AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Drows

Aller en bas 
AuteurMessage
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 28
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Les Drows   Mer 5 Nov 2008 - 20:39

Nom de la créature : Drow





Description physique des créatures : Semblables aux elfes en bien des points, les Drows sont des créatures magique d’une grande beauté et très effilés. La couleur de leur peau peut varier d’un extrême a l’autre, mais ne sera jamais très humaine. La plupart l’ont de couleur noire a reflets bleu-violacé. Mais ont a pus répertorier des cas de Drow « normaux » proche de ce que l’ont pourrais appeler Albinos. Ils représentent environs 15% de la population, et ont alors des yeux rouges orangés très vifs, des cheveux blanc et fins en plus d’une peau très pale, quasi blanche. Ceux-ci se colorent d’ailleurs facilement avec leurs sentiment, donnant des couleurs plus « normales » lors de cas d’amour ou de colère. Il ne craignent pas le soleil ni les intempéries contrairement aux humains atteint de symptômes semblables. Leurs descendants prendrons automatiquement les yeux orangés même si les autres critères physique dépendront plus du hasard. Revenons donc aux Drows normaux : sombre, aux yeux souvent noir ou bleu marine, dans lesquels pétille une grande intelligence. Leur taille moyenne est de 1m75, et ce peut importe le sexe. La densité de leur corps, légèrement supérieure a celle des elfes et encore plus face a celle des humains, leur confère une grande force physique ainsi qu’un poids plus important rapport a leur constitution apparente. Ainsi, ils pèsent 1,5 fois plus qu’un elfe de même taille et apparence, et 2 fois plus qu’un simple humain.

Description des coutumes, etc : Peuple belliqueux et cherchant la reconnaissance, ces descendant corrompus des elfes originels ont gardés une partie des qualités de ceux-ci. Ils les ont même en plusieurs partie améliorés, ils sont devenus par exemple meilleurs artisans que ceux-ci, leurs armes et armures surpassant en plusieurs points celle de ces derniers. Ils sont doués d’un grand intellect et d’une mémoire quasi visuelle qui les rend férus d’étude, et les sages sont très reconnus dans leur communauté.
Ils sont aussi a la base dotée d’une haine presque impossible envers les elfes, donnée par l’anciens dieux maléfique dominant qui les a créer pour faire pencher la balance a son avantage sur ce grand échiquier qu’est Fevlia. Mais depuis la disparition et probable mort de celui-ci, cette haine est allé en décroissant et ils sont devenus un peuple plutôt neutre, cherchant son avantage et respectueux d’un grand sens de l’honneur : une fois engagé dans une chose, ils ne trahirons jamais la personne envers qui ils se sont engagés tant que les accords ne sont pas arrivés a terme.
Utilisant une magie runique instantanée, ils savent en dessiner des centaines de différente dès leur plus jeune age et sont entraînés rapidement au combat via celle-ci, aussi même un enfant de 5 ans s’il cherche a se défendre peut tuer sans problème un soldat bien expérimenté.
Amoureux de libertée, ils ne supportent pas les restrictions et refuse le respect de toute autorité autre que celle de leur leader, pour lequel ils votent tous les 50 ans. Ce votent prend en compte les avis des drows de 30 ans et plus.

Histoire de ce peuple : La ténébreuse histoire de ce peuple qui n’avait pas demander a exister commence avec une idée née dans la tête d’un dieux. Celui-ci cherchait depuis longtemps a asseoir son autorité sur tous les continents mortels, et quoi de mieux pour ceci qu’un peuple immortel ? Les temps étaient encores jeunes et les humains n’avaient pas encore construit leur grande citée des glaces, et les cités construite par les elfes, créatures agissant pour le compte de ses ennemis, disposaient alors d’un grand nombre de grande et petites citées. Certaines étaient éloignée de tous, et leurs habitants vivaient en autarcie. Aussi, ce dieux choisit une des plus grande cité de ce type, et il utilisa ses pouvoirs pour la corrompre au fur et a mesure. Il lui fallut près de 100 ans pour que ses sortilèges deviennent effectifs, mais enfin les elfes commencèrent a faire des choses qu’ils n’auraient jamais du faire, comme tuer des étrangers demandants a passer la nuit dans leur ville, se battre avec leurs voisins pour que la ville prospère plus etc… Maintenant il ne lui restait plus qu’a asservir ce peuple et l’envoyer a la guerre, une tache plus ardu que ce a quoi il pensait. Il étalât bon nombre de ruse pour convaincre leur leader de l’aider a conquérir le monde, mais les Drows étaient devenus parfaitement indépendants et rejetèrent chacune de ses proposition. Dans un accès de rage, et face au refus d’obéir de SES créatures, il se décidât a agir directement sur Fevlia pour détruire la ville. Il ne voulaient pas être ses pantins ? Très bien alors ils mourraient… Du moins c’est ce qu’il pensait. Car sa corruption les avaient rendus bien plus puissant qu’ils ne l’étaient au début. Et chacune des catastrophe qu’il envoya combattre ces ennemis fut défaite avec une facilitée qui énerva au plus haut point le dieux. Un déluge de feu ? Qu’a cela ne tienne, ils avaient tôt fait de créer un mur d’eau pour se débarrasser de cet inconvénient. Des armées d’orc souhaitant piller leur ville ? Ils périrent tous avant même d’avoir atteint le rempart. Mais au fur et a mesure des années, qui se contèrent par centaine, tant la ville était éloignée de tout, ils se lassèrent de ces attaque constante et gagnant même en intensité. Aussi, il passèrent un accord avec ce dieu. Le pays D’Omlid était en grande difficulté a cette époque bien qu’ils ne le reconnurent jamais.

Aussi, ce fut l’heure de l’exode pour ce peuple. Ils étaient juste quelques milliers, et ils avancèrent plutôt discrètement a travers tout le continent. En 2 mois, l’avant garde arriva a la capitale de ce royaume. Immédiatement, un messager s’en alla demander une audience, qu’il se vu accordé, et il demanda alors l’asile dans une partie éloignée de Nelta. Le roi dragon lui rit au nez, le tua avant de dire a tous les sale elfes, traître a leur nation, de dégager avant qu’il ne les tue tous. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est qu’avec son armée de plus de 20 000 unités postée a proximité de la ville, il se pensait suffisamment intimidant pour ne pas subir de rébellion. Et il se trompait. Enervés au plus haut point par l’acte perfide ce ce monstre, les elfes noirs attaquèrent. Et l’armée du Dragon eu bien du mal a contenir le premier assaut, car si donné dans un accès de colère, les Drows restaient avant tous des elfes et étaient parfaitement coordonnés et disciplinés, contrairement aux humains et monstres en tous genre de l’armée ennemie. La victoire fut rapide, et les pertes réduite a leur minimum : moins de 100 Drows moururent au combat ce jour ci.
Puis un siège s’installa, et les armée ne s’affrontèrent que rarement pendant 2 semaines, ne faisant aucune mort du coté des elfes corrompus, qui profitaient simplement de la vie en attendant la suite. Mais en vérité, le Roi attendait les renforts de l’armée principale, qui ne furent d’aucune utilité : ils avaient été repérés, et plutôt que de les attendre, le Leader lança un Ultimatum au chef de ce pays : soit il obtempérait a leurs demandent, soit sa ville était détruite. Le dragon ne prit pas la menace au sérieux, et le lendemain, la ville fut rayée de la carte, sans qu’aucun habitants ne survive. Comme ils ne souhaitaient pas régner sur ce pays, mais plus se débarrasser d’un dieux un peu agaçant en lui prouvant qu’ils étaient dans son camp, d’une façon ou d’une autre, il donnèrent le commandement du pays au général dragon le plus puissant. Celui-ci s’empressa de ratifier l’accord, trop juteux pour lui, et les drow allèrent prendre possession de leur nouveau « pays ». Il continuèrent leur vie comme ils l’avaient fait auparavant, ayant juste comme obligation d’aider Omlid en cas d’invasion.

Mais encore une fois un évènement auquel il ne s’attendaient pas se produisit : les elfes avaient apprit leur existence, et ils avaient décidés que cette espèce ne devait pas vivre, sans quoi ils ne pourraient plus se protéger de leurs ennemis. Il fallut 200 ans mais ceux-ci s’armèrent de patience, et une armée de près de 40 000 elfes pris la direction du territoire occupé par leurs cousins. Les elfes corrompus s’étaient montrés efficace et avaient remboursés leur dette, Omlid n’avait plus jamais été envahit depuis l’accord. Mais celui-ci devenait pesant pour le roi dragon, car ces alliés, trop puissant, pompaient son autorité et avaient la priorité sur les meilleures marchandises. Aussi lorsqu’il appris que les elfes venaient les éliminer, c’est avec un certain plaisir qu’il n’enraya pas cette marche ennemie sur son pays. Mieux, il leur fournit de manière indirecte des vivres et autres utilités, toujours jetés par les elfes, méfiant envers ce pays. Puis vint l’heure de la bataille. 3500 Drow contre une armée plus de 10 fois plus importante. L’attente fut longue. Ils étaient retranchés dans une forteresse construite par leur soins, capable de résister a toute l’armée d’Omlid, si ils venaient a les trahir, mais les elfes, aux pouvoirs magiques tous différents et bien mieux organisés que l’armée du pays dans lequel ils se trouvaient a présent, étaient bien plus puissants. Puis, le chaos. Les elfes s’avancèrent dans une furie organisée, assistée par une logistique efficace, des catapultes puissantes, et des généraux intelligents. Il ne fallut qu’une journée pour détruire toute trace de civilisation. La resistance des drows fut tous de même extraordinaire, car plus de 25 000 elfes périrent ce jour la, réduisant grandement les effectif déjà peu nombreux de cette race. Il fallut 1 mois a cette armée pour creuser les tombes des morts, chacun ayant un petit bijoux magique permettant de connaître son nom, dans un camp comme dans l’autre, et dans ce cimetière géant, le plus grand de tout Fevlia, chaque tombe a été creusée avec habileté et est sertie d’une plaque avec le nom des morts. Il faut savoir aussi que chaque tombe contient entre 10 et 20 personnes. Les Drows eurent droit quant a eux a une partie réservée dans cette immense pierre tombale, qu’était devenu leur fort.

Depuis, la population survivante, tout juste 200 individus, vivent cachés, poursuivis et hait de tous cotés. Avec la guerre provoquée par Amos, ils furent découverts et réduit a 1/4 de leur effectifs, et les survivants ont fuit a Nelta, Dans un lieu caché prêté par la guilde des assassins. L’ont sais aussi que quelques individus vivent de manière éparse sur tous le continent, souvent en couple avec un elfe, car l’amour chez le drow est semblable a celui de leur cousins, et n’a que faire des races. De ces unions naissent uniquement de drow a la première génération, mais si celui-ci a un enfant avec un autre elfe alors ce nouveau née sera elfique, mais gardera des particularité physique propre aux drows. La magie des elfes produit de ces union et leur force est deux fois plus importante qu’en temps normal, et ce jusqu'à 3 générations future en cas d’enfant entres elfes. Chez les drows, ces capacités restes a un niveau normal. Il peuvent aussi utiliser dans une moindre mesure la magie drow en plus de leur instinctive, mais avec modération car elle le fatigue bien plus que leur magie « normale ».

Lieu de vie : (actuellement) Fabulya

Lethao




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
 
Les Drows
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Devant les Portes de Févlia :: Le Bestiaire :: Les Créatures de Fabulya-
Sauter vers: