AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dailux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dailux
Comtesse Lycanthrope et Machiavélique
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 906
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Dailux   Dim 30 Nov 2008 - 22:07

Identité

Prénom :
Dailux

Espèce :
Humaine Lycanthrope

Rang désiré :
Comtesse Lycanthrope et Machiavélique

Age :
26 ans

Sexe :
Féminin

Continent :
Fabulyaaaa le continent fabuleuuux 8D

Date de naissance :
26 octobre

Lieu de naissance :
Koori


Histoire

Famille :
Dailux a une famille noble, un père, une mère, trois frères et une soeur. Mais elle ne les voit que très rarement, possédant sa propre demeure, et aimant être indépendante.

Son passé :

« Quelle enfant adorable ! »
Dans les bras de la comtesse Marizza, allongée sans grâce sur le lit, se tenait sagement un bébé. Quelques cheveux d'un châtain clair parsemaient le haut de son visage pâle où brillaient deux yeux noisettes. Quiconque la regardait se trouvait invariablement happé par le charme de ces yeux. Le gratin de Koori passait devant la mère récemment accouchée. Il faut dire que résister à un accouchement prématuré avec un enfant adorable et en parfaite santé, ça force l'admiration. La petite Dailux, à part un prénom un peu spécial ( mais il faut pardonner à sa mère, elle était dans les affres post-accouchement ) partait très bien dans la vie.

• • • 


Sept ans plus tard. Bien que la populasse ne s'en doute pas, Omlid avance, petit à petit, vers Koori tant convoité. La haute noblesse, elle, est au courant. Et s'inquiète pour ce qui pourrait arriver. Comme la famille de Dailux. Ils joignirent un lointain cousin marchant immensément riche qui possédait, entre autres, une charmante propriété ressemblant d'ailleurs plus à un petit château qu'à autre chose mais bon. Avec leur fortune combinée à une légère aide financière du cousin en question, ils survécurent en territoire inconnu. Se faisant même des relations dans la haute société. Tout se passa pour le mieux pendant un an. Un an. Le temps que Omlid attaque réellement Koori. Un signe du destin ? Peut-être.

• • •


Une calme journée d'automne, à quelques jours de son anniversaire, Dailux avait réussi à fausser compagnie à ses parents. Le mauvais jour, faut croire. Petit feu follet, elle réussi à arriver jusqu'au parc de derrière, celui qui bordait la forêt. Elle cueillait des fleurs, pas pour sa mère ( à bas les clichés ) mais pour elle-même, parce que'elle aimait les fleurs et voilà. Suivant une allée de chrysanthèmes, elle s'enfonça peu à peu dans la forêt, mais ne s'en rendant compte que quand la piste à proprement parler s'arrêta, se transformant en un petit sentier. Attention très bien délimité et tout et tout, on est dans une demeure noble. Mais un sentier quand même. Le début de la forêt. Dailux haussa les épaules. Elle avait administré un somnifère à sa nourrice ( oui pour huit ans c'est vachement fourbe mais quand on est malin, on l'est pas à demi ) et tout le monde la croyait avec elle. Elle avait tout son temps. Elle continua donc son chemin, cueillant maintenant les fleurs sauvages qui avaient poussés " naturellement " artistiquement et parfaitement.

• • •


La forêt. Même dans une propriété luxueuse, la profonde forêt reste toujours une forêt. Sauvage. Et il est bien plus facile de s'y infiltrer. Comme l'homme qui y était maintenant. Si on pouvait encore appeler ça un homme. Sale, maigre, les cheveux filasses, les yeux injectés de sang, il tenait plus de la bête que de l'être humain. Longtemps avant, il se rappelait vaguement qu'il n'avait pas faim. Pas cette faim qui le tiraillait depuis si longtemps. Au début, il n'était comme ça que les nuits de pleine lune. Et puis, à force de fuir la société pour ne pas être tué, ses instincts animaux avait pris le dessus.
Une fillette. Devant. Il s'approcha, silencieux comme une ombre. Il attendait le bon moment. Quand la fillette se pencha, il bondit, la saisissant à la nuque. Elle hurla, quand il commença à aspirer son liquide vital.

• • •


Une chose sauva Dailux, la robuste constitution de sa nourrice. Celle-ci se réveilla bien avant le moment où elle aurait du, avec la puissance de ce somnifère. Ne trouvant pas Dailux dans ses appartements, elle alerta les gardes, qui cherchèrent en vain la petite dans toute la bâtisse. Après avoir alerté les parents, ils partirent avec le père à cheval dans le parc et la forêt. L'équipe avec le maître de maison trouvèrent l'enfant dans la forêt profonde. Un homme - une bête ? - était agenouillé sur elle, en train de ... oui, il buvait son sang ! Sans sommation, le père tira son épée et la planta dans le corps de l'homme. Contrairement aux contes de fées, c'est leur richesse qui sauva Dailux. Car l'épée de son père était en argent qui traversa le corps de son agresseur comme du beurre. Il mourut sans même se relever. Heureusement, les bruits des hommes arrivant lui avait fait lever la tête, et il n'avait pas les crocs toujours plantés dans la gorge de Dailux.

• • •


« Il faut sauver ma fille ! Sauvez-la ! Sauvez-la ! Elle ne peut pas mourir ! ELLE NE PEUT PAS MOURIR ! »

• • • 


La souffrance d'une mère. Qui croit que la mort de sa fille est ce qui peut lui arriver de pire. Elle n'a aucune idée de la signification du mot pire.

• • •


« Maman, maman !! »
Un matin d'automne. Un an après. Dailux descend en courant les escaliers de sa demeure. Elle a tellement changé en un an. Plus grande, plus mince, un air plus las, plus triste, plus rusé peut-être. Une année rythmée par les transformations. Pourtant aujourd'hui ...
« Oui, Dailux ? »
Une femme détruite. Minée par la détresse. Une femme qui pourtant tente de toutes ses forces de convaincre sa fille qu'elle peut le faire. Qu'elle peut lutter contre cette terrible malédiction. Que ce n'est qu'une question de volonté. Et on voit bien que sa fille ne demande qu'à la croire, qu'elle le ferait sans la moindre hésitation si il n'y avait qu'une esquisse d'ombre de minuscule ébauche de preuve. Mais il n'y en a pas. Sa mère ne sait pas. Ne sait pas ce que ça fait, quand on perd totalement le contrôle de soi, quand la partie animale en nous prends le dessus. Quand notre partie humaine est reléguée dans un coin de notre esprit, devenant seulement spectateur. Quand on veut à tout prix sortir de sa chambre luxueuse, maintes fois détruite, maintes fois reconstruite. Quand seul l'appel du sang compte. Quand on est nourri de lambeaux de viandes crus, mais que ça ne vous rassasie jamais. Pour l'instant, Dailux n'avait pu que calmer un peu la bête en elle, et causer moins de dégâts à la pièce de la luxueuse demeure qu'elle occupait.
Mais aujourd'hui c'est différent.
« J'ai réussi maman ! »
La mère lève les yeux vers sa fille. Eberluée. Elle ne peut pas croire à ce bonheur qui arrive.
« Cette nuit je me suis transformée ... mais j'ai gardé l'esprit clair ! Dans mon corps j'étais ... ça, mais j'étais lucide ! J'étais moi, j'étais Dailux, j'étais HUMAINE, maman, HUMAINE ! JE SUIS UN ÊTRE HUMAIN ! UN ÊTRE HUMAIN ! »
Ça. La chose qui la ronge. Et maintenant, la certitude qu'elle peut y arriver, qu'elle aussi elle aura un mari dont elle ne devra pas se séparer certaines nuits, des enfants qu'elle pourra bercer après leurs cauchemars toutes les nuits, sans exception. La certitude qu'elle est un être humain.

• • •


Il y a tout juste deux ans. La famille de Dailux décide enfin de rentrer à Koori. Dailux est heureuse, heureuse, heureuse .. enfin rencontrer de nouveaux personnes ! Elle a fait le tour des gens potables à Amsya. Etant donné qu'elle a 24 ans, cela fait déjà 15 ans qu'elle a commencé l'accentuation de son pouvoir. Elle peut désormais se transformer à volonté en loup, loup-garou ou choisir de rester humaine. C'est d'ailleurs la forme qu'elle prend habituellement, sauf quand la pression se fait trop forte. Elle a donc fait toutes les réceptions possibles et imaginables depuis ses 15 ans. Elle à hâte de retourner à Koori reconstruite, pour continuer à faire la fête, à danser, rire comme la marquise qu'elle est, et badiner avec d'élégants hommes de son rang. Et en plus, elle aura son propre manoir, la vie est belle ! Ah oui, elle a vraiment hâte.

• • •


Il y a quelques mois, maintenant. Invitée à une quelconque réception, Dailux commence à se dire que la vie de château est plutôt lassante, et les élégants gentilshommes ennuyeux à mourir. S'éventant avec grâce, assise dans un fauteuil confortable, elle lorgne les arrivants. Et puis, la distraction. Un petit bataillon d'hommes, de bas rang visiblement, arriva à ce moment. Dailux se demanda un instant qui ils étaient puis se rappela. Ces bons hommes étaient des quelconques soldats invités ici, pour leur excellente conduite et leur aide au pays. La jeune femme se leva, prête à les saluer avec la distinction qui la caractérisait.
Elle s'approcha, leur adressa un noble sourire, se figea.
Un homme sortait du lot. La peau mate, les cheveux noirs. Pas courant à Koori ... pas courant du tout.

• • •


Est-ce ceci qu'on appelle un coup de foudre ?

• • •


« Voulez-vous danser ? »

• • •


Est-ce ceci qu'on appelle un coup de foudre ?

• • •


Une valse. Ce jeune homme danse admirablement bien. Dailux pose sa tête sur son cou, provocant quelques murmures scandalisés. Elle s'amuse de regarder le contraste que fait sa peau livide sur celle brun foncé de l'homme. Elle pose ses lèvres brûlantes sur la peau tiède.

• • •


Est-ce ceci qu'on appelle un coup de foudre ?

• • •


Mais il va partir. Et puis, il n'est pas de sa condition.
Soudain, l'illumination. Dailux entrouvre la bouche, pince la peau entre ses dents nacrées.

• • •


Est-ce cei qu'on appelle un coup de foudre ?

• • •


Dailux mord doucement l'inconnu.

• • •


« Vous dansez admirablement bien monsieur. »

Dailux sourit, penche légèrement la tête, puis s'éloigne, sans regarder la réaction du jeune homme. Elle sait que ça a fonctionné. Qu'il est maintenant un monstre, comme elle. Qu'elle a transformé son premier amour en un animal sanguinaire, et qu'elle s'en fiche.
Elle le retrouvera, oui elle en est sûre. Il n'est pas du genre à passer inaperçu.
Et elle n'est pas du genre à renoncer.



Apparence :

Physique :
Dailux est ce qu'on appelle une petite chose. Ou du moins en a l'apparence. Elle ne mesure pas plus d'un mètre soixante-cinq, pas minuscule mais pas géant non plus, loin de là. Elle est très mince, mais pas maigre. Du genre, bien portante. Sa peau est blanche, presque livide, et sans aucune imperfection ( en même temps elle a passé le stade de l'adolescence, elle a pas trop percé ses boutons et elle a pas de cicatrices 8D ). De châtain clair, ses cheveux sont passés à un roux presque cuivré et elle se les coiffe très " marquise ", avec des boucles retombant sur ses épaules. Ils sont assortis à ses yeux, d'un noisette virant vers le doré. Non, ce n'est pas un vampire, bien un loup garou, à bas les clichés. Quelques tâches de rousseur parsèment son nez mutin. Quand elle sourit, ce qui est plutôt courant ( vu qu'elle est noble, et que les nobles s'adressent souvent des sourires hypocrites, enfin je crois ) on voit ses petites dents nacrées ( elle a jamais eu à porter d'appareil, le bol T__T ) dans sa petite bouche rose. Pour résumer, chez elle tout est fin et petit. Et tout ce qui est petit est gentil mignon, c'est bien connu. Alors je crois qu'on peux dire que Dailux est mignonne. Jolie, peut-être. Belle, faut pas pousser.

Au passage : elle devient un loup au long poil lustré et cuivré, doux comme de la soie.

Objet :
Son ombrelle et son éventail ? *O*

Mentalité :

Caractère :
Dailux est comment dire ... cliché ? Oui oui, vous voyez le genre. Un peu froide, narcissique, égocentrique, hypocrite, rusée, avec une malédiction dans son passé. Comme on en vois des milliers. Et je n'essayerais pas de vous convaincre qu'elle a quelque chose de particulier. L'accident de ses huit ans la marquée à vie, pourtant son caractère n'en est pas tellement changé de ce qu'il aurait du être. C'est plus son éducation que sa nature de lycanthrope qui l'ont rendue snob, hautaine et narcissique. Mais il est vrai que sa ruse, son côté un peu animal, dans le sens cruel, viennent de beaucoup de sa mutation. Elle méprise les classes sociales inférieures à elle, mais n'adule pas non plus les supérieures. Elle n'aime qu'elle.

Ses passions :
Elle, les loups, les bals, rire de son rire de marquise ( Hotel ? )

Ses aversions :
Les autres, le bas peuple, travailler, se lever tôt

Rêve, but :
Avoir Hotel pour elle toute seule. Attention, pas qu'il tombe amoureux d'elle ( encore que, ce serait bien mais voilà ). Elle est tellement superficielle et habituée à tout avoir qu'elle voit ça plutôt dans une optique de " acheter "

Capacité :

Pouvoirs :
Aucun, à part que sa nature de lycanthrope lui donne la capacité de se transformer en loup ou en loup-garou, et une certaine " empathie " avec les loups.

Point faible :
Etant donné qu'elle ne combat pas : aucun.

Point fort :
Idem.

Relation :

Liaisons :

Ami
Meilleur ami :
Ennemi
Neutre
Connaissance :
Amant
Amoureux
Hotel ? 8D
Famille


Compagnon :
Aucun.


Code :
[Ok- Hideki] =w=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dailux
Comtesse Lycanthrope et Machiavélique
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 906
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Dailux   Mer 3 Déc 2008 - 21:28

FINIII !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hideki
Traceur apprenti Assassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 27
Rang : Ancien Traceur de Koori
Pouvoirs : Traceur
Espèce : Humain
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Dailux   Mer 3 Déc 2008 - 22:09

Validee n_n

Jolie fiche, jolie histoire surtout

Bienvenue =D ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/hideki-t686.h
Drako
Orpheline mystérieuse, menteuse et rebelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 656
Age : 24
Rang : Fillette klepto', mytho' et un peu schizo'/Maîtresse Suprême de Févlia (moi hein, pas Drako ^^)
Pouvoirs : Peut percevoir ce que les autres perçoivent, fait apparaître de l'or à l'infini et à volonté
Espèce : Humaine, pas sûre...
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Dailux   Mer 3 Déc 2008 - 22:15

J'adore ton avatar *O* !!!
Bienvenue parmi nous =D !

_________________
La vérité sort de la bouche des enfants...

C'est vrai, alors crois-moi Invité !

Je suis un Ange Déchu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/habitants-de-fabulya-f37/drak
Vairë
Tisseuse de lumière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 101
Age : 29
Rang : Tisseuse de lumière
Pouvoirs : Voyante/ tisseuse
Espèce : Mi humaine/Mi nymphe
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Re: Dailux   Mer 3 Déc 2008 - 22:17

Bonjour bonjour!!!

Une nouvelle!!
tiens tu pourra faire connaissance avec mon Cirth!!!
dis bonjour Cirth .. "Non..." "pas maintenant"... Cirth méchant!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatina
Maraudeuse au grand coeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 959
Age : 24
Rang : Voyageuse au coeur lourd - un peu tarée sur les bords
Pouvoirs : semi-identité de licorne
Espèce : Humaine, enfin c'est compliqué :b
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Dailux   Ven 5 Déc 2008 - 20:28

Wahou... Je le redis même parceque ça vaut le coup: Wahou...!
(Bienvenue ici =D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/les-errants-f41/merope-t1149.
Elthyra
Assassin bizarre qui fait peur aux enfants
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2334
Age : 525
Rang : Prêtresse simonienne, khanique, rufusienne, manaesque et BNesque
Pouvoirs : Invisible dans l'ombre
Espèce : Ange déchue/Truc bizarre pas humain
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Dailux   Sam 6 Déc 2008 - 0:09

Eh bienvenue =D
Ça fait toujours plaisir des nouvelles têtes~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lethao
Ombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 757
Age : 28
Rang : Ombre
Pouvoirs : Destruction des champs de force ( contact avec necessaire, sauf si attaque a distance) Invisibilitée
Espèce : Elfe
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: Dailux   Dim 7 Déc 2008 - 20:53

Belle fiche, bonne chance pour la suite ^^.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dailux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dailux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Devant les Portes de Févlia :: Présentation :: Habitants de Fabulya-
Sauter vers: