-t-elle avec impatience.
La dragonne gronda dans ses oreilles. A cet époque, Cirrus avait quelques problèmes d'auditions. De plus, elle lui donna un violent coup de patte. Le Zafara se redressa, blessé.
- Je suis venu pour vous dire que je n'ai rien à faire. . . et que je voudrais faire quelque chose pour. . . vous.
C'était plus fort que lui. Il ne savait pas contrôler ses émotions devant une telle créature. Il disait n'importe quoi. Je voulais savoir si je pouvais faire autre chose, c'était ce qu'il voulait dire, mais ça ne sortait jamais !
- Tu n'as qu'à faire comme d'habitude : me dire ce qui se passe à Nelta. Tu es trop faible pour te battre, répondit Xiao.
Et elle avait tout à fait raison. Mais de toute façon, pour Cirrus, elle avait toujours raison.
- Oui, mais il ne se passe rien de spécial à Nelta. Juste des gens qui s'inquiètent pour l'attaque d'Omlid, dit-il.
- L'attaque... Je regarderai avec Père pour savoir ce qui va se passer.. entre-temps, tu peux faire ce que tu veux. Sauf t'allier à Nelta.
- D'accord votre majesté.
Cirrus fit apparaître ses ailes. A cette époque, il ne savait faire que cela. Il prit son envol. Il savait ce qu'il restait qu'à faire : Faire comme d'habitude. Cirrus se dirigea donc vers Nelta, mais ses ailes semblaient disparaître petit à petit à chaque battement. Le Zafara blanc tomba alors dans la Forêt de la Licorne. Il avait eu un coup par Xiao et maintenant, il avait une grande chute. Des fois, il se demandait comment il avait pu rester en vie avec tous les coups qu'il avait reçu de la part des deux dragonnes. Il se souvint la fois où Drako lui avait planté l'une de ses griffes dans son ventre. Il s'était réveillé, allongé au milieu de la grotte de la servante. Il s'était demandé si c'était un rêve ou si cela s'était réellement produit. Le trou qu'il avait dans le torse répondait bien à sa question...
Cirrus se redressa et observa les alentours. Il reconnut parfaitement la Forêt de la Licorne. C'était alors qu'il entendit des cris. Curieux, il grimpa dans un arbre pour voir ce qu'il se passait. Il y avait un jeune homme aux cheveux blonds qui semblait aveugle et une Zafara bleue. Bleue saphir. Il eut l'impression que son coeur allait faire un bon hors de sa poitrine. Elle était peut-être sale et très squelettique, mais elle était très belle. Il voulut la voir de plus près, mais la branche sur laquelle il se tenait se craqua. Il tomba sur la Zafara bleue et se releva subitement.
- Excusez-moi, je suis tombé de cet arbre.
Il lui tendit la main pour l'aider à se relever. Cirrus se souvint qu'il avait une peluche semblable à un dragon rose. Il la sortit sans se soucier dans la situation où il était. Cela lui rappelait quelque chose. Les coups de Xiao l'avait complètement fait oublier ses souvenirs d'enfance. Il fixa ensuite la jeune Zafara. Elle était vraiment étrange et elle portait un magnifique collier en or orné d'un saphir. Celui lui rappelait quelque chose. Mais quoi ? De quoi cela lui évoquait-il ?
Cirrus se présenta à la Zafara bleu et lui demanda comment elle s'appelait. Elle répondit tout simplement "Arielle". Arielle... Il se souvint d'une personne qui avait le même prénom qu'elle. La jeune Zafara lui présenta Hideki, le jeune homme aux cheveux blonds. Il était aveugle et c'était un magicien. Enfin, au début, Cirrus ne l'avait pas remarqué, il doutait seulement. La Zafara bleue prononça un mot qui lui fit un énorme choc. Nascarian. Elle ne savait pas très bien parler, mais il avait compris. Arielle chanta pour Hideki. Montrer Cirrus, avait-il dit ? En tout cas, cette Zafara avait une voix magnifique.
- Nascarian ? Tu viens de là-bas ? demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabulya.actifforum.com/viewtopic.forum?t=126
Cirrus
Roi de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2819
Age : 25
Rang : Roi de Nascarian
Pouvoirs : Il peut tout faire
Espèce : Zafara blanc
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Cirrus, Roi de Nascarian   Dim 9 Mar 2008 - 20:04

Le collier se mit à briller et Cirrus fut ébloui. Sentant la lumière diminuait, il ouvrit les yeux. Arielle semblait moins enfantine. Et son regard lui rappelait vraiment quelqu'un. Elle dit alors calmement :
- Ai-je l'air de venir d'un autre endroit ? Ça fait trois ans que je cherche un autre Zafara en dehors de mon royaume. Trois ans, en réalité, que je cherche mon fiancé.
Et là, Cirrus se souvint. Il eut un flash du passé. La lumière blanche autour de lui et d'elle lorsqu'ils furent fiancés. Leur deuxième rencontre, là où Cirrus avait ressentit ce sentiment si étrange. Et surtout, il se souvint très bien de leur premier baiser sous la pluie.
- Ar. . . Arielle ? C'est toi ?
Elle craqua. Il savait qu'elle la cherchait et que leur séparation lui avait fait tellement mal au coeur. Il avait ressentit la même chose.
- J'ai passé dix ans à attendre de tes nouvelles sans rien faire ! cria-t-elle tout en pleurant, dix ans à t'attendre ! Tu savais que je t'aimais ! Chaque jour je désespérais et j'enrageais. Et... et j'ai figé mon royaume. J'ai craqué ! Il fallait que ça sorte ! Mais le maléfice est retombé sur moi juste après. Le seul moyen que j'aie pour être normale c'est mon collier, mon saphir... ma protection ! Ça fait trois ans que je marche de gauche à droite en ayant tout oublié! Trois ans que je me fais battre quand je croise des gens parce que je suis une Magicana ! Trois que je vole et que je n'ai plus rien à moi ! Tout ce qui m'appartient c'est ma flûte et mon collier !
Cirrus s'en voulait de la faire pleurer ainsi. Il ne savait pas quoi faire. Arielle enfouit son visage dans ses mains et Cirrus l'enlaça, les larmes aux yeux.
- Pendant tout ce temps j'ai toujours été seule ! continua-t-elle, tu es l'unique Zafara que je voie. Je suis restée seule tout ce temps... à supporter la faim et le froid pendant l'hiver ! Je sais très bien que je suis misérable... et que je ne suis qu'une moins que rien...
- Je. . . suis désolé, dit-il, je me suis enfui de chez moi pour des raisons. . . tragiques. Tout d'abord, mes parents. Ils me trouvaient trop. . . capricieux avec toi, ils disaient que je faisais des bêtises et ils m'ont puni, ils m'ont enfermé dans ma chambre pour ne plus te voir pendant deux ans. Deux ans ! C'est long, Deux ans ! Deux ans sans te voir ! Deux ans que j'ai pû verser des larmes ! Deux ans que j'ai souffert. Une nuit, je me suis enfui par la fenêtre. Je me suis enfui de chez moi et j'ai rencontré une dragonne rouge, ce n'était pas Xiao, mais l'une de ses fidèles servantes. Elle a tué ma famille et m'a attaqué. J'ai pas réussi. . . elle m'a emmené. . . auprès de Xiao. Tout ça c'est de ma faute, je suis un idiot. Je ne suis pas fait pour être ton fiancé, même encore moins, ton futur roi. Tu penses la même chose que moi ? Je suis bien plus malheureux que tu le penses. Je dois. . . obéir à Xiao maintenant. Mais je te promet que je ne lui dirais rien sur toi, je n'ai pas envie qu'elle te tue. . . je. . . je t'aime. . . Arielle. . .
Alors que le soleil couchant était d'un rouge si magnifique, les nuages s'amassèrent dans le ciel. Le beau temps laissa place à la pluie.
- Je t'aime, Cirrus. Encore plus qu'avant, chuchota Arielle.
Hideki préféra les laisser seuls. Et c'était à ce moment qu'ils l'avaient fait. Arielle avait offert son corps à celui qu'elle aimait. C'était la plus belle nuit de sa vie. Mais bientôt, cela disparut comme un rêve. La Princesse Zéphira, la noble licorne qui ne tolérait que les filles vierges dans sa forêt, arriva bientôt. Furieuse, elle s'en prit à Cirrus, mais Arielle la protégea. Hélas, la licorne lança un jet de glace. La Zafara bleu fut gelée et son bien aimé ordonna à Zéphira de partir. Celle-ci obtempéra. Alors que le prince commençait à perdre espoir en voyant l'état d'Arielle, un phénix fit son apparition. A Nicara, il ne les connaissait presque pas. L'oiseau de feu soigna la princesse qui était frigorifiée. Cirrus l'enlaça, rassurée et remercia le phénix. Celui-ci se présenta. Il se nommait Eupholia, le chef des Phénix. Soudain, une licorne arriva. Cirrus se releva et lui cria de partir, croyant qu'elle venait pour s'attaquer à Arielle. Mais elle semblait différente des autres. Cette licorne avait un pelage gris et une allure... fantomatique. Mais c'était réellement un fantôme. Elle s'approcha de la jeune princesse qui la reconnut aussitôt. Celle-ci se mit à pleurer. Cirrus comprit que c'était une amie d'Arielle. Son nom était Fatina, elle était morte tuée par Xiao.
- Ho non, fit Cirrus.
Le collier d'Arielle ne brillait plus. Dans ces moments-là, le Zafara repensa à tout. La princesse avait reparlé de ses souvenirs à Nascarian et cela avait attristé Cirrus qui commençait à perdre espoir. De plus, maintenant que le saphir ne brillait plus, Arielle ne fit plus attention à lui. Cela lui brisa le coeur. Alors que la pluie retombait de nouveau, le Zafara la protégea grâce à une branche.
- Nous trouverons un moyen pour que tu retrouves la mémoire, dit-il, je te le promets.
Et Cirrus savait qu'il était capable de tenir une promesse. Arielle semblait ne plus avoir envie de vivre, de ne plus continuer. Fatina, la licorne grise, prit alors la parole :
- Sois fort Cirrus ! Un jour elle retrouvera la mémoire, et ce jour sera le dernier de vos malheurs..... Pendant mon séjour chez les morts, j'ai eu une vision du futur.... je ne peux pas te l'expliquer mais je te jure que tout finira bien.
- Tu en es sûre ? demanda Cirrus qui avait craqué après avoir vu Arielle s'éloigner d'eux, je m'en veux tellement, tout ça ne serai pas arrivé si j'étais resté dans mon royaume, dans ma chambre. Tout cela ne serait pas arrivé à cause de. . .
Il se redressa brusquement et regarda le ciel noir. Il hurla alors, fou de rage :
- XIAO ! JE ME VENGERAIS POUR TOUT CE QUE TU LUI A FAIT ! JE TE LE JURE !
Il avait juré. Et quand il jurait, il irait jusqu'au bout. Mais il devait obéir à cette dragonne. Alors, il attendrait le moment venu. Le moment où il se sentira assez fort pour la tuer. Alors qu'il avait vociféré ces mots, un éclair déchirait le ciel et Arielle prit peur. Cirrus et Fatina la rassurèrent. La Zafara, toujours indifférente, s'éloigna des autres. Le prince alla sous un arbre et pensa à tout ce qu'il s'était passé depuis qu'il était arrivé à Fabulya. Ca le rendait si faible tous ces évènements. Il se dit que finalement, il retournerait auprès de Xiao. Mais juste au moment où il partait, il sentit quelque chose lui sauter sur le dos. Cirrus tomba à terre. Il regarda derrière lui et vit Arielle. Elle lui sauta au cou et le Zafara blanc la serra si fort dans ses bras.
- J'en ai assez, se plaignit-elle les larmes aux yeux, j'en ai assez de tout ça... je veux juste être avec toi...mais j'y arrive pas... j'veux plus avoir ce sort sur la conscience...
- Moi aussi, dit Cirrus, je me sens si triste. Maintenant, qu'allons-nous faire ? Partir d'ici et essayer de trouver quelque chose qui pourrait t'aider ?
- Mais où ? Et qui ? Le seul Dragon qui pourrait m'aider est Neiran. On ne peut pas aller au château comme ça. Surtout moi...
- Essayons de te soigner, je trouverais quelqu'un qui pourrait nous aider.
Arielle était sale à cause de la pluie et de la boue. Un bon bain devrait lui faire du bien. Cirrus lui donna une pomme afin de la rassasiée. La pluie avait maintenant cessé de tomber. Fatina proposa alors de prendre un bain avant d'aller chez Neiran. Mais toute cette aide était trop pour Arielle. Fatina intervint alors :
- Je ne sais pas tellement ce qui te traquasse, mais je peux te dire que le passé, c'est le passé et on ne peux pas le changer. Si tu as commis des erreurs dans ta vie... Tant pis ! On ne peux rien changer.
Et Fatina avait sans doute raison. Cirrus pensait que cette licorne était très sage.
Finalement, après qu'Arielle soit lavée et ait des habits convenables, Fatina décida de chercher une fleur qui pourrait lui donner la vie quelques heures appelée la Fantamis. Elle l'avait trouvée et l'avait mangée. Maintenant, on pouvait la toucher. Arielle serra la licorne dans ses bras. Elle était heureuse de la sentir. Cirrus regarda l'orée de la forêt et suggéra à tout le monde d'aller voir Neiran. Tous acceptèrent. Les deux Zafaras grimpèrent sur le dos de Fatina et Eupholia était à leur côté. La licorne galopa et se dirigea vers le château de Neiran.

Ses passions : La météo, le jour, la lumière, se promener, voler dans le ciel, s'entraîner, rêver, conter des histoire, aider les autres, sa chère Arielle et ses enfants, chanter et danser.

Ses aversions : L'insulter, se moquer de lui, le considérer comme un lâche, un trouillard, le déranger dans sa rêvasserie.

Point Fort : Son courage, son intelligence, son agilité.

Point Faible : Sa senbilité, sa famille, son manque d'attention parfois.

Liaisons :

Amante : Arielle,
Ennemis : Kreyein,
Connaissance : Mawel, Neivla,
Amis : Fatina, Eupholia, Eral, Hamye, Pelarïn, Yuna, Siwulis, Hideki, Cloud, Neisha, Neiran,
Famille : Chris, Axias, Caleb, Azera, Wellan, Wicya, Kira, Hideki, Fatina, Dresla, Sirala, Noshlor, Alliéa, Moror, Usul de l'Ombre.

Objet : Il a un bracelet en cristal, il peut communiquer avec Céosus et peut l'appeler à n'importe quel moment. Il a aussi un sceptre orné d'un soleil qu'il se sert pour ses sorts.

Compagnon : Il avait comme monture une Elémonte du Feu nommée Laim. Elle était très attachante à lui et elle le protégeait jusqu'à sa mort. Seulement elle était trop vieille donc bien sûr, elle est morte. Mais Cirrus a toujours son phénix qu'il incarne souvent.

Rêve, but : Ramener Axias du bon côté. Mais depuis que sa fille est morte, il ne désire que d'une seule chose : Faire de Févlia un monde de paix.

(HISTOIRE EN CONSTRUCTION Wink )

_________________
.+*°Cirrus SmawilNyra°*+.
Imprévisible comme le temps...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabulya.actifforum.com/viewtopic.forum?t=126
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cirrus, Roi de Nascarian   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cirrus, Roi de Nascarian
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Devant les Portes de Févlia :: Présentation :: Les Habitants de Neopia-
Sauter vers: