AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Liens parentaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Liens parentaux   Dim 4 Jan 2009 - 6:45

Arielle avait laissé Niiz avec les autres enfants. Ils s'occuperaient bien d'elle. À part son énorme curiosité, elle était si sage. Et elle même connaissait la plus part des limites. Et les enfants l'adoraient. Harumi la collerait sûrement, elle était de couleur noire, comme lui et de son âge, lui et la jumeaux avaient quatre ans. Elle les avait laissés à l'appartement. Il s'était écoulé presque vingt-quatre heures. Il n'avait pu aller bien loin, même dans le repaire. Arielle s'arrêta à un croisement, dans le repaire. Elle était près du réfectoire, même si elle sortait très peu souvent. Retrouver la trace de Néralos ne serait pas facile.

Rayoru se dressa en couronne sur la tête de sa maîtresse pour avoir une bonne vue. Mais la question... Néralos était-il sorti du repaire ou errait-il toujours à l'intérieur?

(Tu sens queque chose?)

Le reptile siffla de dépit. Aucune odeur de Zafara à part la sienne.

(Et l'aura?)

Non. Pas dans la bonne section peut-être. Arielle marcha un peu dans les couloirs. Si Néra était sorti, se serait peut-être plus facille. Après tout, Rayoru pourrait voler au-dessus des arbres.

(Néralos? Néralos!)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 25
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Mer 21 Jan 2009 - 19:02

Au-dehors, dans la lumière douce teinte d'or et d'orangé par les feuillages qui mourraient calmement à l'approche de l'hiver, asséchés et sans couleur particulièrement vive après une longue vie à verdoyer, un reste du vert printanier subsistait au sol.
Mais ni herbe, ni feuille, c'était un zafara qui traînait les pattes.
Il ne regardait pas les feuilles cuivrées tomber. Il n'apportait aucun intérêt aux nouvelles couleurs qui paraient la nature.
Il gardait la tête basse, comme portant le poids du monde sur ses faibles épaules. Un jour à peine s'était écoulé depuis son départ, exécuté sur un coup de tête ; et de physique, pourtant, il paraissait avoir ainsi erré entre les arbres des mois durants.
Néralos subissait les frais d'un voyage non préparé.
Habitué à se débrouiller, il n'avait pas cru nécessaire d'emporter de provisions __ les rivières étaient nombreuses, et le poisson affluait pour tout magicano capable de manipuler l'eau __ mais passé la nourriture, bien d'autres fournitures de premières nécessité manquaient cruellement au zafara.
Il aurait pu, au cour du pringtemps, se cacher sans mal dans les herbes hautes, ou, cas échéant lors duquel l'herbe viendrait à manquer, essayé de se confondre avec les feuillages.
Quand il daigna observer un court instant les quelques plantes environnantes, pourtant, rien n'avait changé : l'automne était resté, et avec lui sa palette de roux et de cuivre, d'orange et d'or, de rouge sanglant et de châtain, mais d'aucun vert.
Il ne pourrait pas se cacher.
À quoi bon ? Le sol couvert de végétaux morts le préviendrait de l'arrivée d'éventuelles personnes à sa recherche... et inversement. Il lui fallait trouver un abris où il pourrait rester le temps de décourager ceux qui se seraient amusés à se lancer à sa recherche.
S'il advenait tout de même qu'il se fasse repérer, il faudrait lui lier pattes et poings, le bâillonner et enfin lui faire perdre connaissance pour pouvoir le ramener tranquillement au repaire.
Il n'y retournerait pas.
Jamais.
Il ne haïssait pas Azera pour le meurtre d'Axias, mais lui-même pour l'avoir emmenée là où elle n'aurait fait que du mal, en toute connaissance de cause. C'était comme si c'était lui qui avait tenu l'épée qui avait transpercé le corps de celle qu'il aimait et avait craint de revoir un jour.
... Et s'il ne lui avait rien dit ? S'il s'était tu à propos de la résistance, à propos de... leur lien de parenté... ?
Tout se serait passé autrement.
... Sans lui.
Alors il vallait toujours mieux de partir. Se laisser aller là où ses pas le mèneraient.
Le son de l'eau glissant sur les galets de son lit lui parvint. L'amertume du deuil, toujours vive, ne put cependant plus lui masquer sa faim d'avantage. Il s'approcha de la source, le paysage se déboisant progressivement, découvrant le ciel bleu, frais et entaché de nuages à la vue de tout observateur au sol.
Ses pas faisaient crisser le gravier qui départageait la terre de l'eau, limpide et toujours à sa course. Il pouvait distinguer chaque roche qui couvrait le sol du fin ruisseau, mais aucun poisson ne se profilait au-dessous du fin cristal aquatique.
Peut-être les avait-il effrayé, à s'avancer sans précautions, pressé par sa faim.
... Il fallait attendre.


(j'ai réussi, j'ai posté \o/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Mer 21 Jan 2009 - 20:20

Où..... dedans... dehors? Aucune idée... le serpent doré dressa la tête. Dehors.... surprenant. Arielle prit le chemin pour sortir. Il ne faisait pas si froid. Maintenant, le trouver. Arielle s'envola dans les airs. Pourquoi avait-il encore fui? C'était encore pire pour les parents, il se croyait seul ou quoi? Elle allait lui remettre les idées en place... elle espérait... elle n'avait jamais crié sur ses enfants.

Rayoru siffla un peu. Ils approchaient alors. La Zafara perdit un peu d'altitude. Une tache verte, près d'une rivière. Trouvé! Elle prit de la vitesse pour lui sauté dessus et les faire tomber dans l'eau et les en sortir, elle le tenant hors de l'eau, au-dessus du sol.

(*Néralo* Tu vas arrêter de fuir! Tu vas rentrer avec moi et tu vas te rendre utile! Je me fous de ton travail mais tu vas aider! Tu crois que t'es tout selou quoi? Axias est ta cousine, et peut-être la fille que t'aimais mais moi je suis sa mère! J'ai porté Axie pendant près d'un an, je l'ai nourrie, élevé, soignée et après onze ans je la perds! Viens pas chialer que c'est pas pareil, pour moi c'est pire! Tu rentres avec moi et tu y restes! Dois-je te briser les membres pour que tu me suives? Tu vas arrêter de te plaindre, la terre tourne toujours!)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 25
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Sam 21 Fév 2009 - 18:35

Il perçut trop tard le bruissement d'ailes qui se rapprochait, trop puissant pour être celles d'oiseaux. Poussé brusquement dans le filet d'eau qui peinait à traverser la forêt, sa surprise lui avait fait ingurgiter une bonne lampée d'eau. Si le ruisseau pouvait être franchi à gué, le zafara venait de prouver qu'il n'était pas impossible de s'y noyer.
Quand on l'arracha des flots, trempé et toussant, il ne fut pas surpris d'entendre Arielle lui hurler ses remontrances :

__ Tu crois que t'es tout seul ou quoi ? Axias est ta cousine, et peut-être la fille que t'aimais mais moi je suis sa mère ! J'ai porté Axie pendant près d'un an, je l'ai nourrie, élevée, soignée et après onze ans je la perds !
Il ne répondit rien, en partie parce que la reine, enragée, lui criait ses torts par télépathie avec force et haut débit et parce que le même débit, en eau, cette fois, était recraché par le zafara, s'appliquant de rendre à la rivière un peu de ce qu'il n'en avait pas respiré.
__ Viens pas chialer que c'est pas pareil, pour moi c'est pire !
Néralos serra les dents. «Elle ne comprend pas...», mais le pouvait-elle, si elle ignorait ce pourquoi il les avait réellement fuit ? Non. La réponse était évidente. Il n'avait parlé à personne de la discussion qu'il avait eu avec Axias avant de l'emmener au repaire. Il laissa Arielle finir ce qu'elle avait à dire, comme quoi rien n'avait à le faire partir, qu'il se devait de rester avec eux.
Il était profondément gêné, attristé, même, de ne pas avoir su empêcher tout ce qui s'était passé, alors même que, quelque part, il l'avait deviné. Il savait pourtant qu'il n'aurait pas dû avoir confiance en Axias... mais ce qu'elle avait dit alors lui avait paru si normal sur le coup, après qu'il lui ai avoué que jamais il ne suivrait sa route.

__ Elle vous a dit... commença-t-il.
Les mots se coincèrent au travers de sa gorge.
Il baissa la tête.

__ Elle vous a dit que c'est moi qui lui ai apprit que nous étions cousins... ?
Le zafara, toujours suspendu au-dessus du sol, tremblait.
__ Si j'avais rien dit... sur rien... rien ne se serait passé...
Mais pourquoi ?
Pourquoi ça s'était passé comme ça ?
Il ne voulait pas comprendre. Il ne voulait plus comprendre. Plus rien n'avait de sens. Même à mourir... rien n'était plus à gagner ni à perdre. Il ne restait plus qu'à vivre... non, à laisser vivre.


(je vais me cacher XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Lun 23 Fév 2009 - 2:46

La fureur d'Arielle augmentait de seconde en seconde. Sa fourrure crépitait de façon menaçante, son oeil rouge noircit, on aurait dit que c'était un abîme, une fenêtre plutôt. On y voyait toute sa rage cumulée à un seul endroit. Elle respirait bruyamment et tremblait de tout ses membres, gardant Néralos au-dessus de l'eau qui bouillait sous ses pieds. Le bras droit de la reine était levée, la main à demi-fermée. Voulait-elle le frapper, le battre à mort? Se retenait-elle. On sentait son aura, son aura toujours douce, toujours apaisante, s'agiter et s'éparpiller, On voyait un halo blanc autour d'elle. Elle serrait les dents et elle s'enflammait sans pour autant brûler Néralos. Les bandages sur son cou, eux, ne résistèrent pas. Rayoru se faisait tout petit.

(*Néra* Elle nous l'a dit...)

Sa voix tremblait et son ton avait changé. Comme si c'était une autre personne en face de lui.

(*Néra* Elle faisait semblant... même si t'aurais rien dit... elle serait venue pour essayer de nous tuer...)

Elle ressera sa prise sur le cou de Néralos. Elle le menaçait. Elle pouvait le tuer maintenant, il ne pourrait rien faire pour l'arrêter.

(*Néra* Qui as-tu perdu? Une fille que tu aimais. Voilà qui tu as perdu. Tu as onze ans, peut-être douze. Fais pas la même connerie que moi, deviens pas un sauvage, deviens pas un monstre. J'ai perdu plus que toi au cours de ma vie, personne t'as raconté ma vie. Si tu te crois maudit, regardes les autres...)

Elle cessa de la fixer, les dents serrées.

(*Néra* J'ai subi la même souffrance, plus souvent, plus fort, je suis toujours debout, parce qu'il y a des gens qui vaillent la peine que je reste pour eux... ton père à beau de te haïr pour une connerie, t'as qu'à le laisser dans son coin et à souhaiter qu'il crève comme un chien!)

Il ne voulait pas comprendre? C'était pourtant si simple... il pouvait rester avec eux. Personne ne lui en voulait et tous s'inquiètaient... L'aura d'Arielle se ternit et les flammes s'éteignirent. Elle posa Néralos sur le sol mais gardant une main sur lui avec une larme au coin de l'oeil.

(*Néra* En quelle langue il faut que je te le dise? Personne veut te voir seul, personne ne veut ton départ... Toute ta famille te supplie de revenir, Néralos!)

Elle retenait ses sanglots.

(*Néra* Tous tes cousins se rongent les sangs... Même Chris, Caleb et Azie veulent que tu restes... c'est ce qu'on te demande... on veut juste... te donner une famille... parce.... parce qu'on t'aime tous...)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 25
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Sam 18 Avr 2009 - 19:40

Il baissa la tête.
La fureur de la zafara l'écrasait en son for intérieur. Il se savait à sa merci __ et une quelconque lutte s'avérait déjà inutile. Il voyait l'eau se contorsionner sous la chaleur que dégageait la rage d'Arielle. Les bulles furieuses l'atteignaient presque, et la vapeur brulante dégagée par les flots le faisait éttouffer.
Inquiet, il dégluti non sans difficulté et ferma les yeux, patientant. Jusqu'où irait Arielle pour apaiser sa furie ...? Attendre... Il fallait qu'il attende...
La main qui ceignait le cou du jeune zafara ressera son étreinte, faisait pression sur ses cervicales, l'empêchait de respirer tout à son aise. La chaleur étouffante qui s'y combinait avait fini de lui couper le souffle. Étrangement, ce n'était pas sa gorge qui le faisait le plus souffrir, mais sa tête. La pression qui s'y faisait lui brouillait la vue, les pensées, les sens.
Mais il perçu comme un coup physique ce que lui lança la zafara bleu :

__ Si tu te crois maudit, regarde les autres...
C'est vers Arielle que se tournèrent instantanément ses réfléxions.
Il s'oublia lui et pensa à tout ce qu'elle avait vécu.
La perte de sa voix. Celle de sa fille. Avoir vu Axias s'éloigner brusquement d'eux et n'être revenue que pour assouvir vengeance. Avoir eu à tuer des amis, à se voir possédée par une entitée mauvaise. S'être vue incapable de lutter contre le viol de Dresla par l'Usul, contre le décès de Warui et de sa mère.
... Quant à lui, son malheur n'était pas la moitié de cela.
De son père, il ne conservait que bien peu de souvenirs. Moins encore de sa mère. Les seules vraies pertes qu'il avait donc connu étaient celles de Gustave et d'Axias.
Un vide s'était creusé à leurs disparitions.
Les savoir "plus là" faisait comme une pièce démeublée au sein d'une maison. Une sensation étrange, plus froide que douloureuse, le pénétrait. Alors qu'il avait pensé se construire sur la peur qu'il vouait à Axias, tout venait de s'achever, brusquement. Ils n'étaient plus.
Il se sentait comme chuter à chaque fois qu'il y pensait.
Ce qui lui arrivait, c'était tout simplement le "rien".
L'impression que c'est là sans l'être.
Arielle le posa à terre. Avec un fin sanglot dans la voix, elle lui étala ce qu'elle lui avait dit la première fois.

__ Toute ta famille te supplie de revenir, Néralos!
"Ta famille"... "Ta famille"... La sienne... Oui, il n'avait pas le droit d'oublier. Il rouvrit les yeux, sans rien dire.
Il la laissa achever sur ses cousins, en silence, puis il acquiesça vaguement.

__ Je ne crois pas qu'ils s'inquiètent vraiment pour moi, finit-il par dire.
Il se tourna vers Arielle et conclu d'un ton de voix monocorde :

__ En fait, je pense qu'ils savent tous que vous me ramenez quoi qu'il arrive.
Il ne tenta pas de sourire.
Il savait que l'essais aurait été infructueux.


(j'ai répondu \o/ ... et presque sans citer! *pas taper le joueur! xD*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Sam 18 Avr 2009 - 20:06

Arielle ne se retena pas le moins pour le gifler. La claque retentit dans les environs déserts. Elle en avair marre! Tout ce qui leur tombait dessus! Ça l'enrageait de voir Néralos comme ça, de se faire répondre comme ça! La Zafara Bleue se retenait de l'étrangler même si elle risquait de le tuer. Elle avait déjà tué des ennemis et des proches par le passé. Elle était tout à fait capable de recommencer sans problème. Elle respirait bruyamment et leva la tête de son neveu en lui tirant les cheveux vers l'arrière.

(*Néra* Oh que si je te ramène... et tu ne sortiras plus avec l'intention de t'enfuir...)

Sa prise sur l'épaule du gamin se resserra.

(*Néra* On en reparlera quand ils se jeteront sur toi... on est pas des monstres. Contraitrement à ta pensée qu'ils se foutent de toi... eux aussi viennent de perdre des membres de leurs familles, tu crois qu'ils s'en fichent? Réveilles!)

L'oeil rouge d'Arielle noircit, une pupille noir de nuit, elle se contenait à nouveau.

(*Néra* J'essaie d'élever mes enfants selon mes convictions, de les élever du mieux que je peux, d'être une bonne mère! Une de mes filles se retourne vers moi et m'attaque en voulant me tuer! Quand tu seras père, si ça t'arrive, tu comprendras peut-être! Même si t'es encore sous le choc, on l'est aussi!)

Elle tira Néralos hors de l'eau pour le trainer derrière elle. Vraiment... croyait-il tant en ses pensées qu'il refusait de voir les autres? Tous les enfants se rongeaient les sangs. Faudrait-il recourir à l'invocation de sa mère et qu,elle lui dise elle-même de rester avec eux? C'était une idée. Même s'il serait contre. Il ne pourrait pas stopper Azera, ça lui prenait cinq minutes seulement. Arielle prenait de profondes inspirations pour tenter de se calmer un peu. Elle avait les nerfs en boule, elle stressait pour tout, elle avait peur que quelqu'un vienne chez eux et blesse sa famille. Elle avait constamment peur. Elle se frotta le visage avec une main. Allait-il entendre raison un jour?

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 25
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Jeu 9 Juil 2009 - 23:30

Il sentit la gifle jaillir, trop choqué pour répondre. Un brûlure intense là où Arielle l'avait frappé, et dans sa bouche, le goût du sang. Il tremblait de tous ses membres sous l'incompréhension. Arielle semblait tout près de le tuer, sans qu'il sache pourquoi.
Et ce pourquoi, il ne le sut que lorsqu'elle reprit la parole, lui empoignant les cheveux d'un geste brutal, comme si son plus grand plaisir eût été de le décapité.
Pas un mot ne sortait plus de sa bouche. Pendu dans le vide, il se voyait déjà rejoindre les poissons qu'il avait tenté de pécher... et si Rayoru montait plus haut encore dans le ciel, ce serait lui qui, tout zafara qu'il fût, qui nourrirait les poissons, qu'il le veuille ou non.
Il déglutit, sans parvenir à faire fondre le noeud qui obstruait son cou, tordu tant la zafara tirait sa tignasse vers l'arrière. Tâchant de diriger son attention sur une douleur moins vive que celle de son cuir chevelu, Néralos se mordit la lèvre, nerveux. Peine perdue : Arielle pouvait le scalper à mains nues, à le tenir ainsi.
À son grand soulagement, pourtant, il sentit le dragon regagner la berge pour permettre à sa cavalière de traîner derrière-elle le zafara presque innocent.
Il savait Arielle capable de le tirer ainsi tout le trajet, aussi, il profita de sa première goulée d'air depuis qu'elle lui avait infligé sa baffe __ qui, selon elle, avait deviné Néralos, était cent fois méritée __ pour s'expliquer et adoucir son sort, à demi-pardonné... et éviter de rentrer au repaire, énervés l'un contre l'autre, pour un ce bien malheureux quiproquo.

__ S'il... S'il vous plaît... essaya-t-il.
C'était un bon début. S'il avait attiré l'attention de la zafara bleue, il lui resterait encore d'achever ce qu'il avait à dire sans gémir.
Mais pour ça, il devait continuer.

__ Pa... Pardon... Désolé... On... Je me suis mal exprimé... Exc...
Il venait de heurter un roc.
Il dut se mordre la langue pour étouffer un juron qui l'aurait envoyé dans le ruisseau la tête la première. Aussi il préféra le taire __ même si, peut-être, Arielle avait choisi ce chemin pour ces quelques obstacles.
Il attendit que la douleur passe avant de reprendre.

__ Je... Je voulais dire que, continuait-il de balbutier, manquant cruellement d'air. Qu'ils n'avaient... de toute façons rien à craindre pour moi...
Un tournant, des trous, des cailloux. Le décor défilait à l'envers.
__ ... parce... parce qu'ils savaient que vous m'auriez ramené... même si je m'étais attaché à un arbre... vous auriez emmené l'arbre avec vous s'il l'avait fallu... ou... ou m'auriez ligoté pattes et mains...
Puis, d'une voix plus aigrelette, sous la peur que, peut-être, ses explications soient de nouveau mal interprétées par Arielle.
__ Pa... Pardon de m'être mal exprimé... Je sais qu'ils ne me veulent pas de mal... Désolé...

(C'est fou : tous mes persos se font étrangler... et de surcroit, par Arielle... c'est le karma ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Ven 10 Juil 2009 - 4:41

Arielle n'y était pas allée de main forte pour le frapper. Elle ne s'était pas retenue. Il en avait une marque rouge. Rayoru revenu sur la berge, elle le traina sur le sol sans même lui laisser la chance de se redresser. Elle allait plutôt vite. Néralos semblait avoir de la difficulté à respirer. Tant mieux! Elle en avait plus que marre de tout ça! Elle voulait revenir au temps ou ses enfants avaient quantre ans et s'amusaient, où tout était tranquille. Elle voulait aussi étrangler le père de Néralos mais se serait pour plus tard.

Le prince avait commencé à parler, par syllabes, ayant de la difficulté. Elle tourna la tête vers lui pour le regarder, sans s'arrêter. Il voulait s'excuser? Maintenant il s'excusait? Il se cogna la tête contre un rocher et attendait la douleur passe. Qu'avait-il à dire maintenant? Il se réexpliquait. Les autres ne s'inquiètaient pas pour lui parce qu'ils savaient qu'Arielle irait le chercher coûte que coûte, peu importe la façon dont elle le ramènerait? Il n'avait pas tort. Il était désolé. La Reine s'arrêta et le lâcha, pour lui faire face et le fixer dans les yeux.

(*Néra* Pour le reste du trajet je te laisse marcher à mes côtés...)

Elle n'avait rien d'autre à ajouter. Elle se calmait les nerfs. Elle s'était emportée. Arielle eut un faible soupir. S'ils pouvaient rentrer à la maison sans histoire elle aimerait bien!

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Néralos
Jeune pêcheur
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 25
Rang : Zafara en état de profonde dépression
Pouvoirs : Magicano de l'eau
Espèce : Zafara vert
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Lun 13 Juil 2009 - 18:09

La zafara s'arrêta. Néralos se demandait à quoi elle pouvait réfléchir, surtout si c'était en bien ou en mal pour lui. Dans l'un ou l'autre de ces deux deux cas, qu'importe lequel venait d'adopter Arielle, son demi-neveu avait droit à l'air et à une marche plus ou moins paisible. Néralos la sentit le remettre sur ses pattes et le lâcher.
Il l'avait convaincu au moins sur une chose : pas la peine de rentrer au repaire comme une chasseresse traînant son gibier tant qu'ils pouvaient l'éviter.
Donc, c'est docilement qu'il la suivrait. Il avait eu la correction qu'il avait cherché, même inconsciemment. Après, il resterait à faire ce que les autres lui demanderaient. Il n'essaierait plus de s'enfuir. Même si les ennuis revenaient, il préférait ne plus les laisser grossir dans un coin sans les affronter.
Ils n'étaient qu'un mauvais moment à passer.

Pour oublier, il se concentra uniquement sur le goût qu'avait le sang dans dans sa bouche. Âpre. Métallique. Il mettait tout ses sens en alerte. Le flux ne semblait pas s'arrêter, mais il savait que la plaie était mineure et cicatriserait vite. Mais pour ne pas souiller le corridor quand ils l'atteindraient, l'adolescent cracha dans l'herbe qui bordait le sentier qu'ils suivaient, avant de le quitter pour obliquer à droite, dans la végétation et les épais fourrés.
Il leur fallut un certain temps avant d'entrevoir le lieu que lui avait fui, mais en comparaison des nombreux détours que lui avait fait de longues heures durant, ce ne paru qu'une dizaine de minutes.

(court ? J'avoue. Mais le sujet se termine xP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Liens parentaux   Mar 14 Juil 2009 - 0:58

Calmée, Arielle avait repris la route en ligne droite, passer le moins de temps possible en dehors du repaire avec les temps qu'ils avaient. Elle ne voulait même pas retourner à Nascarian, maintenant occupé par Koori, devenu méconnaissable. Son royaume... sa maisole palais... comment était-il.... les gens... tous morts là-bas... un pays mort maintenant. Mais elle le reprendrait. Il redeviendrait comme avant! Son royaume! Koori pouvait y faire ce qu'il voulait...

Tranquilles sur le chemin, ils ne se parlaient pas. Pas besoin. Les enfants seraient réjouis de voir Néralos en bonne santé et pour de bon. Après tout, il n'était pas méchant... juste... il n'avait connu ce côté-ci de sa famille. Autant de gens. Mais il avait des gens avec qui être. Il n'était plus seul. Il avait une maison. Un chez-soi. Un lieu de bonheur, quand il le condérerait comme tel. Dans le Repaire, revenus, Arie le fit entrer avant elle. On entendait des bruits de vaiselles. Ils venaient de manger. Un gamin blond rampa vers le Zafara Vert pour s'arrêter à ses pieds et lui tendre les bras. Michë voulait que Néralos le prenne dans ses bras.

(On poursuit dans le repaire, avec le sujet avec Niiz ^^)

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liens parentaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens parentaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes sources et liens
» Liens emule
» Les liens de Ginny
» Tisser les liens de toute une vie... ~ Gabrielle de Vendôme
» Liens Facebook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: