AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Warui

Aller en bas 
AuteurMessage
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Warui   Sam 10 Fév 2007 - 16:01

Une nuit d’hiver, on avait cru voir une fillette en pleine santé des plus normales. Mais ce qu’on n’avait pas vu avait tout aussi son importance. Ce qu’on n’avait pas su voir, c’était deux formes lumineuses dans ce petit corps, cette fillette, fille de noble et haute naissance. L’une, la plus brillante, était blanche et dominait ce petit corps qui lui appartenait. L’autre était noire et plus faible, elle dormait toujours, dans un coma profond, sans rien sentir du monde. Cette chose, cette aura, cet esprit, cette âme noire, vivait dans se sommeil depuis tant d’années. Mais quelque chose de puissant lui fit ouvrir les yeux. C’était si flou ce qui se passait. Les contours devenaient plus nets. Ah ça allait mieux. Mais comment voir ce qui l’entourait. Elle ne pouvait pas bouger. Même pas remuer ne serait-ce qu’un peu. Il n’y avait que ce mur blanc. La seule chose qu’elle put regarder toutes ces heures. Enfin ça bougeait. Mais comment? Elle ne sentait rien. Une chose apparut dans son champ de vision. Une patte bleue, petite, squelettique. C’était sa main? Quelque chose se voyait plus loin. Un reflet. C’était son corps? Mais comment elle bougeait sans que se soit elle qui le veuille? L’aura noire se retira dans la pénombre de son monde, elle chercha et fouilla les recoins. Elle se heurta à une autre aura, blanche si blanche… c’était ça qui vivait? Mais elles vivaient dans le même corps? La petite aura voyait d’autre personne et à écouter en silence, en apprit beaucoup, elle réussit même à percer les barrières de l’aura blanche, pour voir qui elle était. Elle découvrit le nom de sa sœur et toute sa vie. Arielle… Arielle Sylian… c’était le nom de sa sœur… dépressive pour avoir perdu celui qu’elle aimait.

L’aura noire ne pouvait rien faire encore. Mais pouvait tout ressentir. Elle décida de faire une sieste. Mais fut réveillée par le froid qu’elle ressentait. Et ces drôles de sensations… tout était flou… et elle entendait de façon déformée. Ses sens n’étaient plus très opérationnels… puis le noir. Et tous les jours il y avait du noir et cette sensation. Arielle, sa sœur, s’enivrait continuellement. Puis cette ombre. Et le réveil dans la chambre. Puis… ces trois années qu’Arielle passa à voler l’alcool. Puis ce fut la cure. L’enfer total. Elles voulaient la paix, la sainte paix. L’aura noire passait son temps à essayer de percer la dernière défense d’Arielle… et…
Arielle?
La princesse était dans sa chambre à regarder autour d’elle.
- Qui est là?
C’est seulement moi…
- Qui moi?
Personne de bien important… alors… je crois savoir que tu veux être seule?
- Oui c’est mon désir le plus cher…
Alors fais ce que je te dis et tu seras tranquille…
La princesse fit oui de la tête. Et dans les temps qui suivirent, l’aura et Arielle parlaient tous les jours ensembles. Les autres elles s’en fichaient. Personne sauf Arielle n’entendait l’aura. On croyait la princesse folle. L’aura lui ordonnait et elle obéissait… pas terrible… Et ce jour…
- Je ne supporte plus… je ne supporte plus personne… tous des ignares… tous des idiots… des…
J’ai compris. Tu dis ça depuis des lustres!
Un serviteur venait d’entrer. Convoquée qu’il disait… elles allaient leur montrer.

Rappelles-toi ce que je t’ai dis…
- Je me souviendrai…
Parfait…
Arielle entra dans la salle du trône dans un grand bruit. Moror se mit à parler. Mais elle ne l’écoutait pas. Elle écoutait l’Autre. Et l’autre finit par s’écrier :
Maintenant!
Arielle leva les bras devant elle pour lancer le maléfice. De nouveau le noir. L’Autre était épargnée. Mais quelle vie. Ces trois années… toujours dehors dans les bois, à chercher de quoi manger, chercher un abri. Une rencontre si brève à la ville… mais une autre après… cette autre rencontre… ce fut le clic qui allait changer tant de choses.

Arielle roulait sur le sol, rare moment elle faisait ça. Quand elles entendirent un bruit, sentirent une présence. Une créature qu’elles n’avaient jamais vue. L’Autre trouvait pitoyable qu’Arielle aime Cirrus et ne faisait rien pour la supplanter dans son propre corps, pas assez défi elle disait. Mais cette créature tout de blanc et bleu vêtue attirait son regard. L’Autre ne savait pas ce qui lui arrivait mais elle n’avait qu’une envie : rester avec être qui se présenta à Arielle sous le nom… d’Hideki, un être Humain. L’Autre était frappée. Mais ne pouvait rien faire. Mais elle elles restèrent avec Hideki avec un bon moment. Pas mauvaise cette idée de créer les cauchemars d’Arielle pour le voir plus longtemps. Il dut partir. Non il était revenu et… ah non! Cette peste de Cirrus était là! Hideki partait! Non! Non! Mais elle ne pouvait le rejoindre. Ce fut donc les embrassades qu’elle dut supporter dans le silence pendant qu'Arielle avait retrouvé la mémoire en ce court moment. Et tout ce qui était ensuite ne l’intéressait pas le moins du monde alors elle fit un petit somme. Mais l’Autre n’avait pas une très bonne perception du temps si elle n’avait rien pour le lui dire.

Ce petit somme avait duré pas mal de temps. Elle sentit une aura, une aura noire, noire comme la sienne mais la sienne l’était encore plus. Elle la reconnaissait. Il était de retour! Vite vite avant qu’Arielle ne s’en aperçoive. Un rapide coup d’oeil dans les souvenirs d’Arielle puis elle usa de ce savait comme pouvoirs pour cacher cette aura et faire croire qu’au contraire elle était blanche. Mais combien de temps ça dura. Neuf ans? Oui neuf ans. Ces neuf années où elle le voyait tous les jours et où elle voulait se l’approprier cet Humain. Combien de fois avait-elle essayé de l’approcher par elle-même… elle ne pouvait compter mais savait que c’était beaucoup. Elle n’avait pas réussi. Arielle avait accepté une Amsaise à son service. Sara. Une Zafara magicienne. L’Autre n’y voyait pas de problèmes, pas encore. Mais elle le vit rapidement trois mois après cette journée. Sara était dans les jardins et Arielle la rejoignait. L’Autre vit tout ce qu’elle avait fait partir en fumée. Sara ne devait plus vivre pour ça!

L’Autre força les barrières de sa sœur et prit le contrôle une nouvelle fois. Et cette fois il y aurait un mort! L’aura noire fonça sur Sara qui l’avait évité, puis une autre fois, toujours le résultat. Si Arielle n’aurait pas été enceinte. Elle aurait été plus rapide. Les gardes l’encerclaient. Non! Elle devait tuer Sara et contrôler Arielle! Elle refusait que l’on lui enlève Hideki. Mardror était arrivé, avec une flèche et le somnifère. Elle ne put l’éviter. Elle s’effondra comme une masse. Elle reprit conscience le lendemain. Qu’est-ce qui se passait? Arielle se battait contre Hideki. Non… quand elle vit la pointe du sabre contre la gorge de l’Humain, elle poussa un cri de désespoir qu’elle seule entendit. Un autre cri plus déchirant encore quand la lame s’enfonça dans la poitrine du Traceur. L’Autre ne cessait de gémir. Hideki… elle ne voulait pas le voir partir et Arielle souffrait elle aussi. L’Autre allait se venger tout ça. Et ces temps hors du palais elle en profita pour la rendre folle. La Reine n’avait plus les idées claires et l’Autre en rajoutait sans cesse. Et ce fut ce soir. Ne pouvant aller fêter comme tout le monde, Arielle était restée dans sa chambre pendant que l’autre sentit l’aura de son Humain réapparaître à nouveau. Cette fois elle serait gagnante. Arielle incapable de lui résister, l’Autre prit le contrôle et sortit dehors sous la pluie glacée, sans habits. On l’avait vue. Elle vit Dresla et Hideki accourir. Hideki s’était posé sur une autre et elle le rejoignit.

Elle allait pour prendre sa revanche de toutes ces années d’emprisonnement. Quelques paroles suffirent au magicien avec qui elle fit l’amour, ce qu’elle attendait depuis toutes ces années. Ayant pris forme humaine pour ne pas gêner, elle demanda à Hideki de les déarasser de Dresla mais la Déesse Tadis vint les voir. Warui, en colère, combattit contre elle mais du abandonner le combat même si toute la douleur qu’elle aurait du ressentir allait à Arielle. Mais elle reviendrait à la charge. Ne serait-ce que deux heures plus tard, au Temple de Dresla, l’Autre revint et décidée, tenant Arielle enfermée dans sa son propre corps. Warui dut forcer Hideki cette fois mais réussi tout de même. Après quoi elle se lova dans le lit pour dormir un peu. Arielle l’enferma à son tour. Warui lui raconta et vit une Reine dégoutée. Elle la força à nouveau et fut dure avec Hideki avant de devenir douce tout d’un coup. Pendant ce laps de temps, à tenter de comprendre ce qu’elle avait, peut-être… ressentait-elle de l’amour. Elle se montrait si gentille tout d’un coup. Ember arriva et Warui ne sut comment réagir mais failli aller la tuer, retenue par les supplications de sa sœur. Finalement Hideki fut rappelé aux Enfers. Warui sorti du Temple et chercha la porte des Morts pendant deux mois à ne jamais se reposer. Elle la trouva et y entra. Kitsune ne voulait pas de leur amour, ni laisse Hideki. Mais en défiant la Déesse, il avait gagné le droit à la vie. Lui et Warui sortirent donc. Un petit moment entre eux pour se parler un peu. Mais une chanson attira l’oreille de Warui. Une autre Humaine. Qui se présenta étant la Reine de Koori. Warui ne put que vois Hideki partir. Deux semaines après, Arielle les sépara et lui donna un corps identique au sien à l’exception de lignes noires sous les yeux et d’un tatouage rouge foncé sur le dos. Warui resta un peu cachée au palais puis s’enfuya à Fabulya pour trouver le Royaume glacé de Koori dans les montagnes. Tant de tempêtes de neige. Il faisait si froid pour la simple tunique brune qu’elle portait. Elle était gelée. Elle voyait un abri. Une grotte de glace. Elle s’y réfugia en rampant. Warui se roula en boule, frissonnante, claquant des dents. Peut-être se reposer… oui ça serait le mieux.

Elle ne su combien de temps elle dormi mais elle se fit réveiller par un contact contre sa fourrure givrée. Elle ouvrit les yeux mais ne vit presque rien. Elle se rendormit. Elle avait trop froid. Elle ne senti pas que celui qui l’avait réveillée la portait dans ses bras. Elle senti quelque chose de mou. Et de la chaleur. Elle ouvrit les yeux et descendit su sofa sur lequel elle était pour se retrouver sur un tapis. Affamée et assoiffée, elle ne comprenait pas vraiment ce qui se passait. Tout en bavant sur le riches tapis de la Reine Yuu, car elle était bien à Koori au palais de Yuu à Aoshiro, elle se coucha sur le côté. Reçu un coup dans le ventre venant de l’Humaine. Son ventre commença à grogner. Hideki, oui Hideki, comprit pourquoi, à la voir. Elle mourrait de faim. Il fit apparaître une quantité de nourriture équivalent à un buffet pour cinq personnes que Warui englouti à elle seule avant de se coller contre lui, lesidées plus claires. Elle ronronnait, elle était heureuse. Mais elle avait ce collier autour du cou, que Yuu avait posé. La Reine se faisait menaçante. La Zafara ne comprenait pas pourquoi mais Hideki semblait dans le même état. Elle avait peur. Qu’est-ce qui se passait? Une fois Yuu partie, Hideki lui expliqua. Les animaux étaient méprisés et haïs à Koori… et elle était un animal.

Ils durent jouer le jeu pendant qu’il lui faisait visiter la ville. Warui montrait ô combien Arielle l'avait adoucie. Elle ne supportait pas cette haine, cette soufrance. Et il y eut ce procès. Attachée à la chaise de Yuu, elle ne pouvait que regarder Yuri, une adolescente innocente, se faire juger puis torturer à la Jetée des Vertiges. Elle ne out l’aider. Ce qui la plongea dans la mélancolie de laquelle Hideki la sortie. Ils s’avouèrent l’un à l’un qu’ils s’aimaient. Elle attendait qu'il parle franchement depuis si longtemps. Ce moment était arrivé. La suite intime ne dura pas aussi longtemps qu'ils l'auraient voulu, ou le temps leur avait filé entre le doigts et ils ne voulaient pas se séparer. Mais ils devaient le faire. Retourner voir Yuu. Cette fois le Reine s'en prit directement à Warui qui faisait de son mieux pour ne pas laisser éclater sa rage. Une nouvelle coupe de cheveux au menu et un objet volant non identifé la percuta à la tête avec une grande force, l'assoma. Évanouie. Elle reprenait connaissance dans les bras d'Hideki qui la portait et la lança au sol pour lui donner un coup de pied. Un petit somme... elle se réveilla attachée à un poteau. Réveillée par un choc électrique envoyé par la Reine. Celle-ci lui taillada le bras et Warui la mordit de peu. Hideki s'y mettait. Ne voyant que la cruauté dans le regard du Traceur, la Zafara abandonna la partie. Il la jeta dans le cratère. Elle y revit la jeune Yuri, fit la connaissance du gamin Matsuo et rencontra un veil homme blessé qui lui dit le moyen de s'évader, leur promettant de les libérer elle partir.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD


Dernière édition par le Dim 11 Fév 2007 - 7:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Warui   Dim 11 Fév 2007 - 7:11

Warui marchait dans la neige de la montagne en affrontant les blizzards glacés, elle dévalait les pentes escarpées, pautageait dans les zones marécageuses, grimpaiit aux arbres, courait sur le sable et une fois arrivée à la Mer elle se mit à nager sans s'arrêter même si elle but la tasse bien des fois. Même arrivée à destination elle ne cessa pas. Elle traversa le village de Nascarian et se présenta à la porte du palais, clamant qu'elle devait voir Arielle sous les regards des gardes sceptiques. Mais comme elle suppliait presque à genoux ils la laissèrent une fois dans le Hall ses nerfs la lâchèrent. Elle s'écroula sur le sol blanc au tapis rouge et or. Elle n,avait pas meilleure allure qu'a Koori, c'était même pire. Elle entendit des voix. Dont une qu,elle connaissait si bien... sa grande soeur... Arielle... Warui l'appela... sa soeur essayait de la rassurer... il fallait aider Hideki... il fallait partir au plus vite... Cirrus venait d'entrer avec Axias. La Zafara essayait de leur dire mais ils ne comprenaient pas. Elle prit une bonne inspiration et parla et parla jusqu'à ne plus avoir de souffle. Mardror l'emmena plus loin. Pour la soigner. La nuit même, elle se leva pour partir. Elle irait seule alors. Arielle la rejoignit, à force de persuasion, elles emmenèrent deux cents soldats avec eux pour aller à Koori. Ils s'y rendirent... mais à quel prix... cent avaient péri sous les sorts de protection. Et les autres étaient-ils en forme pour ça? Les Koorijins envoyaient des Humains. Arielle et Warui sur Assam traversèrent les arches avec la téléportation. Arielle commença à se battre avec les magiciens, Warui se mit à chercher Hideki. La bonne idée d'aller aux sous-sols... les cachots... Il était là! Mais ne semblait pas la voir. Yuu l'avait suivie. L'enferma.

La Déesse se jeta sur les barreaux. Rien. mais Yuu la laissa. Croyant que son amant allait mourrir pour de bon... mais il y avait... la voix d'Hideki dans son esprit. Elle compris en un tour de main ce qui s'était réellement passé et cela l'enragea. Elle alerta Arielle qui apparut derrière la Signeuse, Yuu, et arracha le bout de ruban qui contenait l'âme d'Hideki. Warui le mit sur le corps du magicien qui redevint normal. Mais si faible. Arielle siffla Assam puis ils partirent, guidés par Warui qui les conduisait à la Jetée. Ils sautèrent dans le vide. Mais il y avait ce bon vieux filet qui leur sauvait la vie. Maintenant ça irait bien mieux. Arielle téléporta tout le monde à l'extérieur du cratère puis avec les soldats ils partirent du Royaume sur le dos d'Arielle, transformée en un gigantesque dragon. C'est là que Warui apprit le passé d'Hideki. Elle avait tant de peine pour lui. Elle ne le lâchait pas. Il y avait le bateau de sa soeur. Elle transforma les quatre Humains, en excluant Hideki, en quatre Zafaras pour qu'ils passent innaperçus. Matsuo et Yuri semblaient bien, le vieil homme, Hatsayuki, songeur.

Warui et Hideki se retirèrent pour la nuit où ils avaient la pseudo-garde de Kira qui ne voulait pas les quitter. Le lendemain fut mouvementé un peu. En raison de deux choses: De un, Warui était en chaleur, ce qui alertaitles mâles à la ronde et de deux... Sara était là elle aussi. Les deux amants durent partir... allaient-ils revenir? Ils prirent un bateau qui allait à Nelta et restèrent cachés. Hideki était redevenu Humain, devenu Zafara pour le trajet, pour échapper à l'odeur de Warui qui aurait fini par le rendre fou. Ils débarquèrent à Elaskia, une ville charmante. Mais se perdirent dans les mauvaises ruelles en cherchant un endroit où dormir. Un énorme chien les attaqua. Warui projetée contre le mur mais finit parle griller vif. Puis elle tomba dans les pommes. Elle se réveilla une heure plus tard et enfin ils trouvèrent ce qu'ils cherchaient, un hôtel. Se faisant passer pour des riches, ils prirent une chambre. Warui décida de prendre un bain, ça faisait trois jours sans se laver. Hideki la rejoignit dans l'immense baignoire et la journée se termina bien. Le lendemain fut sans histoire, planifier quoi faire en gros. Et encore plus tard ça se gâta.

À la Plage, à chercher un endroit d'où partir, Warui fut rejointe pr le Dieux Amos qu'elle croyait mort. Elle le repoussa mais celui-ci eut raison d'elle. C'est pour ça qu'elle accepta de se mettre à son service et la semaine passa à l'hôtel sans qu'elle n'avale une miette. Elle ne dormit pas non plus. Elle était tendue comme une corde de piano. Tentant de dormir à plusieurs reprises. Hideki l'endormit par un Trait. Elle le revit plus tard, en sang, blessé, ramenant un autre avec elle. Déjà stressée par Amos, voilà qu'il allait mal. Un temps à être rassurée. Et... ce jour... Amos la convoqua chez lui, aux Mondes Infernaux. Il effaça de sa mémoire tout ce qui remontait à la fuite de Nascarian. Redevenue mauvaise et fourbe, elle ne voulait que semer le Mal. À la Nouvelle Lune elle revint le ventre rond à son lit, chez les Déchus. Encore insolente avec son maître. Elle prit forme humaine par pure habitude puis décida qu'un bain serait le mieux. Et cette nuit où elle alla à Nascarian. Revoir Axias. Elle en profita pour avoir du bon temps devant sa nièce en plus. Mais le vrai bon temps c'est que ce qu'on veut tester. Warui redonna à Amos son véritable corps et comme récompense il l'emmena dans son lit pour la nuit. Le lendemain il l'emmenait à Amsya, à la Plage où il la libéra. Elle reconnut Hideki, après tout ce temps.

Ils retournèrent à Nascarian, virent une Arielle devenue folle sous le stress et la calmèrent. Un moment entre eux, un moment d'amour passionné... Warui et Hideki allèrent dans les nuages dans une soirés en couple. Ne plus donner de vin, ni d'alcool tout court, au Traceur qui rata son coup pour les téléporter mais qui au bout du compte les mena tout de même à sa chambre. Fallait célébrer ça. Ils s'endormirent l'un contre l'autre. Warui se leva la première le lendemain et régurgita tout le repas d'hier. Enceinte... elle était enceinte... d'Hideki... ils étaient fous de joie. Mais ce combat au palais de Nelta... Hideki y était allé et en était revenu blessé. Warui le soigna et y alla. Elle était au palais mais n'y vit personne. mais les soldats et magiciens de Koori l'avaient gravement blessée. Quand elle réapparaut dans la chambre, ce fut pour s'écrouler sue le sol. Mardror du être appelé pour la soigner. Hideki dut se réveiller toutes les deux heures pour lui donner un médicament. Maintenant elle veillait sur lui. Il lui dit qu'il sentait le bébé, qu'il était si petit, pas encore un véritable être vivant mais pourtant là. Ensembles ils décidèrent des noms. Warui, extrèmement épuisée, se rendormit et cauchemarda encore et encore.

La raison... elle finit par avouer pourquoi elle était si faible et elle craignit qu'Hideki ne lui montre son point de vu en la blessant. Or il ne fit rien. Elle alla plutôt sous la douche, sous l'eau bouillante. Elle se sentait sale, en son âme. Hideki la rejoignit. Et la sortit delà. Elle alla prendre un peu d,air même si elle avait froid après cette chaleur et rentra faire un somme. Un garde le réveilla pour lui dire que le Traceur s'était trouvé dehors à chercher quelque chose et que soudainement il semblait avoir eu un moment d'amnésie. Warui alla chercher ce que supposémment l'Humain voulait... le baton bleu...Pourquoi Hideki avait cherché son bâton? Elle ne comprenait pas. Lui non plus apparemment. Laissons de côté pour le moment. Mais lui devait partir... et cette absence dura un mois. Soumise au régime imposé par Mardror, la Zafara ne savait que faire... elle vit Faraëll au palais, après tout ce temps... à la fin de son premier mois et commençant à peine le second, elle alla à Nelta pour se changer les idées et y rencontra la Liseuse de Rêves... qui prédisait la fin de Nelta, le règne d'Amos... un grand avenir pour le bébé...

Elle se mêla àa la bataille où elle vit Yuu, comme pensé. Hideki était là, blessé. Warui put rien rien faire de grand. Comme elle attaquait, Yuu lui enfonça son pied dans le ventre, ce qui la mit à terre. Elle aida Hideki à fruir le combat, elle les télporta à Amsya. Ils étaient blessés. Surtout lui. Ils rentrèrent à Nascarian. On les soigna tous les deux. Un peu quelques jours sans histoire. Comme elle sentit salle, le deuxièeme matin, elle fit couler un bain chaud, pensant à la veille où elle avait craqué devant sa mère qui devait mourrir le jour de la naissance du bébé. Pourquoi fallait-il ça... comme elle voulait aller dans le bain, Hideki la rejoignit. Ils passèrent un moment ensembles, l'un contre l'autre. Il la lava lui-même sans qu'elle lui ait demandé. Puis la laissa pour se laver lui. Elle détournait le regard mais à peine. Pour lui faire un ou deux compliments avant que la température de l'eau n'ait raison de lui. Il sortit et pourla première fois de sa vie il avait froid. Elle le rejoignit pour le couvrir avec ses ailes et il les tira, lui faisant mal. Il finit par se réchauffer au bout d'un moment. Elle resta avec lui. Avant qu'Alliéa ne vienne avec des tonnes de chocolat que Warui engloutit avant d'être malade et de vomir dans la salle de bains. Après quoi Hideki décréta que Warui devait manger santé. Dons des légumes. Pas juste de la viande et des sucreries. Warui montra très vite son dégout des légumes.

Entre crachat de purée et rage folle, elle mangea un peu. Puis il sortirent un peu dehors. Quand le diner arriva, elle proposa de manger ailleurs. Elle l'emmena dans la forêt où elle lui ramene deux lapin dont qu'elle fit cuire, l'autre elle en fit un ragout qu'elle mangea seule. Avant de se coller contre lui. Il finit par se lever et à regarderpartout. Elle ne se sentait pas bien. Elle avait pur. Hideki prit sa main et se mit à courir. Ellele suivait comme elle pouvait. Une fois hors dela forêt elle fit apparaître ses ailes pour voler maladroitement sous la fatigue et le poids du magicien. Ils entrent au palais où Hideki dit à tout le monde qu'il faut partir avant de perdre conscience. Warui le porte jusqu'au bateau d'Arielle elle s'écroula à son tour avant de se réveiller dans un lit. Aux côtés d'Hideki. Ils étaient sur la Mer. Arielle les rejoignit. Un moment à parler. Alors c'était la Mort qui s'était abattue sur Nascarian? Warui eut une pensée pour ceux qui étaient restés là-bas. Des cris sur le pont se firent entendre. Ils étaient en pleine tempête. Seules, Warui voyait les orages et la bateau tanguait dangereusement, lui donna le mal de Mer. Elle ne put se retenir et vomit sur le plancher. Hideki vint la voir pour lui faire prendre. Il devait se douter qu'elle n'allait pas bien. Mais elle continua de vomir par dessus la rembarde, s'attirant les commentaires dégoutés. Hideki parla pour elle. Les Zafara voulaient se débarasser d'eux. Une fois les mutins acculés, Hideki s'était éloigné. Warui se mit entre lui et Mardror et se récolta d'être jetée à côté pendant qu'Hideki commençait à tracer. Elle lui sauta dessus pour le mordre, il lui donna un violent coup de coude au ventre. Elle tomba à eterre pour ne plus bouger pendant que lui enchaînait l'âme de Mardror dans un bout de bois.

Elle se réveilla quand Hideki, qui avait retrouvé ses esprits, la secoua, sonnée. Ils retournèrent à leur cabine. Où elle dormit et où il la dévora des yeux. Pour ensuite lui dire qu'il aimait. Ils restèrent collés un moment avant de se livrer un à l'autre. Elle se rendormit. Réveillée pour le dîner où Eki mangea beaucoup trop. Il fut malade et Warui usa de la magie pour le soigner, quitte à s'affaiblir. Pendant qu'ils approchaient de la terre. Allant mieux, ils sortirnt sur le pont supérieur où ils virent Arielle se faire ensevelier par ses orphelins. Warui subit le même sort. Puis les gamins sa calmèrent. Les jumelles les calinèrent un moment avant qu'ils ne s'éloignent entre eux. Ils finirent par accoster à Swilyara. Elle et lui mirent un temps avant de se séparer. Lui devait aller à Nelta et elle devait suivre les siens. Warui lui confia son cube bleu, magique, trouvé à Koori. Chacun tourna le dos le dos à l'autre et alla en sens inverse. Les ours qui suivirent Warui marha avec les autres jusqu'à de petites collines près d'une rivières. Chaque famille y fit son trou et en quelques jours, un village de terriers fut construits. Warui sortait à pein dehors. Sa grossesse l'épuisait. Mardror veillait constamment sur elle. Warui gardait avec elle le livre bleu de Koori auquel Hideki tenait tant pour ne pas le briser. On lui apportait à boire et à manger pour la ménager. C'était dur séparée d'Hideki. Elle pensait sans cesse à lui. Que faisait-il... Elle dormait avec sa famille quand elle se sentit tirée de son sommeil et son terrier. Eki... il était de retour. Le départ fut difficile, quitter sa famille. Nelta... elle allait là...une grotte souterraine. Lethao, l'Elfe professeur d'Hideki, les conduisit à leurs appartements. C'était grand! Elle explora le tout. mais Eki dut partir. Warui occupa son temps avec son cube bleu. Comme elle ne savait pas quoi faire d'autre. Et tenter de comprendre comment cet objet magique pouvait fonctionner.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Arielle/Warui
Reine de Nascarian
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11051
Age : 28
Rang : Déesses = Déesse/Reine/Âme
Pouvoirs : Arie: Feu/Lumière/Warui: Acide(Poison)/Feu
Espèce : Zafaras Bleu Saphir
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Warui   Sam 19 Mai 2007 - 20:42

Et même les jours qui suivaient. Warui eut une immense surprise quand, en rentrant chez elle, elle vitles nouveaux meubles, pour le bébé. Mais elle agrébalement surprise. Comme ça tout serait prêt déjà. Elle s'empressa de le dire à Eki quand il revint plus tard. Elle contemplait les yeux, y imaginait son enfant. Dans huit mois. Des moments heureux entre amoureux quand le Traceur était avec elle. Un jour, il dit à Warui qu'il voulait aller àa Nascarian, vérifier quelque chose. Elle le suivit. Le royaume était devenu.... si sombre.... oppressant..... si noir depuis quela Mort était passé. Et l'odeur qui y régnait n'était pour faire frétiller les narines non plus. Hideki aveugle, il ne voyait pas ce qu'elle voyait. Il avait bien de la chance. Ça la diassuadait de manger pour un bon moment. Épuisés, ils firent quand même un somme mais Warui ne dormait que depuispeur lorsqu'il se releva pour aller au cimetierre. Aller jusqu'à sa tombe. Voir son ancien corps, comme le dernier jour. Exactement pareil. Conservé par magie. Cela fit un choc à Hideki mais Warui la rassura, le réconforta. Cependant, le mauvais côté d'Eki pris le dessus. Warui, incapable de faire quoi que soit, se laissa porter jusqu'à l'ancienne chambre du Koorijin. Terrifiée, peur qu'il lui fasse quelque chose. Elle dormit avec lui et quand elle se réveilla, elle crut que son Eki était revenu, mais le mauvais jouaitla comédie. Eki de moins en moins en forme, elle l'allita et veilla pour qu'il reprenne du mieux, au détriment de sa santé à elle. Il l'emmena même aux cuisines. Ellefit un peu de ménage. Puis il mangea quelques bouchées avant qu,elle ne se lève.

Elle avait une requête à lui demander. S'il voulait l'épouser. Elle crut qu'il allait dire non mais le sourire sur son visage éclaira le sien. Il voulait bien la prendre pour épouse. Il sentait l'armée de Koori se diriger vers eux. Warui alla prendre quelques affaires pendant que l'autre Hideki retournait au cimetierre. Quand elle s'apperçut qu'il y était, elle accourut vers la tombe, regardant ce qui se passait. Elle fini par foncer sur lui et le sort fut stoppé. Elle recommença deux fois les sort de téléportation qui devait les mener à Nelta, la vidant de ses forces, même ses réserves. On les porta chacun dans une chambre. On la prit pour la nettoyer de la suie qu'elle avait sur elle et on la força à manger. Elle réclamait Eki à grands renforts de hoquets. Quand elle apprit qu'il était réveillé elle voulu aller le voir mais on la reprit pour l'endormir et l'enfermer, qu'elle se repose. Très en colère contre le médecin. Warui retourna voir Eki pour constater qu'il n,avait plus de mémoire. Le sort au cimetierre? On dirait bien. Elle tenta au moins de lui apprendre son nom avant que l'autre Hideki, appelé Koe par elle, ne resurgisse. Et ne lui dise une chose qu,elle fut obligée de faire. Eki amnésique, il était faible. En échange des informations qu,elle pourrait récolter, il redonnerait à Hideki ses souvenirs la concernant. Pour cela il lui fallait trahir tout le monde, elle le savait. Mais elle accepta quand même. Koe rendit à Hideki ses souvenirs, exceptés ceux concernant leur relation et l'enfant.

Maintenant c'était comme la Déesse impitoyable qu'il la percevait, souvenir du Temple dans la forêt de Nascarian. Le coeur en pièces, déchirée et brisée, Warui sortit de la chambre pour aller pleurer dans un couloir vide. Koe était désormais son maître. Au saule bleu de Nelta, à la forêt de la Licorne, elle rencontra deux homes, Tenpa et Llednar. Avoua à Tenpa qu,elle craignait son maître, leur disant qu'elle ne pouvait les aider dans leur guerre à eux, étant contrainte à son maître. Warui accepta de Tenpa qu'il devienne son garde son corps, mais ne lui dit pas qu'elle avait une voie loin du calme. Elle refusa Llednar, Tenpa était plus fort. Pour pouvoir être réceptive aux ordres de Koe vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Une journée comme les autres ne le fut pas. Elle était rentrée depuis peu que Koe lui aussi entrait à son tour, dans une furie noire. Sitôt il la souleva par le collet et la frappa, l'envoya au sol. Malgré qu'il soit terrifiant et tout ça, Warui tenta quand même de la réconforter quand il se mit à pleurer. Un autre coup déclencha ce qu'elle redoutait depuis deux ans quand il mit feu à son bras gauche. Elle avait envie de tuer Hideki. Et cette envie devenait de plus en plus pressante, plus forte. Elle se mordit le bras jusqu'à l'os pour se retenir mais n'y parvint pas. Son corps se transformait en même temps que son aura qui noircissait à l'extrème. Elle et Hideki commencèrent à se battre l'un contre l'autre. Le magicien la blessa à plusieurs reprises. Warui le mit à terre et se vengea de la lui mais abandonna, trop épuisée, son bras gauche qu'elle avait mordu était devenu inutile, amorphe. Hideki, revenu lui-même, la ramena à leur appartement pour la soigner. Loin de confirmer les pensées du traceur, elle lui dit qu'au contraire elle l'aimait toujours.

Elle s'endormit, la tête sur l'épaule de Koorijin. Réveillée par de grandes douleurs au bas-ventre, assez pour la réveiller connaissant son sommeil lourd. Elle arriva quand même à prévenir Hideki que le sort lancé sur le bébé pour le protéger s'estompait et que les coups reçus allaient lui tomber dessus d'un seul, pouvant le tuer. Hideki recommenca le sort, sacrifiant son énergie. Warui dut le porter à l'infirmerie où elle raconta tout au médecin qui les soigna, obligée. Les médecins et les infirmiers allant et venant sans cesse la stressait pendant les deux jours où ils devaient rester. Contrainte de manger des fruits et légumes et de prendre des médicaments. Hâte de retourner chez elle. Le délai fini, aussitôt arrivée à la maison, Warui se coula un bain chaud et y plonga, vite rejointe par Eki à qui elle parla de sa peur à la pensées de redevenir mauvaise. Il la rassura mais au même moment elle s'égarait, portée par son instinct, un court instant, rendant Eki mal à l'aise. Ils sortirent du bain, des pas à l'extérieur et virent la famille royale de Nascarian, enfin arrivée à Nelta. Arie cassa toutefois la réjouissance d'Hideki en lui apprennant que sa mère allait de plus en plus mal, physiquement. Ce qui fit baisser la bonne humeur de Warui aussi. La Déchue fut entrainée par Eki plus loin qui lui dit qu'ils devaient se débarasser du bébé car il deviendrait un meurtrier, un pilier du Mal. Warui défendit son fils, persuadée du contraire. Hideki continua sa tirade. Mise au pied du mur, ne voulant perdre celui qu'elle aimait, la Zafara décida de se retirer pour avorter par magie. Hideki et Arielle la rejoignirent et la supplièrent de cesser. Elle ne le fit que parce qu'elle n'avait plus de forces, sinon le bébé mourrait. Elle ne savait plus que penser. Garder le bébé ou non...

Hideki, Arielle et Mardror la soignèrent. Puis la laissèrent se reposer. Hideki lavait les draps avec Azera et Arielle était retournée auprès de sa famille lorsque Warui se redressa sur le lit pour se lever. De nouveau... possédée. Par ses instincts de Déchue. La Zafara sortit de l'appartement pour aller dehors, suivit d'Arielle, Hideki, Alliéa et Mardror. Elle se battit contre Arielle au point de presque lui arracher la tête. Le combat fut bref. Hideki leur envoyait du vent et Alliéa créa un Sceau qu'Hideki rendit plus puissant que Warui reçut de face. Pour se retrouver normale, mais avec un Sceau sur le front. Eki la porta dans ses bras pour la ramener à la maison. Pendant qu'il allait s'entrainer avec Arielle et Azera, Warui resta avec ses parents pour dormir.

Les mois avaient passé. Des mois où un vide s'était créé. Entre eux. Ils ne se parlaient plus comme avant. Warui prit les devant. Son dernier mois de grossesse. Avec ses paroles habituelles. Elles voulait qu'Hideki dise tout. mais celui-ci la rabroua... lui dit même qu'il ne l'aimait plus de puis près d'un an, même sur le bateau c'était fini. Warui sorit de leur appartement pour aller dans les bois. Elle allait faire le sacrifice ultime, sa dernière promesse. Elle appela la Mort pour lui proposer de prendre son âme et de redonner à Hideki la sienne. La Mort lui dit que cela devait impliquer sa mort, son départ, son absence. Warui accepta quand même. Elle ne sentit pas son âme se détacher de son corps. Elle vit le fils qu,elle attendait grandir de cinq ans, ainsi qu'une fille. Ses enfants. Pour pouvoir les ramener chez leur père. Warui se fondit en eux. Hideki ramena son corps au refuge. Mais c'était fini... Warui était mort, elle l'avait demandé Tout ce qui lui restait était de pouvoir habiter les membres de sa famille et parfois ressentir le toucher. mais cela ne voulait pas dire qu,elle ne serait pas en reste pour autant.

_________________
Chacun est noir ou blanc...
Arielle est blanche... elle peut vous massacrer
Warui est noire... elle peut vous cajoler... après vous avoir massacré(e) XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-fevlia.actifforum.com/viewtopic.forum?t=16
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Warui   

Revenir en haut Aller en bas
 
Warui
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Surkesh Warui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Devant les Portes de Févlia :: Le Résumé de vos aventures-
Sauter vers: