AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresRechercherGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un cavalier qui surgit de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iselio
Maître des pages
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 25
Espèce : Humain
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Un cavalier qui surgit de la nuit   Dim 14 Oct 2007 - 20:38

La nuit tombait sur la forêt des rêves. C'était comme si tout un monde s'endormait, comme si en une fraction de secondes le monde sauvage de la forêt était tombé en léthargie. Tout n'était que calme et volupté. La forêt n'était pourtant pas si silencieuse que ça. Les chants des cigales raisonnaient comme une douce mélodie qui emplissait à présent le calme de la forêt. La lune était déjà haute et le ciel dépourvu de nuage étincelait de milliers d'étoiles. Il y avait aussi des étoiles sur la terre : des milliers de petites lucioles scintillait dans les ténèbres de la forêt. Le calme fut soudain brisé par le galop d'un cheval.

Le destrier s'élança dans un semblant de chemin parsemé de ronces et de plantes qui rendait son avancé difficile. Il était recouvert d'une fine armure de mailles qui couvrait son poitrail, sa croupe et sa tête. Par dessus cette protection, on pouvait voir un tissu de couleur vert émeraude qui décorait la monture couleur alezane du blason de l'Île Temporelle. Une selle décoré de motif arcanique laissait deviner le haut rang du cavalier. Vétu d'une longue cape noire qui volait derrière lui comme une ombre parmi les ombres, le visage dissimulé par sa capuche, celui-ci se tenait couché sur l'encolure de son cheval pour faciliter son avancé. Alors qu'il était concentré sur son trajet parmi l'épaisse forêt, le cavalier tourna la tête derrière son épaule pour observer un court instant les sacoches accrochées à la selle. Rassuré que son bagage n'ai pas laché, il se retourna vers la route quand il vit soudain une branche basse. Il baissa la tête à temps et évita de justesse l'obstacle. Il aurait été ridicule de se faire avoir par quelque chose d'aussi funeste qu'une branche d'arbre. Il se pencha sur l'encolure de son cheval et lui murmura quelques mots à l'oreille. Celui-ci s'ébroua et continua sa course à travers la forêt.

Le chevalier déboucha alors dans une petite clairière. Jugeant l'endroit parfait pour son projet, il tira sur les rênes et le cheval s'arrêta en hénissant. Le cavalier lui tapota l'encolure d'un geste conconciliant et se redressa sur sa selle tandis que sa monture s'ébrouait et se mettait à brouter l'herbe haute de la clairière. L'inconnu tourna son regard vers le ciel. La lumière blafarde de la lune éclairait le vallon déboisé d'un sentiment agréable et pur. Le cavalier tendit l'oreille. Il lui sembla percevoir un bruit sourd dans la forêt. Il ferma les yeux pour écouter les sons de la Forêt des Rêves. Des cris d'insectes, le chant des cigales, les renaclement de petits animaux nocturnes... Il sursauta quand le cri d'une chouette le tira de ses songes mais se rassura quand celle-ci s'envola dans un battement d'ailes. Il sauta de sa monture et déguaina une dague dissimulée sous sa cape et se mit en garde. Il en était sûr à présent quelqu'un le surveillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un cavalier qui surgit de la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du cavalier [pv]
» Halloween - La nuit des citrouilles - 21/10 au 04/11
» Cavalier du Rohan
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Févlia :: Dans le Monde Réel. . . :: Sujet terminé-
Sauter vers: