AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Deux façons d'être déchu [Anubis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aria Libelle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 20
Rang : Caractère de cochon
Pouvoirs : Changement d'âge, cri quasi dévastateur XD
Espèce : Mi-drow, mi-humaine
Date d'inscription : 12/07/2009

MessageSujet: Deux façons d'être déchu [Anubis]   Dim 19 Juil 2009 - 18:46

Le temps était magnifique. La forêt était pleine de vie (ce qui était différent de son lieu de naissance). Une douce brise caressait le visage doux et angélique d'Aria Libelle.
De belles pensées positives lui traversaient l'esprit. Quand elle marchait l'herbe verdoyante s'inclinait à ses pieds. Et son rêve de reine mondiale semblait s'être réalisé.
Elle se promenait, tranquillement, sous sa forme d'adolescente (ce qui lui permettait d'avancer plus vite qu'une enfant), les cheveux tirées en arrière puis tenus par un nœud pour faire une queue de cheval (derrière sa tête cela formait une grosse boule de cheveux emmêlée et bouclée).
Elle sorti de son sac une pomme (elle en mangeait une tous les deux mètre) et la croqua.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anubis
Dieu Déchu des morts
avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Rang : Dieu des morts/E.T. de Fev'
Pouvoirs : Télépathie, guérison, malédiction, mentaliste
Espèce : Humain, dieu-déchu et Feramorphe
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Deux façons d'être déchu [Anubis]   Mar 21 Juil 2009 - 1:49

Le chien-dieu, Anubis, avançait avec hésitation entre les arbres parés de fleurs.
Il sentait encore le sang qui avait coulé ici, quelques mois plus tôt. La perspective de tant de morts perdus entre le monde des vivants et ceux des morts avait quelque chose d'effrayant. Plus encore si l'on imaginait ô combien avaient dû confondre leur chemin avec celui de son voisin : combien d'âmes s'était donc trompée de chemin ? Qui s'était rendu au paradis plutôt qu'en enfer, et inversement ?
Malgré ces inquiétudes qui le rongeaient pour ces traces d'irresponsabilité, Anubis n'y pouvait plus rien : son énergie le quittait, vite. Trop vite. Rester sous forme canine lui assurait donc l'énergie et la discrétion.
Comme avant.
Etait-ce ainsi que se sentaient les mortels : incapable, faible... et trop facilement affamé.
Ce n'était pas lui.
Le collier n'était pas un poids sous lequel il se sentait ployer, une sanction, non. C'était moins un boulet qu'une plaie de guerre. Moins qu'une médaille __ ce mauvais jeu de mot le dégoûta temporairement __ mais plus que des chaînes __ encore une fois...
Ça restait la preuve qu'il avait frappé en plein dans l'orgueil d'Amos. Il avait juste visé trop haut. Beaucoup trop haut.
Des cicatrices marquaient encore son cou et mouchetaient tout son flanc gauche, là où il avait été brûlé. Alors que l'expérience et les millénaires lui avaient manqué pour continuer le petit manège qu'il avait débuté à manipuler Amos, ces déesses... les zafaras... si jeunes. Lui même étant traité comme l'un des benjamins de sa famille, il avait été surpris, même si sachant comme le temps pouvait être capricieux d'un monde à l'autre. Févlia était en constant changement.
Quelques instants après avoir été laissé seul sur le champ de bataille, il avait assisté avec un effroi insupportable à la Déchirure de la voûte céleste. Un spectacle auquel il n'aurait jamais être convié.
Il était hanté par ces images, même s'il n'était pas de ce monde. Fuyard. Fuyard. Fuyard. Vagues, les souvenirs qui lui restaient de l'adolescente revenaient le perturber. Le corps de cette enfant lui avait semblé protégé d'un aura inconnu de ces terres. Elle aussi s'était perdue.
Il ne s'en rendait compte que maintenant.
D'un grognement, il chassa ces pensées qui le perturbaient : c'était ce qu'Il lui avait souhaité en l'empêchant d'utiliser la totalité de ses aptitudes, physiques comme psychiques.
Toujours chien noir, il traversa quelques fourrés, jusqu'à entendre quelqu'un approcher. Silencieux comme une ombre, à l'affût du moindre pas que pouvait faire cette personne, il s'approcha.
La marche était modérée, le pas, plutôt léger. Une jeune personne, femme, peut-être. Il se glissa jusqu'à elle, seulement pour l'avoir en vue et que ce soit réciproque. Ses doutes furent confirmés. Du même coup, il vit ce qu'il n'avait pu déduire : oreilles en pointe, peau basanée, sourire prononcé, maintient paisible. Tout en elle dévoilait une fraîche naïveté.
Peut-être... Peut-être...
Ce jeune être avait tout d'une "seconde chance". Elle respirait une douce ignorance... et risquait sa peau à se pavaner si distraitement... à moins d'être maléfique. Le chien qu'il était haleta sous l'emprise de son rôle canin, jetant des regards nerveux à la ronde, mais il ne percevait le mal nulle part. Pas même en cette créature.
Autant la suivre et avoir quelque chose à faire, quelque part où aller.
Il agita joyeusement sa queue pour parfaire l'illusion d'un bon animal familier et marcha dans l'ombre de cette jeune écervelée.
Elle pourrait être très utile.
Il le pressentait.


(Anubis reprend du service ! Merci ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deux façons d'être déchu [Anubis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: